Bienvenue sur le forum non officiel de l'Etoile Nord-Africaine;

Afin de profiter pleinement de certains sujets sur le forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre espace si vous ne l'êtes pas encore.

La marine de la régence d'Alger - Page 2 120px-10

http://www.intervalle-dz.com/
Sondage
Derniers sujets
» nouvelle grille de lecture du monde
La marine de la régence d'Alger - Page 2 EmptyMer 13 Mar - 20:42 par ZIGHOUD15

» Wilaya 5 historique en Oranies ( 1954/1962 )
La marine de la régence d'Alger - Page 2 EmptySam 6 Oct - 19:16 par Sphinx

» dépenses militaires mondiales
La marine de la régence d'Alger - Page 2 EmptyDim 6 Mai - 16:38 par ZIGHOUD15

» algerian barkhane la citadelle
La marine de la régence d'Alger - Page 2 EmptyVen 27 Avr - 16:27 par ZIGHOUD15

» cabale
La marine de la régence d'Alger - Page 2 EmptyMer 25 Avr - 16:06 par ZIGHOUD15

» Département du Renseignement et de la Sécurité (DRS)
La marine de la régence d'Alger - Page 2 EmptySam 20 Jan - 16:30 par ZIGHOUD15

» L'emir Abdelkader et le monde antique ....
La marine de la régence d'Alger - Page 2 EmptyLun 4 Déc - 20:26 par Sphinx

» Abd-el-Qadir al-Djazaïri : naissance ,vie et mort ...
La marine de la régence d'Alger - Page 2 EmptyMar 28 Nov - 22:07 par Sphinx

» BRICS
La marine de la régence d'Alger - Page 2 EmptyMar 14 Nov - 9:42 par ZIGHOUD15

» LA MATRICE DU TERRORISME
La marine de la régence d'Alger - Page 2 EmptyLun 30 Oct - 15:49 par ZIGHOUD15

» La science du transhumanisme
La marine de la régence d'Alger - Page 2 EmptyJeu 19 Oct - 12:43 par ZIGHOUD15

» la guerre de syrie
La marine de la régence d'Alger - Page 2 EmptyJeu 12 Oct - 10:38 par ZIGHOUD15

» la chine nouveau joueur en afrique
La marine de la régence d'Alger - Page 2 EmptySam 30 Sep - 21:16 par ZIGHOUD15

» Médias- Mensonges et Manipulation de l'information
La marine de la régence d'Alger - Page 2 EmptyMer 20 Sep - 14:23 par ZIGHOUD15

» Les exercices militaires russo-biélorusse
La marine de la régence d'Alger - Page 2 EmptyLun 18 Sep - 14:22 par ZIGHOUD15

» l'inde nouveau joueur ?
La marine de la régence d'Alger - Page 2 EmptyJeu 14 Sep - 12:50 par ZIGHOUD15

» Birmanie
La marine de la régence d'Alger - Page 2 EmptyMar 12 Sep - 16:46 par ZIGHOUD15

» divulgation ET sommes nous prets ?
La marine de la régence d'Alger - Page 2 EmptyMer 30 Aoû - 15:23 par ZIGHOUD15

» la lachété comme le courage seraient hereditaires
La marine de la régence d'Alger - Page 2 EmptyMar 22 Aoû - 10:08 par ZIGHOUD15

» Le Pentagone fait son deuil du « Nouveau Siècle américain »
La marine de la régence d'Alger - Page 2 EmptyLun 21 Aoû - 19:05 par ZIGHOUD15

» le mouton de l'aid
La marine de la régence d'Alger - Page 2 EmptyDim 20 Aoû - 10:32 par ZIGHOUD15

» Le captagon vient au secours des manifestants vénézuéliens
La marine de la régence d'Alger - Page 2 EmptyLun 14 Aoû - 16:56 par ZIGHOUD15

» Le franc CFA, arme de destruction massive contre le développement africain
La marine de la régence d'Alger - Page 2 EmptyLun 14 Aoû - 16:12 par ZIGHOUD15

Galerie


La marine de la régence d'Alger - Page 2 Empty
Mai 2019
DimLunMarMerJeuVenSam
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 

Calendrier Calendrier

Connexion

Récupérer mon mot de passe


La marine de la régence d'Alger

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Sujet / Message La marine de la régence d'Alger

Message par Sphinx le Dim 3 Jan - 1:16

Rappel du premier message :

C’est par sa marine que la Régence d’Alger a joué un si
grand rôle dans l’histoire pendant trois siècles et qu’elle s’est
rendue redoutable aux chrétiens jusqu’au moment où la France
est venue venger tant d’injures et débarrasser la Méditerranée du
terrible fl éau de la piraterie barbaresque. Il est donc intéressant
de connaître au juste les forces navales dont disposait cet étrange
état qui avait pour politique le vol et le brigandage, et qui imposait
des tributs à la plupart des nations européennes. Pour arriver à ce
résultat, j’ai établi une petite statistique qui, malgré son aridité, me
semble devoir présenter un vif intérêt aux personnes désireuses
d’avoir des notions précises et exactes sur un passé si extraordinaire
qu’il n’apparaît plus que comme une légende fantastique.
J’ai puisé les éléments de cette étude dans diverses pièces
inédites et principalement dans un document appartenant aux archives
du consulat de France à Alger, cette mine inépuisable de
matériaux historiques qu’il m’était réservé de retrouver et que j’ai
eu le bonheur d’exploiter seul jusqu’à présent. Tout corsaire algérien
qui allait appareiller, venait chercher au consulat des expéditions
ayant deux objets distincts. D’une part, il recevait des pièces
destinées à assurer tant à son navire qu’aux prises qu’il pouvait
faire, la protection des bâtiments de guerre français rencontrés en
mer. Ces pièces étaient : 1° Pour le croiseur algérien, un certifi -
cat de nationalité ainsi établi : Nous ..., consul général de France,
chargé d’affaires de S. M. T. C. en cette ville et royaume d’Alger,
certifi ons et attestons à qui il appartiendra, que le ... commandé
par ..., armé de ... étant de présent au port d’Alger, porteur des
présentes, appartient à cette Régence. Prions et requérons tous offi
ciers commandants les vaisseaux du Roi, de lui donner tous les
secours dont il pourrait avoir besoin. En foi de quoi nous avons
signé le présent certifi cat, revêtu du sceau accoutumé, et contresigné
par le sieur ..., chancelier de ce consulat-général, à Alger,

.../...

__
"Quelle est la différence fondamentale entre une femme et un terroriste ? Avec le terroriste on peut négocier"
3

.、スフィンクス、


Spoiler:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Sphinx
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 8037
Age : 33
Emploi/loisirs : Mat
Humeur : Peu importe.
Date d'inscription : 19/12/2008
Localisation : S.B.A

Revenir en haut Aller en bas


Sujet / Message Re: La marine de la régence d'Alger

Message par Sphinx le Dim 3 Jan - 20:49

son fi ls.») ; 1 de 6 canons, ci-devant tartane. - 4 brigantins : 2 de
6 canons ; 2 de 4. - 4 galiotes : 1 de l2 bancs, 2 canons ; 2 de 11
bancs, 2 canons ; 1. de 12 bancs. - Total : 47 navires, 578 canons.
- 21 juin 1762. Le consul certifi e qu’au commencement de mars
précédent le raïs Abdraman, commandant une barque appartenant
à Ali Pacha Dey d’Alger, conduisit en ce port un bâtiment portugais
nommé Nostra Senora de la Paz, dont il s’était, emparé à la
hauteur de Lisbonne, 60 milles en mer.
Année 1763. 3 caravelles : 1 de 28 canons ; l de 24 ; 1 de
20. - 13 chebecs : 1 de 32 canons (fait à Alger, en 1763) ; 3 de 26
canons ; 2 de 24 ; 2 de 16; 1 de 8 ; 2 de 6 ; 2 de 4 (dont 1 est une
prise maltaise). - 5:barques : 3 de 16 canons ; 1 de 8; 1 de 4. - 5
galiotes : 1 de 18 bancs, 2 canons ; 1, de 12 bancs, 2 canons ; 1 de
11 bancs, 2canons ; 1 de 12 bancs, 1 canon, 4 pierriers ; 1 de 12
bancs. - Total : 26 navires, 357 canons ; 4 pierriers. (il y a de plus
5 navires marchands, savoir : 2 pinques, 1 polacre, 1 barque, 1
tartane).
30 juin 1763. Déclaration au sujet de la prise, par un chebec
algérien, le 17 du dit mois, dans l’Océan; par 35 degrés 50 minutes
de latitude nord et 9 degrés 10 minutes longitude méridien de Ténériffe,
de la polacre française le St-Antoine, capit. Jean-Etienne
Garcin, de la Ciotat, partie de St-Domingue pour Marseille avec
un chargement de café, indigo et cuirs, laquelle croyant ce chebec
saletin s’est défendue et a été enlevée à l’abordage après un combat
de 3 heures et 1/2. Le navire fut pillé et l’équipage maltraité à
coups de cordes, de sabre, tant du tranchant que du plat, à coups
de poings et souffl ets. (Archives du consulat).
Année 1764. 5 chebecs : 1de 10 canons ; 2 de 8 ; 2 de 6. - 1
barque de 8 canons. - 4 galiotes : 1 de 15 bancs, 3 canons (demigalère
construite à Alger, en 1764) ; 1 de 18 bancs, 2 canons ; 1 de
11 bancs, 2 canons ; 1 de 8 bancs, 8 tromblons. - Total : 10 navires,
53 canons.
Année 1765. 1 vaisseau de 52 canons. - 2 caravelles : 1 de32
canons ; 1 de 24. - 12 chebecs : 2 de 32 canons (dont 1 construit à
Alger en 1765) ; 11 de 26 ; 2 de 24 ; 1 de 16 ; 3 de 10 (le passeport
délivré,, par le consul de France pour l’un de ces chebecs, le 12

.../...

Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur

Nombre de messages : 8037
Date d'inscription : 19/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: La marine de la régence d'Alger

Message par Sphinx le Dim 3 Jan - 20:51

septembre 1765, porte que « Mohammed raïs en a été nommé
commandant en remplacement de Hassan raïs, mort au combat
livré à la demi-galère d’Espagne prise par le dit chebec.») ; 1 de
8. canons ; 2 de 6. - 5 barques (saëttes) - 3 de 8 canons ; 1 de :
6 (neuve) ; 1 de 4. - 3 galiotes 2 de 11 bancs, 2 canons (dont 1
neuve) ; 1 de 8 bancs, 2 pierriers. - 1 felouque de 10 bancs, 2
canons (prise napolitaine). - Total : 24 navires, 352 canons, 2
pierriers.
12 novembre 1765. Le capitaine Joseph Grau, commandant
le brigantin catalan Nostra Senora de Monserate, déclare que faisant
route des Canaries pour Cadix, il a été pris, le 12 juin 1764,
à 50 lieues du’: cap Saint, Vincent, par un corsaire de la régence
d’Alger appelé le Saine-André (sic).
Année 1766. 1 caravelle de 24 canons. - 6 chebecs : 1 de 30
canons (neuf) ; 1 de 22 (neuf) ; 1 de 20 (neuf) ; 1 de 16 ; 1 de 14
(appelé Serdouk el-Mersa, le coq du port) ; 1 de 6 (neuf). - 1 petit
chebec de 11 bancs, 2 canons. - 1 polacre de 6 canons, 1 barque
de 8 canons. - 1 brigantin de 4 canons (felouque napolitaine allongée)
; 3 galiotes : 1 de 12 bancs, 2 canons (neuve) ; 2 de 11 bancs,
2 canons. Total : 14 navires, 158 canons:
Année 1767. 1 vaisseau de 52 canons. - 3 caravelles : 2 de 32
canons ; 1 de 24. - 7 chebecs : 1 de 24, canons ; 1 de 22 (neuf) ; 2
de 20 ; l de 8 (c’est une prise) ; 2 de 4. - 5 barques (saëttes) : 2 de
20 canons ; 2 de 10 ; 1 de 8. - 5 galiotes : 2 de 12 bancs, 2 canons ;
3 de 11 bancs, 2 canons (dont 1 neuve). - Total 21 navires ; 320
canons.
Année 1768. 1 caravelle de 42 canons. - 12 chebecs : 1 de
30 canons ; 1 de24 ; 2 de 22 ; 2 de20 ; 1 de 16 ; 2 de 14 ; 2 de
12 ; 1 de 10. (D’après un document indigène, l’un des chebecs
s’appelait el R’oul, la goule, l’esprit lutin, et le grand chebec a
été pris). - 1 barque de 20 canons. - 4 galiotes : 1 de 15 bancs,
2 canons ; 3 de 11 bancs, 2 canons. - Total : 18 navires, 286 canons.
23 janvier 1768. Le capitaine Roux, ci-devant commandant
la tartane la Vierge-de-Grâce déclare que faisant route pour Carthagène,
il aurait été rencontré, le 15 décembre 1767, par un corsaire

.../...

Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur

Nombre de messages : 8037
Date d'inscription : 19/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: La marine de la régence d'Alger

Message par Sphinx le Dim 3 Jan - 20:53

algérien, qu’il lui aurait fait signal de fumée et d’un coup de canon
; qu’il se serait rendu tout de suite à bord dit corsaire dont le
raïs l’aurait reçu avec des coups ; et toute sorte de mauvais traitements,
sans vouloir examiner ses expéditions ; que le dit raïs
le retint pour qu’il eut à le piloter jusqu’à ce qu’il eut passé le
détroit de Gibraltar, lui ordonnant de se faire suivre par sa tartane
; qu’ayant donné ses ordres en conséquence à son second de
ne point se séparer du corsaire, celui-ci l’aurait exécuté jusqu’à
la nuit du 19 au 20, que le mauvais temps l’obligea à prendre sa
bordée à terre, le corsaire, qui était un gros bâtiment, la tenant au
large ; que sur cette séparation le raïs du corsaire voulait lui faire
donner la bastonnade, mais que la taïffe (le détachement de janissaires)
s’y opposa,
Année 1769. 6 chebecs : 1 de 30 canons ; 1 de 24 ; 2 de 22 ;
1 de 16 ; 1 de 14. - 3 barques : 1 de 20 canons ; 2 de 10 canons. - 6
galiotes : 1 de 14 bancs, 6 canons ; 2 de 13 bancs, 4 canons ; 2 de
18 bancs, 2 canons ; 1 de 15. bancs, 4 pierriers. - Total : 15 navires,
186 canons, ;4 pierriers.
Année 1770. 1 caravelle de 42 canons. - 5 chebecs : 3 de 22
canons ; 2 de 10. - 2 barques : 1 de 32 canons ; 1 de 20. -1 senaut
de 4 canons. - 4 galiotes : 2 de 13 bancs, 4 canons ; 1 de 13 bancs, 2
canons ; 1 de 12 bancs, 2 canons. - Total ; 13 navires, 196 canons.
Année 1771. 5 galiotes : 1 de 13 bancs, 4 canons ; 1 de 18
bancs, 3 canons, 4 pierriers (demi-galère) ; 2 de 13 bancs, 2 canons
; 1 de 12 bancs, 2 canons. - Total : 5 navires, 13 canons, 4
pierriers.
Année 1772. 2 chebecs : 1 de 32 canons ; 1 de 16. - 5 galiotes
: 1 de 18 bancs, 7 canons (demi-galére) ; 1 de 18 bancs, 3
canons, 4 pierriers (demi-galère) ; 2 de 13 bancs, 2 canons ; l de
12 bancs, 2 canons. - Total : 7 navires, 64 canons, 4 pierriers.
Année 1773. 2 chebecs : 1 de 16 canons ; 1 de l0, canons
(d’après les documents indigènes, 1 chebec s’est perdu sous la
caserne Makaroun, aujourd’hui magasin de la pharmacie centrale,
de Macaron), - 2 barques : 1 de 20 canons ; 1 de 10. - 4 galiotes :
l de 18 bancs, 7 canons (demi-galère) ; 1 de 18 bancs, 3 canons, 4
pierriers (demi-galère) ; 1 de 14 bancs, 2 canons ; 1 de 11 bancs,

.../...

Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur

Nombre de messages : 8037
Date d'inscription : 19/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: La marine de la régence d'Alger

Message par Sphinx le Dim 3 Jan - 20:55

2 canons. - Total : 8 navires, 70 canons, 4 pierriers.
Année 1774. 2 caravelles (leur armement n’est pas indiqué)
- 5 chebecs ; 3 de 32 canons ; 2 de 10. - 3 barques : l de 20 canons,
2 de 10. - 5 galiotes : 1 de 18 bancs ; 3 canons (demi-galère) ; 1
de 18 bancs, 3 canons, 4 pierriers (demi-galère) ; 1 de 14 bancs, 2
canons ; 1 de 11 banc 2 canons : 1 de 9 bancs, 1 canon. - Total : 15
navires, 171 canons, 4 pierriers.
Le 26 octobre 1774. Prise d’un chebec de guerre espagnol,
par un chebec algérien.
Année 1775. 6 chebecs : 1 de 18 canons ; 5 dont l’armement
n’est pas indiqué. - 1 barque de 20 canons. 2 galiotes : armement
non indiqué. - Total : 9 navires, 38 canons.
Année 1776. 5 chebecs : 2 de 32 canons ; 1 de 18 canons ; 2
de 10 canons. - 2 barques : 1 de 32 canons ; 1 de 10. - 12 galiotes :
1 de 18 bancs, 7 canons (demi-galère) ; 2 de 18 bancs ; 5 canons
(demi-galères) ; l de 18 bancs, 3 canons, 4 pierriers (demi-galère) ;
2 de 14 bancs, 2 canons ; l de 13 bancs, 2 canons ; 2 de 11 bancs, 2
canons ; 1 de 8 bancs, 2 canons ; 2 de 13 bancs ; 1 canon. - Total :
19 navires, 178 canons, 4 pierriers.
Le 6 septembre 1776, prise d’une gabarre de guerre espagnole
par une barque de 20 canons et un chebec de 18 canons.
Année 1777. 4 chebecs : 3 de 18 canons ; 1 de 10. - 2 barques (saëtes)
: 1 de 32 canons ; 1 de 10. - l pinque de 7 canons. - 8 galiotes ;
1 de 18 bancs, 7 canons (demi-galère) ; 2 de 19 bancs, -5 canons
(demi-galères) ; 1 de 18 bancs, 3 canons, 4 pierriers (demi-galère)
; 1 de 14 bancs, 2 canons ; 1 de 13 bancs, 2 canons ; 1 de 11
bancs, 2 canons ; 1 de 10 bancs, 8 tromblons. - Total : 15navires ;
139 canons, ‘ pierriers, 8 tromblons.
Le 11 avril 1777, prise par une saëtte algérienne du pinque
de guerre napolitain la Très-Sainte-Conception et Saint-Ferdinand;
de 18 canons, que commandait Don Stefano Berlingero.
Les archives du consulat renferment sur cet événement une pièce
en italien que je traduis ainsi :
«Nous, soussignés, attestons et certifi ons que le vingt-six
avril mil sept-cent-soixante-dix-sept, entra dans ce port d’Alger le
pinque royal de Naples, de dix-huit pièces de canon, nommé la Smo

.../...

Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur

Nombre de messages : 8037
Date d'inscription : 19/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: La marine de la régence d'Alger

Message par Sphinx le Dim 3 Jan - 21:02

Concepzione e S. Ferdinando (la Très-Sainte Conception et Saint
Ferdinand), commandé par don Stefano Berlingero, et que nous
étant informés, les jours suivants, auprès de l’équipage dudit pinque,
et particulièrement auprès de l’offi cier du régiment de, Macédoine
don Andrea Bezichi, du comptable don Vicenzo Pollicino,
du prêtre don Tomaso Movaro, et des autres offi ciers mariniers,
pilote, maître d’équipage, gardien, chirurgien, pruderi(1) et marins,
ils nous ont fait le récit suivant:
«Le onzième jour d’avril de ladite année mil sept centsoixante
dix sept, comme on se retrouvait dans les eaux du canal
de Malte, le matin; vers la quatorzième heure, l’enseigne Giarusso,
embarqué sur ledit pinque comme lieutenant, remit la garde
au susdit commandant afi n de récupérer le sommeil perdu de trois
nuits entières de mauvais temps, car il n’y avait pas d’autre offi -
cier de marine et on ne pouvait, par un temps douteux, se fi er au
commandant, attendu que celui-ci n’avait aucune expérience de la
navigation. Alors, il faisait jour, et le temps était maniable ; ledit
Giarusso alla se reposer. A cet instant, Pierre Marino, prudero qui
était de vigie dans la hune du trinquet, aperçut, un navire qui restait
au Sud 1/4 S.-E., et il le dit, au commandant, lequel voulant
le reconnaître et diminuer autant que possible la distance entre les
deux bâtiments, l’homme qui venait de prendre la vigie, lui dit que
les allures du navire (aperçu), étaient celles d’un corsaire. Le commandant
regarda avec la longue-vue et dit qu’il était français, qu’il
venait du Levant et qu’il allait dans l’Ouest. La distance ayant
encore diminué, les pruderi fi rent observer de nouveau au commandant
que c’était un bâtiment corsaire Mais ils furent repoussés
par lui avec injures, et il ordonna au maître-canonnier de faire une
fumée(2), ce que celui-ci exécuta immédiatement. Alors, il fi t hisser
la royale bannière de S. M. Sicilienne, et ledit navire arbora bannière
française. Comme celui-ci s’était encore plus rapproché, de
manière que l’on voyait les sabords parfaitement fermés, un autre
prudero, Pietro, Salomon, qui avait pris la garde et qui se trouvait
_______________
(1) Ce mot se trouve pas dans le lexique.
(2) Signal fait air moyen d’une petite quantité de poudre brûlée en
plein air. Cela s’appelait aussi brûler une amorce.

.../...

Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur

Nombre de messages : 8037
Date d'inscription : 19/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: La marine de la régence d'Alger

Message par Sphinx le Dim 3 Jan - 21:03

dans la hune du trinquet, descendit auprès du commandant, sur
la dunette, et lui dit : «Monsieur, le bâtiment est un corsaire.» Le
commandant donna l’ordre de mettre en batterie les deux canons
de proue, sans prendre d’autres dispositions, continuant à rester appuyé
sur le dos ; tous les autres canons étaient amarrés en dedans,
les mantelets abaissés, et la moitié de l’équipage prenait du repos
: à tel point que le comptable don Vicenzo Pollecino fi t cette observation
: «au moins, commandant, faites venir au lof, afi n de ne
pas perdre l’avantage d’être au vent.» Voyant que le commandant
persistait dans son obstination, ledit Pietro Salamone descendit
réveiller l’enseigne Giarusso, lequel s’étant levé de suite, examina
le bâtiment elle reconnut pour un corsaire barbaresque ; il ordonna
immédiatement de faire le branle-bas et de mettre l’artillerie dehors,
et plaça sur la dunette la troupe avec son offi cier don Andrea fezichi.
Malgré cela, le commandant ne voulait pas, disant que c’était
un Français. Pendant ce temps-là le navire ennemi passa sous le
vent du pinque royal, à une portée de pistolet, sans avoir pu donner
la première bordée: Mais après avoir doublé le pinque à poupe il
réussit à virer de bord, amena le pavillon français, hissa le pavillon
algérien, mit en batterie trente-six pièces de canon et vint droit à
la poupe pour l’abordage ; par la rapidité de sa marche, l’Algérien
se mit au vent. L’enseigne Giarusso voyant cela et l’état du pinque
sur lequel nulle disposition n’avait été prise pour le combat et dont
la voile latine avait été amenée pendant qu’il reposait, monta sur
la dunette, prit le commandant par la poitrine, en présence du lieutenant
Bezichi et d’autres, d’après ce qu’on raconte, et, l’épée à la
main, lui dit : « Eh bien, monsieur le commandant je me suis mis
un peu à dormir, et parce que je n’étais pas de service, vous me
menez ainsi sous l’ennemi ! » Avec une fi gure cadavéreuse, il répondit
: « L’homme de vigie m’a trompé. » Malgré cela, ledit Giarusso
l’encouragea ainsi que tout l’équipage et faisant crier trois
fois vive Marie, il ordonna de commencer le feu sur l’ennemi. En
outre, ledit Giarusso fi t amener l’embarcation qui était à la poupe,
afi n de donner plus de marche au pinque, chacun continuant à
faire son devoir contre;l’ennemi. Mais tout fut inutile parce que
le pinque ne marchait pas, et le susdit bâtiment, qui était une.
— 28 —
saëtte (barque), aborda promptement le pinque par l’arrière, où la
défense fut prolongée le plus possible. Il fallut céder à la force et
à la supériorité-de l’ennemi, toute autre défense étant impossible
parce que rien n’avait été préparé. De plus, on dit que si 1’enseignc
Giarusso eut été réveillé tout d’abord, nous n’aurions peut-être pas
été pris, tant à cause de l’expérience qu’il avait de la navigation
que de la présence d’esprit qu’il a montrée et des bonnes dispositions
(qu’il a ordonnées) dans cette surprise.
Tels sont les raisonnements dires et paroles que nous avons
entendus de la bouche des susdits offi ciers déjà nommés et de
l’équipage. Et pour être la vérité telle nous avons signé la présente.
Alger, 1er septembre 1777.
(Suivent les signatures).
Année 1778. 3 chebecs : 1 de 18 canons ; 2 de 10. - 8 barques
(saëttes) : 1 de 34 canons ; 2 de 32 ; 2 de 24 ; 1 de 18 ; 2 de 10. - 7
galiotes : 1 de 18 bancs, 7 canons ; 2 de 19 bancs, 5 canons ; 1 de
18 bancs, 3 canons, 4 pierriers ; 2 de 13 bancs, 2 canons ; 1 de 11
bancs, 2 canons. - Total : 18 navires, 248 canons, 4 pierriers.
Prise d’un bateau de guerre espagnol.
Année 1779. 2 chebecs : 1 de 18 canons ; 1 de 10. - 11 barques
: 1 de 34 canons ; 2 de 32 ; de 24 ; 2 de 22 ; 2 de 18 ; 3 de
10. - 6 galiotes ; 2 de 19 bancs, 5 canons (demi-galères) ; 1 de 11
bancs, 4 canons ; 1 de 13 bancs, 2 canons ; 2 de 11 bancs, 2 canons.
- Total : l9 navires, 280 canons.
Année 1780: 9 chebecs : 4 de 18 canons ; 1 de 14 ; 1 de.10
; 1 de 14 bancs, 6 canons ,2 de 4 canons. - 10 barques (saëttes) ;
1 de 30 canons ; 1 de 28 ; 2 de 26 ; 2 de 22 ; 1 de 20 (neuve) ; 1
de 18 ; 1 de 16 (neuve) ; 1 de 10. - 9 galiotes : 1 de 18 bancs, 7
canons (demi-galère) ; 2 de 19 bancs, 5 canons (demi-galéres) ;
1 de 14 bancs, 4 canons ; 1 de 18 bancs, 3 canons, 4 pierriers ; 2
de 13 bancs, 2 canons ; 1 de 12 bancs, 2 canons ; 1 de 11 bancs, 2
canons. - Total : 28 navires, 360 canons, 4pierriers.
Année ;1781 : 4 chebecs : 1 de 18 canons ; 2 de 14 bancs,
4 canons

.../...

Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur

Nombre de messages : 8037
Date d'inscription : 19/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: La marine de la régence d'Alger

Message par Sphinx le Dim 3 Jan - 21:14

; 1 de 4 canons. - 8 barques : 1 de 30 canons ; 1 de 28 ;
1 de 26 ; 2 de 22 ; 2 de 18 ; 1 de 10. -4 galiotes : 1 de 14 bancs,
4 canons ; 2 de 13 bancs, 2 canons ; 1 de 12 bancs, 2 canons.
Total : 16 navires, 214 canons. -
Année 1782. 7 chebecs : 1 de 34 canons ; 2 de 24 ; 2 de 18 ;
1 de 10 ; 1 de 14 bancs, 4 canons. - 10 barques : 3 de 30 canons ;
2 de 28 ; 1 de 26 ; 2 de 22 ; 1 de 18 ; 1 de 10. - 2 felouques de 10
bancs, 6 canons. - 4 galiotes : 2 de 14 bancs, 4 canons ; 2 de
13 bancs, 2 canons. - Total : 23 navires, 400 canons.
Année 1783. 6 chebecs : 1 de 34 canons ; 2 de 24 ; 1 de 18 ;
2 de 14 bancs, 4 canons. - 6 barques : 1 de 30 canons ; 1 de28 ;
1 de 26 ; 1 de 24; 1 de 22 .1 de 18. - 1 felouque de 10, bancs, 6
canons. - 6 galiotes : 2 de 19 bancs, 5 canons (demi-galères) ; 2
de 14 bancs, 4 canons ; 1 de 14 bancs, 2 canons ; 1 de 13 bancs, 2
canons. Total : 19 navires, 284 canons.
Année 1784. 4 chebecs : 1 de 34 canons ; 1 de 24 canons ; 1
de 18; 1 de 14 bancs, 4 canons. - 6 barques : 1 de 30 canons ; 1 de
28 ; 1 de 26 ; 1 de 24 ; 1 de 22 ; 1 de 18. - 1 felouque de 10 bancs,
6 canons. - 2 galiotes : 1 de 14 bancs et 4 canons ; 1 de 13 bancs,
2 canons. - Total ; 13 navires, 240.canons.
Année 1785. 7 chebecs : 1 de 34 canons ; 2 de 24 ; 2 de 18 ;
2 de 4. - 10 barques (saëttes) : 2 de 30 canons ; 2 de 28 ; 1 de 26 ;
2 de24 ; 2 de 22 ; 1 de 18. - 5 galiotes : 1 de 14 bancs, 4canons ; 1
de 14 bancs, 2 canons ; 2 de 13 bancs, 2 canons ; 1 de 9 bancs, 2
canons. - Total ; 22 navires, 390 canons.
Année 1786. 7 chebecs : 1 de 34 canons ; 2 de 24 ; 2 de 18 ;
2 de 4. - 6 barques : 1 de 30 canons ; 1 de 28 ; 1 de 26 ; 1 de 24 ;
1 de 22 ; 1 de 18. - 5 galiotes : 3 de 14 bancs, 4 canons ; 2 de 13
bancs, 2 canons. - Total 18 navires, 220 canons ; plus, 2 chaloupes
canonnières et 1 bombarde, parties d’Alger. à destination de Tunis,
le 16 février.
La goélette portugaise Nostra Segnora d’Acabo Piedade,
est capturée en vue du cap Saint-Vincent, par deux corsaires algériens.
Année 1787. 4 chebecs : 1 de 34 canons ; 1 de 24 ; 1 de 16
(neuf) : 1 de 4. - 6 barques : 1 de 30 canons ; 1 de 28 ; 1 de 26 ; 1
de 24 ; 1 de 22 ; 1 de 18. - 3 galiotes : 2 de 14 bancs, 4 canons (dont
1 neuve); 1 de 11 bancs, 2 canons : Total : 13 navires, 36 canons.

__
"Quelle est la différence fondamentale entre une femme et un terroriste ? Avec le terroriste on peut négocier"
3

.、スフィンクス、


Spoiler:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Sphinx
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 8037
Age : 33
Emploi/loisirs : Mat
Humeur : Peu importe.
Date d'inscription : 19/12/2008
Localisation : S.B.A

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: La marine de la régence d'Alger

Message par Sphinx le Dim 3 Jan - 21:15

Année 1788. 6 chebecs : 1 de 34 canons ; 1 de 24 ; 2 de 16 ;
2 de 4. - 7 barques : 1 de 30 canons ; 1 de 28 ; 2 de 26 ; 1 de 24 ;
1 de 22 ; 1 de 18. - 4 galiotes : 2 de 14 bancs, 4 canons ; 2 de 13,
bancs, 2 canons. - Total : 17 navires, 284 canons.
Année 1789. 4 chebecs : 1 de 34 canons ; 1 de 16 (neuf) ; 2
de 4. - 6 barques : 2 de 30 canons ; 2 de 28 ; 1 de 26 ; 1 de 24. - 2
galiotes : 1 de 14 bancs, 4 canons ; 1 de 13 bancs, 2 canons. - Total
: 12 navires, 230 calions.
- 30 juillet 1789. Le capitaine Jean Charles Riouffe, de Cannes,
commandant le brigantin le Commissionnaire, de Marseille,
parti de St-pierre de la Martinique, dépose ... que sur le cap Spartel
il aurait été visité par une escadre barbaresque composée de cinq
galiotes, dont le commandant aurait trouvé ses expéditions justes
et lui aurait demandé un peu de café et de sucre, que le déposant
lui a tout de suite donné ... (Archives du consulat).
Année 1790. 1 chebec de 4 canons. - 1 barque de 26 canons.
- 2 galiotes : 1 de 14 bancs, 4 canons ; 1 de 13 bancs, 2 canons.
- Total : 4 navires, 36 canons.
Année 1791. 1 frégate de 44 canons (bâtiment neuf, construit
à Alger, en 1791, par un maître espagnol). - 1 corvette de 30 canons
(construite à Toulon, en 1788). - 2 chebecs : 1 de 16 canons (neuf ; reconstruit
à Alger en 1790, ayant été commencé à Bougie) ; 1 de 4 canons.
- 3 galiotes : 1 le 14 bancs, 4 canons ; 1 de 13 bancs, 2 canons ;
1 de 8 bancs, 2 pierrier. - Total : 7 navires, 100 canons, 2 pierriers.
Année 1792. 3 frégates : 2 de 44 canons ; 1 de 38 canons,
dite El Merikana, l’Américaine. - 2 corvettes de 30 canons. - 3
chebecs : 1 de 34 canons ; 1 de 26 camons (neuf) ; 1 de 16. - 2
barques de 32 canons. - Total : 10 navires, 326 canons.
La Régence envoya à l’escadre ottomane une division de
cinq navires.
27 octobre 1792. Déposition au sujet de l’arrestation par une
fl otte algérienne de 3 frégates et 2 chebecs, du vaisseau le Mars,
capitaine Bourdon, venant du cap Français et allant à Marseille.
«... le capitaine s’étant rend à bord d’un des chebecs, le raïs le reçut
à l’algérienne en le traitant de chien, en lui disant qu’il serait
bien maître de lui donner la bastonnade... Le passeport fut trouvé

.../...

__
"Quelle est la différence fondamentale entre une femme et un terroriste ? Avec le terroriste on peut négocier"
3

.、スフィンクス、


Spoiler:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Sphinx
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 8037
Age : 33
Emploi/loisirs : Mat
Humeur : Peu importe.
Date d'inscription : 19/12/2008
Localisation : S.B.A

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: La marine de la régence d'Alger

Message par Sphinx le Dim 3 Jan - 21:16

juste, mais le raïs en montra un second qui était nouvellement
décrété par l’assemblée nationale ; le capitaine lui démontra l’impossibilité
de lui en exhiber un pareil, attendu qu’il manquait de
Marseille depuis huit mois. Le raïs ayant goûté ces raisons, prit le
passeport et lui jeta sur la fi gure en l’accompagnant avec quelque
douceur algérienne et renvoya le canot, pour lui aller chercher de
sucre et du café... Cependant, le commandant de l’escadre ayant
réuni sur son bord les autres capitaines, le conseil examina de nouveau
le passeport et décida que le Mars serait conduit à Alger, où
le Dey jugerait la question.
Année 1793. 3 frégates : 2 de 44 canons ; 1 de 38. - 4 corvettes
de 30 canons (1 venant du Levant, 1 de construction, anglaise
et 1 de construction française). - 2 briks de 22 canons. - 1 polacre
de 18 canons (prise génoise). - 4 chebecs : 1 de 24 canons (c’est
l’un des deux chebecs revenus de France ; il avait précédemment
26 canons) ; 1 du 18 canons ; 1 de 12 ; 1 de 10 (c’est l’autre des
deux chebecs revenus de France ; il avait 16 canons. - 4 galiotes
de, 2 pierriers, appartenant au Bey de Mascara. - Total : 18 navires,
372 canons, 8 pierriers.
Année 1794. 3 frégates : 2 de 44 canons ; 1 de 38, dite
l’Américaine. - 2 corvettes de 30 canons. - bricks de 22 canons
(1 appartenant à la fi lle du Dey ; s’est perdu à Carthagène). - 2
polacre de 18 canons. - 6 chebecs : 1 de 24 ; 2 de 18 (dont 1 neuf
construit à Bougie) ; 2 de 12 ; 1 de 4. 4 galiotes : 2 de 12 paires de
rames, appartenant au Bey de Constantine ; 2 du Ponant. - Total :
20 navires, 376 canons.
Année 1795, 1 frégate de 44 canons. - 4 corvettes de 30 canons.
- 1 brick de22 canons (c’est perdu). - 3 chebecs : 1 de 24
canons ; 2 de 18. - 1 galiote de 12 paires de rames. - Total : 10
navires, 246 canons.
Année 1796. 1 frégate de 44 canons. - 5 corvettes de 30 canons.
- 12 chebecs : 6 de 24 canons (dont 2 neufs) ; 2 de 18 ; 2
de10 ; 2 de 6. - 1 corsaire (?) appelé la Morticana (?), de 4 canons,
appartenant au Bey d’Oran. - 4 galiotes ; 1 de 26 rames, 5 canons
(demi-galère, au Bey du Ponant) ; 1 de 26 rames, 3 canons (neuve,
au Dey) ; 2 de 12 paires de rames. Total 23 navires, 418 canons.

.../...

__
"Quelle est la différence fondamentale entre une femme et un terroriste ? Avec le terroriste on peut négocier"
3

.、スフィンクス、


Spoiler:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Sphinx
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 8037
Age : 33
Emploi/loisirs : Mat
Humeur : Peu importe.
Date d'inscription : 19/12/2008
Localisation : S.B.A

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: La marine de la régence d'Alger

Message par Sphinx le Dim 3 Jan - 21:18

Prise d’un navire de guerre vénitien par deux corvettes de
30.
Année 1797. 1 frégate de 36 canons, nommée El-Merikana,
l’américaine. - 2 corvettes de 30 canons. - 7chebecs : 3 de 24 canons,
1 de 18. 1 de 16 ; 1 de 10 1 de 6 (au Dey). - 1 cutter de 16
canons (au Dey). - 2 corsaires (?) : 1 de 16 ; 1 de 6. - Total : 13
navires, 256 canons
Prise d’un brick de guerre de 32 canons.
Année 1798. 2 frégates de 36 canons. - 3 corvettes : 2 de 30 ;
1 de 26. - 4 polacres : 1 de 22 canons ; 1 de 18 ; 1 de 16 ; 1 de 6.
- 2 goélettes de 12 canons. - 1 cutter de 16. 11 chebecs : 2 de 34 canons
; 2 de 24 ; 3 de 18 ; 1 de 16 ; 1 de 10 ; 2 de 6. - 2 corsaires(?) :
1 de 6canons ; 1 de 4. - 1 demi-galère de 17 paires de rames et 5
canons. - 1 barque à trois-mâts, de 4 canons, au bey d’Oran. - Total
; 27 navires, 487 canons (plus, deux barques sans canons).
Année 1799: 2 frégates de 36 canons, dont 1 appelée El-Merikana.
- 4 polacres : 2 de 22 canons ; 1 de 18 ; 1 de 6. - 1 brick de
22 canons. - 6 chebecs : 1 de 34 canons ; 2 de 32 ; 1 de 18, 1 de
16 ; 1 de 10 canons appelé Kirlankotch. - 2 goélettes de 12 canons.
- Total : 15 navires, 328 canons.
- Prise de deux navires de guerre portugais par le chebec de
34 canons.
Année 1800. 2 frégates de 36 canons (dont 1 nommée
l’Américaine). - 1 brick de 22 canons. - 4 polacres ; 2 de 22 canons
; 1 de 18 ; 1 de 6. - 2 goélettes : 1 de 16 ; 1 de 12. - 6 chebecs
: 1 de 34 canons ; 2 de 32 ; 1 de 18 ; 1 de 16 ; 1 de 10, appelé
Kirlankotch. - 1 demi galère de 3 canons. - Total : 16 navires, 335
canons.
Année 1801. 1 frégate de 36 canons, dite l’Américaine. - 1
brick de 22 canons. 2 chebecs : 1 de 32 canons ; 1 de 10. - 1 galiote.
- Total 5 navires, 100 canons.
Année 1802. 4 frégates : 1 de 46 canons ; 1 de 44 canons
(elle a été prise sur les Portugais, le 8 mars 1802, par le célèbre raïs
Hamidou, montant une frégate de 44 canons. Ce navire s’appelait
le Cygne, et les Algériens lui donnèrent le nom d’El-Portekiza,
(la Portugaise) ; 2 de 36 canons, dont 1 dit l’Américaine. -1 brick

__
"Quelle est la différence fondamentale entre une femme et un terroriste ? Avec le terroriste on peut négocier"
3

.、スフィンクス、


Spoiler:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Sphinx
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 8037
Age : 33
Emploi/loisirs : Mat
Humeur : Peu importe.
Date d'inscription : 19/12/2008
Localisation : S.B.A

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: La marine de la régence d'Alger

Message par Sphinx le Dim 3 Jan - 21:20

de 22 canons. - 3 polacres : 1 de,22 canons : 1 de 18 ; 1 de 8 canons,
à trois-mâts. - 3 goélettes : 1 de20 canons ; 1 de 18 ; 1 de 16.
- 6 chebecs : 2 de 32 canons ; 1 de 28 ; 2 de 24 ; 1 de 10, appelé
Kirlankotch (mis au rebut). - 2 demi-galères de 12 bancs, l’une de
4 canons et l’autre de 3 (appartenant au Bey, de Constantine). 1
felouques de 8 bancs et 2 canons (au même). - Total : 20 navires,
445 canons.
Année 1803. 3 frégates : 1 de 46 canons ; 1 de,44 ; 1 de 36
(l’Américaine) . - 7 chebecs : 2 de 32 canons ; 1 de 28 ; 2 de 24
(dont 1 a été pris par un vaisseau portugais de 74 canons) ; 2 de 18
(dont 1 neuf) ; 1 brick de 22 canons. - 2 goélettes ; 1 de 18 canons ;
1 de 16. - 4 polacres : 1 de 22 canons ; 1 de 18 ; 1 de 8 canons, à
trois-mâts ; 1 de 4, à trois-mâts. - Total : 17 navires, 410 canons.
Année 1804. 2 frégates : 1 de 44 canons ; 1 de 36 canons appelée
l’Américaine. - 2 bricks de 22. - 1 goélette, de 18. - 1 polacre de
22. - 4 chebecs ; 2 de 32 canons ; 1 de 28 ; 1 de 24. - Total 10 navires,
280 canons.
Année 1805. 3 frégates : - 1 de 46 canons ; 1 de 44 ; 1 de 36.
- 1 brick de 22 canons. - 2 polacres : 1 de 22 canons ; 1 de 18 ; - 1
goélette de 16 canons. - 3 chebeks : 1 de 32 canons ; 1 de 28 ;1 de
24. - Total : 10 navires, 282 canons.
Année 1806. 3 frégates : 1 de 50 canons (neuve) ; 1 de 46 ; 1
de 44. - 2 polacres : 1 de 22 ; 1 de 6. - 1 goélette de 16. -5 chebecs :
1 de32 canons ; 1 de 28 ; 2 de 6 ; 1 du 4. - 1 pinque de 4 canons.
- 1 bateau de 2 canons. - 2 felouques de 1 canon. Total : 15 navires,
268 canons.
- Année 1807. 3 frégates : 1 de 50 canons ; 1 de 46 ; 1 de
44. 2polacres : l de 18 canons ; 1 à trois-mâts, sans canons. -
2chebecs : 1 de 32 canons ; 1 de 20. - 1 bateau à voiles latines,
de 4 canons. - 1 spéronade à 1 mât, de 2 canons. - 5 chaloupes
canonnières, à 1 mât et 1 canon (allant sur la côte de Tunis pour
le service de la Régence). - 5 chaloupes canonnières ou bombardières,
à 1 mât. - Total : 9 navires, 10 chaloupes canonnières, 221
canons.
Année, 1808. 3 frégates : 1 de 50 canons ; l de 46 ; 1 de 44.
- 6 polacres : 1 de 22 canons ; 1 de l8 ; 1 de 16 ; 1 de 14 ; 1 de 10 ;

__
"Quelle est la différence fondamentale entre une femme et un terroriste ? Avec le terroriste on peut négocier"
3

.、スフィンクス、


Spoiler:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Sphinx
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 8037
Age : 33
Emploi/loisirs : Mat
Humeur : Peu importe.
Date d'inscription : 19/12/2008
Localisation : S.B.A

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: La marine de la régence d'Alger

Message par Sphinx le Dim 3 Jan - 21:22

1 de 4. - 7 chebecs : 1 de 32 canons ; 1 de 28 ; 1 de 22 ; 1 de 20 ;
1 de 16 ; 1 de 14 ; 1 de 12. - 2 bâtiments à voiles latines, de 4
canons. - 1 yacht expédié en courrier sur la côte d’Espagne. -1
yacht marchand. - Total: -Total : 20 navires, 376 canons. Plus, 1°
10 chaloupes canonnières ou bombardières, mâtées pour un trajet
de mer et pontées ; 2° une cinquantaine de chaloupes canonnières
ou bombardières pour opposer à une attaque contre la ville ; 3° 2
galiotes de 2 canons, pour la garde du port.
Année 1809. 2 frégates : 1 de 50 canons : 1 de 44. - 2 polacres
: 1 de 16 canons ; l de 10, à trois-mâts. - 3 chebecs : 1 de
26 canons ; 1 de 14 ; 1 de 4. - 1 corvette marchande, de 4 canons.
- Total 8 navires, 168 canons.
Année 1810. 3 frégates : 1. de 50 canons; 1 de 46; i, de 44.
1 corvette de 20 canons (présent du Grand-Seigneur). - 2 bricks:
1 de 22 canons:; 1 de 20 (prise portugaise). - 2 potacres: 1 de 18;
1 de 6 -2,chehecs de 20 canons. - 1 demigalère de 3 canons, à 36
rames. -. Total : 11 navires, 269 canons.
Une division,, composée de 3 frégates et d’un brick et placée’sous
le commandement du raïs -Hamidou, fi t une croisière
dans l’Océan .
Année 1811. 2 frégates : 1 de 46 canons; t de 44 (prise
aux Tneisiens, le 22 mai 1811, par to raïs Hamidou). - 1 corvette
de 24 canons (polacre grecque confi squéel.- 1 brick de 20
canons. - 1 chebec de20canons. -,1 sandal (bateau) de 1 canon.
11 demi~galére de 36 rames et 3 canons. Total: 7 navires, 158
canons.
Année 1812. Liste générale de la fl otte algérienne. 5 frégates
: 1 de 50 canons, appelée la Grande frégate ; 1 de 46 canons,
appelée la frégate du raïs,Hgtniduu; d- non de son commandant; 1
de 44 canons, nommée Ia Portugaise; 1 de 44 canons, nommée la
Tunisienne.; 1 neuve de 38 canons. - 2 corvettee: 1,, de 24 canons,
appelée Merzouk ; 1 de 20 canons. - 2 bricks : 1 de 22 canons, nommé
le Portugais; 1 de 22 canons dit le brick neuf. -,1 goélette de 4
canons (a provenant de Tunis, conduite à Alger par des soldats turcs
insurgés.») - 1 polacre de 16 canons. - 1 chebec de 20. 1 demi-galére
de 36 rames, 3 canons. - 2 sandals, un bateau de 1 canon. - Total :

__
"Quelle est la différence fondamentale entre une femme et un terroriste ? Avec le terroriste on peut négocier"
3

.、スフィンクス、


Spoiler:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Sphinx
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 8037
Age : 33
Emploi/loisirs : Mat
Humeur : Peu importe.
Date d'inscription : 19/12/2008
Localisation : S.B.A

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: La marine de la régence d'Alger

Message par Sphinx le Dim 3 Jan - 21:24

15 navires : 355 canons ; plus 8 chaloupes-canonnières ou
bombardières pontées et mâtées pour, un trajet de mer, et une
cin,quantaine de chaloupes canonnières pour opposer à une attaque
contre la ville lorsque ces dernières chaloupes n’étaient pas
nécessaires à la défense de la ville, on les déposait dans de vastes
magasins ménagés sous le fort-neuf (bordj el-djedid ; aussi appelé
bordj Ezzoubia, le fort des immondices), bati sur le bord de la mer,
près de la porte Bab-el-Oued.
Année 1813. - 1 frégate de 44 canons. - 2- corvettes : 1 de
24 canons ; 1 de 14 (prise grecque). - l brick de 22 canons. - 1
brigantin de 8 canons (prise américaine). - 2 chaloupes canonnières
de 2 canons. - 8 chaloupes canonnières à un mât, pontées,
portant 2 canons. - 11 chaloupes bombardières armées d’un
mortier et portant un mât ; 25 chaloupes d’un canon et portant 1
mât. - Total :7 navires, 46 chaloupes canonnières, 157 canons, 11
mortiers.
Année 1814. 3 frégates, : 1 de 50 canons ; 2, de 44. - 3 corvettes
: 1 de 30 canons (prise grecque) ; 1 de 24 ; 1 de 20. - 2
bricks : 1 de 22 canons ; 1 de 20. - 1 demi-galère de 36 rames, 5
canons. - Total : 9 navires, 259 canons.
Année 1815. 4 frégates : 1 - de 50 canons ; 1 de 46 canons
(ce bâiment fut pris, le 16 juin 1815, par une division américaine,
placée sous le commandement de M. Decatur, et portant M. Shaller,
envoyé des États-Unis. Le célèbre raïs Hamidou fut tué dans
ce combat) ; 1 de 44 (la Portugaise) ; 1 de 44 (la Tunisienne). - 3
corvettes : 1 de 30 canons ; 1 de 24 ; 1 de 20. - 2 bricks : 1 de 22
canons ; 1 de 90. - 1 demi-galére de 36 rames, 5 canons. - Total 10
navires, 305 canons.
Année 1816. En 1816, antérieurement à l’expédition de lord
Exmouth, la fl otte comptait les navires ci-après : 5 frégates : - 1 de
50 canons, nommée la grande frégate : - 1 de 46 canons, dite du raïs
Hamid6u (restituée par les Américains après la conclusion de la
paix) ; 1 de 44 canons, nommée la Portugaise ; 1 de 44 canons ; nommée
la Tunisienne ; 1 de 38 canons. - 4 corvettes : 1 de 30 canons ; 2
de 24 canons, dont une nommée Merzouk ; 1 de 20 canons. - 3 bricks
: 1 de 22 canons, dit le Portugais, 1 de 20 canons ; 1 de 8 canons. - 2

.../...

__
"Quelle est la différence fondamentale entre une femme et un terroriste ? Avec le terroriste on peut négocier"
3

.、スフィンクス、


Spoiler:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Sphinx
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 8037
Age : 33
Emploi/loisirs : Mat
Humeur : Peu importe.
Date d'inscription : 19/12/2008
Localisation : S.B.A

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: La marine de la régence d'Alger

Message par Sphinx le Dim 3 Jan - 21:26

goélettes : 1 de 16 canons ; 1 de 4 canons. - 1 demi-galère de 39
rames, 3 canons. - 6 bombardières portant chacune 1 mortier. - 8
canonnières pontées et mâtées pour trajet de mer. - Une trentaine
de chaloupes non pontées, pour les opposer à une attaque contre
la ville. - Total : 15 navires et14 chaloupes pouvant naviguer, portant
ensemble 401 canons et 6 mortiers, plus30 chaloupes environ,
ne naviguant pas.
Le 27 août 1816, l’escadre anglo-hollandaise que commandait
lord Exmouth, attaqua Alger et incendia la fl otte algérienne.
Sept jours après la rude leçon qu’ils venaient de recevoir, les
Algériens s’occupaient déjà de mettre des navires en mer. Le 7
septembre 1816, le consul de France délivrait des expéditions :
1° à raïs Ahmed, pour un brick de 22 canons ; 2° à raïs Mehemet,
pour une goélette de 18 canons, appartenant précédemment à M
Francovich, et échangée contre un brick de la Régence. Je n’ai pu
savoir si ces deux bricks avaient pu échapper à l’incendie de la
fl otte ou bien s’ils étaient absents au moment de l’attaque. L’année
suivante va nous donner quelques détails sur la reconstitution de la
marine algérienne.
Année 1817 : 3 bricks ; 1 de 22 canons (cité en 1816) ; 1 de
18 canons (venu de Livourne où il avait été acheté pour le compte
de la Régence) ; 1 de 14 canons (appartenant précédemment à M.
Cranzaz, qui l’a vendu à la Régence) : 2 polacres : 1 de 18 canons
(présent du Bey de Tripoli) ; 1 de -16 canons, à trois mâts (achetée
à un capitaine napolitain). - 2 goélettes : 1 de 14, canons (construite
à Livourne pour la Régence, arrivée à Alger le 18 juillet 1817) ;
1 de 18 canons (citée en 1816). - Total : 7 navires, 120 canons.
Un dominent indigène mentionne la prise effectuée dans l’Océan
par une escadre de six navires, de quatre bâtiments, dont un hambourgeois.
Année 1818. 2 frégates : 1 de 46 canons (envoyée par le
Grand-Seigneur) ; - 1 de 36 canons (envoyée au Dey par le roi du
Maroc) ; 1 de 32 canons (construite à Alger et lancée le30 mars
1818 ; ce n’est qu’une grosse corvette). - 1 corvette de 20 canons
(démolie en 1820). 4 bricks : 1 de22 canons ; 1 de 18 ; 1 de 18 ;
1 de 14. - 1 polacre de 16 canons à trois-mâts. - 2 goélettes : 1 de
18 canons ; 1 de 14 canons. - Total : 11 navires, 252 canons.
Année 1819. Je n’ai trouvé de documents d’aucune nature
pour cette année.
Année 1820. 3 frégates : 1 de 46, canons ; 1 de 36 canons ;
1 de 32 canons. - 2 corvettes de 36 canons (dont 1 venue de Constantinople).
- 5 bricks ; 1 de 22 canons; 1 40 ,18 ; 1 de 16 ; 1 de 14 ;
1 de 6 (prise tunisienne). - 1 polacre de 16 canons. - 2 goélettes : 1
de 18 canons; 1 de 14. - 1 chebec de 10 canons. Total : 14 navires,
320 canons.
Année 1821. 3 frégates ; 1 de 50 canons ; 1 de 36 ; 1 de 32. -
3 corvettes : 2 de 36 canons ; 1 de 32 (s’est, perdue en entrant dans
le port d’Alexandrie) ; - 5 bricks : 1 de 22 canons (a été démoli à
Constantinople) ; 2 de 18 canons ; 1 de 16canons (s’est perdu en
entrant dans le, port d’Alexandrie) ; 1 de 16 canons (acheté de M,
Bastien, constructeur à Livourne.) ; - 1 polacre de 18 canons. - 2
goélettes ; 1 de 16 canons (est restée 3 Constantinople pour faire
partie de l’escadre ottomane) ; 1 de 12 canons. - 1 chebec de 10
canons. - Total : 15 navires, 368 canons.
- Une+division de huit navires fut envoyée à la Turquie pour
l’assister dans sa guerre contre les Grecs. Six de ces navires durent
subir d’importantes réparations à leur arrivée à Constantinople un
autre fut démoli.
Année 1822. 1 brick de 8 canons.
-Une corvette, - appelée la Bonne-Femme par un document
français et Et-Toulonia ; la Toulonnaise, par les Algériens, fut refondue
à Toulon, sur les chantiers du commerce. Ces travaux, qui
durèrent du 8 février au 12 octobre, occasionnèrent une dépense
totale de 298,720 fr. 59 c., y compris 17,460 fr. 93 c. formant le
prix de 30 caronades de 18 et de 14 caronades,, de 12, qui furent
cédées par la marine royale.
Année 1823. 1 frégate de 62 canons - 2 bricks : 1 de 16 canons,
neuf ; 1 de 4 canons. - 1 chebec de 14 canons. - Total : 4
navires, 96 canons,
Année 1824. 3. frégates : 1 de 50 canons, nommée Meftah
et-Djihad,

__
"Quelle est la différence fondamentale entre une femme et un terroriste ? Avec le terroriste on peut négocier"
3

.、スフィンクス、


Spoiler:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Sphinx
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 8037
Age : 33
Emploi/loisirs : Mat
Humeur : Peu importe.
Date d'inscription : 19/12/2008
Localisation : S.B.A

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: La marine de la régence d'Alger

Message par Sphinx le Dim 3 Jan - 21:28

la clé de la guerre sainte ; 1 de 45 canons, connue sous
le nom de Rel Ouhaz, ou d’Et-Toolouniya, la Toulonnaise ; 1 de 40
canons, nommée Rehber Iskender, le guide d’Alexandre. - 2 corvettes
: 1 de 36 canons ; nommée Mashar Tawfi k, l’objet de la protection
divine ; 1 de 24, dite Kara, la noire. 1 brick de 16 canons.
- 3 goélettes : 1 à trois-mats, de24 canons, appelée Nser el-Islam,
la victoire de l’Islamisme ; 1 de 14 canons, précédemment chebec
; 1 de 12 canons nommée Tsouriya, les Pléiades. - Total : 9 navires,
261 canons.
Année 1825. 2 goélettes : 1 de 12 canons, appelée Tsouriya,
les Pléïades ; 1 de 12 canons, appelée Chahin deria, la terreur des
mers.
- Une escadre de 8 navires fut expédiée à la fl otte ottomane;
à l’occasion de la guerre de l’indépendance grecque.
Année 1826. 2 goélette à trois mats, de 24 canons, appelée
Mansour, victorieux ; 1 de 16 canons ; 1 chebec nommé Allah Ialladi.
Année 1827. Liste générale dés navires composant la fl otte
algérienne : 3 frégates : 1 de 62 canons, nommée Meftah el-Djihad,
la clé de la guerre sainte (était à Alexandrie depuis près de trois ans
lors de la prise d’Alger) ; 1 de 50 canons, appelée Bel Houaz, ou Et-
Touloniya la Toulonnaise ; 1 de 40 canons nommée Rehber Iskender,
le guide d’Alexandre, (se trouvait à Alexandrie depuis plus de trois
ans, lors de la prise d’Alger.) - 3 corvettes : 1 de 40 canons, nommée
Fassia ; l de 36 canons, appelée Mashar tawfi k, l’objet de la protection
divine ; 1 de24 canons, dite Kara, la Noire. - 2 bricks de 16 canons,
dont 1 nommé Ni’met el-Houda, les grâces de la voie du salut.
- 1 polacre de 20 canons. - 5 goélettes : 1 à trois-mâts de 24 canons,
appelée Mansour, Victorieux, et aussi Nser el-Islam, la victoire de
l’islamisme ; l de 16 canons ; appelée Fetihié ; 2 de 14 canons, dont 1
nommée Chahin deria, la Terreur des-mers, et 1 nommée Djeiran, la
Gazelle ; l de 12 canons, appelée Tsouria, les Pleïades. - 2 chebecs : 1
de 10 canons ; 1 de 4 canons (utilisé par les Français, qui l’appelèrent
le Boberach). - Total : 16 navires, 398 canons.
Le dernier passeport délivré par le consul aux corsaires porte
la date du 26 mai 1827. Le 4 octobre de cette année, une division
algérienne essaya de forcer le blocus français ; elle se composait
d’après des documents indigènes : « d’une petite frégate, d’une
corvette, de bricks et de goëlettes, en tout 11 navires » et, selon

.../...

__
"Quelle est la différence fondamentale entre une femme et un terroriste ? Avec le terroriste on peut négocier"
3

.、スフィンクス、


Spoiler:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Sphinx
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 8037
Age : 33
Emploi/loisirs : Mat
Humeur : Peu importe.
Date d'inscription : 19/12/2008
Localisation : S.B.A

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: La marine de la régence d'Alger

Message par Sphinx le Dim 3 Jan - 21:34

le rapport du commandant Collet, de « 11 bâtiments, dont une
grande. Frégate portant des canons de 18, 4 corvettes de 20 à 24
canons de l8, et 6 bricks ou goélettes, de l6 à 18 pièces de l2. »
Cette dernière évaluation se rapprochait beaucoup de la vérité, car
en consultant le relevé ci-dessus on est amené à reconnaître que la
division algérienne devait se composer des navires ci-après :
1. Frégate Et-Toulouniya, la Toulonnaise, dont les 50 canons,
fournis par les Français, tonnèrent contre leurs anciens propriétaires.
2. Corvette Fassia, de 40.
3. Corvette Mashar tawfi k de 36.
4.. Corvette Kara, de 24.
5. Polacre de 20 (ce navire à trois-mats, a pu être compté
comme une corvette par le commandant Collet)
6.Brick Ni’met el-Houda, de 16.
7. Brick de 16.
8. Goélette Mansour, de 24.
9. Goélette Fetihié, de 16.
10, Goélette Tsouriya, de 12 canons (je tiens de l’ancien commandant
de cette goélette, le raïs Hassan, qu’il assistait à ce combat.
11. L’une des deux goélettes de l4 canons.
Les Algériens se, vantèrent d’avoir, remporté une victoire
éclatante, mais la vérité est qu’ils regagnèrent le port, en suivant
ta côte, pour se mettre, sous la protection de leurs batteries, et que
leur seul mérite fut, de ne pas se laisser prendre par l’escadre française
qui ne comptait, en ce Moment, que cinq navires : la frégate
l’Amphitrite, la corvette la Galatée, le brick le Faune, le brick la
Cigogne et la goélette la Champenoise(1).
Cette tentative fut le dernier effort de la marine algérienne.
Bloquée étroitement dans son repaire, la fl otte des forbans ne devait
plus sillonner ces mers où pendant si longtemps, elle avait
été l’effroi des chrétiens, et le 5 juillet 1830 termina son existence
trois fois séculaire, la terreur et l’humiliation des petites nations
européennes.


Source:REVUE AFRICAINE

__
"Quelle est la différence fondamentale entre une femme et un terroriste ? Avec le terroriste on peut négocier"
3

.、スフィンクス、


Spoiler:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Sphinx
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 8037
Age : 33
Emploi/loisirs : Mat
Humeur : Peu importe.
Date d'inscription : 19/12/2008
Localisation : S.B.A

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: La marine de la régence d'Alger

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum