Bienvenue sur le forum non officiel de l'Etoile Nord-Africaine;

Afin de profiter pleinement de certains sujets sur le forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre espace si vous ne l'êtes pas encore.

Police aux États-Unis d'Amérique 120px-10

http://www.intervalle-dz.com/
Sondage
Derniers sujets
» nouvelle grille de lecture du monde
Police aux États-Unis d'Amérique EmptyMer 13 Mar - 20:42 par ZIGHOUD15

» Wilaya 5 historique en Oranies ( 1954/1962 )
Police aux États-Unis d'Amérique EmptySam 6 Oct - 19:16 par Sphinx

» dépenses militaires mondiales
Police aux États-Unis d'Amérique EmptyDim 6 Mai - 16:38 par ZIGHOUD15

» algerian barkhane la citadelle
Police aux États-Unis d'Amérique EmptyVen 27 Avr - 16:27 par ZIGHOUD15

» cabale
Police aux États-Unis d'Amérique EmptyMer 25 Avr - 16:06 par ZIGHOUD15

» Département du Renseignement et de la Sécurité (DRS)
Police aux États-Unis d'Amérique EmptySam 20 Jan - 16:30 par ZIGHOUD15

» L'emir Abdelkader et le monde antique ....
Police aux États-Unis d'Amérique EmptyLun 4 Déc - 20:26 par Sphinx

» Abd-el-Qadir al-Djazaïri : naissance ,vie et mort ...
Police aux États-Unis d'Amérique EmptyMar 28 Nov - 22:07 par Sphinx

» BRICS
Police aux États-Unis d'Amérique EmptyMar 14 Nov - 9:42 par ZIGHOUD15

» LA MATRICE DU TERRORISME
Police aux États-Unis d'Amérique EmptyLun 30 Oct - 15:49 par ZIGHOUD15

» La science du transhumanisme
Police aux États-Unis d'Amérique EmptyJeu 19 Oct - 12:43 par ZIGHOUD15

» la guerre de syrie
Police aux États-Unis d'Amérique EmptyJeu 12 Oct - 10:38 par ZIGHOUD15

» la chine nouveau joueur en afrique
Police aux États-Unis d'Amérique EmptySam 30 Sep - 21:16 par ZIGHOUD15

» Médias- Mensonges et Manipulation de l'information
Police aux États-Unis d'Amérique EmptyMer 20 Sep - 14:23 par ZIGHOUD15

» Les exercices militaires russo-biélorusse
Police aux États-Unis d'Amérique EmptyLun 18 Sep - 14:22 par ZIGHOUD15

» l'inde nouveau joueur ?
Police aux États-Unis d'Amérique EmptyJeu 14 Sep - 12:50 par ZIGHOUD15

» Birmanie
Police aux États-Unis d'Amérique EmptyMar 12 Sep - 16:46 par ZIGHOUD15

» divulgation ET sommes nous prets ?
Police aux États-Unis d'Amérique EmptyMer 30 Aoû - 15:23 par ZIGHOUD15

» la lachété comme le courage seraient hereditaires
Police aux États-Unis d'Amérique EmptyMar 22 Aoû - 10:08 par ZIGHOUD15

» Le Pentagone fait son deuil du « Nouveau Siècle américain »
Police aux États-Unis d'Amérique EmptyLun 21 Aoû - 19:05 par ZIGHOUD15

» le mouton de l'aid
Police aux États-Unis d'Amérique EmptyDim 20 Aoû - 10:32 par ZIGHOUD15

» Le captagon vient au secours des manifestants vénézuéliens
Police aux États-Unis d'Amérique EmptyLun 14 Aoû - 16:56 par ZIGHOUD15

» Le franc CFA, arme de destruction massive contre le développement africain
Police aux États-Unis d'Amérique EmptyLun 14 Aoû - 16:12 par ZIGHOUD15

Galerie


Police aux États-Unis d'Amérique Empty
Mai 2019
DimLunMarMerJeuVenSam
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 

Calendrier Calendrier

Connexion

Récupérer mon mot de passe


Police aux États-Unis d'Amérique

Aller en bas

Sujet / Message Police aux États-Unis d'Amérique

Message par Syfou le Sam 8 Mai - 15:03

Aux États-Unis, état fédéral, il existe un grand nombre de forces de police distinctes suivant l'échelon territorial (fédéral, état, comtés ou villes) ou le domaine (drogue, intervention, transports, frontières, etc.). On trouve ainsi :

Au niveau fédéral, les agences fédérales (par exemple le FBI), dépendantes du gouvernement fédéral des États-Unis.
Au niveau des États américains, la police de l'État, dépendantes du gouverneur ou de la législature de l'État et compétente sur le territoire de l'état ;
Au niveau des comtés ou des villes, la police du comté (sous l'autorité d'un shérif, chef local de la police, en général élu) ou la police de la ville (sous l'autorité du maire), compétentes sur leur territoire respectif.

Villes et comtés

Les villes américaines ont leur propre police (NYPD, pour New York ; CPD pour Chicago ; LAPD, pour Los Angeles). Les grandes villes peuvent avoir au sein même de leur police des départements ou services spécialisés (police routière, lutte contre les stupéfiants, etc.), le plus connu étant les SWAT, acronyme de Special Weapons And Tactics (« Armes et tactiques spéciales »)

Ces villes américaines peuvent également avoir des services de police pour des lieux dédiés comme la Los Angeles Police Airport, qui dépend du département des aéroports de la ville de Los Angeles et non du département de police de la ville.

Dans les secteurs qui ne sont pas incorporés en municipalités (city, town ou village), ne possédant donc pas de police municipale, ce rôle est alors dévolu au shérif du comté (les États américains sont subdivisés en comtés). Dans chaque comté, le shérif est un officier, généralement élu et souvent tous les 4 ans, en même temps que les juges et gouverneurs. Il est responsable des prisons du comté, des tribunaux civils, et des mesures à prendre pour faire appliquer les lois et règlements. Le bureau du shérif est également chargé d'assurer la police dans les villes qui ne possèdent pas de police municipale. Pour ce faire, il nomme des shérif-adjoints qui jouent le rôle de policier. En 2007, on comptait 3 084 shérifs dont 40 femmes.

États américains

Au niveau des États américains, il existe souvent une police d'État chargée de faire appliquer les lois de l'État. En fonction de l'importance et de la population de l'État, elle peut avoir des services de police spécialisés. Il peut également n'exister que quelques services spécialisés, le reste des fonctions de police étant alors dévolu aux services du shérif ou aux polices municipales. Il peut également exister des services de police agissant sur des territoires dédiés (parcs de l'État, autoroutes).

Par exemple, le Texas et l'Arkansas ont une police d'État, la Texas Ranger Division et l'Arkansas State Police, tandis que la Californie, l'état américain le plus peuplé (38 millions d'habitants), n'a pas de police d'État mais plusieurs agences de police spécialisées :

California Highway Patrol (CHP), popularisée par le feuilleton télévisé CHiPs, chargée de la police routière ;
California Bureau of Firearms, chargée de faire respecter les lois sur les armes en Californie mais qui a également une mission d'éducation et de formation auprès du public et des distributeurs ;
California Department of Fish and Game, agence responsable de la protection de la vie sauvage qui a en son sein une force de police contre le braconnage ;
California Bureau of Gambling Control, le bureau de contrôle des jeux.
Ceci peut en partie s'expliquer par la présence dans l'État d'importantes polices municipales couvrant des villes ou des conurbations importantes comme le LAPD ou le San Francisco Police Department ou des polices spécialisées comme le BART Police qui assure la sécurité du réseau de transport de la région de la baie de San Francisco, l'ensemble couvrant une grande partie de la population de Californie.

__
« Vouloir prouver des choses qui sont claires d'elles-mêmes, c'est éclairer le jour avec une lampe. »  


http://algerie-institution.blog4ever.com

Syfou
Syfou
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 5687
Age : 36
Emploi/loisirs : Les souvenirs s'envolent aussitot la la porte ouverte .
Humeur : Bien / H.M.D / Toujours.
Date d'inscription : 11/01/2010
Localisation : Dans un autre repère !

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Police aux États-Unis d'Amérique

Message par Syfou le Sam 8 Mai - 15:09

État fédéral

Il existe également plusieurs services de police au niveau fédéral (des Law enforcement agencies) dépendant du gouvernement fédéral des États-Unis. Il peut s'agir d'agence indépendante du gouvernement des États-Unis c'est-à-dire ne dépendant pas d'un département (équivalent de ministère) de la branche exécutive du pouvoir américain ou d'agences fédérales ou de services dépendant de ces mêmes ministères. Elles sont chargées de faire respecter les lois fédérales.

Au cours de l'histoire des États-Unis, le rôle du gouvernement fédéral s'est accru, souvent aux dépens du pouvoir des États. Cela s'est traduit par l'apparition de nouvelles agences de police, les federal law enforcement agencies ou de nouvelles structures. Après les attentats du 11 septembre 2001, a été créé un nouveau département, le département de la Sécurité intérieure des États-Unis, qui a regroupé plusieurs agences ou organismes auparavant dispersés sur d'autres départements. Pour répondre à cette nouvelle menace, a aussi été créé le Federal Air Marshal Service, dont les hommes assurent la sécurité à bord des avions de ligne pendant les vols.

Marquant bien la séparation des pouvoirs aux États-Unis, la police du Capitole, chargée de la sécurité du Capitole et des membres du Congrès et la police de la Cour suprême, responsable de la sécurité du bâtiment et des juges de la Cour, dépendent non de départements de la branche exécutive mais respectivement de la branche législative, le Congrès des États-Unis, et de la branche judiciaire, la Cour suprême des États-Unis.

Los Angeles Police Department

Los Angeles Police Department (LAPD) est la police municipale de Los Angeles, Californie, aux États-Unis. Sa devise est « To Protect and Serve » (en français : « Protéger et servir »).

Même en français, c'est devenu le mot le plus courant pour désigner la police municipale de Los Angeles (mais leur mission est équivalente à celle de la police nationale française). Son histoire est riche et controversée notamment à cause de cas de violence et de corruption. Les exploits de l'agence ont été mis en scène dans de nombreux films.

Ce département de police, l'un des plus importants des États-Unis, emploie 10 000 policiers et 3 263 civils pour les 3,4 millions d'habitants de Los Angeles (1 209 km²). Le nombre d'employés est très bas en comparaison avec la plupart des grandes villes. Le chef actuel, William J. Bratton, a fait de l'augmentation des effectifs une de ses priorités. Pourtant, de nombreux habitants de Los Angeles font encore appel à des sociétés de protection privées.

Sa flotte aérienne comprend une vingtaine d'hélicoptères dont 3 sont en permanence dans les airs.
En cas d'extrême urgence, une unité spéciale d'une centaine d'hommes entrainés, lourdement armés et bien équipés (véhicules blindés, fusils de précision, armes automatiques, moyens de communication et d'observation) peut intervenir, il s'agit du Special Weapons And Tactics (SWAT) qui donnèrent ce surnom aux groupes d'intervention policiers. C'est sur ce modèle technique et tactique que la Gendarmerie nationale française créera le Groupe d'intervention de la Gendarmerie nationale (GIGN) en 1974.

*Le LAPD utilise majoritairement des Ford Crown Victoria Police Interceptor, des Dodge Charger LX et des Chevrolet Tahoe.

__
« Vouloir prouver des choses qui sont claires d'elles-mêmes, c'est éclairer le jour avec une lampe. »  


http://algerie-institution.blog4ever.com

Syfou
Syfou
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 5687
Age : 36
Emploi/loisirs : Les souvenirs s'envolent aussitot la la porte ouverte .
Humeur : Bien / H.M.D / Toujours.
Date d'inscription : 11/01/2010
Localisation : Dans un autre repère !

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Police aux États-Unis d'Amérique

Message par Syfou le Sam 8 Mai - 15:26

New York City Police Department

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le New York City Police Department (NYPD), que l'on peut traduire par « Département de police de la ville de New York ») est, en termes d'effectif, le plus important service de police des États-Unis. Fondé en 1845, il est en charge de l'application et du respect de la loi, ainsi que de la lutte contre la criminalité, ceci sur l'ensemble des cinq districts de la ville de New York et est sous la juridiction du maire de New York. Il dispose de 36 227 agents en 2009.

Il est considéré comme le premier département de police moderne aux États-Unis ; lors de sa création au XIXe siècle, le NYPD prit pour modèle le Metropolitan Police Service de Londres.

Depuis les attentats du 11 septembre 2001, le NYPD bénéficie d'une sympathie importante au sein de la population américaine, ses membres étant considérés comme des « héros » (bravest).

Le NYPD a pour devise : « Courtesy, professionalism, respect » (en français : « Courtoisie, professionnalisme, respect »). Elle est inscrite sur les portières arrières des véhicules de police.

Le NYPD est le sujet de nombreuses séries policières et d'investigations, comme New York Police Blues, New York police judiciaire, New York unité spéciale, New York section criminelle, Kojak, Capitaine Furillo, New York 911, Les Experts : Manhattan , etc.

Le NYPD, le LAPD et le CPD sont les trois services de police les plus utilisés dans le monde cinématographique (par exemple, Bone Collector). Ceci fait du NYPD une administration mondialement connue et reconnue.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

__
« Vouloir prouver des choses qui sont claires d'elles-mêmes, c'est éclairer le jour avec une lampe. »  


http://algerie-institution.blog4ever.com

Syfou
Syfou
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 5687
Age : 36
Emploi/loisirs : Les souvenirs s'envolent aussitot la la porte ouverte .
Humeur : Bien / H.M.D / Toujours.
Date d'inscription : 11/01/2010
Localisation : Dans un autre repère !

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Police aux États-Unis d'Amérique

Message par Syfou le Sam 8 Mai - 15:40

New York City Transit Police

La New York City Transit Police, créée en 1935, dissoute en 1995, était un département de police chargé de la sécurité et du respect de la loi dans les lignes du métro de New York. La New York City Transit Police était aussi chargée de protéger le réseau des dégradations, et notamment des graffitis.

Wiki

__
« Vouloir prouver des choses qui sont claires d'elles-mêmes, c'est éclairer le jour avec une lampe. »  


http://algerie-institution.blog4ever.com

Syfou
Syfou
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 5687
Age : 36
Emploi/loisirs : Les souvenirs s'envolent aussitot la la porte ouverte .
Humeur : Bien / H.M.D / Toujours.
Date d'inscription : 11/01/2010
Localisation : Dans un autre repère !

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Police aux États-Unis d'Amérique

Message par Syfou le Jeu 2 Sep - 3:50

la police met fin à la prise d'otages près de Washington, le suspect abattu

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La police a annoncé avoir abattu un homme armé qui avait pris mercredi pendant quelques heures des otages dans les locaux de la chaîne de télévision Discovery Channel, dans la banlieue de Washington, et les trois personnes qu'il retenait ont été libérées.
"Nos unités tactiques sont intervenues" quand le suspect a pointé une arme vers un des otages, a indiqué le chef de la police du comté de Montgomery, J. Thomas Manger, lors d'une conférence de presse. "Ils ont tiré sur le suspect. Le suspect est mort".
La police avait craint pour la vie des personnes retenues après plus de deux heures de négociations par téléphone au cours desquelles l'individu s'était montré émotionnellement instable.
"Tous les otages sont en sécurité et à l'extérieur du bâtiment", a-t-il assuré.
M. Manger a ajouté que la police avait estimé que l'homme portait "des engins explosifs sur la poitrine et dans le dos" qui "semblaient avoir explosé".
D'autres engins suspects se trouvaient néanmoins encore dans le bâtiment. "Ils sont dans des sacs à dos et nous ne savons pas exactement qui les a amenés ici et ce dont il s'agit. On soupçonne que c'est (le preneur d'otages), alors il est nécessaire de les neutraliser", a dit J. Thomas Manger.
Il a également indiqué ne pas pouvoir assurer à ce stade que le preneur d'otages avait agi seul. "Il y a un grand nombre d'informations que nous devons examiner".
La prise d'otages avait commencé vers 13H00 locales (17H00 GMT) au siège de Discovery Channel, un grand bâtiment situé à Silver Spring (Maryland, est), dans une zone commerciale proche des transports en commun, à environ 11 km de au nord de la Maison Blanche.
Selon le chef de la police, le suspect était connu pour avoir eu des "démêlés avec les gens de Discovery Channel".
Les médias américains avançaient que le suspect pourrait être un militant écologiste, répondant au nom de James Jay Lee, embarqué dans une lutte acharnée contre le réchauffement climatique. Des images de l'individu brandissant une pancarte "Discovery Channel: sauvez la planète!!", étaient diffusées par les chaînes américaines.
La police a refusé de confirmer que cet homme était le preneur d'otages.
James Jay Lee serait également, selon plusieurs médias, l'auteur d'un site internet baptisé "savetheplanetprotest.com" et comportant une longue série de revendications en 11 points, baptisée "Discovery Channel DOIT diffuser au monde entier son engagement à sauver la planète et doit le faire IMMEDIATEMENT".
Le texte, signé "Lee", au ton décousu et à la mise en page archaïque (texte noir sur fond blanc) explique que pour sauver la planète, il est nécessaire de "diminuer la population humaine" en empêchant la reproduction des hommes. Son auteur appelle en outre Discovery Channel à mettre en place une nouvelle grille de programmes pour sensibiliser la population aux enjeux du climat.

AFP

http://www.pressealgerie.net/

__
« Vouloir prouver des choses qui sont claires d'elles-mêmes, c'est éclairer le jour avec une lampe. »  


http://algerie-institution.blog4ever.com

Syfou
Syfou
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 5687
Age : 36
Emploi/loisirs : Les souvenirs s'envolent aussitot la la porte ouverte .
Humeur : Bien / H.M.D / Toujours.
Date d'inscription : 11/01/2010
Localisation : Dans un autre repère !

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Police aux États-Unis d'Amérique

Message par Daûphin_zz_47 le Dim 20 Fév - 15:52

Special Weapons And Tactics

Aux États-Unis, le SWAT, acronyme de Special Weapons and Tactics (Special Weapons Attack Tactics à l’origine), est l’unité de police spécialisée dans les opérations paramilitaires dans les grandes villes.

Ses missions peuvent consister en des assauts coordonnés sur des objectifs choisis tels que des criminels lourdement armés dans des lieux retranchés. Les membres de ces unités disposent d'un équipement spécifique : fusils d'assaut, fusils à pompe, casques spéciaux, grenades à effet de choc et fusils à lunettes pour les tireurs de précision (les marksmen).

Les équivalents en France sont les GIPN ou les PI2G, ainsi que le RAID ou le GIGN qui ont une vocation nationale, et aussi la BRI-PP (dite brigade Antigang).

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Histoire

En août 1965, les émeutes de Watts en Californie qui ont duré plus de huit jours et mobilisé environ 10 000 personnes ont pris une tournure des plus dramatiques : 34 morts et un millier de blessés plus ou moins graves. Le Los Angeles Police Department (LAPD) a vite pris conscience qu’il lui fallait une unité spéciale capable de répondre à ce type de situation. Ce souhait s'est vite à nouveau fait ressentir après l'incident de la fusillade de Surrey Street où trois policiers et le forcené barricadé perdirent la vie. Le chef de la police de l'époque, Daryl F. Gates déclara à la suite de ces événements : « J'ai compris que nous devions concevoir une autre méthode pour neutraliser les tireurs isolés ou barricadés. »

La première unité SWAT de l'histoire apparait en 1968, à Los Angeles. Le premier défi pour le SWAT du LAPD fut relevé le 9 décembre 1969 : une confrontation de quatre heures avec des membres des Black Panthers. Les Panthers ont fini par se rendre ; le bilan humain fut de trois Panthers blessés et trois policiers blessés.

L’après-midi du 17 mai 1974, le SWAT du LAPD releva un de ses plus grands défis. Des éléments d’un groupe qui s’était donné pour nom l’Armée de libération symbionaise (ALS), un groupe de terroristes lourdement armés, qui s’étaient barricadés dans une résidence sur la 54e rue Est de l’avenue Compton. Le siège était retransmis à des millions de témoins par la télévision et la radio, et relaté dans la presse mondiale quelques jours plus tard. Les suspects barricadés ont été appelés à se rendre à 26 occasions, 18 avant l’envoi de gaz lacrymogènes, et 10 pendant la confrontation qui a suivi. Pas un seul coup de feu ne fut tiré par la police jusqu’à ce qu’une volée de tirs d’armes semi-automatiques et automatiques ne réponde à leurs premiers appels. Malgré le tir de 3 772 balles par l’ALS, aucun passant ou policier n’a été blessé.

Le destin des suspects fut bien différent. Pendant la fusillade, un incendie s’est déclaré à l’intérieur de la résidence. Officiellement, la cause du feu est inconnue. Des sources policières évoquent une balle perdue qui aurait pu mettre le feu aux cocktails Molotov des assiégés. D’autres suspectent que c’est plus simplement l’utilisation répétée de grenades à gaz lacrymogène, dont le principe repose sur la combustion de produits chimiques à haute température, qui a mis le feu. Les six suspects étaient criblés de balles et ont péri dans l’incendie qui a suivi.

Une autre intervention célèbre des SWAT fut la fusillade d'Hollywood Nord, le 28 février 1997.

Missions

La première mission du SWAT est d'assister et d'appuyer les autres policiers sur le terrain pour des arrestations. Même si celles-ci ne sont (en général) pas à haut risque. Les autorités compétentes préfèrent envoyer le SWAT pour ne prendre aucun risque car les armes à feu sont très fréquentes aux États-Unis.

Pour des missions particulières, le SWAT du LAPD utilise un hélicoptère Bell 206 Jetranger (Remplacé depuis par un EC-145) armée d'une mitrailleuse légère M60. Ce moyen héliporté sert essentiellement à lancer un assaut par le toit si la porte d'entrée est barricadée ou trop fortement défendue. De plus, le bruit d'un hélicoptère et sa présence peuvent constituer un moyen de diversion parfait, ce qui permet aux équipes sur place de pouvoir intervenir sans risques.

Entraînement

L'entraînement se passe en 21 semaines. Il comporte les tests de base d'un policier mais aussi un entraînement physique intense, une formation avancée au combat au corps à corps et une formation aux armes et équipements spéciaux de l'unité.

1.Parcours physique : Le parcours physique est le test le plus important d'une recrue du SWAT. Il consiste à :
Le filet : Traverser un filet suspendu horizontalement avec tout son équipement.
Le mur : S'élever sur un mur de plus de 2 mètres de haut.
La corde : Monter sur une corde de plus de 6 mètres de haut, avec tout son équipement.
Le conduit : Passer par un conduit étroit.
Les pneus : Courir à travers plusieurs dizaines de pneus.
2.Épreuve de tir : La deuxième caractéristique d'un policier du SWAT reste son aptitude au tir. L'officier de police doit être un très bon, voire un excellent tireur. Les épreuves sont :
Le stand de tir
La maison de pneus ou la Tires House : Les unités SWAT apprécient ce genre d'endroit pour s'entraîner car les possibilités de se couvrir ou de se cacher sont immenses et on peut tirer sans faire de dégâts importants.
Le Killing House : Une maison ordinaire avec ses obstacles (portes, fenêtres, meubles...). Elle permet aux hommes du SWAT d'être dans une situation d'exercice la plus réaliste possible. Ce test permet de tester les capacités d'une équipe à intervenir dans ce genre de situation.

Armes utilisées

Colt M4A1 avec lunette Trijicon ACOG et système d'éclairage SureFire.
Kimber SWAT avec système d'éclairage SureFire.
Taser pour neutraliser temporairement leurs ennemis grâce à des décharges électriques.
Fusil à pompe calibre 12 chargé de chevrotine ou à balles pour ouvrir les portes notamment.
MP5
Augh bar
Toutes ces armes sont modifiées par les équipes S.W.A.T pour leur permettre de remplir leurs missions le plus efficacement possible et en étant le plus léger possible ; l'équipement est toujours adapté aux capacités du tireur.

http://fr.wikipedia.org

__
-------------
" Il ya deux manières d'ignorer les choses:
La première, c'est de les ignorer;
La seconde, c'est de les ignorer et croire qu'on les sait.
La seconde est pire que la première."



Peuple sans mémoire, peuple sans histoire


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


https://www.facebook.com/DIKKTARIOF

Daûphin_zz_47
Daûphin_zz_47
Adm
Adm

Masculin
Nombre de messages : 2215
Age : 37
Date d'inscription : 06/08/2010
Localisation : tlc

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Police aux États-Unis d'Amérique

Message par Daûphin_zz_47 le Dim 20 Fév - 15:57

Unités comparables aux États-Unis

Bureau of Alcohol, Tobbaco, Firearms and Explosives : Special Response Teams (SRT)
Drug Enforcement Administration : Clan Lab Enforcement Teams (CLET) pour la fouille des laboratoires clandestins de drogue.
Federal Bureau of Investigation : Hostage Rescue Team (HRT)
Federal Bureau of Investigation : Special Weapons and Tactics Teams (1 par État)
Federal Bureau of Prisons : Special Operations and Response Teams (SORT)
Immigration and Customs Enforcement (ICE) : Special Response Teams
United States Department of Energy : Office of Safety and Security (OSS) et Special Response Teams (SRT)
United States Department of Energy : Special Response Force (SRF)
United States Marshals Service : Special Operations Group (SOG)
Felony Investigative Assistance Team : SWAT Unit
US Military Police Corps : Military Police Special Reaction Team (SRT)
United States Marine Corps : Military Police Special Reaction Team (SRT)
United States Air Force : Security Forces Emergency Services Team (EST)

__
-------------
" Il ya deux manières d'ignorer les choses:
La première, c'est de les ignorer;
La seconde, c'est de les ignorer et croire qu'on les sait.
La seconde est pire que la première."



Peuple sans mémoire, peuple sans histoire


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


https://www.facebook.com/DIKKTARIOF

Daûphin_zz_47
Daûphin_zz_47
Adm
Adm

Masculin
Nombre de messages : 2215
Age : 37
Date d'inscription : 06/08/2010
Localisation : tlc

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Police aux États-Unis d'Amérique

Message par Sphinx le Dim 15 Mai - 22:13

Dominique Strauss-Kahn arrêté par la police Américaine pour viol. Complot ? Manipulation ou vérité ?..

Sale réveille pour les socialiste et triste image de la France !
Dominique Strauss-Kahn (62 ans), actuel patron du FMI, a mis sous le choc l’ensemble des partis politiques de notre pays mais aussi dans le monde.
Alors, la question qui se pose à ce jour est simple : DSK est-il la victime d’un complot, d’une manipulation ou les faits pour lesquels il est incriminé sont-ils exacts ?

La dernière information lors de la mise en ligne de cet article est la suivante :

Inculpé ce matin d’agression sexuelle, de tentative de viol et de séquestration, il a été arrêté à l’aéroport JFK de New York, l’avion qu’il devait prendre ayant accusé du retard pour l’ensemble des passagers.
Actuellement en garde à vue au commissariat de Harlem (New York), il va être présenté à un juge qui va décider des poursuites qui seront engagées contre le patron du FMI.
L’avocat de Dominique Strauss-Kahn Maître Benjamin Brafman, a confirmé que son client plaidera non-coupable. À partir de là, la justice des USA décidera alors d’incarcérer ou de le libérer sous caution, avec engagement et obligations de se présenter à la justice en cas de procès.

Mais alors que risque-t-il ?
DSK risque très gros puisque la prison est en vue en cas de charges retenues. La législation de l’état New-Yorkais rend des délibérations de 15 à 20 ans de prison maximum pour des fellations non consenties ; acte considéré comme un acte sexuel criminel.

Source:http://planetepeople.com

__
"Quelle est la différence fondamentale entre une femme et un terroriste ? Avec le terroriste on peut négocier"
3

.、スフィンクス、


Spoiler:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Sphinx
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 8037
Age : 33
Emploi/loisirs : Mat
Humeur : Peu importe.
Date d'inscription : 19/12/2008
Localisation : S.B.A

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Police aux États-Unis d'Amérique

Message par Syfou le Lun 3 Oct - 1:26

24 arrestations à Boston lors d'une manifestation devant une banque

NEW YORK (AFP) - Vingt-quatre manifestants ont été arrêtés vendredi lors d'une manifestation pacifique à Boston (nord-est) devant le siège local de la plus grande banque américaine, Bank of America, pour protester contre les saisies immobilières, a-t-on samedi appris de source policière.

Neuf hommes et quinze femmes ont été interpellés alors qu'ils avaient pénétré dans la banque et organisé un sit-in, a affirmé à l'AFP Eddy Chrispin, porte-parole de la police de Boston.

"On leur a demandé de partir, ils ont préféré être arrêtés", a-t-il expliqué, précisant que les manifestants n'avaient pas résisté et pouvaient être libérés sous caution.

http://liberation.fr

__
« Vouloir prouver des choses qui sont claires d'elles-mêmes, c'est éclairer le jour avec une lampe. »  


http://algerie-institution.blog4ever.com

Syfou
Syfou
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 5687
Age : 36
Emploi/loisirs : Les souvenirs s'envolent aussitot la la porte ouverte .
Humeur : Bien / H.M.D / Toujours.
Date d'inscription : 11/01/2010
Localisation : Dans un autre repère !

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Police aux États-Unis d'Amérique

Message par Syfou le Mer 1 Fév - 22:10

Special Weapons And Tactics


__
« Vouloir prouver des choses qui sont claires d'elles-mêmes, c'est éclairer le jour avec une lampe. »  


http://algerie-institution.blog4ever.com

Syfou
Syfou
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 5687
Age : 36
Emploi/loisirs : Les souvenirs s'envolent aussitot la la porte ouverte .
Humeur : Bien / H.M.D / Toujours.
Date d'inscription : 11/01/2010
Localisation : Dans un autre repère !

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Police aux États-Unis d'Amérique

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum