Bienvenue sur le forum non officiel de l'Etoile Nord-Africaine;

Afin de profiter pleinement de certains sujets sur le forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre espace si vous ne l'êtes pas encore.


http://www.intervalle-dz.com/
Sondage
Derniers sujets
» Wilaya 5 historique en Oranies ( 1954/1962 )
Sam 6 Oct - 19:16 par Sphinx

» dépenses militaires mondiales
Dim 6 Mai - 16:38 par ZIGHOUD15

» nouvelle grille de lecture du monde
Dim 29 Avr - 16:29 par ZIGHOUD15

» algerian barkhane la citadelle
Ven 27 Avr - 16:27 par ZIGHOUD15

» cabale
Mer 25 Avr - 16:06 par ZIGHOUD15

» Département du Renseignement et de la Sécurité (DRS)
Sam 20 Jan - 16:30 par ZIGHOUD15

» L'emir Abdelkader et le monde antique ....
Lun 4 Déc - 20:26 par Sphinx

» Abd-el-Qadir al-Djazaïri : naissance ,vie et mort ...
Mar 28 Nov - 22:07 par Sphinx

» BRICS
Mar 14 Nov - 9:42 par ZIGHOUD15

» LA MATRICE DU TERRORISME
Lun 30 Oct - 15:49 par ZIGHOUD15

» La science du transhumanisme
Jeu 19 Oct - 12:43 par ZIGHOUD15

» la guerre de syrie
Jeu 12 Oct - 10:38 par ZIGHOUD15

» la chine nouveau joueur en afrique
Sam 30 Sep - 21:16 par ZIGHOUD15

» Médias- Mensonges et Manipulation de l'information
Mer 20 Sep - 14:23 par ZIGHOUD15

» Les exercices militaires russo-biélorusse
Lun 18 Sep - 14:22 par ZIGHOUD15

» l'inde nouveau joueur ?
Jeu 14 Sep - 12:50 par ZIGHOUD15

» Birmanie
Mar 12 Sep - 16:46 par ZIGHOUD15

» divulgation ET sommes nous prets ?
Mer 30 Aoû - 15:23 par ZIGHOUD15

» la lachété comme le courage seraient hereditaires
Mar 22 Aoû - 10:08 par ZIGHOUD15

» Le Pentagone fait son deuil du « Nouveau Siècle américain »
Lun 21 Aoû - 19:05 par ZIGHOUD15

» le mouton de l'aid
Dim 20 Aoû - 10:32 par ZIGHOUD15

» Le captagon vient au secours des manifestants vénézuéliens
Lun 14 Aoû - 16:56 par ZIGHOUD15

» Le franc CFA, arme de destruction massive contre le développement africain
Lun 14 Aoû - 16:12 par ZIGHOUD15

Galerie


Octobre 2018
DimLunMarMerJeuVenSam
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   

Calendrier Calendrier

Connexion

Récupérer mon mot de passe


Direction générale de la sûreté nationale (DGSN)

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

Sujet / Message Direction générale de la sûreté nationale (DGSN)

Message par Sphinx le Ven 6 Mar - 21:18

Rappel du premier message :

Trois mois après les évènements d'octobre, une réflexion a été engagée en vue de tirer les enseignements se traduisant par une série de mesures :
- Réorganisation de l'administration centrale de la D.G.S.N pour la rendre plus souple et plus efficace.
- Mouvement opéré au sien des structures centrales.
- Spécialisation des services de police.
- Réforme dans le système de formation.
- Planification scientifique et élaboration des besoins prévisionnels en moyens matériels et humains.
- Utilisation rationnelle des moyens.
- Renforcement des moyens techniques et scientifiques.
- Introduction de nouvelles méthodes d'évaluation et d'appréciation des personnels de la sûreté nationale.
Dés la mise en application de son nouveau programme de travail, la D.G.S.N change de directeur général au mois de juillet 1990.
Abdelmadjid BOUZBID est remplacé par Bachir LAHRACHE dit Kamel, Colonel de l'ANP en retraite qui a été remplacé à son tour par M.M'hamed TOLBA, ancien chef de la sûreté de Wilaya d'Alger et ex Consul général d'Algérie à Lyon (France).
Durant cette période, l'Algérie est entrée dans une zone de turbulence et de violence terroriste d'une ampleur nationale sans précédent dans l'histoire du pays.
Les services de police n'étaient pas préparés sur le plan humain et matériel pour affronter un tel phénomène. Il a fallu impliquer l'ANP dans des opérations antiterroristes par l'instauration de l'état d'urgence.
Le commissaire divisionnaire de police Mohamed OUADAH, un autre cadre de la police devait succéder à M'hamed TOLBA au mois de Mai 1994, au moment où les crimes terroristes touchaient le summum de l'horreur et de la sauvagerie.
Mohamed OUADAH a introduit certains changements dans les structures et a opéré un mouvement au sein des cadres. Il a initié, en outre, des actions de façon à améliorer les conditions de travail et renforcer la solidarité et la cohésion au sien de l'institution .
Il est remplacé le 20 Mars 1995 par l'actuel directeur général, le Colonel Ali TOUNSI dit El-GHOUTI. Sous sa conduite, plusieurs actions ont été menées se traduisant par le professionnalisme, l'ouverture sur le monde technique et scientifique et le rapprochement police- citoyens. Toutes ces actions sont contenues dans les principes directeurs qui sont: la formation, l'organisation, les inspections et les sanctions, positives ou négatives.


Abdelmadjid BOUZBID 1987-1990
Bachir LAHRACHE 1990-1991
M'hamed TOLBA 1991-1994
Mohamed OUADAH 1994-1995

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Source:http://www.dgsn.dz


Dernière édition par sphinx le Dim 6 Juin - 4:08, édité 1 fois

__
"Quelle est la différence fondamentale entre une femme et un terroriste ? Avec le terroriste on peut négocier"
3

.、スフィンクス、


Spoiler:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


avatar
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 8037
Age : 33
Emploi/loisirs : Mat
Humeur : Peu importe.
Date d'inscription : 19/12/2008
Localisation : S.B.A

Revenir en haut Aller en bas


Sujet / Message Re: Direction générale de la sûreté nationale (DGSN)

Message par Syfou le Mer 8 Sep - 0:40

El-Hamel promet des sanctions fermes pour tous ceux qui auront à divulguer des secrets professionnels

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Des sources concordantes ont révélé à Echorouk que le directeur général de la sureté nationale Abdelghani El-Hamel a interdit, à travers une instruction, à tous les employés et cadres du secteur de la sureté, avec toutes ses unités sur le territoire national, de divulguer toute information par téléphone ou bien oralement aux medias.

El Hamel a ajouté que l’unique institution habilité à travailler avec les medias, au niveau national ou bien étranger, est le Directeur Général de la Sureté Nationale en personne ou bien le responsable direct de la cellule de l’information et de la communication appartenant à la DGSN.

Le directeur général de la sureté nationale a imposé, dans son instruction, selon la même source, de travailler avec les medias par écrit, tout en insistant à imposer des sanctions fermes arrivant même à la radiation, après comparution devant le conseil de discipline, et si nécessaire, il sera este en justice.

Cette décision est venue suite à la divulgation des informations erronées concernant le DGSN Abdelghani El-Hamel, qui a désigné un groupe de cadres, des colonels, de la fonction publique dans des postes très huppés au niveau de l’appareil de la police et la rumeur de l’éviction du président de sureté de la daïra d’El Harrach, qui est toujours en poste de manière ordinaire.

Le successeur de Tounsi demande, ainsi, aux journalistes de vérifier et confirmer la véracité de l’information de nature sensible et de prendre attache avec la cellule de l’information et de la communication de la DGSN.

Source:Echorouk

Syfou
Adminstrateur
Adminstrateur

Nombre de messages : 5687
Date d'inscription : 11/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Direction générale de la sûreté nationale (DGSN)

Message par abdelmalek le Mer 8 Sep - 15:28

il faut être ferme ,ainsi nous mettons aux gardes a vous,aprés tous le policier est un para militaire:
et a chacun de faire uniquement son travail:la désinformation est fêtes pour ébranler la dgsn: : celà montre que hamel est là à travers la gorge de certains.
que dieu sauvegarde nos institution.

abdelmalek
Adm
Adm

Nombre de messages : 1142
Date d'inscription : 28/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Direction générale de la sûreté nationale (DGSN)

Message par Daûphin_zz_47 le Dim 19 Sep - 21:35

Des structures modernes et performantes

Expression de l’autorité de l’Etat, la sûreté nationale est la force publique en charge de la sécurité, de la défense, de la protection des citoyens, de leurs biens. Ce sont des missions et une responsabilité que consacre solennellement la Constitution.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Expression de l’autorité de l’Etat, la sûreté nationale est la force publique en charge de la sécurité, de la défense, de la protection des citoyens, de leurs biens. Ce sont des missions et une responsabilité que consacre solennellement la Constitution.
Aux côtés des autres institutions sécuritaires du pays, elle accomplit des tâches nobles au service exclusif de la société et de la nation.
Durant toutes les étapes du développement de notre patrie, elle s’est dressée en rempart contre toutes les menaces.
Les actions de la police sont multiformes, son combat permanent contre la délinquance, la criminalité, les comportements déviants et contraires à la loi. Elle est un maillon essentiel et incontournable dans la complexe et délicate œuvre de préservation de l’ordre et de la sécurité.
Les objectifs assignés à tous les corps de police rendent nécessaires des impératifs liés aux questions de la performance, des aptitudes à l’exercice de la fonction, à l’élévation constante des niveaux d’instruction, des qualités morales et intellectuelles.
Ces exigences sont dictées par les profondes mutations que connaissent notre pays et les bouleversements rapides qui ont cours partout à travers la planète.
L’obligation d’en tenir acte transparait dans la stratégie d’action qui prend forme an sein des structures de la DGSN.
Une institution de la police qui s’attache à être en phase avec les règles de l’efficacité et de la performance, en étroite adéquation avec les contingences inhérentes au souci de la professionnalisation, capables de la hisser au diapason des transformations internes et externes.
Elle se renforce par une politique de la valorisation de ses ressources humaines et de ses potentialités, de rationalisation des compétences.
Il est évident que cette préoccupation converge inéluctablement dans le sens de la prise en charge des vœux des citoyens en matière de consolidation de la sécurité et de la stabilité à travers l’ensemble du territoire national.
La sûreté nationale a de grandes ambitions qui se résument très clairement par une détermination à accéder au rang des institutions fiables et modernes à l’image des sociétés avancées.
Le directeur général de la Sûreté nationale, le général major Abdelghani Hamel veille à concrétiser cet objectif en mettant en place les conditions nécessaires à l’approfondissement constant de son rôle et de ses missions, à la modernisation de ses structures pour en faire un outil performant dédié à la sécurité des citoyens.
La police nationale se fait un devoir de faire appliquer scrupuleusement les lois, de contribuer efficacement au renforcement des principes de l’Etat de droit qui est une priorité du Président de la République M. Abdelaziz Bouteflika.
La récente promotion des commissaires principaux au rang de commissaires divisionnaires, est une illustration de la volonté affichée par le DGSN pour favoriser la compétence, le mérite et l’abnégation dans le travail, de promouvoir les cadres et les fonctionnaires de police sur la base de critères rigoureux et minutieux, fondés sur des appréciations et des avis dûment argumentés.
C’est une démarche forte de soutien et d’encouragement à chaque cadre soucieux de son institution, de son essor et de sa mission.
La nécessité d’augmenter les capacités humaines, matérielles et intellectuelles de l’institution se conforte indéniablement par une vision claire qui accorde la part du lion à la capitalisation des acquis de l’institution, de les promouvoir par l’affermissement du sens du devoir, de la déontologie et des valeurs morales.
Niveau de compétence, modernisation et développement des ressources humaines sont donc le socle sur lequel repose l’action d’une police au service de l’ordre, de la stabilité et de la protection des biens et des personnes.

M. Bouraïb

Daûphin_zz_47
Adm
Adm

Nombre de messages : 2215
Date d'inscription : 06/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Direction générale de la sûreté nationale (DGSN)

Message par abdelmalek le Mer 22 Sep - 9:50

il connait son métier tant mieux pour tous:a mascara :une visite a une daira:il avait demander au commissaire:combien de chambre il a pour les policiers et certaines questions du même ordre il n'a pas pu répondre:il fut relever sur place.
sa donnera a réfléchir au commissaire et aux autres pour une meilleur prise en charge des problèmes de leurs subordonnés.

abdelmalek
Adm
Adm

Nombre de messages : 1142
Date d'inscription : 28/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Direction générale de la sûreté nationale (DGSN)

Message par Syfou le Dim 26 Sep - 22:45

Lutte contre la négligence au sein de la police: des poursuites judiciaires au lieu du conseil de discipline pour tout agent ayant égaré son arme

Hamel a justifié l’instruction écrite adressée à toutes les directions de la sûreté et les commissariats, par le danger que représentent les armes égarées et la crédibilité des agents mise en doute pour irresponsabilité, insouciance et négligence.L’instruction de Hamel, qui s’inscrit dans le volet des mesures organisationnelles, telle l’obligation de porter l’uniforme durant le service et les missions officielles ainsi que l’utilisation rationnelle des équipements à commencer par les voitures, vise à conférer de la discipline dans le comportement des agents et déterminer les responsabilités.

Le directeur général de la sûreté nationale, le général-major Abdelghani Hamel, a décidé que désormais, des poursuites judiciaires systématiques seront engagées à l’encontre de tout agent de police ayant égaré son arme, au lieu de le passer en conseil de discipline.Les sources d’Echorouk indiquent que l’instruction du général-major Abdelghani Hamel a été édictée par la perte par les agents et même des responsables de la sûreté nationale de leur arme de service, phénomène auquel il faut mettre un terme. De son vivant, feu Ali Tounsi à la tête du même corps a émis une instruction où il évoquait le problème. Abdelghani Hamel a choisi les poursuites judiciaires à la place du conseil de discipline après une première audition à l’enquête préliminaire au niveau du service dont dépend l’agent concerné. C’est un pas vers la sanction pénale au lieu de se contenter de la sanction administrative. Hamel a justifié l’instruction écrite adressée à toutes les directions de la sûreté et les commissariats, par le danger que représentent les armes égarées et la crédibilité des agents mise en doute pour irresponsabilité, insouciance et négligence.L’instruction de Hamel, qui s’inscrit dans le volet des mesures organisationnelles, telle l’obligation de porter l’uniforme durant le service et les missions officielles ainsi que l’utilisation rationnelle des équipements à commencer par les voitures, vise à conférer de la discipline dans le comportement des agents et déterminer les responsabilités. Le général-major a introduit des modifications dans les manières de dresser les barrages, ce qui doit impérativement être fait sous l’égide d’un responsable gradé régulièrement présent à leur niveau, fussent-ils permanents ou mobiles. Une autre instruction de Hamel concerne l’interdiction pour les agents et les cadres de sortir du territoire national sans autorisation dument signée par lui-même.Les modalités d’organisation des concours de recrutement ont également été amendées, les dossiers devant être déposés au niveau de la direction des ressources humaines.Nos sources ont déclaré qu’en dépit de l’adhésion de la majorité à la décision du premier responsable de la sûreté de poursuivre les agents et les cadres qui auront égaré leur arme, au vu du danger que représente le phénomène, cette même décision a suscité l’étonnement et d’aucuns estiment son application difficile. Le conseil de discipline implique des sanctions administratives dans le cadre de la négligence dans l’accomplissement du devoir professionnel. Mais les poursuites judiciaires induisent le problème d’adaptation de l’affaire.

Les informations émanant de la direction générale de la sûreté nationale assurent que la décision du général-major Hamel, pour celui qui égare son arme même si la perte est momentanée, s’appuie sur les statistiques et les chiffres effarants qui prouvent le danger du phénomène ainsi que l’irresponsabilité de l’agent et le degré de négligence dans sa fonction et de son engagement. Sans citer le scandale de la vente à un propriétaire de bar, de 31 pièces volées de la direction de la sûreté d’Alger, et le vol de matériel à la caserne de Bachdjerrah.

Syfou
Adminstrateur
Adminstrateur

Nombre de messages : 5687
Date d'inscription : 11/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Direction générale de la sûreté nationale (DGSN)

Message par abdelmalek le Lun 27 Sep - 10:12

la discipline est la base de toutes institutions ,le rappeler est de bonne école,sanctionner montre la rigueur.
remettre la formation dans la rigueur:la direction des ressources humaines remet les choses en place.

abdelmalek
Adm
Adm

Nombre de messages : 1142
Date d'inscription : 28/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Direction générale de la sûreté nationale (DGSN)

Message par Syfou le Ven 8 Oct - 1:40

Les services de sécurité se redéploient sur le terrain

Depuis pratiquement une semaine, le dispositif de sécurité déployé à travers les différents ronds-points qui mènent à la ville d'Oran, au niveau des places publiques ainsi qu'à l'intérieur du tissu urbain, vient d'être renforcé. Plusieurs barrages fixes ont été installés à hauteur de plusieurs carrefours, permettant ainsi des vérifications d'identité en plus de la lutte contre la criminalité et les accidents de la route. A noter que ce dispositif a été déployé au niveau des neuf daïras que compte la wilaya d'Oran.

Ce redéploiement des éléments de sécurité concerne les deux corps de sécurité, savoir la police et la Gendarmerie nationale. Cette occupation du terrain n'est autre qu'un renforcement de la sécurité urbaine, souligne notre source. L'explosion démographique et la recrudescence de la délinquance ont rendu nécessaire ce redéploiement.

A titre indicatif, dans la zone Est d'Oran, où plusieurs programmes immobiliers ont été réalisés dans le cadre de l'extension de la ville d'Oran, ayant induit des programmes de résorption de l'habitat précaire et la réalisation de différents programmes de logement promotionnel et LSP, entre autres, les services de la sûreté de la wilaya d'Oran ont mis les bouchées doubles pour sécuriser ces zones avec des patrouilles d'agents en uniforme.

Pour les services de la police, ce plan d'action a été établi en fonction de plusieurs paramètres, dont celui lié à l'explosion urbanistique de la ville et la nécessité de sécuriser les personnes et les biens. Ainsi, tous les services, notamment ceux de la voie publique, ceux de la police judiciaire, ainsi que les éléments des différentes sûretés urbaines et de daïra ont été mobilisés pour assurer 1a sécurité et surtout veiller à prévenir contre les délits de vols et d'agression pouvant survenir.

Du côté des services du groupement de la gendarmerie d'Oran, on apprend que le dispositif appliqué a été renforcé avec une mobilisation des unités des compagnies dans les communes limitrophes de la ville d'Oran.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

__
« Vouloir prouver des choses qui sont claires d'elles-mêmes, c'est éclairer le jour avec une lampe. »  


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

avatar
Syfou
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 5687
Age : 35
Emploi/loisirs : Les souvenirs s'envolent aussitot la la porte ouverte .
Humeur : Bien / H.M.D / Toujours.
Date d'inscription : 11/01/2010
Localisation : Dans un autre repère !

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Direction générale de la sûreté nationale (DGSN)

Message par abdelmalek le Sam 9 Oct - 10:02

j'ai observé les postes fixes mais aussi les postes volants ça ma fait plaisir d'autant plus qu'ils n'ont pas les même horaires:la délinquances fuient la tenue. et le citoyen dort en paix.
bon courage a nos hommes en bleus et verts.et merci.
avatar
abdelmalek
Adm
Adm

Masculin
Nombre de messages : 1142
Age : 70
Emploi/loisirs : médecin
Humeur : sinusoidale
Date d'inscription : 28/03/2009
Localisation : ALGERIENNE

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Direction générale de la sûreté nationale (DGSN)

Message par Syfou le Ven 22 Oct - 23:44

Les trois quarts des chefs de sûreté partants

Le nouveau directeur général de la Sûreté nationale, le général-major Abdelghani Hamel, vient d’opérer le plus important mouvement que l’institution n’ait jamais connu.

Près d’une quarantaine de chefs de sûreté de wilaya ont été écartés de leur poste pour laisser place à de jeunes officiers, dont beaucoup étaient brimés dans leur carrière. Un véritable tsunami qui vient de secouer la Sûreté nationale, selon un cadre de la police en voulant commenter le mouvement opéré dans les rangs des chefs de sûreté de wilaya par le nouveau DGSN. Sur les 48 sûretés de wilaya, un peu plus d’une dizaine n’a pas connu de changement. A l’Ouest, il s’agit bien évidemment de celles de Tlemcen, Oran, Aïn Témouchent, Saïda et Mascara.

Installation dimanche

A l’Est, les chefs de sûreté maintenus à leur poste sont ceux de Jijel, Batna et Béjaïa. Au Centre, ce sont ceux de Tipasa, Boumerdès et Laghouat, alors qu’au Sud, ce sont ceux de Tamanrasset, Béchar, El Bayadh (muté à Naâma) et Illizi, qui ont été gardés. La plupart ont été confirmés dans leur poste, puisqu’ils assuraient l’intérim. Tous les autres divisionnaires ont été mis à la disposition de la direction des ressources humaines ou de l’inspection régionale à laquelle ils sont rattachés. Pour ces derniers, c’est en réalité une voie de garage en attendant leur mise à la retraite. C’est le cas d’ailleurs du chef de sûreté de wilaya d’Alger qui se voit remercier après une mise au vert, qui a duré depuis l’assassinat de Ali Tounsi, le 25 février 2010. Pour tous les nouveaux venus, il est prévu une cérémonie officielle, dimanche prochain, à laquelle de nombreux responsables de l’Etat et des personnalités auraient été conviés.

Dossiers épluchés

En tout état de cause, il est important de préciser que le général-major n’y est pas allé avec le dos de la cuillère en décidant de donner un coup de pied dans la fourmilière. Dès son installation, il a axé son travail sur deux points jugés essentiels : l’amélioration des conditions de travail et la discipline dans les rangs. Pour y arriver, il a fait appel à quelques colonels en retraite de la gendarmerie et entamé une vaste opération d’assainissement dans les services de la Sûreté nationale. Avant son décès, l’ex-DGSN Ali Tounsi avait déjà préparé le mouvement dans les rangs des chefs de sûreté de wilaya, qui devait intervenir, comme chaque année, en été, c’est-à-dire juillet-août. Mais son successeur a préféré revoir dans le fond les critères de nomination à ce poste important dans la carrière des policiers et d’étudier les dossiers de tous ceux qui assument cette mission. Ce qui explique le retard enregistré et qui pourrait avoir des incidences pour la scolarité des enfants des officiers nouvellement nommés ou appelés à partir.

«Coup de balai»

En tout état de cause, ce mouvement sera suivi par un autre encore plus large qui touchera l’écrasante majorité des chefs de sûreté de daïra, au niveau national. Là aussi, de nombreux jeunes officiers ont été promus, et une bonne partie des anciens a été appelés à d’autres fonctions. A signaler que le général-major Hamel a aussi opéré des changements parmi les chefs de la police judiciaire au niveau des sûretés de wilaya. A en croire des sources policières, c’est vraiment un «coup de balai» qui vient d’être donné. Un mouvement qui donnerait un nouveau départ pour une institution longtemps minée par des luttes de clans, des règlements de comptes, des interférences externes à la profession et des opérations «chasse aux sorcières».

Salima Tlemçani

__
« Vouloir prouver des choses qui sont claires d'elles-mêmes, c'est éclairer le jour avec une lampe. »  


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

avatar
Syfou
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 5687
Age : 35
Emploi/loisirs : Les souvenirs s'envolent aussitot la la porte ouverte .
Humeur : Bien / H.M.D / Toujours.
Date d'inscription : 11/01/2010
Localisation : Dans un autre repère !

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Direction générale de la sûreté nationale (DGSN)

Message par abdelmalek le Dim 24 Oct - 13:04

c'est magnifique:le moral ce met sur rail:il faut ajouter maintenant et voir les dossiers de certain officiers et inspecteurs:qui sont resté depuis des lustres sont promotions alors qu'ils ont fait un gros efforts dans leurs nobles travail.
avatar
abdelmalek
Adm
Adm

Masculin
Nombre de messages : 1142
Age : 70
Emploi/loisirs : médecin
Humeur : sinusoidale
Date d'inscription : 28/03/2009
Localisation : ALGERIENNE

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Direction générale de la sûreté nationale (DGSN)

Message par Syfou le Lun 25 Oct - 4:31

Le DGSN Abdelghani Hamel donne sa première conférence de presse : augmentation des salaires des policiers, décentralisation de la décision et systèmes de contrôle plus rigoureux

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Concernant la Loi fondamentale de la police, Hamel affirma qu’il est en voie de finalisation, et que le projet est l’objet d’une évaluation faite par une commission composée par des représentants du ministère de l’Intérieur, de la police, de la Fonction publique, du secrétariat-général du gouvernement et de du ministère des Finances.

Le Directeur général de la Sureté nationale, Abdelghani Hamel, a affirmé que les mutations que le secteur a vécues ces derniers jours, ainsi que presque les trois-quarts des chefs de sureté de wilaya, qui ont littéralement « sauté », obéi à une logique de mouvement propre à la police, mais aussi à la Fonction publique de façon plus générale.

Le général Hamel, qui avait organisé dimanche, sa première conférence de presse, depuis qu’il a été nommé à la tête de la police, a écarté toute éventualité de créer un syndicat dans le corps de la police, disant que le problème ne se pose pas, appliquant le principe de son prédécesseur Ali Tounsi, qui disait que « tant qu’il était en vie, le syndicat de la police ne se fera pas ».

Concernant la Loi fondamentale de la police, Hamel affirma qu’il est en voie de finalisation, et que le projet est l’objet d’une évaluation faite par une commission composée par des représentants du ministère de l’Intérieur, de la police, de la Fonction publique, du secrétariat-général du gouvernement et de du ministère des Finances. Dans le volet professionnalisation et modernisation de la police, il dit être concentré surtout sur le recyclage des officiers et des agents de police, les ressources humaines, la stratégie sécuritaire de la police, ainsi que sur la formation et la qualification du corps de la police ».

Concernant le volet sécuritaire, Hamel affirme que « la priorité de la police était d’exterminer le fléau terroriste », et que la police coordonne avec les autres corps de sécurité pour arriver à des résultats probants. Revenant sur le vaste mouvement qui a secoué le secteur, Hamel estime que ces mutations et ces permutations donnent vie à la police, revitalisent ses structures internes en injectant des jeunes officiers de police qui rapporteront leur savoir-faire et leurs potentialités à l’ensemble.

S’agissant du transfert de certains cadres de wilayas à d’autres, Abdelghani Hamel a expliqué que les éléments de la police sont préparés pour travailler dans n’importe quel endroit en Algérie. Concernant, les cadres mutés pour accomplir d’autres tâches, il les a considéré comme des supports pour assainir le corps de la police grâce à leurs longues expériences et à leurs savoir faire dans le cadre de la restructuration que connaitra le corps de la police prochainement. Hamel a souligné, par ailleurs, que le mouvement qu’il mené sur la ressource humaine assurera la promotion de 23 cadres de la sûreté nationale à des grades de chef de sûreté de wilaya.

Il faut souligner dans ce sens que huit [8] chefs de sûreté de wilaya ont été nommés au niveau d’autres wilayas, alors que 17 autres ont gardé leurs postes. Hamel a expliqué, dans ce contexte, que les critères et les normes utilisés dans le choix des nouveaux chefs de sûreté des wilayas, ont été préparés par une commission composée de cadres supérieurs de la police. Ces critères et normes visent à sélectionner les candidats pour occuper le poste de chef de sûreté de wilaya parmi des commissaires principaux de police et des commissaires divisionnaire de police.

Hamel a, par ailleurs, parlé d’organiser plusieurs séances pour étudier 168 dossiers de candidats pour occuper le poste de chef de sûreté de wilaya, dont 24 dossiers d’officiers de police et 144 dossiers de commissaires principaux de police. La sélection des candidats est basée sur plusieurs critères, à savoir diplôme universitaires, l’âge qui ne doit pas dépasser les 50 ans pour le commissaire principal de police (CPP) de police et 52 pour les généraux, et l’expérience professionnelle.

A cela s’ajoute des critères de discipline ainsi que d’obéissance. En effet, le candidat ne doit avoir été objet d’une sanction disciplinaire durant l’exercice de ses fonctions. Hamel a insisté, par ailleurs, lors de la rencontre de dimanche avec les chefs de sûreté des wilayas sur le rôle que doit jouer le chef de sûreté de wilaya dans le cadre de l’exercice de ses fonctions sécuritaires. A ce propos, il a souligné les principales missions du chef de sûreté. Il s’agit entre autres de la protection du citoyen, la protection des intérêts du pays afin de réaliser les objectifs escomptés qui sont principalement liés à la protection des personnes et de leurs biens, la lutte contre toutes les formes du crime.

Abdelghani Hamel a indiqué qu’il a donné des instructions à ses cadres pour poursuivre la lutte contre le crime et le crime organisé sans relâche. Il a, enfin, exhorté les chefs de sûreté des 48 wilayas à la nécessité de doubler les efforts afin de préserver l’ordre par notamment la prise en charge sécuritaire et la concrétisation réelle d’une police de proximité dans un système où le citoyen est un partenaire contribuant dans l’instauration de l’ordre général.

Echorouk Online

__
« Vouloir prouver des choses qui sont claires d'elles-mêmes, c'est éclairer le jour avec une lampe. »  


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

avatar
Syfou
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 5687
Age : 35
Emploi/loisirs : Les souvenirs s'envolent aussitot la la porte ouverte .
Humeur : Bien / H.M.D / Toujours.
Date d'inscription : 11/01/2010
Localisation : Dans un autre repère !

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Direction générale de la sûreté nationale (DGSN)

Message par abdelmalek le Lun 25 Oct - 10:54

je pense que le policier est sensible a ce bouleversement positif:tou harikou tou razikou: le travaille et la récompense:

les médailles a ceux qui font un efforts pour la nation et le citoyen et elle doit être sonanelle ,respecté cette médaille est trés important
avatar
abdelmalek
Adm
Adm

Masculin
Nombre de messages : 1142
Age : 70
Emploi/loisirs : médecin
Humeur : sinusoidale
Date d'inscription : 28/03/2009
Localisation : ALGERIENNE

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Direction générale de la sûreté nationale (DGSN)

Message par Syfou le Mar 7 Déc - 22:48

34e conférence des DG de police et de sécurité arabes : Le général-major Hamel à Tunis

Le général-major Abdelghani Hamel, directeur général de la Sûreté nationale se rendra aujourd'hui à Tunis, où il prendra part à la 34e Conférence des directeurs généraux de police et de sécurité arabes

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le général-major Abdelghani Hamel, directeur général de la Sûreté nationale se rendra aujourd'hui à Tunis, où il prendra part à la 34e Conférence des directeurs généraux de police et de sécurité arabes, prévue les 8 et 9 décembre 2010, au siège du secrétariat général du Conseil des ministres arabes de l'Intérieur. A l'ordre du jour de cette rencontre annuelle qui a pour objectifs, le renforcement et la consolidation de la sécurité dans les pays arabes et la recherche des moyens adéquats de lutte contre la criminalité sous toutes ses formes notamment le crime organisé, figurent plusieurs sujets, entre autres, la lutte contre la cybercriminalité, la traite des êtres humains, la préservation des droits de l'homme lors de l'application des peines pénales et le projet d'un plan national pilote de politique pénale et de lutte contre le crime.
Les responsables de police arabes examineront également lors de cette rencontre, les résultats de l'application des recommandations de la précédente Conférence et les différentes recommandations issues des réunions sécuritaires sectorielles tenues au cours de l'année 2010.

Source:elmoudjahid.htm

__
« Vouloir prouver des choses qui sont claires d'elles-mêmes, c'est éclairer le jour avec une lampe. »  


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

avatar
Syfou
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 5687
Age : 35
Emploi/loisirs : Les souvenirs s'envolent aussitot la la porte ouverte .
Humeur : Bien / H.M.D / Toujours.
Date d'inscription : 11/01/2010
Localisation : Dans un autre repère !

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Direction générale de la sûreté nationale (DGSN)

Message par abdelmalek le Mer 8 Déc - 8:50

donc un sang nouveau dans une réunion inter arabes:notre police est un exemple a suivre pour les autres.
avatar
abdelmalek
Adm
Adm

Masculin
Nombre de messages : 1142
Age : 70
Emploi/loisirs : médecin
Humeur : sinusoidale
Date d'inscription : 28/03/2009
Localisation : ALGERIENNE

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Direction générale de la sûreté nationale (DGSN)

Message par Sphinx le Sam 25 Déc - 3:30

33600 DA, le salaire minimum de la police

le premier ministre Ahmed Ouyahia a signé mercredi dernier, après approbation par le président de la république Abdelaziz Bouteflika, de quatre décrets exécutifs, relatifs au statut de la police et le régime indemnitaire.

Selon des sources sures d’Ennahar, aux termes de l’approbation des projets des décrets exécutifs, le statut de la police entrera en vigueur samedi premier jour de l’an 2011.

Selon des sources concordantes, le ministère des finances a alloué une augmentation du budget des salaires de la police et des fonctionnaires du secteur de la sûreté nationale.

Ces augmentations de salaires entreront en vigueur au mois de janvier prochain, en application du décret relatif au régime indemnitaire. Les agents de police et les cadres de la sûreté percevront, avant la fin du mois de mars prochain, des rappels de ces augmentations avec effet rétroactif à compter du mois de janvier 2008.

Selon les mêmes sources, le salaire d’un policier sera égal à celui d’un gendarme, le salaire minimum sera de l’ordre de 33600 Dinars algériens.

De nouveaux grades ont été créés, celui de contrôleur et contrôleur général de la police, comme postes supérieurs de la police. Ces derniers percevront des primes de retraites égales à celles des cadres supérieurs de l’état. Le grade de lieutenant remplacera celui d’officier de police.

Le statut de la police s’est basé sur le volet formation pour les deux années à venir, le niveau d’étude exigé pour pouvoir rejoindre le corps de la police a été relevé à la troisième année secondaire et baccalauréat.

Selon le projet du statut de la police, huit mille agents de police seront recrutés chaque année pour plusieurs années, une académie de police chargée de la formation supérieure des agents et cadres de la sûreté nationale sera créée.

Il a aussi été décidé aux termes du statut, la création d’un conseil supérieur de déontologie, qui prendra en charge les questions d’ordre général et conditions, différents aspects relatifs au domaine des compétences. Les membres de ce conseil, ses missions et son organisation seront nommés par décret présidentiel.


algerie360.com

__
"Quelle est la différence fondamentale entre une femme et un terroriste ? Avec le terroriste on peut négocier"
3

.、スフィンクス、


Spoiler:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


avatar
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 8037
Age : 33
Emploi/loisirs : Mat
Humeur : Peu importe.
Date d'inscription : 19/12/2008
Localisation : S.B.A

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Direction générale de la sûreté nationale (DGSN)

Message par abdelmalek le Dim 26 Déc - 9:46

je suis heureux pour les éléments de la dgsn:maintenant passant a plus.
avatar
abdelmalek
Adm
Adm

Masculin
Nombre de messages : 1142
Age : 70
Emploi/loisirs : médecin
Humeur : sinusoidale
Date d'inscription : 28/03/2009
Localisation : ALGERIENNE

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Direction générale de la sûreté nationale (DGSN)

Message par Syfou le Mar 4 Jan - 12:53

Les promesses de Hamel !

Violations lors des gardes à vue : les promesses de Hamel et le scepticisme des défenseurs des droits de l'homme

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

En visite d'inspection lundi à Biskra, le Directeur général de la Sûreté nationale (DGSN), le général-major Abdelghani Hamel, a promis de "veiller au respect des droits de l'homme lors du placement de toute personne en garde à vue". Une promesse que les Algériens prennent toujours avec des pincettes car dans les commissariats, les maltraitances et les abus sont encore légion.

Au cours d'une conférence de presse tenue au siège de la 8ème sûreté urbaine de la cité Sidi Ghazal, à Biskra, Abdelghani Hamel est revenu encore une fois sur les conditions de la garde-à-vue. Conscient de la mauvaise image dont jouit la police au sein de la population Algérienne, le Directeur général de la DGSN s'est engagé, une nouvelle fois, à lutter fermement contre toutes les dérives "déshonorantes".

Mais pour les organisations de défense des droits de l’homme qui ont rendu public plusieurs rapports accablants sur les graves violations commises dans les commissariats, le scepticisme est de mise puisque les promesses tardent toujours à voir le jour. A travers tout le pays, les abus se multiplient et les sanctions disciplinaires lourdes se font toujours rares sauf si les violations relatives à la garde-à-vue ont fait éclater des scandales relayés par la presse indépendante.

Pour mettre fin à tous les dépassements, des commissions d'enquêtes de la DGSN ont été dépêchées ces derniers mois dans tous les postes de police du pays pour surveiller et améliorer les conditions de garde-à-vue. Néanmoins, le patron de la DGSN n'a donné aucun bilan des activités d'enquêtes de ces commissions. Ont-elles réellement permis d'inculquer la culture du respect des citoyens aux policiers ? Ont-elles contribué à faire cesser le recours aux diverses formes de torture ? Pour l'heure, ces questions demeurent sans réponse.

Et jusqu'à présent, ce sont les émeutes déclenchées par les citoyens qui ont acculé les pouvoirs public à enquêter sur les sévices et autres brutalités auxquelles sont soumis les Algériens placés en garde à vue. Pour s'en convaincre, il suffit de revenir sur les cours des évènements qui ont mené à l'éclatement du scandale de la mort d’un homme, le 17 décembre dernier, dans un commissariat de Constantine.

Après plusieurs jours d'affrontements avec des citoyens en colère lors des protestations populaires déclenchées dans les rues, une commission d’enquête dépêchée par la DGSN s'est rendue sur les lieux pour avouer enfin qu'il y a eu bel et bien "des fautes très graves constatées". Des sanctions ont été prises par la suite et un procès-verbal a été établi et transmis à la justice.

Ce scénario risque-t-il de se répéter ? Certainement oui car la Commission nationale consultative de promotion et de protection des droits de l'homme (CNCPPDH) n'a pas manqué de tirer la sonnette d'alarme en affirmant tout haut que dans les cellules de garde à vue, "les droits des Algériens, tels que prévus par le code de procédure pénale, ne sont pas respectés" !

Pour la CNCPPDH, le salut des citoyens viendra d'un amendement du code de procédure pénale pour une "protection effective" des droits de la personne gardée à vue "dont l’intégrité ne doit être violée ni par l’officier de la police judiciaire ni par les agents de ce service".

A défaut d'un contrôle sérieux des lieux de la garde à vue, seul cet amendement permettra de veiller à ce que les droits de la personne gardée soient respectés. C'est dire enfin que dans ce contexte, les promesses Abdelghani Hamel risque donc d'être un coup d'épée dans l'eau...

Par:Abderrahmane Semmar
elwatan

__
« Vouloir prouver des choses qui sont claires d'elles-mêmes, c'est éclairer le jour avec une lampe. »  


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

avatar
Syfou
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 5687
Age : 35
Emploi/loisirs : Les souvenirs s'envolent aussitot la la porte ouverte .
Humeur : Bien / H.M.D / Toujours.
Date d'inscription : 11/01/2010
Localisation : Dans un autre repère !

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Direction générale de la sûreté nationale (DGSN)

Message par abdelmalek le Mar 4 Jan - 13:42

QUI VIVRA VERRA; MAIS D4AUTRE PART IL FAUT RECONNAITRE QUE CERTAINS D2LINQUANTS ILS ONT PLUSIEURS TOURS DANS LEURS POCHES;les droit de l'homme mais il faut que les moyens soient mis a la dispositions des commissariats : par exemple des psychologues et pourquoi pas des psychiatres,une refléxion s'impose.
avatar
abdelmalek
Adm
Adm

Masculin
Nombre de messages : 1142
Age : 70
Emploi/loisirs : médecin
Humeur : sinusoidale
Date d'inscription : 28/03/2009
Localisation : ALGERIENNE

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Direction générale de la sûreté nationale (DGSN)

Message par Sphinx le Mar 4 Jan - 22:07

abdelmalek a écrit:QUI VIVRA VERRA; MAIS D4AUTRE PART IL FAUT RECONNAITRE QUE CERTAINS D2LINQUANTS ILS ONT PLUSIEURS TOURS DANS LEURS POCHES;les droit de l'homme mais il faut que les moyens soient mis a la dispositions des commissariats : par exemple des psychologues et pourquoi pas des psychiatres,une refléxion s'impose.
Tout à fait docteur je ss partant pour une cellule à sa tête un psycho ou même un psychiate dans chaque unité Question

__
"Quelle est la différence fondamentale entre une femme et un terroriste ? Avec le terroriste on peut négocier"
3

.、スフィンクス、


Spoiler:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


avatar
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 8037
Age : 33
Emploi/loisirs : Mat
Humeur : Peu importe.
Date d'inscription : 19/12/2008
Localisation : S.B.A

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Direction générale de la sûreté nationale (DGSN)

Message par abdelmalek le Mer 5 Jan - 11:13

les grosses gueules a tout prie mettront toujours et imputent aux services de sécurité un problème de délinquance sur leur dos; sa arrive d'oublié ou part négligence ,les lacets du détenue dans la cellule,mais pas a leur impliqué le suicide.je pense qu'une note interne chaque jours lu " les choses a ne pas faire ou a faire". je me rappel qu'a sonelgaz le service de la prévention sortait une note a toutes les directions pour montrait les problèmes de gaz et ceux électricités rencontrait par la société ou le citoyen.
avatar
abdelmalek
Adm
Adm

Masculin
Nombre de messages : 1142
Age : 70
Emploi/loisirs : médecin
Humeur : sinusoidale
Date d'inscription : 28/03/2009
Localisation : ALGERIENNE

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Direction générale de la sûreté nationale (DGSN)

Message par Syfou le Sam 22 Jan - 19:25

Nouveau statut de la police : les policiers sont appelés à exercer au Sud du pays et n’ont pas le droit de recevoir des cadeaux

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le nouveau statut de la police interdit aux fonctionnaires de ce corps d’adhérer à des partis politiques, des organisations syndicales ou un groupe à caractère religieux qu’après avoir reçu des autorisations écrites.

Les policiers n’ont aucun droit à faire grève ni de s’arrêter à travailler. Ils seront donc soumis au nouveau Code pénal dans le cas où ils commetteraient des dépassements. Ce nouveau texte leur interdit de recevoir des cadeaux et leur accorde le droit à l’indemnisation en cas de préjudice. Il est également interdit aux agents de ce corps de publier des journaux, des magazines périodiques ou des publications susceptibles à porter atteinte à la discipline de ce corps ou à porter atteinte à la réputation de la Sûreté nationale. Ils n’ouvrent pas également le droit de faire des déclarations aux medias,ni de faire des conférences ou de prononcer des discours dans les lieux publics à l’exception de cas où ils sont autorisés par leurs responsables. Ces fonctionnaires doivent impérativement préserver le secret professionnel, notamment des renseignements ou des documents dont ils sont au courant lors de l’accomplissement de leurs missions. Ils doivent également veiller à ce que les documents de leur corps soient protégés. Il leur est également interdit de cacher, d’endommager ou transférer des dossiers, des documents, faute de quoi ils seront sanctionnés par un conseil de discipline et peuvent même faire objet de poursuites pénales. Ce nouveau statut exige d’eux d’accomplir leurs missions de jour comme de nuit. Toutefois, il faut préciser qu’ils peuvent bénéficier de mutation en cas de nécessité. Le nouveau statut publié dans le dernier numéro du Journal officiel souligne que les agents de police pourraient être mobilisés à tout moment. Ils sont aussi appelés à accomplir leurs missions sur tout le territoire national, exercer pendant une certaine période dans l’une des wilayas du Sud algérien. Les agents de police devraient, en outre, résider au niveau du territoire où ils exercent leurs missions. En cas de changement de résidence, ils doivent mettre au courant leur tutelle. Un agent de police ne peut établir un acte de mariage qu’après avoir reçu une autorisation écrite par sa hiérarchie..

echoroukonline.com

__
« Vouloir prouver des choses qui sont claires d'elles-mêmes, c'est éclairer le jour avec une lampe. »  


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

avatar
Syfou
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 5687
Age : 35
Emploi/loisirs : Les souvenirs s'envolent aussitot la la porte ouverte .
Humeur : Bien / H.M.D / Toujours.
Date d'inscription : 11/01/2010
Localisation : Dans un autre repère !

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Direction générale de la sûreté nationale (DGSN)

Message par abdelmalek le Dim 23 Jan - 14:52

ça réchauffe le coeur.et bonne continuation pour le reste.
avatar
abdelmalek
Adm
Adm

Masculin
Nombre de messages : 1142
Age : 70
Emploi/loisirs : médecin
Humeur : sinusoidale
Date d'inscription : 28/03/2009
Localisation : ALGERIENNE

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Direction générale de la sûreté nationale (DGSN)

Message par Sphinx le Mar 25 Jan - 7:09

Brigade de recherche et d’intervention (BRI)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Brigade de recherche et d'intervention (BRI) active, indique-t-on, depuis le 24 septembre dernier et ayant son siège au niveau du commissariat central. La BRI dont le territoire de compétence se limite à la seule wilaya d'Alger a pour mission, ajoute-t-on, de s'attaquer de front à la criminalité organisée et au grand banditisme. Elle est composée d'un effectif puisé des rangs de la police judiciaire, formé à la maîtrise des techniques d'intervention.

La BRI est composée, en outre, de trois sections, une section de recherche et d'intervention, une autre de logistique et une troisième dite de synthèse. Selon son premier responsable, le commissaire Baba, les éléments de la BRI ont déjà recensé deux affaires de braquage, l'une commise contre des employés d'origine chinoise travaillant pour le compte de l'Aadl, et l'autre braquage a eu pour cible un concessionnaire turc de vente de véhicules. M.Baba a également rendu publique hier la résolution par ses éléments d'une affaire de meurtre commis le 6 novembre dernier dans le quartier Aïssat-Mustapha de la localité de Réghaïa. Le lieu du crime est situé non loin d'un centre de distribution d'électricité de la Sonelgaz.
Ce centre est équipé d'une caméra qui a filmé en direct la scène du meurtre dont a été victime un quinquagénaire de Bouira, assassiné, aux environs de 4h du matin, par deux jeunes d'Alger. Cependant, les agents de la Sonelgaz placés devant la caméra ont involontairement «bousillé» son contenu, du fait qu'ils ne sont pas totalement initiés à l'utilisation de ce matériel informatique. Ce qui n'a pas été d'un grand apport pour les éléments de la BRI qui ont retenu contre ces agents les griefs de non-assistance à personne en danger et non-dénonciation de crime. «C'est un riverain de Réghaïa qui nous a informés de la découverte macabre du cadavre au visage méconnaissable», dira le commissaire Baba. Le quinquagénaire de Bouira a été en effet défiguré par ses agresseurs, ou plutôt par ses assassins au nombre de deux, qui ont usé d'un couteau de boucher dont la lame mesure quelque 18 cm.

Une fois leur forfait accompli, les deux meurtriers se sont enfuis avec le véhicule de leur victime, qu'ils ont par la suite abandonné dans la localité de Bab Ezzouar. Il aura fallu un mois aux éléments de la BRI pour que leurs investigations aboutissent à l'arrestation des criminels répondant aux initiales de M.D. (18 ans) et F.M. (30 ans).

Ces deux individus ont été appréhendés le 6 décembre dernier. Ils ont été placés sous mandat de dépôt suite à leur présentation devant le parquet, tandis que les trois agents de la Sonelgaz ont, quant à eux bénéficié de la liberté provisoire. D'autre part, l'officier Zrourou, chef de la section de police judiciaire (PJ) de Dar El Beida, présent à la conférence de presse tenue hier au commissariat central, a quant à lui rendu publique la résolution par ses éléments d'une tentative d'assassinat perpétrée à l'encontre de trois individus fonctionnaires d'une entreprise privée située dans la zone industrielle de ladite localité. Il relèvera, en outre que la police judiciaire de Dar El Beïda a également pu récupérer trois véhicules volés par des individus, désormais écroués.

Quant au dernier intervenant lors de la conférence de presse d'hier, il s'agit du responsable de la PJ de Rouiba qui fera part de la recrudescence des vols par effraction dans la localité relevant de sa compétence. «En l'espace de deux mois, nos services ont eu à traiter quelque 11 affaires de vol par effraction», a-t-il souligné. Parmi ces affaires, il citera celle ayant ciblé, en date du 17 novembre dernier, des accessoires de huit véhicules garés dans le parking de la cité Eplf de Rouiba.

Source:djazairess.com

__
"Quelle est la différence fondamentale entre une femme et un terroriste ? Avec le terroriste on peut négocier"
3

.、スフィンクス、


Spoiler:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


avatar
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 8037
Age : 33
Emploi/loisirs : Mat
Humeur : Peu importe.
Date d'inscription : 19/12/2008
Localisation : S.B.A

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Direction générale de la sûreté nationale (DGSN)

Message par Sphinx le Mar 25 Jan - 7:11

Brigade de recherche et d’intervention (BRI)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

__
"Quelle est la différence fondamentale entre une femme et un terroriste ? Avec le terroriste on peut négocier"
3

.、スフィンクス、


Spoiler:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


avatar
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 8037
Age : 33
Emploi/loisirs : Mat
Humeur : Peu importe.
Date d'inscription : 19/12/2008
Localisation : S.B.A

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Direction générale de la sûreté nationale (DGSN)

Message par Sphinx le Mar 25 Jan - 7:14

Brigade de recherche et d’intervention (BRI)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

__
"Quelle est la différence fondamentale entre une femme et un terroriste ? Avec le terroriste on peut négocier"
3

.、スフィンクス、


Spoiler:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


avatar
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 8037
Age : 33
Emploi/loisirs : Mat
Humeur : Peu importe.
Date d'inscription : 19/12/2008
Localisation : S.B.A

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Direction générale de la sûreté nationale (DGSN)

Message par Sphinx le Mar 25 Jan - 7:16

Brigade de recherche et d’intervention (BRI)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

__
"Quelle est la différence fondamentale entre une femme et un terroriste ? Avec le terroriste on peut négocier"
3

.、スフィンクス、


Spoiler:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


avatar
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 8037
Age : 33
Emploi/loisirs : Mat
Humeur : Peu importe.
Date d'inscription : 19/12/2008
Localisation : S.B.A

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Direction générale de la sûreté nationale (DGSN)

Message par Sphinx le Mar 25 Jan - 7:20

Brigade de recherche et d’intervention (BRI)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

__
"Quelle est la différence fondamentale entre une femme et un terroriste ? Avec le terroriste on peut négocier"
3

.、スフィンクス、


Spoiler:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


avatar
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 8037
Age : 33
Emploi/loisirs : Mat
Humeur : Peu importe.
Date d'inscription : 19/12/2008
Localisation : S.B.A

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Direction générale de la sûreté nationale (DGSN)

Message par Sphinx le Mar 25 Jan - 7:38

Police scientifique

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

__
"Quelle est la différence fondamentale entre une femme et un terroriste ? Avec le terroriste on peut négocier"
3

.、スフィンクス、


Spoiler:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


avatar
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 8037
Age : 33
Emploi/loisirs : Mat
Humeur : Peu importe.
Date d'inscription : 19/12/2008
Localisation : S.B.A

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Direction générale de la sûreté nationale (DGSN)

Message par Sphinx le Mar 25 Jan - 7:40

Police scientifique

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

__
"Quelle est la différence fondamentale entre une femme et un terroriste ? Avec le terroriste on peut négocier"
3

.、スフィンクス、


Spoiler:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


avatar
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 8037
Age : 33
Emploi/loisirs : Mat
Humeur : Peu importe.
Date d'inscription : 19/12/2008
Localisation : S.B.A

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Direction générale de la sûreté nationale (DGSN)

Message par Sphinx le Mar 25 Jan - 7:44

Police scientifique

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

__
"Quelle est la différence fondamentale entre une femme et un terroriste ? Avec le terroriste on peut négocier"
3

.、スフィンクス、


Spoiler:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


avatar
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 8037
Age : 33
Emploi/loisirs : Mat
Humeur : Peu importe.
Date d'inscription : 19/12/2008
Localisation : S.B.A

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Direction générale de la sûreté nationale (DGSN)

Message par Sphinx le Mar 25 Jan - 7:47

Femme policière

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

__
"Quelle est la différence fondamentale entre une femme et un terroriste ? Avec le terroriste on peut négocier"
3

.、スフィンクス、


Spoiler:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


avatar
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 8037
Age : 33
Emploi/loisirs : Mat
Humeur : Peu importe.
Date d'inscription : 19/12/2008
Localisation : S.B.A

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Direction générale de la sûreté nationale (DGSN)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum