Bienvenue sur le forum non officiel de l'Etoile Nord-Africaine;

Afin de profiter pleinement de certains sujets sur le forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre espace si vous ne l'êtes pas encore.


http://www.intervalle-dz.com/
Sondage
Derniers sujets
» Wilaya 5 historique en Oranies ( 1954/1962 )
Sam 6 Oct - 19:16 par Sphinx

» dépenses militaires mondiales
Dim 6 Mai - 16:38 par ZIGHOUD15

» nouvelle grille de lecture du monde
Dim 29 Avr - 16:29 par ZIGHOUD15

» algerian barkhane la citadelle
Ven 27 Avr - 16:27 par ZIGHOUD15

» cabale
Mer 25 Avr - 16:06 par ZIGHOUD15

» Département du Renseignement et de la Sécurité (DRS)
Sam 20 Jan - 16:30 par ZIGHOUD15

» L'emir Abdelkader et le monde antique ....
Lun 4 Déc - 20:26 par Sphinx

» Abd-el-Qadir al-Djazaïri : naissance ,vie et mort ...
Mar 28 Nov - 22:07 par Sphinx

» BRICS
Mar 14 Nov - 9:42 par ZIGHOUD15

» LA MATRICE DU TERRORISME
Lun 30 Oct - 15:49 par ZIGHOUD15

» La science du transhumanisme
Jeu 19 Oct - 12:43 par ZIGHOUD15

» la guerre de syrie
Jeu 12 Oct - 10:38 par ZIGHOUD15

» la chine nouveau joueur en afrique
Sam 30 Sep - 21:16 par ZIGHOUD15

» Médias- Mensonges et Manipulation de l'information
Mer 20 Sep - 14:23 par ZIGHOUD15

» Les exercices militaires russo-biélorusse
Lun 18 Sep - 14:22 par ZIGHOUD15

» l'inde nouveau joueur ?
Jeu 14 Sep - 12:50 par ZIGHOUD15

» Birmanie
Mar 12 Sep - 16:46 par ZIGHOUD15

» divulgation ET sommes nous prets ?
Mer 30 Aoû - 15:23 par ZIGHOUD15

» la lachété comme le courage seraient hereditaires
Mar 22 Aoû - 10:08 par ZIGHOUD15

» Le Pentagone fait son deuil du « Nouveau Siècle américain »
Lun 21 Aoû - 19:05 par ZIGHOUD15

» le mouton de l'aid
Dim 20 Aoû - 10:32 par ZIGHOUD15

» Le captagon vient au secours des manifestants vénézuéliens
Lun 14 Aoû - 16:56 par ZIGHOUD15

» Le franc CFA, arme de destruction massive contre le développement africain
Lun 14 Aoû - 16:12 par ZIGHOUD15

Galerie


Décembre 2018
DimLunMarMerJeuVenSam
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendrier Calendrier

Connexion

Récupérer mon mot de passe


Groupe islamique armé (G.I.A)

Aller en bas

Sujet / Message Groupe islamique armé (G.I.A)

Message par Sphinx le Dim 25 Juil - 18:24

Groupe islamique armé

Le Groupe islamique armé (arabe : الجماعة الإسلامية المسلحة, al-Jama'ah al-Islamiyah al-Musallaha, GIA) est une organisation armée dont le but est de renverser le gouvernement algérien pour le remplacer par un État islamique.

L'organisation est placée sur la liste officielle des organisations terroristes du Canada, des Etats-Unis d'Amérique et du Royaume-Uni. Le GIA est classé organisation terroriste par la France. Le gouvernement algérien fait toujours pression aujourd'hui sur l'Union européenne (UE) pour qu'elle inscrive sur sa liste des organisations terroristes le GIA. L'organisation est considérée par l'ONU comme proche d'al-Qaida et à ce titre sanctionnée par le Conseil de sécurité des Nations unies.


En 1992, le Front islamique du salut (FIS) remporte le premier tour des élections législatives mais le gouvernement annule ce résultat. Le GIA se lance dans la lutte armée, ses activités se caractérisent par la violence, les attentats et par une position intransigeante exprimée dans sa devise « Pas de dialogue, pas de réconciliation, pas de trêve ».

Le GIA est une organisation non centralisée et morcelée. Le GIA est dirigé par un émir Abou Abd Ahmed (ou Mourad Si Ahmed, surnommé « Djafaar al-Afghani ») et Djamel Zitouni. Les effectifs du GIA même s'ils demeurent difficiles à déterminer précisément tournent aux environs d'une dizaine de milliers de combattants, divisés en plusieurs clans.

Tout comme le FIS, le GIA est divisé en deux clans, les salafistes qui cherchent à mettre au point une révolution islamique mondiale et les djazaristes qui cherchent à prendre le pouvoir en Algérie.

Le GIA est composé essentiellement d'anciens volontaires algériens formés à la guérilla dans les maquis d'Afghanistan, ou d'autres qui ont combattu en Bosnie-Herzégovine.

En 1993, le GIA fait paraitre un journal en Angleterre, Al-Ansar.

Via son mouvement "Unité de la Mort" Katiba al-Maout il commet plusieurs actions violentes partout en Algérie. En 1996, le GIA enlève puis - selon les médias de l'époque - exécute les 7 moines français de Tibhirine et fait assassiner Monseigneur Pierre Claverie, Evêque d'Alger, juste avant de disparaître.

Rapport GIA et FIS

L'objectif et les méthodes du GIA et de l'Armée islamique du salut (l'AIS) (la branche armée du FIS) sont sensiblement les mêmes, pourtant il n'en reste pas moins que ce sont deux organisations concurrentes qui se combattent entre elles.

L'AIS a condamné plusieurs fois les actions particulièrement violentes du GIA. Cependant un rapprochement avec l'aile modérée du FIS semble exclue, les responsables du FIS partisans du dialogue avec le gouvernement ont été "condamnés à mort" par le GIA.

Le GIA est aujourd'hui largement marginalisé suite aux initiatives d’amnistie générale du président Abdelaziz Bouteflika après les années 2000, qui a permis à des milliers de combattants de retrouver une vie normale. Quant à l'armée, elle affirme avoir pratiquement anéanti l'organisation.

Le GIA manipulé ?
Selon l'étude menée par Nafeez Mosaddeq Ahmed, le GIA aurait vu sa création instrumentalisée par le régime algérien pour discréditer les milieux islamistes et contrôler la population qui avait porté le FIS au pouvoir en décembre 1991.

Les divers témoignages et sources avancent que ces massacres étaient soit perpétrés par le GIA, à l'instigation d'agents du DRS infiltrés ou d'islamistes « retournés », soit directement organisés par le DRS et ensuite revendiqués par la publication de faux communiqués du GIA. Le journal Al Ansar, publié à Londres, était le premier à recevoir et diffuser ces communiqués, et son responsable s'est montré incapable de distinguer les vrais communiqués du GIA des faux.

Action du GIA en Algérie

Le 8 mai 1994, deux religieux français sont assassinés dans le quartier de la Casbah à Alger.

Le 3 août 1994, Assassinat à Alger de trois gendarmes français et de deux agents de l’ambassade de France.

Le 27 décembre 1994, Quatre Pères Blancs , dont trois Français, sont assassinés à Tizi-Ouzou, en Kabylie.

Le 5 mai 1995, 5 coopérants dont 2 Français sont assassinés dans les locaux d’une société algérienne.

Le 23 mai 1996, 7 trappistes français sont enlevés dans leur monastère de Tibehirine, ils sont retrouvés morts.


Leaders du GIA

1992 : Mansour Meliani
1993 - 1994 : Abdelhak Layada
1994 : Cherif Gousmi
1994 - 1996 : Djamel Zitouni
1996 - 2002 : Antar Zouabri
2002 - 2004 : Rachid Abou Tourab
2004 - 2006 : Nourredine Boudiafi


wikipedia

__
"Quelle est la différence fondamentale entre une femme et un terroriste ? Avec le terroriste on peut négocier"
3

.、スフィンクス、


Spoiler:


avatar
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 8037
Age : 33
Emploi/loisirs : Mat
Humeur : Peu importe.
Date d'inscription : 19/12/2008
Localisation : S.B.A

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Groupe islamique armé (G.I.A)

Message par Sphinx le Dim 25 Juil - 18:25

Les Groupes des Gia 1/15

[url]