Bienvenue sur le forum non officiel de l'Etoile Nord-Africaine;

Afin de profiter pleinement de certains sujets sur le forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre espace si vous ne l'êtes pas encore.


http://www.intervalle-dz.com/
Sondage
Meilleurs posteurs
8022 Messages - 43%
5687 Messages - 30%
2215 Messages - 12%
1184 Messages - 6%
1142 Messages - 6%
207 Messages - 1%
128 Messages - 1%
94 Messages - 0%
87 Messages - 0%
87 Messages - 0%
Galerie


Août 2017
DimLunMarMerJeuVenSam
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Calendrier

Connexion

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur
Masculin
Nombre de messages : 8022
Age : 31
Emploi/loisirs : Mat
Humeur : Peu importe.
Date d'inscription : 19/12/2008
Localisation : S.B.A

Sujet / Message En 1917, Mussolini était un agent des services secrets de Sa Majesté

le Jeu 15 Oct - 23:01
L'Angleterre, qui produit d'admirables reines et d'effrayants puddings, est aussi réputée pour ses agents secrets, dont les exploits ont inspiré le cinéma et la littérature. Que penserait aujourd'hui George Smiley de la "taupe" Benito Mussolini, recrutée par le service de contre-espionnage MI5 en 1917 ? La réalité a de l'imagination, se serait sans doute dit le héros de John Le Carré.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

A croire Peter Martland, historien de l'université de Cambridge, le futur dictateur fasciste avait reçu l'équivalent de 6 400 euros par semaine pour œuvrer au maintien de l'Italie aux côtés des Alliés lors de la première guerre mondiale. Après le retrait de la Russie bolchevique, le Royaume-Uni redoutait que l'Italie, peu fiable, signe un armistice séparé avec les empires centraux.

C'est pourquoi, à partir de l'automne 1917, le futur Duce avait été payé 100 livres par semaine pendant au minimum un an pour écrire des articles favorables à la Triple Entente dans son journal. Mussolini avait promis à son agent traitant qu'il pouvait également mobiliser des anciens combattants pour tabasser les pacifistes.

L'"honorable correspondant" du "Cinq" n'avait rien d'honorable. Mussolini a fourni à Londres ce qu'il avait lu dans la presse ou entendu dans des cocktails. La recrue ressemblait à un agent secret tel que décrit la fiction : dilettante, l'argent facile, et surtout grand séducteur. "Je soupçonne Mussolini, qui était connu pour être un coureur de jupons, d'avoir dépensé une bonne partie de l'argent pour ses maîtresses", estime Peter Martland, qui a retrouvé la trace des paiements dans les archives de Samuel Hoare, à l'époque représentant du MI5 à Rome.

Invasion de l'Abyssinie

Par la suite, le MI5 a pris la mesure des véritables intentions de son ex-recrue, arrivée au pouvoir en 1922. D'après le livre The Defence of the Realm ("La Défense du royaume"), l'histoire officielle du MI5 publiée récemment, l'agence avait, dès 1936, averti le 10 Downing Street de l'inutilité de négocier avec Hitler et Mussolini. L'auteur, Christopher Andrew, révèle notamment les preuves sur les intentions belliqueuses des deux dictateurs apportées au contre-espionnage par un diplomate allemand anti-nazi en poste à Londres.

Devenu ministre des affaires étrangères, Samuel Hoare avait prêté main forte à Mussolini lors de l'invasion italienne de l'Abyssinie (Ethiopie), en 1935. Aux côtés du premier ministre français, Pierre Laval, le secrétaire au Foreign Office avait proposé un plan de partage du pays favorable à Rome. La polémique provoquée avait contraint ce champion de l'apaisement à la démission.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

__
"Quelle est la différence fondamentale entre une femme et un terroriste ? Avec le terroriste on peut négocier"
3

.、スフィンクス、


Spoiler:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum