Bienvenue sur le forum non officiel de l'Etoile Nord-Africaine;

Afin de profiter pleinement de certains sujets sur le forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre espace si vous ne l'êtes pas encore.

Manœuvres militaires dans la péninsule coréenne 120px-10

http://www.intervalle-dz.com/
Sondage
Derniers sujets
» nouvelle grille de lecture du monde
Manœuvres militaires dans la péninsule coréenne EmptyMer 13 Mar - 20:42 par ZIGHOUD15

» Wilaya 5 historique en Oranies ( 1954/1962 )
Manœuvres militaires dans la péninsule coréenne EmptySam 6 Oct - 19:16 par Sphinx

» dépenses militaires mondiales
Manœuvres militaires dans la péninsule coréenne EmptyDim 6 Mai - 16:38 par ZIGHOUD15

» algerian barkhane la citadelle
Manœuvres militaires dans la péninsule coréenne EmptyVen 27 Avr - 16:27 par ZIGHOUD15

» cabale
Manœuvres militaires dans la péninsule coréenne EmptyMer 25 Avr - 16:06 par ZIGHOUD15

» Département du Renseignement et de la Sécurité (DRS)
Manœuvres militaires dans la péninsule coréenne EmptySam 20 Jan - 16:30 par ZIGHOUD15

» L'emir Abdelkader et le monde antique ....
Manœuvres militaires dans la péninsule coréenne EmptyLun 4 Déc - 20:26 par Sphinx

» Abd-el-Qadir al-Djazaïri : naissance ,vie et mort ...
Manœuvres militaires dans la péninsule coréenne EmptyMar 28 Nov - 22:07 par Sphinx

» BRICS
Manœuvres militaires dans la péninsule coréenne EmptyMar 14 Nov - 9:42 par ZIGHOUD15

» LA MATRICE DU TERRORISME
Manœuvres militaires dans la péninsule coréenne EmptyLun 30 Oct - 15:49 par ZIGHOUD15

» La science du transhumanisme
Manœuvres militaires dans la péninsule coréenne EmptyJeu 19 Oct - 12:43 par ZIGHOUD15

» la guerre de syrie
Manœuvres militaires dans la péninsule coréenne EmptyJeu 12 Oct - 10:38 par ZIGHOUD15

» la chine nouveau joueur en afrique
Manœuvres militaires dans la péninsule coréenne EmptySam 30 Sep - 21:16 par ZIGHOUD15

» Médias- Mensonges et Manipulation de l'information
Manœuvres militaires dans la péninsule coréenne EmptyMer 20 Sep - 14:23 par ZIGHOUD15

» Les exercices militaires russo-biélorusse
Manœuvres militaires dans la péninsule coréenne EmptyLun 18 Sep - 14:22 par ZIGHOUD15

» l'inde nouveau joueur ?
Manœuvres militaires dans la péninsule coréenne EmptyJeu 14 Sep - 12:50 par ZIGHOUD15

» Birmanie
Manœuvres militaires dans la péninsule coréenne EmptyMar 12 Sep - 16:46 par ZIGHOUD15

» divulgation ET sommes nous prets ?
Manœuvres militaires dans la péninsule coréenne EmptyMer 30 Aoû - 15:23 par ZIGHOUD15

» la lachété comme le courage seraient hereditaires
Manœuvres militaires dans la péninsule coréenne EmptyMar 22 Aoû - 10:08 par ZIGHOUD15

» Le Pentagone fait son deuil du « Nouveau Siècle américain »
Manœuvres militaires dans la péninsule coréenne EmptyLun 21 Aoû - 19:05 par ZIGHOUD15

» le mouton de l'aid
Manœuvres militaires dans la péninsule coréenne EmptyDim 20 Aoû - 10:32 par ZIGHOUD15

» Le captagon vient au secours des manifestants vénézuéliens
Manœuvres militaires dans la péninsule coréenne EmptyLun 14 Aoû - 16:56 par ZIGHOUD15

» Le franc CFA, arme de destruction massive contre le développement africain
Manœuvres militaires dans la péninsule coréenne EmptyLun 14 Aoû - 16:12 par ZIGHOUD15

Galerie


Manœuvres militaires dans la péninsule coréenne Empty
Mai 2019
DimLunMarMerJeuVenSam
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 

Calendrier Calendrier

Connexion

Récupérer mon mot de passe


Manœuvres militaires dans la péninsule coréenne

Aller en bas

Sujet / Message Manœuvres militaires dans la péninsule coréenne

Message par Sphinx le Lun 29 Nov - 1:40

Corées : des manoeuvres militaires sous tension

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

De nouveaux tirs d'artillerie en provenance de Corée du Nord ont été entendus dimanche quelques heures après le lancement par la Corée du Sud et les Etats-Unis de manoeuvres militaires conjointes en mer Jaune.

Une démonstration de force aéronavale. Les Etats-Unis et la Corée du Sud ont entamé dimanche matin leurs manoeuvres militaires conjointes au large de la péninsule coréenne sous tension, et sous les menaces de Pyongyang. La Corée du Nord a en effet promis de riposter «sans pitié» à toute intrusion dans ce qu'elle considère son espace maritime souverain, mettant en garde sur les «conséquences imprévisibles» de ces exercices au large. Ces manoeuvres militaires en mer Jaune, volontairement plus importantes que celles des précédentes éditions, sont prévues pour durer quatre jours.

Quelques heures à peine après le lancement des opérations, des tirs apparents d'artillerie en provenance de Corée du Nord ont retenti près de l'île sud-coréenne de Yeonpyeong, déjà bombardée cette semaine par Pyongyang. Une information confirmée par le porte-parole du ministère sud-coréen de la Défense. Ces détonations ont conduit les autorités à ordonner aux résidents de l'île de gagner temporairement des abris de défense.

Selon Washington, les manoeuvres américano-sud-coréennes en mer Jaune visent à «renforcer la dissuasion contre la Corée du Nord» et ne sont «pas dirigées contre la Chine». Ces eaux sont en effet considérées jalousement par Pékin, qui s'est dit «opposé à toute action militaire non autorisée à l'intérieur de la zone économique exclusive de la Chine». Dimanche, le gouvernement chinois a toutefois proposé des consultations d'urgence début décembre des pays participant aux négociations à Six sur le programme nucléaire nord-coréen (deux Corées, Etats-Unis, Japon, Russie et Chine) en signe d'apaisement.


Regain de tension

La pièce maîtresse du dispositif américain déployé en mer Jaune est le porte-avions nucléaire George Washington, qui peut transporter 75 avions, dont des chasseurs-bombardiers, ravitaillés en vol, à grand rayon d'action. Les Etats-Unis disposent également de 28.500 soldats en Corée du Sud. Washington a aussi fourni un E8 Joint-STARS, un avion de commandement et de surveillance des cibles terrestres, selon la presse sud-coréenne. «Cet avion va surveiller des cibles (potentielles) terrestres de l'armée nord-coréenne», a expliqué un haut responsable gouvernemental sud-coréen.

Séoul a engagé de son côté six bâtiments de guerre sud-coréens, deux destroyers de 4.500 tonnes, des frégates et des moyens aériens de lutte contre les sous-marins, selon l'état-major général. Selon la presse sud-coréenne, Pyongyang a pour sa part déployé des missiles sol-air près de sa frontière maritime contestée avec Séoul, qui pourrait viser des avions de combat sud-coréens volant trop près de la ligne de démarcation maritime entre les deux Corées, a assuré une source gouvernementale à Yonhap.

Ce regain de tension entre les deux Corées intervient cinq jours après les tirs d'obus qui ont visé Yeonpyeong, située tout près de la ligne de démarcation maritime contestée entre Séoul et Pyongyang. Une attaque, d'une ampleur inédite depuis la guerre de Corée (1950-1953), qui a fait quatre morts sud-coréens, deux militaires et deux civils.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

__
"Quelle est la différence fondamentale entre une femme et un terroriste ? Avec le terroriste on peut négocier"
3

.、スフィンクス、


Spoiler:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Sphinx
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 8037
Age : 33
Emploi/loisirs : Mat
Humeur : Peu importe.
Date d'inscription : 19/12/2008
Localisation : S.B.A

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Manœuvres militaires dans la péninsule coréenne

Message par Droit_De_l'Homme le Ven 3 Déc - 3:23

Début des manoeuvres militaires américano-japonaises
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

TOKYO | Le Japon et les Etats-Unis ont débuté vendredi les plus importantes manoeuvres militaires conjointes qu'ils aient jamais organisées sur fonds de tension dans la péninsule coréenne, a annoncé le ministère japonais de la Défense.

Baptisées "sabre affilé", ces manoeuvres, qui marquent le 50e anniversaire de l'alliance américano-japonaise, vont durer jusqu'au 10 décembre, selon la même source.

Ces entraînements étaient prévus depuis plusieurs semaines et avant le bombardement d'une île sud-coréenne par la Corée du Nord le 23 novembre, qui a provoqué la mort de quatre Sud-Coréens et déclenché l'une des pires crises dans la péninsule depuis la guerre de Corée (1950-53).
------------------
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
------------------


__
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Les condoléances ne ressuscitent pas le défunt;;mais elles entretiennent la confiance entre ceux qui restent [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

人間の権利


Il y a trois choses à ne pas chercher en vain :
Un savant dont les actes correspondent à son savoir,
Un homme d'action dont le cœur s'accorde avec ses actes,
Un frère humain sans défauts.

"L'homme n'est content de rien sauf de son intelligence ; moins il en a, plus il est content."


Droit_De_l'Homme
Droit_De_l'Homme
Adm
Adm

Masculin
Nombre de messages : 1184
Age : 38
Emploi/loisirs : Universel
Date d'inscription : 22/07/2010
Localisation : Sur Terre.!.(Lune prévue)

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Manœuvres militaires dans la péninsule coréenne

Message par Syfou le Ven 24 Déc - 21:45

Corées: nouvelles manoeuvres de Séoul, menace de guerre de Pyongyang

SEOUL — Séoul s'est livré à des manoeuvres militaires jeudi près de la frontière avec la Corée du Nord, qui a réagi en décrétant qu'elle se préparait à mener "une guerre sacrée" au "moment opportun" alors que les experts jugent quasi-inévitable une prochaine frappe de Pyongyang.

Les exercices aéro-terrestres sud-coréeens, les plus importants de cette année, ont eu lieu un mois jour pour jour après les tirs d'obus nord-coréens sur l'île sud-coréenne de Yeonpyeong, premiers bombardements par Pyongyang d'une zone civile depuis la fin de la guerre de Corée (1953).

La Corée du Sud, qui a entamé la veille quatre jours de manoeuvres navales en mer du Japon, a souligné leur caractère purement défensif.

Mais Pyongyang a dénoncé "une provocation militaire grave" et estimé que ces manoeuvres servaient à préparer "une guerre d'agression", a déclaré le ministre nord-coréen de la Défense Kim Young-Chun, cité par l'agence officielle KCNA.

Les forces armées nord-coréennes "sont en train de se préparer complètement à déclencher une guerre sacrée de justice dans le style coréen, fondée sur la dissuasion nucléaire, au moment opportun pour répondre aux actions ennemies qui poussent délibérément la situation au bord de la guerre", a indiqué KCNA.

Plusieurs analystes estiment que Pékin a demandé à Pyongyang de ne rien entreprendre jusqu'à la visite du président Hu Jintao aux Etats-Unis le 19 janvier. Ils s'attendent à des frappes après janvier.

En visite dans une caserne, le président sud-coréen Lee Myung-Bak a pour sa part souligné sa détermination à riposter en cas d'attaque.

"Nous avons supporté tout cela trop longtemps. Nous pensions pouvoir maintenir la paix dans ce pays si nous supportions cela (en silence), mais cela n'a pas été le cas", a-t-il déclaré, selon l'agence Yonhap. "Désormais, nous devons riposter fermement pour maintenir la paix et empêcher les provocations".

Les exercices sud-coréens ont duré un peu moins d'une heure et ont eu lieu à Pocheon, à 30 km au sud de la frontière. Y participaient 800 soldats, 30 chars, sept hélicoptères, six avions de combat, des missiles anti-char et des lanceurs de roquettes.

Jeudi le Département d'Etat américain a fustigé les "artifices guerriers" et la "rhétorique enflammée" employées par la Corée du Nord et demandé des "actes constructifs" de la part de Pyongyang.

La veille, la Maison Blanche avait mis en garde Pyongyang contre une réaction violente, soulignant que les exercices étaient de nature défensive et annoncés à l'avance. Les Etats-Unis comptent 28.500 soldats dans le sud de la péninsule.

Lundi, Pyongyang avait renoncé à réagir militairement aux manoeuvres sur Yeonpyeong.

Le Nord a également accepté le retour sur son sol des inspecteurs nucléaires de l'ONU, chassés en avril 2009, selon Bill Richardson, un ancien haut diplomate américain qui a fait cette semaine une visite de cinq jours à Pyongyang.

Mais les analystes jugent quasi-inévitable une prochaine agression de la Corée du Nord contre le Sud, afin notamment de conforter la succession en cours à Pyongyang.

"La question n'est pas de savoir s'il y aura une autre provocation, mais de savoir quand", estime Peter Beck, analyste au Conseil des relations étrangères, basé à Washington.

Pyongyang a besoin de ce type d'actions pour conforter la position de Kim Jong-Un, le plus jeune des fils du dirigeant actuel Kim Jong-Il choisi par ce dernier pour lui succéder, ajoute l'expert.

"Le but est de présenter Jong-Un comme un leader fort et solide, et de rassembler les gens derrière le régime en alimentant la crainte d'une guerre", ajoute Peter Beck.

Kim Jong-Il avait gagné "ses lettres de noblesse" de futur dirigeant de la Corée du Nord en fomentant l'assassinat du président sud-coréen en visite en Birmanie en 1983, qui avait échoué, et l'attentat contre un avion de la compagnie sud-coréenne en 1987, qui avait fait 115 morts.


De Daniel ROOK (AFP)

__
« Vouloir prouver des choses qui sont claires d'elles-mêmes, c'est éclairer le jour avec une lampe. »  


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Syfou
Syfou
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 5687
Age : 36
Emploi/loisirs : Les souvenirs s'envolent aussitot la la porte ouverte .
Humeur : Bien / H.M.D / Toujours.
Date d'inscription : 11/01/2010
Localisation : Dans un autre repère !

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Manœuvres militaires dans la péninsule coréenne

Message par Daûphin_zz_47 le Lun 7 Mar - 14:37

La Coree du Sud et les Etats-Unis mènent un exercice à tirs réels

Les forces sud-coréennes et américaines ont montré lundi leur volonté contre une éventuelle menace militaire dans un exercice à tirs réels impliquant des véhicules blindés Stryker.
Quatre véhicules blindés Stryker et une quarantaine de soldats ont pris part à l'exercice qui s'est déroulé à proximité de Pocheon, à 40 km au nord-est de Séoul.

Cet exercice à tirs réels, destiné a tester la capacité des véhicules Stryker, fait partie de l'actuelle manoeuvre conjointe annuelle entre les deux pays, qualifiée par la République populaire démocratique de Corée (RPDC) de "répétition de l'invasion".

De son côté, Séoul a affirmé que cette manoeuvre était de nature défensive.

Ces véhicules Stryker, en provenance la base militaire de Fort Lewis, dans l'Etat de Washington (ouest des Etats-Unis), ont été déployés en Corée du Sud pour cette manoeuvre annuelle baptisée Key Resolve/Foal Eagle, qui a commencé le 28 février et mobilisé 12 300 soldats américains et environ 200 000 soldats sud-coréens.


__
-------------
" Il ya deux manières d'ignorer les choses:
La première, c'est de les ignorer;
La seconde, c'est de les ignorer et croire qu'on les sait.
La seconde est pire que la première."



Peuple sans mémoire, peuple sans histoire


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Daûphin_zz_47
Daûphin_zz_47
Adm
Adm

Masculin
Nombre de messages : 2215
Age : 37
Date d'inscription : 06/08/2010
Localisation : tlc

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Manœuvres militaires dans la péninsule coréenne

Message par Syfou le Jeu 18 Aoû - 3:16

Exercices US/Séoul: Pyongyang menace d'accroître son arsenal nucléaire

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Pyongyang menace d'accroître son arsenal nucléaire en réponse aux manœuvres engagées mardi matin par Washington et Séoul, baptisées "Freedom Guardian" ("Gardien de la liberté"), rapportent mercredi les médias internationaux en référence à une source diplomatique nord-coréenne.

"Dissertant sur le dialogue, les Etats-Unis se préparent en fait à une guerre d'agression contre leur partenaire des négociations (sur la dénucléarisation de la péninsule Coréenne, ndlr)… Il est évident que dans cette situation, Pyongyang doit renforcer ses propres moyens d'intimidation nucléaire pour se défendre", a indiqué le diplomate.

Il n'a cependant pas précisé comment la Corée du Nord entendait renforcer son bouclier nucléaire. On suppose que Pyongyang possède à présent suffisamment de plutonium pour fabriquer au moins six ogives nucléaires.

En novembre dernier, la République populaire démocratique de Corée (RPDC) a affirmé avoir une entreprise d'enrichissement d'uranium qui lui permettait de faire une bombe atomique.

Les manœuvres américano-sud-coréennes se déroulent chaque année et les deux pays alliés les qualifient d'exercices habituels de défense, mais Pyongyang les condamne régulièrement, estimant qu'ils visent à préparer une invasion du nord de la péninsule.

Début août, Pyongyang avait demandé à Séoul et Washington d'annuler ces exercices, s'ils souhaitaient un dégel des relations et la dénucléarisation de la péninsule.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

__
« Vouloir prouver des choses qui sont claires d'elles-mêmes, c'est éclairer le jour avec une lampe. »  


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Syfou
Syfou
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 5687
Age : 36
Emploi/loisirs : Les souvenirs s'envolent aussitot la la porte ouverte .
Humeur : Bien / H.M.D / Toujours.
Date d'inscription : 11/01/2010
Localisation : Dans un autre repère !

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Manœuvres militaires dans la péninsule coréenne

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum