Bienvenue sur le forum non officiel de l'Etoile Nord-Africaine;

Afin de profiter pleinement de certains sujets sur le forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre espace si vous ne l'êtes pas encore.


http://www.intervalle-dz.com/
Sondage
Derniers sujets
» nouvelle grille de lecture du monde
Mer 13 Mar - 20:42 par ZIGHOUD15

» Wilaya 5 historique en Oranies ( 1954/1962 )
Sam 6 Oct - 19:16 par Sphinx

» dépenses militaires mondiales
Dim 6 Mai - 16:38 par ZIGHOUD15

» algerian barkhane la citadelle
Ven 27 Avr - 16:27 par ZIGHOUD15

» cabale
Mer 25 Avr - 16:06 par ZIGHOUD15

» Département du Renseignement et de la Sécurité (DRS)
Sam 20 Jan - 16:30 par ZIGHOUD15

» L'emir Abdelkader et le monde antique ....
Lun 4 Déc - 20:26 par Sphinx

» Abd-el-Qadir al-Djazaïri : naissance ,vie et mort ...
Mar 28 Nov - 22:07 par Sphinx

» BRICS
Mar 14 Nov - 9:42 par ZIGHOUD15

» LA MATRICE DU TERRORISME
Lun 30 Oct - 15:49 par ZIGHOUD15

» La science du transhumanisme
Jeu 19 Oct - 12:43 par ZIGHOUD15

» la guerre de syrie
Jeu 12 Oct - 10:38 par ZIGHOUD15

» la chine nouveau joueur en afrique
Sam 30 Sep - 21:16 par ZIGHOUD15

» Médias- Mensonges et Manipulation de l'information
Mer 20 Sep - 14:23 par ZIGHOUD15

» Les exercices militaires russo-biélorusse
Lun 18 Sep - 14:22 par ZIGHOUD15

» l'inde nouveau joueur ?
Jeu 14 Sep - 12:50 par ZIGHOUD15

» Birmanie
Mar 12 Sep - 16:46 par ZIGHOUD15

» divulgation ET sommes nous prets ?
Mer 30 Aoû - 15:23 par ZIGHOUD15

» la lachété comme le courage seraient hereditaires
Mar 22 Aoû - 10:08 par ZIGHOUD15

» Le Pentagone fait son deuil du « Nouveau Siècle américain »
Lun 21 Aoû - 19:05 par ZIGHOUD15

» le mouton de l'aid
Dim 20 Aoû - 10:32 par ZIGHOUD15

» Le captagon vient au secours des manifestants vénézuéliens
Lun 14 Aoû - 16:56 par ZIGHOUD15

» Le franc CFA, arme de destruction massive contre le développement africain
Lun 14 Aoû - 16:12 par ZIGHOUD15

Galerie


Mars 2019
DimLunMarMerJeuVenSam
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Calendrier Calendrier

Connexion

Récupérer mon mot de passe


URBANISME

Aller en bas

Sujet / Message URBANISME

Message par Droit_De_l'Homme le Sam 15 Jan - 4:48

Adorée ou détestée, l’architecture nous émeut

A Genève, un colloque international veut remettre un peu de neurosciences dans le paysage urbain.



L’architecture est pétrie d’émotions. Dans sa beauté, dans sa durabilité, également dans la répulsion qu’elle peut provoquer. L’idée n’est pas révolutionnaire, Le Corbusier disait que la construction était faite pour tenir et l’architecture pour émouvoir. Quant à Mathias Goeritz, dans un Manifeste pour une architecture émotionnelle de 1953, il écrit: «J’ai travaillé en totale liberté pour réaliser une œuvre dont la fonction serait l’émotion: il s’agit de redonner à l’architecture son statut d’art.» Pourtant, après que le Mexicain Luis Barragan a développé plus avant l’idée d’architecture émotionnelle dans les années 80, elle s’est envolée durant la décennie qui a suivi, cédant la place aux «starchitectes». Et aux années 2000, axées plus largement sur une idée de développement et de mouvement.

Une disparition regrettable selon Barbara Polla. Au travers d’un colloque international et multidisciplinaire sur l’Architecture émotionnelle, dont la première édition aura lieu du 20 au 22 janvier à la Fondation Louis-Jeantet, la galeriste, médecin et ancienne conseillère nationale souhaite remettre un peu de neurosciences dans le paysage urbain. Un événement d’envergure, réalisé en collaboration avec l’Université de Genève et l’Université libre de Bruxelles, qui a déjà donné lieu à un ouvrage, Architecture émotionnelle, matière à penser (disponible en librairie ou sur www.lamuette.be/architecture-emotionnelle.html).


Améliorer le monde
«L’architecture émotionnelle est partout. Quand on se laisse aller, on voit que la ville, en tant que construction urbaine, suscite des émotions, qui sont différentes si on se trouve en Vieille-Ville ou aux Avanchets», avance Barbara Polla. Le but du colloque est de réunir des académiciens, des architectes praticiens et des spécialistes de l’affect pour comprendre pourquoi, quand et comment l’architecture fait passer des émotions, à partir d’une intention. «Et comment dans ce cas, elles sont reçues par les gens qui vivent la ville. Le colloque doit servir à améliorer le monde, ma position a toujours été l’utopie! (rires) Plus sérieusement, nous souhaitons sensibiliser architectes et étudiants aux émotions qu’ils génèrent, afin qu’ils en tiennent compte dans leur travail. Parce que l’amélioration de la qualité de vie du citoyen en dépend étroitement.»

Comment l’instigatrice de l’événement explique-t-elle ce regain d’intérêt pour l’émotion, absente durant une vingtaine d’années du discours architectural? «C’est amusant: quand j’ai parlé du colloque pour la première fois, à Bruxelles, un professeur m’a dit que l’architecture émotionnelle était un truc de «bonnes femmes». La question n’est évidemment pas là. Cela correspond à une réelle attente. L’émotion est dans l’air du temps, certainement parce que la crise en a généré beaucoup.»

Des lieux pensés
La thématique permet également de réfléchir à la manière dont les lieux sont pensés, à la fois pour nous protéger et pour marquer notre rapport à l’autre. La Vieille-Ville et ses bâtiments aux murs épais respecte l’intimité de chacun, en même temps qu’elle favorise les liens, «parce qu’elle se prête aux rassemblements, comme celui du 31 décembre par exemple. Par contre, dans les bâtiments construits en tours, l’absence totale d’intimité et d’isolation phonique, qui empêche le partage, a des effets délétères. Le manque de moyens n’est pas une raison pour se cacher derrière de mauvaises constructions.» A ce propos, Barbara Polla cite Laurent Geninasca: «Le seul luxe nécessaire est celui du temps de la réflexion.»

http://www.tdg.ch

__
flags2758Les condoléances ne ressuscitent pas le défunt;;mais elles entretiennent la confiance entre ceux qui restent flags2758

人間の権利


Il y a trois choses à ne pas chercher en vain :
Un savant dont les actes correspondent à son savoir,
Un homme d'action dont le cœur s'accorde avec ses actes,
Un frère humain sans défauts.

"L'homme n'est content de rien sauf de son intelligence ; moins il en a, plus il est content."


Droit_De_l'Homme
Droit_De_l'Homme
Adm
Adm

Masculin
Nombre de messages : 1184
Age : 38
Emploi/loisirs : Universel
Date d'inscription : 22/07/2010
Localisation : Sur Terre.!.(Lune prévue)

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: URBANISME

Message par Daûphin_zz_47 le Sam 15 Jan - 19:30

Droit_de_l'homme a écrit:Adorée ou détestée, l’architecture nous émeut

A Genève, un colloque international veut remettre un peu de neurosciences dans le paysage urbain.



L’architecture est pétrie d’émotions. Dans sa beauté, dans sa durabilité, également dans la répulsion qu’elle peut provoquer. L’idée n’est pas révolutionnaire, Le Corbusier disait que la construction était faite pour tenir et l’architecture pour émouvoir. Quant à Mathias Goeritz, dans un Manifeste pour une architecture émotionnelle de 1953, il écrit: «J’ai travaillé en totale liberté pour réaliser une œuvre dont la fonction serait l’émotion: il s’agit de redonner à l’architecture son statut d’art.» Pourtant, après que le Mexicain Luis Barragan a développé plus avant l’idée d’architecture émotionnelle dans les années 80, elle s’est envolée durant la décennie qui a suivi, cédant la place aux «starchitectes». Et aux années 2000, axées plus largement sur une idée de développement et de mouvement.

Une disparition regrettable selon Barbara Polla. Au travers d’un colloque international et multidisciplinaire sur l’Architecture émotionnelle, dont la première édition aura lieu du 20 au 22 janvier à la Fondation Louis-Jeantet, la galeriste, médecin et ancienne conseillère nationale souhaite remettre un peu de neurosciences dans le paysage urbain. Un événement d’envergure, réalisé en collaboration avec l’Université de Genève et l’Université libre de Bruxelles, qui a déjà donné lieu à un ouvrage, Architecture émotionnelle, matière à penser (disponible en librairie ou sur www.lamuette.be/architecture-emotionnelle.html).


Améliorer le monde
«L’architecture émotionnelle est partout. Quand on se laisse aller, on voit que la ville, en tant que construction urbaine, suscite des émotions, qui sont différentes si on se trouve en Vieille-Ville ou aux Avanchets», avance Barbara Polla. Le but du colloque est de réunir des académiciens, des architectes praticiens et des spécialistes de l’affect pour comprendre pourquoi, quand et comment l’architecture fait passer des émotions, à partir d’une intention. «Et comment dans ce cas, elles sont reçues par les gens qui vivent la ville. Le colloque doit servir à améliorer le monde, ma position a toujours été l’utopie! (rires) Plus sérieusement, nous souhaitons sensibiliser architectes et étudiants aux émotions qu’ils génèrent, afin qu’ils en tiennent compte dans leur travail. Parce que l’amélioration de la qualité de vie du citoyen en dépend étroitement.»

Comment l’instigatrice de l’événement explique-t-elle ce regain d’intérêt pour l’émotion, absente durant une vingtaine d’années du discours architectural? «C’est amusant: quand j’ai parlé du colloque pour la première fois, à Bruxelles, un professeur m’a dit que l’architecture émotionnelle était un truc de «bonnes femmes». La question n’est évidemment pas là. Cela correspond à une réelle attente. L’émotion est dans l’air du temps, certainement parce que la crise en a généré beaucoup.»

Des lieux pensés
La thématique permet également de réfléchir à la manière dont les lieux sont pensés, à la fois pour nous protéger et pour marquer notre rapport à l’autre. La Vieille-Ville et ses bâtiments aux murs épais respecte l’intimité de chacun, en même temps qu’elle favorise les liens, «parce qu’elle se prête aux rassemblements, comme celui du 31 décembre par exemple. Par contre, dans les bâtiments construits en tours, l’absence totale d’intimité et d’isolation phonique, qui empêche le partage, a des effets délétères. Le manque de moyens n’est pas une raison pour se cacher derrière de mauvaises constructions.» A ce propos, Barbara Polla cite Laurent Geninasca: «Le seul luxe nécessaire est celui du temps de la réflexion.»

http://www.tdg.ch

L'intelligencia n'a pas de limite DDL, merci du fond du coeur Very Happy

__
-------------
" Il ya deux manières d'ignorer les choses:
La première, c'est de les ignorer;
La seconde, c'est de les ignorer et croire qu'on les sait.
La seconde est pire que la première."



Peuple sans mémoire, peuple sans histoire





https://www.facebook.com/DIKKTARIOF

Daûphin_zz_47
Daûphin_zz_47
Adm
Adm

Masculin
Nombre de messages : 2215
Age : 37
Date d'inscription : 06/08/2010
Localisation : tlc

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: URBANISME

Message par Droit_De_l'Homme le Sam 15 Jan - 20:17

Embarassed merci mon frère

__
flags2758Les condoléances ne ressuscitent pas le défunt;;mais elles entretiennent la confiance entre ceux qui restent flags2758

人間の権利


Il y a trois choses à ne pas chercher en vain :
Un savant dont les actes correspondent à son savoir,
Un homme d'action dont le cœur s'accorde avec ses actes,
Un frère humain sans défauts.

"L'homme n'est content de rien sauf de son intelligence ; moins il en a, plus il est content."


Droit_De_l'Homme
Droit_De_l'Homme
Adm
Adm

Masculin
Nombre de messages : 1184
Age : 38
Emploi/loisirs : Universel
Date d'inscription : 22/07/2010
Localisation : Sur Terre.!.(Lune prévue)

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: URBANISME

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum