Bienvenue sur le forum non officiel de l'Etoile Nord-Africaine;

Afin de profiter pleinement de certains sujets sur le forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre espace si vous ne l'êtes pas encore.


http://www.intervalle-dz.com/
Sondage
Derniers sujets
» Wilaya 5 historique en Oranies ( 1954/1962 )
Sam 6 Oct - 19:16 par Sphinx

» dépenses militaires mondiales
Dim 6 Mai - 16:38 par ZIGHOUD15

» nouvelle grille de lecture du monde
Dim 29 Avr - 16:29 par ZIGHOUD15

» algerian barkhane la citadelle
Ven 27 Avr - 16:27 par ZIGHOUD15

» cabale
Mer 25 Avr - 16:06 par ZIGHOUD15

» Département du Renseignement et de la Sécurité (DRS)
Sam 20 Jan - 16:30 par ZIGHOUD15

» L'emir Abdelkader et le monde antique ....
Lun 4 Déc - 20:26 par Sphinx

» Abd-el-Qadir al-Djazaïri : naissance ,vie et mort ...
Mar 28 Nov - 22:07 par Sphinx

» BRICS
Mar 14 Nov - 9:42 par ZIGHOUD15

» LA MATRICE DU TERRORISME
Lun 30 Oct - 15:49 par ZIGHOUD15

» La science du transhumanisme
Jeu 19 Oct - 12:43 par ZIGHOUD15

» la guerre de syrie
Jeu 12 Oct - 10:38 par ZIGHOUD15

» la chine nouveau joueur en afrique
Sam 30 Sep - 21:16 par ZIGHOUD15

» Médias- Mensonges et Manipulation de l'information
Mer 20 Sep - 14:23 par ZIGHOUD15

» Les exercices militaires russo-biélorusse
Lun 18 Sep - 14:22 par ZIGHOUD15

» l'inde nouveau joueur ?
Jeu 14 Sep - 12:50 par ZIGHOUD15

» Birmanie
Mar 12 Sep - 16:46 par ZIGHOUD15

» divulgation ET sommes nous prets ?
Mer 30 Aoû - 15:23 par ZIGHOUD15

» la lachété comme le courage seraient hereditaires
Mar 22 Aoû - 10:08 par ZIGHOUD15

» Le Pentagone fait son deuil du « Nouveau Siècle américain »
Lun 21 Aoû - 19:05 par ZIGHOUD15

» le mouton de l'aid
Dim 20 Aoû - 10:32 par ZIGHOUD15

» Le captagon vient au secours des manifestants vénézuéliens
Lun 14 Aoû - 16:56 par ZIGHOUD15

» Le franc CFA, arme de destruction massive contre le développement africain
Lun 14 Aoû - 16:12 par ZIGHOUD15

Galerie


Décembre 2018
DimLunMarMerJeuVenSam
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendrier Calendrier

Connexion

Récupérer mon mot de passe


Drapeau Algérien

Aller en bas

Sujet / Message Drapeau Algérien

Message par Syfou le Mar 12 Oct - 1:27

Les Caractéristiques du Drapeau Algérien



Le drapeau de la République Algérienne Démocratique et Populaire est constitué par un rectangle vert et blanc frappé d’une étoile et d’un croissant rouges.

Le vert doit être d’une composition à égalité de jaune et de bleu ayant, selon le diagramme de contraste de Rood, une longueur d’onde de 5.411 et la position 600 sur le spectre normal.

Le rouge doit être pur, de couleur primaire indécomposable, et exempt de bleu et de jaune ayant selon le diagramme sus-indiqué, une longueur d’onde de 6.562 et la position 285 sur spectre normal.

La longueur du rectangle est égale à une fois et demie sa largeur (hauteur du drapeau). Ce rectangle est divisé selon la petite médiane en deux moitiés. La moitié de couleur verte est placée à l’intérieur contre la hampe. La moitié de couleur blanche est placée à l’extérieur.

L’étoile est à cinq branches. Elle est inscrite dans un cercle dont le rayon est égal au huitième de la hauteur du drapeau. Elle se détache entièrement sur le fond blanc du drapeau, deux pointes sont sur la petite médiane du rectangle et une pointe sur la grande médiane.

Le rayon du cercle extérieur du croissant est égal au quart de la hauteur du drapeau. Le rayon du cercle intérieur du croissant est égal au cinquième de la hauteur du drapeau. Les deux pointes du croissant délimitent un grand arc égal aux cinq sixièmes de la circonférence du cercle extérieur.

Le centre du cercle extérieur du croissant est au centre du rectangle.



ANNEXE A LA LOI 63-145 du 25 avril 1963 portant caractéristiques de l’emblème national algérien

http://www.el-mouradia.dz/francais/symbole/embleme/drapeau.htm


Dernière édition par Syfou le Dim 13 Mai - 21:58, édité 1 fois

__
« Vouloir prouver des choses qui sont claires d'elles-mêmes, c'est éclairer le jour avec une lampe. »  


http://algerie-institution.blog4ever.com

avatar
Syfou
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 5687
Age : 36
Emploi/loisirs : Les souvenirs s'envolent aussitot la la porte ouverte .
Humeur : Bien / H.M.D / Toujours.
Date d'inscription : 11/01/2010
Localisation : Dans un autre repère !

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Drapeau Algérien

Message par Syfou le Ven 13 Mai - 20:30

Histoire du drapeau algérienne


__
« Vouloir prouver des choses qui sont claires d'elles-mêmes, c'est éclairer le jour avec une lampe. »  


http://algerie-institution.blog4ever.com

avatar
Syfou
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 5687
Age : 36
Emploi/loisirs : Les souvenirs s'envolent aussitot la la porte ouverte .
Humeur : Bien / H.M.D / Toujours.
Date d'inscription : 11/01/2010
Localisation : Dans un autre repère !

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Drapeau Algérien

Message par Syfou le Dim 13 Mai - 22:06

L'Origine du drapeau Algérien

Les origines du drapeau algérien

Avant de connaître sa forme actuelle, le drapeau national est passé par plusieurs étapes.

Le drapeau national a fait son apparition en Algérie le 1er mai 1945 à l’occasion d’une célébration jumelée de la fête des travailleurs et celle de la victoire contre le fascisme. Cette conviction était celle du défunt Saïd Amrani, responsable du Parti du peuple algérien. Ce témoignage est cité par un de ses proches lors d’une conférence tenue hier à Alger sur le thème du drapeau national. Le 1er mai 1945, le PPA, interdit en 1939, a fait défiler près de 20.000 Algériens.
C’est lors de cette manifestation que le drapeau national a été arboré pour la première fois. Du moins, dans une forme proche de celle en vigueur actuellement.
C’est là le témoignage du même intervenant lors du forum du quotidien Ech-Chaâb. Cette rencontre entre dans le cadre de la célébration des événements du 11 décembre 1960 et de la célébration de l’anniversaire de la fondation du journal Le Peuple. Il est précisé que seulement 300 drapeaux confectionnés clandestinement conformément au prototype original ont été distribués à l’occasion de ces manifestations.
La confection des drapeaux a été prévue initialement dans un modeste appartement de deux pièces. Sous la pression de l’armée coloniale, la confection fut accomplie dans le domicile d’un responsable du parti. Ses deux filles se sont mises à la tâche. Les concepteurs du drapeau national ont repris l’écusson du PPA, d’après ce témoignage.
Le premier modèle, ajoute le même témoin, a été conçu sous la forme de trois bandes horizontales de couleur verte, blanche et rouge. Il avait la même forme que l’actuel drapeau du Turkménistan. Le 1er mai 1945, les manifestants sont sortis à Alger, Blida, Tizi Ouzou, Tigzirt, Saïda, Bousaâda, Ain Témouchent et Berrouaghia.
L’idée de jumelage de la célébration de la victoire sur le fascisme avec la Fête des travailleurs est venue du chef d’état-major russe. Sur le plan national, la direction du PPA a été confrontée un moment à la problématique du choix entre le drapeau des alliés et le drapeau national d’autant plus que les Algériens ont été au même front avec les alliés.
Par ailleurs, selon un autre intervenant, en l’occurrence Zouhir Ihadadene, le PPA a utilisé pour la première fois le drapeau national en 1937, lequel a été conçu par Messali El Hadj avec l’aide de son épouse. Messali a organisé une manifestation depuis le Champ-de-manoeuvres jusqu’à la Grande Poste, a souligné l’orateur. Il s’appuie sur les déclarations de l’un des membres de la direction du PPA, Mostefaï Chawki pour étayer sa version des faits. Après 1937, on a voulu réhabiliter le drapeau national, mais on ne se souvenait pas des normes et de la forme originale, selon l’orateur.
Néanmoins, un groupe de responsables du PPA composé de Mohamed Cherchali, Asla Hacen, Chadli El Mekki, Saïd Amrani et Mostefaï Chawki ont convenu de la forme actuelle. «On est parvenu aux normes actuelles après l’étude des anciens drapeaux représentant des différentes confréries religieuses algériennes», a expliqué le même orateur. Les premiers martyrs sont également tombés durant les manifestations du 1er mai 1945.
A titre de rappel, le PPA fut interdit en 1939. Vingt-huit de ses responsables furent arrêtés le 4 octobre 1944.(L’Expression-13.12.09.)

----
[url][/url]

__
« Vouloir prouver des choses qui sont claires d'elles-mêmes, c'est éclairer le jour avec une lampe. »  


http://algerie-institution.blog4ever.com

avatar
Syfou
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 5687
Age : 36
Emploi/loisirs : Les souvenirs s'envolent aussitot la la porte ouverte .
Humeur : Bien / H.M.D / Toujours.
Date d'inscription : 11/01/2010
Localisation : Dans un autre repère !

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Drapeau Algérien

Message par Daûphin_zz_47 le Lun 28 Mai - 14:53

Étendards antérieurs

Drapeaux avant le XIXe siècle


Drapeau des Fatimides (909 - 1127)
_

Drapeau des Ifrenides, régnant sur l'ouest du pays (790 – 1066)
_

Drapeau des Hafsides, régnant sur l'est du pays (1230 - 1574)
_

Drapeau des Zianides, régnant sur l'ouest du pays (1235 - 1556)
_

Un des étendards de la Régence d'Alger, attesté entre le xviiie siècle et le xixe siècle
_

Étendard capturé lors de la conquête de la Kabylie au xixe siècle
_
Au Moyen Âge, l'Algérie, rarement unie sous une seule entité politique, a connu divers étendards correspondant aux dynasties berbères islamiques (Zianides, Hafsides...) qui ont régné à cette période. On peut toutefois distinguer, au travers de diverses sources, certaines constantes comme la présence d’un croissant à orientation variable et la présence des couleurs rouge, bleue et verte.
Plus tard, à l'époque de la Régence d'Alger et jusqu'à la fin du xviiie siècle, les étendards flottant dans le territoire de la Régence et au sommet des navires qui lui appartiennent sont peu clairs et nombreux. On peut néanmoins distinguer certaines constantes comme la présence de rayures et des couleurs rouge, blanche, bleue et verte. Par la suite, jusqu’au début du xixe siècle, un étendard composé de bandes horizontales jaunes et rouges identifie de façon plus stable la régence d'Alger et ses bataillons6. Ce type d’étendard à multiples bandes et à contours irréguliers flottant en haut des navires d’Afrique du Nord est toutefois courant et il semble que des drapeaux similaires étaient utilisés sur le continent mais avec des couleurs et des dispositions différentes.
Par ailleurs, le bey de Constantine possédait aussi son propre étendard, flottant sur le palais du bey et la casbah de Constantine. Il fut utilisé notamment lors des batailles contre la France à partir du 21 novembre 1836. Ce drapeau rouge contient en son centre un Zulfikar, poignard à deux branches représenté en couleur blanche, symbole des conquêtes islamiques ayant appartenu à Ali.
Enfin, à l'extérieur de la Régence d'Alger, les Kabyles avaient entre le xvie et le xixe siècle leurs propres drapeaux représentant leurs tribus ou leurs royaumes comme le Royaume de Koukou et le Royaume des Aït Abbas.
_

Drapeau du bey de Constantine
_
http://fr.wikipedia.org


__
-------------
" Il ya deux manières d'ignorer les choses:
La première, c'est de les ignorer;
La seconde, c'est de les ignorer et croire qu'on les sait.
La seconde est pire que la première."



Peuple sans mémoire, peuple sans histoire





https://www.facebook.com/DIKKTARIOF

avatar
Daûphin_zz_47
Adm
Adm

Masculin
Nombre de messages : 2215
Age : 37
Date d'inscription : 06/08/2010
Localisation : tlc

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Drapeau Algérien

Message par Syfou le Mar 29 Mai - 0:28

Le vert, le blanc, l’étoile et le croissant

Qui a conçu le drapeau algérien ?

Qui a été à l’origine de la conception du drapeau algérien ? Jamais une telle interrogation n’a suscité peut-être
autant de malaise et de gêne. Si pour certains qui avouent humblement ne pas le savoir, pour d’autres, cette
question ne mérite pas d’être posée. Quelques-uns nous avouent du bout des lèvres que Madame Messali El Hadj
serait à l’origine de sa conception. D’autres, que c’est l’Emir Abdelkader. Certains, que c’est Ferhat Abbas.

La question a été posée à des hommes politiques, des décideurs, des historiens que nous avons contactés. En vain !
Il est triste aujourd’hui de constater qu’une information de ce genre, qui devrait provoquer une réponse systématique
et immédiate chez tous les Algériens, soit méconnue. La somme de contradictions que nous avons relevées chez les
uns et les autres est effarante. Certains de nos interlocuteurs croient détenir la véritable version, mais aucune ne
ressemble à l’autre. D’autres, en revanche, ont éclaté de rire, surpris et interloqués d’être pris au dépourvu pour
répondre à une question aussi singulière. L’un d’entre eux nous dira : « Je vous avoue ne pas le savoir. Cela veut
dire que les Algériens sont encore à la recherche de leur identité ! » Les différentes réponses que nous avons
obtenues au niveau des organisations ou auprès des personnalités ne nous permettent pas d’identifier le concepteur
de l’emblème national.

La multitude de thèses ou supputations que nous avons recueillies ici et là n’ont fait que nous ramener vers notre
point de départ. Personne n’a été en mesure de nous éclairer... Interrogé, un responsable de l’Organisation
nationale des moudjahidine (ONM) nous affirme avec certitude que c’est la femme de Messali El Hadj qui a conçu le
drapeau algérien dans sa forme actuelle. Il nous propose de consulter l’étude parue dans le n°150 de la revue du
1er Novembre de l’ONM, réalisée par un chercheur en histoire, M. Yahia, qui a publié une rétrospective sur l’origine
de l’emblème. Pour cet historien, la forme officielle du drapeau s’est décidée en 1934, avec les trois couleurs qui y
figurent : le vert, le blanc et le rouge symbolisant l’unité des trois pays de l’Afrique du Nord. Madame Messali El Hadj
a, quant à elle, conçu la forme actuelle et définitive du drapeau algérien en juillet 1937.

C’est pendant les manifestations à Alger, à Belcourt, le 14 juillet 1937, que le drapeau a été vu pour la première fois
tel qu’il est actuellement. D’ailleurs, Madame Messali El Hadj l’a conçu à cet effet. Cependant, et s’appuyant sur des
thèses d’autres chercheurs, M. Yahia n’écarte pas l’hypothèse selon laquelle l’emblème a été érigé pour la première
fois en 1933 à l’intérieur du siège de l’Etoile nord-africaine (ENA), à Paris, pour être porté par des Algériens en 1934
à Alger et Tlemcen. Citant l’historien Mohamed Ghnanèche, M. Yahia rapporte qu’en 1940 le drapeau algérien, avec
l’étoile de couleur rouge et le croissant de couleur blanche, situés en haut du rectangle, a été adopté. Il a été par la
suite transformé à sa forme actuelle en 1943 par le Parti du peuple algérien (PPA) et ne précise pas qui l’a
transformé. L’étude de M. Yahia précise également que l’Emir Abdelkader utilisait un étendard de couleur blanche et
verte. Il a été retrouvé après sa mort à la Maison des vestiges au Caire. Une autre source nous informe cependant
que l’étendard de l’Emir Abdelkader existe toujours à Alger. Nous l’avons, après vérification, admiré au Musée de
l’armée de Riadh El Feth, exposé dans une vitrine. Il est de couleur bleue foncée, d’environ deux mètres de long sur
un mètre de large, bordé de carrés de tissu de couleurs ocre et orange. Cet étendard aurait été retrouvé en 1914
dans une mosquée à Taza, au Maroc. Un capitaine de l’armée française l’aurait récupéré et, à sa mort, sa famille
l’aurait remis au Musée de l’armée française situé aux Invalides. En 1970, Jacques Chevalier, maire d’Alger pendant
la colonisation, l’aurait remis aux autorités algériennes lors d’une visite officielle à Alger.

Pour revenir à l’emblème national, l’étude de M. Yahia conclut sur une précision consistant à déclarer que le drapeau
algérien a été vu lors des événements du 8 Mai 1945 (Guelma, Sétif et Kherrata) entre les mains du jeune scout,
Saâd Bouzid, assassiné lors de cette manifestation. Le chef de cabinet du ministère des Moudjahidine, que nous
avons consulté à propos de cette question, nous confirme ces derniers faits. Quant à l’identité du concepteur, le chef
de cabinet nous avoue son ignorance.
Au niveau de la Coordination nationale des enfants de chouhada (CNEC), un responsable nous dira : « L’histoire du
drapeau algérien est longue et compliquée. Il est passé par plusieurs étapes avant d’obtenir la forme actuelle. Je
crois que la première étape commence avec l’Emir Abdelkader. » Un autre responsable de la CNEC, membre du
bureau national, nous confie : « Le drapeau algérien connaît exactement la même histoire que la Révolution
algérienne. Ce n’est pas une seule personne qui l’a fait, beaucoup ont contribué à lui donner sa forme actuelle. Nous
sommes responsables de ce qui s’est passé avant 1962, mais nous ne savons pas, depuis, ce qui se passe. » A
l’Organisation nationale des enfants de chouhada (ONEC), un responsable, que notre question a manifestement
agacé, nous répond : « Je vous invite à consulter l’étude réalisée par Chaouchi Abdelkader à propos de cette
question.

Pour ma part, je crois savoir que c’est pendant la Révolution algérienne que l’idée est née. Elle a été commandée par
l’association présidée par Abdelhamid Ben Badis, et une femme habitant à la Casbah l’a concrétisée. » Une autre
source, qui a préféré garder l’anonymat, nous apprend que le drapeau algérien a été formalisé en Tunisie en 1960.
Un ingénieur tunisien avait été chargé par le GPRA pour effectuer une étude sérieuse et mathématique afin de
formaliser le drapeau qui existait déjà.
Un documentaire avait été réalisé il y a quelques années par la télévision algérienne pour le compte du musée du
Djihad. Il retrace l’histoire du drapeau algérien qui se résume à une première apparition en 1926 au niveau de l’ENA.
C’était le vendredi 26 juin 1926. Il était de couleur verte, avec en haut, à droite, la maxime brodée en blanc : « L’
Algérie notre pays, l’arabe notre langue et l’Islam notre religion », en haut, à gauche, en rouge, une étoile et un
croissant. En 1944, lors de la fameuse conférence nationale présidée par Ferhat Abbas et tenue à Sétif, les Amis du
manifeste et des libertés (AML) avaient utilisé l’emblème qui existait en 1926 au niveau de l’ENA et l’avaient quelque
peu transformé pour lui donner sa forme actuelle. Par ailleurs, un document de l’armée française, qui existe au
niveau des archives du château de Vincennes, en France, explique, sous forme de rapport de l’état-major de
Constantine, qu’à son arrivée à Sétif, Ferhat Abbas avait demandé aux femmes de sa famille de coudre 20 drapeaux.
A ce rapport était joint un fac-similé qui montre enfin le drapeau, de forme rectangulaire, avec deux bandes de
couleur verte aux extrémités dans le sens de la longueur, un croissant rouge à droite et une étoile également rouge
tout à fait à gauche. Tout le reste est en blanc. A part ces différentes versions qui retiennent essentiellement comme
principaux noms ceux de Ferhat Abbas et Mme Messali El Hadj, aucun document officiel n’existe, à part la loi n°63-
145 du 25 avril 1963 portant définition des caractéristiques de l’emblème national algérien, parue dans le Journal
officiel du 30 avril 1963, qui explique que « le drapeau constitue le symbole de la souveraineté nationale. L’Algérie
devenue un Etat indépendant reconnu comme tel par la communauté des nations se doit de choisir officiellement, à
son tour, un emblème national. Cet emblème existe déjà : c’est celui que le peuple algérien a adopté spontanément
dans les montagnes comme dans les villes, celui sous lequel ont accepté de souffrir et de mourir ses martyrs et
derrière lequel se sont rassemblés tous les patriotes tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du territoire national.

La définition de l’emblème national trouvera certes sa place dans la Constitution qui sera adoptée par l’Assemblée
nationale constituante dépositaire de la souveraineté populaire et investie du droit de définir la stature de l’Etat, mais
l’élaboration et la mise au point définitive de cet important document demandent encore des études approfondies et d’
assez longs délais. Or, l’Algérie a déjà ouvert des ambassades et des consulats ; d’autres sont en voie d’installation ;
il est donc nécessaire de la doter rapidement d’un emblème qui aura reçu la consécration officielle des plus hautes
instances du pays ». Cette loi, exécutée comme loi de l’Etat, a été signée par le président Ahmed Ben Bella le 25 avril
1963. Elle contient, à part la définition de l’emblème, les caractéristiques de ce dernier que nous connaissons tous.
D’autres lois ont été promulguées plus tard, notamment celle de février 1982 qui dispose dans l’article 160 que
quiconque déchire ou dénature l’emblème national est passible de 5 à 10 ans de prison.

HOUDA B. El Watan, n° 2052 du 20-08-1997

http://al-djazair.com/drapeaualgerien.html

__
« Vouloir prouver des choses qui sont claires d'elles-mêmes, c'est éclairer le jour avec une lampe. »  


http://algerie-institution.blog4ever.com

avatar
Syfou
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 5687
Age : 36
Emploi/loisirs : Les souvenirs s'envolent aussitot la la porte ouverte .
Humeur : Bien / H.M.D / Toujours.
Date d'inscription : 11/01/2010
Localisation : Dans un autre repère !

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Drapeau Algérien

Message par Daûphin_zz_47 le Mar 29 Mai - 9:27

Période coloniale et résistance

Durant la période coloniale, l'Algérie est officiellement intégrée au territoire français et donc à son drapeau. Cependant les algériens vont opposer une résistance farouche à l'occupant et la résistance va prendre plusieurs formes dont celle de l'émir Abd el-Kader, qui constituera son propre État jusqu'en 1847. Il faut aussi relever celle des Kabyles qui seront conquis en 1871 soit 40 ans après la prise d'Alger. Cependant, dès le début du xxe siècle, les nationalistes algériens établiront de nouveaux symboles inspirés par l'histoire du pays.




Origine du drapeau actuel


Une des nombreuses ébauches des milieux nationalistes algériens


Ébauche incertaine attribuée aux révoltes de Sétif le 8 mai 1945


Drapeau du GPRA (1958-1962)


Mais c'est à Sétif le 8 mai 1945 que le drapeau algérien, sous sa forme actuelle, fait son apparition lors des manifestations, selon Chawki Mostefaï, ancien militant du PPA. Il est porté par Saal Bouzid, un étudiant qui sera assassiné par la police française. Il a été confectionné les jours précédant l'événement par les militants du PPA. Le rapport de la commission Tubert décrit ce drapeau, saisi par la police: « les manifestants de Sétif portaient un drapeau algérien tricolore rouge (à la hampe) blanc et vert avec un croissant et une étoile rouge à cheval sur le blanc et le vert ».
Le drapeau actuel est celui du FLN qui mena la lutte contre la France, il est adopté en 1958 par le Gouvernement provisoire de la République algérienne (GPRA). Il sera hissé à la conférence de Monrovia en 1959, étant reconnu par plusieurs pays africains. Il sera plus tard officialisé et normalisé selon la loi du 25 avril 1963 par l'État algérien.
http://fr.wikipedia.org

__
-------------
" Il ya deux manières d'ignorer les choses:
La première, c'est de les ignorer;
La seconde, c'est de les ignorer et croire qu'on les sait.
La seconde est pire que la première."



Peuple sans mémoire, peuple sans histoire





https://www.facebook.com/DIKKTARIOF

avatar
Daûphin_zz_47
Adm
Adm

Masculin
Nombre de messages : 2215
Age : 37
Date d'inscription : 06/08/2010
Localisation : tlc

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Drapeau Algérien

Message par Sphinx le Jeu 31 Mai - 0:40


__
"Quelle est la différence fondamentale entre une femme et un terroriste ? Avec le terroriste on peut négocier"
3

.、スフィンクス、


Spoiler:


avatar
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 8037
Age : 33
Emploi/loisirs : Mat
Humeur : Peu importe.
Date d'inscription : 19/12/2008
Localisation : S.B.A

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Drapeau Algérien

Message par Syfou le Sam 7 Juil - 1:22


Un militaire Egyptien brandit le drapeau algérien

__
« Vouloir prouver des choses qui sont claires d'elles-mêmes, c'est éclairer le jour avec une lampe. »  


http://algerie-institution.blog4ever.com

avatar
Syfou
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 5687
Age : 36
Emploi/loisirs : Les souvenirs s'envolent aussitot la la porte ouverte .
Humeur : Bien / H.M.D / Toujours.
Date d'inscription : 11/01/2010
Localisation : Dans un autre repère !

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Drapeau Algérien

Message par Daûphin_zz_47 le Sam 15 Déc - 13:31

Algériens et le drapeau , quelques photos I love you


---
Au Royaume uni Smile


---
En Egypte Very Happy




---
En chine What a Face


---
Et un peu partout cheers






__
-------------
" Il ya deux manières d'ignorer les choses:
La première, c'est de les ignorer;
La seconde, c'est de les ignorer et croire qu'on les sait.
La seconde est pire que la première."



Peuple sans mémoire, peuple sans histoire





https://www.facebook.com/DIKKTARIOF

avatar
Daûphin_zz_47
Adm
Adm

Masculin
Nombre de messages : 2215
Age : 37
Date d'inscription : 06/08/2010
Localisation : tlc

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Drapeau Algérien

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum