Bienvenue sur le forum non officiel de l'Etoile Nord-Africaine;

Afin de profiter pleinement de certains sujets sur le forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre espace si vous ne l'êtes pas encore.

Industrie de l'armement bulgare 120px-10

http://www.intervalle-dz.com/
Sondage
Derniers sujets
» nouvelle grille de lecture du monde
Industrie de l'armement bulgare EmptyMer 13 Mar - 20:42 par ZIGHOUD15

» Wilaya 5 historique en Oranies ( 1954/1962 )
Industrie de l'armement bulgare EmptySam 6 Oct - 19:16 par Sphinx

» dépenses militaires mondiales
Industrie de l'armement bulgare EmptyDim 6 Mai - 16:38 par ZIGHOUD15

» algerian barkhane la citadelle
Industrie de l'armement bulgare EmptyVen 27 Avr - 16:27 par ZIGHOUD15

» cabale
Industrie de l'armement bulgare EmptyMer 25 Avr - 16:06 par ZIGHOUD15

» Département du Renseignement et de la Sécurité (DRS)
Industrie de l'armement bulgare EmptySam 20 Jan - 16:30 par ZIGHOUD15

» L'emir Abdelkader et le monde antique ....
Industrie de l'armement bulgare EmptyLun 4 Déc - 20:26 par Sphinx

» Abd-el-Qadir al-Djazaïri : naissance ,vie et mort ...
Industrie de l'armement bulgare EmptyMar 28 Nov - 22:07 par Sphinx

» BRICS
Industrie de l'armement bulgare EmptyMar 14 Nov - 9:42 par ZIGHOUD15

» LA MATRICE DU TERRORISME
Industrie de l'armement bulgare EmptyLun 30 Oct - 15:49 par ZIGHOUD15

» La science du transhumanisme
Industrie de l'armement bulgare EmptyJeu 19 Oct - 12:43 par ZIGHOUD15

» la guerre de syrie
Industrie de l'armement bulgare EmptyJeu 12 Oct - 10:38 par ZIGHOUD15

» la chine nouveau joueur en afrique
Industrie de l'armement bulgare EmptySam 30 Sep - 21:16 par ZIGHOUD15

» Médias- Mensonges et Manipulation de l'information
Industrie de l'armement bulgare EmptyMer 20 Sep - 14:23 par ZIGHOUD15

» Les exercices militaires russo-biélorusse
Industrie de l'armement bulgare EmptyLun 18 Sep - 14:22 par ZIGHOUD15

» l'inde nouveau joueur ?
Industrie de l'armement bulgare EmptyJeu 14 Sep - 12:50 par ZIGHOUD15

» Birmanie
Industrie de l'armement bulgare EmptyMar 12 Sep - 16:46 par ZIGHOUD15

» divulgation ET sommes nous prets ?
Industrie de l'armement bulgare EmptyMer 30 Aoû - 15:23 par ZIGHOUD15

» la lachété comme le courage seraient hereditaires
Industrie de l'armement bulgare EmptyMar 22 Aoû - 10:08 par ZIGHOUD15

» Le Pentagone fait son deuil du « Nouveau Siècle américain »
Industrie de l'armement bulgare EmptyLun 21 Aoû - 19:05 par ZIGHOUD15

» le mouton de l'aid
Industrie de l'armement bulgare EmptyDim 20 Aoû - 10:32 par ZIGHOUD15

» Le captagon vient au secours des manifestants vénézuéliens
Industrie de l'armement bulgare EmptyLun 14 Aoû - 16:56 par ZIGHOUD15

» Le franc CFA, arme de destruction massive contre le développement africain
Industrie de l'armement bulgare EmptyLun 14 Aoû - 16:12 par ZIGHOUD15

Galerie


Industrie de l'armement bulgare Empty
Mai 2019
DimLunMarMerJeuVenSam
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 

Calendrier Calendrier

Connexion

Récupérer mon mot de passe


Industrie de l'armement bulgare

Aller en bas

Sujet / Message Industrie de l'armement bulgare

Message par Daûphin_zz_47 le Sam 1 Jan - 22:27

En 1989, l'industrie de l'armement, représentée en particulier par Arsenal et Kintex, employait 115 000 personnes dans le pays contre 25 000 en 2003.

Les exportations d'armes et d'équipements militaires bulgares sont tombées de 800 millions de dollars avant la chute du communisme à 40 millions en 2000, avant de se redresser à 400 millions en 2002.

L'ancienne entreprise publique bulgare Arsenal Ltd produit notamment des clones des pistolets Makarov PM, des fusils automatiques AK-47, des mitrailleuses PKM et NSV, des lance-missiles, des grenades anti-chars, des explosifs et munitions ainsi que le blindé léger BMP-23 (3+7 hommes/15,2 t/315 CV/61 km par heure/600 km d'autonomie), basé sur les BMP-2 soviétiques. Samel produit depuis 2001 des radars maritimes utilisant un savoir-faire de Northrop Grumman.


Kintex (firme)

Kintex est une entreprise d'État bulgare, fondée à Sofia en 1965. Jusqu'en 1992, elle était considérée comme une émanation du Comité de la sécurité d'État , les services de renseignements du Parti communiste bulgare, chargée de l'import/export de nombreux produits, du tabac aux armes. Kintex a été un acteur important de la contrebande d'armes, avant et après la chute du Mur de Berlin, notamment à destination de l'Irak de Saddam Hussein . On l'a aussi accusé de s'être livré au trafic de stupéfiants, notamment d'héroïne, et même - piste abandonnée par la suite - d'avoir été derrière la tentative d'assassinat du Pape en 1981.

Contrebande

La première grosse exportation d'armes de Kintex fut vers l'Algérie entre 1961 et 1962, vers la fin de la guerre d'indépendance . Kintex était aussi au centre d'un réseau de contrebande, notamment de cigarettes, passant par voie maritime vers la Turquie à travers les ports de Varna et Burgas. Selon l'ONG International Action Network on Small Arms, Kintex a aussi illégalement vendu, dans les années 1970, des armes à une firme sud-africaine, pays alors sous embargo de l'ONU, qui les a ensuite transférées à des groupes combattant des organisations communistes en Afrique. L'ONG affirme aussi que Kintex fut l'un des gros fournisseurs de l'OLP dans les années 1970-80 . À l'instar de la France, elle a aussi fourni des armes aux deux côtés lors de la guerre Iran-Irak .

Selon l'auteur Claire Sterling (en) (The Times of the Assassins, 1985), Abuzer Uğurlu (tr), un baron de la drogue, travaillait pour Kintex . Jugé en Turquie en 1984 pour trafic d'armes et de stupéfiants, Uğurlu aurait été lié à Mehmet Ali Agca, le responsable de la tentative d'assassinat du Pape en 1981, selon les dires - fluctuants - de ce dernier . Il lui aurait notamment demandé d'assassiner le journaliste turc Abdi Ipekci, qui enquêtait sur les réseaux mafieux turcs opérant en Bulgarie .

En 1984, le directeur de la Drug Enforcement Administration (DEA), John C. Lawn (en), témoigna devant un comité parlementaire américain qu'à partir des années 1970, Kintex avait vendu de l'héroïne et de la morphine à des mafieux installés en Europe, vendant simultanément des armes au Moyen-Orient (notamment à la Syrie et à la Libye, ainsi qu'à l'Iran et à l'Irak). La DEA rompit ses relations avec la Bulgarie dans les années 1980, avant de reprendre sa collaboration dans les années 1990, à cause de cela .

Le chiffre d'affaire annuel de Kintex obtenu grâce à la contrebande s'élevait entre 5 et 15 millions de dollars, transportés en liquide dans des valises. Un rapport confidentiel du Ministère du Commerce extérieur de 1978 indiquait qu'entre 1972 et 1975, les profits nets de la firme dans ses opérations commerciales secrètes étaient d'entre 12 et 17 millions de dollars . Après 1985, les paiements étaient fait via des firmes fondées par la Sécurité d'État et le Ministère du Commerce extérieur, le plus souvent situées en off-shore, et contrôlées par des agents des renseignements .

Les années 1990-2000

Présidée dans les années 1990 par Anton Saldzhiyski (épelé Anton Saldjiiski en anglais ), Kintex a été en charge de projets d'ingénieur en Afrique, Asie et au Moyen-Orient. Dans un entretien au New York Times d'août 1990, Saldzhiyski avoua une part des livraisons d'armes de Kintex, tout en niant toute implication de la firme dans le trafic de stupéfiants ainsi que ses liens avec les services secrets bulgares ; cette dernière affirmation était cependant remise en cause, au même moment, par le vice-PDG Nikolai Kosashki . Les diplomates d'États de l'Ouest répondaient alors que Kintex n'avait vendu des armes qu'à des États, et que les preuves l'impliquant dans le trafic de stupéfiants étaient légères . L'entreprise employait à cette époque environ 150 personnes , et était dans les années 1980 une source importante de revenus pour l'État bulgare .

En 1992, son statut est tombé sous l'égide du droit commercial, toutes ses actions étant détenues par l'État . Elle détient un permis d'import-export pour les forces armées bulgares et la police .

C'est également en 1992, après la première guerre du Golfe, que le gouvernement bulgare fut contraint d'admettre que Kintex avait vendu pour 15 millions d'armes à destination de l'Irak, violant l'embargo de l'ONU . La même année, la firme fut au centre d'un trafic d'armes à destination de la Croatie, également sous embargo en raison de la guerre . Elle prétendait en effet vendre des armes à la Bolivie, s'appuyant sur la firme EPICON - plusieurs membres de cette dernière, dont Gunter Pausch et Dirk Schmidt furent arrêtés par la suite .

Après 1997, la Bulgarie devint l'un des principaux fournisseurs d'armes de l'UNITA ; Anton Saldzhiyski déclara que la Bulgarie avait fourni en armes l'Angola de 1995 à 1997 . L'UNITA fut placé sous embargo par le Conseil de sécurité des Nations Unies en 1993 .

En 2000, le Bureau of Alcohol, Tobacco and Firearm des États-Unis effectua un raid chez un Américain, détenteur de plus de 800 armes automatiques, qui lui avaient été illégalement fournies par Kintex .

En 2004, une partie du Congrès indien protesta après que Kintex eut remporté un contrat consistant à fournir l'armée indienne en AK-47 , certains députés soulignant que Kintex avait arrêté de produire elle-même ces armes en 1979 et devait donc se fournir par d'autres réseaux .

En 2006, Saldzhiyski annonça que Kintex avait exporté pour 40 millions de dollars d'armes aux États-Unis, citant comme autres destinations importantes la Jordanie, le Bangladesh, le Yemen, le Botswana et la Grèce .

http://fr.wikipedia.org

__
-------------
" Il ya deux manières d'ignorer les choses:
La première, c'est de les ignorer;
La seconde, c'est de les ignorer et croire qu'on les sait.
La seconde est pire que la première."



Peuple sans mémoire, peuple sans histoire


Industrie de l'armement bulgare Th_ava10


https://www.facebook.com/DIKKTARIOF

Daûphin_zz_47
Daûphin_zz_47
Adm
Adm

Masculin
Nombre de messages : 2215
Age : 37
Date d'inscription : 06/08/2010
Localisation : tlc

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum