Bienvenue sur le forum non officiel de l'Etoile Nord-Africaine;

Afin de profiter pleinement de certains sujets sur le forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre espace si vous ne l'êtes pas encore.


http://www.intervalle-dz.com/
Sondage
Derniers sujets
» Wilaya 5 historique en Oranies ( 1954/1962 )
Ven 13 Juil - 22:52 par Sphinx

» dépenses militaires mondiales
Dim 6 Mai - 16:38 par ZIGHOUD15

» nouvelle grille de lecture du monde
Dim 29 Avr - 16:29 par ZIGHOUD15

» algerian barkhane la citadelle
Ven 27 Avr - 16:27 par ZIGHOUD15

» cabale
Mer 25 Avr - 16:06 par ZIGHOUD15

» Département du Renseignement et de la Sécurité (DRS)
Sam 20 Jan - 16:30 par ZIGHOUD15

» L'emir Abdelkader et le monde antique ....
Lun 4 Déc - 20:26 par Sphinx

» Abd-el-Qadir al-Djazaïri : naissance ,vie et mort ...
Mar 28 Nov - 22:07 par Sphinx

» BRICS
Mar 14 Nov - 9:42 par ZIGHOUD15

» LA MATRICE DU TERRORISME
Lun 30 Oct - 15:49 par ZIGHOUD15

» La science du transhumanisme
Jeu 19 Oct - 12:43 par ZIGHOUD15

» la guerre de syrie
Jeu 12 Oct - 10:38 par ZIGHOUD15

» la chine nouveau joueur en afrique
Sam 30 Sep - 21:16 par ZIGHOUD15

» Médias- Mensonges et Manipulation de l'information
Mer 20 Sep - 14:23 par ZIGHOUD15

» Les exercices militaires russo-biélorusse
Lun 18 Sep - 14:22 par ZIGHOUD15

» l'inde nouveau joueur ?
Jeu 14 Sep - 12:50 par ZIGHOUD15

» Birmanie
Mar 12 Sep - 16:46 par ZIGHOUD15

» divulgation ET sommes nous prets ?
Mer 30 Aoû - 15:23 par ZIGHOUD15

» la lachété comme le courage seraient hereditaires
Mar 22 Aoû - 10:08 par ZIGHOUD15

» Le Pentagone fait son deuil du « Nouveau Siècle américain »
Lun 21 Aoû - 19:05 par ZIGHOUD15

» le mouton de l'aid
Dim 20 Aoû - 10:32 par ZIGHOUD15

» Le captagon vient au secours des manifestants vénézuéliens
Lun 14 Aoû - 16:56 par ZIGHOUD15

» Le franc CFA, arme de destruction massive contre le développement africain
Lun 14 Aoû - 16:12 par ZIGHOUD15

Galerie


Septembre 2018
DimLunMarMerJeuVenSam
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30      

Calendrier Calendrier

Connexion

Récupérer mon mot de passe


Réseaux de soutien à la guerre d'Algérie

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Sujet / Message Réseaux de soutien à la guerre d'Algérie

Message par Sphinx le Dim 16 Jan - 23:52

Rappel du premier message :

Réseau Jeanson

Le réseau Jeanson était un groupe de militants français, agissant sous les directives de Francis Jeanson, qui opéra en tant que groupe de soutien du FLN durant la guerre d'Algérie, principalement en collectant et en transportant fonds et faux papiers.

Les porteurs de valises

Le rôle principal du réseau consistait à agir en tant que cinquième colonne en collectant et en transportant des fonds et des faux-papiers pour les agents du FLN opérant dans la métropole, d'où leur surnom de « porteurs de valises ».

Le réseau fut démantelé en février 1960 et son procès s'ouvrit le 5 septembre 1960. Quinze des inculpés furent condamnés le 1er octobre à dix ans de prison, maximum de la peine ; trois furent condamnés à cinq ans, trois ans et huit mois. Neuf furent acquittés.

Francis Jeanson s'est toujours défendu d'avoir trahi la France, au contraire, il justifie son attitude par la fidélité aux idéaux sur lesquels doit s'appuyer cette même communauté française. Il a cependant été jugé sur ses actes qui relèvent de la haute trahison puisque ils consistent à être déloyal à l'égard de son pays.

Figures

Le célèbre activiste anticolonialiste communiste Henri Curiel assassiné en 1978, en faisait partie.

wikipedia


Les noms des porteurs de valises

Arthur Adamov, Robert Antelme, Michel Arnaud, Georges Auclair, Jean Baby, Hélène Balfet, Marc Barbut, Robert Barrât, Simone de Beauvoir, Jean-Louis Bédouin, Marc Begbeider, Robert Benayoun,Yvers Berger, Maurice Blanchot, Roger Blin, Dr Bloch Laroque, Arsène Bonnafous-Murat, Geneviève Bonnefoi, Raymond Borde, Jean-Louis Bory, Jacques-Laurent Bost, Pierre Boulez, Vincent Bounoure, André Breton, Michel Butor, Guy Cabanel, François Chatelet, Simone Collinet, Georges Condaminas, Michel Crouzet, Alain Cuny, Jean Czarnecki, Dr JeanDalsace, Hubert Damish, Adrien Dax,Jean Delmas, Danièle Delorme, Solange Deyon, Jacques Doniol Valcroze, Bernard Dor, Jean Douassot, Simone Dreyfus, René Dumont, Marguerite Duras, Françoise d'Eaubonne, Yves Elleouet, Dominique Elluard, Escaro, Charles Estienne, Jean-Louis Faure, Jean-Paul Faure, Dominique Fernandez, Jean Ferry, Louis-René Des Forêts, Dr Théodore Fraenkel, Bernard Frank, André Frénaud, Jacques Gernet, Louis Gernet, Edouard Glissant, Georges Goldfayn, Christiane Gremillon, Anne Guérin, Daniel Guérin, Jacques Howlett, Edouard Jaguer, Pierre Jaouen, Gérard Jarlot, Robert Jaulin, Alain Joubert, Pierre Kast, Henri Kréa, Serge Laforie, Robert Lagarde, Monique Lange, Claude Lanzmann, Robert Lapoujade, Henri Lefebvre, Gérard Legrand, René Leibowitz, Michel Leiris, Paul Lévy, Jérôme Lindon, Eric Losfeld, Robert Louzon, Olivier de Magny, Florence Malraux, André Mazouze, Maud Mannoni, Jacqueline Marchand, Jean Martin, Renée Marcel- Martinet, Jean Daniel Martinet, André Marty-Capgras, Dionys Mascolo, François Maspéro, André Masson, Pierre de Massot, Marie-Thérèse Maugis, Jean-Jacques Mayoux, Jehan Mayoux, Andrée Michel, Théodore Monod, Marie Moscovici, Georges Mounin, Maurice Nadeau, Georges Navel, Claude Ollier, Jacques Panijel, Hélène Parmelin, Marcel Péju, Jean-Claude Pichon, José Pierre, André Pieyre de Mandiargues, Roger Pigault, Edouard Pignon, Bernard Pingaud, Maurice Pons, J.B. Pontalis, Jean Pouillon, Madeleine Rebérioux, Paul Rebeyrolle, Denise René, Alain Resnais, Jean-François Revel, Paul Revel, Evelyne Rey Alain Robbe-Grillet, Christiane Rochefort, Maxime Rodinson, Jacques-Francis Rolland, Alfred Rosmer, Gilbert Rouget, Claude Roy, Françoise Sagan, Marc Saint-Saëns, Jean-Jacques Salomon, Nathalie Sarraute, Jean-Paul Sartre, Renée Saurel, Claude Sautet, Catherine Sauvage, Lucien Scheller, Jean Schuster, Robert Scipion, Louis Seguin, Geneviève Serreau, Simone Signoret, Jean- Claude Silbermann, Claude Simon, Sine, René de Solier, D. de la Souchère, Roger Tailleur, Laurent Terzieff, Jean Thiercelin, Paul-Louis Thirard, Tim, Andrée Tournés, Geneviève Tremouille, François Truffant, Tristan Tzara, Vercors, J.P. Vernant, Pierre Vidal-Naquet, J.P. Vielfaure, Anne-Marie de Vilaine.Charles Vildrac, Claude Viseux, François Wahl,YHpe, René Zazzo.


__
"Quelle est la différence fondamentale entre une femme et un terroriste ? Avec le terroriste on peut négocier"
3

.、スフィンクス、


Spoiler:


avatar
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 8036
Age : 32
Emploi/loisirs : Mat
Humeur : Peu importe.
Date d'inscription : 19/12/2008
Localisation : S.B.A

Revenir en haut Aller en bas


Sujet / Message Re: Réseaux de soutien à la guerre d'Algérie

Message par Sphinx le Lun 17 Jan - 1:40


Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur

Nombre de messages : 8036
Date d'inscription : 19/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Réseaux de soutien à la guerre d'Algérie

Message par Sphinx le Lun 17 Jan - 1:44


Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur

Nombre de messages : 8036
Date d'inscription : 19/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Réseaux de soutien à la guerre d'Algérie

Message par Sphinx le Lun 17 Jan - 1:56


Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur

Nombre de messages : 8036
Date d'inscription : 19/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Réseaux de soutien à la guerre d'Algérie

Message par Sphinx le Lun 17 Jan - 1:58


Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur

Nombre de messages : 8036
Date d'inscription : 19/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Réseaux de soutien à la guerre d'Algérie

Message par Sphinx le Lun 17 Jan - 2:09


Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur

Nombre de messages : 8036
Date d'inscription : 19/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Réseaux de soutien à la guerre d'Algérie

Message par Sphinx le Lun 17 Jan - 2:12


Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur

Nombre de messages : 8036
Date d'inscription : 19/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Réseaux de soutien à la guerre d'Algérie

Message par Sphinx le Lun 17 Jan - 2:15


__
"Quelle est la différence fondamentale entre une femme et un terroriste ? Avec le terroriste on peut négocier"
3

.、スフィンクス、


Spoiler:


avatar
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 8036
Age : 32
Emploi/loisirs : Mat
Humeur : Peu importe.
Date d'inscription : 19/12/2008
Localisation : S.B.A

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Réseaux de soutien à la guerre d'Algérie

Message par Sphinx le Lun 17 Jan - 2:18


__
"Quelle est la différence fondamentale entre une femme et un terroriste ? Avec le terroriste on peut négocier"
3

.、スフィンクス、


Spoiler:


avatar
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 8036
Age : 32
Emploi/loisirs : Mat
Humeur : Peu importe.
Date d'inscription : 19/12/2008
Localisation : S.B.A

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Réseaux de soutien à la guerre d'Algérie

Message par Sphinx le Lun 17 Jan - 2:22


__
"Quelle est la différence fondamentale entre une femme et un terroriste ? Avec le terroriste on peut négocier"
3

.、スフィンクス、


Spoiler:


avatar
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 8036
Age : 32
Emploi/loisirs : Mat
Humeur : Peu importe.
Date d'inscription : 19/12/2008
Localisation : S.B.A

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Réseaux de soutien à la guerre d'Algérie

Message par Sphinx le Lun 17 Jan - 2:26


__
"Quelle est la différence fondamentale entre une femme et un terroriste ? Avec le terroriste on peut négocier"
3

.、スフィンクス、


Spoiler:


avatar
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 8036
Age : 32
Emploi/loisirs : Mat
Humeur : Peu importe.
Date d'inscription : 19/12/2008
Localisation : S.B.A

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Réseaux de soutien à la guerre d'Algérie

Message par Sphinx le Lun 17 Jan - 2:28


__
"Quelle est la différence fondamentale entre une femme et un terroriste ? Avec le terroriste on peut négocier"
3

.、スフィンクス、


Spoiler:


avatar
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 8036
Age : 32
Emploi/loisirs : Mat
Humeur : Peu importe.
Date d'inscription : 19/12/2008
Localisation : S.B.A

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Réseaux de soutien à la guerre d'Algérie

Message par Sphinx le Lun 17 Jan - 2:31


__
"Quelle est la différence fondamentale entre une femme et un terroriste ? Avec le terroriste on peut négocier"
3

.、スフィンクス、


Spoiler:


avatar
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 8036
Age : 32
Emploi/loisirs : Mat
Humeur : Peu importe.
Date d'inscription : 19/12/2008
Localisation : S.B.A

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Réseaux de soutien à la guerre d'Algérie

Message par Sphinx le Lun 17 Jan - 2:35



A suivre...

__
"Quelle est la différence fondamentale entre une femme et un terroriste ? Avec le terroriste on peut négocier"
3

.、スフィンクス、


Spoiler:


avatar
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 8036
Age : 32
Emploi/loisirs : Mat
Humeur : Peu importe.
Date d'inscription : 19/12/2008
Localisation : S.B.A

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Réseaux de soutien à la guerre d'Algérie

Message par Syfou le Lun 17 Jan - 9:30

Francis Jeanson

dialogue Véronique / Francis Jeanson (part 1)

[url][/url]

__
« Vouloir prouver des choses qui sont claires d'elles-mêmes, c'est éclairer le jour avec une lampe. »  


http://algerie-institution.blog4ever.com

avatar
Syfou
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 5687
Age : 35
Emploi/loisirs : Les souvenirs s'envolent aussitot la la porte ouverte .
Humeur : Bien / H.M.D / Toujours.
Date d'inscription : 11/01/2010
Localisation : Dans un autre repère !

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Réseaux de soutien à la guerre d'Algérie

Message par Syfou le Lun 17 Jan - 9:30

dialogue Véronique / Francis Jeanson (part 2)

[url][/url]

__
« Vouloir prouver des choses qui sont claires d'elles-mêmes, c'est éclairer le jour avec une lampe. »  


http://algerie-institution.blog4ever.com

avatar
Syfou
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 5687
Age : 35
Emploi/loisirs : Les souvenirs s'envolent aussitot la la porte ouverte .
Humeur : Bien / H.M.D / Toujours.
Date d'inscription : 11/01/2010
Localisation : Dans un autre repère !

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Réseaux de soutien à la guerre d'Algérie

Message par Syfou le Lun 2 Juil - 23:10

LE CAPITAINE VASSIL VALTCHANOV, COMMANDANT DU NAVIRE LE BREZA

«J'ai livré des armes à l'Algérie»


Kamel Bouchama avec le capitaine Vassil Valtchanov
(à gauche), toujours bon pied bon oeil

---
«Si nous pouvons donner à nos souvenirs, quelque jour, par hasard, le support d'une sensation présente, alors ils reprennent vie...» Marcel Proust
Est-il nécessaire de parler de souvenirs dans la solennité d'une cérémonie officielle, inscrite dans le calendrier de la nation? Absolument, il faut en parler, parce que tout simplement, tout est souvenir pour rappeler des faits et des événements à ceux qui ne se souviennent pas..., ceux qui ont la mémoire courte, très courte même, et ne peuvent aller plus loin que leur égoïsme ou leur mépris des «choses» - c'est selon -, ces choses qui ont façonné l'Histoire. Chateaubriand disait: «La meilleure partie du génie se compose de souvenirs», auxquels nous ajoutons, pour notre part..., et de gratitude, une qualité, plus encore une vertu, qui nous fait fidèles et reconnaissants envers nos amis.
Cette brève exorde, m'introduit directement dans une émotion encore présente, celle d'une rencontre avec un Homme - que j'écris en majuscule -, devenu une légende en Bulgarie, et bien évidemment en Algérie, dans les milieux de la Révolution de Novembre, chez ceux qui connaissent son «expédition» vaillante, traduisant toute sa considération et son amitié pour le peuple algérien qui a combattu pour son indépendance.

Le Capitaine

Il s'agit de Vassil Valtchanov, appelé jusqu'à présent «le Capitaine». Oui, le Capitaine au long cours, un Homme de génie que certains Occidentaux, sous l'influence d'une politique impérieuse, voire d'une doctrine qui les a ordonnés gendarmes du monde, ont probablement qualifié son acte ou le qualifieraient aujourd'hui d'«aide au terrorisme international». Et d'ailleurs, nos «djounoud» et «fedayine» n'ont-ils pas été affublés de ce terme disgracieux - «des terroristes» - tout au long de la lutte de Libération nationale, ces mêmes terroristes et «hors-la-loi» avec lesquels la France a été obligée de négocier? Une parenthèse nécessaire, avant de continuer avec le Capitaine et son attitude héroïque.
Il faisait beau ce jour du 24 juin 2012 quand, accompagnés de notre ambassadeur et des responsables bulgares, nous avons été reçus très cordialement par le Capitaine en son domicile à Guerman, un charmant village, à quelques encablures de Sofia. Au sortir de la capitale, nous nous sommes engagés dans une douce ascension, au milieu d'un boqueteau, où les arbres montent droit vers le ciel et les fleurs de saisons ajoutent des couleurs à ce tableau merveilleusement beau, donnant plus de fraîcheur et de générosité à la nature qui vous invite à respirer à pleins poumons l'air pur de la «Sainte forêt de Sofia».
Le Capitaine Vassil Valtchanov, était là, debout, droit comme un cierge sur ses 97 ans. Il nous a accueillis à l'entrée de sa modeste demeure, toujours souriant, toujours égal à lui-même si je m'en tiens aux commentaires de notre ambassadeur Ahmed Boutache et de notre ami, Président de l'Association d'amitié Bulgarie-Algérie, Grigor Kratchmarski, qui ne nous ont pas quittés d'une semelle, tellement ils étaient aux petits soins avec nous et voulaient que le programme organisé en Bulgarie, pour célébrer le 50e anniversaire de l'indépendance de l'Algérie, soit une parfaite réussite.
«Je suis amoureux de votre pays», nous lança-t-il tout de go, avant même de nous laisser l'occasion pour le remercier d'avoir accepté notre rencontre chez lui, dans ce petit arpent du Bon Dieu, où la musique d'une agréable fontaine d'eau se mélange aux gazouillements des oiseaux qui envahissent les arbres de son jardin.
Je disais qu'il se tient droit; je dirai encore qu'il est lucide, alerte et agile comme un trappeur. Sa fille qui est constamment avec lui et qui l'aide à surmonter sa retraite - bien méritée, j'allais dire -, nous présente un excellent cocktail de jus de fruits frais qu'il a préparé lui-même. «En effet, c'est moi qui l'ai préparé», nous répétait-il avec un sourire qui en disait long. Il voulait que nous sachions qu'il est en bonne santé, toujours valide, et qu'il espère dépasser le siècle dans cette maison où il vit en plein air, en harmonie avec la nature, dialoguant tous les jours avec ses arbres et ses fleurs.
Il nous a raconté sa vie et ses différentes épreuves à travers le monde, ses principaux voyages en Algérie après l'Indépendance, son intégration dans l'administration de la marine marchande après avoir mis fin à sa carrière de Capitaine au long cours, ses responsabilités au sein du Comité de la navigation maritime auprès des Nations unies à Genève. Il nous a entretenus également sur ses nombreuses distinctions nationales et internationales dont il a été récipiendaire, particulièrement celle qui lui a été décernée par le Président Bouteflika à l'occasion du 50e anniversaire de la Révolution du 1er Novembre 1954 et qui démontre la reconnaissance pour ses capacités de travail, de militantisme et de solidarité avec les causes justes.
Aux termes de cette rétrospective dans le temps et l'espace, et comme pour ne pas s'égarer dans les méandres du récit, avec sa vie de marin, il entra dans ce que nous voulions apprendre de sa bouche..., lui l'acteur principal de cette «mission secrète» qui l'a mené, après un dangereux périple, à décharger, au bon endroit, son importante cargaison d'armes pour les combattants algériens. Il en était plus que satisfait, assurément, après cet exploit. Il nous l'a dit de vive voix, surtout que les anciennes tentatives de livraison d'armes à l'Algérie, par voie maritime, celle de l'Athos le 23 octobre 1956, avec ses 300 tonnes, le Slovenia, en mars 1959, le Lidice en avril de la même année, le Monte Cassino avec ses 180 tonnes, ainsi que deux autres petits vaisseaux, le Granita et le Tegrita, ont été vouées à l'échec, du fait que les cargaisons ont été interceptées par les patrouilleurs français.
Au vu de ces tentatives sans résultats, Abdelhamid Boussouf et Ahmed Francis, respectivement ministre de l'Armement et des Liaisons générales (Malg) et ministre des Finances du Gpra, décident de se déplacer à Sofia en Bulgarie, en ce début d'année 1960, pour trouver auprès de nos amis bulgares, une solution à ce manque flagrant d'un matériel indispensable pour la continuité de la Révolution. Ils entament des discussions avec les responsables bulgares au niveau du gouvernement pour la livraison d'armes au FLN. Ils trouvent la grande compréhension, dans une ambiance de discussions très commode, empreinte surtout d'amitié et de soutien à notre lutte. De là, et après accord, la coordination de la livraison d'armes allait s'engager du côté bulgare par Gueorgui Naïdenov, et du côté algérien par Mabed Charef, alias Dr Hachimi, un nom d'emprunt pour les besoins de la clandestinité.

2000 tonnes d'armement

Nous sommes donc en 1960, et l'Algérie s'engouffre dans une guerre de plus en plus pénible pour le peuple qui ne désempare pas devant l'ennemi. L'aide de la Bulgarie est attendue, résolument, non sans impatience. La Bulgarie s'est engagée, ça va donc venir. Ce n'est pas étonnant d'un pays qui sait traduire son soutien en actions positives, déterminantes et très difficiles à la fois... Alors, le navire le Breza va être chargé de plus de 2000 tonnes d'armement destiné à la Révolution algérienne. De plus, il y a dans cette cargaison 240 tonnes de TNT et quatre (4) canons anti-aériens. Vassil Valtchanov est là, ce Capitaine qui, pareil à ceux d'Oceano nox, sait naviguer dans des mers sans fond, par des nuits sans lune, bravant les dangers, même celui du blocus militaire français de la côte nord-africaine.
Le Capitaine va avoir recours à des «astuces», selon son expérience du métier, pour surmonter les difficultés de ce périple méditerranéen. «Ce n'est pas facile», reconnaissait-il, mais sa pratique des mers, à travers leurs sombres étendues, l'oblige, pour accomplir avec succès sa mission secrète, de mener son navire par le Bosphore et les Dardanelles sous vigie des contrôleurs turcs, et enfin franchir l'étape la plus dure, celle de la marine française qui est là, sillonnant la Méditerranée et même la côte Ouest de l'Atlantique, surveillant toute velléité de transport d'armes aux «fellagas» algériens. Ainsi, dans sa préface de son livre intitulé «Livraisons secrètes d'armes», il développe cette complexité d'acheminement de l'armement aux moudjahidine. Il écrit notamment: «La marine de guerre et l'aviation militaire françaises avaient imposé un blocus sur tout le littoral algérien, aussi bien que le long des côtes des pays voisins, notamment le Maroc, la Tunisie et la Libye. Aucun navire ne pouvait franchir ce blocus sans passer par un contrôle de sa cargaison. Un bon nombre de navires ayant tenté de livrer des armes aux combattants algériens, en franchissant cette barrière avaient été interceptés. Ces navires et leur cargaison d'armes étaient confisqués et les équipages emprisonnés.»
C'est alors que le mois de mai de l'année 1960, le Capitaine Vassil Valtchanov, commandant le navire le Breza, arrive en Libye, non sans grand danger, après avoir pris un autre itinéraire que celui mentionné dans le manifeste où il était déclaré le transport de machines, des équipements et des engrais chimiques vers l'Albanie. Tout cela, bien sûr, pour tromper la vigilance des autorités turques qui contrôlent tout navire venant de la mer Noire vers la Turquie. Ainsi, le Capitaine, suivra la route maritime pour l'Albanie jusqu'au Cap Malée, ensuite, au lieu de prendre la direction vers le Cap Matapan, il continue vers le sud, jusqu'en Crète et, de là, il se dirige directement vers Tripoli ou, plus exactement à côté, dans un petit port discret.
Ainsi se termine l'odyssée du Capitaine Vassil Valtchanov qui va déclarer, bien plus tard, le 25 juin 2012, sain de corps et d'esprit malgré son âge avancé: «Etant Bulgare, je suis fier que la Bulgarie ait accompli son devoir comme membre de l'Organisation des Nations unies et réussi, en présence d'un très grand risque, à fournir aux forces libératrices algériennes deux unités considérables d'armes et de munitions qui ont contribué à l'indépendance. Cette assistance, prêtée à l'Algérie de la part de la Bulgarie, au moment dur de la guerre de la libération du joug français, représente une forte soudure des relations entre les peuples algérien et bulgare et une garantie de leur coopération dans les domaines de la culture, de l'économie et de la politique.»
Les mêmes efforts ont été poursuivis et, le 19 novembre 1961, un deuxième arsenal d'un chargement de 6500 tonnes d'armement lourd destiné à nos combattants, a été livré par le capitaine Luben Guenov, commandant le vaisseau Bulgaria qui a bravé tous les dangers pour amarrer au quai de Tanger, à la satisfaction des représentants du FLN qui l'attendaient.
Ce deuxième voyage est une autre histoire, aussi passionnante que la première, mais ce qu'il faut retenir de ces deux livraisons importantes, c'est cette reconnaissance des hauts responsables politiques et militaires, anciens combattants de la lutte de Libération nationale, qui affirment que cette formidable participation de la Bulgarie a contribué largement à la victoire de l'Algérie sur le colonialisme et à son indépendance.

http://lexpressiondz.com


__
« Vouloir prouver des choses qui sont claires d'elles-mêmes, c'est éclairer le jour avec une lampe. »  


http://algerie-institution.blog4ever.com

avatar
Syfou
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 5687
Age : 35
Emploi/loisirs : Les souvenirs s'envolent aussitot la la porte ouverte .
Humeur : Bien / H.M.D / Toujours.
Date d'inscription : 11/01/2010
Localisation : Dans un autre repère !

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Réseaux de soutien à la guerre d'Algérie

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum