Bienvenue sur le forum non officiel de l'Etoile Nord-Africaine;

Afin de profiter pleinement de certains sujets sur le forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre espace si vous ne l'êtes pas encore.


http://www.intervalle-dz.com/
Sondage
Meilleurs posteurs
8022 Messages - 42%
5687 Messages - 30%
2215 Messages - 12%
1184 Messages - 6%
1142 Messages - 6%
207 Messages - 1%
142 Messages - 1%
128 Messages - 1%
94 Messages - 0%
87 Messages - 0%
Galerie


Octobre 2017
DimLunMarMerJeuVenSam
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    

Calendrier

Connexion

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Droit_De_l'Homme
Adm
Adm
Masculin
Nombre de messages : 1184
Age : 36
Emploi/loisirs : Universel
Date d'inscription : 22/07/2010
Localisation : Sur Terre.!.(Lune prévue)

Sujet / Message Actualité en tunisie

le Lun 10 Jan - 4:03
Tunisie:Sanglants dérapages à Thala et Kasserine





La révolte sans précédent que connaît la Tunisie depuis la mi-décembre contre le chômage a dégénéré ces deux derniers jours en émeutes sanglantes, faisant huit tués par balles selon le gouvernement, et au moins vingt selon l’opposition, à Thala et Kasserine.

Ces affrontements, qui se poursuivaient hier, ont fait huit tués par balles et neuf blessés dans ces deux localités, selon un dernier bilan officiel du ministère de l’Intérieur. Cependant, des témoignages concordants font état d’au moins quatre personnes tuées dimanche par balles à Kasserine, à 290 km au sud de Tunis, et quatre autres au moins la veille à Thala.

Et des syndicalistes parlant sous couvert d’anonymat ont évoqué jusqu’à 35 morts entre Thala, Kasserine et Regueb, dans la région de Sidi Bouzid.

« On a tiré sur les cortèges funèbres »
Un dirigeant de l’opposition Ahmed Nejib Chebbi a annoncé quant à lui, au moins vingt tués par balles et appelé le président Zine El Abidine Ben Ali à ordonner « un cessez-le-feu immédiat ».

« Les informations qui nous proviennent de Kasserine et Thala font état d’au moins de vingt morts tombés sous les balles depuis samedi », a déclaré Ahmed Nejib Chebbi, chef historique du Parti démocratique progressiste (PDP, opposition légale), qui affirme par ailleurs qu’ « on a tiré sur les cortèges funèbres ».

Le gouvernement a fait état de « nombreux agents de l’ordre blessés dont deux dans un état critique », indiquant que les forces de sécurité ont fait usage de leurs armes, après sommation, dans un acte de légitime défense, lorsque des individus ont voulu forcer le siège de la Délégation de Thala (sous-préfecture) au moyen de bouteilles incendiaires, de pierres et de bâtons.

« Il ne s’agit pas de manifestants, ni de revendications sociales, ce sont des bandes de pilleurs infiltrés », a dit un responsable gouvernemental sous couvert d’anonymat.

Cet accès de violence « traduit un ras-le-bol des jeunes qui sont sortis la nuit pour se venger des forces de répression et crier leur colère contre un régime qui méprise leurs aspirations », a estimé Menzli Chaabani, un opposant de Kasserine.

www.lalsace.fr

__
flags2758Les condoléances ne ressuscitent pas le défunt;;mais elles entretiennent la confiance entre ceux qui restent flags2758

人間の権利


Il y a trois choses à ne pas chercher en vain :
Un savant dont les actes correspondent à son savoir,
Un homme d'action dont le cœur s'accorde avec ses actes,
Un frère humain sans défauts.

"L'homme n'est content de rien sauf de son intelligence ; moins il en a, plus il est content."


avatar
Droit_De_l'Homme
Adm
Adm
Masculin
Nombre de messages : 1184
Age : 36
Emploi/loisirs : Universel
Date d'inscription : 22/07/2010
Localisation : Sur Terre.!.(Lune prévue)

Sujet / Message Re: Actualité en tunisie

le Lun 10 Jan - 4:08
Affrontements sanglants ce week-end en Tunisie



Selon le dernier bilan officiel communiqué ce dimanche 9 janvier 2011, on déplore quatorze morts et au moins vingt blessés lors des affrontements survenus ce week-end en Tunisie, dans le centre du pays. Le dirigeant de l'opposition Ahmed Nejib Chebbi, lui, fait état de 20 personnes tuées à Thala et Kasserine, deux localités du centre-ouest du pays.Il a appelé le président à faire cesser le feu. Les troubles qui secouent la Tunisie entrent dans leur quatrième semaine.


Ce sont des révoltes sans précédent qui se sont produites dans le centre-ouest de la Tunisie ce week-end. Les rassemblements revendicatifs se sont étendus ce dimanche 9 janvier 2010 à Kasserine, chef-lieu de la province du même nom.
Comme dans la localité voisine de Thala, hier soir, où les manifestants se sont affrontés aux forces de l’ordre : 8 morts et 9 blessés parmi les manifestants, c’est le dernier bilan officiel donné par le ministère de l’Intérieur.

« Faire cesser le feu immédiatement »

Mais une partie de l’opposition et de la société civile tunisienne évoque un bilan plus lourd. Une vingtaine de morts, selon le secrétaire général adjoint de l’UGTT, la seule centrale syndicale tunisienne. Abid Brigui déclare que l’UGTT soutient les revendications de ce mouvement social.

L’opposant Ahmed Nejib Chebbi donne lui le chiffre de 26 manifestants tombés sous les balles de la police ou de l’armée à Thala et à Kasserine. Le chef du parti démocratique progressiste appelle le président Ben Ali à « faire cesser le feu immédiatement ».

Depuis mi-décembre, la Tunisie est confrontée à une révolte contre le chômage qui, avant de gagner différentes régions du pays, avait débuté à Sidi-Bouzid dans le centre du pays, où un jeune marchand de légumes s’était immolé par le feu.

http://www.rfi.fr

__
flags2758Les condoléances ne ressuscitent pas le défunt;;mais elles entretiennent la confiance entre ceux qui restent flags2758

人間の権利


Il y a trois choses à ne pas chercher en vain :
Un savant dont les actes correspondent à son savoir,
Un homme d'action dont le cœur s'accorde avec ses actes,
Un frère humain sans défauts.

"L'homme n'est content de rien sauf de son intelligence ; moins il en a, plus il est content."


avatar
Syfou
Adminstrateur
Adminstrateur
Masculin
Nombre de messages : 5687
Age : 34
Emploi/loisirs : Les souvenirs s'envolent aussitot la la porte ouverte .
Humeur : Bien / H.M.D / Toujours.
Date d'inscription : 11/01/2010
Localisation : Dans un autre repère !

Sujet / Message Re: Actualité en tunisie

le Jeu 13 Jan - 22:54
Ben Ali ne se représentera pas



Le président tunisien a annoncé jeudi une série de mesures pour tenter de mettre fin à la crise.

Le président Zine el Abidine Ben Ali joue son va-tout pour éteindre le mouvement de colère qui embrase la Tunisie. Face à cette vague de contestation sans précédent depuis son arrivée au pouvoir il y a 23 ans, il a annoncé jeudi soir qu'il ne briguerait pas un nouveau mandat en 2014.

Intervenant pour la troisième fois à la télévision depuis le début des troubles, le président Ben Ali a promis la liberté de la presse et la fin des mesures de blocage de sites internet. Face à la violence de ces derniers jours, il a également sommé les forces de l'ordre de ne plus faire usage d'armes à feu contre les manifestants.

S'attaquant aux racines de la contestation, le chef de l'Etat tunisien a également ordonné une baisse des prix du pain, du lait et du sucre.

"Je comprends les Tunisiens"
"Je comprends les Tunisiens, je comprends leurs demandes. Je suis triste de ce qui se passe aujourd'hui, après 50 années au service de ce pays, mon service militaire, tous les différents postes, 23 années de présidence", a déclaré Ben Ali, qui s'exprimait en arabe dialectal et non classique. Une première pour lui/

Cette allocution intervient alors que les troubles ne cessent de se propager en Tunisie. Des scènes de destructions et de pillages ont été observées jeudi soir dans la cité balnéaire d'Hammamet où une permanence du parti au pouvoir ont été détruits ainsi que des résidences cossues. Dans la ville côtière de Soliman, deux jeunes ont été tués lors d'affrontements avec les forces de l'ordre.

http://www.europe1.fr

__
« Vouloir prouver des choses qui sont claires d'elles-mêmes, c'est éclairer le jour avec une lampe. »  


http://algerie-institution.blog4ever.com

avatar
Daûphin_zz_47
Adm
Adm
Masculin
Nombre de messages : 2215
Age : 36
Date d'inscription : 06/08/2010
Localisation : tlc

Sujet / Message Re: Actualité en tunisie

le Ven 14 Jan - 12:42
Vendredi à Tunis : Des milliers de tunisiens demandent le départ de Ben Ali



Des milliers de manifestants réclamaient vendredi le départ du président Zine El Abidine Ben Ali à Tunis et en province, au lendemain d'une intervention du chef de l'Etat pour mettre fin à une contestation sans précédent, selon des correspondants de l'AFP et des sources syndicales

A Tunis des milliers de manifestants ont défilé dans la matinée sur l'allée principale, l'Avenue Bourguiba, sans être inquiètés par la police. "Non à Ben Ali", "Soulèvement continu, non à Ben Ali", ont crié les manifestants, en entonnant l'hymne national. Des avocats en robe noire faisaient partie de la manifestation.

La marche a été bloquée un moment par un cordon de policiers avant de pouvoir défiler devant le ministère de l'Intérieur, protégé par un fort cordon de policiers et sur le toit duquel était posté des guetteurs qui filmaient la marche.

"Le ministère de l'Intérieur est un ministère de la terreur" et "hommage au sang des martyrs" ou encore "non, aux Trabelsi (ndlr: la belle famille du président) qui a pillé le pays", ont également scandé les manifestants.

Devant le ministère, Radia Nasraoui, avocate et activiste des droits de l'Homme était déjà présente pour demander des éclaircissements su le sort de son mari, Hamma Hammami, dirigeant de la formation d'extrême gauche, le Parti des ouvriers communistes tunisiens (POCT).

"Nous voulons des actes et non des paroles", a-t-elle déclaré disant être toujours sans nouvelle de son mari depuis son arrestation mercredi. Une grève générale de deux heures était prévue vendredi à Tunis à l'appel de l'unique centrale syndicale, l'Union générale des travailleurs tunisiens (UGTT).

A Sidi Bouzid (sud-ouest) d'où est parti, il y a un mois, le mouvement de contestation après le suicide d'un jeune qui voulait protester contre la saisie de son étal de fruits et légumes, a aussi connu une manifestation hostile au président tunisien, selon un correspondant de l'AFP sur place.

"Ben Ali dehors", ont crié les manifestants, quelque 1.500 personnes, tandis qu'à Regueb, une localité proche, quelque 700 personnes ont lancé desslogans hostiles au chef de l'Etat tunisien, selon le même correspondant. Dans cette localité où des habitants observent un sit-in de protestation pour la cinquième journée consécutive, des manifestants ont dressé des tentes Place 7 novembre (date de l'arrivée au pouvoir de M. Ben Ali en 1987) et ont rebaptisé le lieu "Place des martyrs".

A Kairouan (centre), une marche s'est déroulée aux cris de "Ben Ali dehors", alors que ce même slogan a été crié des manifestants à Gafsa, dans le sud-ouest, selon des sources syndicales.

El Watan avec AFP

__
-------------
" Il ya deux manières d'ignorer les choses:
La première, c'est de les ignorer;
La seconde, c'est de les ignorer et croire qu'on les sait.
La seconde est pire que la première."



Peuple sans mémoire, peuple sans histoire





http://www.facebook.com/DIKKTARIOF

avatar
Syfou
Adminstrateur
Adminstrateur
Masculin
Nombre de messages : 5687
Age : 34
Emploi/loisirs : Les souvenirs s'envolent aussitot la la porte ouverte .
Humeur : Bien / H.M.D / Toujours.
Date d'inscription : 11/01/2010
Localisation : Dans un autre repère !

Sujet / Message Re: Actualité en tunisie

le Ven 14 Jan - 19:48
Ben Ali s'en va, le Premier ministre assure l'intérim



Le président Tunisien, Zine El Abidine Benali a fini par partir et fuir le pays à bord de l'avion présidentiel. Des sources gouvernementales ont annoncé à l'AFP que Ben Ali a quitté la Tunisie, après plusieurs jours de révolte populaire.

Le Premier ministre tunisien Mohammed Ghannouchi a annoncé vendredi soir à la télévision qu'il assurait l'intérim de la présidence en remplacement de Zine El Abidine Ben Ali, qui a quitté le pays après 23 ans de pouvoir.


El Watan avec AFP

Pauvre tunisie Idea

__
« Vouloir prouver des choses qui sont claires d'elles-mêmes, c'est éclairer le jour avec une lampe. »  


http://algerie-institution.blog4ever.com

avatar
Syfou
Adminstrateur
Adminstrateur
Masculin
Nombre de messages : 5687
Age : 34
Emploi/loisirs : Les souvenirs s'envolent aussitot la la porte ouverte .
Humeur : Bien / H.M.D / Toujours.
Date d'inscription : 11/01/2010
Localisation : Dans un autre repère !

Sujet / Message Re: Actualité en tunisie

le Ven 14 Jan - 20:17
Réaction de la france apés le départ de Zine. Premier allié à titre indik Exclamation

Air France annule ses vols, Paris conseille aux Français de différer leur voyage

La compagnie Air France a annulé vendredi jusqu’à nouvel ordre tous ses vols à destination de Tunis, ainsi que les sept vols prévus au départ de l’aéroport tunisien samedi et dimanche d’une capacité totale de quelque 1.100 passagers, a-t-on appris auprès d’un porte-parole.

«Air France suspend ses vols jusqu’à nouvel ordre en direction de Tunis. On n’a pas d’équipage, pas d’avion sur place. Le dernier vol vers Tunis, qui était parti aujourd’hui à 15h30 de (Roissy) CDG, a fait demi-tour et a atterri. Le dernier Tunis-CDG est en route», a déclaré un porte-parole.

Il a ajouté que trois vols Tunis-Paris étaient initialement programmés samedi et quatre dimanche, tous opérés en Airbus A320 équipés de 159 sièges, soit un potentiel de 1.113 passagers. Il s’est refusé toutefois à préciser combien de sièges avaient été réservés.

Les vols étaient prévus à 09h15, 12H25 et 16H05 et un supplémentaire dimanche à 18h40. Habituellement, la compagnie française ne dessert que Tunis à raison de 4 à 6 vols quotidiens de Roissy, un vol quotidien au départ de Lyon, un de Marseille, un le samedi et un autre le dimanche de Nice.

De son côté, la filiale low-cost d’Air France-KLM, Transavia, a déclaré maintenir pour l’heure ses vols du week-end: un aller-retour samedi Orly-Monastir; quatre vols dimanche (deux sur Djerba, un sur Monastir, un Djerba Nantes) opérés en Boeing 737-800 d’une capacité chacun de 186 places.

«Rapatrier les passagers en France»
«Tant que les aéroports ne sont pas tous fermés, nous préférons maintenir ces vols pour permettre de rapatrier les passagers en France», a indiqué son PDG Lionel Guérin. Les autorités françaises de l’aviation civile avaient annoncé plus tôt que l’espace aérien restait ouvert vendredi soir, «même si certains aéroports étaient fermés». M. Guérin a ajouté qu’une cellule de crise avait été ouverte pour prendre des décisions sur d’éventuelles annulations de vols en temps réel.

En Italie, un porte-parole d’Alitalia a indiqué que le dernier vol de la compagnie au départ de Tunis avait décollé avant la fermeture de l’espace aérien. La compagnie, qui a trois vols au départ de Tunis et trois vols à l’arrivée de Tunis samedi, «est en train d’évaluer l’évolution de la situation». Alitalia ne dessert pas d’autres villes tunisiennes.

En Allemagne, Lufthansa avait déjà annulé vendredi ses deux vols quotidiens (Francfort-Tunis), et la compagnie ne savait pas encore si elle pourra faire voler le prochain, samedi matin depuis Francfort.

Air Berlin devait assurer de son côté un vol charter pour le compte du tour opérateur Thomas Cook vendredi à Monastir, mais ce vol à destination de Vienne est resté bloqué. Samedi, le vol au départ de Tunis en direction de l’aéroport Cologne/Bonn a été annulé. L’autre vol retour Cologne/Monastir pour samedi a également été annulé.

Conseils aux voyageurs

Le ministère des Affaires étrangères, dans une actualisation vendredi de son site internet, conseille désormais «vivement» aux personnes ayant le projet ou l’intention de se rendre en Tunisie «de différer tout voyage qui n’aurait pas un caractère d’urgence» dans ce pays.

«Compte tenu de la situation instable qui prévaut actuellement dans le pays, il est vivement conseillé de différer tout voyage qui n’aurait pas un caractère d’urgence», souligne le ministère dans la rubrique «conseils aux voyageurs» de son site internet www.diplomatie.gouv.fr.

Le gouvernement tunisien avait annoncé peu avant avoir décrété l’état d’urgence dans l’ensemble du pays avec un couvre-feu de 18H00 à 06H00 du matin, l’interdiction des rassemblements sur la voie publique et l’autorisation donnée à l’armée et à la police de tirer sur tout «suspect» refusant d’obéir aux ordres.

Jusqu’à vendredi en milieu de journée, le ministère des Affaires étrangères s’était borné à noter que «des mouvements sociaux se déroulent depuis la fin du mois de décembre 2010 en Tunisie». «Il convient en tout état de cause d’adopter la plus grande réserve et d’éviter de se mêler à toute forme de rassemblement», ajoutait le ministère, qui a repris cette formulation lors de l’actualisation de son site internet.

En rappelant l’existence d’un couvre-feu, le ministère conseille aussi aux Français séjournant en Tunisie de suivre «les consignes de sécurité données par les forces de l’ordre», d’«éviter formellement les attroupements, en toute circonstance» et «en cas de détonation, de ne jamais s’approcher des fenêtres».

Aéroports fermés

Selon le Quai d’Orsay, il y a actuellement en Tunisie entre 21.000 et 22.000 Français, dont 15.000 à 16.000 binationaux.

Les principaux aéroports tunisiens étaient fermés vendredi vers 18H30 (heure de Paris), mais l’espace aérien était encore officiellement ouvert, rendant possible le survol du pays, a indiqué à l’AFP un porte-parole des autorités de sécurité aérienne.

«Selon les renseignements pris par la DGAC (Direction générale de l’aviation civile), l’Etat tunisien n’a pas encore officiellement décrété son espace aérien fermé même si certains aéroports sont fermés», a-t-il déclaré.

Cela signifie que le survol du pays reste encore possible, a-t-il ajouté.

L’armée a pris vendredi en fin d’après-midi le contrôle de l’aéroport international de Tunis Carthage alors que l’espace aérien a été fermé, avait indiqué plus tôt à l’AFP une source aéroportuaire à Tunis.

Un vol d’Air France en partance de Paris a regagné la capitale française en raison de cette fermeture, selon un journaliste de l’AFP qui se trouvait à bord.

(Source AFP)


__
« Vouloir prouver des choses qui sont claires d'elles-mêmes, c'est éclairer le jour avec une lampe. »  


http://algerie-institution.blog4ever.com

avatar
Droit_De_l'Homme
Adm
Adm
Masculin
Nombre de messages : 1184
Age : 36
Emploi/loisirs : Universel
Date d'inscription : 22/07/2010
Localisation : Sur Terre.!.(Lune prévue)

Sujet / Message Re: Actualité en tunisie

le Sam 15 Jan - 4:03
Dommage,tant de vies arrachées, la tristesse causée aux parents de ces jeunes tunisiens qui ont sacrifiés leurs vies pour le bien de leur pays et tous les tunisiens, Ben Ali aurait pu éviter la perte de ces vies au lieux de finir en fuite après 23 ans de pouvoir, et perdu dans les airs, ou nul des pays sollicité na voulu lui accorder l’atterrissage de son avion privé que l'Arabie saoudite. je pense que c'est loin d'être finit. Arrow

__
flags2758Les condoléances ne ressuscitent pas le défunt;;mais elles entretiennent la confiance entre ceux qui restent flags2758

人間の権利


Il y a trois choses à ne pas chercher en vain :
Un savant dont les actes correspondent à son savoir,
Un homme d'action dont le cœur s'accorde avec ses actes,
Un frère humain sans défauts.

"L'homme n'est content de rien sauf de son intelligence ; moins il en a, plus il est content."


avatar
Droit_De_l'Homme
Adm
Adm
Masculin
Nombre de messages : 1184
Age : 36
Emploi/loisirs : Universel
Date d'inscription : 22/07/2010
Localisation : Sur Terre.!.(Lune prévue)

Sujet / Message Re: Actualité en tunisie

le Sam 15 Jan - 4:06
Le président en fuite Ben Ali est en Arabie saoudite (officiel)

RYAD, 15 JAN 2011 | Le président tunisien en fuite Zine El Abidine Ben Ali est en Arabie saoudite avec sa famille, a confirmé un communiqué du palais royal cité par l'agence officielle saoudienne SPA.


Le président tunisien en fuite Zine El Abidine Ben Ali est en Arabie saoudite avec sa famille, a confirmé un communiqué du palais royal cité par l'agence officielle saoudienne SPA.

Son arrivée à Jeddah, une ville saoudienne sur la mer Rouge, avait été annoncée peu auparavant à l'AFP par une source saoudienne.

Zine El Abidine Ben Ali, au pouvoir depuis 23 ans, a quitté vendredi la Tunisie après des manifestations populaires sans précédent contre son régime qui ont été réprimées dans le sang.

http://www.tdg.ch

__
flags2758Les condoléances ne ressuscitent pas le défunt;;mais elles entretiennent la confiance entre ceux qui restent flags2758

人間の権利


Il y a trois choses à ne pas chercher en vain :
Un savant dont les actes correspondent à son savoir,
Un homme d'action dont le cœur s'accorde avec ses actes,
Un frère humain sans défauts.

"L'homme n'est content de rien sauf de son intelligence ; moins il en a, plus il est content."


L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

urka
Membre
Membre
Masculin
Nombre de messages : 9
Age : 33
Date d'inscription : 19/11/2010
Localisation : tizi

Sujet / Message Re: Actualité en tunisie

le Dim 16 Jan - 23:57
azul qui parmi vous pense a une chasse aux français dans le nord Afrique après le Rwanda - cote-ivoire. peut etre al ?
es-que c notre tour le même plan pour l'irak , il leurs manque juste de casser le bloc algéro-lbyienne ?
avatar
Droit_De_l'Homme
Adm
Adm
Masculin
Nombre de messages : 1184
Age : 36
Emploi/loisirs : Universel
Date d'inscription : 22/07/2010
Localisation : Sur Terre.!.(Lune prévue)

Sujet / Message Re: Actualité en tunisie

le Lun 17 Jan - 4:20
Tunisie: quatre Allemands armés arrêtés dans la capitale




Ce dimanche, à Tunis, quatre ressortissants allemands ont été interpellés en possession d'armes.

Les quatre Allemands se trouvaient à bord de trois taxis avec d'autres ressortissants étrangers.

C'est un officier de police qui a fait cette déclaration, cet après-midi, à la télévision publique tunisienne.

Par ailleurs, depuis le milieu de l'après-midi, des tirs réguliers retentissent dans le centre de Tunis, à proximité du ministère de l'Intérieur.

Sources : Le Figaro, Ouest France
http://www.lepost.fr

__
flags2758Les condoléances ne ressuscitent pas le défunt;;mais elles entretiennent la confiance entre ceux qui restent flags2758

人間の権利


Il y a trois choses à ne pas chercher en vain :
Un savant dont les actes correspondent à son savoir,
Un homme d'action dont le cœur s'accorde avec ses actes,
Un frère humain sans défauts.

"L'homme n'est content de rien sauf de son intelligence ; moins il en a, plus il est content."


avatar
Droit_De_l'Homme
Adm
Adm
Masculin
Nombre de messages : 1184
Age : 36
Emploi/loisirs : Universel
Date d'inscription : 22/07/2010
Localisation : Sur Terre.!.(Lune prévue)

Sujet / Message Re: Actualité en tunisie

le Lun 17 Jan - 4:29
La famille Ben Ali se serait enfuie de Tunisie avec 1,5 tonne d'or



La famille du président déchu Zine El-Abidine Ben Ali se serait enfuie de Tunisie avec 1,5 tonne d'or. C'est une supposition des services secrets français, qui essaient de comprendre comment s'est achevée la journée de vendredi 14 janvier, qui a vu le départ du président et de sa famille et la chute de son régime.

Selon des informations collectées à Tunis, Leïla Trabelsi, la femme du président, se serait rendue à la Banque de Tunisie chercher des lingots d'or. Le gouverneur aurait refusé. Mme Ben Ali aurait appelé son mari, qui aurait d'abord lui aussi refusé, puis cédé. Elle a ensuite pris un vol pour Dubaï, selon les informations françaises, avant de repartir pour Djeddah. "Il semblerait que la femme de Ben Ali soit partie avec de l'or", explique un haut responsable français. "1,5 tonnes d'or, cela fait 45 millions d'euros", traduit une source.

M. Ben Ali, lui, ne croyait pas sa chute aussi rapide. Pour preuve, selon Paris, il aurait enregistré une nouvelle allocution, qui n'a pas eu le temps d'être diffusée. Il n'aurait donc pas quitté le pays volontairement mais aurait été destitué. L'armée, et le chef d'état-major qui avait refusé de tirer sur la foule, ont, selon les services européens, joué un rôle de premier plan dans la destitution de M. Ben Ali.

INTERVENTION LIBYENNE

La manière dont il a pu quitter le pays n'est pas claire. Pour éviter une issue violente, plusieurs chancelleries européennes estiment que les services de sécurité libyens ont joué un rôle dans l'exfiltration de M. Ben Ali. Les propos de Mouammar Kadhafi – qui dit regretter l'issue de la crise tunisienne – tenus ce dimanche renforcent ce sentiment à Paris.

Le mode de départ de M. Ben Ali comporte lui aussi des incertitudes. Il semble s'être retrouvé dans l'espace aérien de Malte, sans plan de vol déterminé, attestant qu'il n'avait pas, à son départ précipité de Tunisie, de destination précise. Une source italienne indique que l'avion n'aurait pas reçu l'autorisation d'atterrir sur l'île. Selon une autre hypothèse, le président déchu aurait quitté Tunis en hélicoptère pour Malte, où il aurait récupéré son avion.

De leur côté, les Français ont voulu empêcher toute arrivée de M. Ben Ali en France. Selon une source ministérielle française, la Direction générale de l'avion civile a identifié un appareil ayant pour plan de vol Tunis-Paris. Les autorités françaises auraient alors exigé que cet avion atterrisse en Sardaigne. Vérification faite, il ne comportait pas de passager, en tout cas pas le président Ben Ali, qui atterrissait alors en Arabie Saoudite. Les membres de la famille de M. Ben Ali qui était arrivés en France sont repartis du Bourget samedi soir par un vol affrété par un proche du clan Ben Ali, en direction de Doha, au Qatar, indique Paris.

Arnaud Leparmentier

http://www.lemonde.fr

__
flags2758Les condoléances ne ressuscitent pas le défunt;;mais elles entretiennent la confiance entre ceux qui restent flags2758

人間の権利


Il y a trois choses à ne pas chercher en vain :
Un savant dont les actes correspondent à son savoir,
Un homme d'action dont le cœur s'accorde avec ses actes,
Un frère humain sans défauts.

"L'homme n'est content de rien sauf de son intelligence ; moins il en a, plus il est content."


L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

avatar
Daûphin_zz_47
Adm
Adm
Masculin
Nombre de messages : 2215
Age : 36
Date d'inscription : 06/08/2010
Localisation : tlc

Sujet / Message Re: Actualité en tunisie

le Lun 17 Jan - 18:07
rakane a écrit:la france est une nation qui trahit ces sèrviteurs...mème les plus fidel il faut apprendre ça...

Tout à fait cher rakane et l'histoire na pas laissé de doute dessus Exclamation

__
-------------
" Il ya deux manières d'ignorer les choses:
La première, c'est de les ignorer;
La seconde, c'est de les ignorer et croire qu'on les sait.
La seconde est pire que la première."



Peuple sans mémoire, peuple sans histoire





http://www.facebook.com/DIKKTARIOF

avatar
Droit_De_l'Homme
Adm
Adm
Masculin
Nombre de messages : 1184
Age : 36
Emploi/loisirs : Universel
Date d'inscription : 22/07/2010
Localisation : Sur Terre.!.(Lune prévue)

Sujet / Message Re: Actualité en tunisie

le Lun 17 Jan - 20:53
L'économie a perdu 1,6 md d'euros depuis la révolte



AFP - La révolte populaire qui a provoqué vendredi la chute du régime tunisien du président Ben Ali et les violences postérieures ont causé 3 milliards de dinars (1,6 milliard d'euros) de pertes à l'économie, a annoncé à la télévision publique le ministre de l'Intérieur Ahmed Friaa.

Selon un calcul effectué par l'AFP, basé sur des chiffre du Fonds monétaire international, ce montant représente environ 4% du Produit intérieur brut (PIB) de la Tunisie, qui s'est élevé en 2010 à 39,6 milliards d'euros.

M. Friaa a détaillé que la révolte populaire d'un mois qui a eu raison du régime de M. Ben Ali et les violences des derniers jours ont entraîné une perte de 2 milliards de dinars en raison de la paralysie des activités intérieures, et de 1 milliard de dinar à cause de l'arrêt des exportations.

L'activité économique du pays est actuellement presque totalement paralysée. La plupart des commerces et des banques sont fermés.

L'activité touristique, qui contribue à hauteur de 6,5% au PIB et emploie 350.000 personnes est totalement à l'arrêt, depuis l'évacuation précipitée de milliers de vacanciers ces derniers jours.

http://www.france24.com

__
flags2758Les condoléances ne ressuscitent pas le défunt;;mais elles entretiennent la confiance entre ceux qui restent flags2758

人間の権利


Il y a trois choses à ne pas chercher en vain :
Un savant dont les actes correspondent à son savoir,
Un homme d'action dont le cœur s'accorde avec ses actes,
Un frère humain sans défauts.

"L'homme n'est content de rien sauf de son intelligence ; moins il en a, plus il est content."


avatar
Droit_De_l'Homme
Adm
Adm
Masculin
Nombre de messages : 1184
Age : 36
Emploi/loisirs : Universel
Date d'inscription : 22/07/2010
Localisation : Sur Terre.!.(Lune prévue)

Sujet / Message Re: Actualité en tunisie

le Lun 17 Jan - 21:08
C'est pas étonnant! l'une des principales objectives impérialiste est atteinte très rapidement. Arrow mais les tunisiens auront-il assez volonté et patience comme montré! pour tenir longtemps face au augmentations qui en résultent? alors que déjà beaucoup parmi eux sont en chômage! et ceux qui viennent d'être mit en chômage ( secteur tourisme et autres)!! les conséquences seront lourd! rabi yahfed Arrow

__
flags2758Les condoléances ne ressuscitent pas le défunt;;mais elles entretiennent la confiance entre ceux qui restent flags2758

人間の権利


Il y a trois choses à ne pas chercher en vain :
Un savant dont les actes correspondent à son savoir,
Un homme d'action dont le cœur s'accorde avec ses actes,
Un frère humain sans défauts.

"L'homme n'est content de rien sauf de son intelligence ; moins il en a, plus il est content."


avatar
Droit_De_l'Homme
Adm
Adm
Masculin
Nombre de messages : 1184
Age : 36
Emploi/loisirs : Universel
Date d'inscription : 22/07/2010
Localisation : Sur Terre.!.(Lune prévue)

Sujet / Message Re: Actualité en tunisie

le Lun 24 Jan - 1:49
Tunisie, la chaîne Hannibal suspendue pour haute trahison

La chaîne Hannibal a repris la transmission de ses programmes, suite à une décision du gouvernement d’union nationale, après une suspension de quelques heures. Selon des informations concordantes, Larbi Nasra et son fils sont accusés de haute trahison.



Un mandat d'arrêt a été lancé contre le propriétaire de la chaîne Hannibal TV et son fils pour "haute trahison" et "complot contre la sécurité de l'Etat", informe une source autorisée, Selon un communiqué relayé par la TAP .

Le propriétaire de "Hannibal TV", ayant des rapports de parenté par alliance avec l'épouse de l'ancien président, s'emploie via cette chaîne "à avorter la révolution des jeunes, à propager la zizanie, à inciter à la rébellion et à la diffusion de fausses informations de nature à créer un vide constitutionnel et à déstabiliser le pays en vue de l'entraîner dans une spirale de violence ayant pour objectif de rétablir la dictature de l'ancien président" ajoute cette même source.

Considérant l'état d'urgence et dans un souci de garantir la sécurité de la Tunisie et de faire réussir la révolution que vit le pays, un mandat d'arrêt a été lancé contre le propriétaire de la chaîne et son fils en attendant de les traduire devant la justice pour "haute trahison" et "complot" contre la sécurité de l'Etat.

Il est à noter que des membres de la famille du Président déchu, Ben Ali et de son épouse possédaient ou étaient actionnaires dans plusieurs médias tunisiens.

http://www.gnet.tn

__
flags2758Les condoléances ne ressuscitent pas le défunt;;mais elles entretiennent la confiance entre ceux qui restent flags2758

人間の権利


Il y a trois choses à ne pas chercher en vain :
Un savant dont les actes correspondent à son savoir,
Un homme d'action dont le cœur s'accorde avec ses actes,
Un frère humain sans défauts.

"L'homme n'est content de rien sauf de son intelligence ; moins il en a, plus il est content."


avatar
Droit_De_l'Homme
Adm
Adm
Masculin
Nombre de messages : 1184
Age : 36
Emploi/loisirs : Universel
Date d'inscription : 22/07/2010
Localisation : Sur Terre.!.(Lune prévue)

Sujet / Message Re: Actualité en tunisie

le Mar 25 Jan - 8:21
Général Ammar prévient contre la vacance du pouvoir



L'armée tunisienne se porte "garante de la révolution" qui a entraîné la chute du président Ben Ali, a déclaré lundi le chef d'état-major de l'armée de terre tunisienne.

Le général Rachid Ammar met cependant les manifestants en garde contre une vacance du pouvoir. "Notre révolution, votre révolution, la révolution des jeunes, elle risque d'être perdue, d'autres risquent de la récupérer. Il y a des forces qui appellent au vide, à la vacance du pouvoir. Le vide engendre la terreur, qui engendre la dictature", a-t-il prévenu devant des centaines de manifestants réunis à Tunis.

Le chef d'état-major de l'armée de terre, le général Rachid Ammar, a assuré aujourd'hui que l'armée "ne sortira pas du cadre de la Constitution" en Tunisie, alors qu'il s'adressait à des centaines de manifestants rassemblés près des bureaux du premier ministre. "Nous sommes fidèles à la Constitution du pays. Nous protégeons la Constitution. Nous ne sortirons pas de ce cadre", a-t-il affirmé lors d'une intervention improvisée sur l'esplanade de la Kasbah, siège du pouvoir politique à Tunis.

Le général Rachid Ammar a également promis que l'armée se portait "garante de la révolution" en Tunisie. Il s'exprimait devant des centaines de manifestants, qui réclament la démission du gouvernement de transition formé lundi dernier et dominé par les caciques de l'ancien régime du président Zine El Abidine Ben Ali, renversé le 14 janvier lors de la "révolution du jasmin".

L'armée en général et le général Ammar en particulier, qui a refusé de faire tirer sur des manifestants comme le lui demandait le président déchu, jouissent d'une immense popularité en Tunisie.

http://www.gnet.tn

__
flags2758Les condoléances ne ressuscitent pas le défunt;;mais elles entretiennent la confiance entre ceux qui restent flags2758

人間の権利


Il y a trois choses à ne pas chercher en vain :
Un savant dont les actes correspondent à son savoir,
Un homme d'action dont le cœur s'accorde avec ses actes,
Un frère humain sans défauts.

"L'homme n'est content de rien sauf de son intelligence ; moins il en a, plus il est content."


avatar
Daûphin_zz_47
Adm
Adm
Masculin
Nombre de messages : 2215
Age : 36
Date d'inscription : 06/08/2010
Localisation : tlc

Sujet / Message Re: Actualité en tunisie

le Lun 14 Fév - 13:46
La Tunisie prête à coopérer sur l'exode de clandestins




Même si Tunis refuse toute ingérence de l'Italie, les deux pays cherchent à arrondir les angles après l'arrivée de 5000 Tunisiens sur l'île sicilienne de Lampedusa.

Après quelques frictions, la tension entre l'Italie et la Tunisie semble retomber peu à peu. Dès lundi, le ministère tunisien des Affaires étrangères a publié un communiqué dans lequel «la Tunisie réitère sa disposition à coopérer avec les pays frères afin d'identifier les solutions au phénomène de l'immigration clandestine». En cinq jours, 5000 Tunisiens avaient gagné samedi les côtes de la petite île italienne de Lampedusa.

Devant cet afflux massif de clandestins, l'Italie déclarait ce week-end l'état d'urgence humanitaire et faisait appel à l'aide internationale. Le ministre italien de l'Intérieur annonçait même dimanche son intention d'envoyer des policiers en Tunisie pour tenter de freiner l'exode. La réaction tunisienne ne s'est pas fait attendre. Un responsable du ministère tunisien des Affaires étrangères a déclaré à l'agence officielle TAP que son pays affirmait «son rejet catégorique de toute ingérence dans ses affaires intérieures» et a exprimé «son étonnement face à cette position».

Lundi, l'altercation diplomatique est en passe d'être oubliée. La bonne volonté tunisienne est bientôt suivie lundi d'une déclaration apaisée du chef de la diplomatie italienne, Franco Frattini qui cherche lui aussi à arrondir les angles. «La Tunisie et l'Italie ont un intérêt commun à freiner ce trafic et l'Italie peut offrir beaucoup à la Tunisie», a-t-il confié à l'agence Ansa. Le ministre doit faire ce lundi après-midi une visite éclair à Tunis pour évoquer les modalités d'une éventuelle aide italienne.

Des moyens pour «contrôler la côte tunisienne»

Franco Frattini a d'ores et déjà évoqué «une aide logistique en termes d'équipement des forces de police, la mise à disposition de moyens importants, tant navals que terrestres pour le contrôle de la côte tunisienne». »Jusqu'à présent les patrouilles sur les côtes nord-africaines ont fonctionné et nous voulons reprendre cette pratique qui, jusqu'au mois dernier, avait réduit à zéro l'immigration clandestine», a-t-il rappelé.

Les raisons de l'exode n'ont toutefois pas été abordées pour le moment. La chute du régime de Ben Ali il y a un mois a entraîné une grande incertitude économique et une importante chute des revenus liés au tourisme (- 40% en janvier) qui représente 6,5% du PIB tunisien. Les nouveaux migrants fuient ainsi «la pauvreté et les grèves», a estimé le Haut commissariat aux réfugiés de l'ONU. Une partie de ces exilés veut «juste attendre de voir ce qui va se passer» dans leur pays, explique la même source. Dans ce contexte, une relance économique rapide pourrait être la meilleure arme pour lutter contre cette immigration. Les autorités tunisiennes ont d'ailleurs multiplié les appels à la communauté internationale pour un soutien à l'économie du pays.

Lundi matin, la responsable de la diplomatie européenne Catherine Ashton est arrivée à Tunis pour soutenir le processus de transition politique. Devant cette soudaine crise migratoire, elle devrait également évoquer avec le premier ministre tunisien Ghannouchi des pistes pour endiguer le flux de clandestins.

http://www.lefigaro.fr

Voilà la situation aprés une révolution à la con confused

__
-------------
" Il ya deux manières d'ignorer les choses:
La première, c'est de les ignorer;
La seconde, c'est de les ignorer et croire qu'on les sait.
La seconde est pire que la première."



Peuple sans mémoire, peuple sans histoire





http://www.facebook.com/DIKKTARIOF

avatar
Droit_De_l'Homme
Adm
Adm
Masculin
Nombre de messages : 1184
Age : 36
Emploi/loisirs : Universel
Date d'inscription : 22/07/2010
Localisation : Sur Terre.!.(Lune prévue)

Sujet / Message Re: Actualité en tunisie

le Lun 21 Fév - 7:59
Tunis demande l'extradition de Ben Ali à l'Arabie saoudite

L'ancien dirigeant tunisien est accusé par le gouvernement d'être impliqué "dans plusieurs crimes graves".



Tunis a demandé dimanche à Riyad l'extradition du président déchu Ben Ali, accusé d'être impliqué "dans plusieurs crimes graves", et a réclamé des informations sur son état de santé ou "son décès éventuel". Des milliers de Tunisiens ont manifesté le même jour dans Tunis pour réclamer la démission du gouvernement de transition de Mohamed Ghannouchi, après une nouvelle semaine d'instabilité marquée par le meurtre d'un prêtre polonais à la mémoire duquel une messe a été célébrée. Des centaines d'autres Tunisiens ont quitté dimanche la Libye par le poste-frontière de Ras-Jdir pour se réfugier dans leur pays et fuir "un vrai carnage", a indiqué à l'AFP un responsable syndical contacté sur place.

Dans un communiqué cité par l'agence officielle TAP, le ministère tunisien des Affaires étrangères indique avoir demandé à Riyad de lui fournir "toutes les données dont il dispose concernant l'état de santé du président déchu, à la lumière des informations contradictoires véhiculées à propos de la détérioration de son état de santé et de son décès éventuel." L'ex-président, 74 ans, qui a fui son pays pour l'Arabie saoudite le 14 janvier est dans un hôpital de Jeddah dans le coma à la suite d'un accident vasculaire cérébral, avait indiqué jeudi un proche de sa famille. Dans le même communiqué, le ministère annonce avoir adressé "une demande officielle aux autorités saoudiennes" qui a "pour objet d'extrader le président déchu".

Une demande qui fait "suite à une nouvelle série d'accusations adressées à l'encontre du président déchu, accusations relatives à son implication dans plusieurs crimes graves qui consistent à commettre et à inciter à l'homicide volontaire et à semer la discorde entre les citoyens d'un même pays en les poussant à s'entretuer".

Contestations contre le gouvernement

Dans Tunis, quelque 4 000 personnes ont manifesté devant la Kasbah, siège de la Primature, au cri de "Gouvernement de Ghannouchi, dégage !", reprenant le slogan de la révolution "Ben Ali, dégage !" qui a provoqué la chute de l'ancien régime. "Ils nous prennent pour des dupes. Tous les membres du Parlement et des conseils de région ont été élus par l'ancien régime, la Constitution a été réformée par l'ancien régime", a déclaré Sami Ben Moumen, médecin de 30 ans.

Mohamed Ghannouchi a été le Premier ministre de Zine el-Abidine Ben Ali de 1999 jusqu'à sa chute le 14 janvier. Après la formation d'un gouvernement d'union nationale le 17 janvier, dans lequel l'équipe sortante avait conservé la majorité des postes, et face aux manifestations, Mohamed Ghannouchi avait finalement remanié le gouvernement, épuré des principaux caciques de l'ancien régime, le 27 janvier. Depuis, des élections libres ont été annoncées pour dans six mois, mais le pouvoir de transition n'a pas fixé de date ni donné de précisions sur le type de scrutins qu'il comptait convoquer.

Le trésor caché de Ben Ali

L'insécurité s'est à nouveau illustrée vendredi avec la découverte d'un prêtre polonais Marek Rybinski, 34 ans, égorgé dans le hangar d'une école privée à Manouba (près de Tunis). Environ 200 Tunisiens, Polonais, Africains ont assisté dimanche à une messe célébrée à La Goulette (près de Tunis) à sa mémoire, en présence de l'ambassadeur de Pologne en Tunisie Krzysztof Olendzki et de l'évêque de Tunis Lahham Maroun.

Effet de la violente répression chez le voisin libyen, des centaines de Tunisiens, ont fui un "vrai carnage actuellement en Libye", a déclaré à l'AFP Houcine Betaieb, membre de l'UGTT (Union générale des travailleurs tunisiens). "Des centaines de Tunisiens ont quitté dimanche la Libye par le poste frontalier de Ras-Jdir. Il y avait beaucoup de monde, et un grand embouteillage dans cette zone", a-t-il dit. La répression en Libye, gouvernée par le colonel Muammar Kadhafi depuis 42 ans, a fait au moins 173 morts depuis le début de la révolte mardi, selon l'organisation de défense des droits de l'homme Human Rights Watch (HRW).

Enfin, la télévision nationale a annoncé la découverte samedi d'une importante quantité d'argent et de bijoux d'une grande valeur "bien cachés par la famille Ben Ali" dans une bibliothèque du palais présidentiel à Sidi Bou Said.

http://www.lepoint.fr

__
flags2758Les condoléances ne ressuscitent pas le défunt;;mais elles entretiennent la confiance entre ceux qui restent flags2758

人間の権利


Il y a trois choses à ne pas chercher en vain :
Un savant dont les actes correspondent à son savoir,
Un homme d'action dont le cœur s'accorde avec ses actes,
Un frère humain sans défauts.

"L'homme n'est content de rien sauf de son intelligence ; moins il en a, plus il est content."


avatar
Droit_De_l'Homme
Adm
Adm
Masculin
Nombre de messages : 1184
Age : 36
Emploi/loisirs : Universel
Date d'inscription : 22/07/2010
Localisation : Sur Terre.!.(Lune prévue)

Sujet / Message Re: Actualité en tunisie

le Lun 21 Fév - 8:10
L'occident sioniste se régal scratch théâtre cinématographique arabe en pleine production et malheureusement toujours les mêmes réalisateurs de Holy wood Arrow au lieu d'avancer!se mettent a la recherche d'un mort-vivant Exclamation

__
flags2758Les condoléances ne ressuscitent pas le défunt;;mais elles entretiennent la confiance entre ceux qui restent flags2758

人間の権利


Il y a trois choses à ne pas chercher en vain :
Un savant dont les actes correspondent à son savoir,
Un homme d'action dont le cœur s'accorde avec ses actes,
Un frère humain sans défauts.

"L'homme n'est content de rien sauf de son intelligence ; moins il en a, plus il est content."


avatar
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur
Masculin
Nombre de messages : 8022
Age : 32
Emploi/loisirs : Mat
Humeur : Peu importe.
Date d'inscription : 19/12/2008
Localisation : S.B.A

Sujet / Message Re: Actualité en tunisie

le Mar 24 Mai - 0:34
Slim Amamou démissionne
Un cyberdissident très actif sous le régime Ben Ali, emprisonné pendant la "révolution du jasmin", Slim Amamou, a démissionné de son poste de secrétaire d'Etat à la Jeunesse et aux Sports au sein du gouvernement tunisien de transition, a-t-il annoncé lundi soir. "Je confirme, j'ai démissionné. Il ne reste plus que les formalités administratives", peut-on lire sur son compte Twitter: http://twitter.com/#%21/slim404/status/72745933300965376

Source:*europe1

__
"Quelle est la différence fondamentale entre une femme et un terroriste ? Avec le terroriste on peut négocier"
3

.、スフィンクス、


Spoiler:


avatar
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur
Masculin
Nombre de messages : 8022
Age : 32
Emploi/loisirs : Mat
Humeur : Peu importe.
Date d'inscription : 19/12/2008
Localisation : S.B.A

Sujet / Message Re: Actualité en tunisie

le Sam 13 Aoû - 5:44
Les femmes tunisiennes craignent un scénario à l’algérienne

Certaines Tunisiennes pensent qu’elles ne risquent pas de connaître le sort de leurs voisines algériennes. D’autres, qui appréhendent la montée des islamistes d’Ennahdha, ont de réelles craintes à ce sujet. Par Giuliana Sgrena



Un groupe de femmes commence la campagne à la station balnéaire de La Marsa, près de Tunis. Leur mission: convaincre davantage les femmes de s’inscrire sur les listes électorales, avant la date limite désormais repoussée au 14 août. La plupart des femmes qui observent les procédures sont voilées.

De plus en plus de femmes voilées

Les voiles sont, à présent, plus une question qu’une suggestion. Une enquête auprès de femmes voilées, conduite par des journalistes, affirme que quatre voilées sur cinq ne voteront pas pour Ennahdha, le parti islamiste en tête des sondages de popularité avant les élections de l’Assemblée constituante en octobre prochain.
Des voiles en si grand nombre sont un spectacle inédit en Tunisie où les femmes vont à la plage confortablement vêtues d’un bikini, et sirotent tout aussi confortablement du vin ou une boisson gazeuse, en écoutant du rap ou de la musique traditionnelle.


Manifestation de Tunisiennes pour la défense de la laïcité.
Photo Wassim Ghozlani.


Les apparences peuvent être trompeuses, d’une façon ou d’une autre. «Regardez autour de vous, explique Khadija, militante du Pôle démocratique moderniste – une coalition de partis démocratiques locaux –, sur un autre front de mer à proximité de la station balnéaire en vogue de La Goulette. «Est-ce que vous voyez des gens vivant selon la chariaa? La Tunisie n’est pas l’Algérie. Je suis sûre que cela n’arrivera jamais ici.»

Des signes inquiétants

Mais la plupart des femmes ne sont pas aussi assurées. «La Tunisie n’est pas l’Algérie» est un slogan des laïcs, déterminés à voir leur pays largement plus libéral que l’Algérie dominée par les islamistes. Mais des signes inquiétants ont commencé à apparaître.
«Je peux voir le spectre de l’Algérie derrière ce qui est arrivé à Menzel Bourguiba», déclare à l’Ips Sihem Ben Sedrine, présidente du Conseil national pour les libertés en Tunisie (Cnlt) et rédactrice en chef de Radio Kalima. «La Tunisie peut vivre le même cauchemar que l’Algérie dans les années quatre-vingt dix.»

Plusieurs centaines de salafistes ont attaqué un poste de police de Menzel Bourguiba, dans le nord de la Tunisie, le mois dernier, battu les policiers, dont cinq ont été sérieusement blessés, et sont partis avec des armes. Des éléments de l’armée, stationnés tous près, ne sont pas intervenus. Sihem, qui est allée voir les policiers blessés à l’hôpital, n’a pu trouver une réponse à ses questions.
Ce n’était pas le premier signe du danger. La réalisatrice Nadia El Fani a été menacée en mai. Il y a eu d’autres menaces. Le mois suivant, le groupe Lam Echaml, qui rassemble 80 associations soutenant la liberté d’expression, ont organisé une série d’événements intitulée «Touche pas à nos créateurs!» pour soutenir les artistes ciblés par les islamistes.



Un groupe a pris d’assaut la salle de cinéma où le était projeté le film ‘‘Ni Allah ni Maître» (Ni Dieu ni maître), dirigée par Habib Belhedi, à Tunis, le 26 juin. Les assaillants ont pulvérisé du gaz lacrymogène en direction des «infidèles» en criant: «La Tunisie est une Etat islamique». Cédant à la pression, la cinéaste El Fani a changé le nom du film en ‘‘Laïcité Inch’Allah’’.
Craignant de nouvelles violences durant le Ramadan, le mois sacré musulman du jeûne, Ben Sedrine explique: «Nous devons parvenir à un accord, même avec les religieux du parti Ennahdha, pour qu’il n’y ait pas de violence.»

La parité dites-vous ?
Les femmes ont certes eu quelques succès: la moitié des candidats sur les listes électorales doivent désormais être des femmes. Une forte présence des femmes dans l’Assemblée constituante pourrait être cruciale pour la préservation des droits des femmes.
Celles-ci veulent aussi consolider les positions prises par la Haute instance pour la réalisation des objectifs de la révolution – notamment celle relative au maintien de la séparation entre religion et politique. Ennahdha s’est opposé à cette position en cette période de transition. Il s’est également opposé à la décision du gouvernement de transition interdisant aux partis de recevoir des fonds provenant de l’étranger.
Sur un autre front, les femmes se battent contre l’influence grandissante des éléments non démocratiques liés à l’ancien président Zine El Abidine Ben Ali sui contrôlent encore certaines institutions. Parmi ces institutions, les médias, qui donnent peu d’espace pour les femmes, même si celles-ci sont politiquement actives, et beaucoup seront candidates.
«Après 23 ans de dictature de Ben Ali, destitué par la révolution de Janvier, la présence de ses anciens partisans à des postes clés signifie qu’il n’y a aucun respect pour la presse», a expliqué à l’Ips Nejiba Hamrouni, présidente du Syndicat national des journalistes tunisiens (Snjt) et rédactrice en chef du Centre de la femme arabe pour la formation et la recherche (Cawtar).
Maya Jribi est secrétaire générale du Parti démocratique progressiste (Pdp), mais la figure représentant le parti dans les médias reste invariablement un homme, l’ancien dirigeant du parti Nejib Chebbi. ‘‘Femmes & Réalités’’, le magazine mensuel a réalisé un dossier spécial sur les femmes engagées en politique dans son numéro de juillet. Ce magazine féminin publie rarement des articles sur les femmes engagées en politique.
Un groupe de femmes est en train de réaliser un projet pour la surveillance des médias.

Traduit de l'anglais par Imed Bahri

Source: Ips News

__
"Quelle est la différence fondamentale entre une femme et un terroriste ? Avec le terroriste on peut négocier"
3

.、スフィンクス、


Spoiler:


avatar
Syfou
Adminstrateur
Adminstrateur
Masculin
Nombre de messages : 5687
Age : 34
Emploi/loisirs : Les souvenirs s'envolent aussitot la la porte ouverte .
Humeur : Bien / H.M.D / Toujours.
Date d'inscription : 11/01/2010
Localisation : Dans un autre repère !

Sujet / Message Re: Actualité en tunisie

le Ven 19 Aoû - 3:16
Le gouvernement "fait l'impossible" pour réussir la transition



Confronté à un mécontentement croissant, le Premier ministre tunisien Béji Caïd Essebsi a assuré jeudi que son gouvernement faisait "l'impossible" pour mener à bien la transition et conduire le pays aux premières élections de l'après Ben Ali, prévues le 23 octobre.
Dans un discours à la Nation en forme de plaidoyer pro-domo, le Premier ministre a défendu pendant 40 minutes le bilan de son équipe, aux commandes depuis fin février dans un contexte "très difficile".
"Notre objectif fondamental est d'arriver à l'élection de la Constituante et d'organiser un scrutin libre et transparent. Si nous n'y arrivons pas, notre gouvernement aura échoué, la révolution aura échoué", a déclaré M. Caïd Essebsi, qui s'exprimait dans l'enceinte du Palais des Congrès devant quelque 250 personnalités politiques et représentants de la société civile.
"On a fait l'impossible", a martelé le Premier ministre, en rappelant que la Tunisie était dans un chaos total lorsque nous sommes arrivés au pouvoir".
Il a énuméré les difficultés: "700.000 chômeurs", "croissance négative de 3% au premier semestre", "900.000 réfugiés passés en Tunisie depuis le début du conflit libyen".
Le gouvernement de M. Caïde Essebsi dirige le pays depuis la fin février, dans la foulée de la chute du régime du président Zine el Abidine Ben Ali, chassé du pouvoir le 14 janvier par un soulèvement populaire.
"Dans cette situation difficile, nous essayons d'avancer du mieux que nous pouvons, avec modestie. Tous ceux qui veulent nous aider ou apporter de nouvelles idées sont les bienvenus", a lancé M. Essebsi, visiblement sur la défensive.
Il a affirmé entendre les "revendications du peuple" mais a demandé de la "patience", et a vanté celle de son gouvernement, "l'un des meilleurs que la Tunisie aie jamais connus".
A l'actif de son équipe, il a cité les mesures d'augmentation générale des salaires ou un projet de 125 milliards de dollars de rééquilibrage des ressources en faveur des régions de l'intérieur de la Tunisie. Il a également assuré que son gouvernement "respectait l'indépendance de la justice" et promis une "rupture avec le passé".
Plusieurs manifestations anti-gouvernementales ont eu lieu au cours des derniers mois, les dernières en date s'étant déroulées lundi à Tunis.
Le discours a été globalement bien accueilli par les représentants des principaux partis politiques, que M. Caïd Essebsi avait consultés la veille.
"Il a mis les points sur les I, c'est un discours bilan qui est venu à un moment important à un moment où un sentiment de désillusion commence à prendre la large population", a déclaré à l'AFP Maya Jribi, secrétaire générale du Parti démocrate progressiste (PDP).
Le Premier ministre "s'est engagé à prendre des mesures urgentes pour assainir un certain nombre de secteurs, notamment celui de la justice", s'est félicité pour sa part le chef du Front démocrate pour le travail et les libertés (FDLT) Mustapha Ben Jafaar. "Il faut aller vite dans ce sens là pour apaiser et tranquilliser l'opinion publique", a-t-il dit.
Mais Abderraouf Baazaoui, chef du Parti de la modernité, formé par d'anciens membres du RCD, le parti dissous de Ben Ali, a fustigé un "discours langue de bois".
Et sur les réseaux sociaux, toujours prompts à réagir, les commentaires étaient acides, et déjà de nouveaux appels à manifester contre le gouvernement circulaient sur facebook et twitter.

AFP

__
« Vouloir prouver des choses qui sont claires d'elles-mêmes, c'est éclairer le jour avec une lampe. »  


http://algerie-institution.blog4ever.com

avatar
Syfou
Adminstrateur
Adminstrateur
Masculin
Nombre de messages : 5687
Age : 34
Emploi/loisirs : Les souvenirs s'envolent aussitot la la porte ouverte .
Humeur : Bien / H.M.D / Toujours.
Date d'inscription : 11/01/2010
Localisation : Dans un autre repère !

Sujet / Message Re: Actualité en tunisie

le Ven 21 Oct - 20:29
Le premier ministre appelle à aller voter "sans peur" dimanche

TUNIS (AFP) - Le Premier ministre tunisien Béji Caïd Essebsi a exhorté jeudi ses concitoyens à aller voter "sans peur" dimanche pour le premier scrutin organisé en Tunisie neuf mois après la chute du régime de Zine El-Abidine Ben Ali.

"J'assure les citoyens que l'élection va bien se passer et je leur demande de s'acquitter de leur devoir électoral sans peur", a déclaré M. Caïd Essebsi dans un discours enregistré à l'issue du dernier Conseil des ministres et diffusé dans la soirée à la télévision tunisienne.

"Il n'y a pas lieu de craindre une vacance du pouvoir car le gouvernement va continuer à gérer les affaires du pays jusqu'à la passation de pouvoir, pas avant le 9 novembre", a ajouté le Premier ministre. L'Assemblée constituante qui sera issue des urnes devra élire ou désigner un nouveau président de la République lui-même chargé de former un gouvernement.

Alors, "la tâche du gouvernement provisoire sera terminée et il passera la main à l'équipe désignée par la Constituante", a déclaré M. Caïd Essebsi.

"Tous ceux qui vont être élus par le peuple sont les bienvenus quels qu'ils soient", a ajouté le Premier ministre, alors que le mouvement islamiste Ennahda est le favori du scrutin.

"Allez voter et nous garantissons que tout se passera bien, on va prouver à tout le monde que la démocratie peut réussir dans le tiers-monde et qu'un pays dont le peuple est musulman peut réussir. C'est très important pour le monde arabe et islamique de prouver qu'il n'y a pas de contradiction entre l'islam et la démocratie", a martelé M. Caïd Essebsi.

"Il n'est pas possible qu'il y ait de fraude", a-t-il également souligné, alors qu'Ennahda a évoqué mercredi un "risque de manipulation des résultats".

"Celui qui doute du processus électoral et de l'Isie (la commission électorale indépendante, ndlr), c'est comme s'il doutait de lui-même", a-t-il dit.

"Kadhafi, Dieu ait son âme, disait que celui qui forme un parti trahit le peuple", a-t-il ajouté ironiquement, alors que la mort du "guide" libyen a été annoncée jeudi.

"Il y a des gens (en Tunisie) qui ne veulent pas de ces élections et les considèrent comme impies. Ils ne cherchent pas à convaincre par le dialogue mais par la force", a-t-il poursuivi, alors que des salafistes, exclus du jeu politique, ont été récemment à l'origine de plusieurs incidents violents.

Le gouvernement provisoire de Béji Caïd Essebsi gère le pays depuis le 28 février. Il a été formé après la chute des deux premiers gouvernements constitués après la fuite le 14 janvier de l'ex-président Ben Ali, chassé du pouvoir par un soulèvement populaire.

Plus de sept millions de Tunisiens sont appelés dimanche à élire une assemblée constituante qui devra rédiger une nouvelle Constitution et légiférer jusqu'à la tenue d'élections générales.

AFP

__
« Vouloir prouver des choses qui sont claires d'elles-mêmes, c'est éclairer le jour avec une lampe. »  


http://algerie-institution.blog4ever.com

Contenu sponsorisé

Sujet / Message Re: Actualité en tunisie

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum