Bienvenue sur le forum non officiel de l'Etoile Nord-Africaine;

Afin de profiter pleinement de certains sujets sur le forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre espace si vous ne l'êtes pas encore.


http://www.intervalle-dz.com/
Sondage
Meilleurs posteurs
8022 Messages - 42%
5687 Messages - 30%
2215 Messages - 12%
1184 Messages - 6%
1142 Messages - 6%
207 Messages - 1%
142 Messages - 1%
128 Messages - 1%
94 Messages - 0%
87 Messages - 0%
Galerie


Octobre 2017
DimLunMarMerJeuVenSam
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    

Calendrier

Connexion

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Syfou
Adminstrateur
Adminstrateur
Masculin
Nombre de messages : 5687
Age : 34
Emploi/loisirs : Les souvenirs s'envolent aussitot la la porte ouverte .
Humeur : Bien / H.M.D / Toujours.
Date d'inscription : 11/01/2010
Localisation : Dans un autre repère !

Sujet / Message Armée irakienne apérs 22/05/03

le Sam 24 Avr - 14:55
Armée irakienne

L'armée irakienne est la force armée de l'Irak. Celle-ci a participé à plusieurs conflits de haute intensité et insurrections depuis l'indépendance de ce pays, a été dissoute le 23 mai 2003 par Paul Bremer, à la suite de l'Opération libération de l'Irak, ce qui sera considéré par la suite comme l'une des plus graves erreurs de ce dernier, puis a été progressivement recréée, sur des bases entièrement nouvelles, par les forces de la Coalition militaire en Irak.

Avec son effectif de 260 000 militaires au 1er janvier 2009, elle est une des composantes des forces de sécurité de ce pays qui comprend en outre la police nationale, les polices locales et des milices d'autodéfense (80 000 personnes dans ces dernières en février 2008 , 92 000 en début avril 2008) et elle soutient actuellement les forces de la Coalition militaire en Irak.

Le budget de la défense pour 2008 a été de 8 milliards de dollars américains.

Historique

L'armée de terre irakienne naquit officiellement le 21 juin 1921, lorsque fut formé le premier bataillon de volontaires. Elle était destinée à remplacer progressivement l'armée britannique qui rentrait au pays. À la fin de 1922, les forces irakiennes comptaient 4 000 volontaires répartis en trois bataillons, stationnés à Mosul, Bagdad et Hilla.

L'armée continua progressivement à croître. À la fin de l'année 1929, elle comptait dans ses rangs 10 446 hommes, dont 582 officiers. En 1934 fut instaurée la conscription militaire et en 1941, les effectifs des forces armées irakiennes s'élevaient à environ 41 000 hommes. Après la Seconde Guerre mondiale, la réduction des effectifs ramena ce chiffre à 20 000, en comptant les unités de la Gendarmerie.

Une série de coups d'État, entre 1939 et 1968, eut pour conséquence la division et la réorganisation des forces armées irakiennes entre plusieurs factions politiques. Cependant, après la prise de pouvoir par le parti Baas en 1968, un contrôle unique de l'armée fut reformé et renforcé.

L'armée irakienne avait été à l'origine formée sur le modèle britannique. Mais l'influence grandissante de l'Union Soviétique, combinée à l'expérience acquise pendant la guerre Iran-Irak (1980-1988), modifia profondément ce modèle et les doctrines d'emploi.

Pendant la fin des années 1970 et la première moitié de la décennie suivante, les forces armées irakiennes connurent plusieurs bouleversements majeurs, et ce à tous les niveaux, dans les effectifs, les structures, l'approvisionnement, la hiérarchie, mais surtout dans le caractère politique.

Entre 1980 et 1990, Saddam Hussein fit passer les effectifs de l'armée de terre de 180 000 à environ un million d'hommes.

En 1987, en tenant compte des réservistes et des unités paramilitaires, l'Armée irakienne comptait 1.7 million d'hommes, sept corps d'armées, trente divisions d'infanterie, cinq divisions blindées et trois divisions mécanisées. En août 1990, elle atteignit un maximum avec cinquante divisions, dont 34 d'infanterie et 7 blindées. Elle était devenue, en termes d'effectifs, la quatrième puissance militaire du monde, après la Chine, l'Union Soviétique et les États-Unis.

Conséquence du conflit contre l'Iran, le régime baasiste irakien était devenu le plus important marché d'armes et d'équipements militaires du monde. En plus des fournitures massives d'armes en provenance d'Union Soviétique et de France, Saddam Hussein acheta à l'Allemagne Fédérale, l'Italie, la Chine, le Brésil, la Pologne, la Tchécoslovaquie et l'Égypte.

Le US Arms Control and Disarmement Agency (ACDA), estimait en 1987 que l'Irak avait acheté pour un montant total de 24 milliards de dollars américain de matériels militaires, pour la seule période allant de 1981 à 1985.

Après sa désastreuse guerre du Golfe de 1991, l'armée irakienne réduisit drastiquement le nombre de divisions d'active. Elle passa de 5 divisions blindées, 3 divisions mécanisées et 20 divisions d'infanterie, en avril 1991, à 3 divisions blindées, 3 divisions mécanisées et 11 divisions d'infanterie, à la fin de la même année.

Au déclenchement de l'invasion par les forces armées des États-Unis et celle de leurs alliés le 19 mars 2003 lors de l'Opération libération de l'Irak, l'armée irakienne comptait 4 "brigades" de la Garde Spéciale Républicaine (3 "brigades" d'infanterie (légère) et 1 "brigade" blindée en combat rapproché, chacune militairement équivalente à un régiment de la Coalition), 6 "divisions" de la Garde Républicaine (3 "divisions" blindées en combat rapproché, 1 "division" mécanisée en combat rapproché et 2 "divisions" d'infanterie motorisée, chacune militairement équivalente à une brigade de même nature de la Coalition), et l'armée régulière irakienne comptaient, elle, 17 "divisions" (3 "divisions" blindées en combat rapproché, 3 "divisions" mécanisées en combat rapproché, et 11 "divisions" d'infanterie (légère), chacune militairement équivalente à un régiment de même nature de la Coalition), le tout d'un volume total théorique de 400 000 hommes, en réalité très probablement inférieur à 300 000 hommes. L'armée régulière irakienne fut, contrairement aux espoirs de la Coalition, combattive dans les rares occasions où elle eut à affronter des forces étrangères

__
« Vouloir prouver des choses qui sont claires d'elles-mêmes, c'est éclairer le jour avec une lampe. »  


http://algerie-institution.blog4ever.com

avatar
Syfou
Adminstrateur
Adminstrateur
Masculin
Nombre de messages : 5687
Age : 34
Emploi/loisirs : Les souvenirs s'envolent aussitot la la porte ouverte .
Humeur : Bien / H.M.D / Toujours.
Date d'inscription : 11/01/2010
Localisation : Dans un autre repère !

Sujet / Message Re: Armée irakienne apérs 22/05/03

le Sam 24 Avr - 15:56
Formation de l'armée irakienne

Elle s'effectue sous la tutelle du Multinational Security Transition Command-Iraq (MNSTC-I) commandé en 2008 par le lieutenant-général James Dubik qui s'occupe de la formation de l'ensemble des forces de sécurité et de l'administration régaliene de l'Irak .

Le Coalition Military Assistance Training Team (CMATT) crée durant l'été 2003 est spécifiquement chargé de l'assistance à l'armée irakienne dans l'organigramme du MNSTC-I où il a été intégré au durant le printemps 2004. Le Coalition Army Advisory Training Team (CAATT) s'occupent de l'armée de terre et de la marine militaire et le Coalition Air Force Transition Team (CAFTT) s'occupant de l'armée de l'air.

Le premier bataillon de la nouvelle armée fût déclaré opérationnelle le 4 octobre 2003 .

Au niveau des unité irakiennes sont intégré des Military Interim Transition Teams (MiTT). Un MiTT se situe au niveau de l’État-major de la division irakienne, en liaison permanente avec le commandant de brigade américain se trouvant dans le secteur. Sous elle, 4 MiTT encadrent l’état-major des 4 brigades de ladite division puis 2 MiTTs encadrent chaque bataillon irakien, se chargeant de leur entraînement, de la maintenance du matériel, de l’appui-feu lors des opérations. Chaque MiTT comprend 18 à 20 personnels. Ils peuvent être issus de l’Iraq Assistance Group (IAG), organisme interarmées basé à Fort Riley au Kansas chargé de former les conseillers militaires, ou d'unités américaines sur place.

Le MSTC fonde l’ensemble de l'entrainement sur un cycle de 5 semaines: campagne de recrutement de 5 semaines, puis à l’issue formation sur 5 semaines; l’avantage étant d’avoir des unités dont la cohésion repose sur l’entrainement reçu plutôt que sur les liens tribaux comme c’était le cas lorsque chaque nouvelle recrue était individuellement affectée à une unité déjà existante.

Les différentes unités de l’Armée irakienne doivent pouvoir être déployées sur tout le territoire national et une brigade ou un bataillon d’une division doit pouvoir être rattaché à une autre unité sans problème. Ce sont les principes qui sont mis en place dans les Forces armées américaines par les réformes actuelles (« Brigade Unit of Action ») . Pour arriver à ce résultat il est impératif que l’organisation, l’équipement et l’entraînement soit standardisés.

Le Commandement des forces terrestres irakiennes (CFTI) (Iraqi Ground Force Command, IGFC) à sous ses ordres huit commandements opérationnels..

L’organisation est la suivante :

des unités de support de l’État-major rattachées directement au CFTI .

Numérotation des unités

En mars 2008, les divisions de l’Armée irakienne sont numérotées dans l’ordre du 1 au 17. Le numéro 13 n’est pas attribué par décision du Gouvernement irakien.

L’ordre ministériel 151 du ministère irakien de la défense, daté du 19 février 2008, a renommé les brigades de l’Armée irakienne en utilisant actuellement un chiffre individuelle se suivant selon la numérotation des divisions; de la 1re à la 4e brigades pour la 1re division, de la 5e à la 8e brigades pour la 2e division, ainsi de suite.

Les brigades étaient auparavant numérotés en ajoutant le numéro d’ordre de la brigade devant le numéro de la division (la 1e brigade de la 1re division est donc la 11e brigade, la 3e brigade de la 14e division est la 314e brigade). Les bataillons ont le même système, le 1e bataillon de la 1e brigade de la 1re division est donc le 111e bataillon d’infanterie.

Brigade standard

Une brigade standard de l’Armée irakienne comprend six bataillons organisé comme il suit :

un bataillon de troupes spécialisées (comprenant l’état-major de la brigade, une unité de génie militaire, une unité d’éclairage, une unité de police militaire) reprenant le numéro de la brigade
trois bataillons de combat numéroté 1 à 3 suivi du numéro de la brigade
un bataillon d’appui (mortiers probablement) reprenant le numéro de la brigade
un bataillon de support reprenant le numéro de la brigade

__
« Vouloir prouver des choses qui sont claires d'elles-mêmes, c'est éclairer le jour avec une lampe. »  


http://algerie-institution.blog4ever.com

avatar
Syfou
Adminstrateur
Adminstrateur
Masculin
Nombre de messages : 5687
Age : 34
Emploi/loisirs : Les souvenirs s'envolent aussitot la la porte ouverte .
Humeur : Bien / H.M.D / Toujours.
Date d'inscription : 11/01/2010
Localisation : Dans un autre repère !

Sujet / Message Re: Armée irakienne apérs 22/05/03

le Sam 24 Avr - 16:03
Numérotation des brigades

L’ordre ministériel 151 du ministère irakien de la défense, daté du 19 février 2008, a renommé les brigades de l’Armée irakienne comme il suit (ancienne désignation entre parenthèses) :

1ère division: 1e (1-1), 2e (2-1), 3e (3-1), 4e (4-1). La 1re division de l'Armée irakienne s'appelle désormais "Force de réaction rapide" et ses brigades Force de réaction rapide 1, 2, 3 et 4.
2ème division: 5e (1-2), 6e (2-2), 7e (3-2), 8e (4-2).
3ème division: 9e (1-3), 10e (2-3), 11e (3-3), 12e (formation prévue en avril 2008).
(Le numéro 13 n’est pas attribué pour les brigades.)

4ème division: 14e (1-4), 15e (2-4), 16e (3-4), 17e (prévue à l’été 2008).
5ème division: 18e (1-5), 19e (2-5), 20e (3-5), 21e (4-5).
6ème division: 22e (1-6), 23e (en formation), 24e (3-6), 25e (4-6), 54e (5-6).
7ème division: 26e (1-7), 27e (2-7), 28e (3-7), 29e (opérationnelle depuis le 3 avril 2008).
8ème division: 30e [1-8], 31e [2-8], 32e [3-8], 33e [4-8].
9ème division: 34e mécanisée (1-9), 35e blindée (2-9), 36e blindée (3-9), 37e (4-9).
10ème division: 38e (1-10), 39e (2-10), 40e (3-10), 41e (4-10).
11ème division: 42e (2-6 et 1-11), 43e (2-11), 44e (3-11), 45e (prévue en juin 2008).
12ème division (qui sera mise sur pied en juin 2008 par dédoublement de la 4e division, elle sera formée à partir des anciennes brigades d’infrastructures stratégiques et se verra attribuer la 4e brigade de la 4e division, une nouvelle 4e brigade sera formé pour la 4e division grâce aux effectif excédentaires dans les 3 autres brigades de cette division): 46e (1e brigade d’infrastructures stratégiques), 47e (2e brigade d’infrastructures stratégiques), 48e (9e brigade d’infrastructures stratégiques), 49e (4-4).
(Le numéro 13 n’est pas attribué pour les divisions.)

14ème division: 50e (5-10 et 1-14), 51e (2-14), 52e (3-14), 53e (formation prévue en mai 2008).
15ème division : en cours de formation à partir de la 54e brigade.
16ème division : Il est possible qu'une 16e DI soit créée par dédoublement de la 8e DI.
17ème division : en cours de transfert depuis le gouvernement régional kurde.
18ème division : en cours de transfert depuis le gouvernement régional kurde.

Structures de commandement

Le territoire irakien est divisé en commandement opérationnels qui assurent la coordination des FSI sur les théâtres d'opération locaux.

Commandement opérationnel de Ninive. Quartier général à Mossoul.
Le Commandement opérationnel de Ninive (CON) est l’État-major combiné qui assure la responsabilité de superviser les unités de l’Armée irakienne (terrestres, aériennes ou navales, c’est un état-major combiné) opérant dans la province de Ninive au Nord de l’Irak. Le CON a été mis en place en 2008 dans le cadre de la bataille qui oppose les Forces irakiennes et celles de la Coalition à AQI et ses alliés. Il a sous son commandement la 3e DI (qui opère à la frontière syrienne) et les unités déployées à Mossoul c'est-à-dire la 2e DI, les 2e et 4e brigades de la 9e DB et des unités de police nationales et locales. Il est possible que le CON ait aussi sous sa responsabilité les deux divisions récemment transférées de l’autorité de Gouvernement régional kurde, celles-ci sont en cours de réorganisation, réentraînement et rééquipement aux standards des divisions de l’Armée irakienne .

Commandement opérationnel de Samarra. Quartier général à Samarra.
Commandement opérationnel de Diyala. Quartier général à Bakouba
Commandement opérationnel d’Anbar. Quartier général à Ramadi.
Le Commandement opérationnel d’Anbar (COA) est l’État-major combiné qui assurera la responsabilité de superviser les unités de l’Armée irakienne (aussi bien terrestres, aériennes ou navales) opérant dans la province d’Al-Anbar à l’ouest du pays. Il aura sous son commandement les 1re et 7e DI. Les troupes de la Coalition qui sont déployées dans cette zone relève du Corps des Marines des États-Unis .

Commandement opérationnel de Bagdad. Quartier général à Bagdad (zone verte).
Le Commandement opérationnel de Bagdad (COB) est l’élément prépondérant du « plan de sécurisation de Bagdad ». Le COB contrôle deux commandements intégrés pour l’ouest et l’est de la capitale, eux-mêmes divisés en district qui contrôlent les forces dépendant de l’armée, de la police nationale et de la police locale .

Commandement opérationnel de l'Euphrate. Quartier général à Kerbala.
Le Commandement opérationnel de Karbala (COK) .

Commandement opérationnel de Dhi Qar . Quartier général à Nassiriya.
Commandement opérationnel d'Al-Basra. Quartier général à Bassorah.
Commandement opérationnel de la province d'Al-Basra Quartier général à Bassorah

Il est prévu que quatre corps d'armée soit mis en place pour regrouper les unités terrestres. Des brigades leurs seront directement rattachées sans dépendre de divisions. D'autre part un certain nombre d'unités sont des unités de réaction rapide non rattaché à des corps d'armée.

__
« Vouloir prouver des choses qui sont claires d'elles-mêmes, c'est éclairer le jour avec une lampe. »  


http://algerie-institution.blog4ever.com

avatar
Syfou
Adminstrateur
Adminstrateur
Masculin
Nombre de messages : 5687
Age : 34
Emploi/loisirs : Les souvenirs s'envolent aussitot la la porte ouverte .
Humeur : Bien / H.M.D / Toujours.
Date d'inscription : 11/01/2010
Localisation : Dans un autre repère !

Sujet / Message Re: Armée irakienne apérs 22/05/03

le Sam 24 Avr - 16:08
Unités de réaction rapide

1ère division de l'armée irakienne (force de réaction rapide) (Habbinayah) [modifier]
Elle a été créée à partir de la Force d'intervention irakienne, qui s'appelait avant Force d'action nationale irakienne au temps où la défense irakienne devait être cantonnée au niveau local. Ses unités ont donc été composées dès le départ de soldats qui étaient prêts à aller partout en Irak. Ils font partie des meilleurs soldats des nouvelles forces armées irakiennes et plusieurs des cadres de la 1re DAI combattaient aux côtés des Américains dès 2003.

1e brigade d’infanterie
2e brigade d’infanterie
3e brigade motorisée
4e brigade
Au début 2008, la 1re division de l'armée irakienne est devenue force de réaction rapide (Quick Reaction Force). Ses unités sont engagées dans tous les combats partout en Irak.

Ainsi, au début 2008, la 3e brigade est détachée dans la province de Diyala sous commandement de la 5e DAI. Elle est en juin 2008 à Bagdad. La 1e brigade à la fait partie des unités envoyées en renfort à Bassorah en avril. La 4e brigade est à Bagdad au côté de la 11e DAI, elle participe fin juin aux combats à Sadr City avec les 1e et 3e brigades.

4ème division de l'armée irakienne (infanterie) (Kirkouk)

La 4e DAI est une des meilleures unités de l'armée irakienne. Sa base arrière se trouve dans la ville de Kirkouk. Elle couvre les provinces de Salah ad-Din, Kirkuk et As-Sulaymaniya et qui a été formé avec les unités de la garde nationale de ces provinces.

14e brigade d'infanterie
15e brigade motorisée (« les aigles »)
16e brigade motorisée
17e brigade (prévue en été 2008)
Elle sert de base à la formation de la nouvelle 12e DAI. Les deux unités doivent recevoir des chars M60 et des véhicules de transport de troupes M113 américains ; elles constitueraient alors l'embryon d'un groupement mécanisé qui fera face à l'Iran. Mais cela n'est pas prévu avant 2009.

La 4e brigade de la 4e DAI a été transférée à la 12e DAI, une nouvelle 17e brigade (peut-être sur blindés à roues) est en cours de formation en juillet 2008.

La 14e brigade a été déployé dans le cadre de l'opération Knight Assault à Bassorah depuis mai 2008.

__
« Vouloir prouver des choses qui sont claires d'elles-mêmes, c'est éclairer le jour avec une lampe. »  


http://algerie-institution.blog4ever.com

avatar
Syfou
Adminstrateur
Adminstrateur
Masculin
Nombre de messages : 5687
Age : 34
Emploi/loisirs : Les souvenirs s'envolent aussitot la la porte ouverte .
Humeur : Bien / H.M.D / Toujours.
Date d'inscription : 11/01/2010
Localisation : Dans un autre repère !

Sujet / Message Re: Armée irakienne apérs 22/05/03

le Sam 24 Avr - 16:26
7ème division de l'armée irakienne (infanterie) (Al Asad)

Cette division a été formée par l’USMC. C'est aujourd'hui une des meilleures unités irakiennes, elle a vaincu Al-Qaida en Irak (AQI) dans la province d'Anbar en 2007.

26e brigade d’infanterie
27e brigade d’infanterie
28e brigade d’infanterie
29e brigade de cavalerie (opérationnelle depuis le 3 avril 2008)
Conformément aux standards de formation des forces irakiennes ses brigades ou ses bataillons pourront être engagés à tous moments au sein d’autres unités, ce qui a été testé en détachants des unités de la 7e DAI au sud de Bagdad au début de l’année 2008. Ses unités sont entraînées aux tactiques les plus modernes avec les Marines et notamment à l’insertion héliportée avec les nouveaux MV-22. La 29e brigade est la dernière formé dans le désert de l’Ouest irakien, elle est basée à Rutbah, elle doit être équipée de blindés à roue, comme les 37e ou 17e brigades.

En mai 2008; la 26e brigade a participé aux opérations à Bassorah.

9ème division de l'armée irakienne (blindée) (Taji)

La 9e DAI a une mission territoriale de sécurisation de la région au nord de Bagdad, mais elle est aussi une des unités principale de réaction rapide des Forces de sécurité irakiennes.

34e brigade mécanisée (« les lions du désert »)
35e brigade blindée
36e brigade blindée
37e brigade de cavalerie
Au début de l'année 2008, des éléments de la 9e DAI sont présents à Mossoul (2e et 4e brigades), à Diwaniya avec la 8e DAI, à Bassorah avec la 14e DAI (peut-être en vue de la transformation de cette unité en division mécanisée), à Bagdad avec la 11e DAI (peut-être en vue de la transformation de cette unité en division blindée) et avec la 6e DAI.

Futur corps d’armée Nord

Il est probable qu'un corps d'armée regroupant les unités du Nord et de l'Ouest de l'Irak soit mis en place .

2ème division d’infanterie (Mossoul)

5e brigade motorisée (« citadelle »)
6e brigade d’infanterie (assaut héliporté) (« les scorpions »)
7e brigade d’infanterie
8e brigade d’infanterie
La 2e DI est une des plus expérimenté de l’Armée irakienne. Elle a en effet été créée parmi les premières divisions irakiennes à partir des unités de la Garde nationale stationnées au Kurdistan irakien et composées de Peshmerga aguerris. Cependant le fait que les soldats de cette division aient été principalement des Kurdes et qu’ils avaient souvent combattu l’ancienne armée irakienne a causé quelques problèmes au début. Cependant aujourd’hui les nouvelles recrues et les nouveaux officiers ont homogénéisés l’unité.

Elle est aujourd'hui engagée en totalité dans la ville de Mossoul pour en assurer la sécurisation. L'opération apparait comme un succès.

3ème division d’infanterie (Al Kisik)

9e brigade motorisée
10e brigade motorisée (« les lions du désert »)
11e brigade motorisée
12e brigade (formation en avril 2008)

12ème division de l'armée irakienne (infanterie) (Tikrit)

La 12e DAI doit être mise sur pied en juillet 2008 par dédoublement de la 4e division. Sa base arrière sera à Tikrit et elle prendra en compte la province de Salah ad-Din. Elle sera formée à partir de trois anciennes brigades d’infrastructures stratégiques et se verra attribuer la 4e brigade de la 4e division, une nouvelle 4e brigade sera formé pour la 4e division grâce aux effectif excédentaires dans les 3 autres brigades de cette division.

46e brigade motorisé (ex-1e brigade d’infrastructures stratégiques)
47e brigade motorisé (ex-2e brigade d’infrastructures stratégiques)
48e brigade (ex-9e brigade d’infrastructures stratégiques)
49e brigade (ex-4-4)
La 49e brigade, ancienne 4e brigade de la 4e DAI, brigade la plus opérationnelle de la 12e DAI, est actuellement (juillet 2008) déployée à Bagdad pour prendre part aux combats de Sadr City.

15ème division de montagne

En cours de transfert depuis l’autorité du Gouvernement régional kurde, prévue pour devenir une division standard à 4 brigades de 3 bataillons de combat.

16ème division de montagne

En cours de transfert depuis l’autorité du Gouvernement régional kurde, prévue pour devenir une division standard à 4 brigades de 3 bataillons de combat.

__
« Vouloir prouver des choses qui sont claires d'elles-mêmes, c'est éclairer le jour avec une lampe. »  


http://algerie-institution.blog4ever.com

avatar
Syfou
Adminstrateur
Adminstrateur
Masculin
Nombre de messages : 5687
Age : 34
Emploi/loisirs : Les souvenirs s'envolent aussitot la la porte ouverte .
Humeur : Bien / H.M.D / Toujours.
Date d'inscription : 11/01/2010
Localisation : Dans un autre repère !

Sujet / Message Re: Armée irakienne apérs 22/05/03

le Sam 24 Avr - 16:33
Futur corps d’armée Centre
Ce corps d'armée serait le seul qui recoupe un commandement opérationnel, à savoir celui de Bagdad.

5ème division de l'armée irakienne (infanterie) (« division de fer ») (Kirkush).

La 5e DAI est déployée dans la région difficile de Diyala ; c'est la région entre Bagdad et la frontière iranienne, une zone où certains éléments insurgés (Les Sunnites baasistes, les Sunnites salafistes et les chiites de l'Armée du Mahdi soutenant Moqtada Al-Sadr, sans oublier quelques groupuscules qui se situeraient dans la mouvance Al-Qaïda) disposent du soutien direct de l'Iran et de ses forces spéciales (Force Qods) et qui, pour les insurgés et les Iraniens, ne doit surtout pas être contrôlée par les FSI. Les régions de Diyala, Salah ad-Din, Kirkouk et du sud-est de Bagdad font l'objet de nombreuses opérations des FSI et de la Coalition, dans le but de démanteler les réseaux et d'interrompre le soutien iranien.

18e brigade d'infanterie
19e brigade d'infanterie (« les lions du désert »)
20e Brigade motorisée
21e Brigade motorisée
La Kirkush Military Training Base (KMTB) est l'une premières installations construite pour la nouvelle armée armée irakienne dès janvier 2004.

6ème division de l'armée irakienne (infanterie) (Old Muthanna)

La 6e DAI est la plus ancienne formation de l’Armée irakienne déployée à Bagdad. Elle a été constituée à partir des unités de la garde nationale irakienne de la capitale et de toutes les unités qui y étaient stationnées en 2005. Elle rassemblait donc des effectifs beaucoup plus importants que ceux d’une division standard.

C'est une unité d'élite dont plusieurs bataillons ont reçu des formation commando et d'assaut aéromobile, il est probable qu'elle devienne une unité aéromobile de réaction rapide.

22e brigade motorisée (« les Cobras »)
23e brigade (en formation)
24e brigade motorisée (« Muthanna »)
25e brigade commando (assaut aéromobile) (« les aigles de Bagdad »)
54e brigade d’infanterie (assaut aéromobile) (« les défenseurs de Bagdad »)
Une des meilleures brigades (la 2e) a servi de base à la 11e DAI (c'est aujourd'hui la 42e brigade). La 4e brigade (aujourd'hui 25e), qui a reçu un entraînement commando des Special Forces américaines et une formation d’assaut aéromobile, est en train de former la nouvelle brigade de la Garde présidentielle.

Il est probable que la 54e brigade soit rattachée à la nouvelle 15e DAI (future division aéroportée ?) prévue pour Bagdad-Ouest. Celle-ci serait créée avec les unités en excédents de la 25e brigade avec comme base la base d'opération avancée Kalsu à Iskandariyah.

La 6e DAI est responsable du secteur de Bagdad-Ouest.

11ème division d’infanterie (bâtiment de l'ancien ministère de la défense)

42e brigade d’infanterie (« les tigres ») (ancienne 2-6)
43e brigade d’infanterie
44e brigade d’infanterie
45e brigade d’infanterie (prévue pour être opérationnelle en 2008)
La 11e DI a été mise en place à la fin de l’année 2007 dans le cadre de la politique de « Surge » et du « Plan de sécurisation de Bagdad ». Elle a été constituée à partir de d'une brigade aguerrie, la 2e de la 6e DI (qui est devenue sa 1e brigade) et a reçu le soutien de la 4e de la 1re DI (qui opère toujours à Bagdad au côté de la 11e DI), à laquelle se sont ajoutées deux brigades nouvellement constituées et une dernière en cours de constitution. Elle assure le contrôle de l’Est de Bagdad. Ses effectifs sont faibles par rapport à ceux d’une division d’infanterie standard et l’on estime qu’elle pourrait devenir une division blindée.

__
« Vouloir prouver des choses qui sont claires d'elles-mêmes, c'est éclairer le jour avec une lampe. »  


http://algerie-institution.blog4ever.com

avatar
Syfou
Adminstrateur
Adminstrateur
Masculin
Nombre de messages : 5687
Age : 34
Emploi/loisirs : Les souvenirs s'envolent aussitot la la porte ouverte .
Humeur : Bien / H.M.D / Toujours.
Date d'inscription : 11/01/2010
Localisation : Dans un autre repère !

Sujet / Message Re: Armée irakienne apérs 22/05/03

le Sam 24 Avr - 16:42
17ème division de l'armée irakienne (commando)

Futur corps d’armée Sud
Commandement opérationnel de la province de Dhi Qar [45] Quartier général à Nassiriya

8ème division motorisée (Diwaniya)

La 8e division motorisée est une unité bien entraînée, opérationnelle et loyale. Son ancienne 3e brigade est devenue la 1e de la nouvelle 14e DM, et une nouvelle brigade (la 33e) est en cours de formation à la base avancée de Kalsu.

30e brigade motorisée
31e brigade motorisée
33e brigade motorisée (En formation à FOB Kalsu)
34e brigade motorisée

18ème division d’infanterie (Al Memona)

En train d'être mise sur pied par dédoublement de la 8e DM. La 33e brigade de la 8e DM possède déjà 6 bataillons de combat (soit 3 de plus que la normale).

Cette division aura l’organisation standard à 4 brigades à 3 bataillons de combat.

10ème division d’infanterie (Nassiriya)

38e brigade motorisée
39e brigade d’infanterie
40e brigade motorisée
41e brigade motorisée

14ème division motorisée (Mustafa) (Bassorah)

50e brigade motorisée [cienne 3-8]
51e brigade motorisée (ancienne 5-10)
52e brigade motorisée
53e brigade (sera formée en mai 2008, probablement brigade de cavalerie blindée) .

Wiki

__
« Vouloir prouver des choses qui sont claires d'elles-mêmes, c'est éclairer le jour avec une lampe. »  


http://algerie-institution.blog4ever.com

Contenu sponsorisé

Sujet / Message Re: Armée irakienne apérs 22/05/03

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum