Bienvenue sur le forum non officiel de l'Etoile Nord-Africaine;

Afin de profiter pleinement de certains sujets sur le forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre espace si vous ne l'êtes pas encore.


http://www.intervalle-dz.com/
Sondage
Derniers sujets
» nouvelle grille de lecture du monde
Mer 13 Mar - 20:42 par ZIGHOUD15

» Wilaya 5 historique en Oranies ( 1954/1962 )
Sam 6 Oct - 19:16 par Sphinx

» dépenses militaires mondiales
Dim 6 Mai - 16:38 par ZIGHOUD15

» algerian barkhane la citadelle
Ven 27 Avr - 16:27 par ZIGHOUD15

» cabale
Mer 25 Avr - 16:06 par ZIGHOUD15

» Département du Renseignement et de la Sécurité (DRS)
Sam 20 Jan - 16:30 par ZIGHOUD15

» L'emir Abdelkader et le monde antique ....
Lun 4 Déc - 20:26 par Sphinx

» Abd-el-Qadir al-Djazaïri : naissance ,vie et mort ...
Mar 28 Nov - 22:07 par Sphinx

» BRICS
Mar 14 Nov - 9:42 par ZIGHOUD15

» LA MATRICE DU TERRORISME
Lun 30 Oct - 15:49 par ZIGHOUD15

» La science du transhumanisme
Jeu 19 Oct - 12:43 par ZIGHOUD15

» la guerre de syrie
Jeu 12 Oct - 10:38 par ZIGHOUD15

» la chine nouveau joueur en afrique
Sam 30 Sep - 21:16 par ZIGHOUD15

» Médias- Mensonges et Manipulation de l'information
Mer 20 Sep - 14:23 par ZIGHOUD15

» Les exercices militaires russo-biélorusse
Lun 18 Sep - 14:22 par ZIGHOUD15

» l'inde nouveau joueur ?
Jeu 14 Sep - 12:50 par ZIGHOUD15

» Birmanie
Mar 12 Sep - 16:46 par ZIGHOUD15

» divulgation ET sommes nous prets ?
Mer 30 Aoû - 15:23 par ZIGHOUD15

» la lachété comme le courage seraient hereditaires
Mar 22 Aoû - 10:08 par ZIGHOUD15

» Le Pentagone fait son deuil du « Nouveau Siècle américain »
Lun 21 Aoû - 19:05 par ZIGHOUD15

» le mouton de l'aid
Dim 20 Aoû - 10:32 par ZIGHOUD15

» Le captagon vient au secours des manifestants vénézuéliens
Lun 14 Aoû - 16:56 par ZIGHOUD15

» Le franc CFA, arme de destruction massive contre le développement africain
Lun 14 Aoû - 16:12 par ZIGHOUD15

Galerie


Mars 2019
DimLunMarMerJeuVenSam
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Calendrier Calendrier

Connexion

Récupérer mon mot de passe


Police fédérale brésilienne

Aller en bas

Sujet / Message Police fédérale brésilienne

Message par Syfou le Sam 8 Mai - 16:14

Le B.C.N. est composé de plusieurs services et secteurs. La Division de la Coopération et des Opérations policières internationales (Divisão de Cooperação e Operações Policiais Internacionais, DPI) est chargée de l’organisation, du contrôle, de l’orientation et de l’évaluation des opérations internationales de police demandées par les autorités brésiliennes. Elle est divisée en deux sections :

La Section Diffusions et individus recherchés au niveau international (Setor de difusões e Procurados Internacionais, SDPI) s’occupe des extraditions et diffuse les notices. Elle mène les opérations nationales destinées à localiser et arrêter les malfaiteurs étrangers se trouvant au Brésil, prend contact avec les B.C.N. des autres pays afin de retrouver les malfaiteurs brésiliens en fuite à l’étranger, gère les extraditions actives et passives, et coordonne le transfert des malfaiteurs arrêtés et extradés au Brésil. Cette section comprend les services suivants :
Service I : criminalité contre les personnes, à savoir pédophilie, prostitution, enlèvements, torture, viol sur mineurs, génie génétique, trafic d’organes et immigration illégale. Ce service s’occupe également des personnes disparues et de la recherche des mineurs.

Service II : escroquerie, faux et usage de faux documents, cartes de crédit, vol de véhicules, de bateaux et d’avions, blanchiment de fonds, contrebande et criminalité de l’environnement.

Service III : trafic de stupéfiants, armes et explosifs, substances chimiques, criminalité organisée et terrorisme.

La Section de Gestion opérationnelle (Setor de Gerenciamento Operacional, SEGOP) est chargée de la coordination et de l’exécution des requêtes officielles liées à l’entraide judiciaire internationale en matière pénale transmises via :
l’autorité centrale brésilienne,
le service chargé de la récupération des avoirs,
le service de la coopération juridique internationale (ministère de la Justice).
Il soutient également les activités en matière de renseignement et les opérations de police internationales menées par les antennes régionales du B.C.N.

INTERPOL Brasilia compte 34 collaborateurs à temps plein et 50 fonctionnaires supplémentaires travaillent dans les antennes régionales implantées dans chacun des 27 États brésiliens. Ces antennes ont été créées pour rapprocher le B.C.N. des services de police locaux et pour décentraliser et accélérer les échanges d’informations.

L’effectif du B.C.N. se compose avant tout de personnel de la Police fédérale brésilienne. Ce sont des fonctionnaires, des commissaires, des agents de police, des greffiers, des spécialistes des empreintes digitales et du personnel administratif, qui ont été recrutés pour remplir une fonction définie au sein du B.C.N. Le recrutement s’opère sur les compétences linguistiques, juridiques (droit public international) et rédactionnelles, la disponibilité pour les déplacements, l’aptitude au travail dans un environnement international et un sens aigu de la gestion des enquêtes (compétences en matière d’opérations de police menées avec d’autres pays).

La structure du B.C.N.

Au Brésil, la Constitution fédérale régit cinq institutions chargées de l’application de la loi différentes :

la Police fédérale,
la Police fédérale de la route,
la Police fédérale des chemins de fer,
la Police militaire d’État et les pompiers,
la Police civile d’État.

Le Brésil étant l’un des principaux pays de transit pour les envois de cocaïne à destination de l’Afrique, cette question est au centre des activités du B.C.N.

Le B.C.N. de Brasilia compte 34 collaborateurs à temps plein. En outre, 50 fonctionnaires supplémentaires travaillent dans les antennes régionales du B.C.N. implantées dans chacun des 27 États du pays.

Les services nationaux chargés de l’application de la loi bénéficient chaque jour de l’accès direct du B.C.N. au SECRÉTARIAT GÉNÉRAL, en particulier au Service des notices, à la Sous-direction chargée du soutien aux enquêtes sur les malfaiteurs en fuite et au Centre de commandement et de coordination (CCC).

Les tâches administratives du B.C.N. ont été facilitées depuis que les services nationaux chargés de l’application de la loi peuvent consulter directement les bases de données d’INTERPOL. Le système I-24/7 est désormais accessible aux 321 bureaux de la Police fédérale, sur tout le territoire. La base de données nominatives et celle sur les documents de voyage volés ou perdus (SLTD) sont utilisées au quotidien par les services de l’immigration et lors des contrôles des étrangers entrant au Brésil. De plus, le B.C.N. met à jour chaque semaine la base de données SLTD avec les informations fournies par le service brésilien des passeports. Par ailleurs, les patrouilles de la Police fédérale devraient bientôt pouvoir consulter la base de données sur les véhicules volés d’INTERPOL. Enfin, l’institut médicolégal national dispose déjà d’un accès à la Passerelle ADN de l’Organisation.

La réputation de la base de données d’INTERPOL sur les œuvres d’art volées (WOA) n’est plus à faire, et dès qu’un vol de bien culturel a été commis, au B.C.N., nous sommes immédiatement alertés et mettons à jour la base de données en conséquence. Au cours des deux dernières années, quatre œuvres d’art ont pu être retrouvées à l’étranger grâce aux informations de cette base de données.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

http://www.interpol.int

__
« Vouloir prouver des choses qui sont claires d'elles-mêmes, c'est éclairer le jour avec une lampe. »  


http://algerie-institution.blog4ever.com

Syfou
Syfou
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 5687
Age : 36
Emploi/loisirs : Les souvenirs s'envolent aussitot la la porte ouverte .
Humeur : Bien / H.M.D / Toujours.
Date d'inscription : 11/01/2010
Localisation : Dans un autre repère !

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Police fédérale brésilienne

Message par Syfou le Sam 8 Mai - 16:19

En brief
- Les autorités tentent depuis plusieurs mois d'établir un rapport entre le crime organisé et le financement illégal des campagnes électorales au Brésil, en se fondant sur les dépositions d'agents de change clandestins repentis.

- Dix-huit banques font déjà l'objet d'une enquête de la police fédérale.

- Credit suisse ne faisait pas partie de cette liste. Mais la perquisition de mardi dans ses locaux des São Paulo a été lancée suite au témoignage d'un de ses anciens employés, selon la police.


http://www.swissinfo.ch

__
« Vouloir prouver des choses qui sont claires d'elles-mêmes, c'est éclairer le jour avec une lampe. »  


http://algerie-institution.blog4ever.com

Syfou
Syfou
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 5687
Age : 36
Emploi/loisirs : Les souvenirs s'envolent aussitot la la porte ouverte .
Humeur : Bien / H.M.D / Toujours.
Date d'inscription : 11/01/2010
Localisation : Dans un autre repère !

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum