Bienvenue sur le forum non officiel de l'Etoile Nord-Africaine;

Afin de profiter pleinement de certains sujets sur le forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre espace si vous ne l'êtes pas encore.


http://www.intervalle-dz.com/
Sondage
Derniers sujets
» nouvelle grille de lecture du monde
Mer 13 Mar - 20:42 par ZIGHOUD15

» Wilaya 5 historique en Oranies ( 1954/1962 )
Sam 6 Oct - 19:16 par Sphinx

» dépenses militaires mondiales
Dim 6 Mai - 16:38 par ZIGHOUD15

» algerian barkhane la citadelle
Ven 27 Avr - 16:27 par ZIGHOUD15

» cabale
Mer 25 Avr - 16:06 par ZIGHOUD15

» Département du Renseignement et de la Sécurité (DRS)
Sam 20 Jan - 16:30 par ZIGHOUD15

» L'emir Abdelkader et le monde antique ....
Lun 4 Déc - 20:26 par Sphinx

» Abd-el-Qadir al-Djazaïri : naissance ,vie et mort ...
Mar 28 Nov - 22:07 par Sphinx

» BRICS
Mar 14 Nov - 9:42 par ZIGHOUD15

» LA MATRICE DU TERRORISME
Lun 30 Oct - 15:49 par ZIGHOUD15

» La science du transhumanisme
Jeu 19 Oct - 12:43 par ZIGHOUD15

» la guerre de syrie
Jeu 12 Oct - 10:38 par ZIGHOUD15

» la chine nouveau joueur en afrique
Sam 30 Sep - 21:16 par ZIGHOUD15

» Médias- Mensonges et Manipulation de l'information
Mer 20 Sep - 14:23 par ZIGHOUD15

» Les exercices militaires russo-biélorusse
Lun 18 Sep - 14:22 par ZIGHOUD15

» l'inde nouveau joueur ?
Jeu 14 Sep - 12:50 par ZIGHOUD15

» Birmanie
Mar 12 Sep - 16:46 par ZIGHOUD15

» divulgation ET sommes nous prets ?
Mer 30 Aoû - 15:23 par ZIGHOUD15

» la lachété comme le courage seraient hereditaires
Mar 22 Aoû - 10:08 par ZIGHOUD15

» Le Pentagone fait son deuil du « Nouveau Siècle américain »
Lun 21 Aoû - 19:05 par ZIGHOUD15

» le mouton de l'aid
Dim 20 Aoû - 10:32 par ZIGHOUD15

» Le captagon vient au secours des manifestants vénézuéliens
Lun 14 Aoû - 16:56 par ZIGHOUD15

» Le franc CFA, arme de destruction massive contre le développement africain
Lun 14 Aoû - 16:12 par ZIGHOUD15

Galerie


Mars 2019
DimLunMarMerJeuVenSam
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Calendrier Calendrier

Connexion

Récupérer mon mot de passe


Propagande et Désinformation israélienne

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Sujet / Message Propagande et Désinformation israélienne

Message par Sphinx le Mar 5 Mai - 21:52

La propagande d'Israël contre Les Musulmans Idea






Israël lance une offensive diplomatique contre l'Iran


Avigdor Lieberman (à gauche) hier à Rome, avec son homologue italien, Franco Frattini.
Après Rome, le ministre des Affaires étrangères israélien Avigdor Lieberman est attendu mercredi à Paris, où il tentera mettra l'accent sur le nucléaire iranien.
L'Iran avant la Palestine. Le nouveau gouvernement israélien lance une offensive diplomatique en direction de ses partenaires européens et américains pour tenter de les convaincre que la menace iranienne est un dossier plus urgent que celui du conflit israélo-palestinien. Le président israélien Shimon Pérès doit rencontrer Barack Obama mardi, précédant Benyamin Nétanyahou, attendu à Washington le 18 mai prochain. Le très controversé ministre des Affaires étrangères israélien, Avigdor Lieberman, effectue quant à lui sa première tournée à l'étranger en Europe.

Pérès et Lieberman veulent faire passer la question du nucléaire iranien avant la création d'un État palestinien. «Nous tenons à souligner que le plus gros problème au Moyen-Orient actuellement, c'est l'Iran», a insisté lundi à Rome Avigdor Lieberman pendant son entretien avec le ministre italien des Affaires étrangères, Franco Frattini, «un Iran qui devient nu­cléaire et qui devient, ou est déjà devenu, un facteur de déstabilisation pour le monde entier».


Convaincre Washington

Après l'Italie, Lieberman doit arriver mercredi à Paris. Il doit s'entretenir avec Bernard Kouchner, mais il n'est pas encore certain qu'il rencontrera Nicolas Sarkozy. Pérès a tenu le même discours devant la convention de l'Aipac (Comité des affaires publiques américano-israéliennes), le puissant lobby pro-israélien à Washington. «Les dirigeants fanatiques iraniens sont du mauvais côté de l'histoire», a dit le président israélien. «En plus de leur programme nucléaire, ils investissent massivement dans les missiles à longue portée», a insisté Pérès, rappelant que l'Iran finançait et armait le Hezbollah libanais et le Hamas palestinien, et soulignant le danger commun que Téhéran faisait courir à l'Europe et aux États-Unis.

Prix Nobel de la paix en 1994, Shimon Pérès a aussi appelé à la paix avec les pays arabes, mais sans se prononcer sur la création d'un État palestinien. Lieberman a aussi éludé le sujet, en expliquant qu'il était trop tôt pour que le nouveau gouvernement ait fini de préparer ses projets diplomatiques, assurant cependant qu'Israël avait l'intention de «prendre l'initiative et de ne pas perdre notre temps à des déclarations et des slogans».

Nétanyahou devrait développer le même thème lors de sa rencontre avec Obama. Si la première partie du message concernant la menace du programme nucléaire iranien sera sans doute entendue, il n'est pas certain que le nouveau gouvernement israélien réussira à convaincre ses partenaires quant à l'ajournement d'une solution à la question palestinienne.

Obama a fait de ce dossier l'une de ses priorités et s'est engagé en faveur de la création d'un État palestinien. Les relations entre l'Union européenne et Israël se sont aussi récemment refroidies depuis l'arrivée au pouvoir de Nétanyahou et de son fort peu diplomate ministre des Affaires étrangères.

Israël devrait prochainement nommer son nouvel ambassadeur à Washington, poste clef dans la diplomatie israélienne. Michael Oren, pressenti pour le poste, est un universitaire, historien et spécialiste des affaires moyen-orientales. Il devra renoncer à sa double nationalité israélienne et américaine. Membre d'un think-tank israélien plutôt à droite, Oren s'est récemment prononcé en faveur d'un retrait unilatéral d'Israël de Cisjordanie, vue aucunement partagée par Nétanyahou. Mais il a aussi déclaré dans une interview que le nouveau gouvernement israélien «était un partenaire sérieux pour la paix». Il lui restera à faire partager cette conviction à l'Administration américaine.

» Avidgor Lieberman, ministre peu diplomate
Lefigaro

__
"Quelle est la différence fondamentale entre une femme et un terroriste ? Avec le terroriste on peut négocier"
3

.、スフィンクス、


Spoiler:


Sphinx
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 8037
Age : 33
Emploi/loisirs : Mat
Humeur : Peu importe.
Date d'inscription : 19/12/2008
Localisation : S.B.A

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Propagande et Désinformation israélienne

Message par Syfou le Lun 15 Fév - 20:52

L'Iran au coeur de la visite de Benyamin Netanyahu à Moscou

Le Premier ministre israélien est attendu à Moscou lundi 15 février pour une visite de travail largement consacrée à l'Iran et à la question des sanctions. Benyamin Netanyhu est reçu par le président Dmitri Medvedev et par le Premier ministre Vladimir Poutine.


Il sera avant tout question de l’Iran, souligne le Premier ministre israélien qui entame une visite de deux jours à Moscou. Benyamin Netanyahu va réclamer de ses interlocuteurs russes leur appui à des sanctions contre Téhéran. Le Premier ministre israélien parle de «pressions très dures» et utilise même l’expression «sanctions paralysantes».

Benyamin Netanyahu va également discuter de la fourniture à l’Iran d’un système russe de défense antiaérien, le S-300, qui pourrait être déployé autour des installations nucléaires iraniennes. En septembre dernier le Premier ministre israélien avait effectué un voyage éclair à Moscou pour tenter d’empêcher cette transaction.

La classe dirigeante israélienne laisse planer la menace d’une attaque contre les installations nucléaires en Iran, un projet qui ne fait pas l’unanimité, notamment auprès de certains responsables militaires, et dans les rangs de l’opposition en Israël.

Et puis il sera aussi question à Moscou de la relance des pourparlers de paix avec les Palestiniens. Israël souhaite que la Russie contribue avec Washington à accélérer les efforts pour une reprise du processus de paix.

http://www.rfi.

__
« Vouloir prouver des choses qui sont claires d'elles-mêmes, c'est éclairer le jour avec une lampe. »  


http://algerie-institution.blog4ever.com

Syfou
Syfou
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 5687
Age : 36
Emploi/loisirs : Les souvenirs s'envolent aussitot la la porte ouverte .
Humeur : Bien / H.M.D / Toujours.
Date d'inscription : 11/01/2010
Localisation : Dans un autre repère !

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Propagande et Désinformation israélienne

Message par Sphinx le Dim 11 Avr - 2:06


__
"Quelle est la différence fondamentale entre une femme et un terroriste ? Avec le terroriste on peut négocier"
3

.、スフィンクス、


Spoiler:


Sphinx
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 8037
Age : 33
Emploi/loisirs : Mat
Humeur : Peu importe.
Date d'inscription : 19/12/2008
Localisation : S.B.A

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Propagande et Désinformation israélienne

Message par Sphinx le Dim 11 Avr - 2:12

Quelques conseils «machiavéliques» à l' intention des dirigeants israéliens




Par:Sroussi Frédéric

http://www.jerusalemplus.tv/

__
"Quelle est la différence fondamentale entre une femme et un terroriste ? Avec le terroriste on peut négocier"
3

.、スフィンクス、


Spoiler:


Sphinx
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 8037
Age : 33
Emploi/loisirs : Mat
Humeur : Peu importe.
Date d'inscription : 19/12/2008
Localisation : S.B.A

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Propagande et Désinformation israélienne

Message par Sphinx le Mar 22 Juin - 14:10

La propagande israélienne pirate les ondes de France 2


Ce lundi 31 mai, quelques heures seulement après l’abordage de la flottille humanitaire en route pour Gaza, les autorités israéliennes ont procédé à un nouvel acte de piraterie, celui des ondes de France Télévisions. Parti pris, mensonges grossiers, désinformation... Le journal télévisé de France 2 naviguait en eaux troubles ce soir-là.

*Tu as vu chérie ? Ils recommencent à diffuser des publicités après 20h sur France Télévisions.

*Mais non mon amour, c’est le JT de Pujadas !



Etonnant ! Comme beaucoup d’autres chaînes de télévision à travers le monde, France 2 a ouvert le grand bal de l’actualité de ce 31 mai sur l’attaque israélienne menée contre la flottille humanitaire à destination de Gaza. Mais la couverture médiatique de cet événement a vite donné au journal télévisé des allures de spot gouvernemental israélien.

David Pujadas nous rapporte le récit du raid sur la flottille « pro-palestinienne », évitant systématiquement l’emploi de l’adjectif « humanitaire » pourtant utilisé partout ailleurs pour qualifier le convoi. Selon l’homme-tronc de France 2, l’opération a fait neuf morts. D’autres médias, y compris israéliens, font pourtant état d’un plus grand nombre de victimes. La plupart en tout cas, emploient prudemment le conditionnel ou précédent leur chiffre d’un « au moins » professionnel, tant il est difficile dans pareille situation d’obtenir des informations précises. Mais David Pujadas, lui, confirme son nombre de victimes à plusieurs reprises durant l’émission avec tout l’aplomb du journaliste sûr de ses sources. Mais de quelles sources s’agit-il exactement ? Durant la journée du 31 mai, seule l’armée israélienne a communiqué le chiffre de neufs morts.

En fait, toute l’émission était axée sur la version de Tel-Aviv : les soldats ont gentiment prié le convoi de les suivre jusqu’au port israélien d’Ashdod ; les « pro-palestiniens » ont refusé d’obtempérer ; un commando israélien est monté à bord d’un bateau où il a été attaqué à coups de bâtons, de couteaux et de billes ; les soldats ont été contraints d’ouvrir le feu. Le récit est appuyé par des images gracieusement fournies par l’armée israélienne qui, selon M. Pujadas, « veut ainsi prouver que ses soldats ont été agressés ». Des propos confirmés par les interventions de la porte-parole de l’armée israélienne, du premier ministre israélien Benyamin Netanyahou, ainsi que par une interview du porte-parole du ministère israélien des Affaires Etrangères, Daniel Saada. Nous reviendrons plus loin sur cette interview.

De la version « pro-palestinienne » des événements, nous saurons juste que les activistes ont qualifié l’attaque de « délibérée ». C’est tout ? Oui ! Pas un mot sur les témoignages concordants établissant qu’un bateau grec avait essuyé des tirs à balles réelles depuis un hélicoptère durant la nuit. Ces informations apportent pourtant un éclairage pertinent aux images diffusées par France 2 mais doivent avoir le fâcheux inconvénient de contredire la version israélienne.

Pas un mot non plus sur l’aspect illégal du raid israélien. Le reportage de France Télévisions rapporte que l’attaque s’est déroulée dans les eaux internationales, au-delà des eaux territoriales israéliennes. Mais la chaîne du service public se garde bien de préciser que l’opération viole donc le droit international et qu’elle constitue un acte de piraterie. Par conséquent, non seulement France 2 ne précise pas que l’équipage de la flottille humanitaire était en état de légitime défense. Mais de plus, la chaîne publique surexpose la version israélienne, inversant la victime et l’agresseur.

La présentation offerte par France 2 du convoi « pro-palestinien » cadre elle aussi parfaitement avec la propagande israélienne. Il fallait zapper si vous désiriez découvrir, comme c’est le cas généralement pour la couverture d’événements humanitaires, le portrait de courageux pacifistes s’embarquant dans une aventure solidaire. Il fallait zapper également si vous désiriez en apprendre d’avantage sur la présence de députés européens, d’un rescapé de la Shoah ou d’un prix Nobel de la paix. Le reportage de France 2 nous expliquait plutôt comment la flottille humanitaire avait été essentiellement préparée par une ONG turque, proche du Hamas « qui contrôle Gaza ». L’UMP contrôle-t-elle la France ? Etrange vocabulaire... Le reportage vise en fait à ternir l’image de la mission humanitaire qui aurait caché un objectif politique : briser le blocus pour renforcer le Hamas. Des députés européens, un rescapé de la Shoah et un prix Nobel œuvrant pour une « organisation terroriste » sous couvert d’actions humanitaires : joli scoop !

Quelques erreurs déontologiques plus tard, M. Pujadas nous annonce l’interview imminente de Daniel Saada, porte-parole du ministère des Affaires Etrangères, et envoie un reportage sur le blocus israélien, « pour bien comprendre » et mettre à l’aise l’officiel israélien. Le reportage de France Télévisions nous apprend en effet qu’Israël a imposé un blocus politique et économique sur Gaza depuis que le Hamas y a pris le pouvoir « par la force » en 2007. Il s’agit d’un mensonge grossier répété inlassablement depuis plusieurs années. Le 25 janvier 2006, le Hamas a remporté haut la main des élections législatives dans la bande de Gaza. Ces élections avaient mobilisé plus de trois-quarts des électeurs sous le regard de 900 observateurs internationaux ayant validé la parfaite régularité du scrutin.

Le reportage revient ensuite sur la guerre de Gaza : « après des tirs de roquette par le Hamas sur le Sud d’Israël, l’armée de Tsahal lance une offensive majeure sur Gaza ». Le journaliste laisse ainsi entendre que le Hamas aurait rompu la trêve avec Israël et que ce dernier aurait agi en état de légitime défense. Il s’agit d’un vulgaire mensonge sur lequel s’est basée la propagande israélienne et que France Télévision propage, une fois de plus, complaisamment. La trêve conclue entre le Hamas et Israël impliquait comme condition le desserrement du blocus sur Gaza. Non seulement le gouvernement israélien n’a pas respecté cette condition mais il avait même lancé, en novembre 2008, un raid meurtrier sur l’enclave palestinienne, déclarant par la suite que la trêve n’était pas pour autant rompue ! Dans son rapport sur la guerre de Gaza, le juge Richard Goldstone, mandaté par les Nations Unies, a établi que c’est bien Israël qui avait rompu la trêve. Visiblement, l’avis d’une commission indépendante de l’ONU a moins de valeur pour France Télévisions que la propagande d’un pays en guerre.

__
"Quelle est la différence fondamentale entre une femme et un terroriste ? Avec le terroriste on peut négocier"
3

.、スフィンクス、


Spoiler:


Sphinx
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 8037
Age : 33
Emploi/loisirs : Mat
Humeur : Peu importe.
Date d'inscription : 19/12/2008
Localisation : S.B.A

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Propagande et Désinformation israélienne

Message par Sphinx le Mar 22 Juin - 14:12

Après avoir déroulé son tapis rouge de mensonges, M. Pujadas passe donc à l’interview du porte-parole du ministère israélien des Affaires Etrangères. Introduit par un reportage légitimant à demi-mot le blocus et la guerre contre Gaza, M. Saada joue sur du velours. La haute pugnacité M. Pujadas va-t-elle le faire vaciller ?

Première question : « Finalement il y a eu neuf morts, pouvez-vous reconnaître que l’opération était disproportionnée ? ». Pas très mordant : en droit, une opération disproportionnée est une opération de légitime défense qui exagère dans ses proportions. Par le choix de ce vocabulaire insidieux, David Pujadas prend donc déjà la défense du crime israélien. Réponse de l’officiel : « Lorsqu’on voit la violence inouïe déployée par les activistes à bord du bateau (...) on est amené à dire que les soldats israéliens ont fait preuve d’une retenue et d’une maîtrise de soi absolument exceptionnelle ». Peut-être M. Pujadas aurait-il pu rebondir sur les propos pour le moins surprenants de son interlocuteur.

Mais le journaliste enchaîne aussi tôt : « N’avez-vous pas renforcé ceux que vous voulez combattre, le Hamas et ses alliés ? ». Réponse de Daniel Saada, imperturbable : « C’est le contraire qui s’est passé. L’objectif de cette mission n’était pas humanitaire (...) mais consistait à briser le blocus pour renforcer le Hamas ». Une idée déjà évoquée précédemment dans un reportage du journal télévisé : la boucle est bouclée.

David Pujadas conclura l’entretien par une troisième et dernière question sur le crédit d’Israël. Le porte-parole rétorquera que les actions de son gouvernement sont souvent mal interprétées. Au regard de l’étonnant reportage ayant introduit l’interview, de la torpeur journalistique de M. Pujadas et des réponses psalmodiées par M. Saada, le téléspectateur sera en droit de se poser des questions sur la spontanéité de l’entretien. Et au regard de l’ensemble des reportages consacrés à l’attaque de la flottille pour Gaza, n’importe quel esprit critique se posera des questions sur l’indépendance de France Télévisions face à la propagande israélienne.

Le Journal Télévisé de David Pujadas est-il une exception dans le paysage médiatique ? La couverture de l’attaque de la flottille pour Gaza est-elle une anomalie dans le traitement quotidien du conflit israélo-palestinien ?

Malheureusement, non. Dès qu’il s’agit de ce conflit, la propagande israélienne s’invite dans les médias occidentaux suivant ces cinq règles de la « propagande de guerre », telles qu’elles sont décrites par Michel Collon dans le livre Israël, parlons-en ! :

1. Cacher l’Histoire. Avant d’interviewer M. Saada, David Pujadas nous a proposé un reportage sur les raisons du blocus israélien, « pour bien comprendre ». Pour bien comprendre, il aurait fallu rappeler les causes profondes du conflit et comment Israël, Etat colonial, occupe des territoires palestiniens en violation du droit international.

2. Cacher les intérêts économiques. Pourquoi un pays se croit-il autorisé à assassiner des membres d’un équipage humanitaire dans les eaux internationales ? Jusqu’ici, Israël a toujours jouit d’une impunité car il est soutenu par les plus grandes puissances occidentales, principalement les Etats-Unis. Sa mission ? Jouer le rôle du gendarme du pétrole dans la région stratégique du Moyen-Orient.

3. Diaboliser l’adversaire. Par la magie de France 2, un convoi humanitaire regroupant diverses ONG, des députés européens et même un prix Nobel de la Paix s’est transformé en action de déstabilisation politique au service du Hamas. Le mouvement de résistance palestinien démocratiquement élu étant présenté comme une organisation islamiste ayant pris le contrôle de Gaza par la force et étant la principale source de conflits.

4. Inverser la victime et l’agresseur. La propagande essaie de nous faire croire que le commando israélien a perdu le contrôle de la situation, attaqué par une bande d’activistes surexcités. Difficile de savoir ce qui s’est réellement passé sur les bateaux. Ce qui est clair par contre, c’est qu’Israël a abordé le convoi dans les eaux internationales. Il s’agit d’un acte de piraterie illégal qui place les activistes pro-palestiniens en situation de légitime défense.

5. Monopoliser l’info, exclure le vrai débat. La version israélienne a occupé la majeure partie du temps d’antenne consacré à l’attaque de la flottille. La rédaction de France 2 a tenté de comprendre ce qui s’était passé : les activistes étaient-ils armés ? Qui a attaqué en premier ? La flottille avait-elle un objectif caché ? Ces questions restent secondaires et il serait difficile d’y apporter des réponses précises pour l’instant car l’armée israélienne exerce un contrôle sur l’information. L’élément principal de ces événements, c’est le blocus illégal et inhumain qu’impose Israël à la population de Gaza. Ne l’oublions pas, des personnes ont payé de leur vie pour essayer de briser cette situation injustifiable.

2 juin 2010 - Michel Collon

__
"Quelle est la différence fondamentale entre une femme et un terroriste ? Avec le terroriste on peut négocier"
3

.、スフィンクス、


Spoiler:


Sphinx
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 8037
Age : 33
Emploi/loisirs : Mat
Humeur : Peu importe.
Date d'inscription : 19/12/2008
Localisation : S.B.A

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Propagande et Désinformation israélienne

Message par Sphinx le Mar 22 Juin - 23:19

LA GUERRE CONTRE ISRAËL



J’ai décrit ici et dans d’autres articles la stratégie de l’administration Obama concernant le monde, le Proche-Orient et Israël. J’ai dit qu’il s’agissait d’une part d’affaiblir les Etats-Unis et d’en détruire la puissance, et c’est en cours. J’y reviendrai très prochainement, et j’en traite dans mon prochain livre. J’ai dit qu’il s’agissait, d’autre part, de nuire à Israël et de créer un monde plus sûr pour l’islam et les islamistes, et c’est en cours aussi.

Le rapprochement entre la Turquie et l’Iran d’Ahmadinejad n’a pas été subi par l’administration Obama, mais voulu par elle, et accepté.

Les opérations de harcèlement et d’agression contre Israël ont été elles aussi entérinées par l’administration Obama. La détérioration de l’image internationale d’Israël fait elle-même partie de la stratégie d’ensemble. Divers journalistes aux Etats-Unis, et des membres républicains du Congrès demandent, d’une manière de plus en plus explicite dans quel camp se situe Obama, et en posant la question, ils apportent la réponse, qui ne fait guère de doute.

Si les Etats-Unis étaient une république bananière d’Amérique centrale, Obama pourrait se faire plus explicite. Les Etats-Unis étant une démocratie où sont censés exister des contre-pouvoirs, une presse libre et où la population est imprégnée de vigilance, il doit se faire plus prudent.

Néanmoins, feindre la maladresse ou l’impuissance, simuler, mentir est un jeu complexe lorsqu’on est Président des Etats-Unis, et même si on est le meilleur disciple de Saul Alinsky, on ne peut, dans la durée, tromper tout le monde tout le temps. David Horowitz et Jacob Laskin publient dans la National Review en ce moment même un article détaillé analysant les rouages de la guerre d’Obama contre Israël(« Obama and the War Against Israel » ).

Dans The American Thinker, James Lewis demande ce qu’Obama savait concernant l’opération de la flottille et concernant le fait qu’elle était l’un des éléments d’enclenchement d’une opération bien plus vaste qui pourrait s’achever par un conflit régional ressuscitant le vieux rêve islamique de destruction de l’Etat hébreu, et il énonce des éléments accablants :

des gens qui sont proches d’Obama depuis longtemps ont participé à l’opération de la flottille : Bill Ayers et Bernardine Dohrn, anciens terroristes du Weather Underground, Jodie Evans dirigeante du groupe gauchiste Code Pink. Deux jours avant que le Mavi Marmara appareille, John Brennan, le « tsar de la lutte anti-terroriste » d’Obama donnait une conférence de presse au cours de laquelle il faisait l’éloge du djihad et parlait de Jérusalem comme d’al Quds, tout en citant de mémoire des passages entiers du Coran.

Au même moment, Dalia Mogahed, conseillère du Président pour les affaires religieuses, et l’une des deux femmes voilées à travailler à la Maison Blanche (l’autre étant Ingrid Mattson, une convertie) faisait l’éloge de la sharia et de ses vertus pour l’humanité à la télévision britannique.

Les services de renseignement américain savaient que le Mavi Marmara avait été affrété non pas par des organisations pacifistes, mais par l’IHH (İnsani Yardım Vakfı), organisation islamiste désormais considérée et définie comme organisation terroriste. Ils disposaient d’images diffusées depuis par Al Jazeera montrant des gens à bord du bateau chantant la joie de devenir « martyr », et scandant « Khaybar ! », en référence à un massacre de juifs commis au septième siècle dans la péninsule arabique.

Les faits sont très graves. James Lewis dit qu’une enquête devra avoir lieu. Des membres importants du parti Républicain ont dit hier que si la majorité changeait suite aux élections de mi-mandat le nouveau Congrès demanderait une intervention de la justice.

Pour l’heure, Obama a les mains libres. Après avoir laissé délibérément la catastrophe pétrolière du golfe du Mexique prendre de l’ampleur et créer des dégâts très graves et qui s’amplifient, après avoir comparé celle-ci aux attentats du onze septembre et avoir, donc, relativisé le terrorisme tout en accusant une entreprise privée d’être aussi coupable qu’al Qaida, il continue à souffler sur les braises d’une campagne de diabolisation d’Israël à laquelle il a participé. Les prochaines étapes se dessinent : des bateaux ont quitté l’Iran censés continuer la campagne du Mavi Marmara.

D’autres devraient quitter le Liban devenu Hezbollahland. L’armée et le gouvernement israélien vont devoir réagir.

L’Iran a menacé Israël d’escalade. Le gouvernement turc tient lui-même des propos menaçants. Le gouvernement Netanyahu a accepté, sous pression américaine, d’assouplir le blocus de Gaza, ouvrant ainsi la porte à l’émergence d’un Etat Hamas à Gaza. Cet Etat sera accueilli avec bienveillance à Washington et dans les capitales européennes.

Comme l’écrit sur son blog Barry Rubin : « Un mini Etat islamiste révolutionnaire, un avant-poste du régime iranien, une base de dissémination du terrorisme et de la subversion, une source de propagande antisémite génocidaire a été créée sur les rives de la Méditerranée ». Bien sûr, Obama et les dirigeants européens trouvent que les concessions du gouvernement Netanyahu sont insuffisantes. Ils trouveront que les concessions du gouvernement Netanyahu et de tout gouvernement israélien quel qu’il soit sont toujours insuffisantes, car leurs positions sont alignées sur celles de l’islam radical, qui ne veut rien moins que la disparition d’Israël.

Dans un texte récent publié sur son excellent blog Sultanknish, Daniel Greenfield dit qu’Israël a la corde au cou et que le reste du monde, pour l’essentiel, serait soulagé si Israël, après avoir été condamné à mort, acceptait la sentence. Il ajoute qu’Israël n’aura, très vite, pas d’autre choix que de se battre pour survivre et de ne plus accepter la moindre concession.

Trop de concessions ont d’ores et déjà été faites. Israël avait un ami lorsque George Walker Bush était à la Maison Blanche : au présent, Israël n’a plus d’ami sur la terre, tout au moins, plus de puissance amie. Les barbares et les assassins le savent. Ils savent qu’ils ont désormais, eux, un allié à la Maison Blanche et qu’ils en ont des centaines dans les salles de rédaction européennes. Ils savent que les dirigeants européens ont autant de consistance et de clairvoyance que des paillassons et ils en tirent les conséquences en s’essuyant les pieds dessus.

Le vrai visage du meilleur disciple de Saul Alinsky devient visible aux Etats-Unis, grâce à des gens tels que David Horowitz, Jacob Laskin, James Lewis, et d’autres, dont Genn Beck sur Foxnews. Il est encore à la Maison Blanche pour plus de deux années. Les élections de mi mandat ont lieu le 2 novembre. Je ne doute pas que l’intention du gouvernement Netanyahu soit de gagner du temps. Les ennemis d’Israël savent eux aussi que le temps est compté pour eux, et ils entendent créer l’irréversible avant l’échéance. Israël devra être fort, et impitoyable. Si les dirigeants israéliens fléchissent, ils doivent le savoir, les ennemis d’Israël ne fléchiront pas. Si les dirigeants israéliens espèrent s’attirer en quoi que ce soit la compassion des Européens, ils doivent le comprendre : l’Europe d’aujourd’hui n’aura jamais la moindre compassion pour Israël.

Guy Millière

__
"Quelle est la différence fondamentale entre une femme et un terroriste ? Avec le terroriste on peut négocier"
3

.、スフィンクス、


Spoiler:


Sphinx
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 8037
Age : 33
Emploi/loisirs : Mat
Humeur : Peu importe.
Date d'inscription : 19/12/2008
Localisation : S.B.A

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Propagande et Désinformation israélienne

Message par abdelmalek le Mer 28 Juil - 17:24

le monde change a grand pas et la repentance est derrière soit, le vin est devenue vinaigre;
ou est Rome ou est l'empire ottoman,ou est Hitler ou est Bonaparte:chaque a une fin. il n'y a que le tapie qui vie parce que nous avons besoin pour dormir.
abdelmalek
abdelmalek
Adm
Adm

Masculin
Nombre de messages : 1142
Age : 70
Emploi/loisirs : médecin
Humeur : sinusoidale
Date d'inscription : 28/03/2009
Localisation : ALGERIENNE

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Propagande et Désinformation israélienne

Message par Syfou le Jeu 9 Sep - 2:03

Les Tunnels de Gaza

[url=[/url]

__
« Vouloir prouver des choses qui sont claires d'elles-mêmes, c'est éclairer le jour avec une lampe. »  


http://algerie-institution.blog4ever.com

Syfou
Syfou
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 5687
Age : 36
Emploi/loisirs : Les souvenirs s'envolent aussitot la la porte ouverte .
Humeur : Bien / H.M.D / Toujours.
Date d'inscription : 11/01/2010
Localisation : Dans un autre repère !

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Propagande et Désinformation israélienne

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum