Bienvenue sur le forum non officiel de l'Etoile Nord-Africaine;

Afin de profiter pleinement de certains sujets sur le forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre espace si vous ne l'êtes pas encore.


http://www.intervalle-dz.com/
Sondage
Derniers sujets
» nouvelle grille de lecture du monde
Mer 13 Mar - 20:42 par ZIGHOUD15

» Wilaya 5 historique en Oranies ( 1954/1962 )
Sam 6 Oct - 19:16 par Sphinx

» dépenses militaires mondiales
Dim 6 Mai - 16:38 par ZIGHOUD15

» algerian barkhane la citadelle
Ven 27 Avr - 16:27 par ZIGHOUD15

» cabale
Mer 25 Avr - 16:06 par ZIGHOUD15

» Département du Renseignement et de la Sécurité (DRS)
Sam 20 Jan - 16:30 par ZIGHOUD15

» L'emir Abdelkader et le monde antique ....
Lun 4 Déc - 20:26 par Sphinx

» Abd-el-Qadir al-Djazaïri : naissance ,vie et mort ...
Mar 28 Nov - 22:07 par Sphinx

» BRICS
Mar 14 Nov - 9:42 par ZIGHOUD15

» LA MATRICE DU TERRORISME
Lun 30 Oct - 15:49 par ZIGHOUD15

» La science du transhumanisme
Jeu 19 Oct - 12:43 par ZIGHOUD15

» la guerre de syrie
Jeu 12 Oct - 10:38 par ZIGHOUD15

» la chine nouveau joueur en afrique
Sam 30 Sep - 21:16 par ZIGHOUD15

» Médias- Mensonges et Manipulation de l'information
Mer 20 Sep - 14:23 par ZIGHOUD15

» Les exercices militaires russo-biélorusse
Lun 18 Sep - 14:22 par ZIGHOUD15

» l'inde nouveau joueur ?
Jeu 14 Sep - 12:50 par ZIGHOUD15

» Birmanie
Mar 12 Sep - 16:46 par ZIGHOUD15

» divulgation ET sommes nous prets ?
Mer 30 Aoû - 15:23 par ZIGHOUD15

» la lachété comme le courage seraient hereditaires
Mar 22 Aoû - 10:08 par ZIGHOUD15

» Le Pentagone fait son deuil du « Nouveau Siècle américain »
Lun 21 Aoû - 19:05 par ZIGHOUD15

» le mouton de l'aid
Dim 20 Aoû - 10:32 par ZIGHOUD15

» Le captagon vient au secours des manifestants vénézuéliens
Lun 14 Aoû - 16:56 par ZIGHOUD15

» Le franc CFA, arme de destruction massive contre le développement africain
Lun 14 Aoû - 16:12 par ZIGHOUD15

Galerie


Mars 2019
DimLunMarMerJeuVenSam
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Calendrier Calendrier

Connexion

Récupérer mon mot de passe


Libre opinion

Aller en bas

Sujet / Message Libre opinion

Message par cemoi le Mar 9 Mar - 9:13

NOUVEAU SUR CE SITE je m'étonne sur l'inscription "non officiel du DRS".....de nos la cia, le fbi, le fsb, notre DGSN possédent leur propre site "officiel"... c'est meilleur de dire ce site m'appartient ainsi les "professionels étrangers", les journalistes (algériens ou étrangers), les universitaires etc....puiseront ICI l'info recherchée...de plus , tout comme moi vous "collécterez" l'info enfin le renseignement...tentez et vous constaterez. NON JE SUIS pas un pro, juste un curieux citoyen amoureux des sites spécialisés sur les services de sécurité. AUTRE chose "l'animateur" TOUFIK mobilise un peu trop les forums.

BRAVO QUAND MËME POUR CETTE INITIATIVE.

AU fait avez vous le droit d'utiliser le sigle DRS ?

cemoi
Membre
Membre

Masculin
Nombre de messages : 18
Age : 56
Date d'inscription : 08/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Libre opinion

Message par Sphinx le Mar 9 Mar - 22:03

Bonsoir,
Merci et le reste na pas d'importance le principal est d'avoir ce vouloir faire Smile au départ l'intention est noble Wink

__
"Quelle est la différence fondamentale entre une femme et un terroriste ? Avec le terroriste on peut négocier"
3

.、スフィンクス、


Spoiler:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Sphinx
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 8037
Age : 33
Emploi/loisirs : Mat
Humeur : Peu importe.
Date d'inscription : 19/12/2008
Localisation : S.B.A

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Libre opinion

Message par ZIGHOUD le Ven 16 Mar - 8:51

La chaire d'informatique et de sciences numériques du Collège de France accueille jeudi son nouveau détenteur. Chercheur en informatique à l'Institut national de recherche en informatique et en automatique (Inria, partenaire de la chaire), Serge Abiteboul est membre de l'Académie des sciences. Spécialiste mondialement connu de la gestion des données informatiques, il faisait partie de l'équipe de l'université de Stanford à laquelle Sergueï Brin et Larry Page ont présenté le projet Google en 1995-1997. Il donnera sa leçon inaugurale jeudi 8 mars à 18 heures, au Collège de France*.

Le Point.fr : Pourquoi la gestion de données est-elle importante ?

Serge Abiteboul : On nous vend l'informatique comme une science destinée à calculer. C'est d'ailleurs le sens de l'expression anglaise computer science. Mais il y a beaucoup de situations où le volume de données stockées est important, sans qu'il y ait beaucoup de calculs à faire, sur Internet par exemple. Le problème est alors de gérer ces données.

Quelle est la problématique de votre cours au Collège de France ?

De façon générale, il s'agit de s'interroger sur la manière dont on manipule les données et la connaissance. Pour la leçon inaugurale, je vais notamment aborder la question des moteurs de recherche. Au début du Web, on pensait que le plus important était le volume d'informations. Mais on avait tort : l'important est de trouver la bonne information. Je vais aussi aborder la problématique du raisonnement distribué : nous allons vivre dans une société où les machines ont un minimum de capacités de raisonnement, et cela va changer le monde qui nous entoure.

Abordez-vous les aspects déontologiques de la gestion de données ?

Lorsque l'on parle d'Internet, puisque l'informatique est dominée par Internet, on ne peut pas écarter les problèmes sociaux, déontologiques et politiques. La réponse que les chercheurs développent dépend en grande partie des choix de société. D'ailleurs, durant les séminaires, deux intervenants vont évoquer respectivement la gestion des données publiques et l'archivage du Web.

À titre personnel, quels problèmes déontologiques voyez-vous dans le monde numérique actuel ?

Tout d'abord, il y a la fracture numérique, à l'échelle de la société. Elle se décline sous plusieurs formes. Celle qui existe entre les seniors et les jeunes tend à disparaître. Celle entre les citadins et les ruraux est techniquement facile à résoudre. Le gros problème concerne la fracture entre les personnes éduquées et riches et les personnes qui le sont moins. À l'échelle individuelle, je m'interroge sur ce que l'homme va devenir avec ces nouvelles technologies. Vont-elles nous améliorer ? Ou va-t-on leur donner toutes les tâches un peu nobles et regarder la télé ? Enfin, il y a évidemment la problématique de la protection des données personnelles.

Que peut faire le chercheur en informatique ?

Le rôle de l'informaticien est de développer des outils libres, gratuits pour le tiers-monde.

Les géants du secteur ont-ils une influence négative, avec une approche très commerciale ?

Non ! IBM a apporté de grandes avancées, Google aussi. Les sociétés privées ont leur part dans l'informatique. C'est juste une question de coexistence. Par exemple, l'utilisation des moteurs de recherche actuels est un confort considérable. Mais peut-on continuer à dépendre d'eux ? Ils ne publient pas les critères qu'ils utilisent pour juger de la pertinence d'un site. C'est gênant.

Comment aviez-vous perçu la présentation du projet Google lorsque vous étiez dans l'équipe de l'université de Stanford, en 1995-1997 ?

J'étais dans l'équipe de recherche où Sergueï Brin et Larry Page ont travaillé sur leur thèse, qu'ils n'ont pas achevée. Leurs idées venaient du laboratoire de recherche de Stanford. Ce qu'ils ont fait, c'est vraiment quelque chose de très intelligent, d'original. Les réussites comme celle de Google, il y en a très peu. Facebook par exemple n'a rien d'intéressant ni d'original, techniquement.

Comment résumeriez-vous l'évolution d'Internet ?

Au départ, Internet était un réseau de machines, avec Arpanet, l'ancêtre du Net. On a transformé ça en réseau de contenus, lorsque les chercheurs s'en sont emparés, avec une philosophie très romantique, presque anarchiste, car fondée sur la diffusion gratuite de l'information et l'absence d'autorité centrale. On a ensuite transformé cela en réseau d'utilisateurs. On est en train de revenir en arrière, avec la monétisation des contenus, ou des lois absurdes comme Hadopi. Il faut que les gens prennent conscience de cela, et que l'on se pose la question de savoir comment on rémunère les créateurs en gardant l'idée de départ en tête : la diffusion gratuite de l'information à tous.
SOURCE LE POINT...
ZIGHOUD
ZIGHOUD
Membractif
Membractif

Masculin
Nombre de messages : 87
Age : 51
Date d'inscription : 07/10/2010
Localisation : ALGERIE

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Libre opinion

Message par Daûphin_zz_47 le Dim 18 Mar - 14:16

Participation à l'universel

[...Pour un certain nombre de créateurs plastiques, l'abstraction, de par sa " non-littéralité", met d'emblée en contact avec l'art universel. Cette ouverture est défendue fougueusement par André el- Baz: "Je ne suis pas un peintre marocain. Je suis un Marocain et peintre.[...] L'art est universel . Il doit toucher le général non le particulier . Il lui faut, pour cela , l'exercice de la liberté absolue.J e souhaite que cela ne devienne jamais un artisanat "National" C'est plutôt au nom de sa propre liberté que l'Algérien Benanteur défend une position similaire ; " J'ai opté pour un langage des formes qui ne tienne compte d'aucune limitation , un langage élaboré en fonction de mes sensations, de mes intuitions et de mes prémonitions . "

De son côté , le tunisien Soufy prône la même attitude en développant un argument polémique contre ceux qui pensent qu'on accède à l'universel qu'à partir d'une maîtrise complète du spécifique , il soutient que l'affirmation de soi ne sera atteinte que si on se place , d'emblée , au niveau de l'universel . "La conquête du spécifique ne se réalisera complètement , par une espèce de retour de flammes , que si , au début , on réussit à établir le dialogue , à pied d'égalité, avec l'autre."

De plus , se demandent les uns et les autres , comment réaliser une autarcie culturelle même relative , alors que les conditions objectives de l'existence ont radicalement changé ?...]

Note:

__
-------------
" Il ya deux manières d'ignorer les choses:
La première, c'est de les ignorer;
La seconde, c'est de les ignorer et croire qu'on les sait.
La seconde est pire que la première."



Peuple sans mémoire, peuple sans histoire


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Daûphin_zz_47
Daûphin_zz_47
Adm
Adm

Masculin
Nombre de messages : 2215
Age : 37
Date d'inscription : 06/08/2010
Localisation : tlc

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Libre opinion

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum