Bienvenue sur le forum non officiel de l'Etoile Nord-Africaine;

Afin de profiter pleinement de certains sujets sur le forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre espace si vous ne l'êtes pas encore.


http://www.intervalle-dz.com/
Sondage
Derniers sujets
» nouvelle grille de lecture du monde
Mer 13 Mar - 20:42 par ZIGHOUD15

» Wilaya 5 historique en Oranies ( 1954/1962 )
Sam 6 Oct - 19:16 par Sphinx

» dépenses militaires mondiales
Dim 6 Mai - 16:38 par ZIGHOUD15

» algerian barkhane la citadelle
Ven 27 Avr - 16:27 par ZIGHOUD15

» cabale
Mer 25 Avr - 16:06 par ZIGHOUD15

» Département du Renseignement et de la Sécurité (DRS)
Sam 20 Jan - 16:30 par ZIGHOUD15

» L'emir Abdelkader et le monde antique ....
Lun 4 Déc - 20:26 par Sphinx

» Abd-el-Qadir al-Djazaïri : naissance ,vie et mort ...
Mar 28 Nov - 22:07 par Sphinx

» BRICS
Mar 14 Nov - 9:42 par ZIGHOUD15

» LA MATRICE DU TERRORISME
Lun 30 Oct - 15:49 par ZIGHOUD15

» La science du transhumanisme
Jeu 19 Oct - 12:43 par ZIGHOUD15

» la guerre de syrie
Jeu 12 Oct - 10:38 par ZIGHOUD15

» la chine nouveau joueur en afrique
Sam 30 Sep - 21:16 par ZIGHOUD15

» Médias- Mensonges et Manipulation de l'information
Mer 20 Sep - 14:23 par ZIGHOUD15

» Les exercices militaires russo-biélorusse
Lun 18 Sep - 14:22 par ZIGHOUD15

» l'inde nouveau joueur ?
Jeu 14 Sep - 12:50 par ZIGHOUD15

» Birmanie
Mar 12 Sep - 16:46 par ZIGHOUD15

» divulgation ET sommes nous prets ?
Mer 30 Aoû - 15:23 par ZIGHOUD15

» la lachété comme le courage seraient hereditaires
Mar 22 Aoû - 10:08 par ZIGHOUD15

» Le Pentagone fait son deuil du « Nouveau Siècle américain »
Lun 21 Aoû - 19:05 par ZIGHOUD15

» le mouton de l'aid
Dim 20 Aoû - 10:32 par ZIGHOUD15

» Le captagon vient au secours des manifestants vénézuéliens
Lun 14 Aoû - 16:56 par ZIGHOUD15

» Le franc CFA, arme de destruction massive contre le développement africain
Lun 14 Aoû - 16:12 par ZIGHOUD15

Galerie


Mars 2019
DimLunMarMerJeuVenSam
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Calendrier Calendrier

Connexion

Récupérer mon mot de passe


Régime politique Ivoirien

Aller en bas

Sujet / Message Régime politique Ivoirien

Message par Syfou le Mer 20 Oct - 22:48

Politique de la Côte d'Ivoire

Coat of Arms of Côte d'Ivoire



La Côte d'Ivoire est une république présidentielle multipartite, où le président est à la fois chef de l'État et chef du gouvernement. Le pouvoir exécutif est aux mains du gouvernement tandis que le pouvoir législatif est detenu par le parlement. La capitale officielle est Yamoussoukro depuis 1983, mais Abidjan reste la capitale administrative et de nombreux pays y conservent leur ambassade.

Constitution

L'actuelle Constitution de la Côte d'Ivoire a été adoptée lors du référendum organisé par la junte militaire au pouvoir en 2000, par plus de 86 % des électeurs. À cette époque, tous les partis politiques, dont celui d'Alassane Ouattara, avaient appelé à voter oui.

L'article 35, qui prévoit les conditions d'éligibilité à la présidence de la République, a de facto écarté certains des principaux candidats à l'élection de 2000, dont Alassanne Ouattara. La procédure de révision de cet article est lancée courant décembre 2004. La majorité FPI et les partis d'opposition s'opposent toujours sur la voie d'adoption de cette réforme, le parti au pouvoir voulant un référendum (et donc une réunification .

Pouvoir exécutif

Le président est élu pour 5 ans au suffrage populaire. La constitution de 1959 lui donne de fortes prérogatives; il est commandeur en chef des forces armées, peut négocier et ratifier des traités internationaux, peut proposer une loi à l'Assemblée Nationale ou la soumettre au référendum. Il nomme le Premier ministre et les membres du gouvernement, qui répondent politiquement de leurs actes devant lui. En cas d'absence imprévue, il est remplacée par le président de l'Assemblée nationale jusqu'à la fin de son mandat.

Pouvoir législatif

L'Assemblée nationale, monocamérale, compte 225 membres élus pour cinq ans dans des circonscriptions à siège unique.

Wikipedia


__
« Vouloir prouver des choses qui sont claires d'elles-mêmes, c'est éclairer le jour avec une lampe. »  


http://algerie-institution.blog4ever.com

Syfou
Syfou
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 5687
Age : 36
Emploi/loisirs : Les souvenirs s'envolent aussitot la la porte ouverte .
Humeur : Bien / H.M.D / Toujours.
Date d'inscription : 11/01/2010
Localisation : Dans un autre repère !

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Régime politique Ivoirien

Message par Syfou le Mer 20 Oct - 22:55

Côte d’Ivoire : campagne à haut risque

Cinq jours après le lancement de la campagne électorale, tout est calme. L’éléphant ivoirien prend un malin plaisir à déjouer tous les pronostics.



Alors que le premier ministre, Guillaume Soro, annonce la fin de la distribution des cartes d’électeurs pour samedi prochain, les principaux candidats ménent campagne depuis le 15 octobre à Abidjan et dans les villes de l’intérieur. Pour l’heure, tout se déroule dans le calme hormis quelques munis incidents ça et là. L’éléphant ivoirien prend un malin plaisir à déjouer tous les pronostics. L’ambiance est bon enfant aussi bien à Abidjan qu’à Bouaké et Korogho.

Le représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies, Young Jin Choi, s’en réjoui et évoquant «un bon début de la campagne électorale qui se déroule dans le calme et la sérénité ». De son côté, la commission électorale indépendante (CEI) rappelle avoir formé 66 000 agents électoraux. Un dispositif qui sera complété par 120 observateurs dépêchés, à la demande de la Côte d’Ivoire, par l’UE, bailleur de fonds des élections présidentielles ivoiriennes du 31 octobre.

En attendant cette date test, les principaux candidats s’affrontent par média interposés. Dès le début des joutes, le ministère de la communication a tenu à réaffirmer la neutralité des médias publics en inaugurant un centre multimédia pour la presse nationale et internationale. La RTI (télé) et le journal Fraternité Matin qui constituent les médias d’Etat s’evertuent depuis à équilibrer leurs temps d’antennes entre les 14 candidats en lice. Une objectivité qui ne sera pas, c’est certain, la première qualité des médias dits partisans.
MBF
http://lesafriques.com



__
« Vouloir prouver des choses qui sont claires d'elles-mêmes, c'est éclairer le jour avec une lampe. »  


http://algerie-institution.blog4ever.com

Syfou
Syfou
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 5687
Age : 36
Emploi/loisirs : Les souvenirs s'envolent aussitot la la porte ouverte .
Humeur : Bien / H.M.D / Toujours.
Date d'inscription : 11/01/2010
Localisation : Dans un autre repère !

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Régime politique Ivoirien

Message par Daûphin_zz_47 le Lun 1 Nov - 19:48

le pays en attente du résultat

Les Ivoiriens se sont massivement rendus aux urnes, dimanche, et dans le calme, pour élire leur président. Le taux de participation est d'environ 80%, «un taux historique», a annoncé lundi la Commission électorale indépendante (CEI) qui a légalement jusqu'à mercredi pour proclamer les résultats. Mais, selon des sources concordantes, les choses devraient aller beaucoup plus vite.

«Il y a une forte pression pour que la CEI donne les résultats ce (lundi) soir», indique une source diplomatique, pour qui l'essentiel est d'éviter un long suspense propice aux impatiences et aux débordements.

Il s'agit d'un scrutin historique après onze années de crise politico-militaire et six reports depuis 2005. A Abidjan, la capitale, comme à Bouaké (centre du pays), fief de l'ex-rébellion des Forces nouvelles (FN) qui tient le Nord du pays depuis son putsch manqué de 2002, les électeurs ont afflué dans les bureaux de vote, qui ont fermé peu après 17 heures locales. Aucun incident notable n'avait été rapporté au cours de la journée. Lundi, le calmé régnait toujours, tant à Abidjan qu'à Bouaké.

Les brigades mixtes loyalistes/FN chargées de sécuriser le scrutin n'ont déployé qu'environ 6.600 éléments sur les 8.000 prévus. Elles ont été épaulées par les ex-rebelles au nord et la police et la gendarmerie au sud. L'Opération des Nations unies en Côte d'Ivoire (Onuci, plus de 8.500 hommes) et la force française Licorne (900 hommes) étaient en appui. Les forces armées loyalistes avaient annoncé la fermeture des frontières terrestres jusqu'à mardi 18 heures, afin d'empêcher les «éventuels fauteurs de troubles» de «fuir le pays après y avoir mis le feu».

Le président sortant craint des violences à l'annonce des résultats

Quelque 5,7 millions d'Ivoiriens étaient appelés aux urnes pour ce scrutin qui devait départager 14 candidats, dont les trois ténors de la politique ivoirienne, pour la première fois opposés : le président sortant Laurent Gbagbo, 65 ans, au pouvoir depuis 2000 malgré la fin de son mandat en 2005, l'ex-chef d'Etat Henri Konan Bédié, 76 ans, et l'ancien Premier ministre Alassane Ouattara, 68 ans.

Ces trois hommes, qui tiennent le devant de la scène politique de la Côte d'Ivoire depuis deux décennies, ont salué le bon déroulement de l'élection. Mais le président sortant craint des violences de la part des «mauvais perdants» à l'annonce des résultats.

«Je suis très fier d'avoir voté», a lancé Nastase Kehi, étudiant de 26 ans, après avoir glissé son bulletin dans l'urne «pour la première fois». Une longue file s'était formée dès 5 heures devant ce centre du quartier de Port-Bouët (sud d'Abidjan). La bouillonnante capitale économique offrait un aspect inhabituellement calme, dû dans certains quartiers à une quasi-absence de transports en commun.

A Bouaké, dans une file d'attente de plusieurs centaines de personnes, les discussions allaient bon train dans une atmosphère détendue. «Depuis dix ans qu'il n'y a pas d'élection, il faut qu'on prenne part pour qu'il y ait un changement, parce que les Ivoiriens souffrent, surtout nous les jeunes», a confié Mylène Kouassi, étudiante de 22 ans, venue spécialement d'Abidjan pour rejoindre son lieu d'inscription.

http://www.leparisien.fr

__
-------------
" Il ya deux manières d'ignorer les choses:
La première, c'est de les ignorer;
La seconde, c'est de les ignorer et croire qu'on les sait.
La seconde est pire que la première."



Peuple sans mémoire, peuple sans histoire





https://www.facebook.com/DIKKTARIOF

Daûphin_zz_47
Daûphin_zz_47
Adm
Adm

Masculin
Nombre de messages : 2215
Age : 37
Date d'inscription : 06/08/2010
Localisation : tlc

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Régime politique Ivoirien

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum