Bienvenue sur le forum non officiel de l'Etoile Nord-Africaine;

Afin de profiter pleinement de certains sujets sur le forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre espace si vous ne l'êtes pas encore.


http://www.intervalle-dz.com/
Sondage
Derniers sujets
» nouvelle grille de lecture du monde
Mer 13 Mar - 20:42 par ZIGHOUD15

» Wilaya 5 historique en Oranies ( 1954/1962 )
Sam 6 Oct - 19:16 par Sphinx

» dépenses militaires mondiales
Dim 6 Mai - 16:38 par ZIGHOUD15

» algerian barkhane la citadelle
Ven 27 Avr - 16:27 par ZIGHOUD15

» cabale
Mer 25 Avr - 16:06 par ZIGHOUD15

» Département du Renseignement et de la Sécurité (DRS)
Sam 20 Jan - 16:30 par ZIGHOUD15

» L'emir Abdelkader et le monde antique ....
Lun 4 Déc - 20:26 par Sphinx

» Abd-el-Qadir al-Djazaïri : naissance ,vie et mort ...
Mar 28 Nov - 22:07 par Sphinx

» BRICS
Mar 14 Nov - 9:42 par ZIGHOUD15

» LA MATRICE DU TERRORISME
Lun 30 Oct - 15:49 par ZIGHOUD15

» La science du transhumanisme
Jeu 19 Oct - 12:43 par ZIGHOUD15

» la guerre de syrie
Jeu 12 Oct - 10:38 par ZIGHOUD15

» la chine nouveau joueur en afrique
Sam 30 Sep - 21:16 par ZIGHOUD15

» Médias- Mensonges et Manipulation de l'information
Mer 20 Sep - 14:23 par ZIGHOUD15

» Les exercices militaires russo-biélorusse
Lun 18 Sep - 14:22 par ZIGHOUD15

» l'inde nouveau joueur ?
Jeu 14 Sep - 12:50 par ZIGHOUD15

» Birmanie
Mar 12 Sep - 16:46 par ZIGHOUD15

» divulgation ET sommes nous prets ?
Mer 30 Aoû - 15:23 par ZIGHOUD15

» la lachété comme le courage seraient hereditaires
Mar 22 Aoû - 10:08 par ZIGHOUD15

» Le Pentagone fait son deuil du « Nouveau Siècle américain »
Lun 21 Aoû - 19:05 par ZIGHOUD15

» le mouton de l'aid
Dim 20 Aoû - 10:32 par ZIGHOUD15

» Le captagon vient au secours des manifestants vénézuéliens
Lun 14 Aoû - 16:56 par ZIGHOUD15

» Le franc CFA, arme de destruction massive contre le développement africain
Lun 14 Aoû - 16:12 par ZIGHOUD15

Galerie


Mars 2019
DimLunMarMerJeuVenSam
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Calendrier Calendrier

Connexion

Récupérer mon mot de passe


Union européenne

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Sujet / Message Union européenne

Message par Syfou le Mar 23 Mar - 14:50

L'Union européenne est "l'association économique et politique" de 27 Etats appartenant au continent européen : l'Allemagne, l'Autriche, la Belgique, la Bulgarie, Chypre, le Danemark, l'Espagne, l'Estonie, la Finlande, la France, la Grèce, la Hongrie, l'Irlande, l'Italie, la Lituanie, la Lettonie, le Luxembourg, Malte, les Pays-Bas, la Pologne, le Portugal, la République tchèque, la Roumanie, le Royaume-Uni, la Slovaquie, la Slovénie et la Suède.
Trois Etats ont la qualité de candidats : la Croatie et la Turquie, pour lesquelles les négociations d’adhésion ont commencé, ainsi que l’Ancienne République yougoslave de Macédoine (ARYM).


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Quels sont les objectifs de l'UE ?

L' Union européenne (UE) a pour objectifs :

d'établir les fondements d'une union sans cesse plus étroite entre les peuples européens, de sauvegarder la paix et de rechercher l'unité politique
d'assurer, par une action commune, le progrès économique et social : création d'un marché intérieur européen et renforcement de la cohésion sociale.

Comment fonctionne l'Union européenne ?

Une organisation fondée sur des traités
La structure juridique de l’Union européenne repose sur des traités, ratifiés par les Etats membres. Le dernier traité ratifié est le traité de Lisbonne. C’est lui qui fixe l’ensemble des compétences de l’Union européenne.
L’UE n’est pas un Etat, mais une organisation qui ne peut agir que sur la base des compétences que les Etats ont bien voulu lui transférer. Tout au long de la construction européenne, l’UE a reçu de plus en plus de compétences. Elle agit désormais dans de très nombreux domaines.

Les compétences de l’Union

L'Union européenne se différencie des organisations internationales classiques par son modèle d'intégration qui va au-delà de la coopération traditionnelle entre Etats. Les Etats membres ont délégué en effet une partie de leurs compétences aux institutions communautaires.
Ainsi, à côté des pouvoirs nationaux, régionaux et locaux, existe un pouvoir européen fondé sur des institutions démocratiques ou indépendantes, mandatées pour intervenir dans plusieurs domaines.

Des institutions propres

L'Union européenne a ses propres institutions et instances communautaires :

Le Parlement européen, élu au suffrage universel direct par les citoyens
le Conseil européen, réunissant périodiquement les Chefs d'Etat ou de Gouvernement
le Conseil (des Ministres) de l'Union européenne
la Commission européenne
la Cour de Justice
la Cour des comptes
le Comité économique et social européen
le Comité des régions
le Médiateur européen.

En fonction des domaines d’actions envisagés, le poids et l’importance de ces institutions et organes européens varient.
Dans la plupart des cas, les décisions sont prises par le "triangle institutionnel" composé de la Commission européenne, du Parlement européen et du Conseil des ministres.
La France joue un rôle important dans toutes ces institutions européennes, du fait du poids de sa population et de son rôle moteur dans la construction européenne.


Une relation privilégiée avec d'autres organisations européennes


L'Union européenne coopère avec d'autres organisations européennes, notamment :
le Conseil de l'Europe : fondée en 1949, cette organisation intergouvernementale, installée à Strasbourg, est chargée de défendre les droits de l'Homme et la démocratie et de valoriser l'identité culturelle européenne. Le Conseil de l’Europe est à l'origine de la Convention européenne pour la sauvegarde des droits de l'homme et des libertés fondamentales (CEDH) signée en 1950 ;
l'Association européenne de libre échange (AELE) : créée en 1960, elle regroupe aujourd'hui la Suisse, la Norvège, l'Islande et le Liechtenstein et favorise les échanges économiques entre ces pays ;


l'Espace économique européen (EEE) : signé en mai 1991, en vigueur depuis janvier 1994, il associe les Etats membres de l'Union européenne aux pays de l'AELE (hormis la Suisse). L'accord ouvre le Marché intérieur de l'Union aux pays de l'AELE et les prépare à une éventuelle adhésion à l'Union européenne.


http://www.touteleurope.fr

__
« Vouloir prouver des choses qui sont claires d'elles-mêmes, c'est éclairer le jour avec une lampe. »  


http://algerie-institution.blog4ever.com

Syfou
Syfou
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 5687
Age : 36
Emploi/loisirs : Les souvenirs s'envolent aussitot la la porte ouverte .
Humeur : Bien / H.M.D / Toujours.
Date d'inscription : 11/01/2010
Localisation : Dans un autre repère !

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Union européenne

Message par Syfou le Jeu 16 Sep - 22:37

Roms : Nicolas Sarkozy ne parvient pas à éteindre la polémique

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Sitôt le discours du chef de l'Etat terminé, le président de la Commission européenne et le Premier ministre luxembourgeois ont réitéré leurs critiques. Et Angela Merkel a récusé les propos du président français.

Malgré un discours destiné à calmer les esprits, échauffés ces derniers jours par une escalade verbale au sujet des renvois de Roms, Nicolas Sarkozy ne semble pas avoir convaincu ses voisins européens, jeudi 16 septembre, à l'issue du sommet de Bruxelles. Témoin, à peine la conférence de presse du président français terminée, le président de la Commission européenne José Manuel Barroso et le premier ministre luxembourgeois Jean-Claude Juncker ont vivement réagi pour faire part de leur désapprobation.

Sur le même sujetEchange "très violent" entre Sarkozy et Barroso sur les Roms
Roms : la France au centre d'une polémique devenue internationale
Roms : le Gisti et la LDH vont porter plainte contre Hortefeux
Burqa, Roms : des élus américains critiquent la France
Roms : Viviane Reding s'excuse, l'Elysée prend acte
[REVUE DE PRESSE] L'UE et la polémique sur les Roms
José Manuel Barroso a une nouvelle fois rappelé, lors d'une conférence de presse, que "la discrimination des minorités ethniques est inacceptable". Il a toutefois reconnu que sa commissaire à la Justice et aux Droits fondamentaux, Viviane Reding, avait quelque peu dérapé en comparant les renvois de Roms de France aux déportations de la Deuxième guerre mondiale.

"C'est vrai que dans la passion des débats, nous avons entendu des commentaires exagérés", a-t-il dit. Viviane Reding "l'a reconnu elle-même hier, d'autres devraient penser à faire de même", a-t-il ajouté. La Commission pourrait elle aussi "se plaindre d'une certaine rhétorique, mais laissons ceci de côté maintenant, il y a des dossiers de substance à discuter, ne nous laissons pas distraire des vrais problèmes", a-t-il dit, dans une critique à peine voilée en direction de la France.


Commissaires européens

De son côté, le Premier ministre luxembourgeois, Jean-Claude Juncker, a estimé que les attaques du président français Nicolas Sarkozy contre son pays n'étaient "pas convenables". "Il n'est pas convenable, quand une commissaire (européenne) est ressortissante d'un pays, qu'on charge le pays d'origine" de celle-ci, a-t-il lancé au sujet de la Luxembourgeoise Viviane Reding. "Les commissaires ne représentent pas leur pays à partir du moment où ils sont nommés", a rappelé Jean-Claude Juncker. "J'exerce une influence très limitée sur la commissaire luxembourgeoise, j'aimerais que les autres pays fassent la même chose", a-t-il ajouté dans une pique indirecte notamment à Nicolas Sarkozy concernant le commissaire français Michel Barnier.

Le Premier ministre luxembourgeois a cependant concédé que les propos controversés de Viviane Reding avaient été "excessifs".

Merkel récuse Sarkozy

Enfin, la chancelière allemande Angela Merkel a dit ne pas avoir parlé de camps de Roms en Allemagne avec Nicolas Sarkozy, "ni lors du Conseil européen, ni lors d'entretiens en marge", a déclaré son porte-parole jeudi soir à Berlin, récusant ainsi des propos du président français.

"La chancelière Merkel n'a parlé ni lors du Conseil européen, ni lors d'entretiens en marge du Conseil avec le président français Sarkozy de prétendus camps de Roms en Allemagne, et en aucun cas de leur évacuation", a déclaré le porte-parole du gouvernement, Steffen Seibert, dans un communiqué.

Nicolas Sarkozy avait affirmé à Bruxelles que la chancelière allemande lui avait confié avoir elle aussi l'intention de procéder dans les prochaines semaines à "des évacuations de camps", une information qui avait aussitôt été démentie par des diplomates allemands.

"Mme Merkel m'a indiqué sa volonté de procéder dans les prochaines semaines à l'évacuation de camps, nous verrons à ce moment là le calme qui règne dans la vie politique allemande", avait dit Nicolas Sarkozy dans un point presse à l'issue d'un sommet animé à Bruxelles où la question des Roms a dominé.

Le porte-parole de Mme Merkel a par ailleurs indiqué que "le gouvernement (allemand) soutient la France en ce qui concerne les critiques sur la forme et le ton des propos de la commissaire européenne (Viviane) Reding".



(Nouvelobs.com)

__
« Vouloir prouver des choses qui sont claires d'elles-mêmes, c'est éclairer le jour avec une lampe. »  


http://algerie-institution.blog4ever.com

Syfou
Syfou
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 5687
Age : 36
Emploi/loisirs : Les souvenirs s'envolent aussitot la la porte ouverte .
Humeur : Bien / H.M.D / Toujours.
Date d'inscription : 11/01/2010
Localisation : Dans un autre repère !

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Union européenne

Message par Syfou le Jeu 16 Sep - 22:42

Echange "très violent" entre Sarkozy et Barroso sur les Roms

Le président français Nicolas Sarkozy et le président de la Commission européenne José Manuel Barroso ont eu, jeudi 16 septembre, lors d'un sommet européen à Bruxelles, un "échange très violent" au sujet des renvois de Roms, a indiqué aux journalistes le Premier ministre bulgare, Boyko Borissov.

Interrogé à ce sujet lors d'une conférence de presse, Nicolas Sarkozy a démenti tout clash : "Il n'y a pas eu d'éclat de voix, ce n'est le genre ni de M. Barroso, ni de moi", a-t-il déclaré, tout en ajoutant que la discussion avait été franche.

Une source européenne proche des discussions a cependant confirmé l'existence de l'échange, intervenu lors d'un déjeuner de travail. Face aux critiques de Nicolas Sarkozy contre Bruxelles, "José Manuel Barroso a rappelé, et vigoureusement défendu l'institution et le rôle de la Commission", a dit cette source. Il a indiqué qu'il ne voulait "pas se laisser distraire de son travail" par des querelles, a-t-elle ajouté.

Lors d'une session de travail avant le déjeuner, le chef de l'Etat français a aussi pris la parole devant tous les dirigeants et José Manuel Barroso pour lancer, selon une autre source diplomatique : "la Commission a blessé la France", en comparant les renvois de Roms roumains et bulgares aux déportations de la Deuxième guerre mondiale.

Des excuses de Lellouche ?

Selon une autre source proche des discussions, Jose Manuel Barroso a répliqué à Nicolas Sarkozy en demandant "si le secrétaire d'Etat Pierre Lellouche était prêt à faire la même chose" que la commissaire Viviane Reding et à présenter ses excuses à la Commission. Pierre Lellouche, qui s'occupe des Affaires européennes dans le gouvernement français, avait contesté le droit de la Commission européenne à veiller au respect par la France des traités européens et en estimant que son pays était "souverain"

Nicolas Sarkozy, scandalisé par les propos de la commissaire européenne chargée de la Justice, Viviane Reding, avait promis de s'expliquer avec ses pairs lors de ce sommet. Face aux critiques dont elle fait l'objet en France, Viviane Reding avait exprimé mercredi soir ses "regrets" pour avoir dressé un parallèle entre les expulsions de Roms et la seconde Guerre mondiale.

Mais la Commission menace toujours de poursuivre la France en justice au sujet des conditions de renvois de Roms roumains et bulgares.

"Rien n'a été décidé"

Les responsables européens ont d'abord cherché à jouer l'apaisement pour ne pas donner l'image de leurs divergences lors du sommet. Un projet de déclaration commune sur la nécessité de mieux intégrer les Roms a été un temps envisagé jeudi, selon des diplomates, avant d'être abandonné.

"Personne n'en veut", souligne un de ces diplomates.

Le Premier ministre bulgare a précisé que "rien n'a été décidé" au cours du sommet sur la question des Roms et que les dirigeants européens chercheront "lors d'un prochain sommet" de mettre au point "une stratégie sur le long terme pour trouver une solution à ce problème".

Soutien de la présidence de l'UE

A son arrivée au sommet, le Premier ministre belge, Yves Leterme, dont le pays assure la présidence semestrielle de l'Union européenne, avait défendu la Commission européenne, en soulignant que "tout le monde est d'accord pour dire que c'est la Commission qui doit veiller à la bonne application des engagements pris par la France" sur cette question sensible. "La Commission doit prendre ses responsabilités", mais il faut aussi que les citoyens européens qui jouissent de la liberté de circulation "aient du respect pour (le droit de) propriété, pour les règles qui régissent la libre circulation", avait ajouté Yves Leterme à l'adresse des Roms.

Le Premier ministre français François Fillon avait quant à lui assuré mercredi soir à Bruxelles que son pays allait démontrer "dans les toutes prochaines heures" qu'il respecte la législation européenne, sans donner de détails.

Divergences

D'autres questions étaient à l'ordre du jour de cette réunion des dirigeants des 27 pays de l'UE.

Les chefs d'Etat et de gouvernement sont tombés d'accord peu avant l'ouverture des travaux pour donner leur feu vert à un vaste accord de libre-échange entre l'UE et la Corée du Sud, qui était jusqu'ici bloqué par l'Italie. Rome craint les conséquences pour son industrie automobile et a obtenu un délai de six mois pour son application.

Les dirigeants devaient aussi tenter d'aplanir des divergences apparues autour des leçons à tirer de la crise de la dette. Les 27 divergent sur la création de nouvelles sanctions contre les pays trop laxistes, réclamées par l'Allemagne qui s'impatiente face au manque de progrès.

Parmi les autres sujets sur la table, les dirigeants de l'UE devaient discuter d'une aide au Pakistan ravagé par des inondations. Ils envisagent entre autres une aide commerciale qui pourrait prendre la forme d'une suspension de droits de douane pour certains produits de ce pays.

Plus généralement, les dirigeants européens devaient réfléchir aux relations de l'UE avec ses "partenaires stratégiques", notamment asiatiques, et à sa place dans le monde au moment où elle redoute d'être marginalisée dans la mondialisation.

(Nouvelobs.com, avec AFP

__
« Vouloir prouver des choses qui sont claires d'elles-mêmes, c'est éclairer le jour avec une lampe. »  


http://algerie-institution.blog4ever.com

Syfou
Syfou
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 5687
Age : 36
Emploi/loisirs : Les souvenirs s'envolent aussitot la la porte ouverte .
Humeur : Bien / H.M.D / Toujours.
Date d'inscription : 11/01/2010
Localisation : Dans un autre repère !

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Union européenne

Message par Droit_De_l'Homme le Mer 5 Jan - 23:13

L'UE en retard sur ses économies d'énergie


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


L'UE est très en retard sur son ambition de réaliser 20% d'économie d'énergie en 2020
C'est ce qu'a indiqué mercredi le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso.

Le plus dur à faire sont "les progrès dans le domaine de l'efficacité énergétique." Pour le commissaire européen en charge de l'énergie Günther Oettinger, le retard est dû au fait que les plans d'action sont nationaux et ne sont pas contraignants.
Pour M.Barroso, "Il est réaliste de penser que nous atteindrons l'objectif de 20% pour les énergies renouvelables, mais nous n'arriverons qu'à 10% pour l'efficacité énergétique si nous restons sur la base actuelle".

Le 10 novembre Günther Oettinger avait jugé que l'Union européenne était mal préparée pour relever les défis posés par l'explosion du prix des ressources fossiles et sa dépendance vis-à-vis de l'étranger.

Les objectifs pour 2020 des Européens contre le réchauffement du climat sont au nombre de trois: réduire leurs émissions de CO2 et autres gaz à effet de serre de 20% par rapport à leurs niveaux de 1990, porter à 20% la part des énergies renouvelables dans la consommation et réaliser 20% d'économies d'énergies.

M.Oettinger avait annoncé que les plans d'actions devaient être rendus "contraignants et contrôlables". Mais José Manuel Barroso n'entend pas s'engager de la sorte. Interrogé à deux reprises mercredi, à Bruxelles, José Manuel Barroso a simplement indiqué: "Je ne peux pas dire à ce stade quelles seront les mesures" préconisées.

Lors du sommet prévu le 4 février à Bruxelles, les chefs d'Etat et de gouvernement s'y prononceront sur des investissements dans ce secteur devenu "non compétitif" en raison de "technologies vieillissantes et d'un manque d'infrastructures".

La Commission invite les pays de l'UE à investir mille milliards d'euros dans ce secteur d'ici à 2020 et a démanteler les monopoles existants.

Nabuco: projet pour l'indépendance énergétique
Autre chantier ouvert par la Commission: celui du gazoduc Nabuco. Le gazoduc, dont la capacité devrait être portée progressivement à 31 milliards de m3, doit relier à partir de 2014 les champs gaziers d'Asie centrale à l'Europe via la Turquie et le sud-est de l'Europe, en évitant la Russie afin de réduire la dépendance de l'Europe au gaz russe. Mais les négociations traînent en longueur.

Il faut dire que la Russie a conclu un accord en septembre pour doubler ses achats de gaz azéri. Ce qui n'est pas d'excellente augure pour Nabuco, concurrent du projet russe de gazoduc South Stream. MM. Baroso a annoncé qu'il allait se rendre "la semaine prochaine en Azerbaïdjan et au Turkmenistan (...) pour tenter d'obtenir des engagements clairs de ces pays", en compagnie de M. Oettinger.

le 05/01/2011 | 18:28
http://info.france2.fr

__
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Les condoléances ne ressuscitent pas le défunt;;mais elles entretiennent la confiance entre ceux qui restent [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

人間の権利


Il y a trois choses à ne pas chercher en vain :
Un savant dont les actes correspondent à son savoir,
Un homme d'action dont le cœur s'accorde avec ses actes,
Un frère humain sans défauts.

"L'homme n'est content de rien sauf de son intelligence ; moins il en a, plus il est content."


Droit_De_l'Homme
Droit_De_l'Homme
Adm
Adm

Masculin
Nombre de messages : 1184
Age : 38
Emploi/loisirs : Universel
Date d'inscription : 22/07/2010
Localisation : Sur Terre.!.(Lune prévue)

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Union européenne

Message par Droit_De_l'Homme le Mer 5 Jan - 23:21

Réaliser 20% d'économie d'énergie en 2020!! a la place de Barroso, je prierais pour ne pas assister les publications de la future défunte EU! et bien avant 2020 Arrow

__
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Les condoléances ne ressuscitent pas le défunt;;mais elles entretiennent la confiance entre ceux qui restent [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

人間の権利


Il y a trois choses à ne pas chercher en vain :
Un savant dont les actes correspondent à son savoir,
Un homme d'action dont le cœur s'accorde avec ses actes,
Un frère humain sans défauts.

"L'homme n'est content de rien sauf de son intelligence ; moins il en a, plus il est content."


Droit_De_l'Homme
Droit_De_l'Homme
Adm
Adm

Masculin
Nombre de messages : 1184
Age : 38
Emploi/loisirs : Universel
Date d'inscription : 22/07/2010
Localisation : Sur Terre.!.(Lune prévue)

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Union européenne

Message par Droit_De_l'Homme le Ven 21 Jan - 7:14

l'UE lance la procédure de sanctions contre le président déchu Ben Ali

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

L'Union européenne a lancé jeudi la procédure de sanctions contre le président déchu tunisien Zine el-Abidine Ben Ali et ses proches, a annoncé à Bruxelles un responsable du Conseil de l'UE à RIA Novosti.
Les experts des pays européens sur le Maghreb se sont mis d'accord sur le gel des avoirs du président tunisien. Cette décision de principe doit être confirmée par les ambassadeurs des Vingt-Sept le 21 janvier, puis par les ministres des Affaires étrangères de l'UE le 31 janvier prochain.
La Suisse a annoncé mercredi avoir décidé de geler des actifs appartenant à l'ex-président tunisien Ben Ali et au président ivoirien déchu Laurent Gbagbo dans la Confédération.
Lancées en décembre dernier, des manifestations massives dénonçant les mauvaises conditions de vie et le chômage en Tunisie ont débouché sur la chute du régime du président Ben Ali. Les émeutes ont fait plus de 70 morts et des centaines de blessés et ont causé un préjudice économique au pays estimé à 1,6 milliard d'euros. Ben Ali, au pouvoir pendant 23 ans, a fui pour l'Arabie saoudite le 14 janvier. La présidence par intérim a été confiée au premier ministre Mohammed Ghannouchi, puis au président du parlement Foued Mebezza. Le scrutin présidentiel anticipé doit se tenir au cours des 60 jours à venir.

http://fr.rian.ru

__
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Les condoléances ne ressuscitent pas le défunt;;mais elles entretiennent la confiance entre ceux qui restent [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

人間の権利


Il y a trois choses à ne pas chercher en vain :
Un savant dont les actes correspondent à son savoir,
Un homme d'action dont le cœur s'accorde avec ses actes,
Un frère humain sans défauts.

"L'homme n'est content de rien sauf de son intelligence ; moins il en a, plus il est content."


Droit_De_l'Homme
Droit_De_l'Homme
Adm
Adm

Masculin
Nombre de messages : 1184
Age : 38
Emploi/loisirs : Universel
Date d'inscription : 22/07/2010
Localisation : Sur Terre.!.(Lune prévue)

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Union européenne

Message par Droit_De_l'Homme le Ven 21 Jan - 7:36

L'hypnose amitié!! l'ami qui devient ennemi!! ils sanctionne Ben Ali!!! et pourtant c'est bien écrit Union Européenne! pas Africaine ou Arabe!!
L'indignité et l'hypocrisie n'en pas de limites!! L'Union Africaine doit se permettre a sanctionner Israël alors!! je dirais pas les arabes! car grande partie d'entre eux, sont eux même Israël de l'ambre!

__
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Les condoléances ne ressuscitent pas le défunt;;mais elles entretiennent la confiance entre ceux qui restent [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

人間の権利


Il y a trois choses à ne pas chercher en vain :
Un savant dont les actes correspondent à son savoir,
Un homme d'action dont le cœur s'accorde avec ses actes,
Un frère humain sans défauts.

"L'homme n'est content de rien sauf de son intelligence ; moins il en a, plus il est content."


Droit_De_l'Homme
Droit_De_l'Homme
Adm
Adm

Masculin
Nombre de messages : 1184
Age : 38
Emploi/loisirs : Universel
Date d'inscription : 22/07/2010
Localisation : Sur Terre.!.(Lune prévue)

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Union européenne

Message par Syfou le Ven 21 Jan - 21:07

Droit_de_l'homme a écrit:L'hypnose amitié!! l'ami qui devient ennemi!! ils sanctionne Ben Ali!!! et pourtant c'est bien écrit Union Européenne! pas Africaine ou Arabe!!
L'indignité et l'hypocrisie n'en pas de limites!! L'Union Africaine doit se permettre a sanctionner Israël alors!! je dirais pas les arabes! car grande partie d'entre eux, sont eux même Israël de l'ambre!

Un faux ( l'occidentaliste l'europe y compris ) cul reste à vie faux cul Laughing et ils en sont conscients Exclamation

__
« Vouloir prouver des choses qui sont claires d'elles-mêmes, c'est éclairer le jour avec une lampe. »  


http://algerie-institution.blog4ever.com

Syfou
Syfou
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 5687
Age : 36
Emploi/loisirs : Les souvenirs s'envolent aussitot la la porte ouverte .
Humeur : Bien / H.M.D / Toujours.
Date d'inscription : 11/01/2010
Localisation : Dans un autre repère !

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Union européenne

Message par Syfou le Ven 21 Jan - 21:18

Le jour ou les Africains ont l' idée unifiante contre ceux qui les prennent pour par des makakes alors se jour là se sera la grande révolution Arrow

__
« Vouloir prouver des choses qui sont claires d'elles-mêmes, c'est éclairer le jour avec une lampe. »  


http://algerie-institution.blog4ever.com

Syfou
Syfou
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 5687
Age : 36
Emploi/loisirs : Les souvenirs s'envolent aussitot la la porte ouverte .
Humeur : Bien / H.M.D / Toujours.
Date d'inscription : 11/01/2010
Localisation : Dans un autre repère !

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Union européenne

Message par Droit_De_l'Homme le Lun 24 Jan - 1:32

Embarassed ils sont partout malheureusement! ne t'en fait pas!!! le bon vin des années 50 est servi aux ressuscités prêt a se ré-enterrer Arrow

__
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Les condoléances ne ressuscitent pas le défunt;;mais elles entretiennent la confiance entre ceux qui restent [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

人間の権利


Il y a trois choses à ne pas chercher en vain :
Un savant dont les actes correspondent à son savoir,
Un homme d'action dont le cœur s'accorde avec ses actes,
Un frère humain sans défauts.

"L'homme n'est content de rien sauf de son intelligence ; moins il en a, plus il est content."


Droit_De_l'Homme
Droit_De_l'Homme
Adm
Adm

Masculin
Nombre de messages : 1184
Age : 38
Emploi/loisirs : Universel
Date d'inscription : 22/07/2010
Localisation : Sur Terre.!.(Lune prévue)

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Union européenne

Message par Syfou le Lun 24 Jan - 1:40

Droit_de_l'homme a écrit: Embarassed ils sont partout malheureusement! ne t'en fait pas!!! le bon vin des années 50 est servi aux ressuscités prêt a se ré-enterrer Arrow

Réalité amère !

__
« Vouloir prouver des choses qui sont claires d'elles-mêmes, c'est éclairer le jour avec une lampe. »  


http://algerie-institution.blog4ever.com

Syfou
Syfou
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 5687
Age : 36
Emploi/loisirs : Les souvenirs s'envolent aussitot la la porte ouverte .
Humeur : Bien / H.M.D / Toujours.
Date d'inscription : 11/01/2010
Localisation : Dans un autre repère !

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Union européenne

Message par Droit_De_l'Homme le Jeu 27 Jan - 4:45

Une pilule amère pour l’UE
« Nabucco »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

L’ouverture de la conférence européenne sur le gaz à Vienne a été troublée par la déclaration inattendue faite par l’Azerbaїdjan. Bakou se dit inquiet de l’absence d'une deuxième source de gaz pour le projet « Nabucco ». Il n’est donc pas d’accord pour approvisionner le gazoduc à moitié vide.

Le Turkménistan devrait être le deuxième fournisseur de « Nabucco ». Mi-janvier, Bakou et Achgabat ont rassuré le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso lors de sa visite en précisant que leurs ressources en gaz étaient suffisantes pour remplir le tuyau. Mais c’est à Achgabat, lors de la conférence de l’OTAN consacrée à la sécurité énergétique que les Européens ont du avaler une pilule amère. Gulmira Rzaéva du Centre des études stratégiques auprès du président de l’Azerbaїdjan a exprimé ses doutes quant à la possibilité de transporter le gaz turkmène vers l’autre côté de la mer Caspienne. La Voix de la Russie s'est entretenue avec Sergueї Pravosoudov, directeur de l’Institut national de l’énergie :

« Si les choses sont claires en ce qui concerne l’Azerbaїdjan – il suffit de construire un pipeline terrestre, les choses se compliquent au Turkménistan – il faut construire un pipeline dans la mer Caspienne. Pour cela il faut avoir l’autorisation des autres pays côtiers. Des pays tels que l’Iran et la Russie ne sont pas vraiment intéressés par la construction de ce gazoduc. En plus le statut juridique de la mer Caspienne n’est pas toujours pas déterminé. L’avenir de ce projet devient donc de plus en plus incertain. Il est clair que l’Azerbaїdjan n’a pas assez de gaz pour approvisionner « Nabucco » ».

Quant à Bakou, il considère à juste titre que la non-participation du Turkménistan l'obligera à assumer les frais de transport liés au gazoduc. Cela aura un impact sur le prix du gaz azéri, le rendant alors trop cher pour les Européens.

Les risques liés au transport et la diversification des fournisseurs sont au coeur des débats de la conférence sur la gaz à Vienne. Afin de satisfaire les besoins grandissants en « combustible bleu », l’Europe devra augmenter ses importations de gaz jusqu’à 200 milliards de mètres cubes. La Russie peut en assurer une bonne moitié, a déclaré à la veille de la conférence de Vienne, le président de la Société de gaz de la Russie, Valéry Yazev. Notamment par « South Stream », gazoduc qui va de la Russie vers l’Europe via la mer Noire. La première des quatre branches de ce gazoduc pourra être mise en service non en décembre mais dès l'automne 2015. Les travaux de construction ultérieure dépendront de la demande européenne. La Russie a assez de ressources pour réaliser ce projet.

http://french.ruvr.ru

__
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Les condoléances ne ressuscitent pas le défunt;;mais elles entretiennent la confiance entre ceux qui restent [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

人間の権利


Il y a trois choses à ne pas chercher en vain :
Un savant dont les actes correspondent à son savoir,
Un homme d'action dont le cœur s'accorde avec ses actes,
Un frère humain sans défauts.

"L'homme n'est content de rien sauf de son intelligence ; moins il en a, plus il est content."


Droit_De_l'Homme
Droit_De_l'Homme
Adm
Adm

Masculin
Nombre de messages : 1184
Age : 38
Emploi/loisirs : Universel
Date d'inscription : 22/07/2010
Localisation : Sur Terre.!.(Lune prévue)

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Union européenne

Message par Droit_De_l'Homme le Jeu 27 Jan - 4:59

La zone euro bascule dans le «chacun pour soi»

L'Allemagne, première puissance économique européenne, ne sauvera pas la zone euro, constate Paul Jorion. Son ministre des Finances, Wolfgang Schäuble aurait «jeté l'éponge». Paul Jorion lie cet événement avec la situation de Henry Paulson, secrétaire au Trésor sous l'ère Bush, qui «jeta (aussi) l'éponge» en 2008 face à la faillite de Lehman Brothers.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le sauvetage de l’euro n’a pas eu lieu : hier, par la voix de son ministre des Finances, Wolfgang Schäuble, l’Allemagne a jeté l’éponge. M. Schäuble a dit qu’il n’y avait aucune urgence et qu’on pouvait réfléchir posément à la mise au point d’une nouvelle stratégie. Une autre manière de dire : « Advienne que pourra ! » L’oraison funèbre de la zone euro telle qu’on l’aura connue, à seize, a été prononcée par Olli Rehn, le commissaire aux Affaires économiques et monétaires de la zone euro : « La crise est toujours là. Nous connaissons une trêve depuis deux ou trois jours mais nous ne pouvons pas nous permettre la moindre complaisance. » L’histoire retiendra qu’il rejetait lui la capitulation ; il est apparemment de la race des capitaines qui choisissent de couler avec leur navire.

Quand la zone euro a commencé de se défaire il y a un an, lorsque la situation de la Grèce a été connue, et que les projecteurs se sont immédiatement tournés vers le Portugal et l’Espagne, il est devenu évident que ce serait le pays le plus riche des Seize qui - en dernière instance - devrait sauver tout le monde.

Pourquoi ? Parce que dans un premier temps, les États sauvent les banques et comme elles sont insolvables, ils se noient en tentant de les sauver (voir le cas de l’Irlande dont on parlait moins il y a un an mais qu’il a fallu sauver en catastrophe à l’automne dernier), et que dans un deuxième temps, c’est aux États encore debout de tendre une main secourable à ceux qui tombent les uns à la suite des autres.
Quand la Grèce est tombée, l’Allemagne a fini par dire oui, du bout des lèvres. Quand ce fut le tour de l’Irlande, elle a dit qu’il s’agissait plutôt du genre de question dont le Fonds Monétaire International devrait s’occuper. Depuis, elle s’est attelée à mettre au point une solution qui entrera en vigueur en 2013, c’est-à-dire lorsqu’on pourra, après la bataille, faire le décompte des morts et des vivants. L’Allemagne s’est faite une raison, elle a faite sienne la philosophie du « en bien ou en mal, tout finit par s’arranger ! »

Mr. Schäuble aura donc connu son « moment Paulson », du nom de Henry « Hank » Paulson, le Secrétaire au Trésor de la deuxième administration Bush, qui jeta l’éponge le 14 septembre 2008 quand le représentant de la Barclays confirma que sa banque était prête à reprendre Lehman Brothers – à condition que ses actionnaires approuvent l’opération dans les jours qui suivraient. Le soleil se levait sur Tokyo et il était déjà trop tard.

L’hémorragie que provoqua la faillite de Lehman Brothers, et qu’il fallut étancher en déversant près de deux mille milliards de dollars et d’euros, fait que l’histoire pose déjà un regard sévère sur le « moment Paulson ». Mais que pouvait faire d’autre le ministre des finances américain ? On sait aujourd’hui - depuis que la Federal Reserve, poussée dans ses derniers retranchements, a dû révéler les chiffres - que dans le cas de Bear Stearns, qui avait elle été sauvée au printemps par son rachat par JP Morgan Chase, les titres rachetés à la firme par la Federal Reserve Bank de New York n’étaient qu’une infâme camelote. On a également appris le mois dernier que Bear Stearns était impliqué à l’époque dans une affaire de manipulation du prix de l’argent-métal sur le marché des Exchange - Traded Funds. Nous ne le savons que depuis quelques semaines mais il est difficile d’imaginer que Paulson ne l’ait pas su lui à l’époque. Il a déclaré alors sans la moindre ambiguïté : « Une opération de sauvetage comme celle qui vient d’avoir lieu pour Bear Stearns ne pourra pas être répétée.»

On sait maintenant que Lehman Brothers truquait ses comptes grâce à une entourloupe au doux nom de « Repo 105 », déguisant en ventes effectives à la fin de chaque trimestre des mises en pension de titres, et clamant à la face du monde qu’elle réduisait l’effet de levier dans son financement, alors qu’elle se contentait de doper sa combine. Cela aussi Paulson devait le savoir : on nous montre à nous les bilans officiels des sociétés mais un ministre des finances a accès aux vrais chiffres et quand tout s’écroule, apparaît en surface quelle est la part de ces chiffres qui découle d’un travail honnête et celle qui s’obtient par la fraude ordinaire. Quel que soit son degré personnel de cynisme, on est toujours surpris.

Que va-t-il se passer maintenant ? L’effet domino va suivre son cours et les pays en faillite restructureront leur dette. Les banques allemandes et françaises encaisseront la décote de la dette grecque ; les banques britanniques et néerlandaises, la décote de la dette irlandaise ; les banques espagnoles encaisseront la décote de la dette portugaise - la goutte qui fera déborder le vase en ce qui les concerne, et ainsi de suite, car chacun doit de l’argent à tous les autres. Il faudra avoir le cœur bien accroché dans le secteur bancaire. Les banques allemandes prendront un sacré coup mais on a dû faire les comptes à Berlin, et le calcul est facile à faire : sauver les banques allemandes coûtera toujours moins cher que de sauver toutes les banques de la zone euro plus la dette souveraine de tous les pays dont elles relèvent. Au bout du compte, la notation AAA de l’Allemagne devrait en sortir indemne, alors que si elle s’engageait dans les jours qui viennent à sauver l’Espagne (dont coût à vue de nez, 950 milliards d’euros, soit davantage que le montant actuel de la cagnotte européenne : les 750 milliards du Fonds Européen de Stabilité Financière), la notation de son risque de crédit serait menacée.

Hier, la zone euro a basculé officiellement dans le chacun pour soi. Mais quel était le choix qui s’offrait à M. Wolfgang Schäuble ? Guère meilleur que celui auquel était confronté M. Henry Paulson il y a deux ans : Charybde ou Scylla. Y a-t-il moyen de faire autrement ? Oui, si l’on remet en question des choses jugées fondamentales quant au statut de la propriété privée. À cela, la zone euro et ses majorités parlementaires libérales n’est pas encore prête. On en reparlera sur le champ couvert de morts, après qu’auront été quelque peu déblayés les décombres.


http://www.marianne2.fr

__
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Les condoléances ne ressuscitent pas le défunt;;mais elles entretiennent la confiance entre ceux qui restent [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

人間の権利


Il y a trois choses à ne pas chercher en vain :
Un savant dont les actes correspondent à son savoir,
Un homme d'action dont le cœur s'accorde avec ses actes,
Un frère humain sans défauts.

"L'homme n'est content de rien sauf de son intelligence ; moins il en a, plus il est content."


Droit_De_l'Homme
Droit_De_l'Homme
Adm
Adm

Masculin
Nombre de messages : 1184
Age : 38
Emploi/loisirs : Universel
Date d'inscription : 22/07/2010
Localisation : Sur Terre.!.(Lune prévue)

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Union européenne

Message par Droit_De_l'Homme le Jeu 27 Jan - 5:15

2020 est encore très loin!!! Arrow mais la malheureuse situation actuelle de l'Afrique!! raison qui peut bien servir comme poteau d'assistance anti-crise cardio-financière. bl181 et jusqu'à quand? Question
Sinon l'UE est violenc103

__
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Les condoléances ne ressuscitent pas le défunt;;mais elles entretiennent la confiance entre ceux qui restent [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

人間の権利


Il y a trois choses à ne pas chercher en vain :
Un savant dont les actes correspondent à son savoir,
Un homme d'action dont le cœur s'accorde avec ses actes,
Un frère humain sans défauts.

"L'homme n'est content de rien sauf de son intelligence ; moins il en a, plus il est content."


Droit_De_l'Homme
Droit_De_l'Homme
Adm
Adm

Masculin
Nombre de messages : 1184
Age : 38
Emploi/loisirs : Universel
Date d'inscription : 22/07/2010
Localisation : Sur Terre.!.(Lune prévue)

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Union européenne

Message par Droit_De_l'Homme le Ven 25 Mar - 5:13

L'UE veut bloquer tous les revenus pétroliers du régime libyen


BRUXELLES - L'Union européenne s'est dite prête jeudi soir à bloquer tous les revenus pétroliers et gaziers du régime de Mouammar Kadhafi, pour le priver de moyens de recruter des mercenaires notamment, et a lancé un appel à la communauté internationale pour qu'elle fasse de même.

"L'Union européenne est prête à engager et à adopter de nouvelles sanctions, y compris des mesures pour s'assurer que les revenus du pétrole et du gaz n'atteignent pas le régime de Khadafi", ont affirmé les dirigeants européens dans une déclaration adoptée à l'unanimité.

En outre, ses Etats membres "vont faire des propositions similaires au Conseil de sécurité de l'ONU", souligne leur texte.

Cette mesure est nécessaire "afin de s'assurer que Kadhafi ne paye pas ses mercenaires avec les ressources pétrolières", a expliqué le président français Nicolas Sarkozy.

Il faut faire en sorte que "l'argent des Libyens" ne soit pas détourné, a-t-il dit.

L'UE a déjà pris plusieurs séries de sanctions contre Mouammar Kadhafi, dont un dernier train est entré en vigueur jeudi. Il vise en particulier la principale société pétrolière libyenne, la National Oil Corporation et cinq de ses filiales.

L'Allemagne en particulier plaidait pour que l'UE renforce ses sanctions à l'encontre de la Libye en décrétant notamment "un embargo pétrolier total" mais d'autres pays dont la France insistaient pour que les sanctions ne visent que le régime du colonel Kadhafi afin d'épargner les rebelles libyens qui contrôlent des régions riches en hydrocrabures.

C'est finalement cette voie de compromis qui a été retenue.

Pour la chancelière allemande Angela Merkel, un durcissement des sanctions dans le secteur clé de l'énergie est décisif pour chasser le colonel Kadhafi du pouvoir.

"J'ai très à coeur que nous parvenions, du côté de l'Union européenne, à un embargo pétrolier total" contre la Libye, avait-elle déclaré à son arrivée au sommet européen.

L'Italie était le premier importateur de gaz et de pétrole libyen avant la crise, même si elle a changé de fournisseur depuis, selon la Commission européenne.

Toutefois actuellement, dans les faits, l'UE n'importe plus d'hydrocarbures libyens.

Par ailleurs, les pays européens se sont dits prêts à "promouvoir le dialogue" avec les forces d'opposition au régime du colonel Kadhafi, y compris avec le Conseil national de transition (CNT).

La France est aujourd'hui le seul pays à reconnaître le CNT comme représentant "légitime" du peuple libyen. L'UE considère le CNT comme un "interlocuteur politique".

(©AFP / 25 mars 2011 01h06)

__
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Les condoléances ne ressuscitent pas le défunt;;mais elles entretiennent la confiance entre ceux qui restent [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

人間の権利


Il y a trois choses à ne pas chercher en vain :
Un savant dont les actes correspondent à son savoir,
Un homme d'action dont le cœur s'accorde avec ses actes,
Un frère humain sans défauts.

"L'homme n'est content de rien sauf de son intelligence ; moins il en a, plus il est content."


Droit_De_l'Homme
Droit_De_l'Homme
Adm
Adm

Masculin
Nombre de messages : 1184
Age : 38
Emploi/loisirs : Universel
Date d'inscription : 22/07/2010
Localisation : Sur Terre.!.(Lune prévue)

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Union européenne

Message par Droit_De_l'Homme le Ven 25 Mar - 5:28

La flagrante arnaque! le message est bien claire dès le début Arrow

__
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Les condoléances ne ressuscitent pas le défunt;;mais elles entretiennent la confiance entre ceux qui restent [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

人間の権利


Il y a trois choses à ne pas chercher en vain :
Un savant dont les actes correspondent à son savoir,
Un homme d'action dont le cœur s'accorde avec ses actes,
Un frère humain sans défauts.

"L'homme n'est content de rien sauf de son intelligence ; moins il en a, plus il est content."


Droit_De_l'Homme
Droit_De_l'Homme
Adm
Adm

Masculin
Nombre de messages : 1184
Age : 38
Emploi/loisirs : Universel
Date d'inscription : 22/07/2010
Localisation : Sur Terre.!.(Lune prévue)

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Sujet / Message Re: Union européenne

Message par Droit_De_l'Homme le Sam 26 Mar - 19:51

Je pense pas pourtant:!: il vont faire comme les américains!! imprimer quelques milliards d'euros tout simplement! mais la mise en valeur sera faite évidemment en Afrique par bête compensation pareille qu'auparavant

__
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Les condoléances ne ressuscitent pas le défunt;;mais elles entretiennent la confiance entre ceux qui restent [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

人間の権利


Il y a trois choses à ne pas chercher en vain :
Un savant dont les actes correspondent à son savoir,
Un homme d'action dont le cœur s'accorde avec ses actes,
Un frère humain sans défauts.

"L'homme n'est content de rien sauf de son intelligence ; moins il en a, plus il est content."


Droit_De_l'Homme
Droit_De_l'Homme
Adm
Adm

Masculin
Nombre de messages : 1184
Age : 38
Emploi/loisirs : Universel
Date d'inscription : 22/07/2010
Localisation : Sur Terre.!.(Lune prévue)

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Union européenne

Message par Droit_De_l'Homme le Mar 12 Avr - 13:30

L'Europe se désolidarise de l'Italie sur la question des migrants tunisiens

Les ministres de l'Intérieur de l'UE critiquent la décision de Rome d'accorder des permis temporaires de séjour aux clandestins arrivés à Lampedusa.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

"Solidarité" : lundi, les ministres de l'Intérieur de l'Union européenne ont répété à l'envi ce terme lors d'un conseil consacré en grande partie à ce que Claude Guéant appelle la "crise migratoire méditerranéenne". Mais la solidarité entre États membres a été toute relative, des désaccords continuant de diviser Paris et ses alliés d'une part, et Rome d'autre part, qui est apparue totalement isolée. En cause, les permis temporaires de séjour que l'Italie accorde aux 25 000 Tunisiens arrivés dans l'île italienne de Lampedusa. Si plus personne ne conteste la légalité de ces permis qui permettent, sous conditions, de se déplacer dans la zone Schengen, la plupart des ministres considèrent, comme la Suissesse Simonetta Sommaruga, qu'ils "ne contribuent pas à résoudre le problème".

"Nous utiliserons tous les moyens du droit pour faire respecter la convention de Schengen", a déclaré Claude Guéant, qui appelle en renfort une compagnie de CRS pour pratiquer des contrôles renforcés dans la zone de vingt kilomètres qui jouxte la frontière franco-italienne. "Si les conditions ne sont pas remplies lors des vérifications, nous sommes en droit de renvoyer les personnes en Italie, et nous le ferons." Si Paris est en première ligne, le ministre de l'Intérieur français n'a pas eu trop de mal à convaincre ses partenaires de "corneriser" le ministre italien Roberto Maroni. "Nous ne pouvons accepter que de nombreux migrants économiques viennent en Europe en passant par l'Italie", a lancé l'allemand Hans-Peter Friedrich. "Laisser entrer des gens qui ne peuvent se nourrir par leurs propres moyens, qui ne peuvent prouver qu'ils ont des ressources, ne ferait que préparer le terrain à la criminalité, et en tant que ministre responsable de la sécurité, je ne peux l'autoriser", a abondé son homologue autrichienne Maria Fekter. "Les Tunisiens arrivés en Italie sont pour la plupart des illégaux. Ils doivent retourner chez eux, et les Tunisiens doivent les accepter", a renchéri l'Espagnol Alfredo Rubalcaba.

Des propositions fin juin

Cette levée de boucliers a déclenché l'ire du ministre italien. "L'Union européenne est active pour sauver les banques, déclarer la guerre, mais quand il s'agit d'exprimer concrètement sa solidarité avec un pays en difficulté, comme aujourd'hui l'Italie, l'UE se cache, a-t-il lâché à la fin de la réunion. Nous sommes laissés seuls pour faire ce que nous devons faire et que nous continuerons à faire. Je me demande si faire partie de cette Europe a encore un sens." La discussion sur Schengen et l'immigration n'est donc pas close : un conseil extraordinaire des ministres de l'Intérieur de l'UE est convoqué le 12 mai prochain. Il devra faire des propositions aux dirigeants des 27 pour la fin juin.

Les ministres de l'UE se sont tout de même entendus sur un point important : le soutien promis à la Tunisie pour l'aider à remettre son économie sur les rails ne se fera pas sans contrepartie. Dans la foulée de la "révolution du Jasmin", qui a permis de chasser Ben Ali, mais qui a entraîné la perte de très nombreux emplois dans le secteur touristique, l'Union a versé 17 millions d'euros en urgence à la Tunisie. Elle lui promet 258 millions supplémentaires d'ici 2013. Mais cette aide sera liée à l'engagement des nouvelles autorités de lutter fermement contre l'immigration et de reprendre leurs migrants économiques, ce que Tunis ne fait qu'au compte-gouttes. L'Union est prête également à aider au contrôle des frontières, en mettant par exemple des vedettes et des avions à disposition des structures de contrôle. Un donnant-donnant clair, qui sera mis sur la table mardi 12 avril à Tunis par Jose Manuel Barroso, le président de la Commission européenne.

lepoint.fr

__
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Les condoléances ne ressuscitent pas le défunt;;mais elles entretiennent la confiance entre ceux qui restent [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

人間の権利


Il y a trois choses à ne pas chercher en vain :
Un savant dont les actes correspondent à son savoir,
Un homme d'action dont le cœur s'accorde avec ses actes,
Un frère humain sans défauts.

"L'homme n'est content de rien sauf de son intelligence ; moins il en a, plus il est content."


Droit_De_l'Homme
Droit_De_l'Homme
Adm
Adm

Masculin
Nombre de messages : 1184
Age : 38
Emploi/loisirs : Universel
Date d'inscription : 22/07/2010
Localisation : Sur Terre.!.(Lune prévue)

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Union européenne

Message par Droit_De_l'Homme le Ven 16 Sep - 3:31

Assad doit partir immédiatement (Parlement européen)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Réunis jeudi en session plénière à Strasbourg, les députés du Parlement européen ont adopté une résolution pressant le président syrien Bachar al-Assad d'abandonner immédiatement le pouvoir, a annoncé à RIA Novosti un porte-parole du parlement.

"Le Parlement a demandé au président Bachar Al-Assad et à son régime d'abandonner immédiatement le pouvoir, et a réclamé une enquête indépendante, transparente et effective sur les meurtres, les arrestations et les tortures dont sont accusées les forces de sécurité syriennes, afin que les auteurs de ces actes aient à en répondre", a indiqué l'interlocuteur de l'agence.

Et d'ajouter que les députés ont aussi exigé de mettre fin immédiatement aux actes de répression violente contre des manifestants pacifiques, dont ils saluaient le courage et la détermination.

Les députés se sont félicités de l'adoption par le Conseil de l'Union européenne de nouvelles sanctions contre le régime syrien, notamment un embargo sur les importations de pétrole brut à destination de l'UE.

Par ailleurs, la résolution renferme un appel instant au Conseil de sécurité de l'Onu, et en particulier à la Russie et la Chine, à condamner l'usage d'une force meurtrière par le régime syrien et à mettre en place des sanctions en cas de manquement.

La Syrie est secouée par un mouvement de contestation du régime de Bachar al-Assad depuis mars dernier. Selon l'Onu, la répression de la révolte populaire en Syrie par les forces de sécurité aurait fait plus de 2.200 morts.

L'opposition réclame la démission du président Assad et des transformations politiques. Les Etats-Unis, l'Union européenne, la France, la Grande-Bretagne, l'Allemagne et certains autres pays ont appelé le président syrien à partir.

RIA Novosti

__
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Les condoléances ne ressuscitent pas le défunt;;mais elles entretiennent la confiance entre ceux qui restent [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

人間の権利


Il y a trois choses à ne pas chercher en vain :
Un savant dont les actes correspondent à son savoir,
Un homme d'action dont le cœur s'accorde avec ses actes,
Un frère humain sans défauts.

"L'homme n'est content de rien sauf de son intelligence ; moins il en a, plus il est content."


Droit_De_l'Homme
Droit_De_l'Homme
Adm
Adm

Masculin
Nombre de messages : 1184
Age : 38
Emploi/loisirs : Universel
Date d'inscription : 22/07/2010
Localisation : Sur Terre.!.(Lune prévue)

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Union européenne

Message par Droit_De_l'Homme le Ven 23 Sep - 19:43

L'UE veut que la Russie intègre l'OMC (officiel européen)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

L'Union européenne est très intéressée à voir la Russie adhérer à l'Organisation mondiale du commerce (OMC), a déclaré vendredi aux journalistes Gunnar Wiegand, directeur pour la Russie, l'Europe de l'Est et l'Asie centrale du Service européen d'action extérieure (EEAS), qui conduit une délégation de l'UE en visite à Tbilissi.

La Russie "possède une économie forte, et nous voulons qu'elle obéisse aux règles en vigueur à l'OMC", a-t-il déclaré lors d'une réunion du comité de coopération Géorgie-UE.

M. Wiegand a ajouté que les Etats-Unis souhaitaient également voir la Russie au sein de l'OMC.

Le veto de Tbilissi constitue l'un des principaux obstacles à l'adhésion de la Russie à cette institution. Membre de l'OMC, la Géorgie pose comme préalable la mise en place de postes de douane géorgiens le long des frontières de la Russie avec l'Ossétie du Sud et l'Abkhazie. Moscou s'y oppose, considérant que ces deux républiques sont des Etats indépendants et qu'elles n'ont pas besoin de telles structures.

Le cinquième volet de négociations russo-géorgiennes sur l'adhésion de la Russie à l'OMC s'est déroulé le 12 septembre à Genève sans aboutir à aucun résultat.

RIA Novosti

__
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Les condoléances ne ressuscitent pas le défunt;;mais elles entretiennent la confiance entre ceux qui restent [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

人間の権利


Il y a trois choses à ne pas chercher en vain :
Un savant dont les actes correspondent à son savoir,
Un homme d'action dont le cœur s'accorde avec ses actes,
Un frère humain sans défauts.

"L'homme n'est content de rien sauf de son intelligence ; moins il en a, plus il est content."


Droit_De_l'Homme
Droit_De_l'Homme
Adm
Adm

Masculin
Nombre de messages : 1184
Age : 38
Emploi/loisirs : Universel
Date d'inscription : 22/07/2010
Localisation : Sur Terre.!.(Lune prévue)

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Union européenne

Message par Droit_De_l'Homme le Dim 11 Déc - 1:30

L'importance des décisions prises aux sommet de l’UE

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le ministre des finances de la RFA Wolfgang Shoïble estime que les décisions prises aux sommet de l’UE à Bruxelles constituent un pas important visant à surmonter la crise de la dette en Europe.

Dans son interview à l’hebdomadaire «Focus», il a souligné l’importance des mesures concertées pour réformer l’union monétaire européenne. D’après le ministre allemand, on n’attache pas assez d’importance à l’euro en sa qualité d’élément majeure de l’intégration européenne.

«L’euro est une monnaie stable», a fait ressortir Schoïblé. Depuis l’introduction de l’euro, les prix ont cru beaucoup moins qu’au temps du deutschemark». Le ministre est sûr que le crise que traverse l’Europe s’explique non pas par la monnaie unique mais par le niveau d’endettement élevé de certains états et leur manque de compétitivité.

ruvr.ru

__
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Les condoléances ne ressuscitent pas le défunt;;mais elles entretiennent la confiance entre ceux qui restent [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

人間の権利


Il y a trois choses à ne pas chercher en vain :
Un savant dont les actes correspondent à son savoir,
Un homme d'action dont le cœur s'accorde avec ses actes,
Un frère humain sans défauts.

"L'homme n'est content de rien sauf de son intelligence ; moins il en a, plus il est content."


Droit_De_l'Homme
Droit_De_l'Homme
Adm
Adm

Masculin
Nombre de messages : 1184
Age : 38
Emploi/loisirs : Universel
Date d'inscription : 22/07/2010
Localisation : Sur Terre.!.(Lune prévue)

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Union européenne

Message par Invité le Dim 11 Déc - 12:36

Juste une question qu'en est-il de l'integration algériènne à cette organisation ça fait plus d'une décenie que les notres négocient !!! ça fait un bail non ?
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Union européenne

Message par Sphinx le Mar 6 Nov - 1:12

Prix Nobel de la paix ou de la guerre?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le prix Nobel de la Paix 2012, attribué à la l'Union Européenne, a étonné plus d'un. Retrouvons d'autres Prix Nobel, pour s'apercevoir que ce n'est pas un cas unique et comprendre ce qui motive l'attribution d'un tel prix.

http://vanrinsg.hautetfort.com/archive/2012/10/15/prix-nobel-de-la-paix-ou-de-la-guerre.html


"Le Prix Nobel de la paix à l'UE est illégal"

Le prix Nobel de la Paix attribué à l'Union européenne est "illégal" car l'UE n'est pas un des "champions de la paix" que le fondateur du prix, le Suédois Alfred Nobel, souhaitait récompenser, a estimé lundi le Bureau international de la paix. Dans une lettre ouverte à la Fondation Nobel en Suède, l'organisation a demandé à ce que la récompense (8 millions de couronnes suédoises, soit 932.000 euros) ne soit pas versée, une exigence immédiatement rejetée par le comité norvégien qui décerne le prix.

http://www.europe1.fr/International/Le-Prix-Nobel-de-la-paix-a-l-UE-est-illegal-1299453/


__
"Quelle est la différence fondamentale entre une femme et un terroriste ? Avec le terroriste on peut négocier"
3

.、スフィンクス、


Spoiler:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Sphinx
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 8037
Age : 33
Emploi/loisirs : Mat
Humeur : Peu importe.
Date d'inscription : 19/12/2008
Localisation : S.B.A

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Union européenne

Message par Droit_De_l'Homme le Dim 9 Déc - 14:02

UE sortira renforcée de la crise pour redevenir un symbole d'espoir


OSLO - L'UE, qui va recevoir lundi le Nobel de la paix, sortira renforcée de la crise actuelle pour redevenir un symbole d'espoir, a déclaré son président Herman Van Rompuy dimanche, à la veille de la cérémonie du Nobel à Oslo.

Nous voulons que l'Europe redevienne un symbole d'espoir, a-t-il dit, lors d'une conférence de presse à l'Institut Nobel.

L'UE traverse une période difficile a ajouté Herman Van Rompuy. Je suis sûr que nous réussirons. Nous sortirons de l'incertitude et de la récession plus forts qu'avant.

Une petite vingtaine de dirigeants européens, dont le président français François Hollande et la chancelière allemande Angela Merkel, sont attendus lundi à Oslo pour la cérémonie de remise du Nobel à laquelle il y aura toutefois des absences de marque dont le Britannique David Cameron qui a décliné l'invitation.


AFP

__
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Les condoléances ne ressuscitent pas le défunt;;mais elles entretiennent la confiance entre ceux qui restent [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

人間の権利


Il y a trois choses à ne pas chercher en vain :
Un savant dont les actes correspondent à son savoir,
Un homme d'action dont le cœur s'accorde avec ses actes,
Un frère humain sans défauts.

"L'homme n'est content de rien sauf de son intelligence ; moins il en a, plus il est content."


Droit_De_l'Homme
Droit_De_l'Homme
Adm
Adm

Masculin
Nombre de messages : 1184
Age : 38
Emploi/loisirs : Universel
Date d'inscription : 22/07/2010
Localisation : Sur Terre.!.(Lune prévue)

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Union européenne

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum