Bienvenue sur le forum non officiel de l'Etoile Nord-Africaine;

Afin de profiter pleinement de certains sujets sur le forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre espace si vous ne l'êtes pas encore.


http://www.intervalle-dz.com/
Sondage
Derniers sujets
» nouvelle grille de lecture du monde
Mer 13 Mar - 20:42 par ZIGHOUD15

» Wilaya 5 historique en Oranies ( 1954/1962 )
Sam 6 Oct - 19:16 par Sphinx

» dépenses militaires mondiales
Dim 6 Mai - 16:38 par ZIGHOUD15

» algerian barkhane la citadelle
Ven 27 Avr - 16:27 par ZIGHOUD15

» cabale
Mer 25 Avr - 16:06 par ZIGHOUD15

» Département du Renseignement et de la Sécurité (DRS)
Sam 20 Jan - 16:30 par ZIGHOUD15

» L'emir Abdelkader et le monde antique ....
Lun 4 Déc - 20:26 par Sphinx

» Abd-el-Qadir al-Djazaïri : naissance ,vie et mort ...
Mar 28 Nov - 22:07 par Sphinx

» BRICS
Mar 14 Nov - 9:42 par ZIGHOUD15

» LA MATRICE DU TERRORISME
Lun 30 Oct - 15:49 par ZIGHOUD15

» La science du transhumanisme
Jeu 19 Oct - 12:43 par ZIGHOUD15

» la guerre de syrie
Jeu 12 Oct - 10:38 par ZIGHOUD15

» la chine nouveau joueur en afrique
Sam 30 Sep - 21:16 par ZIGHOUD15

» Médias- Mensonges et Manipulation de l'information
Mer 20 Sep - 14:23 par ZIGHOUD15

» Les exercices militaires russo-biélorusse
Lun 18 Sep - 14:22 par ZIGHOUD15

» l'inde nouveau joueur ?
Jeu 14 Sep - 12:50 par ZIGHOUD15

» Birmanie
Mar 12 Sep - 16:46 par ZIGHOUD15

» divulgation ET sommes nous prets ?
Mer 30 Aoû - 15:23 par ZIGHOUD15

» la lachété comme le courage seraient hereditaires
Mar 22 Aoû - 10:08 par ZIGHOUD15

» Le Pentagone fait son deuil du « Nouveau Siècle américain »
Lun 21 Aoû - 19:05 par ZIGHOUD15

» le mouton de l'aid
Dim 20 Aoû - 10:32 par ZIGHOUD15

» Le captagon vient au secours des manifestants vénézuéliens
Lun 14 Aoû - 16:56 par ZIGHOUD15

» Le franc CFA, arme de destruction massive contre le développement africain
Lun 14 Aoû - 16:12 par ZIGHOUD15

Galerie


Mars 2019
DimLunMarMerJeuVenSam
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Calendrier Calendrier

Connexion

Récupérer mon mot de passe


Géopolitique du Royaume-Uni

Aller en bas

Sujet / Message Géopolitique du Royaume-Uni

Message par Sphinx le Jeu 6 Mai - 23:00

Histoire du Royaume Uni :

1066 : Guillaume le Conquérant inaugure la dynastie normande.
1154 : accession au trône des Plantagenêt.
1485 : début du règne des Tudor : suite à la perte de ses fiefs de France, l’Angleterre consolide son unité nationale et fonde sa puissance maritime.
1603 : réunion des couronnes d’Angleterre et d’Ecosse en la personne des Stuart. Les troubles
religieux s’accentuent entre royalistes, tolérants vis-à-vis du catholicisme, et puritains.
1649 : la querelle religieuse dégénère en guerre civile. Elle a pour conséquence l’abolition de la Royauté, l’exécution du roi et la proclamation de la République dirigée par Cromwell qui impose une dictature militaire.
1660 : la royauté des Stuart est restaurée.
1707 : l’acte d’union entre Angleterre et Ecosse officialise le royaume de Grande-Bretagne.
1714-1822 : la dynastie hanovrienne accède au trône. Le pays conquiert l’Inde et le Canada mais perd sa colonie américaine en 1783.
1800 : acte d’union avec l’Irlande (fondation du Royaume-Uni).
1837 : début du règne de la reine Victoria. Essor de l’industrie et de l’économie libérale.
1880-1914 : expansion coloniale en Afrique. Troubles sociaux dans tout le Royaume-Uni.
1914 (4 août) : la Grande-Bretagne entre en guerre contre l’Allemagne. Armistice en 1918.
1922 : l’Eire obtient son autonomie. l’Union et l’Empire se transforment du fait de la
montée des nationalismes. Le pays connaît de graves difficultés sociales et monétaires, aggravées par la crise de 1929.
1939 (3 septembre) : l’Angleterre déclare la guerre à l’Allemagne et accueille les gouvernements européens en exil. De juillet à octobre 1940, le pays subit les bombardements incessants de l’aviation allemande.
1942 : alors que les troupes britanniques repoussent celles du IIIème Reich en Afrique du nord, la Grande-Bretagne s’illustre dans son soutien actif aux mouvements de résistance.
1945 : le pays consolide sa position internationale après la guerre, mais le bilan économique
est lourd à supporter en raison des dettes contractées auprès des Etats-Unis et du
Commonwealth. Les travaillistes, grands vainqueurs des élections de 1945, mettent en place
l’Etat-Providence, véritable révolution sociale qui va aggraver les problèmes financiers.
1947 : l’essor des mouvements nationalistes conduit à accorder l’indépendance de l’Inde puis, l’année suivante, celle de la Birmanie et de Ceylan.
1949 (4 avril) : adhésion à l’OTAN de l’Angleterre, qui refuse de s’engager dans la construction d’une Europe supranationale.
1956 : la crise de Suez confirme la perte d’influence du Royaume-Uni.
1968 : violents troubles en Irlande du nord. Les travaillistes, au pouvoir depuis 1964, se
trouvent confrontés à une crise financière qui cause leur défaite électorale en 1970.
1973 (1 janvier) : les conservateurs intègrent la CEE.
Les chocs pétroliers, ajoutés aux faiblesse structurelles de l’économie et aux nombreuses grèves animées par les syndicats, entraînent la défaite des conservateurs aux élections de 1974.
1979 : à la tête des conservateurs victorieux, Margaret Thatcher redresse l’économie. En 1982, elle engage le pays dans la guerre des Malouines, dont il sortira victorieux face à l’Argentine.
1990 : le vote de la poll-tax entraîne de nombreuses manifestations et contribue à aggraver un
climat social déjà assombri par les grèves, les manifestations et les attentats de l’IRA. Thatcher démissionne de son poste de premier ministre et John Major lui succède.
1993 : la Chambre des Communes approuve le traité de Maastricht.
1997 : le leader travailliste Tony Blair remporte les élections.
2005 : Tony Blair remporte une nouvelle fois les élections.

Atlas du Monde

__
"Quelle est la différence fondamentale entre une femme et un terroriste ? Avec le terroriste on peut négocier"
3

.、スフィンクス、


Spoiler:


Sphinx
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 8037
Age : 33
Emploi/loisirs : Mat
Humeur : Peu importe.
Date d'inscription : 19/12/2008
Localisation : S.B.A

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Géopolitique du Royaume-Uni

Message par Sphinx le Jeu 6 Mai - 23:14

Tous les Pays sont sous tutelles Britanniques en réalité



Spoiler:
Et tous les Chefs de tous les États sont des Chevaliers
au service de la Couronne d'Angleterre
Cessons de nous croire ''réalistes de suivre''

Lady Diana était-elle aussi naive que cela pour avoir marier un militaire et croire qu'il serait un pacifiste ?

Tous les chefs de tous les États sont mis en place par la Couronne d'Angleterre (c'est leur secret)_. Tous les chefs des États sont les Chevaliers des rois et des reines du Royaume-Uni. Même la France n'est qu'une colonie britannique qui joue à la république, république mise en place par un général De Gaulle monarchiste. Les Pays Arabes furent conquis par Napoléon 111 et qui était ''Commandant en Chef des Armées Britanniques, d'ailleurs il est mort à Londres et protégé des Britanniques. Le Tsar Nicholas de Russie était cousin germain avec le roi Georges V d'Angleterre et sous ses ordres. La Reine Mary, fille du Tsar de Russie, elle maria le neveu du roi Charles Ier de Roumanie puis divorça pour marier le roi Georges V d'Angleterre.


Maudits niaiseux, cessez de les vénérer:le seul héros de votre vie c'est vous, et surtout pas ces monarchistes qui se foutent tous et toutes de vous tous.

Arrêtez de faire simple, n'embarquez plus dans leurs magouilles et leurs mensonges grotesques: DÉPROGRAMMEZ-VOUS de leurs films de princes et de prétendus ''nobles'' chevaliers...... il n'y a rien de noble à tuer et qu'importe si c'est au nom d'Allah ou de Dieu, faisons toujours de choix de VIE et non de mort! Et puis cessez de dire ''On a pas le choix, ça prend de de l'argent, on ne peut rien faire...''....... OUI ON A TOUJOURS LE CHOIX; oui ça prend de l'argent mais pour tous; et OUI ON PEUT TOUT FAIRE il suffit de s'y mettre et tout se produit mais il suffit au moins qu'on le désire intensément.... Oui, ON A TOUJOURS LE CHOIX de suivre moyennant des avantages pour se conformer OU de vivre conformément selon sa personnalité sans faire de compromis et même si pour cela nous devons vivre pauvrement :

VAUT MIEUX UN PAUVRE UTILE QU'UN RICHE INUTILE.

http://genereusespersonnes.blogspot.com

__
"Quelle est la différence fondamentale entre une femme et un terroriste ? Avec le terroriste on peut négocier"
3

.、スフィンクス、


Spoiler:


Sphinx
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 8037
Age : 33
Emploi/loisirs : Mat
Humeur : Peu importe.
Date d'inscription : 19/12/2008
Localisation : S.B.A

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Géopolitique du Royaume-Uni

Message par Syfou le Mer 10 Aoû - 5:13

Situation géopolitique

Les termes Royaume-Uni, Grande-Bretagne et Angleterre recouvrent des entités géopolitiques distinctes et ne sont donc pas synonymes.
En effet, le terme de Royaume-Uni (angl.: United Kingdom) désigne l'ensemble des territoires du pays (voir la carte 1), alors que la Grande-Bretagne comprend les trois «provinces historiques» de l’île de Grande-Bretagne que sont l'Angleterre (England), le pays de Galles (Wales) et l'Écosse (Scotland). Ainsi, il ne convient pas d'appeler le pays «Grande-Bretagne» (une île) et encore moins «Angleterre» (une province historique), mais bien «Royaume-Uni». On ne doit pas réduire le pays à la seule Angleterre, bien que le pouvoir politique ait été concentré dans cette seule «province» durant quelques siècles.



L’Angleterre et le pays de Galles ont été réunis en 1542 en un seul royaume; l’Angleterre et l’Écosse, en 1707. À partir de 1801, date de l'union de la Grande-Bretagne et de l'Irlande, le royaume a été officiellement appelé Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande (United Kingdom of Great Britain and Ireland) ou plus simplement Royaume-Uni.

Après la partition de l’Irlande de 1921, le pays s'est officiellement appelé Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord (United Kingdom of Great Britain and Northern Ireland). Il est formé de l’Angleterre (angl. England : 130 412 km²), du pays de Galles (angl. Wales : 20 779 km²), de l’Écosse (angl. Scotland : 78 133 km²) et de l’Irlande du Nord (angl. Northern Ireland : 13 576 km²), pour une superficie totale de 244 820 km².

La dévolution

Aujourd'hui, depuis la «dévolution» accordée au pays de Galles, à l'Écosse et à l'Irlande du Nord, le gouvernement britannique utilise l'expression devolved administrations pour désigner les trois «entités» en question, ce qui se traduirait en français par «administrations déléguées». En réalité, le seul terme utilisé décrivant le territoire est celui de area, ce qui équivaut en français à «région».

On a également recours aux expressions local authorities («autorités locales») et local government («administration locale») pour désigner les «administrations déléguées», ainsi que le mot nation («nation») pour dénommer la population de chacune des «régions déléguées». On emploie aussi les termes central government («gouvernement central») pour désigner le gouvernement de Londres.

Le Royaume-Uni n'étant pas une fédération, il n'est pas possible de recourir à des termes tels que «État» (comme aux États-Unis), «province» (comme au Canada et en Afrique du Sud) ou «canton» (comme en Suisse). Le Royaume-Uni n'a pas non plus retenu les expressions telles que «région autonome» (comme en Italie) ou «communauté autonome» (comme en Espagne). On dit aussi que le Royaume-Uni d'aujourd'hui est formé de quatre «pays constitutifs» ("constituent countries") ou «nations constitutives» ("Home Nations" ou "Home Countries"): l'Angleterre, l'Écosse, l'Irlande du Nord et le pays de Galles. Bref, la terminologie demeure incertaine et ambiguë pour désigner les nouvelles entités découlant de la dévolution.

Par ailleurs, si le Royaume-Uni possède un «gouvernement central», il ne dispose pas d'un «parlement central», car le Parlement de Westminster est celui de tout le Royaume-Uni dans lequel les représentants sont ceux de l'Angleterre, de l'Écosse, du pays de Galles et de l'Irlande du Nord. Autrement dit, les Anglais d'Angleterre sont minoritaires, puisque les Écossais, les Gallois et les Nord-Irlandais sont ensemble majoritaires. D'ailleurs, certains Anglais se demandent pourquoi l'Angleterre ne bénéficie pas, elle aussi, de sa «dévolution» avec son parlement local. Paradoxalement, les Écossais, les Gallois et les Irlandais peuvent s'occuper de leurs affaires locales, pas l'Angleterre.

L'Angleterre

Si on consulte la carte de l'île de Grande-Bretagne et en excluant l'Écosse et le pays de Galles, on constatera que l'Angleterre compte elle-même plusieurs «régions» d'ordre strictement administratif: le Nord-Ouest (North West), le Nord-Est (North East), les Midlands de l'Est (East Midlands), les Midlands de l'Ouest (West Midlands), l'Anglia de l'Est (East Anglia), le Sud-Est (South East) et le Sud-Ouest (South West). Voir la carte des régions.

De plus, l'Angleterre compte également 39 comtés non métropolitains, six comtés métropolitains ainsi que le Grand-Londres. Les comtés sont subdivisés en 330 districts qui, eux-mêmes, regroupent quelque 10 000 paroisses. Chaque ordre d'administration locale est présidé par un conseil dont les membres sont élus pour un mandat de quatre ans. En 1985, le conseil du Grand-Londres et les six conseils des comtés métropolitains ont été abolis, alors que la majorité de leurs fonctions fut transférée, dans le cas du Grand-Londres, aux 32 municipalités londoniennes et à la ''Corporation of London'' et, dans les cas des comtés métropolitains, aux conseils des districts métropolitains.

L'île de Man et les îles Anglo-Normandes

Quant à l'île de Man (572 km²) située en mer d’Irlande et aux îles Anglo-Normandes (angl. Channel Islands : 194 km²) situées dans le golfe de Saint-Malo près des côtes françaises, elles sont des possessions de la Couronne britannique, et ne font pas juridiquement partie du Royaume-Uni (ni de l'Union européenne). Cela signifie qu’aucune loi du Parlement britannique ne s’applique à ces îles, sauf si l’une d’entre elles est expressément désignée par son nom – à partir d’une requête officielle du gouvernement local – dans un texte législatif britannique.

Les territoires d'outre-mer

Enfin, le Royaume-Uni a conservé sous sa dépendance certains territoires d'outre-mer : Anguilla, les Bermudes ("Bermuda"), le Territoire britannique de l'océan Indien ("British Indian Ocean Territory"), les îles Vierges britanniques ("British Virgin Islands"), les îles Caïmans, les îles Malouines ("Falkland Islands"), Gibraltar, Montserrat, les îles Pitcairn, l'île Sainte-Hélène (côtes africaines), les îles de la Géorgie du Sud et les îles Sandwich du Sud ("South Georgia and the South Sandwich Islands"), les îles Turks-et-Caicos.



Le Royaume-Uni possède onze PTOM, c'est-à-dire des «pays et territoires d'outre-mer», qui sont des dépendances d'États membres de l'Union européenne — soit le Danemark, la France, les Pays Bas et le Royaume-Uni — dont ils ne font pas partie tout en gardant un lien d'association. Seul Gibraltar est une «colonie».

http://tlfq.ulaval.ca

Résumé

La dévolution, réforme clé des années Blair, est restée inachevée. Tout le territoire du Royaume-Uni n’a pas bénéficié d’une décentralisation des pouvoirs et de la création de gouvernements régionaux élus. L’Angleterre, 85% de la population britannique, n’a pas été concernée la modernisation constitutionnelle.

Pourtant, le contrecoup de la dévolution écossaise et galloise est perceptible sur le territoire anglais.

La dévolution à géométrie variable inachevée a créé des déséquilibres institutionnels et politiques entre les nations du Royaume-Uni, qui pourraient à terme dégrader les relations internes et remettre en question l’unité du pays. En effet, l’Etat britannique est confronté à de profonds bouleversements identitaires, notamment en Angleterre.

Pour prolonger le processus de dévolution, la régionalisation politique anglaise était présentée comme la solution idéale par les pouvoirs publics. Cependant, les électeurs du Nord-Est ont refusé une telle réforme en 2004.

Ainsi, bien qu’elle soit découpée en régions, l’Angleterre n’a pas connu de régionalisation politique contrairement aux autres grands Etats européens. Le rôle des entités régionales reste purement administratif et fonctionnel. Elles sont le cadre privilégié pour les politiques d’aménagement et de développement économique des territoires, ainsi que pour l’organisation du service public au Royaume-Uni

Le Nord-Est est un exemple pertinent pour étudier la question régionale en Angleterre. Le concept de région intéresse particulièrement les acteurs politiques et économiques locaux. C’est aussi le seul territoire où un mouvement régionaliste identitaire a vu le jour.

L’idée de région est ainsi au cœur de réflexions géopolitiques très complexes, sur l’avenir de l’Angleterre et du Royaume-Uni tout entier.

"LA QUESTION REGIONALE EN ANGLETERRE - Nouvelles approches politiques du territoire anglais"

par Mark BAILONI

http://ex.geopolitique.net

__
« Vouloir prouver des choses qui sont claires d'elles-mêmes, c'est éclairer le jour avec une lampe. »  


http://algerie-institution.blog4ever.com

Syfou
Syfou
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 5687
Age : 36
Emploi/loisirs : Les souvenirs s'envolent aussitot la la porte ouverte .
Humeur : Bien / H.M.D / Toujours.
Date d'inscription : 11/01/2010
Localisation : Dans un autre repère !

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Géopolitique du Royaume-Uni

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum