Bienvenue sur le forum non officiel de l'Etoile Nord-Africaine;

Afin de profiter pleinement de certains sujets sur le forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre espace si vous ne l'êtes pas encore.

Stratégie militaire française  120px-10

http://www.intervalle-dz.com/
Sondage
Derniers sujets
» nouvelle grille de lecture du monde
Stratégie militaire française  EmptyMer 13 Mar - 20:42 par ZIGHOUD15

» Wilaya 5 historique en Oranies ( 1954/1962 )
Stratégie militaire française  EmptySam 6 Oct - 19:16 par Sphinx

» dépenses militaires mondiales
Stratégie militaire française  EmptyDim 6 Mai - 16:38 par ZIGHOUD15

» algerian barkhane la citadelle
Stratégie militaire française  EmptyVen 27 Avr - 16:27 par ZIGHOUD15

» cabale
Stratégie militaire française  EmptyMer 25 Avr - 16:06 par ZIGHOUD15

» Département du Renseignement et de la Sécurité (DRS)
Stratégie militaire française  EmptySam 20 Jan - 16:30 par ZIGHOUD15

» L'emir Abdelkader et le monde antique ....
Stratégie militaire française  EmptyLun 4 Déc - 20:26 par Sphinx

» Abd-el-Qadir al-Djazaïri : naissance ,vie et mort ...
Stratégie militaire française  EmptyMar 28 Nov - 22:07 par Sphinx

» BRICS
Stratégie militaire française  EmptyMar 14 Nov - 9:42 par ZIGHOUD15

» LA MATRICE DU TERRORISME
Stratégie militaire française  EmptyLun 30 Oct - 15:49 par ZIGHOUD15

» La science du transhumanisme
Stratégie militaire française  EmptyJeu 19 Oct - 12:43 par ZIGHOUD15

» la guerre de syrie
Stratégie militaire française  EmptyJeu 12 Oct - 10:38 par ZIGHOUD15

» la chine nouveau joueur en afrique
Stratégie militaire française  EmptySam 30 Sep - 21:16 par ZIGHOUD15

» Médias- Mensonges et Manipulation de l'information
Stratégie militaire française  EmptyMer 20 Sep - 14:23 par ZIGHOUD15

» Les exercices militaires russo-biélorusse
Stratégie militaire française  EmptyLun 18 Sep - 14:22 par ZIGHOUD15

» l'inde nouveau joueur ?
Stratégie militaire française  EmptyJeu 14 Sep - 12:50 par ZIGHOUD15

» Birmanie
Stratégie militaire française  EmptyMar 12 Sep - 16:46 par ZIGHOUD15

» divulgation ET sommes nous prets ?
Stratégie militaire française  EmptyMer 30 Aoû - 15:23 par ZIGHOUD15

» la lachété comme le courage seraient hereditaires
Stratégie militaire française  EmptyMar 22 Aoû - 10:08 par ZIGHOUD15

» Le Pentagone fait son deuil du « Nouveau Siècle américain »
Stratégie militaire française  EmptyLun 21 Aoû - 19:05 par ZIGHOUD15

» le mouton de l'aid
Stratégie militaire française  EmptyDim 20 Aoû - 10:32 par ZIGHOUD15

» Le captagon vient au secours des manifestants vénézuéliens
Stratégie militaire française  EmptyLun 14 Aoû - 16:56 par ZIGHOUD15

» Le franc CFA, arme de destruction massive contre le développement africain
Stratégie militaire française  EmptyLun 14 Aoû - 16:12 par ZIGHOUD15

Galerie


Stratégie militaire française  Empty
Mai 2019
DimLunMarMerJeuVenSam
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 

Calendrier Calendrier

Connexion

Récupérer mon mot de passe


Stratégie militaire française

Aller en bas

Sujet / Message Stratégie militaire française

Message par Syfou le Mer 9 Fév - 23:35

La politique de défense de la France depuis 1945

Recouvrer le statut de puissance et se préserver du danger allemand

Après la seconde guerre mondiale, la France dut concevoir sa politique de défense dans une relative dépendance à l’égard des Etats-Unis et ce, jusqu’au début des années 1960. En 1940, la France cessa d’être une puissance en remettant son sort aux mains de Allemagne. Dès la fin de la guerre, la France cherchera à se prémunir contre une résurgence du péril allemand et signa avec le Royaume-Uni la traité de Dunkerque en 1947, alliance conclut pour cinquante ans. C’est d’ailleurs dans ce nouveau contexte que l’OTAN naquit du pacte de Bruxelles. Dans le même temps, sa politique coloniale contraignit la France à conduire deux guerres.
Ne concevant la place de la France «qu’au premier rang », De Gaulle chercha à redonner à la politique de défense une grande autonomie dès qu’il eut mis un terme à la guerre d’Algérie.

Alliée sans soumission

En 1959, le président de la république française déclara aux stagiaires de l’école de guerre :« la défense de la France doit être française ».
Le 13 février 1960, la France explosait sa première bombe « A » elle a pu ainsi organiser sa défense ultime selon la doctrine de la dissuasion du faible au fort estimant que : « La France a besoin d’alliés et d’amis et non de protecteurs » De Gaule essaya d’obtenir des américains un partage des pouvoirs dans l’OTAN en vain ce qui l’amena à retirer ses forces des structures du commandement militaire de l’OTAN.

Le concept français de défense

La politique de sécurité et de défense vise à protéger les intérêts fondamentaux de la nation qui se répartissent entre intérêts vitaux, intérêts stratégiques et intérêts de puissance : l’intégrité du territoire, le maintien de la paix en Europe et les responsabilités sur la scène internationale. Elle mis ainsi en œuvre un concept qui fédère les différentes composantes : la défense armée, la défense civile, la défense économique et la défense culturelle

La stratégie française

En 1994, le Livre Blanc redéfinit la stratégie française : « L'association de la dissuasion et de l'action dans la stratégie de défense française évolue vers un nouvel équilibre » :
1-. L'outil de défense s'inscrit alors dans ce nouveau contexte et repose sur : la posture permanente de sûreté, qui " autour de la dissuasion comprend les capacités de prévention, de protection et de constitution de forces et de changement de format "
2- Un ensemble de moyens projetables lorsque la défense des intérêts commande d'agir loin des frontières. Le terme de fonction stratégique apparaît dans le concept d'emploi des forces publié en 1997.
3- On observera que l’importance de la projection est affirmée puisque cette fonction occupe une place ‘’prépondérante’’. Les quatre ‘’fonctions’’ que les armées doivent maîtriser délimitent leur domaine naturel d’exercice. Un espace à quatre dimensions apparaît donc, toute activité des forces pouvant se comprendre dorénavant comme une combinaison de ces fonctions. Cet aspect est souligné dans le concept d’emploi des forces. Mais est –ce bien le cas dans la réalité ?
Trois objections apparaissent lorsque l'on examine le bien-fondé de ce référentiel Alors que dissuasion, prévention et protection ont un caractère permanent, la projection est circonstanciée:
C- Les points de convergence et de divergences entre la doctrine américaine et la doctrine européenne.
L’objectif américain en Europe est clair et se conjugue d’emblée sur un double registre. Une l’Europe stable et sûre pour que les soldats américains n’aient plus à verser leur sang. Des économies européennes suffisamment développées pour offrir des possibilités d’investissement et pour créer des emplois aux Etats-Unis. Tout cela sera possible avec une Europe démocratique intégrée et coopérant avec les Etats–Unis. Il y a une institution centrale capable d’assurer la sécurité de l’Europe mais aussi de promouvoir son « intégration » : l’OTAN.
La présence militaire américaine en Europe est jugée nécessaire pour « préserver l’influence des Etats-Unis et leur leadership dans l’OTAN ».
Cependant, la France qui n’a ni ennemi à ses frontières, ni véritable ennemi dans le monde ; sa politique est certes autonome. Elle joue un rôle non négligeable, notamment à l’ONU et sur la scène internationale ; mais, ses engagements extérieurs tiennent de plus en plus compte du poids des Etats-Unis dans les organisations internationales et celui de ses alliés européens.

Source:L’encyclopédie « Stratégie-Militaire »

__
« Vouloir prouver des choses qui sont claires d'elles-mêmes, c'est éclairer le jour avec une lampe. »  


http://algerie-institution.blog4ever.com

Syfou
Syfou
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 5687
Age : 36
Emploi/loisirs : Les souvenirs s'envolent aussitot la la porte ouverte .
Humeur : Bien / H.M.D / Toujours.
Date d'inscription : 11/01/2010
Localisation : Dans un autre repère !

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Stratégie militaire française

Message par endiploy le Mer 11 Mai - 5:03

faut mettre a jour ,le nouveau concept de la stategie de la defense francaise et europeen (le livre blanc 2008).

endiploy
Membre
Membre

Masculin
Nombre de messages : 5
Age : 39
Date d'inscription : 11/05/2011
Localisation : toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Stratégie militaire française

Message par Sphinx le Mar 24 Mai - 0:25

Des hélicoptères et des soldats français en Libye

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Alain Juppé l'a confirmé : Paris a déployé une vingtaine d'hélicoptères et 450 hommes.

L’opération militaire menée par l’Otan en Libye a franchi un palier. La France a envoyé des hélicoptères d’attaque pour soutenir les insurgés dans leur combat contre les forces du colonel Mouammar Kadhafi.

Rattachés à l'aviation légère de l'armée de terre française, une vingtaine d’hélicoptères ont été embarqués à bord du bâtiment de projection et de commandement "Le Tonnerre ", qui a quitté la base navale de Toulon dans la nuit du 17 au 18 mai dernier, selon les informations révélées par le blog spécialisé Le Mamouth et confirmées par Europe 1. Des hélicoptères auxquels s'ajoutent quelque 450 hommes.

"Pas de changement de stratégie", pour Juppé

Alain Juppé a confirmé l'information lundi, depuis Bruxelles. Pour le ministre des Affaires étrangères, il n'y a cependant "pas de changement de stratégie" : "nous sommes toujours à la stricte application des résolutions du Conseil de sécurité, qui prévoient de mettre en œuvre les moyens nécessaires pour protéger les populations", a-t-il assuré, au micro d'Europe 1. L'envoi d'hélicoptères permet simplement de réaliser "des frappes plus ciblées", plus proches du terrain", a-t-il précisé. "Un avion ça vole très haut, un hélicoptère ça vole plus bas", a succinctement expliqué Alain Juppé.

Deux mois après le début de l'opération aérienne de la coalition internationale sous commandement de l'Otan en Libye, le 19 mars, l'intervention des hélicoptères de combat permettrait de viser certaines cibles des forces de Mouammar Kadhafi que les avions de chasse ne parviennent plus à détruire, en raison des risques de dégâts collatéraux.

Si le ministre a répété que l'engagement de troupes françaises au sol était exclu, l’envoi d’une force héliportée peut laisser présager un engagement plus poussé des forces françaises. L’escadrille embarquée sur le Tonnerre comprend en effet une douzaine de Gazelle anti-char, mais aussi des Tigres, des hélicoptères de plus grande taille embarquant une très importante puissance de feu. Le dispositif inclut également des appareils de recherche et de sauvetage, au cas où un hélicoptère serait abattu.

Le feu vert de l’opération a été donné par l’Elysée, qui amorce ainsi un virage dans la stratégie adoptée par l’Otan sur le front libyen. La France doit en informer avant la fin de la semaine le groupe de contact, qui rassemble tous les pays engagés dans la coalition. La France espère ainsi inciter ses partenaires à s’engager plus massivement.

Une tentative d'intimidation

La présence au large de la Libye d'une force expéditionnaire robuste, prête à débarquer, est clairement une tentative d'intimidation à l'égard des troupes loyales à Mouammar Kadhafi. Cela pourrait avoir deux conséquences : les soldats pro-Kadhafi pourraient être plus nombreux à déserter, ou, hypothèse moins optimiste, quelque 450 militaires français, tout près des exactions perpétrées par les soldats libyens, pourraient se voir obligés d'intervenir au sol. Et ce au nom du devoir impérieux de protéger les civils.

L'Otan est lancée depuis le 31 mars dans une intervention militaire en Libye sous mandat de l'ONU, avec pour mission d’empêcher le régime Kadhafi de s’en prendre à la population libyenne. Mais le conflit entre insurgés et forces pro-Kadhafi s’enlise malgré les frappes de l’Otan. pourtant, Alain Juppé a insisté "sur la volonté de la France" "de ne pas nous éterniser en Libye".

La France est donc tentée d’accélérer les opérations, d’autant que le coût de son engagement s’élève déjà à 54 millions d’euros depuis le début de son intervention, soit 1,2 million d’euros par jour. De plus, si l’opération dépasse les six mois, le gouvernement devra s’expliquer devant l’Assemblée nationale et lui rendre des comptes.

Source:*europe1

__
"Quelle est la différence fondamentale entre une femme et un terroriste ? Avec le terroriste on peut négocier"
3

.、スフィンクス、


Spoiler:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Sphinx
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 8037
Age : 33
Emploi/loisirs : Mat
Humeur : Peu importe.
Date d'inscription : 19/12/2008
Localisation : S.B.A

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Stratégie militaire française

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum