Bienvenue sur le forum non officiel de l'Etoile Nord-Africaine;

Afin de profiter pleinement de certains sujets sur le forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre espace si vous ne l'êtes pas encore.

Guerre indo-pakistanaise 120px-10

http://www.intervalle-dz.com/
Sondage
Derniers sujets
» nouvelle grille de lecture du monde
Guerre indo-pakistanaise EmptyMer 13 Mar - 20:42 par ZIGHOUD15

» Wilaya 5 historique en Oranies ( 1954/1962 )
Guerre indo-pakistanaise EmptySam 6 Oct - 19:16 par Sphinx

» dépenses militaires mondiales
Guerre indo-pakistanaise EmptyDim 6 Mai - 16:38 par ZIGHOUD15

» algerian barkhane la citadelle
Guerre indo-pakistanaise EmptyVen 27 Avr - 16:27 par ZIGHOUD15

» cabale
Guerre indo-pakistanaise EmptyMer 25 Avr - 16:06 par ZIGHOUD15

» Département du Renseignement et de la Sécurité (DRS)
Guerre indo-pakistanaise EmptySam 20 Jan - 16:30 par ZIGHOUD15

» L'emir Abdelkader et le monde antique ....
Guerre indo-pakistanaise EmptyLun 4 Déc - 20:26 par Sphinx

» Abd-el-Qadir al-Djazaïri : naissance ,vie et mort ...
Guerre indo-pakistanaise EmptyMar 28 Nov - 22:07 par Sphinx

» BRICS
Guerre indo-pakistanaise EmptyMar 14 Nov - 9:42 par ZIGHOUD15

» LA MATRICE DU TERRORISME
Guerre indo-pakistanaise EmptyLun 30 Oct - 15:49 par ZIGHOUD15

» La science du transhumanisme
Guerre indo-pakistanaise EmptyJeu 19 Oct - 12:43 par ZIGHOUD15

» la guerre de syrie
Guerre indo-pakistanaise EmptyJeu 12 Oct - 10:38 par ZIGHOUD15

» la chine nouveau joueur en afrique
Guerre indo-pakistanaise EmptySam 30 Sep - 21:16 par ZIGHOUD15

» Médias- Mensonges et Manipulation de l'information
Guerre indo-pakistanaise EmptyMer 20 Sep - 14:23 par ZIGHOUD15

» Les exercices militaires russo-biélorusse
Guerre indo-pakistanaise EmptyLun 18 Sep - 14:22 par ZIGHOUD15

» l'inde nouveau joueur ?
Guerre indo-pakistanaise EmptyJeu 14 Sep - 12:50 par ZIGHOUD15

» Birmanie
Guerre indo-pakistanaise EmptyMar 12 Sep - 16:46 par ZIGHOUD15

» divulgation ET sommes nous prets ?
Guerre indo-pakistanaise EmptyMer 30 Aoû - 15:23 par ZIGHOUD15

» la lachété comme le courage seraient hereditaires
Guerre indo-pakistanaise EmptyMar 22 Aoû - 10:08 par ZIGHOUD15

» Le Pentagone fait son deuil du « Nouveau Siècle américain »
Guerre indo-pakistanaise EmptyLun 21 Aoû - 19:05 par ZIGHOUD15

» le mouton de l'aid
Guerre indo-pakistanaise EmptyDim 20 Aoû - 10:32 par ZIGHOUD15

» Le captagon vient au secours des manifestants vénézuéliens
Guerre indo-pakistanaise EmptyLun 14 Aoû - 16:56 par ZIGHOUD15

» Le franc CFA, arme de destruction massive contre le développement africain
Guerre indo-pakistanaise EmptyLun 14 Aoû - 16:12 par ZIGHOUD15

Galerie


Guerre indo-pakistanaise Empty
Mai 2019
DimLunMarMerJeuVenSam
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 

Calendrier Calendrier

Connexion

Récupérer mon mot de passe


Guerre indo-pakistanaise

Aller en bas

Sujet / Message Guerre indo-pakistanaise

Message par Syfou le Mar 14 Déc - 20:40

Première Guerre indo-pakistanaise (1947)

La première guerre indo-pakistanaise de 1947 aussi connu sous le nom de première guerre du Cachemire est un conflit qui eu lieu entre l'Inde et le Pakistan de 1947 à 1948. C'est la première d'une série de quatre guerres entre les deux nations. Le résultat de ce conflit affecte toujours la géopolitique de ces deux pays aujourd'hui.

Deuxième Guerre indo-pakistanaise

La deuxième guerre indo-pakistanaise (ou deuxième guerre du Cachemire) est un conflit armé qui a opposé l'Inde et le Pakistan en 1965.

En août 1965, le Pakistan lança l'opération Gibraltar, visant à infiltrer le territoire contesté du Jammu-et-Cachemire par des soldats déguisés en civil devant provoquer une révolte et mener des actes de sabotage suite au refus de l'Inde d'organiser le référendum prévu par l'ONU à la fin de la première guerre indo-pakistanaise, celle ci considérant la décision de l'assemblée constituante librement élue du Cachemire du 17 aout 1956 qui avait consacrée à le rattachement à l'Inde comme un plébiscite.

Les infiltrés furent cependant rapidement repérés par les autorités indiennes et, en réaction, les forces armées du Pakistan intensifièrent l'aide apportée aux mouvements de guérilla pro-pakistanais ce qui entraina des affrontements de plus en plus grave à la frontière indo-pakistanaise.

Guerre indo-pakistanaise 605px-10

Les forces armées indiennes fermèrent la frontière avant d'occuper, le 16 août, trois postes pakistanais sur une route du Kargil. Le 22 août, l'armée pakistanaise fait un incursion dans le Cachemire indien. Le 28 août, après plusieurs avertissement de l'Inde demandant l'arrêt du soutien à la guérilla, elles s'emparèrent du col de Haji Pir dans la partie du Cachemire sous administration pakistanaise, principale voie d'infiltration vers le Cachemire indien.

Le Pakistan lança une contre-attaque le 1er septembre (opération Grand Slam) destinée à prendre le contrôle de la ville d'Akhnoor avec notamment un régiment de chars de combat M48 Patton. Suite à cette contre-attaque, l'Inde, franchit la frontière le 6 septembre et marche en direction de Lahore.

À la mi-septembre, le conflit avait fait près de 5 000 morts côté indiens et près de 4 000 du côté pakistanais. L'Inde occupait 700 km2 de territoire pakistanais, et le Pakistan 1250 km2 de territoire indien.

La tension international montait alors que la République populaire de Chine menaçait d'intervenir contre l'Inde et que les États-Unis déclaraient qu'ils s'opposerait à une telle intervention.

Le 22 septembre, le Conseil de sécurité des Nations unies vota une résolution exigeant l'arrêt des combats, et le conflit s'arrêta le lendemain même. Sous l'égide de l'URSS, les deux pays signèrent un accord stipulant le retrait des troupes en vue d'un retour aux frontières précédentes, qui devait être effectif au plus tard fin février 1966.

Le Cachemire est encore à ce jour un territoire disputé, foyer de troubles constants dans le sous-continent. Le Pakistan continue de militer pour l'organisation du référendum et s'engage à respecter les aspirations des Kashmiris, l'Inde quant à elle refuse ce référendum, considérant le Cachemire comme une partie intégrante de son territoire.


__
« Vouloir prouver des choses qui sont claires d'elles-mêmes, c'est éclairer le jour avec une lampe. »  


http://algerie-institution.blog4ever.com

Syfou
Syfou
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 5687
Age : 36
Emploi/loisirs : Les souvenirs s'envolent aussitot la la porte ouverte .
Humeur : Bien / H.M.D / Toujours.
Date d'inscription : 11/01/2010
Localisation : Dans un autre repère !

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Guerre indo-pakistanaise

Message par Syfou le Mar 14 Déc - 20:49

Troisième guerre indo-pakistanaise

Guerre indo-pakistanaise 463px-10

La troisième guerre indo-pakistanaise de 1971 a abouti à l'indépendance du Pakistan oriental sous le nom de Bangladesh. Les deux États issus de la Partition de l'Inde s'étaient déjà affrontés en 1947-1948 et en 1965, à propos du Cachemire.

Mauvais rapports entre les deux Pakistan

En 1970, la ligue Awami, une formation politique du Pakistan oriental revendique l'indépendance de ce qui va devenir le Bangladesh. Depuis la Partition de l'ancien empire britannique des Indes en 1947, le Pakistan, État fondé sur son entité musulmane, est alors constitué de deux entités : le Pakistan occidental (correspondant au Pakistan actuel) qui avec une superficie de plus de 800 000 km² avait 55 % de la population , et le Pakistan oriental, anciennement nommé Bengale oriental (le Bangladesh actuel), d'une superficie de 144 000 km² avec 78 millions d'habitants avant le conflit forment 55 % de la population distant de plus de 1 500 kilomètres et enclavés à l'est de l'Inde.

Les Pakistanais orientaux (qui sont Bengalis, comme les habitants de l'État indien du Bengale occidental, dont Calcutta est la capitale) considèrent que leur participation au pouvoir est insuffisante (aucun président du Pakistan provenant de cette région, et 5 premiers ministres totalisant 5 ans d'exercice sur les 24 ans d'existence alors du Pakistan) et une considération économique inférieure au Pakistan occidental (Les dépenses du gouvernement sont répartie entre 1950 et 1970 à 59,5 % du budget dans le Pakistan occidental et 40,5 % dans le Pakistan occidental)[3]. La mauvaise gestion du gouvernement central lors du désastreux cyclone de Bhola qui fit entre 250 000 et 500 000 morts ne fit qu'augmenter le ressentiment de la population. C'est peut-être la première fois qu'une catastrophe naturelle déclenche une guerre civile.

La démission du général Ayub Khan en 1970 amène à la tenue d'élections d'élections législatives en mars 1971 où le Pakistan oriental se voit reconnaître son importance démographique. Il devait alors disposer de 162 sièges sur les 300 du parlement du Pakistan. Le résultat des élections permet à la ligue Awami, dirigée par Mujibur Rahman, d'obtenir 160 sièges contre 81 au Parti du peuple pakistanais de Z. A. Bhutto. et de revendiquer la formation du gouvernement. Le président et général pakistanais, Yahya Khan, appuyé par son successeur Zulfikar Alî Bhutto refuse. Après avoir mis en scène des pourparlers avec Mujibur, il le fait arrêter dans la nuit du 25 mars 1971, interdit la Ligue Awami, et lance une répression de grande ampleur. Le 26 mars 1971, Ziaur Rahman, officier rebelle de l'armée pakistanaise déclare l'indépendance du pays au nom de Mujibur Rahman.

Guerre de libération du Bangladesh

L'Operation Searchlight lancé le 25 octobre 1971 utilisa des méthodes très sanglantes ; la violence de ce qu'on appelera la guerre de libération du Bangladesh provoqua la mort de nombreux civils[9]. Parmi les cibles les plus importantes, on trouve des intellectuels et des hindous ; La plupart des leaders de la Ligue Awami quittent le pays et installent un gouvernement en exil à Calcutta, en Inde. La guerre dure neuf mois et des millions de réfugiés entre en Inde pour fuir les combats.

Les forces armées du Pakistan rencontre une résistance indépendantiste facilement matée malgré la guérilla menée par les Mukti Bahini. Le pourcentage de bengali ayant le rang d'officiers dans les forces armées pakistanaises étaient d'environ 5 % en 1965 et il n'y avait que deux unités spécifiquement est-pakistanaises.

En avril, une résolution du parlement de l'Inde demande que le Premier ministre de l'Inde Indira Gandhi aide à l'approvisionnement des rebelles dans l'est du Pakistan. Elle obéit, mais refuse de reconnaître le gouvernement provisoire de Bangladesh indépendant.

Une guerre de propagande entre le Pakistan et l'Inde suivi le début de cette guerre d'indépendance, Yahya menaca de guerre l'Inde si ce pays a fait une tentative de saisir une partie du Pakistan et affirmé que le Pakistan peut compter sur ses amis américains et chinois. Dans le même temps, le Pakistan a tenté d'apaiser la situation dans sa partie Est. Tardivement, il a remplacé Tikka, dont les tactiques militaires avaient causé des dégâts et de pertes de vie humaines, avec le plus sobre Lieutenant General A.A.K. Niazi.. Un modéré bengali, Abdul Malik, a été installé en tant que gouverneur civil du Pakistan oriental. Ces gestes d'apaisements tardifs n'ont pas donné de résultats ni appaisé l'opinion mondiale.

Selon les estimations, cette guerre civile aurait causé en 9 mois entre 500 000 et 3 000 000 de décès de civils bengalis, un bilan alourdi notamment par des épidémies de choléra. Environ 200 000 femmes furent violé par des soldats pakistanais durant ce conflit.

La réaction de l'Inde

Ces évènements provoquent en quelques mois l'exode de 8 à 10 millions de réfugiés en Inde. Le gouvernement indien mené par Indira Gandhi accumule ses forces le long de la frontière du Cachemire et soutient activement le mouvement indépendantiste. Les Indiens attendent l'hiver pour intervenir, afin d'éviter un soutien de la république populaire de Chine au profit des Pakistanais.

Les forces en présence étaient en faveur de l'Inde. Les forces armées indiennes disposait de 24 divisions, de plusieurs brigades blindés équipé en autre de 450 chars T-54 et T-55 et de 300 Vijayanta (version locale du Vickers Mk 1), de plusieurs brigades d'infanterie et de 2 de parachutistes, son aviation composé de 600 avions de combat dont huits escadrilles de récents MiG-21, six escadrielles de Su-7, six de Hawker Hunter, huit de Folland Gnat, deux de HAL HF-24 Marut, quatre de bombardiers Canberra et. Le moral était excellent et son commandement de qualité.

De son coté, le Pakistan alignait 12 divisions d'infanterie, 2 divisions blindés, une brigade blindé et son aviation équipé de six escadrilles de chasseurs F-86 Sabre, une de F-104 Starfighter, trois de Shenyang J-6, une de Mirage IIIEP et deux de bombardiers Canberra plus faible et moins efficace que celle de l'Inde. La valeur des troupes pakistanaises était excellente mais la corruption du régime avait dégradé le commandement et le moral de l'armée.

Le 3 décembre 1971, l'aviation pakistanaise attaque préventivement plusieurs bases aériennes indiennes, ce qui permet à l'armée indienne de répliquer : elle lance une offensive éclair sur le Pakistan oriental, le théâtre d'opération du Cachemire n'est pas concerné. L'armée pakistanaise, isolée dans ce territoire alors que la marine pakistanaise est neutralisé lors des opération Trident et Python, accepte la défaite au bout de treize jours. Les opérations militaires ont coûté la vie à entre 10 000 et 30 000 soldats des deux camps. Le Bangladesh devient effectivement indépendant en janvier 1972, Mukibur Rahman prit la tête de son premier gouvernement.

Le Pakistan a été fermement soutenu par la diplomatie des États-Unis, alors menée par Henry Kissinger sous la présidence de Richard Nixon. Les relations entre Inde et États-Unis sont au plus bas[18], Nixon et Kissinger estiment que l'Inde cherche à asseoir sa situation dans la région par une démonstration de force. L'Inde est à ce moment-là une nation proche de l'URSS (un traité de coopération militaire indo-soviétique a été signé en août 1971 en prévision de ce conflit) même si elle demeure une nation non-alignée. Le soutien est principalement diplomatique puis, alors que le Pakistan est au bord de la déroute militaire, un porte-avions américain, l'USS Enterprise est envoyé dans le golfe du Bengale pour intimider le gouvernement indien et lui faire conclure un cessez-le-feu. L'objectif de la Maison blanche est de prévenir l'annexion du Cachemire par l'Inde qui pourrait entraîner la destruction du Pakistan ; il s'agit de donner des gages de sécurité aux alliés, contrer les manœuvres subversives des soviétiques et poursuivre le rapprochement avec la Chine, alliée du Pakistan qui sert d'intermédiaire entre les deux pays.

L'une des conséquences de cette guerre, outre la création d'un État dont la population est l'une des dix premières du monde, est un sévère affaiblissement du Pakistan.

Wikipedia

__
« Vouloir prouver des choses qui sont claires d'elles-mêmes, c'est éclairer le jour avec une lampe. »  


http://algerie-institution.blog4ever.com

Syfou
Syfou
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 5687
Age : 36
Emploi/loisirs : Les souvenirs s'envolent aussitot la la porte ouverte .
Humeur : Bien / H.M.D / Toujours.
Date d'inscription : 11/01/2010
Localisation : Dans un autre repère !

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Guerre indo-pakistanaise

Message par Syfou le Mar 6 Déc - 23:34

Conflit de Kargil

Le conflit de Kargil — aussi appelé la guerre des glaciers — est un conflit qui opposa l'Inde et le Pakistan en 1999.

Guerre indo-pakistanaise Kargil10

Le conflit

Ce conflit à pour particularité d'être disputé à une très grande altitude, sur des hauteurs atteignant plus de cinq mille mètres et souvent dans des températures inférieures à 0℃.
En mai 1999, des centaines de combattants islamistes soutenus par le Pakistan s'infiltrent et s'installent sur les hauteurs de Kargil puis contrôlent la route stratégique Srinagar-Leh. Prenant conscience du problème, l'Inde réagit et son armée lance une vaste offensive pour reprendre les zones investies.
Cette nouvelle guerre entre l'Inde et le Pakistan dure du 9 mai au 12 juillet. Les forces armées indiennes se lancent dans une stratégie de reconquête. La Chine reste neutre et Bill Clinton appelle le 4 juillet 1999 les combattants pakistanais à se retirer.
Après ce désaveu de deux de ses alliés traditionnels, le Pakistan se retire de cette zone. Après quelques combats résiduels menés par des factions extrémistes, les combats cessent totalement le 26 juillet 1999, l'Inde ayant repris le contrôle des positions stratégiques. L'anniversaire de cette victoire indienne est marqué chaque année sous le nom de"Kargil Vijay Diwas" (Fête de la victoire de Kargil).
Cette défaite pakistanaise débouche sur un coup d'État militaire au Pakistan le 12 octobre 1999. L'armée renverse le gouvernement civil de Nawaz Sharif remplacé par le général Pervez Musharraf.

__
« Vouloir prouver des choses qui sont claires d'elles-mêmes, c'est éclairer le jour avec une lampe. »  


http://algerie-institution.blog4ever.com

Syfou
Syfou
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 5687
Age : 36
Emploi/loisirs : Les souvenirs s'envolent aussitot la la porte ouverte .
Humeur : Bien / H.M.D / Toujours.
Date d'inscription : 11/01/2010
Localisation : Dans un autre repère !

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Guerre indo-pakistanaise

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum