Bienvenue sur le forum non officiel de l'Etoile Nord-Africaine;

Afin de profiter pleinement de certains sujets sur le forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre espace si vous ne l'êtes pas encore.


http://www.intervalle-dz.com/
Sondage
Derniers sujets
» nouvelle grille de lecture du monde
Mer 13 Mar - 20:42 par ZIGHOUD15

» Wilaya 5 historique en Oranies ( 1954/1962 )
Sam 6 Oct - 19:16 par Sphinx

» dépenses militaires mondiales
Dim 6 Mai - 16:38 par ZIGHOUD15

» algerian barkhane la citadelle
Ven 27 Avr - 16:27 par ZIGHOUD15

» cabale
Mer 25 Avr - 16:06 par ZIGHOUD15

» Département du Renseignement et de la Sécurité (DRS)
Sam 20 Jan - 16:30 par ZIGHOUD15

» L'emir Abdelkader et le monde antique ....
Lun 4 Déc - 20:26 par Sphinx

» Abd-el-Qadir al-Djazaïri : naissance ,vie et mort ...
Mar 28 Nov - 22:07 par Sphinx

» BRICS
Mar 14 Nov - 9:42 par ZIGHOUD15

» LA MATRICE DU TERRORISME
Lun 30 Oct - 15:49 par ZIGHOUD15

» La science du transhumanisme
Jeu 19 Oct - 12:43 par ZIGHOUD15

» la guerre de syrie
Jeu 12 Oct - 10:38 par ZIGHOUD15

» la chine nouveau joueur en afrique
Sam 30 Sep - 21:16 par ZIGHOUD15

» Médias- Mensonges et Manipulation de l'information
Mer 20 Sep - 14:23 par ZIGHOUD15

» Les exercices militaires russo-biélorusse
Lun 18 Sep - 14:22 par ZIGHOUD15

» l'inde nouveau joueur ?
Jeu 14 Sep - 12:50 par ZIGHOUD15

» Birmanie
Mar 12 Sep - 16:46 par ZIGHOUD15

» divulgation ET sommes nous prets ?
Mer 30 Aoû - 15:23 par ZIGHOUD15

» la lachété comme le courage seraient hereditaires
Mar 22 Aoû - 10:08 par ZIGHOUD15

» Le Pentagone fait son deuil du « Nouveau Siècle américain »
Lun 21 Aoû - 19:05 par ZIGHOUD15

» le mouton de l'aid
Dim 20 Aoû - 10:32 par ZIGHOUD15

» Le captagon vient au secours des manifestants vénézuéliens
Lun 14 Aoû - 16:56 par ZIGHOUD15

» Le franc CFA, arme de destruction massive contre le développement africain
Lun 14 Aoû - 16:12 par ZIGHOUD15

Galerie


Mars 2019
DimLunMarMerJeuVenSam
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Calendrier Calendrier

Connexion

Récupérer mon mot de passe


Services de renseignements Egyptiens

Aller en bas

Sujet / Message Services de renseignements Egyptiens

Message par Syfou le Ven 15 Jan - 14:29

*1Al-Moubakhat Al-Ammah (DIG) (Direction des investigations générales)
*2Moukhabarat el-Kharbeya (DRM) (Direction des renseignements militaires)
*3Moukhabarat el-Amman (DRG) (Direction des renseignements généraux)
*4Maba'hath Amn el-Daoula (Bureau de la sûreté de l’État)
*5Edarat Almukhabarat Al'mma
_

Edarat Almukhabarat Al'mma :

L'Edarat al-Moukhabarat al-'Ammah est un service de renseignements (moukhâbarât, en arabe : مخابرات) égyptien. Il se subdivise en trois branches :

Moukhabarat al-'Ammah (Renseignements généraux) : en charge du renseignement extérieur ainsi que du contre-espionnage.
Moubahath Amn ad-Dawla (Enquêtes sur la sécurité de l'État) : chargé des enquêtes dans le domaine de la lutte anti-terroriste, le contre-espionnage (ils effectuent les arrestations), la lutte contre les courants extrémistes, ainsi que la répression du grand banditisme et des groupes criminels organisés.
Moukhabarat al-Khabiya (Renseignements militaires) : chargé des enquêtes de protection des forces armées, des renseignements militaires stratégiques et de combat.

wikipedia
Syfou
Syfou
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 5687
Age : 36
Emploi/loisirs : Les souvenirs s'envolent aussitot la la porte ouverte .
Humeur : Bien / H.M.D / Toujours.
Date d'inscription : 11/01/2010
Localisation : Dans un autre repère !

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Services de renseignements Egyptiens

Message par Syfou le Ven 15 Jan - 14:35

*Al-Mukhabarat al-'Ammah
(General Intelligence and Security Service)

*Mukhabarat el-Khabeya
(Military Intelligence Service)

*Mubahath el-Dawla
(General Directorate of State Security Investigations)

*Jihaz Amn al Daoula
(State Security Service)

_____

La sécurité intérieure était de la responsabilité de trois organisations de renseignement: Renseignements généraux, attachée à la présidence; renseignement militaire, attaché au Ministère de la Défense et la Direction générale des enquêtes sûreté de l'Etat (GDSSI), sous contrôle direct du ministre de l'Intérieur. N'importe lequel de ces organismes pourraient entreprendre des enquêtes sur les questions relatives à la sécurité nationale, mais le GDSSI a été la principale organisation pour les questions de sécurité intérieure. Après l'époque de Sadate, la tendance du renseignement militaire à empiéter sur les fonctions de sécurité civile a été enrayée.
Nasser a créé un appareil omniprésent et oppressant de sécurité intérieure. La police de sécurité ont détenu au moins 20.000 prisonniers politiques à la fois et découragé débats ou réunions publics qui pourraient être interprétées comme hostiles au gouvernement. La police de sécurité recruté des informateurs locaux de faire rapport sur les activités et les opinions politiques de leurs voisins. Sous Sadate, les services de renseignements ont été plus discrètes, mais j'ai réussi à être bien informés et efficaces dans le suivi des éléments subversifs, les politiciens de l'opposition, et les étrangers. Le fait que la police de sécurité à découvrir le complot menant à l'assassinat de Sadate a terni la réputation de la force. La police de sécurité semblait également être pris par surprise par les émeutes de CCA et a omis de prévenir d'autres troubles, comme une série de tentatives d'assassinat par des islamistes radicaux dans les années 1980.

Les autorités n'ont jamais révélé la force du personnel de la GDSSI, qui a joué un rôle important au sein du gouvernement en influençant les décisions politiques et les questions de personnel. Le GDSSI engagés systématiquement dans la surveillance des politiques de l'opposition, des journalistes, des activistes politiques, des diplomates étrangers et des éléments subversifs présumés. Le GDSSI axées sur la surveillance des réseaux souterrains de l'islamisme radical et probablement plantés agents dans ces organisations. Selon certaines sources, le GDSSI avait des informateurs dans tous les départements gouvernementaux et des entreprises du secteur public, les syndicats, les partis politiques et les médias de nouvelles. L'organisation a également cru de surveiller les appels téléphoniques et la correspondance par l'opposition politique et par des subversifs présumés.

Dans le passé, le régime avait donné la marge de manœuvre considérable GDSSI à maintenir le contrôle politique et l'utilisation de lois d'urgence pour intimider les gens soupçonnés de subversion. Le GDSSI resté en 1990 le principal organe de lutte contre la subversion politique, même après Moubarak et le système judiciaire a pris plusieurs mesures pour limiter le pouvoir de l'organisation.

Le GDSSI a été accusé d'avoir torturé des extrémistes islamiques pour extorquer des aveux. En 1986, quarante officiers GDSSI allé en justice pour 422 accusations de torture qui ont été apportées par les défendeurs Al Jihad. Après de longues disputes juridiques, le tribunal a acquitté tous les officiers GDSSI à la mi-1988. Le jugement concluait que les GDSSI avait effectivement été torturé membres d'Al-Jihad, mais dit qu'il n'y avait pas suffisamment de preuves pour relier les officiers particulier GDSSI à l'essai avec la torture.

Proposer une meilleure traduction
Merci de votre contribution à Google Traduction.
Suggérez une meilleure traduction :
La sécurité intérieure était de la responsabilité de trois organisations de renseignement: Renseignements généraux, attachée à la présidence; renseignement militaire, attaché au Ministère de la Défense et la Direction générale des enquêtes sûreté de l'Etat (GDSSI), sous contrôle direct du ministre de l'Intérieur. N'importe lequel de ces organismes pourraient entreprendre des enquêtes sur les questions relatives à la sécurité nationale, mais le GDSSI a été la principale organisation pour les questions de sécurité intérieure. Après l'époque de Sadate, la tendance du renseignement militaire à empiéter sur les fonctions de sécurité civile a été enrayée.
Nasser a créé un appareil omniprésent et oppressant de sécurité intérieure. La police de sécurité ont détenu au moins 20.000 prisonniers politiques à la fois et découragé débats ou réunions publics qui pourraient être interprétées comme hostiles au gouvernement. La police de sécurité recruté des informateurs locaux de faire rapport sur les activités et les opinions politiques de leurs voisins. Sous Sadate, les services de renseignements ont été plus discrètes, mais j'ai réussi à être bien informés et efficaces dans le suivi des éléments subversifs, les politiciens de l'opposition, et les étrangers. Le fait que la police de sécurité à découvrir le complot menant à l'assassinat de Sadate a terni la réputation de la force. La police de sécurité semblait également être pris par surprise par les émeutes de CCA et a omis de prévenir d'autres troubles, comme une série de tentatives d'assassinat par des islamistes radicaux dans les années 1980.

Les autorités n'ont jamais révélé la force du personnel de la GDSSI, qui a joué un rôle important au sein du gouvernement en influençant les décisions politiques et les questions de personnel. Le GDSSI engagés systématiquement dans la surveillance des politiques de l'opposition, des journalistes, des activistes politiques, des diplomates étrangers et des éléments subversifs présumés. Le GDSSI axées sur la surveillance des réseaux souterrains de l'islamisme radical et probablement plantés agents dans ces organisations. Selon certaines sources, le GDSSI avait des informateurs dans tous les départements gouvernementaux et des entreprises du secteur public, les syndicats, les partis politiques et les médias de nouvelles. L'organisation a également cru de surveiller les appels téléphoniques et la correspondance par l'opposition politique et par des subversifs présumés.

Dans le passé, le régime avait donné la marge de manœuvre considérable GDSSI à maintenir le contrôle politique et l'utilisation de lois d'urgence pour intimider les gens soupçonnés de subversion. Le GDSSI resté en 1990 le principal organe de lutte contre la subversion politique, même après Moubarak et le système judiciaire a pris plusieurs mesures pour limiter le pouvoir de l'organisation.

Le GDSSI a été accusé d'avoir torturé des extrémistes islamiques pour extorquer des aveux. En 1986, quarante officiers GDSSI allé en justice pour 422 accusations de torture qui ont été apportées par les défendeurs Al Jihad. Après de longues disputes juridiques, le tribunal a acquitté tous les officiers GDSSI à la mi-1988. Le jugement concluait que les GDSSI avait effectivement été torturé membres d'Al-Jihad, mais dit qu'il n'y avait pas suffisamment de preuves pour relier les officiers particulier GDSSI à l'essai avec la torture.

Source:http://www.fas.org/irp/world/egypt/
Syfou
Syfou
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 5687
Age : 36
Emploi/loisirs : Les souvenirs s'envolent aussitot la la porte ouverte .
Humeur : Bien / H.M.D / Toujours.
Date d'inscription : 11/01/2010
Localisation : Dans un autre repère !

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Services de renseignements Egyptiens

Message par Invité le Lun 31 Jan - 20:14

Egypte: Moubarak nomme un nouveau chef des services de renseignement
31 janvier 2011

Le président égyptien Hosni Moubarak a nommé lundi un nouveau dirigeant pour le service des renseignements, qui sera d'emblée confronté à un mouvement de contestation sans précédent en 30 ans de pouvoir, selon la presse gouvernementale.
Pour remplacer l'influent Omar Souleimane, promu samedi au titre de vice-président, une fonction qui avait été abolie il y a 30 ans, Hosni Moubarak a nommé le général Mourad Mowafi, ancien gouverneur du Sinaï-Nord, à la tête des services de renseignements, selon le journal al-Ahram. Depuis une semaine, des centaines de milliers de manifestants réclament le départ du raïs égyptien, à la tête du plus peuplé des pays arabes. Le président s'accroche au pouvoir, malgré des appels de l'opposition et même des Etats-Unis, allié stratégique de l'Egypte, à une "transition" démocratique. (VIM)

"RTLinfo.be
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Services de renseignements Egyptiens

Message par abdelmalek le Mer 9 Fév - 10:31

je me rappel qu'aux années 1960: raider digest avait classer les services du renseignements égyptiens parmis les meilleurs. alors je me rend compte qu'on est loin de la réalité. parceque le chef tous en peur de lui les services ne veulent pas ce mouiller alors sa donne le KO. et vive le roi et vive le rais.
abdelmalek
abdelmalek
Adm
Adm

Masculin
Nombre de messages : 1142
Age : 70
Emploi/loisirs : médecin
Humeur : sinusoidale
Date d'inscription : 28/03/2009
Localisation : ALGERIENNE

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Services de renseignements Egyptiens

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum