Bienvenue sur le forum non officiel de l'Etoile Nord-Africaine;

Afin de profiter pleinement de certains sujets sur le forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre espace si vous ne l'êtes pas encore.

Culture Acadienne 120px-10

http://www.intervalle-dz.com/
Sondage
Derniers sujets
» nouvelle grille de lecture du monde
Culture Acadienne EmptyMer 13 Mar - 20:42 par ZIGHOUD15

» Wilaya 5 historique en Oranies ( 1954/1962 )
Culture Acadienne EmptySam 6 Oct - 19:16 par Sphinx

» dépenses militaires mondiales
Culture Acadienne EmptyDim 6 Mai - 16:38 par ZIGHOUD15

» algerian barkhane la citadelle
Culture Acadienne EmptyVen 27 Avr - 16:27 par ZIGHOUD15

» cabale
Culture Acadienne EmptyMer 25 Avr - 16:06 par ZIGHOUD15

» Département du Renseignement et de la Sécurité (DRS)
Culture Acadienne EmptySam 20 Jan - 16:30 par ZIGHOUD15

» L'emir Abdelkader et le monde antique ....
Culture Acadienne EmptyLun 4 Déc - 20:26 par Sphinx

» Abd-el-Qadir al-Djazaïri : naissance ,vie et mort ...
Culture Acadienne EmptyMar 28 Nov - 22:07 par Sphinx

» BRICS
Culture Acadienne EmptyMar 14 Nov - 9:42 par ZIGHOUD15

» LA MATRICE DU TERRORISME
Culture Acadienne EmptyLun 30 Oct - 15:49 par ZIGHOUD15

» La science du transhumanisme
Culture Acadienne EmptyJeu 19 Oct - 12:43 par ZIGHOUD15

» la guerre de syrie
Culture Acadienne EmptyJeu 12 Oct - 10:38 par ZIGHOUD15

» la chine nouveau joueur en afrique
Culture Acadienne EmptySam 30 Sep - 21:16 par ZIGHOUD15

» Médias- Mensonges et Manipulation de l'information
Culture Acadienne EmptyMer 20 Sep - 14:23 par ZIGHOUD15

» Les exercices militaires russo-biélorusse
Culture Acadienne EmptyLun 18 Sep - 14:22 par ZIGHOUD15

» l'inde nouveau joueur ?
Culture Acadienne EmptyJeu 14 Sep - 12:50 par ZIGHOUD15

» Birmanie
Culture Acadienne EmptyMar 12 Sep - 16:46 par ZIGHOUD15

» divulgation ET sommes nous prets ?
Culture Acadienne EmptyMer 30 Aoû - 15:23 par ZIGHOUD15

» la lachété comme le courage seraient hereditaires
Culture Acadienne EmptyMar 22 Aoû - 10:08 par ZIGHOUD15

» Le Pentagone fait son deuil du « Nouveau Siècle américain »
Culture Acadienne EmptyLun 21 Aoû - 19:05 par ZIGHOUD15

» le mouton de l'aid
Culture Acadienne EmptyDim 20 Aoû - 10:32 par ZIGHOUD15

» Le captagon vient au secours des manifestants vénézuéliens
Culture Acadienne EmptyLun 14 Aoû - 16:56 par ZIGHOUD15

» Le franc CFA, arme de destruction massive contre le développement africain
Culture Acadienne EmptyLun 14 Aoû - 16:12 par ZIGHOUD15

Galerie


Culture Acadienne Empty
Mai 2019
DimLunMarMerJeuVenSam
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 

Calendrier Calendrier

Connexion

Récupérer mon mot de passe


Culture Acadienne

Aller en bas

Sujet / Message Culture Acadienne

Message par Syfou le Mar 28 Sep - 22:47

Aujourd'hui, les Acadiens sont une minorité, en particulier au Nouveau-Brunswick et en Louisiane (Cadiens). Depuis 1994, le Congrès mondial acadien a uni les Acadiens des Maritimes, de la Nouvelle-Angleterre et de la Louisiane.

Parmi les plus célèbres Acadiens dans les Maritimes, il y a les chanteuses Angèle Arsenault et Édith Butler, l'écrivaine Antonine Maillet, le boxeur Yvon Durelle, le lanceur Rhéal Cormier, l'ancien Gouverneur général Roméo LeBlanc, l'ancien premier ministre de l'Île-du-Prince-Édouard Aubin-Edmond Arsenault, le premier Acadien à la tête d'une province et le premier Acadien à la Cour suprême provinciale, son père, Joseph-Octave Arsenault, le premier Acadien désigné comme sénateur au Sénat canadien et l'ancien premier ministre du Nouveau-Brunswick Louis Robichaud, qui fut responsable de la modernisation de l'éducation et du gouvernement de la province au milieu du XXe siècle.

Architecture

Maisons bassin avril 2007

Culture Acadienne 800px-16

L'architecture acadienne est à l'origine d'inspiration française, mais adaptée aux conditions climatiques et aux matériaux locaux. Plus tard, des techniques de construction amérindiennes sont utilisées, surtout pour améliorer l'isolation des maisons. La plupart des constructions acadiennes sont démolies durant le Grand Dérangement, entre 1755 et 1763. Durant plusieurs années, les maisons sont de piètre qualité et construites à la hâte. Malgré l'amélioration des conditions de vie, l'architecture reste simple jusqu'au milieu du XIXe siècle. Les traces d’inspiration française s'effacent alors progressivement devant les influences américaine et anglaise. C'est alors que les premiers architectes acadiens commencent leur carrière. Il est difficile de définir un style typique acadien puisque aucune étude exhaustive n'a été effectuée à ce sujet. Par contre, l'architecture est de plus en plus mise en valeur et protégée. Plusieurs villages historiques ont ainsi été construits depuis les années 1970 et de nombreux nouveaux édifices s'harmonisent avec l'architecture traditionnelle.

Sculpture et peinture

Jusqu'au début du XXe siècle, la sculpture et la peinture étaient surtout réalisées par les décorateurs d'églises. Parmi les principales réalisations toujours existantes, notons celles de Philomène Belliveau, Caroline Léger, Anna Bourque-Bourgeois, Jeanne Léger, Alma Buote et Yolande Boudreau, qui ont toutes étudié l'art à l'étranger. À partir des années 1930, le docteur Paul Carmel Laporte enseigna la sculpture et le dessin à Edmundston et forma plusieurs artistes de renom, dont Claude Picard, Claude Roussel et Marie Hélène Allain. Plusieurs artistes de la même époque ont dû suivre des cours à l'extérieur avant de poursuivre leur carrière en Acadie, dont Gertrude Godbout, Eulalie Boudreau, René Hébert, Georges Goguen, Roméo Savoie, Hilda Lavoie-Franchon et Claude Gauvin. Certains ont produit des peintures religieuses et murales pour les églises, dont Édouard Gautreau, Claude Picard et Ernest Cormier.

L'église Sainte-Anne-de-Kent, qui comptait entre autres des tableaux de Gautreau, était surnommée la « chapelle Sixtine de l'Acadie » jusqu'à sa destruction dans un incendie en 2007. Nelson Surette s'est fait connaître grâce à ses tableaux représentant la vie quotidienne. Adrien Arsenault est aussi reconnu. Nérée De Grâce puise son inspiration dans le folklore acadien et ses tableaux se retrouvent dans plusieurs collections à travers le monde, ainsi que sur un timbre canadien. Les musées canadiens possèdent des œuvres d'autres artistes, dont les plus connus sont les sculpteurs Arthur Gallant, Alfred Morneault et Octave Verret ainsi que les peintres Léo B. LeBlanc, Médard Cormier et Camille Cormier.

Claude Roussel a mis sur pied le département d'arts visuels de l'Université de Moncton, qui a permis de former de nombreux artistes sur place. Les plus prolifiques sont l'artiste multidisciplinaire Herménégilde Chiasson et le peintre Yvon Gallant mais on compte aussi Paul Édouard Bourque, Jacques Arseneault, Francis Coutellier, Marc Cyr, Pierre Noël LeBlanc, Anne-Marie Sirois, Lucille Robichaud, Lionel Cormier, Luc A. Charette, Daniel Dugas, Guy Duguay, Roger Vautour, Ghislaine McLaughlin, Gilles LeBlanc, Georges Blanchette, Gilles Arsenault, Hélène LaRoche et André Lapointe. Robert Saucier, Jocelyn Jean et Paul-Émile Saulnier travaillent au Québec mais leurs œuvres se vendent à l'étranger.

__
« Vouloir prouver des choses qui sont claires d'elles-mêmes, c'est éclairer le jour avec une lampe. »  


http://algerie-institution.blog4ever.com

Syfou
Syfou
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 5687
Age : 36
Emploi/loisirs : Les souvenirs s'envolent aussitot la la porte ouverte .
Humeur : Bien / H.M.D / Toujours.
Date d'inscription : 11/01/2010
Localisation : Dans un autre repère !

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Culture Acadienne

Message par Syfou le Mar 28 Sep - 23:07

Musique acadienne

La musique acadienne est la musique fait par les Acadiens, un peuple francophone vivant principalement au Canada et aux États-Unis. La musique a longtemps été l'une des seuls éléments de la culture acadienne à être répandues,avec le folklore. Les communautés religieuses ont joué un rôle important dans le développement de cet art. Les fanfares des collèges et les chorales paroissiales sont rapidement devenues populaires. Plusieurs musiciens sont aussi devenus connus à l'étranger durant le XXe siècle. Le français est la principale langue de la musique acadienne mais il existe aussi des œuvres en anglais et en chiac.

Origines

La musique et le folklore demeurent les formes d'expression artistiques les plus répandues en Acadie jusqu'au milieu du XXe siècle. La marginalisation géographique et économique des régions acadiennes ont ainsi causé un isolement culturel. Les communautés religieuses ont eu une influence importante en suscitant le goût de la musique chez les jeunes. Le père Maurice Leblanc est l'un des principaux organisateurs des nombreuses activités dans la Baie-Sainte-Marie, en Nouvelle-Écosse.

Plusieurs musiciens se sont fait connaître à l'étranger à partir du XXe siècle. L'un des premiers fut le violoniste Arthur Leblanc. Eugène Lapière et Benoît Poirier, qui était aussi compositeur, sont devenus des organistes populaires à Montréal. Robert Savoie a quant à lui été baryton pendant plusieurs années au Royal Opera House de Londres. Le pianiste Roger Lord est lauréat de nombreux prix. Dans la musique populaire, mentionnons le pianiste Paul Saulnier, le violoniste Kenneth Saulnier et le duo formé par Wendell et Phillipe D'Eon. L'une des premières acadiennes à se distinguer sur la scène nationale et internationale est Anna Malenfant. Laura Gaudet a fait connaître les chansons folkloriques partout en Acadie et aux États-Unis. C'est en se consacrant aux chants de la Renaissance que Suzie Leblanc s'est fait connaître.

Des années 1960 à 1990

Ode-a-l'acadie

Culture Acadienne 800px-17

L'arrivée de l'enseignement supérieur et l'ouverture au monde des années 1960 provoquent une effervescence de la culture acadienne, qui se diversifie dans l'artisanat, la peinture, la sculpture, la musique, la danse, le théâtre, le cinéma ou la littérature. Parmi les nombreux musiciens de cette époque, mentionnons Angèle Arsenault et Édith Butler, dont la carrière a été stimulée par l'interprétation de chansons folkloriques. Calixte Duguay et Donat Lacroix sont aussi connus pour leurs chansons portant sur des thèmes acadiens. Il y a aussi, entre autres, Lina Boudreau, Ronald Bourgeois, Raymond Breau, Lorraine Diotte, Jac Gautreau, Georges Langford et Denis Losier. Des groupes comme Beausoleil-Broussard et 1755 ont remporté le prix de la meilleure chanson par des jeunes interprètes. L'Acadie a été représentée par le groupe Panou au festival de musique organisé durant les Jeux du Canada à St John's en 1985. Ce fut le tour des Tymeux de la Baie à Expo 86.

Des années 1990 à nos jours

Dès les années 1990, les musiciens acadiens jouissent d'une popularité sans précédent et le nombre de groupe augmente. Les chanteurs d'opéra Claudette Leblanc, Roland Richard et Rose-Marie Landry sont ainsi reconnus internationalement. D'abord destiné au hockey, Roch Voisine suit une carrière internationale depuis 1986, avec de nombreux succès dont Hélène en 1989. Réginald Charles Gagnon dit Cayouche, lance son premier album de country en 1994 et vend plus de 90 000 disques dans sa carrière au Nouveau-Brunswick, plus que tout autre musicien auparavant. Natasha St-Pier s'est fait connaître par son rôle dans la comédie musicale Notre-Dame de Paris en 1999 avant d'entreprendre une carrière internationale. Son disque De l'amour le mieux s'est vendu à plus de 600 000 exemplaires. Wilfred LeBouthillier a gagné la première édition de la télé-réalité Star Académie en 2003, lui donnant une visibilité dans l'Amérique francophone. Le groupe 1755 s'est reformé en 199? puis en 2009. Le groupe Radio Radio, formé en 2001 d'anciens membres de Jacobus et Maleco, s'est fait connaître par ses chansons en chiac. À l'Île-du-Prince-Édouard, l'ensemble Barachois puise son inspiration dans la riche tradition musicale de la province. Johnny Aucoin et Elio Leblanc sont deux musiciens folkloriques appréciés du public. Les folkloristes Charlotte Cormier et Donald Deschênes interprètent des chansons rurales très populaires chez les enfants acadiens. Le duo Roland et Johnny, composé de Roland Gauvin et de Johnny Comeau, interprète aussi des chansons traditionnelles pour les jeunes.

L'Acadie a suivi la tendance canadiennes des superproductions musicales. Bien que Les Défricheurs d'eau du Village historique acadien n'eut pas le succès escompté, Ode à l'Acadie de Grande-Anse est présenté depuis 2004. Le premier opéra acadien fut présenté en 2009 à Caraquet à l'occasion du IVe Congrès mondial acadien.

Festivals et récompenses

L'Acadie compte plusieurs festivals où l'on peut autant écouter les artistes établis que la relève. Le Gala de la chanson de Caraquet est organisé annuellement depuis 1969. Le claveciniste Mathieu Duguay a créé un festival de musique baroque. Organisé tous les ans depuis 1975 dans la pittoresque église de Sainte-Cécile, au Nouveau-Brunswick, le festival attire des musiciens de partout au monde. La tradition des chorales est à l'origine, en 1979, des Choralies Internationales, événement important dans l'histoire musicale de la région, organisées tous les deux ans sous le nom d'Arcadiades à Saint-Antoine, au Nouveau-Brunswick. Les nombreux festivals acadiens ainsi que les Congrès mondiaux acadiens sont autant de raisons d'apprécier la musique.

__
« Vouloir prouver des choses qui sont claires d'elles-mêmes, c'est éclairer le jour avec une lampe. »  


http://algerie-institution.blog4ever.com

Syfou
Syfou
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 5687
Age : 36
Emploi/loisirs : Les souvenirs s'envolent aussitot la la porte ouverte .
Humeur : Bien / H.M.D / Toujours.
Date d'inscription : 11/01/2010
Localisation : Dans un autre repère !

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Culture Acadienne

Message par Syfou le Mar 28 Sep - 23:25

Littérature

AntonineMaillet

Culture Acadienne Antoni10

Marc Lescarbot a donné naissance à la littérature acadienne à Port-Royal en 1606. Plusieurs visiteurs ainsi que des prêtres ont ensuite écrit sur la géographie ainsi que sur les conditions religieuses et économiques. La situation politique trouble et la lente croissance de la population expliquent le faible nombre de textes produits par les Acadiens durant cette période. Après la Déportation, la littérature prend du temps à réapparaître mais la tradition orale reste florissante. Avec la fondation d'écoles et de collèges au XIXe siècle puis les Conventions nationales acadiennes, les Acadiens et leur clergé commencent à redécouvrir leur identité et leurs aspirations dans un monde d'anglophones. Jusqu'aux années 1960, la littérature est dominée par le débat nationaliste. La redécouverte de l'histoire de l'Acadie a donné lieu à un nombre important de textes, en particulier ceux de Pascal Poirier.

Au XXe siècle, le nationalisme devient moins important et plusieurs auteurs dont Antonine Maillet se penchent sur d'autres sujets. Plusieurs auteurs de la diaspora publient durant les années 1960, dont Donat Coste et Rénald Després. Dès 1966, les plus jeunes auteurs remettent en question les valeurs traditionnelles ; ce mouvement est amplifié par la Révolution tranquille au Québec, par les réformes de Louis Robichaud au Nouveau-Brunswick, par les grèves étudiantes et par le succès phénoménal de La Sagouine d'Antonine Maillet. La poésie est la première forme littéraire à suivre cette tendance. Le roman est dominé par l'œuvre d'Antonine Maillet mais de nombreux autres auteurs sont à remarquer. Depuis le milieu des années 1980, la littérature acadienne se porte très bien, ce qu'illustre le nombre grandissant des maisons d'éditions et la reconnaissance dont elle jouit tant en Amérique qu'en France. Les œuvres sont de genres variés et la littérature pour enfants se développe.

Théâtre

Marc Lescarbot a aussi donné naissance au théâtre acadien en produisant Le Théâtre de Neptune en 1606. Il faut cependant attendre 1956 pour voir la création de la première véritable troupe de théâtre : la Troupe Notre-Dame de Grâce de Moncton. Deux troupes professionnelles, le Théâtre populaire d'Acadie de Caraquet et le Théâtre l'Escaouette de Moncton, dominent aujourd'hui la scène théâtrale. Le TPA a présenté plusieurs pièces de Jules Boudreau, qui traite aussi bien de sujets historiques comme dans Louis Mailloux ou de sujets contemporains[5] ; Herménégilde Chiasson a ainsi présenté sa première pièce à ce théâtre. Le théâtre L'Escaouette a ensuite fait une grande place à Chiasson, dont la vaste œuvre traite de trois sujets principaux : l'histoire révisionniste, l'humour et le fantastique.

Cinéma et télévision

Un cinéma acadien s'est développé à partir des années 1950 par le travail de pionnier de Léonard Forest et de l'Office national du film. Le cinéma acadien a réussi 5 longs métrages dont Le secret de Jérôme de Phil Comeau en 1994, et Full Blast de Rodrigue Jean en 1999. De plus, une centaine de courts et moyens métrages documentaires ont été produits. Il existe aujourd'hui des maisons de production de films au Nouveau-Brunswick.

Cuisine

La cuisine acadienne est d'origine française mais on trouve plusieurs autres influences, particulièrement canadiennes françaises, amérindiennes et allemandes. Il y a en fait plusieurs cuisines régionales. La plupart des ingrédients sont disponibles sur place alors que certains proviennent d'un commerce ancien avec les Antilles et le Brésil, comme les raisins secs, le riz, la cassonade et la mélasse. La pomme de terre est l'aliment de base et le poisson et les fruits de mer sont très populaires. La cuisine acadienne a partiellement inspiré la cuisine cadienne.

Ingrédients fréquemment utilisés

La cuisine acadienne comprend beaucoup de poisson et de fruits de mer, principalement de la morue et du hareng, mais aussi du maquereau, des berlicoco, du homard, du crabe, des crevettes, du flétan, de la truite, du saumon, des moules, des coques, de la plie, de l'éperlan (appelé "éplan") des palourdes et des pétoncles. La plupart des poissons sont consommés frais, mais aussi boucanés (fumés), marinés ou même salés.

La principale viande utilisée est le porc, mais on utilise aussi du poulet et du bœuf. Comme dans le reste de l'Amérique du Nord, la dinde est traditionnellement consommée durant le temps des fêtes. Le gibier comme le chevreuil, le lièvre ou la perdrix est consommé dans certaines régions. À certains endroits comme à Caraquet ou aux Îles-de-la-Madeleine, les gens consomment (ou consommaient) d'autres viandes plus inhabituelles comme le phoque, l'ours ou la mouette.

Les patates sont omniprésentes dans la cuisine acadienne. Quelques autres légumes sont utilisés comme les oignons, les carottes, les fèves et les navets.

Les fruits utilisés sont surtout la pomme ainsi que les bleuets, les fraises, les framboises, les mûres, la citrouille et les canneberges (aussi appelées pomme de pré).

D'autres ingrédients provenant du commerce avec les Antilles et le Brésil sont utilisés depuis des siècles, comme les raisins secs, le riz, la cassonade et la mélasse.

Recettes

Certains plats sont connus dans toutes les régions acadiennes, comme le fricot, le boudin ou le pâté à la viande.

Beurre de homard
Lobster rolls
Boulettes de viandes en sauce et patates (genre de ragoût de boulettes)
Chiore, aussi appelé mioche (Purée de pommes de terre et carotte et/ou navet)
Fricot (soupe)
Pâté à la viande
Pâté chinois
Pouding chômeur
Poutine râpée
Rapûre (dérivé de la Poutine râpée)
Poutine au bleuet
Ragoût (genre de soupe épaisse)
Soupe aux pois
Morue bouillie
Chow-chow

Wikipedia

Culture Acadienne Cuisin10

Mongeable pour les non musulmans What a Face

__
« Vouloir prouver des choses qui sont claires d'elles-mêmes, c'est éclairer le jour avec une lampe. »  


http://algerie-institution.blog4ever.com

Syfou
Syfou
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 5687
Age : 36
Emploi/loisirs : Les souvenirs s'envolent aussitot la la porte ouverte .
Humeur : Bien / H.M.D / Toujours.
Date d'inscription : 11/01/2010
Localisation : Dans un autre repère !

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Culture Acadienne

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum