Bienvenue sur le forum non officiel de l'Etoile Nord-Africaine;

Afin de profiter pleinement de certains sujets sur le forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre espace si vous ne l'êtes pas encore.


http://www.intervalle-dz.com/
Sondage
Derniers sujets
» nouvelle grille de lecture du monde
Mer 13 Mar - 20:42 par ZIGHOUD15

» Wilaya 5 historique en Oranies ( 1954/1962 )
Sam 6 Oct - 19:16 par Sphinx

» dépenses militaires mondiales
Dim 6 Mai - 16:38 par ZIGHOUD15

» algerian barkhane la citadelle
Ven 27 Avr - 16:27 par ZIGHOUD15

» cabale
Mer 25 Avr - 16:06 par ZIGHOUD15

» Département du Renseignement et de la Sécurité (DRS)
Sam 20 Jan - 16:30 par ZIGHOUD15

» L'emir Abdelkader et le monde antique ....
Lun 4 Déc - 20:26 par Sphinx

» Abd-el-Qadir al-Djazaïri : naissance ,vie et mort ...
Mar 28 Nov - 22:07 par Sphinx

» BRICS
Mar 14 Nov - 9:42 par ZIGHOUD15

» LA MATRICE DU TERRORISME
Lun 30 Oct - 15:49 par ZIGHOUD15

» La science du transhumanisme
Jeu 19 Oct - 12:43 par ZIGHOUD15

» la guerre de syrie
Jeu 12 Oct - 10:38 par ZIGHOUD15

» la chine nouveau joueur en afrique
Sam 30 Sep - 21:16 par ZIGHOUD15

» Médias- Mensonges et Manipulation de l'information
Mer 20 Sep - 14:23 par ZIGHOUD15

» Les exercices militaires russo-biélorusse
Lun 18 Sep - 14:22 par ZIGHOUD15

» l'inde nouveau joueur ?
Jeu 14 Sep - 12:50 par ZIGHOUD15

» Birmanie
Mar 12 Sep - 16:46 par ZIGHOUD15

» divulgation ET sommes nous prets ?
Mer 30 Aoû - 15:23 par ZIGHOUD15

» la lachété comme le courage seraient hereditaires
Mar 22 Aoû - 10:08 par ZIGHOUD15

» Le Pentagone fait son deuil du « Nouveau Siècle américain »
Lun 21 Aoû - 19:05 par ZIGHOUD15

» le mouton de l'aid
Dim 20 Aoû - 10:32 par ZIGHOUD15

» Le captagon vient au secours des manifestants vénézuéliens
Lun 14 Aoû - 16:56 par ZIGHOUD15

» Le franc CFA, arme de destruction massive contre le développement africain
Lun 14 Aoû - 16:12 par ZIGHOUD15

Galerie


Mars 2019
DimLunMarMerJeuVenSam
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Calendrier Calendrier

Connexion

Récupérer mon mot de passe


Fabrication d'avions militaire États-Unienne

Aller en bas

Sujet / Message Fabrication d'avions militaire États-Unienne

Message par Syfou le Mer 27 Jan - 15:01

Un avion de chasse (ou simplement chasseur) est un avion militaire conçu pour attaquer les avions adverses, qu'il s'agisse par exemple de bombardiers afin de les empêcher d'atteindre leurs cibles, ou d'autres chasseurs afin de protéger les bombardiers de son propre camp.

Wikipedia


Dernière édition par Syfou le Dim 6 Mar - 19:38, édité 1 fois
Syfou
Syfou
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 5687
Age : 36
Emploi/loisirs : Les souvenirs s'envolent aussitot la la porte ouverte .
Humeur : Bien / H.M.D / Toujours.
Date d'inscription : 11/01/2010
Localisation : Dans un autre repère !

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Fabrication d'avions militaire États-Unienne

Message par col.chibani le Mer 31 Mar - 19:14

Lockheed Martin F-35 Joint Strike Fighter Succeeds In First Vertical Landing

NAVAL AIR STATION PATUXENT RIVER, Md., March 18th, 2010 -- A supersonic Lockheed Martin [NYSE: LMT] F-35B Lightning II stealth fighter rode more than 41,000 pounds of thrust to a vertical landing today for the first time, confirming its required ability to land in confined areas both ashore and afloat.

“Today’s vertical landing onto a 95-foot square pad showed that we have the thrust and the control to maneuver accurately both in free air and in the descent through ground effect,” said F-35 Lead STOVL Pilot Graham Tomlinson.

Tomlinson performed an 80-knot (93 miles per hour) short takeoff from Naval Air Station Patuxent River, Md., at 1:09 p.m. EDT. About 13 minutes into the flight, he positioned the aircraft 150 feet above the airfield, where he commanded the F-35 to hover for approximately one minute then descend to the runway.

“The low workload in the cockpit contrasted sharply with legacy short takeoff/vertical landing (STOVL) platforms,” said Tomlinson, a retired Royal Air Force fighter pilot and a BAE Systems employee since 1986. “Together with the work already completed for slow-speed handling and landings, this provides a robust platform to expand the fleet’s STOVL capabilities.”

Robert J. Stevens, Lockheed Martin chairman and chief executive officer, said, “Today’s vertical landing of the F-35 BF-1 aircraft was a vivid demonstration of innovative technology that will serve the global security needs of the U.S. and its allies for decades to come. I am extremely proud of the F-35 team for their dedication, service and performance in achieving this major milestone for the program.”

Doug Pearson, Lockheed Martin vice president of F-35 Test and Verification, said, “The successful first vertical landing today met our test objectives and demonstrates the F-35B’s capacity to operate from a very small area at sea or on shore – a unique capability for a supersonic, stealth fighter. This is the first of many such tests to fully define the short takeoff and vertical landing (STOVL) characteristics of the world’s most capable 5th generation fighter. We will routinely conduct vertical landings and short takeoffs to further expand the operational flight envelope for the F-35B.”

The aircraft in today’s test, known as BF-1, is one of three F-35B STOVL jets currently undergoing flight trials at the Patuxent River test site. It is powered by a single Pratt & Whitney F135 turbofan engine driving a counter-rotating Rolls-Royce LiftFan®️. The shaft-driven LiftFan system, which includes a Rolls-Royce three-bearing swivel duct that vectors engine thrust and under-wing roll ducts that provide lateral stability, produces more than 41,000 pounds of vertical lift. The F135 is the most powerful engine ever flown in a fighter aircraft.

The F-35B will replace U.S. Marine Corps AV-8B STOVL fighters and F/A-18 strike fighters. The United Kingdom’s Royal Air Force and Royal Navy, and the Italian Air Force and Navy will employ the F-35B as well. With its short takeoff and vertical landing capability, the F-35B will enable allied forces to conduct operations from small ships and unprepared fields, enabling expeditionary operations around the globe.

The F-35 program is using the Lockheed Martin-developed Autonomic Logistics Information System (ALIS) for maintenance actions, spares tracking and technical data support.ALIS is part of the F-35’s innovative sustainment architecture monitored by the F-35 Autonomic Logistics Global Sustainment (ALGS) Operations Center in Fort Worth. The early deploymentof the F-35 net-enabled logistics system to be used by all nine partner countries helps ensure the F-35'ssmooth transition to operational status, and is a key enabler for lower life cycle costs.

The F-35 Lightning II is a 5th generation fighter, combining advanced stealth with fighter speed and agility, fully fused sensor information, network-enabled operations, advanced sustainment, and lower operational and support costs. Lockheed Martin is developing the F-35 with its principal industrial partners, Northrop Grumman and BAE Systems. Two separate, interchangeable F-35 engines are under development: the Pratt & Whitney F135 and the GE Rolls-Royce Fighter Engine Team F136.

Headquartered in Bethesda, Md., Lockheed Martin is a global security company that employs about 140,000 people worldwide and is principally engaged in the research, design, development, manufacture, integration and sustainment of advanced technology systems, products and services. The Corporation reported 2009 sales of $45.2 billions.

http://www.lockheedmartin.com/

col.chibani
Invité
Invité

Masculin
Nombre de messages : 128
Age : 79
Date d'inscription : 26/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Fabrication d'avions militaire États-Unienne

Message par Syfou le Dim 22 Aoû - 22:36

Lockheed Martin F-35 Lightning II

Repères
Type: Chasseur polyvalent avancé

1er vol du prototype: 24 octobre 2000

Mise en service: 2013

Pays d'origine :Etats-Unis

En 1993, la DARPA (l’agence américaine de recherche et développement de la défense) lança le programme CALF (Common Affordable Lightweight Fighter) afin de trouver un successeur unique à tous les appareils légers des forces armées américaines, à savoir les F-16 Fighting Falcon, F/A-18 Hornet et AV-8 Harrier II. Au même moment, l’US Air Force et la Navy s’investissaient dans le programme JAST (Joint Advanced Strike Technology) dont le but était de défricher les technologies à incorporer dans des appareils de nouvelle génération devant remplacer les F-14, F-111. En 1994, le Congrès, dans un souci de rationalisation des dépenses, décidait de regrouper ces deux programmes en un seul, baptisé JSF (Joint Strike Fighter), et devant aboutir à un chasseur (Fighter) bombardier (Strike) commun (Joint) aux trois armes : Air Force, Navy et Marine Corps.

Après que de nombreuses sociétés eurent participé aux premières phases de ce programme, seules les projets des firmes Boeing (X-32) et Lockheed Martin (X-35) furent sélectionnés le 16 novembre 1996 afin de développer chacune un démonstrateur technologique. Et c’est le 26 octobre 2001, à la suite de quatre années de compétition acharnée, que le X-35 fut déclaré vainqueur et le contrat SDD (System Development and Demonstration) signé. C’est à ce moment que la dénomination F-35 du futur chasseur fut choisie, à la surprise de Lockheed Martin qui avait, en interne, référencé son appareil F-24 ; c’est le 7 juillet 2006 que l’appareil fut définitivement baptisé Lightning II, nom que porta également le prototype du F-22 Raptor.

Versions :

Le programme JSF doit déboucher sur la production de trois variantes d’un même appareil, ayant environ 80% de commonalité de structure et pièces et pratiquement 100% au niveau avionique :

- F-35A : appareil à décollage classique destiné à l’US Air Force, remplaçant les F-16 et A-10 et devant épauler le F-22 Raptor
- F-35B : appareil à décollage court et atterrissage vertical (STOVL), remplaçant les F/A-18 du Marine Corps
- F-35C : appareil devant opérer sur porte-avions classique, remplaçant les F/A-18 Hornet, en complément des Super Hornet

Ces trois versions ont pour points communs d’être furtives, l’appareil possédant une soute à armements capable de loger principalement deux bombes guidées et deux missiles air-air AMRAAM, de bénéficier d’une autonomie importante et d’une manœuvrabilité comparable aux F-16 de première génération. A noter que le F-35 peut recevoir de nombreux armements sur 7 pylônes externes, sacrifiant la furtivité au profit de la capacité d’emport, qui peut aller jusqu’à 9 tonnes de charges diverses (réservoirs, bombes guidées, missiles de croisière et missiles air-air).

Le F-35 est un appareil relativement léger (20 tonnes en ordre de combat) et compétitif en prix (entre 60 et 100 millions de dollars selon les estimations et les variantes), dont la production devrait atteindre plus de 3000 exemplaires. Bien que ce soit à l’origine un programme américain, de nombreux pays étrangers (et surtout européens) sont impliqués financièrement et techniquement dans son développement ; ces pays sont, le Royaume-Uni (138 F-35B), l’Italie (109 F-35A et 22 F-35B), les Pays-Bas (85 F-35A), le Canada (80 F-35A), la Norvège (48 F-35A), le Danemark (48 F-35A), l’Australie (100 F-35A), et la Turquie (100 F-35A). Dans une moindre mesure Singapour, mais surtout Israël sont intéressés, l’Etat hébreu désirant acquérir 100 exemplaires.

Doté de capacités air-air de premier ordre, le F-35 est toutefois un appareil destiné en priorité à l’attaque. Son avionique est basée sur un processeur central à très haute capacité de calcul, capable de centraliser et de restituer les informations fusionnées des différents capteurs (radar AN/APG-81 AESA, désignateur/télémétrie laser/FLIR/caméra TV EOTS, détecteurs IR AN/AAQ-37 DAS ainsi que les brouilleurs ALQ-214 et autres ECM) via un écran (MFDS) Rockwell-Collins tactile de très grande taille (20 x 51 cm). Le pilote dispose en complément d’un casque HMDS (Helmet Mounted Display System) aux fonctionnalités extrêmement évoluées, remplaçant le HUD classique, et lui permettant aussi bien de désigner des cibles, de se passer de JVN pour la navigation, ou encore de littéralement voir « à travers » le plancher de son appareil (pendant les manœuvres d’atterrissage vertical par exemple).

Le F-35 est motorisé par un réacteur à double flux Pratt & Whitney F135 de la classe des 20 tonnes de poussée avec postcombustion, dérivé du F119 du F-22 Raptor, mais sans la vectorisation ; le développement du F136 de Rolls-Royce et General Electric est pour le moment maintenu, pour des raisons politiques et économiques, ce deuxième propulseur devant permettre de garder une pression sur les coûts de production du F135, tout en offrant une alternative aux futurs clients export. A noter qu’il n’a pas été souhaité de doter le F-35 d’une capacité de super-croisière. Dans la version B du F-35, le F135 possède une tuyère orientable, et est accouplé, via un embrayage et un arbre de transmission en carbone, à une soufflante verticale (développée par Rolls-Royce) disposée en arrière du poste de pilotage ; deux buses d’éjection, une sous chaque aile, participent à l’équilibrage de la poussée verticale.

Au niveau de la structure et du design de l’appareil, les formes générales font penser à un F-22. Le F-35 est monomoteur et monoplace, son fuselage a une forme ramassée et compacte. L’aile est triangulaire, et son envergure sera plus grande sur la version C, autorisant une autonomie supérieur, tout en permettant à l’appareil d’apponter avec un plus grand nombre de charges externes le cas échéant.

Bien que le premier exemplaire de présérie de la version F-35A (dénommé AA-1) vole depuis le 15 décembre 2006, le programme en lui-même souffre de nombreux retards. Il a fallu repenser l’intégralité de la structure ; au départ ailes et fuselage ne devaient être qu’une seule et même pièce, mais des problèmes de complexité de fabrication, de contraintes structurelles et de maintenance à long terme ont eu raison de cette conception révolutionnaire. De plus, un chantier vital a été entrepris ces dernières années afin de respecter le devis de masse de l’appareil, plus de 1200 kg ayant été gagnés, au prix parfois de profondes modifications, comme par exemple la limitation de la capacité d’emport en soute de la version B du F-35. En tout, 21 appareils de présérie devraient être produits, accélérant la phase de mise au point, estimée à un total de 12000 heures. Toutefois, ce n’est qu’en 2013 que l’US Air Force estime pouvoir atteindre l’IOC (Initial Operational Capability), en retard de 4 ans par rapport aux besoins originels.

avions-militaires.net

__
« Vouloir prouver des choses qui sont claires d'elles-mêmes, c'est éclairer le jour avec une lampe. »  


http://algerie-institution.blog4ever.com

Syfou
Syfou
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 5687
Age : 36
Emploi/loisirs : Les souvenirs s'envolent aussitot la la porte ouverte .
Humeur : Bien / H.M.D / Toujours.
Date d'inscription : 11/01/2010
Localisation : Dans un autre repère !

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Fabrication d'avions militaire États-Unienne

Message par Syfou le Dim 22 Aoû - 22:46

Lockheed MartinLockheed Martin is a leading multinational aerospace manufacturer and advanced technology company formed in 1995 by the merger of Lockheed Corporation with Martin Marietta. It is headquartered in Bethesda, Maryland, a community in Montgomery County, Maryland, and employs 140,000 people worldwide. Robert J. Stevens is the current Chairman, President, and Chief Executive Officer.

Lockheed Martin is the world's largest defense contractor (by revenue). As of 2005, 95% of Lockheed Martin's revenues came from the United States Department of Defense, other U.S. federal government agencies, and foreign military customers.

A team led by prime contractor Lockheed Martin won the 2006 Collier Trophy for the development of the F-22 Raptor fighter jet. The Collier Trophy is the highest award in the United States aviation industry.

Lockheed Martin/BAE/Northrop Grumman X-35 (F-35 Prototype)



www.aviationearth.com/LockheedMartin.html

__
« Vouloir prouver des choses qui sont claires d'elles-mêmes, c'est éclairer le jour avec une lampe. »  


http://algerie-institution.blog4ever.com

Syfou
Syfou
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 5687
Age : 36
Emploi/loisirs : Les souvenirs s'envolent aussitot la la porte ouverte .
Humeur : Bien / H.M.D / Toujours.
Date d'inscription : 11/01/2010
Localisation : Dans un autre repère !

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Fabrication d'avions militaire États-Unienne

Message par Syfou le Dim 22 Aoû - 23:06

Conception

Le programme JSF



Au début des années 1990, l'US Navy lance un programme A/F-X pour remplacer ses A-6 Intruder, l'US Air Force commence à réfléchir à un successeur du F-16, tandis que l'US Marine Corps recherche un avion de type aéronef à décollage et atterrissage verticaux (ADAV) plus performant que ses AV8 Harrier II. Sous la pression du Pentagone et afin de réduire les coûts de développement, ces trois besoins furent regroupés dans un programme unique baptisé « Joint Advanced Strike Technology » (JAST),

Le JAST program office fut établi le 27 janvier 1994 et 24 contrats d'études préliminaires, avec le financement associé, signés en décembre de la même année[2]. Il était prévu de développer une cellule de base monoplace monoréacteur déclinée en trois variantes : une première basée au sol, une seconde embarquée à bord de porte-avions et une troisième à décollage court et atterrissage vertical (STOVL). A la fin de l'année 1995, le programme fut re-désigné JSF (pour « Joint Strike Fighter ») et un accord de coopération signé avec le Royaume-Uni[3] qui avait les mêmes besoins que l'USMC et une grande expérience dans le domaine des ADAV.

Le cahier des charges final fut rédigé en mars 1996 et, en novembre de la même année, des contrats furent passés avec deux équipes industrielles dirigées respectivement par Boeing et Lockheed Martin pour couvrir la phase de démonstration (Concept Demonstration Phase). À ce titre, chacun des deux consortiums devait construire deux démonstrateurs : celui de Boeing fut désigné X-32 et celui de Lockheed Martin X-35.

L'avion expérimental X-35

Le démonstrateur X-35A fit son vol inaugural le 24 octobre 2000 et réalisa 27 vols d'essais en un mois, comprenant notamment un ravitaillement en vol et un vol à vitesse supersonique. Pendant que ce démonstrateur était renvoyé en usine pour être transformé en X-35B (version STOVL), le démonstrateur X-35C de la version embarquée s'envola pour la première fois le 16 décembre 2000. Enfin, le 23 juin 2001, le X-35B commença ses vols d'essais en effectuant son premier atterrissage vertical.

En octobre 2001, le X-35 fut retenu pour développer le JSF, de préférence au Boeing X-32. Les officiels du Département de la Défense des États-Unis et le ministre britannique de la défense William Bach ont en effet indiqué que le X-35 dépassait en tout le X-32. Le choix serait dû à sa supériorité sur les avions furtifs.

Le F-35 Lightning II

Le 7 juillet 2006, l'US Air Force a officiellement nommé le F-35 Lightning II, en l'honneur tant de l'avion américain de la Seconde Guerre mondiale Lockheed P-38 Lightning que de l'intercepteur à réaction anglais English Electric Lightning. Les autres noms proposés étaient Kestrel (qui renvoie aux origines du Harrier), Phoenix, Piasa, Black Mamba, et Spitfire II (qui renvoie au Supermarine Spitfire).

Pas moins de 21 exemplaires de pré-série doivent être construits (7 de chaque version) afin de mener à bien le processus d'essais et de validation avant les premières livraisons prévues en 2010/2011. Désigné AA-1, le premier F-35 de pré-série a fait son vol inaugural le 15 décembre 2006. Il s'agit encore d'un prototype qui n'est pas tout à fait représentatif des avions définitifs. Sur les 21 avions de pré-série, 14 doivent servir aux essais en vol et 7 aux différents essais statiques de mesure de la résistance structurelle, du vieillissement, etc. Après avoir été stoppés pendant sept mois pour un problème d'alimentation électrique les essais en vol reprirent le 7 décembre 2007[4].

Les discussions sur le nombre d'appareils sont toujours en cours mais les estimations initiales, portant sur près de 3 000 F-35 rien que pour les États-Unis et le Royaume-Uni, ont été révisées à la baisse. Officiellement ce chiffre a été ramené à un peu plus de 2 500 exemplaires en 2006, mais il semble que l'USAF réfléchisse à réduire à nouveau sa commande de 500 unités, ce qui ferait descendre le total à environ 2 000 F-35. Le V-22 Osprey semblant créer quelques problèmes au revêtement du pont d'envol des porte avions américains à cause de la chaleur des moteurs dégagée en configuration verticale, le même problème risque de se produire avec le F-35 et sans doute en pire, vu la puissance de son réacteur.

Partenariats industriels

Plusieurs pays participent au programme du JSF selon trois niveaux de coopération liés à la fois aux montants investis dans le développement et aux transferts de technologie associés :

le Royaume-Uni (seul partenaire de premier niveau)
La société britannique BAE Systems est en charge de la conception et de la fabrication du fuselage arrière (y compris les dérives et ailerons) et d'une grande partie de l'électronique de bord. De son côté, Rolls-Royce fournit la soufflante du F-35B et travaille avec General Electric sur le réacteur F-136 (voir ci-dessous)
l'Italie et les Pays-Bas (deuxième niveau)
L'Italie devrait être chargée de l'assemblage de tous les F-35 destinés à des pays européens, dans une nouvelle usine, et la firme Alenia Aeronautica fournira à terme la moitié des voilures destinées à l'ensemble de la production.
la Turquie, l'Australie, la Norvège, le Danemark et le Canada (troisième niveau)
Israël et Singapour sont aussi associés au programme.
Les appareils de première série seront équipés d'un réacteur Pratt & Whitney F-135, dérivé du P&W F-119 du F-22 Raptor. Cependant, General Electric et Rolls-Royce travaillent toujours sur le réacteur F-136 qui équipera certains lots, même si le Pentagone a officiellement annoncé son choix du F-135 de Pratt & Whitney.

Variantes

Le JSF est un avion multirôle et chasseur conçu pour remplacer tout autant le F-16 Fighting Falcon, le F/A-18 Hornet, le A-10 Thunderbolt II, et le AV-8B Harrier II. Il doit aussi être un complément du F-22 Raptor de l'USAF et du F/A-18E/F Super Hornet de US Navy. Afin de répondre à ces différents besoins, trois versions différentes sont prévues.

Le F-35A est un chasseur polyvalent optimisé pour l'attaque au sol. Il intégrera dans un premier temps l'USAF pour remplacer les F-16 et A-10, et pour épauler le F-22. Cette version a également été commandée par les Pays-Bas, l'Italie, l'Australie, le Canada et la Turquie. Elle emporte jusqu'à 8,38 tonnes de carburant en interne.


Moteur du F-35B

Le F-35B est une variante STOVL (Short TakeOff/Vertical Landing ou décollage court et atterrissage vertical) qui sera livré à l'US Marine Corps ainsi qu'à la Royal Air Force et à la Fleet Air Arm britanniques, en remplacement des différentes versions du AV-8B Harrier II en service actuellement. Cette version possède une soufflante intégrée verticalement dans le fuselage à l'arrière du cockpit (utilisée uniquement pour le décollage ou l'atterrissage), ainsi qu'une tuyère principale orientable vers le bas. La soufflante est reliée à la turbine basse pression du réacteur principal. La capacité interne en carburant est réduite à 6,35 tonnes.
Le F-35C est une version embarquée sur porte-avions destinée à l'US Navy. Cette version a une envergure supérieure aux F-35A et F-35B (ce qui lui permet de faire passer la capacité en carburant interne à 9,11 tonnes), une structure renforcée pour supporter les contraintes de l'appontage et du catapultage, et des extrémités de voilure repliables.

Commandes

http://fr.wikipedia.org/wiki/Lockheed_F-35_Lightning_II

__
« Vouloir prouver des choses qui sont claires d'elles-mêmes, c'est éclairer le jour avec une lampe. »  


http://algerie-institution.blog4ever.com

Syfou
Syfou
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 5687
Age : 36
Emploi/loisirs : Les souvenirs s'envolent aussitot la la porte ouverte .
Humeur : Bien / H.M.D / Toujours.
Date d'inscription : 11/01/2010
Localisation : Dans un autre repère !

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Fabrication d'avions militaire États-Unienne

Message par Daûphin_zz_47 le Ven 3 Sep - 5:56

Lockheed C-130 Hercules

Le Lockheed C-130 Hercules est un avion de transport militaire conçu par les États-Unis à la fin des années 1950. Il a rencontré un succès remarquable avec plus de 2 200 exemplaires construits pour une cinquantaine de pays utilisateurs, et reste en 2007 largement utilisé.

Versions

Sous-versions du C-130 Hercules

YC-130 : Deux prototypes avec des moteurs de type T56-A-1 de 3 250 ch et radar APS-42
C-130A : Version de série initiale (216 exemplaires) avec 4 T56A-1A ou T56-A-9 de 3 750 ch et radar APN-59 qui donne au Hercule un nez plus proéminent
C-130D : Amélioration du C-130A aménagé pour les liaisons vers les bases de l'Arctique, skis de 6,22 m (12 exemplaires)
C-130B : Seconde version de série (230 exemplaires) avec 4 T56-A-7 de 4 050 ch. 470 km franchissables en plus grâce à un réservoir supplémentaire
C-130E : Amélioration du C-130B avec 2 réservoirs externes et renforcement de la voilure ainsi que des freins
C-130H : Troisième version de série équipée de T56-A-15 de 4 910 ch
C-130H-30 : sous-version du C-130H rallongée de 4,57 m
C-130K ou Hercules C.1 et C.3 : C-130H avec d'autres moteurs, destiné à la Royal Air Force

WC130H



Pays utilisateurs

Algérie
Argentine
Australie
Autriche
Bangladesh
Belgique
Bolivie
Botswana
Brésil
Cameroun
Canada
Tchad
Chili
Colombie
Danemark
Équateur
Égypte
Éthiopie
France
Gabon
Grèce
Honduras
Inde
Indonésie
Iran
Irak
Israël
Italie
Japon
Jordanie
Koweït
Liberia
Libye
Malaisie
Mexique
Maroc
Pays-Bas
Nouvelle-Zélande
Niger
Nigeria
Norvège
Oman
Pakistan
Pérou
Philippines
Pologne
Portugal
Roumanie
Arabie saoudite
Singapour
Afrique du Sud
Corée du Sud
Espagne
Sri Lanka
Soudan
Suède
Taïwan
Thaïlande
Tunisie
Turquie
Émirats arabes unis
Royaume-Uni
États-Unis
Uruguay
Venezuela
Yémen
Zambie
République démocratique du Congo (ex-zaïre)

http://fr.wikipedia.org/wiki/Lockheed_C-130_Hercules


Dernière édition par Nabil-79 le Ven 3 Sep - 6:01, édité 1 fois

__
-------------
" Il ya deux manières d'ignorer les choses:
La première, c'est de les ignorer;
La seconde, c'est de les ignorer et croire qu'on les sait.
La seconde est pire que la première."



Peuple sans mémoire, peuple sans histoire





https://www.facebook.com/DIKKTARIOF

Daûphin_zz_47
Daûphin_zz_47
Adm
Adm

Masculin
Nombre de messages : 2215
Age : 37
Date d'inscription : 06/08/2010
Localisation : tlc

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Fabrication d'avions militaire États-Unienne

Message par Daûphin_zz_47 le Ven 3 Sep - 5:59

USCG C130 Hercules


__
-------------
" Il ya deux manières d'ignorer les choses:
La première, c'est de les ignorer;
La seconde, c'est de les ignorer et croire qu'on les sait.
La seconde est pire que la première."



Peuple sans mémoire, peuple sans histoire





https://www.facebook.com/DIKKTARIOF

Daûphin_zz_47
Daûphin_zz_47
Adm
Adm

Masculin
Nombre de messages : 2215
Age : 37
Date d'inscription : 06/08/2010
Localisation : tlc

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Fabrication d'avions militaire États-Unienne

Message par Daûphin_zz_47 le Ven 3 Sep - 6:00


__
-------------
" Il ya deux manières d'ignorer les choses:
La première, c'est de les ignorer;
La seconde, c'est de les ignorer et croire qu'on les sait.
La seconde est pire que la première."



Peuple sans mémoire, peuple sans histoire





https://www.facebook.com/DIKKTARIOF

Daûphin_zz_47
Daûphin_zz_47
Adm
Adm

Masculin
Nombre de messages : 2215
Age : 37
Date d'inscription : 06/08/2010
Localisation : tlc

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Fabrication d'avions militaire États-Unienne

Message par Droit_De_l'Homme le Dim 13 Mar - 3:41

Le F-35 Joint Strike Fighter à nouveau cloué au sol



La semaine avait pourtant bien commencé pour le F35 Joint Strike Fighter. Le 4 mars, en effet, la version navale de cet appareil a effectué son premier vol supersonique, en approchant la vitesse de Mach 1.02 à 30.000 pieds d’altitude.

Seulement voilà, quand ça va bien d’un côté, ça se dégrade d’un autre. Quelques jours plus tard, le 9 mars, un des F35-A destinés à l’US Air Force a connu une panne de deux génératrices et une fuite d’huile lors d’un vol d’essai réalisé depuis la base d’Edwards, en Californie. L’avion a pu cependant se poser intact.

Mais cet incident n’est pas sans conséquence pour la suite du programme puisqu’il a été décidé de suspendre temporairement les essais du F-35 tant que le problème détecté n’a pas été réglé. « Une fois que leur cause sera connue, les réparations et améliorations nécessaires seront apportées avant de reprendre les opérations en vol » a indiqué John Kent, un porte-parole de Lockheed-Martin, qui développe l’appareil.

En octobre 2010, il avait été également décidé d’arrêter les essais en vol après un dysfonctionnement du logiciel qui, conçu par BAE Systems, contrôle les trois pompes de carburant du réacteur de l’appareil.

Quoi qu’il en soit, les retards et les surcoûts s’accumulent pour ce programme phare, qui doit faire du F35 JSF, décliné en trois versions, l’épine dorsale de l’aviation américaine ainsi que celle d’autres forces aériennes. En 2009, seulement 16 vols d’essais sur les 168 planifiés avaient ainsi pu être réalisés.

En novembre, l’amiral David Venlet, en charge du programme au Pentagone, avait indiqué qu’il fallait s’attendre à un nouveau report de l’entrée en service du JSF, malgré la révision de l’échéancier, ainsi qu’à un nouveau surcoût de 5 milliards de dollars. La faute aux difficultés rencontrées dans la mise au point des logiciels (20 millions de lignes de code) qui doivent faire permettre à l’avion de voler.

Un rapport diffusé en 2007 avait fait état d’une hausse des coûts de développement du JSF de 29% par rapport à ce qui avait été prévu en 2001. Quelques mois plus tard, le Government Accountabilité Office (GAO), avait estimé qu’il fallait ajouter 38 milliards de dollars de plus pour la mise au point, l’achat, la maintenance et l’utilisation des 2.443 F35 destinés à équiper les forces aériennes américaines.

opex360.com

__
flags2758Les condoléances ne ressuscitent pas le défunt;;mais elles entretiennent la confiance entre ceux qui restent flags2758

人間の権利


Il y a trois choses à ne pas chercher en vain :
Un savant dont les actes correspondent à son savoir,
Un homme d'action dont le cœur s'accorde avec ses actes,
Un frère humain sans défauts.

"L'homme n'est content de rien sauf de son intelligence ; moins il en a, plus il est content."


Droit_De_l'Homme
Droit_De_l'Homme
Adm
Adm

Masculin
Nombre de messages : 1184
Age : 38
Emploi/loisirs : Universel
Date d'inscription : 22/07/2010
Localisation : Sur Terre.!.(Lune prévue)

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Fabrication d'avions militaire États-Unienne

Message par Droit_De_l'Homme le Lun 16 Mai - 21:00

Le rayon d’action du F-35A serait trop court



En retard par rapport aux prévisions, Lockheed-Martin a mis les bouchées doubles depuis le début de cette année pour le programme F-35 Lightning II. Cet appareil, destiné à devenir l’épine dorsale de l’aviation américaine et à équiper quelques flottes aériennes européennes, fait l’objet de critiques récurrentes, notamment à cause de l’augmentation continue de son coût.

Ainsi, un récent du Joint Programme Office, chargé de gérer le projet pour le compte du Pentagone, a averti que le prix de chaque avion de la dernière tranche de production dite LRIP (Low Rate Initial Production), qui prévoit 35 exemplaires, sera de 5 à 7 millions de dollars plus cher qu’initialement prévu. Cette hausse est mise sur le compte du coût de main d’oeuvre et de certains équipements.

Au départ, et compte tenu du volume commandé, le prix d’un F-35 avait été évalué à 50 millions de dollars. Et désormais, il serait plutôt question de 90 millions de dollars, avec des écarts importants en fonction des trois versions (A pour l’US Air Force, B, à décollage court et atterrissage vertical pour le corps des Marines et C, pour l’US Navy).

Mais ce n’est pas tout. En plus de devenir coûteux, le F-35 ne présenterait pas les performances attendues. C’est du moins ce qu’indique un rapport de 53 pages du Pentagone publié par le site de la Federation American Scientists (FAS).

Selon ce document, intitulé « Selected Acquisition Report », le F-35A, c’est à dire celui qui équipera l’US Air Force, aurait un rayon d’action pour une mission de bombardement estimé à 584 milles nautiques, soit un peu moins des 590 milles nautiques minimum requis. Initialement, il était attendu que ce type d’appareil puisse frapper une cible située à 690 milles nautiques de distance sans avoir à être ravitaillé en vol. L’explication donnée par le rapport cible le moteur de l’avion, qui ne serait pas aussi performant que prévu.

Par ailleurs, un autre problème risque de se poser à ce programme : celui de l’approvisionnement en terres rares, qui est le nom donné un groupe de 15 éléments indispensables à l’industrie de haute technologie, à plus forte raison à celle de l’armement. Et bien évidemment, la fabrication des avions furtifs a un besoin important de ces métaux.

Principale pays exportateur de terres rares (97% de la production et plus de 50% des réserves), la Chine a restreint considérablement ses livraisons ces derniers mois, ce qui a eu pour conséquence une augmentation sans précédent du prix de certains éléments (la palme revenant au cérium avec une hausse de 2.500% en un an), au point qu’un rapport du Pentagone s’en était même inquiété en octobre dernier.

opex360

__
flags2758Les condoléances ne ressuscitent pas le défunt;;mais elles entretiennent la confiance entre ceux qui restent flags2758

人間の権利


Il y a trois choses à ne pas chercher en vain :
Un savant dont les actes correspondent à son savoir,
Un homme d'action dont le cœur s'accorde avec ses actes,
Un frère humain sans défauts.

"L'homme n'est content de rien sauf de son intelligence ; moins il en a, plus il est content."


Droit_De_l'Homme
Droit_De_l'Homme
Adm
Adm

Masculin
Nombre de messages : 1184
Age : 38
Emploi/loisirs : Universel
Date d'inscription : 22/07/2010
Localisation : Sur Terre.!.(Lune prévue)

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Fabrication d'avions militaire États-Unienne

Message par Droit_De_l'Homme le Jeu 22 Sep - 2:50

Accord pour moderniser les F-16 de Taïwan pour 5,8 milliards de dollars

WASHINGTON - Le Pentagone a informé mercredi le Congrès de son accord pour la modernisation de chasseurs F-16 de l'armée de l'air taïwanaise pour un montant de 5,8 milliards de dollars, comprenant de nouveaux équipements, du soutien logistique et de la formation.

Peu après l'annonce de cet accord à Taïpeh, le Pentagone a indiqué qu'il en avait informé officiellement le Congrès. Plusieurs élus étaient favorables à un accord plus large pour la vente de nouveaux appareils des F-16 C/D, ce à quoi Pékin s'opposait farouchement.

Le contrat de modernisation portera sur les quelque 146 F-16 A/B actuellement en service à Taïwan.

La vente de formation et de soutien logistique ne modifiera pas l'équilibre militaire de la région, a assuré dans un communiqué l'Agence de coopération pour la défense et la sécurité du Pentagone.

Le Pentagone a indiqué que les pilotes taïwanais se rendraient sur la base aérienne de Luke dans l'Arizona (sud-ouest) pour y recevoir une formation en aide aux victimes de catastrophes, opération d'évacuation non-offensives et autres situations imprévues.

Une loi adoptée par le Congrès américain en 1979 stipule que les Etats-Unis doivent fournir des armes défensives à Taïwan, malgré l'opposition de la Chine avec laquelle Washington a établi des relations diplomatiques la même année.

La décision d'aujourd'hui confère à la Chine communiste une nouvelle influence sur la sécurité nationale des Etats-Unis, et cette capitulation devrait provoquer des inquiétudes chez les alliés des Américains partout dans le monde, a estimé le sénateur républicain John Cornyn dans un communiqué mercredi.

M. Cornyn et son collègue démocrate Robert Menendez avaient déposé la semaine dernière un projet de loi visant à obliger le président Barack Obama à vendre 66 chasseurs F16 C/D multi-rôle à Taïwan.

Le sénateur a ensuite affirmé qu'il ne renonçait pas à faire adopter ce projet de loi qu'il va proposer prochainement sous forme d'amendement. Je demande à mes collègues des deux partis de nous rejoindre pour montrer notre soutien à nos amis et alliés à Taïwan, a-t-il dit.

Selon M. Cornyn, qui cite une estimation récente, un éventuel contrat de vente de nouveaux avions pourrait rapporter 8,7 milliards de dollars aux Etats-Unis et créer 88.000 emplois dans tous le pays.

De son côté, le candidat à l'investiture républicaine pour la présidentielle de 2012, Mitt Romney, a taxé M. Obama de faiblesse pour avoir cédé à la Chine. Cette décision soulève de sérieuses interrogations à propos de son engagement envers nos partenaires les plus proches et envers les politiques qui ont soutenu le leadership américain à l'étranger, a écrit M. Romney dans un communiqué.

Les tensions entre Washington et Pékin au sujet de la vente des F-16 à Taïwan font partie de la longue liste de contentieux entre les deux pays.

La Chine a d'ailleurs vivement réagi mercredi à l'annonce de l'accord du Pentagone. Les actes répréhensibles de la partie américaine vont inévitablement saper les relations bilatérales de même que les échanges et la coopération dans les domaines militaire et de la sécurité, a estimé mercredi le vice-ministre chinois des Affaires étrangères Zhang Zhijun.

Selon Richard Aboulafia, un analyste spécialisé dans les questions d'aéronautique, les F-16 A/B vendus dans les années 1990 à Taïwan possédaient beaucoup de caractéristiques techniques que l'on trouve sur le (F-16) C/D (ordinateurs plus rapides, radars améliorés).

Mais selon lui, quelle que soit la qualité des F-16 taïwanais, l'île nationaliste, qui dispose aussi de Mirage 2000 et d'avions de chasse Ching-Kuo, reste en situation d'infériorité numérique face à la Chine.


©AFP

__
flags2758Les condoléances ne ressuscitent pas le défunt;;mais elles entretiennent la confiance entre ceux qui restent flags2758

人間の権利


Il y a trois choses à ne pas chercher en vain :
Un savant dont les actes correspondent à son savoir,
Un homme d'action dont le cœur s'accorde avec ses actes,
Un frère humain sans défauts.

"L'homme n'est content de rien sauf de son intelligence ; moins il en a, plus il est content."


Droit_De_l'Homme
Droit_De_l'Homme
Adm
Adm

Masculin
Nombre de messages : 1184
Age : 38
Emploi/loisirs : Universel
Date d'inscription : 22/07/2010
Localisation : Sur Terre.!.(Lune prévue)

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Fabrication d'avions militaire États-Unienne

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum