Bienvenue sur le forum non officiel de l'Etoile Nord-Africaine;

Afin de profiter pleinement de certains sujets sur le forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre espace si vous ne l'êtes pas encore.

 Relations algéro-russes  120px-10

http://www.intervalle-dz.com/
Sondage
Derniers sujets
» nouvelle grille de lecture du monde
 Relations algéro-russes  EmptyMer 13 Mar - 20:42 par ZIGHOUD15

» Wilaya 5 historique en Oranies ( 1954/1962 )
 Relations algéro-russes  EmptySam 6 Oct - 19:16 par Sphinx

» dépenses militaires mondiales
 Relations algéro-russes  EmptyDim 6 Mai - 16:38 par ZIGHOUD15

» algerian barkhane la citadelle
 Relations algéro-russes  EmptyVen 27 Avr - 16:27 par ZIGHOUD15

» cabale
 Relations algéro-russes  EmptyMer 25 Avr - 16:06 par ZIGHOUD15

» Département du Renseignement et de la Sécurité (DRS)
 Relations algéro-russes  EmptySam 20 Jan - 16:30 par ZIGHOUD15

» L'emir Abdelkader et le monde antique ....
 Relations algéro-russes  EmptyLun 4 Déc - 20:26 par Sphinx

» Abd-el-Qadir al-Djazaïri : naissance ,vie et mort ...
 Relations algéro-russes  EmptyMar 28 Nov - 22:07 par Sphinx

» BRICS
 Relations algéro-russes  EmptyMar 14 Nov - 9:42 par ZIGHOUD15

» LA MATRICE DU TERRORISME
 Relations algéro-russes  EmptyLun 30 Oct - 15:49 par ZIGHOUD15

» La science du transhumanisme
 Relations algéro-russes  EmptyJeu 19 Oct - 12:43 par ZIGHOUD15

» la guerre de syrie
 Relations algéro-russes  EmptyJeu 12 Oct - 10:38 par ZIGHOUD15

» la chine nouveau joueur en afrique
 Relations algéro-russes  EmptySam 30 Sep - 21:16 par ZIGHOUD15

» Médias- Mensonges et Manipulation de l'information
 Relations algéro-russes  EmptyMer 20 Sep - 14:23 par ZIGHOUD15

» Les exercices militaires russo-biélorusse
 Relations algéro-russes  EmptyLun 18 Sep - 14:22 par ZIGHOUD15

» l'inde nouveau joueur ?
 Relations algéro-russes  EmptyJeu 14 Sep - 12:50 par ZIGHOUD15

» Birmanie
 Relations algéro-russes  EmptyMar 12 Sep - 16:46 par ZIGHOUD15

» divulgation ET sommes nous prets ?
 Relations algéro-russes  EmptyMer 30 Aoû - 15:23 par ZIGHOUD15

» la lachété comme le courage seraient hereditaires
 Relations algéro-russes  EmptyMar 22 Aoû - 10:08 par ZIGHOUD15

» Le Pentagone fait son deuil du « Nouveau Siècle américain »
 Relations algéro-russes  EmptyLun 21 Aoû - 19:05 par ZIGHOUD15

» le mouton de l'aid
 Relations algéro-russes  EmptyDim 20 Aoû - 10:32 par ZIGHOUD15

» Le captagon vient au secours des manifestants vénézuéliens
 Relations algéro-russes  EmptyLun 14 Aoû - 16:56 par ZIGHOUD15

» Le franc CFA, arme de destruction massive contre le développement africain
 Relations algéro-russes  EmptyLun 14 Aoû - 16:12 par ZIGHOUD15

Galerie


 Relations algéro-russes  Empty
Mai 2019
DimLunMarMerJeuVenSam
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 

Calendrier Calendrier

Connexion

Récupérer mon mot de passe


Relations algéro-russes

Aller en bas

Sujet / Message Relations algéro-russes

Message par Syfou le Ven 8 Oct - 0:14

Russie et Algérie: les relations en chiffres

 Relations algéro-russes  18757110

http://fr.rian.ru/infographie/20101006/187571788.html

__
« Vouloir prouver des choses qui sont claires d'elles-mêmes, c'est éclairer le jour avec une lampe. »  


http://algerie-institution.blog4ever.com

Syfou
Syfou
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 5687
Age : 36
Emploi/loisirs : Les souvenirs s'envolent aussitot la la porte ouverte .
Humeur : Bien / H.M.D / Toujours.
Date d'inscription : 11/01/2010
Localisation : Dans un autre repère !

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Relations algéro-russes

Message par Syfou le Ven 8 Oct - 0:17

Algérie-Russie : Une coopération en croissance permanente

Le président de la Fédération de Russie, M. Dmitri Medvedev, a relevé hier, à Alger le caractère "stratégique" des relations algéro-russes et souhaité le développement de la coopération bilatérale entre l'Algérie et son pays.

Signature de 6 accords de coopération
L’Algérie et la Russie ont procédé hier à Alger à la signature de cinq mémorandums d’entente et d’un accord de coopération, à l’occasion de la visite officielle en Algérie du Président russe, M. Dmitri Medvedev, à l’invitation du Président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika.
La cérémonie de signature s'est déroulée, au siège de la Présidence de la République, en présence des deux Chefs d'Etat.
Il s’agit du mémorandum d’entente de coopération dans le domaine de la normalisation et de l’évaluation de la conformité entre l’Institut de normalisation et l’Agence fédérale russe de normalisation, signé par les directeurs MM. Mohamed Echaïb Aïssaoui et Elkin Grigory.
Un mémorandum d’entente de la coopération entre l’Institut diplomatique et des relations internationales (IDRI) des ministères des Affaires étrangères des deux pays a été également signé par M. Noredine Baghdad Dayedj, directeur de l’IDRI, et M. Alexandre Panov, recteur de l’Académie diplomatique russe.
Les deux parties ont également procédé à la signature d’un mémorandum d’entente de coopération entre le Conseil national économique et social (CNES) algérien et la Chambre civique russe, signé par M. Mohamed-Seghir Babès, président du CNES, et M. Mikhail Ostrovskiy, vice-président de la Chambre civique russe.
Les deux pays ont procédé aussi à la signature d’un accord entre les gouvernements algérien et russe sur la coopération dans le domaine du transport maritime, signé par M. Amar Tou, ministre des Transports et son homologue russe M. Igor Levitine.
Dans le volet énergétique, deux mémorandums d’entente ont été signé. L'un est relatif au gaz et l’autre au domaine de l’énergie. Ce sont les ministres de l’Energie des deux pays, MM. Youcef Yousfi et Serguei Chmatko qui ont signé les documents.

----------------------------

Bouteflika s'entretient avec son homologue russe
Le Président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, s'est entretenu, hier à Alger, avec le Président de la Fédération de Russie, M. Dmitri Medvedev, en visite officielle d'une journée.
Les ministres des Affaires étrangères des deux pays, MM. Mourad Medelci et Serguei Lavrov, ont assisté à cet entretien.
Les deux Chefs d'Etat devaient procéder à l'examen de la coopération bilatérale et à un échange de vues sur les questions d'actualité régionale et internationale.
Il est prévu, également, la signature d'accords bilatéraux dans différents domaines.

----------------------------

Entretiens élargis aux membres des deux délégations
Le Président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, et le Président de la Fédération de Russie, M. Dmitri Medvedev, ont eu mercredi au siège de la présidence de la République des entretiens élargis aux deux délégations.
Le ministre délégué auprès du ministre de la Défense nationale, M. Abdelmalek Guenaïzia, le ministre des Affaires étrangères, M. Mourad Medelci, le ministre des Finances, M. Karim Djoudi, le ministre de l'Energie et des Mines, Youcef Yousfi, le ministre des Transports, M. Amar Tou, le ministre du Commerce, M. Mustapha Benbada, et le ministre de l'Industrie de la Petite et Moyenne Entreprise et de la Promotion de l'Investissement, M. Mohamed Benmeradi, ont assisté, côté algérien, à ces entertiens. On pris part du côté russe, le ministre des Affaires étrangères, M. Sergeuï Prikhodko,le ministre des Transports, M. Igor Levitine, et le ministre de l'Energie, M.Sergueï Chmatko.

----------------------------

M. Medvedev relève le caractère "stratégique" des relations algéro-russes
Le président de la Fédération de Russie, M. Dmitri Medvedev, a relevé hier, à Alger le caractère "stratégique" des relations algéro-russes et souhaité le développement de la coopération bilatérale entre l'Algérie et son pays.
"Nous venons de signer six accords de coopération dans différents domaines. Mais notre coopération ne va pas s'arrêter à ces domaines-là et nous allons l'étendre à d'autres secteurs comme ceux de l'industrie et de l'investissement", a déclaré à la presse M. Medvedev à l'issue de ses entretiens avec le président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, élargis par la suite aux membres des deux délégations. Les entretiens ont été couronnés par la signature de six accords de coopération entre l'Algérie et la Russie dans plusieurs domaines.
Le président russe a rappelé que l'Algérie était le premier pays du monde arabe avec lequel la Fédération de Russie a signé une Déclaration de partenariat stratégique en avril 2001.
"Au cours des dix dernières années, nous avons eu quatre sommets de très haut niveau", a-t-il relevé, notant également que les contacts et les échanges de visites entre les deux parties se multiplient à différents niveaux. "Notre relation bilatérale se rétablit après avoir connu une période de crise et le chiffre d'affaires est déjà assez volumineux et assez important", a-t-il indiqué, exprimant le souhait de voir la coopération bilatérale se développer davantage à l'avenir. Par ailleurs, M. Medvedev a déclaré avoir évoqué avec le chef de l'Etat des questions régionales et internationales d'intérêt commun, notamment la situation au Moyen-Orient et la lutte contre le terrorisme. Au sujet de la coopération bilatérale dans le domaine militaire et technique, le président russe a affirmé que ce genre de coopération "se base sur la confiance et c'est justement ce qui lie les deux pays". "Cette coopération dure depuis des décennies et il y a un volume de coopération assez important et nous sommes totalement satisfaits de la manière avec laquelle elle se développe", a-t-il ajouté. "Si je fais le bilan de cette coopération, je dirais qu'elle est en croissance permanente", a-t-il conclu.

----------------------------

Le Président Bouteflika offre un déjeuner en l'honneur de son homologue russe
Le Président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, a offert hier, au palais du Peuple à Alger un déjeuner en l'honneur du président de la Fédération de Russie, M. Dmitri Medvedev. Des membres du gouvernement, de hauts cadres de l'Etat ainsi que les représentants du corps diplomatique accrédité en Algérie étaient présents à ce déjeuner.

----------------------------

Les opérateurs économiques russes déterminés à investir en Algérie
Des opérateurs économiques russes ont affiché, hier, à Alger, leur volonté de saisir les opportunités d'affaires qu'offre l'Algérie pour renforcer les relations bilatérales dans le domaine économique.
Intervenant lors des ateliers thématiques organisés en marge du forum d'affaires algéro-russe, la représentante des entreprises russes de la construction, Mme Liudmila Skachkova a indiqué, que les entreprises russes activant dans ce secteur "sont prêtes à nouer d'éventuelles relations de partenariat avec les entreprises algériennes". Mme Skachkova, également membre du Cercle d'amitié algéro-russe, a insisté sur la nécessité "de renforcer les relations d'affaires entre les deux pays", estimant qu'elles "sont appelées à s'intensifier davantage". Approché par l'APS, en marge d'un atelier, M. Nick Markarov, représentant du groupe IMS, spécialisé dans les appareils de comptage, a précisé que le but de sa visite en Algérie était de trouver des partenaires algériens dans ce domaine et de leur transférer le savoir-faire de cette filière. Pour sa part, M. Alexandre Tymar, chef de projet en Algérie et au Maghreb, dans la société énergétique russe Technopromexport, a expliqué que "ces rencontres revêtent une grande importance pour le développement des relations économiques entre l'Algérie et la Russie notamment dans le domaine de l'énergie". Il a rappelé, en outre, que sa société a déjà réalisé des projets énergétiques dans les villes de Annaba et Jijel, souhaitant sa participation dans la réalisation des grands projets prévus par le plan quinquennal 2010-2014 doté d'une "importante enveloppe financière"."Nous avons déjà travaillé avec Sonatrach et Sonelgaz et nous souhaitons développer des partenariats avec d'autres sociétés algériennes", a-t-il soutenu. Le dirigeant de la société Rostselmash, activant dans le domaine de l'agriculture, Zaur Dyshekov, a indiqué, de son côté, que "le climat d'affaires en Algérie est l'un des plus favorables en Afrique", espérant conclure des contrats avec des opérateurs algériens activant dans le même secteur.
Un responsable du ministère des Travaux publics, M. Benammor a présenté lors de ces ateliers les grands projets routiers, les infrastructures portuaires et aéroportuaires qui devraient être réalisés au cours du programme quinquennal 2010-2014, en invitant les hommes d'affaires russes à participer à leur développement. Le même responsable a appelé les sociétés russes à prendre part au Salon international des travaux publics qui se tiendra du 7 au 10 novembre prochain à Alger. Un dirigeant de la SGP-Construmet (constructions métalliques), a précisé que sa société souhaite trouver des partenaires dans le secteur de la construction métallique et le stockage des hydrocarbures lourds et légers. Il n'a pas manqué de souligner que l'Algérie veut passer dans le plan quinquennal en cours "en phase supérieure" dans la technicité, l'expertise et le savoir faire. Pour M. Tayeb Ezzraimi, membre du Cercle d'amitié algéro-russe, cette rencontre est une aubaine pour les hommes d'affaires russes intéressés par la création de sociétés en Algérie. "Nous avons effectué plusieurs visites en Russie pour connaître leurs produits et nous sommes disposés à organiser un voyage pour les opérateurs économiques algériens pour qu'ils puissent connaître le marché russe", a-t-il déclaré, estimant que cette rencontre permettra aux deux parties "de se connaître davantage et de signer des contrats d'affaires".

----------------------------

Le Président Medvedev se recueille à la mémoire des martyrs de la Révolution
Le Président de la Fédération de Russie, M. Dmitri Medvedev, s'est recueilli, hier à Maquam Echahid (sanctuaire du Martyr) à Alger, à la mémoire des martyrs de la Révolution algérienne.
Après avoir passé en revue un détachement de la Garde républicaine qui lui a rendu les honneurs, le Président russe a déposé une gerbe de fleurs devant la stèle commémorative du sanctuaire et observé une minute de silence à la mémoire des martyrs de la Révolution.

----------------------------

Le Président russe au musée national du Moudjahed
Le Président de la Fédération de Russie, M. Dmitri Medvedev, s'est rendu hier à Alger au musée national du Moudjahed où il a reçu un aperçu sur les différentes étapes de l'histoire de l'Algérie depuis le début de l'occupation française, jusqu'au déclenchement de la glorieuse Guerre de Libération nationale le 1er Novembre 1954. Le Président russe a visité à cette occasion les différents ailes du musée et fait une halte dans celle retraçant le début de la colonisation en 1830 pour se rendre ensuite à celles consacrées aux principales résistances populaires, menées par d'importantes figures historiques algériennes à l'instar de l'Emir Abdelkader et Hadj Ahmed Bey à Constantine contre l'invasion française. M. Medvedev s'est également arrêté devant le pavillon consacré à l'histoire du mouvement nationaliste et ses principaux dirigeants chargés de la préparation du déclenchement de la Guerre de Libération nationale. Il a en outre pris connaissance, au niveau du pavillon consacré aux principales étapes de la Guerre de Libération nationale, des modèles d'armes et des instruments utilisés au début de la Guerre de Libération nationale.
Le Président russe a par la suite visité le pavillon exposant des photographies sur les crimes ignobles commis par les autorités d'occupation française contre les citoyens algériens et des instruments de torture. Avant d'achever sa visite au musée, il s'est rendu au dôme de recueillement pour signer le Livre d'or du musée.

----------------------------

Le président Medvedev reçoit MM. Bensalah, Ziari et Ouyahia
Le président de la Fédération de Russie, M. Dmitri Medvedev, a reçu, hier, à la résidence d'Etat de Zéralda, le président du Conseil de la nation, M. Abdelkader Bensalah, M. Abdelkader Ziari, président de l’Assemblée populaire nationale et M. Ahmed Ouyahia, Premier ministre qui lui ont rendu une visite de courtoisie.

elmoudjahid

__
« Vouloir prouver des choses qui sont claires d'elles-mêmes, c'est éclairer le jour avec une lampe. »  


http://algerie-institution.blog4ever.com

Syfou
Syfou
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 5687
Age : 36
Emploi/loisirs : Les souvenirs s'envolent aussitot la la porte ouverte .
Humeur : Bien / H.M.D / Toujours.
Date d'inscription : 11/01/2010
Localisation : Dans un autre repère !

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Relations algéro-russes

Message par Invité le Ven 5 Nov - 21:52

Les relations algéro-russes sont stratégiques

Le président de la Fédération de Russie, M. Dimitri Medvedev, a qualifié hier de «stratégiques» les relations entre son pays et l’Algérie et émis le souhait de voir se développer davantage la coopération bilatérale entre les deux partenaires. «Nous venons de signer six accords de coopération dans différents domaines. Mais notre coopération ne va pas s’arrêter à ces domaines-là, nous allons l’étendre à d’autres secteurs comme ceux de l’industrie et de l’investissement», a déclaré à la presse le président russe à l’issue de ses entretiens avec le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, lesquels ont été élargis aux membres des deux délégations, rapporte l’A.P.S.
Le président russe, qui a exprimé le souhait de voir la coopération bilatérale se développer davantage à l’avenir, a rappelé que l’Algérie était le premier pays du monde arabe avec lequel la Fédération de Russie a signé une déclaration de partenariat stratégique en avril 2001. Ce partenariat, a-t-il précisé, s’est traduit par la tenue, au cours des dix dernières années, de quatre sommets de très haut niveau. Tout en relevant que les contacts et les échanges de visites entre les deux parties «se multiplient» à différents niveaux, le président Medvedev a également noté que la coopération bilatérale est en train de se rétablir après avoir connu une période de crise, se référant dans ses dires au chiffre d’affaires «déjà assez volumineux et assez important».Abordant la coopération bilatérale dans le domaine militaire et technique, le président russe a affirmé à la presse que ce genre de coopération «se base sur la confiance et c’est justement cela qui lie les deux pays […]. Cette coopération dure depuis des décennies et il y a un volume de coopération assez important. Nous sommes totalement satisfaits de la manière avec laquelle elle se développe». «Si je fais le bilan de cette coopération, je dirai qu’elle est en croissance permanente», ajoutera-t-il. Dimitri Medvedev a, par ailleurs, fait savoir que, lors de ses entretiens avec son homologue algérien, il a eu à évoquer avec lui les questions régionales et internationales d’intérêt commun, notamment la situation au Moyen-Orient et la lutte contre le terrorisme. A noter, enfin, le couronnement de cette visite d’état de Medvedev dans notre pays par la signature de six accords de coopération entre l’Algérie et la Russie dans plusieurs domaines.
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Relations algéro-russes

Message par Invité le Ven 5 Nov - 21:55

L'œil de Washington sur les relations algéro-russes

Le ministre des Affaires Eétrangères, Abdelaziz Belkhadem sera, ce mardi, à Moscou pour rencontrer son homologue russe, Igor Ivanov. La situation en Irak, la coopération militaire, la conversion de la dette russe et le pétrole seront les principaux dossiers abordés.
Une visite qui va relancer les travaux de la commission mixte algéro-russe galvanisée par le pacte stratégique Alger-Moscou signé en avril 2001 entre les Présidents Bouteflika et Vladimir Poutine. Moscou qui dit « attacher une très grande importance » à cette visite a déclaré hier, par la voix du porte-parole de la diplomatie russe, Alexandre Yakovenko, que : « L’ultérieur développement de la coopération multiforme avec l’Algérie correspond tout à fait aux intérêts russes à long terme (...) Nous nous attendons à ce que les futures négociations russo-algériennes permettent d’examiner très concrètement l’état et les perspectives du perfectionnement des rapports bilatéraux réciproquement avantageux ».
Cette visite qui intervient dans le contexte de l’après-guerre en Irak focalise l’attention de Moscou qui trouve en Alger, un partenaire qui partage sa vision de la crise irakienne. Le département d’Igor Ivanov indiquera dans ce sens que les deux pays ont, en commun, une : « bonne base (...) qui repose sur la communauté des approches en ce qui concerne la nécessité incontournable de revenir au règlement politico-juridique du problème irakien dans le strict respect des résolutions existantes du Conseil de sécurité de l’ONU, le rôle central dans ce processus revenant aux Nations Unies ». Une position défendue par Poutine face aux Américains.
Plus proche de nous, Belkhadem aura à aborder avec Ivanov la question du Sahara Occidental qualifiée de « contact traditionnel » par Moscou qui appuie une solution référendaire au grand dam de Rabat : « La position de principe adoptée par la Russie, qui est dans son ensemble partagée par la partie algérienne, consiste en ce qu’il est nécessaire de résoudre ce problème par des moyens politiques, de soutenir les efforts déployés dans ce sens sous l’égide de l’ONU » expliquera Yakovenko mais en ajoutant que la Russie est prête à examiner « toute autre variante »
Il sera également question, au-delà de l’aspect diplomatique, de la conversion de la dette algérienne à l’égard de la Russie et le suivi du programme de coopération militaire. Ce dernier concrétisé par l’achat d’avions 22 Sukhoy 24Fencer, de bombardiers à long rayon d’action et de véhicules amphibies, des moteurs pour des chars T72 et des batteries de missiles ainsi que la modernisation des équipements russes détenus par l’armée algérienne. Un compromis fut trouvé entre Alger et Moscou pour que cette coopération sur la base d’un paiement de la dette militaire algérienne, dont le montant est tenu secret, par des marchandises diverses, notamment en hydrocarbures. Les experts considérant que les 2,5 milliards de dollars promis par Alger à Moscou afin d’effacer l’ardoise n’est que le montant réduit de l’ancienne dette qui avoisinait les 5 milliards de dollars début 1990.
Sur ce plan, entre Moscou et Alger, les choses sont au beau fixe. Ce qui a même permis à l’ambassadeur russe à Alger , Serguei Verginine, de déclarer, en février dernier, que Russes et Algériens allaient construire un avion en commun doté d’une technologie moderne capable de le faire atterrir et amerrir sans préciser s’il était de type militaire ou civil. Mais cette coopération militaire est examinée à la loupe par Washington qui craint la constitution d’un axe Alger-Moscou sur la base de celui existant entre les Russes et les Iraniens, notamment dans le domaine militaire.
Ce qui avait fait réagir alors le président Poutine qui a fait savoir que la coopération militaire entre Alger et Moscou est une démarche qui s’inscrivait dans le long terme et qu’elle : « n’est dirigée contre aucun état ou groupe d’états tiers et ne vise pas à créer une alliance politico-militaire entre Alger et Moscou ». Ce qui est utile de rappeler en ces temps de tension où la Syrie se fait « allumer » par les États-Unis.
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Relations algéro-russes

Message par Invité le Ven 5 Nov - 21:58

Coopération militaire algéro-russe

L’arrivée du Kaliningrad qui est, semble-t-il, la première effectuée en Algérie par un navire militaire russe depuis la chute de l’ex-URSS, s’inscrit dans le cadre d’une série d’escales dans des ports algérien, tunisien, espagnol et portugais. Le bâtiment russe pour sa première sortie en 2006 devrait participer à des manœuvres communes et tactiques avec les forces navales algériennes.
Les deux armées algérienne et russe ont une longue tradition de coopération. Les forces navales n’y font pas exception. Si la Russie constitue l’un, si ce n’est le principal fournisseur d’armement de l’A.N.P, cela se confirme d’autant plus concernant les forces navales.
Les navires et l’artillerie utilisés par la marine algérienne sont principalement d’origine russe, achetés avant la chute de l’ex-bloc soviétique. Notamment les navires de type OSA I et II, des frégates anti-sous-marines, des patrouilleurs ainsi que des vedettes de surveillance et deux sous-marins.
Lors de la visite du général major Gaïd Salah, chef d’état-major de l’A.N.P à Moscou, en mai 2005, la presse moscovite évoquait la possibilité d’un accord visant à mettre à niveau des navires et des sous-marins d’origine russe de la marine algérienne en Russie. Un objectif inscrit apparemment dans le projet de modernisation des forces navales. L’arrivée du Kaliningrad vient en prolongement aux avancées enregistrées, ces derniers temps, dans les relations bilatérales algéro-russes.
Même si elle a été programmée depuis quelques mois, elle suit de peu celle effectuée par le président de la Fédération de Russie en Algérie, il y a quelques semaines. Alger et Moscou sont parvenues durant le séjour de Vladimir Poutine à un accord sur l'annulation de la dette.
L'Algérie s'est engagée à acheter des équipements et de l’armement auprès de la Russie pour un montant équivalent à celle-ci. Si la marine algérienne a, depuis, rénové et développé sa flotte, tout en construisant ses propres navires, l’acquisition d’un équipement moderne et performant pourrait être également inclus dans cet accord. Pour des raisons stratégiques, l’armée algérienne diversifie et développe ses contacts pour rendre effectif le processus de modernisation de ses moyens tant humains que matériels, essentiellement basés sur des équipementiers d’origine russe.
Les forces navales ont opéré, ces dernières années, une ouverture sur les marines étrangères tant au plan de la coopération bilatérale que multilatérale, visant en premier la mise à niveau, l’échange et l’interopérabilité.
Notamment avec les pays membres de l’Alliance Atlantique.
La marine a participé à différentes manœuvres communes avec les marines américaine, française, britannique, turque, espagnole et bien d’autres. Les forces navales participent, dans le cadre du dialogue de l’OTAN avec les pays méditerranéens, à l’opération Active Endeavour, visant la sécurisation du sud de la Méditerranée. Il faudra attendre l’arrivée du Kaliningrad pour connaître la teneur réelle de la coopération avec les forces navales russes
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Relations algéro-russes

Message par Invité le Ven 5 Nov - 22:02

La bombe algéro-russe

En effet, l’Algérie et la Russie sont arrivées à conclure un accord, Vendredi dernier pour la coopération commune dans le domaine du gaz. Cet accord a fait trembler les pays Européens. L’Italie a exprimé ses craintes d’un cartel algéro-russe. Son nouveau chef du gouvernement Romano Prodi a même saisi Bruxelles pour intervenir en urgence! « Rome était dans un état de choc depuis que les deux qu’elle a qualifié de « géants », a rapporté le journal « Le Figaro ». Les Européens ont évoqué leur crainte de voir ces deux pays contrôler les prix et les quantités acheminées vers le marché. En outre, le porte-parole officiel de la Commission Européenne a indiqué que les commissaires vont étudier tous les aspects de l’accord et des dispositions qui vont en découler. A noter que l’Algérie et la Russie approvisionnent l’Europe avec un taux qui dépasse 36%.
Le contrat gazier a effet d’une bombe, signé entre Sonatrach et Gazirom, stipule de renforcer la coopération dans le domaine de l’exploitation et le transport de gaz. Les pays européens importent 125 milliards de mètres cube de gaz de la Russie et 61 milliards de mètres cubes d’Algérie. Le choc des Européens s’explique par l’absence de compétition, voire l’impossibilité de toute concurrence, vu que les deux compagnies sont étatiques.
En attendant l’hiver, l’UE ne s’empêchera pas d’exercer des pressions sur l’Algérie pour l’obliger à suspendre « l’enrichissement de gaz ». Elle a comme atouts : l’accord de partenariat et l’entrée de l’Algérie dans l’O.I.C. A rappeler que le partenaire Nord africain vient de signer son dernier accord qui lui permet de régler dettes avec les membres du Club de Paris. Le dernier en date est avec le Japan, ce lundi 07 aout 2006. Il reste toujours l’Allemagne à la traîne, mais je pense que l’Algérie n’en sera point gênée! Au contraire, avec la politique rentable de dépôt, elle se fera un peu d’argent en plus, selon les financiers.
Enfin, faut-il rappeler que les Européens, la France à leur tête, ne sont pas seulement choqué par la bombe gazière, mais surtout par le partenariat algéro-russe qui grandit trop vite dans le domaine de l’armement. Pour rappel, l’Algérie et la Russie ont déjà signé un contrat d’armement d’un contrat qui dépasse les sept milliards de dollars! Ce pour dire que la guerre au Liban ne profite pas seulement aux criminels. Elle a engendré des changements stratégiques et des situations réconfortantes dont le pétrole à 68 dollars et moins d’indépendance pour l’Algérie dans ses relations extérieures. Avec la Russie, il y a lieu de croire que l’Algérie va quitter l’auberge !
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Sujet / Message Re: Relations algéro-russes

Message par abdelmalek le Mar 21 Juin - 16:12

il est indéniable que l'URSS a joué un rôle important ce 20iéme siécles dans le monde :il faut ce rappeler que les communistes en france et en italie avaient dépasser le rubicon des usa::kinsinguer :avait joué bcp a affaiblir les communiste même des menace contre les italien.
moi je me rappel en 1964:par la création du centre des hydrocarbures africain:c'était politique et les pétrole et le gazfaisant partie du jeux dangereux que l'algerie:les enseignants russe restaient en soirée jusqu'a des heures tardives pour nous enseignées les math physiques chimies ect...dans cette écoles il y avait des africains avec nous ...donc on ne peut oublier leur role dans le monde et en algerie...
abdelmalek
abdelmalek
Adm
Adm

Masculin
Nombre de messages : 1142
Age : 71
Emploi/loisirs : médecin
Humeur : sinusoidale
Date d'inscription : 28/03/2009
Localisation : ALGERIENNE

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Relations algéro-russes

Message par Droit_De_l'Homme le Mer 14 Déc - 5:35

Une conférence de presse des ministres des Affaires étagères de Russie et d'Algérie Relations algéro-russes  4RIAN_01003855.LR.ru

Le premier jour de la visite de trois jours à Moscou du ministre des affaires étrangères de la République populaire démocratique d'Algérie Mourad Medelci a commencé par la rencontre et les négociations avec son homologue russe Sergueï Lavrov dans la Maison des accueils du Ministère russe des affaires étrangères. A la fin des négociations les ministres ont participé à une conférence de presse commune pour les correspondants russes et étrangers. Le correspondant de Voix de la Russie Igor Yazon y a participé

L'Algérie c'est le partenaire traditionnel de Russie en Afrique du Nord et au Proche-Orient, a annoncé au début de la conférence de presse le ministre russe des affaires étrangères Sergueï Lavrov. «Nous soutenons activement le désir de nos amis algériens d'organiser les réformes dans le pays à la base du dialogue démocratique large, d'assurer l'accord national et nous y voyons l'exemple pour d'autres pays de la région qui traverse une période difficile», a-t-il dit. «Nos relations durent déjà presque un demi-siècle et en mars prochain nous allons célébrer le 50ème anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques. La Déclaration sur le partenariat stratégique, signée il y a 10 ans et les accords atteints pendant la visite du président russe Dmitri Medvedev en Algérie en octobre 2010 servent de base pour notre coopération».

«Pendant la rencontre d'aujourd'hui, nous avons étudié les aspects principaux de l'Etat et des perspectives des relations bilatérales russo-algériennes», a poursuivi le ministre russe des Affaires étrangères. Selon lui, en ce qui concerne le dialogue politique et la coopération économique, dont le domaine des relations militaro-techniques, elles se développent. Aujourd'hui l'Algérie fait partie des trois principaux partenaires économiques de Russie en Afrique et au cours des trois dernières années le chiffre d'affaire du commerce annuel entre les deux pays dépasse un milliard de dollars. «Ce n'est pas mal, bien qu'il aurait pu être plus important et plus diversifié, avec quoi mon homologue algérien Mourad Madelci est entièrement d'accord», a souligné Sergueï Lavrov.

«Nos partenaires algériens et nous avons des idées pareilles concernant les questions-clé de la vie internationale avant tout en ce qui concerne la nécessité de respecter la primauté du droit dans les affaires internationales, le respect de droit des peuples de définir leur sort sans intervention extérieure. Ces approches sont comme jamais avant actuelles et nécessaires dans la région du Proche-Orient et de l'Afrique du Nord où nous sommes persuadés qu'il faut atteindre la résolution de tous les problèmes par la voie négociée, par la normalisation du dialogue national avec la participation de tous les groupes politiques, religieux, ethniques. Dans ce contexte nous évaluons de la même façon la situation en Syrie et des objectifs pour surmonter la crise politique dans ce pays à la base des efforts de la Ligue arabe mais sans ultimatums. La Russie et l'Algérie sont intéressés à sortir le plus vite possible de l'impasse dans la confrontation palestino-israélienne».

«Nous avons également soulevé les questions concernant la situation au Maghreb. C'est le règlement du problème du Sahara Occidental à la base des décisions du Conseil de Sécurité de l'ONU», a dit Sergueï Lavrov pour terminer.

Vous pourrez écouter le 18 décembre la suite de la conférence de presse des ministres des affaires étrangères de Russie Sergueï Lavrov et d'Algérie Mourad Medelci dans l’émission «Gros Plan sur le Maghreb».

ruvr.ru

__
flags2758Les condoléances ne ressuscitent pas le défunt;;mais elles entretiennent la confiance entre ceux qui restent flags2758

人間の権利


Il y a trois choses à ne pas chercher en vain :
Un savant dont les actes correspondent à son savoir,
Un homme d'action dont le cœur s'accorde avec ses actes,
Un frère humain sans défauts.

"L'homme n'est content de rien sauf de son intelligence ; moins il en a, plus il est content."


Droit_De_l'Homme
Droit_De_l'Homme
Adm
Adm

Masculin
Nombre de messages : 1184
Age : 38
Emploi/loisirs : Universel
Date d'inscription : 22/07/2010
Localisation : Sur Terre.!.(Lune prévue)

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Relations algéro-russes

Message par abdelmalek le Mer 14 Déc - 15:04

l'épreuve des relations dans le monde :actuellement :il y a deux pieds qui poussent:alors de URSS a la Russie :la vision est commune,et un renforcement doit être solide pour contourner les vagues des printemps qui font écho de l'est a l'ouest.les laboratoires ce fond un plaisir de faire trembler la tectoniques des plaques par un séisme.
abdelmalek
abdelmalek
Adm
Adm

Masculin
Nombre de messages : 1142
Age : 71
Emploi/loisirs : médecin
Humeur : sinusoidale
Date d'inscription : 28/03/2009
Localisation : ALGERIENNE

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Relations algéro-russes

Message par Sphinx le Dim 25 Mar - 22:16

Algérie-Russie «Volonté commune» pour des relations bilatérales encore plus solides

L’Algérie et la Fédération de Russie sont animées d’une «volonté commune» de conférer à leurs relations bilatérales «une ampleur et une profondeur» à la mesure de la «grande amitié» qui existe entre les deux pays, a souligné le ministre des Affaires étrangères, M. Mourad Medelci.
Dans une lettre adressée à son homologue russe, M. Serguei Lavrov, à l’occasion de la célébration du 50ème anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre l’Algérie et la Russie, M. Medelci a exprimé sa «grande satisfaction» du niveau de la coopération bilatérale, rappelant, à ce propos, la tenue de quatre sommets dans le cadre du dialogue politique et de nombreuses rencontres entre les officiels des deux pays.
Il a également tenu à se féliciter du «rythme soutenu» des consultations politiques entre les deux parties «qui témoigne, associé aux efforts de nos Présidents et gouvernements respectifs, de notre volonté commune de conférer à nos relations bilatérales une ampleur et une profondeur à la mesure de la grande amitié qui existe entre nos deux pays».


Lire la suite :
http://www.algerie360.com/algerie/algerie-russie-%C2%ABvolonte-commune%C2%BB-pour-des-relations-bilaterales-encore-plus-solides/

__
"Quelle est la différence fondamentale entre une femme et un terroriste ? Avec le terroriste on peut négocier"
3

.、スフィンクス、


Spoiler:
 Relations algéro-russes  Sphinx10


Sphinx
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 8037
Age : 33
Emploi/loisirs : Mat
Humeur : Peu importe.
Date d'inscription : 19/12/2008
Localisation : S.B.A

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Relations algéro-russes

Message par abdelmalek le Mar 27 Mar - 10:08

ce sont des relations solides dans ce cpontexte politique qui ce fait d'un changement de comportement dans le monde d'une géopolitique qui ce fait d'une géostratégique, auquel la russie a besoin d'une ALGERIE forte .
abdelmalek
abdelmalek
Adm
Adm

Masculin
Nombre de messages : 1142
Age : 71
Emploi/loisirs : médecin
Humeur : sinusoidale
Date d'inscription : 28/03/2009
Localisation : ALGERIENNE

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Relations algéro-russes

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum