Bienvenue sur le forum non officiel de l'Etoile Nord-Africaine;

Afin de profiter pleinement de certains sujets sur le forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre espace si vous ne l'êtes pas encore.


http://www.intervalle-dz.com/
Sondage
Derniers sujets
» nouvelle grille de lecture du monde
Mer 13 Mar - 20:42 par ZIGHOUD15

» Wilaya 5 historique en Oranies ( 1954/1962 )
Sam 6 Oct - 19:16 par Sphinx

» dépenses militaires mondiales
Dim 6 Mai - 16:38 par ZIGHOUD15

» algerian barkhane la citadelle
Ven 27 Avr - 16:27 par ZIGHOUD15

» cabale
Mer 25 Avr - 16:06 par ZIGHOUD15

» Département du Renseignement et de la Sécurité (DRS)
Sam 20 Jan - 16:30 par ZIGHOUD15

» L'emir Abdelkader et le monde antique ....
Lun 4 Déc - 20:26 par Sphinx

» Abd-el-Qadir al-Djazaïri : naissance ,vie et mort ...
Mar 28 Nov - 22:07 par Sphinx

» BRICS
Mar 14 Nov - 9:42 par ZIGHOUD15

» LA MATRICE DU TERRORISME
Lun 30 Oct - 15:49 par ZIGHOUD15

» La science du transhumanisme
Jeu 19 Oct - 12:43 par ZIGHOUD15

» la guerre de syrie
Jeu 12 Oct - 10:38 par ZIGHOUD15

» la chine nouveau joueur en afrique
Sam 30 Sep - 21:16 par ZIGHOUD15

» Médias- Mensonges et Manipulation de l'information
Mer 20 Sep - 14:23 par ZIGHOUD15

» Les exercices militaires russo-biélorusse
Lun 18 Sep - 14:22 par ZIGHOUD15

» l'inde nouveau joueur ?
Jeu 14 Sep - 12:50 par ZIGHOUD15

» Birmanie
Mar 12 Sep - 16:46 par ZIGHOUD15

» divulgation ET sommes nous prets ?
Mer 30 Aoû - 15:23 par ZIGHOUD15

» la lachété comme le courage seraient hereditaires
Mar 22 Aoû - 10:08 par ZIGHOUD15

» Le Pentagone fait son deuil du « Nouveau Siècle américain »
Lun 21 Aoû - 19:05 par ZIGHOUD15

» le mouton de l'aid
Dim 20 Aoû - 10:32 par ZIGHOUD15

» Le captagon vient au secours des manifestants vénézuéliens
Lun 14 Aoû - 16:56 par ZIGHOUD15

» Le franc CFA, arme de destruction massive contre le développement africain
Lun 14 Aoû - 16:12 par ZIGHOUD15

Galerie


Mars 2019
DimLunMarMerJeuVenSam
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Calendrier Calendrier

Connexion

Récupérer mon mot de passe


La marine de guerre des États-Unis d'Amérique

Aller en bas

Sujet / Message La marine de guerre des États-Unis d'Amérique

Message par Sphinx le Dim 11 Avr - 15:42

United States Navy

L'US Navy ou United States Navy est la marine de guerre des États-Unis d'Amérique et représente l'une des cinq composantes des forces armées des États-Unis. Elle est depuis la Seconde Guerre mondiale la première force aéronavale au monde.

Elle dépend du secrétaire à la Marine des États-Unis et elle est dirigée par le Chief of Naval Operations.

L'US Navy est composée en 2007 de plus de 260 navires de guerre dont les plus imposants sont ses 11 porte-avions géants et d'une aéronautique navale comportant environ 4 000 aéronefs opérationnels. Il faut rajouter les 123 navires auxiliaires (pétroliers, transports et ravitailleurs du Military Sealift Command) ainsi que la Flotte de réserve.

Plus d'un demi-million d'hommes et de femmes en font partie que ce soit en service actif (226 551 au 30 septembre 2007) ou dans la réserve.


Port de San Diego en Californie, le 2 mai 2003 : arborant son fanion "Homeward Bound" et affichant une bannière Mission accomplie, le porte-avions USS Abraham Lincoln fait escale avant de revenir à son port d'attache d'Everett, État de Washington, à la suite d'un déploiement d'environ 10 mois en support des opérations Liberté immuable et Libération de l'Irak. L’Abraham Lincoln se séparait des équipages du Carrier Air Wing Fourteen (CVW-14) et en était alors à 286 jours de navigation, attendu le 6 mai à sa base.
Le fanion dit "Homeward Bound" constitue une tradition de la marine américaine, qui remonte aux temps des navires à voile. Il est présenté sur les vaisseaux qui ont effectué un séjour outremer de plus de neuf mois, lorsqu'ils rentrent dans le premier port des États-Unis où ils vont s'ancrer. Sa longueur est d'un pied par membre d'équipage, pourvu que cette longueur ne dépasse pas celle du bateau. Lors de l'arrivée au port, le fanion est coupé. Le bleu revient au capitaine, et le reste est remis aux hommes.L'US Marine Corps dépend administrativement de l'US Navy.

En cas de guerre, les forces de l'US Coast Guard, qui relèvent du département de la Sécurité intérieure, sont placées sous le commandement de l'US Navy.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La guerre d'indépendance des États-Unis



Après l’indépendance


__
"Quelle est la différence fondamentale entre une femme et un terroriste ? Avec le terroriste on peut négocier"
3

.、スフィンクス、


Spoiler:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Sphinx
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 8037
Age : 33
Emploi/loisirs : Mat
Humeur : Peu importe.
Date d'inscription : 19/12/2008
Localisation : S.B.A

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: La marine de guerre des États-Unis d'Amérique

Message par Sphinx le Dim 11 Avr - 16:18

*La guerre de Sécession

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Au début de la Guerre, les États du Sud peuvent compter sur tiers des officiers américains, qui quittent l'Armée pour rejoindre celle des états du Sud mais seulement 4 % du tonnage de la flotte militaire et 10 % de celle de la marine marchande passe sous le pavillon des États confédérés d'Amérique.

L'US Navy avait été conçue à l'origine pour tenir tête à son ancien ennemi, la Royal Navy. Bien que d'une taille moyenne au début des hostilités, avec seulement 90 navires à voiles et à vapeur, elle se développa rapidement, compta 386 bateaux portant 3 027 canons fin 1862, et remplit ses missions de blocus des ports des États confédérés d'Amérique et de soutien aux forces terrestres de façon satisfaisante.
On vit durant cette guerre les premiers combats de cuirassés et l'utilisation de sous-marins par la Confederate States Navy qui bien qu'étant extrêmement dangereux pour leur propre équipage, coulèrent ou endommagèrent 28 navires fédéraux. L'US Navy captura 1 551 bâtiments de commerce et en détruisit 355 durant cette guerre.

Après cette guerre, la Marine vit la majorité de ses navires désarmés et son effectif tomber à seulement 2 000 officiers et 10 000 marins.

Début d’une marine mondiale

En 1882, la marine ne comptait que 138 navires dont seulement 57 employés en service actif.
En 1890, l’US Navy n’est encore que la sixième flotte du monde, avec 122 000 tonnes.

La faiblesse de celle-ci par rapport aux autres nations fut critiquée et en 1890, le Naval Policy Act (Conseil de politique maritime), nommé par le secrétaire de la Marine Benjamin F. Tracy affirma la nécessité pour les États-Unis d’avoir une flotte puissante non seulement pour ses défenses côtières mais aussi pour protéger ses routes commerciales. Ses recommandations ne furent pas entièrement suivies mais on s’orienta néanmoins avec le Naval Act de 1890 vers une politique plus ambitieuse, le budget de la Marine passant de 75 millions de dollars en 1880 à 725 millions en 1910.

En 1898, la destruction de l’USS Maine dans le port de La Havane déclencha la guerre hispano-américaine, qui constitua la première épreuve du feu sérieuse contre une puissance maritime majeure depuis les affrontements contre le Royaume-Uni. La flotte se composait alors de 5 cuirassés modernes de 10 000 t, 18 croiseurs, 6 monitors, 6 torpilleurs de haute-mer et de nombreux bâtiments auxiliaires

Elle écrasa la Marine de guerre espagnole aux Philippines dans la bataille de la baie de Manille puis à Cuba de manière décisive.

En 1900, l’US Navy devenait troisième marine militaire du monde. En 1908, elle sera la seconde derrière la Royal Navy mais la marine impériale allemande avait cette place en 1914, reléguant la marine américaine de nouveau à la troisième place.

Première Guerre mondiale

Après l'entrée en guerre des États-Unis d'Amérique dans la Première Guerre mondiale, en 1917 la marine américaine participa très vite à la lutte anti-sous-marine et à la protection des convois lors de la bataille de l’Atlantique. Il fut décidé qu'elle défendrait et patrouillerait dans l'hémisphère occidental, tandis que la Royal Navy continuerait son action anti-sous-marine autour des îles britanniques avec l'aide que pourrait lui fournir l'US Navy. Celle-ci ne se fit pas attendre : 6 destroyers gagnèrent Cobh (alors Queenstown) en Irlande dès le 4 mai 1917. Le 5 juillet, il y avait 35 destroyers américains dans cette base. À la fin de la guerre, 383 bâtiments de guerre américains se trouvaient en Europe et la flotte compta plus de 2 000 navires et 533 000 officiers et matelots. On stoppa dès le mois de mai 1917 un programme de construction de navire de ligne lancé en 1916 pour construire en priorité 250 destroyers et 400 chasseurs de sous-marins.

Pour transporter le corps expéditionnaire en France, le Navy Department disposait, en tout et pour tout, le 1er juillet 1917, de 7 navires de transport de troupes et de 6 navires marchands, soit 94 000 t. En novembre 1918, une Cruiser and Transport Force de 143 vaisseaux, représentant 3 250 000 t avait été constituée. Elle assura le transport de 911 000 soldats en France (un million d’autres le furent par la Marine britannique) ainsi que 8 700 000 tonnes de matériel, la France fournissant quant à elle une grande partie de l’armement et des munitions soit environ 4 000 000 t.

Les convois de troupes américaines pour l’Europe furent si bien défendus qu’il n’y eut à déplorer aucune perte de navires chargés de troupes, ce qui constitue un succès remarquable.

Début 1918, les alliés mirent un point final à l’action des U-Boots de la Kaiserliche Marine quand leur principale voie échappatoire, le passage de 290 km entre les Orcades et la Norvège, fut barrée par un champ de 70 000 mines marines.

__
"Quelle est la différence fondamentale entre une femme et un terroriste ? Avec le terroriste on peut négocier"
3

.、スフィンクス、


Spoiler:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Sphinx
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 8037
Age : 33
Emploi/loisirs : Mat
Humeur : Peu importe.
Date d'inscription : 19/12/2008
Localisation : S.B.A

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: La marine de guerre des États-Unis d'Amérique

Message par Sphinx le Dim 11 Avr - 16:27

L’entre-deux-guerres

Depuis 1922, la plus grande partie de la flotte se trouve dans l'océan Pacifique, une grande partie de la flotte issue de la Grande Guerre est désarmée.
La crise de 1929 et les économies budgétaires dans le budget de la défense qui s'ensuivent la touchent avec beaucoup d'amplitude, même si elle demeure moins touchée que l'United States Army.

Elle est alors divisée en deux flottes très inégales en quantité et qualité:

L'United States Fleet avec :



La Seconde Guerre mondiale

Avec le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale qui avait vu l'Allemagne dominer l'Europe continentale et l'impérialisme japonais devenir de plus en plus actif en Asie et dans le Pacifique, le Sénat des États-Unis avait voté le 14 juin 1940 le Naval Expansion Act, connu aussi sous les noms de Loi Vinson-Walsh ou Two-Ocean Navy Act, suivi d'autres lois de programmation qui attribuèrent des crédits considérables pour accroître la flotte de 70 %, la construction de 1 325 000 tonnes de navires de guerre, l'achat ou la conversion de 100 000 tonnes de navires auxiliaires et monter les effectifs de l'aéronavale à 15 000 appareils contre moins de 300 avions embarqués, plus ou moins modernes, et une soixantaine de grands hydravions en septembre 1939.

Le 1er février 1941, l'United States Fleet basé dans le Pacifique prend le nom de Pacific Fleet.

Des mesures visant à aider le Royaume-Uni sont prises, tout en restant neutre. En échange de la cession à bail de bases dans les Caraïbes, la Royal Navy reçoit 40 vieux destroyers américains; la zone de neutralité sous la protection des États-Unis inaugurée en 1939 est portée au 26e méridien. Elle oblige les U-Boots à limiter leurs attaques dans la partie orientale de l'Atlantique. En marge du prêt-bail, le Groenland est placé le 10 avril 1941 sous protection américaine et le 7 juillet, des troupes américaines prennent la relève des forces britanniques en Islande.

D'avril à juin 1941, trois cuirassés, un porte-avions, quatre croiseurs et deux flottilles de destroyers sont transféré du Pacifique à l'Atlantique (soit 20 % de la flotte du Pacifique).

En septembre 1941, un pas supplémentaire de la plus haute importance est franchi. Des navires de l'US Navy participent à l'escorte des convois dans l'Atlantique nord et entre dans la seconde bataille de l'Atlantique.

Le 17 octobre 1941, un U-Boot endommage gravement le destroyer USS Kearney. Le 31, c'est l’USS Reuben James qui est coulé par un sous-marin allemand. Simultanément, un groupe aéronaval composé du porte-avions USS Ranger (CV-4) et de deux cuirassés surveille le débouché du détroit de Danemark (entre l'Islande et le Groenland), susceptible d'être emprunté par des bâtiments de la Kriegsmarine. Si le cuirassé de poche Admiral Scheer n'avait pas été victime d'une avarie de machines, on aurait probablement assisté à un premier engagement naval germano-américain, plus d'un mois avant l'attaque japonaise. Le président Franklin Delano Roosevelt se refuse cependant à pousser les choses à l’extrême; le plus souvent, il néglige de faire parvenir à la Marine américaine les interceptions des messages de la machine Enigma transmise par les services britanniques.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

__
"Quelle est la différence fondamentale entre une femme et un terroriste ? Avec le terroriste on peut négocier"
3

.、スフィンクス、


Spoiler:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Sphinx
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 8037
Age : 33
Emploi/loisirs : Mat
Humeur : Peu importe.
Date d'inscription : 19/12/2008
Localisation : S.B.A

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: La marine de guerre des États-Unis d'Amérique

Message par Sphinx le Dim 11 Avr - 16:37

La guerre froide

Démobilisation après 1945

Le 2 septembre 1945, lors de la capitulation du Japon, l’US Navy, avec ses 98 porte-avions et ses 40 000 avions, constitue 70% du tonnage mondial. En l’espace d’un an, le nombre de porte-avions est réduit à 23 et celui des avions à 14 637. L’aviation embarquée est guettée par une obsolescence rapide, tandis que les USAAF étaient entrées dans l’ère de l’aviation à réaction et du bombardement stratégique nucléaire… lequel ne ferait qu’une bouchée des porte-avions, ces mastodontes démodés. L’administration Truman partage ce point de vue et fait voter le National Security Act en 1947. L’année suivante, le premier secrétaire à la Défense, l’amiral James Forrestal bataille pour imposer la construction de 4 « super porte-avions », dont le premier serait l’USS United States de 65 000 tonnes, alors que le nombre de navires en ligne passé de 1 194 à 267 et celui des porte-avions de 98 à 15. L’opposition de l’US Air Force, qui met en avant son bombardier intercontinental B-36 Peacemaker, met fin à la construction (commencée 4 jours plus tôt !) de l’United States le 23 avril 1949. Par contre, 3 porte-avions de 45 000 tonnes de la classe Midway sont construits : le Midway, le Franklin D. Roosevelt et le Coral Sea, ainsi quelques croiseurs antiaériens de 13 000 à 17 000 t. ainsi que plusieurs destroyers et escorteurs. Les principales améliorations par rapport à la classe Essex sont un pont d’envol renforcé faisant partie intégrante de la superstructure et l’embarquement des premiers jets, comme le FH-1 Phantom, opérationnel en 1947.

Dès la Seconde Guerre mondiale terminée, on assista à une démobilisation très rapide des forces américaines. Pour la Marine, on désarma 607 gros navires dont quasiment tous les cuirassés et 1233 unités légères dont plusieurs centaines sont mises en réserve sous « cocon », c'est la 16e flotte, mouillée dans sept baies de la côte est des États-Unis.

La flotte active se résume à la fin des années 1940 à deux grands ensembles :


L'ensemble reste imposant et les navires beaucoup plus puissants qu'au début de la décennie.

__
"Quelle est la différence fondamentale entre une femme et un terroriste ? Avec le terroriste on peut négocier"
3

.、スフィンクス、


Spoiler:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Sphinx
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 8037
Age : 33
Emploi/loisirs : Mat
Humeur : Peu importe.
Date d'inscription : 19/12/2008
Localisation : S.B.A

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: La marine de guerre des États-Unis d'Amérique

Message par Sphinx le Dim 11 Avr - 22:55

La guerre de Corée
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

L'ère nucléaire


__
"Quelle est la différence fondamentale entre une femme et un terroriste ? Avec le terroriste on peut négocier"
3

.、スフィンクス、


Spoiler:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Sphinx
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 8037
Age : 33
Emploi/loisirs : Mat
Humeur : Peu importe.
Date d'inscription : 19/12/2008
Localisation : S.B.A

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: La marine de guerre des États-Unis d'Amérique

Message par Syfou le Dim 15 Aoû - 23:18

Les années 1980

Après les coupes dans le budget de la Défense après la fin du conflit vietnaniem, l'administration Reagan décide de renforcer les forces armées des États-Unis et prévoit une Marine de 600 navires.

L'invasion de la Grenade en 1983 vit la première grande opération militaire américaine depuis 1975 et le dernier débarquement de vive force de grande envergure avec l'appui d'un groupe aéronaval et d'un amphibie transportant une unité de marines.

On assista durant la guerre Iran-Irak à plusieurs accrochages entre la marine américaine et la marine iranienne dont le plus spectaculaire fut la bataille des plates-formes pétrolières Sassan et Sirri le 18 avril 1988.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Situation en 2006 et prospectives pour les années 2010

Le nombre de navires de combat est en diminution constante après l'apogée de la Seconde Guerre mondiale où l'US Navy compta fin 1945 pas moins de 95 porte-avions mais la Marine des États-Unis reste de très loin la première du monde après avoir durant la guerre froide été talonnée par la Marine soviétique. Dans le cadre d'économies budgétaires demandées par l'administration Clinton, le nombre de bâtiments de combat, amphibies et de soutien a été réduit à 300 en 2000 au lieu des 450 prévus par l'administration Bush père en 1992, déjà réduite sur les 600 prévus par l'administration de Reagan en 1981.

Les opérations majeures en cours des forces américaines dans la guerre contre le terrorisme depuis le début du XXIe siècle atteignant des coûts considérables, cela a des conséquences sur les programmes de renouvellement de la flotte.

En effet, elle est passée en 2006 sous le seuil des 260 navires de guerre alors qu’elle alignait 568 unités en 1987. Pour stopper cette déflation, l’US Navy compte se doter de 32 nouveaux navires en plus des navires normalement prévus, pour compenser les retraits, ce qui paraît douteux dans les conditions actuelles. Tous les programmes d’équipement ont pris de 1 à 3 ans de retard.

Selon l’édition 2006 de Flottes de combat, il apparaît probable qu’à partir de 2012/2013, la Marine ne puisse conserver son format actuel de 12 super porte-avions de plus de 100 000 t et qu’il sera réduit à 10 unités. Même constat au sujet de ses 12 grands porte-hélicoptères d’assaut de 40 000 t qui seraient aussi réduit à 10 à partir de 2011.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Abraham-Lincoln-battlegroup

Le Fleet Response Plan oblige depuis mai 2003 à ce qu'au moins 6 groupes aéronavals sur les 12 alors disponible soient prêts à appareiller à tout moment, en l'espace de 30 jours maximum, et que deux autres soient prêts à appareiller en l'espace de 90 jours. Auparavant, les groupes aéronavals appareillaient à intervalles réguliers, et chaque déploiement avait une durée fixée de 6 mois (le déploiement des forces était donc entièrement prévisible). Si cette organisation était efficace durant la guerre froide, elle n'est aujourd'hui plus d'actualité.

Au niveau aéronaval, les derniers F-14 Tomcat ont été retirés du service et remplacés par les F/A-18E/F Super Hornet, évolution du Hornet, qui avec celui-ci composeront la totalité des avions de combat de la flotte. Une évolution de ce dernier est en cours de mise au point pour remplacer les avions de guerre électronique EA-6B Prowler qui verront néanmoins leur vie prolongée jusqu’en 2012/2015 ; cette standardisation devrait permettre d’effectuer de grosses économies de logistique et d’entraînement des pilotes et mécaniciens. Les convertibles MV-22-A Osprey commencent à entrer lentement en service sur les navires d’assaut. Le programme du F-35 prend beaucoup de retard et risque de n’être opérationnel qu’en 2014, ce qui va poser problème à l’USMC dont les derniers AV-8B Harrier II seront retirés du service à la même époque.

Dans la catégorie des croiseurs, après le retrait des cinq premiers exemplaires non modernisés de la classe USS Ticonderoga, la situation doit rester stable avec vingt-deux unités dont plusieurs sont équipés à partir de 2006 de missiles anti-missile balistique dans le cadre de la Missile Defense.

__
« Vouloir prouver des choses qui sont claires d'elles-mêmes, c'est éclairer le jour avec une lampe. »  


http://algerie-institution.blog4ever.com

Syfou
Syfou
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 5687
Age : 36
Emploi/loisirs : Les souvenirs s'envolent aussitot la la porte ouverte .
Humeur : Bien / H.M.D / Toujours.
Date d'inscription : 11/01/2010
Localisation : Dans un autre repère !

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: La marine de guerre des États-Unis d'Amérique

Message par Syfou le Dim 15 Aoû - 23:23

Pour compenser le retard du programme des grands destroyers futuristes de la classe Zumwalt qui à l’origine devait compter 30 unités et se limitera finalement à 3 exemplaires en raison du coût énorme de ces navires (2,3 milliards de dollars l’unité) et qui devaient en principe remplacer les classe Spruance dont les derniers ont été désarmés en 2005, l’US Navy a commandé plusieurs Arleigh Burke supplémentaires. Cette classe comprendra donc finalement 70 unités (28 Flight I et II, 34 Flight IIA, 8 Flight III).

Le programme de frégates furtive Littoral combat ship destiné à remplacer les dernières frégates classe Oliver H. Perry a pris aussi du retard et il est peu probable que les 56 unités prévues soient construites. 2 LCS flight 0 du projet Lockeed Martin et 2 LCS flight 0 du projet General Dynamics aurait dû être construites mais des problèmes de dépassement de coût ont fait stopper le chantier du troisième exemplaire et en fin 2008 que le modèle définitivement choisi n'est toujours pas arrêté.

Le programme des grands LPD de classe San Antonio a pris 3 ans de retard, alors que 12 transports de troupes devaient être livrés entre 2003 et 2010, on ne verra finalement que 9 navires entrer en service en 2006 et 2010.

Le nombre de sous-marins nucléaires d'attaque sera réduit à 48 unités (au lieu de 54). La classe Virginia, qui devait comprendre entre 15 et 30 unités, a été commandé, en janvier 2008, a 18 exemplaires. Le congrès américain cherche à augmenter la cadence pour atteindre les deux par an.

Les 14 SNLE de la classe Ohio armés de 24 missiles Trident II seront encore théoriquement en service dans les années 2010 tandis que les 4 SSGN ex-SNLE de la même classe dont le premier est opérationnel depuis 2006 apporte une puissance de feu considérable et un soutien aux forces spéciales qui sera sans doute apprécié par les états-majors intéressés.

Fin 2007, l’US Navy a publié un document de travail du vice-amiral John Morgan, « Three Futures, One Navy, A Portfolio Analysis », qui propose trois scénarios renforçant les capacités amphibies (dès lors que les LHD à pont continu sont dotés du F-35B) au détriment des porte-avions :

– une flotte à 263 navires (dont 12 porte-avions et 13 LHD) destinée à combattre un adversaire d’égale puissance ;
– une shaping force à 534 navires (dont 6 porte-avions et 24 LHD) adaptée aux opérations de coalition (la 1000-ships Navy) ;
– une balanced force à 474 navires (dont 9 porte-avions et 23 LHD), destinée à remplacer l’actuel plan de construction navale sur 30 ans (2008-2037) à 313 navires comprenant 11 à 12 porte-avions et 31 LHD.

Format pour les années 2011-2015

L'examen quadriennal de la défense 2010 (Quadrennial Defense Review) publié le 1er février 2010 donne en autre le format prévue des forces pour la période 2011-2015. Voici les prévisions pour l'US Navy :

10 - 11 porte-avions
10 escadres aériennes embarquées
84 – 88 grands bâtiments de surface, y compris de 21 à 32 bâtiments de surface adaptés à la défense contre les missiles balistiques
14 – 28 petits bâtiments de surface (+ 14 chasseurs de mines)
29 – 31 navires d’assaut amphibie
53 – 55 sous-marins d’attaque
14 sous-marins lanceurs d’engins
Aegis Ashore (SM-3 basé à terre)
126 – 171 aéronefs de renseignement, surveillance et reconnaissance et de guerre électronique
basés à terre (avec ou sans pilote)

3 escadrilles de prépositionnement maritime
30 – 33 bâtiments de soutien logistique de combat (+1 plateforme d’atterrissage mobile)
17 – 25 navires de commandement et de soutien (dont JHSV, 3 T-AKE, 1 MLP)
51 navires rouliers de transport stratégique par mer.

Perpectives pour 2040

Début 2010, la marine présente au Congrès des États-Unis un nouveau plan de développement à 30 ans, qui comprend de profonde évolutions par rapport aux dernières prévisions de 2005 et tient compte de l'orientation de l'administration Obama. L'objectif est de disposer de 301 bâtiments en 2040.

La flotte de porte-avions devrait être à cette date de 10 unités; 12 SNLE de nouvelle génération armé de 16 missiles stratégiques devraient remplacer les 14 Ohio;

Selon le plan de construction actuel, le nombre de sous-marins d’attaque va passer en dessous des 48 sous-marins exigés en 2022 et connaître un minimum de 41 en 2028. La pénurie va se poursuivre jusqu’en 2034.

Seul 3 classe Zumwalt seront en service et priorité est donné aux destroyers Arleigh Burke dont un minimum de 70 seront construit et au programme Littoral combat ship qui devrait comprendre 66 unités contre 55 précédemment.

Le projet CG(X) de nouveau croiseur devant remplacer les Ticondegora n'est plus à l'ordre du jour et les 2 bâtiments de commandement de la classe Blue Ridge ne seront pas remplacé après leur retrait prévu en 2029.

Les porte-hélicoptères d'assaut et les transports de chalands de débarquement doivent être au minimum de 33 unités pour assurer la projection de deux brigades de Marines. 23 Joint High Speed Vessel (JHSV), navires rapides de transports de troupes avec un potentiel de capacités supplémentaires devraient être construit, le premier étant le Fortitude (JHSV 1).

Concernant les navires de soutien, le plan prévoit une standardisation autour de deux classes de navires, des ravitailleurs polyvalents du type T-AKE (dont fait partie la classe Lewis and Clark et une nouvelle classe de pétroliers ravitailleurs à double coque : les T-AO(X).

Trois Maritime Prepositioning Squadrons, dotés chacun d'un transporteur ravitailleur (T-AKE), une nouvelle plateforme de débarquement et un navire roulier doivent être mit en place.

Ordre de bataille

http://fr.wikipedia.org/wiki/United_States_Navy

__
« Vouloir prouver des choses qui sont claires d'elles-mêmes, c'est éclairer le jour avec une lampe. »  


http://algerie-institution.blog4ever.com

Syfou
Syfou
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 5687
Age : 36
Emploi/loisirs : Les souvenirs s'envolent aussitot la la porte ouverte .
Humeur : Bien / H.M.D / Toujours.
Date d'inscription : 11/01/2010
Localisation : Dans un autre repère !

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: La marine de guerre des États-Unis d'Amérique

Message par Syfou le Dim 15 Aoû - 23:27

Le plus grand navire de guerre de tous les temps

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

On ne connaît pas encore son nom mais il sera américain et ses dimensions seront impressionnantes : 345 mètres de long, plus de 80 de large, un tonnage qui avoisinera 100.000 tonnes... Le programme CVN 21 de l'US Navy a passé un jalon important avec le découpage, le 11 août dernier, de la première tôle du futur porte-avions. Construit aux chantiers de Newport News, le CVN 78 sera mis sur cale en 2008 pour une admission au service actif en 2014. Avant le lancement général du montage, prévu en 2007, cette période de « pré-construction » permet aux industriels de vérifier la stratégie retenue et les nouveaux équipements nécessaires à la réalisation du challenge technologique que constitue le programme CVN 21. C'est le cas, par exemple de la machine de découpage laser ESAB Avenger 3 - Telerex, utilisée pour la première fois pendant la cérémonie ou encore de l'inauguration des nouvelles unités couvertes d'assemblage modulaire et de pré-armement. Ces infrastructures, réalisées à l'occasion de la construction du porte-avions, permettront aux ouvriers de travailler quelque soient les conditions météo et de pousser au maximum le pré équipement des blocs qui seront assemblés dans la cale.

Porte-avions de nouvelle génération

Doté de catapultes électromagnétiques, le CVN 78 pourra mettre en ?uvre 60 aéronefs et sera équipé, pour son autodéfense, de deux lanceurs verticaux QPELS Mk 56 (24 cellules pour missiles ESS) et de deux systèmes RAM (missiles à très courte portée). Grâce aux réacteurs nucléaires de nouvelle génération, les S 9 G, la puissance électrique atteindra 90.000 kW, soit 25% de plus que sur la génération précédente. Ces réacteurs sont par ailleurs conçus pour durer toute la vie du navire, sans avoir besoins de recharger les c?urs en combustible, opération longue et très coûteuse. Le programme CVN 21 doit comprendre deux unités, dont le premier remplacera l'USS Enterprise (en 2014) et le second l'USS John F. Kennedy (en 2018). Le coût unitaire de ces porte-avions nucléaires s'élève à 8 milliards de dollars auxquels s'ajoutent 5,6 milliards pour les études.
A noter qu'avant les CVN 78 et CVN 79, la marine américaine touchera le George H. W. Bush (CVN 77), également en construction aux chantiers Northrop Grumman de Newport News. Dérivé du Theodore Roosevelt, il sera lancé en février prochain et remplacera le Kitty Hawk en 2008.

http://www.meretmarine.com

__
« Vouloir prouver des choses qui sont claires d'elles-mêmes, c'est éclairer le jour avec une lampe. »  


http://algerie-institution.blog4ever.com

Syfou
Syfou
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 5687
Age : 36
Emploi/loisirs : Les souvenirs s'envolent aussitot la la porte ouverte .
Humeur : Bien / H.M.D / Toujours.
Date d'inscription : 11/01/2010
Localisation : Dans un autre repère !

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: La marine de guerre des États-Unis d'Amérique

Message par Syfou le Dim 15 Aoû - 23:29

Le commandant d’un navire amphibie américain démis de ses fonctions

Le commandant du navire amphibie Gunston Hall a été démis jeudi de ses fonctions. Le commandant en second et le command master chief ont été sanctionnés à la suite d’une enquête sur des accusations allant de harcèlement sexuel et agression à ivresse et conduite indécente. Toutes les accusations ont été portées suite à la conduite du commandant pendant la mission du navire qui s’est terminée début juillet.


Le contre-amiral Dave Thomas, commandant des forces de surface pour l’Atlantique, a démis le Cmdr. Fred Wilhelm de son commandement et a sanctionné l’ancien commandant en second, le Cmdr. Kevin Rafferty et l’ancien Command Master Chief Wayne Owings, l’officier marinier le plus gradé du bâtiment.

Le Cdr. Wilhelm était accusé de harcèlement sexuel, de mauvais traitements envers un subordonné, d’agression simple, de conduite indigne d’un officier, d’ivresse et de conduite indécente et utilisation d’un langage indécente. Le Cdr. Rafferty était accusé de manquement au devoir, alors qu’Owings était accusé de manquement au devoir, de harcèlement sexuel et d’agression simple. Rafferty et Owens avaient été remplacés comme prévus pendant que l’enquête se déroulait.

Tous les incidents ont eu lieu au cours du 1er semestre 2010, pendant que le bâtiment était en mission en Haïti et en Afrique. Un porte-parole de la Navy a précisé qu’il y avait “de nombreuses victimes.”

L’amiral Thomas a infligé aux 3 hommes de sévères sanctions administratives. Tous les 3 ont reçu des lettres de réprimande – ce qui mettra presque certainement fin à la carrière de marins d’un tel garde. Le Cdr. Wilhelm ne sera en outre pas payé pendant 2 mois et Owings ne recevra que la moitié de son salaire pendant un mois.

Le Cdr. Wilhelm est le 11è commandant démis en 2010 ; 6 d’entre eux commandaient des bâtiments. Pour toute l’année 2009, il y a eu 15 commandants démis de leurs fonctions. Depuis 2000, en moyenne, l’US Navy démet 13,2 commandants de leurs fonctions. Le nombre le plus élevé date de 2003, avec 26 renvois.

Navy Times (Etats-Unis)

__
« Vouloir prouver des choses qui sont claires d'elles-mêmes, c'est éclairer le jour avec une lampe. »  


http://algerie-institution.blog4ever.com

Syfou
Syfou
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 5687
Age : 36
Emploi/loisirs : Les souvenirs s'envolent aussitot la la porte ouverte .
Humeur : Bien / H.M.D / Toujours.
Date d'inscription : 11/01/2010
Localisation : Dans un autre repère !

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: La marine de guerre des États-Unis d'Amérique

Message par Droit_De_l'Homme le Ven 25 Mai - 5:48

Incendie à bord d’un sous-marin nucléaire d’attaque américain

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Un incendie s’est déclaré à 18 heures, le 23 mai, à bord de l’USS Miami (code (SSN-755), un sous-marin nucléaire d’attaque (SNA) de la classe Los Angeles. Fort heureusement, le bâtiment était à quai, au chantier naval de Portsmouth, où il subi depuis le 1er mars une IPER (Indisponibilité Périodique pour Entretien et Réparations).

L’incendie, maîtrisé au cours de la nuit, a pris dans les compartiments situés à l’avant du sous-marin (espace vie de l’équipage, centre de contrôle) mais il n’aurait à aucun moment menacé le réacteur nucléaire du navire, lequel avait été préalablement désarmé en raison des travaux dont il était l’objet.

D’après le contre-amiral Richard Breckenridge, 5 pompiers et 2 marins ont légèrement été blessés.Quant au réacteur nucléaire, il « reste dans un état sûr et stable », a-t-il précisé. Bien évidemment, une enquête a été ouverte pour déterminer les causes de cet incendie.

Entré en service en 1990, l’USS Miami avait fait l’objet d’un livre de Tom Clancy, « Visite d’un monde mystérieux : les sous-marins nucléaires« , publié en 1993. Les SNA de la classe Los Angeles sont mis en oeuvre par un équipage de 12 officiers et de 98 marins. D’une longueur de 110 mètres, ils peuvent évoluer à vitesse de 30 noeuds en plongée et descendre à une profondeur de 450 m. Ces navires sont armés par des missiles Harpoon (anti-navires) et Tomahawk (croisière) ainsi que par des torpilles Mk 48 et des mines.

Par la passé, les SNA de type Los Angeles ont été impliqués dans au moins 10 incidents, le plus souvent dans des collisions avec des navires civils ou militaires. Le dernier en date remonte au 20 mars 2009 : ce jour-là, l’USS Hartford avait heurté le navire de classe San Antonio USS New Orleans dans le détroit d’Ormuz.

Par ailleurs, cet incendie à bord de l’USS Miami fait penser à celui d’un autre sous-marin, russe cette fois. En décembre dernier, la coque du K-84 Ekaterinburg, de la classe Delta IV (projet 667 BDRM Delfin), avait en effet aussi pris feu alors que le navire était en cours de réparation au chantier naval de Rosliakovo, dans la région de Mourmansk.

opex360

__
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Les condoléances ne ressuscitent pas le défunt;;mais elles entretiennent la confiance entre ceux qui restent [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

人間の権利


Il y a trois choses à ne pas chercher en vain :
Un savant dont les actes correspondent à son savoir,
Un homme d'action dont le cœur s'accorde avec ses actes,
Un frère humain sans défauts.

"L'homme n'est content de rien sauf de son intelligence ; moins il en a, plus il est content."


Droit_De_l'Homme
Droit_De_l'Homme
Adm
Adm

Masculin
Nombre de messages : 1184
Age : 38
Emploi/loisirs : Universel
Date d'inscription : 22/07/2010
Localisation : Sur Terre.!.(Lune prévue)

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: La marine de guerre des États-Unis d'Amérique

Message par Droit_De_l'Homme le Mar 28 Aoû - 11:06

L’US Marine Corps a testé un camion sans conducteur à bord



Pour écarter la menace des engins explosifs improvisés, qui sont l’une des principales causes des pertes subies par la Force internationale d’assistance à la sécurité (ISAF) déployée en Afghanistan, il existe plusieurs solutions.

Ainsi, l’on peut avoir recours au parachutage. Mais cette option n’est valable que s’il s’agit de ravitailler une base avancée. Ensuite, il y a l’hélicoptère. Mais là encore, son utilisation n’est pas des plus économique et il est vulnérable aux tirs insurgés et dépend des conditions météorologiques.

Du coup, l’US Marine Corps (USMC) a envoyé en Afghanistan des drones hélicoptères K-Max, qui ont donné pleinement satisfaction, avec un taux d’efficacité de 94%. Pour autant, et comme tout ne peut pas passer par les airs, le convoi sur route reste incontournable.

D’où un autre projet de l’USMC : utiliser des camions sans équipage à bord, soit le programme Cargo Unmanned Ground Vehicle (Cargo UGV), confié à l’industriel américain Oshkosh Defense.

Concrètement, il s’agit d’installer à bord d’un camion des capteurs électroniques qui vont lui donner une image de l’environnement qui l’entoure. Par exemple, si un obstacle surgit sur la route, ces équipements lui permettront de freiner.

Ces capteurs, qui font partie du système TerraMax, développé par Oshkosh, ne doivent pas prendre de place à bord du camion, cela afin de ne pas limiter la capacité de chargement de ce dernier. En outre, un véhicule ainsi équipé pourra soit être conduit par un équipage, soit rouler en étant autonome.

L’USMC a procédé à trois séries d’évaluation technique de ce système au cours de ces dernières semaines. La dernière a consisté à tester deux Cargo UGV et d’un véhicule de commande et de contrôle insérés au sein d’un convoi logistique. “Dans l’ensemble, les résultats ont été très positifs” a commenté le capitaine Warren Watts, en charge du projet, lors d’une conférence à Las Vegas.

Ces Cargo UGV, qui peuvent rouler à une vitesse moyenne de 56 km/h, permettraient ainsi d’affecter des marines à d’autres missions et de ne pas exposer des vies humaines dans les convois logistiques quand ces derniers doivent passer par des zones à risques.

opex360

__
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Les condoléances ne ressuscitent pas le défunt;;mais elles entretiennent la confiance entre ceux qui restent [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

人間の権利


Il y a trois choses à ne pas chercher en vain :
Un savant dont les actes correspondent à son savoir,
Un homme d'action dont le cœur s'accorde avec ses actes,
Un frère humain sans défauts.

"L'homme n'est content de rien sauf de son intelligence ; moins il en a, plus il est content."


Droit_De_l'Homme
Droit_De_l'Homme
Adm
Adm

Masculin
Nombre de messages : 1184
Age : 38
Emploi/loisirs : Universel
Date d'inscription : 22/07/2010
Localisation : Sur Terre.!.(Lune prévue)

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: La marine de guerre des États-Unis d'Amérique

Message par Daûphin_zz_47 le Lun 31 Déc - 11:54

Le Destroyer Américain Mahan Doté De Système De Défense Antimissile, Se Dirige Vers La Méditerranée…

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le destroyer américain Mahan doté de système de défense antimissile a quitté vendredi la base navale de Virginie et se dirige vers la Méditerranée.
http://israelmagazine.co.il

__
-------------
" Il ya deux manières d'ignorer les choses:
La première, c'est de les ignorer;
La seconde, c'est de les ignorer et croire qu'on les sait.
La seconde est pire que la première."



Peuple sans mémoire, peuple sans histoire


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


https://www.facebook.com/DIKKTARIOF

Daûphin_zz_47
Daûphin_zz_47
Adm
Adm

Masculin
Nombre de messages : 2215
Age : 37
Date d'inscription : 06/08/2010
Localisation : tlc

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: La marine de guerre des États-Unis d'Amérique

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum