Bienvenue sur le forum non officiel de l'Etoile Nord-Africaine;

Afin de profiter pleinement de certains sujets sur le forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre espace si vous ne l'êtes pas encore.


http://www.intervalle-dz.com/
Sondage
Derniers sujets
» nouvelle grille de lecture du monde
Mer 13 Mar - 20:42 par ZIGHOUD15

» Wilaya 5 historique en Oranies ( 1954/1962 )
Sam 6 Oct - 19:16 par Sphinx

» dépenses militaires mondiales
Dim 6 Mai - 16:38 par ZIGHOUD15

» algerian barkhane la citadelle
Ven 27 Avr - 16:27 par ZIGHOUD15

» cabale
Mer 25 Avr - 16:06 par ZIGHOUD15

» Département du Renseignement et de la Sécurité (DRS)
Sam 20 Jan - 16:30 par ZIGHOUD15

» L'emir Abdelkader et le monde antique ....
Lun 4 Déc - 20:26 par Sphinx

» Abd-el-Qadir al-Djazaïri : naissance ,vie et mort ...
Mar 28 Nov - 22:07 par Sphinx

» BRICS
Mar 14 Nov - 9:42 par ZIGHOUD15

» LA MATRICE DU TERRORISME
Lun 30 Oct - 15:49 par ZIGHOUD15

» La science du transhumanisme
Jeu 19 Oct - 12:43 par ZIGHOUD15

» la guerre de syrie
Jeu 12 Oct - 10:38 par ZIGHOUD15

» la chine nouveau joueur en afrique
Sam 30 Sep - 21:16 par ZIGHOUD15

» Médias- Mensonges et Manipulation de l'information
Mer 20 Sep - 14:23 par ZIGHOUD15

» Les exercices militaires russo-biélorusse
Lun 18 Sep - 14:22 par ZIGHOUD15

» l'inde nouveau joueur ?
Jeu 14 Sep - 12:50 par ZIGHOUD15

» Birmanie
Mar 12 Sep - 16:46 par ZIGHOUD15

» divulgation ET sommes nous prets ?
Mer 30 Aoû - 15:23 par ZIGHOUD15

» la lachété comme le courage seraient hereditaires
Mar 22 Aoû - 10:08 par ZIGHOUD15

» Le Pentagone fait son deuil du « Nouveau Siècle américain »
Lun 21 Aoû - 19:05 par ZIGHOUD15

» le mouton de l'aid
Dim 20 Aoû - 10:32 par ZIGHOUD15

» Le captagon vient au secours des manifestants vénézuéliens
Lun 14 Aoû - 16:56 par ZIGHOUD15

» Le franc CFA, arme de destruction massive contre le développement africain
Lun 14 Aoû - 16:12 par ZIGHOUD15

Galerie


Mars 2019
DimLunMarMerJeuVenSam
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Calendrier Calendrier

Connexion

Récupérer mon mot de passe


Stratégie militaire chinoise

Aller en bas

Sujet / Message Stratégie militaire chinoise

Message par Daûphin_zz_47 le Dim 13 Fév - 13:41

Superpuissance stratégiques du 3ème millénaire?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Potentialités économiques, stratégiques, militaires et politiques de la Chine
La Chine qui se caractérise par son immensité démographique et géographique et son poids politique, peut-elle concurrencer la puissance américaine au siècle prochain?


Au début du siècle, le secrétaire d'État américain, John HAY prononçait une phrase prémonitoire : " la MED est l'espace maritime du passé, l'Atlante celui du présent et le pacifique celui de l'avenir ". Cette vision s'est effectivement concrétisée à partir des années 70, à tel point que la BM n'a pas manqué de parler de miracle asiatique.
Disposant, certes, de potentialités impressionnantes, mais confrontée à des difficultés externes et prise surtout dans la tourmente des déséquilibres internes, la RPC ne semble pas en mesure de remettre en cause, à court et moyen terme, la domination du géant américain.

Les difficultés externes et les déséquilibres sur le plan internes, permettent d'affirmer que malgré ses potentialités, la Chine n'est pas EMD concurrencer les USA.

Bien que les potentialités naturelles de la Chine lui confèrent les attributs d'une puissance majeure, elle ne peut être considérée comme une superpuissance en égard à caractère complexe de l'espace chinois et aux politiques malencontreuses adoptées. La Chine a su décoller, mais elle est restée pauvre.

La Chine en développement a beaucoup montré en puissance depuis 20 ans. Mais en raison des retards accumulés auparavant, conjugués à la conjoncture internationale actuelle, elle risque encore un ralentissement éco. Redoutable et un affaiblissement redoutable sur les plans social et politique. La révolution a été trop longue et la réforme trop courte.

Cela étant, la RPC est loin d'être la puissance asiatique qu'elle rêve d'être à nouveau. Au fond, elle n'a jamais retrouvé la place qu'elle ….en Asie du temps de sa splendeur impériale. Elle n'est plus ni modèle, ni protecteur. Le Japon lui a …cette 1ère fonction il y a un siècle, au moins sur le plan économique, tandis que les E.U. monopolisent la seconde depuis 1945. Le magister semble lui avoir durablement …pour la simple raison que 51 ans de politique chinoise y achèvent sur 1 bilan que sur une question: combien de temps le communisme survivra-t-il en Chine ?

I- POTENTIALITES STRAGTEGIQUES DE LA CHINE :

Certes, la Chine dispose de potentialités économiques, militaires et politiques importantes, qui ….tout de même insuffisantes pour la hisser au rang des grandes puissances.

11- Ressources et croissance économique :

- La RPC dispose d'importantes ressources humaines: 1,3 milliards : 1/5 population mondiale, qui aggravent la pression sur son espace. (même si main d'œuvre abondante, marché gigantesque). Elle renferme des ressources naturelles considérables qui profitent à son économie.

12- Capacités militaire stratégiques.

- Le potentiel militaire de la chine compte parmi les plus impressionnants de l'Asie orientale, notamment par sa composante humaine. Cependant, elle n'a pas des capacités de projection des forces.

13- Politique et ouverture diplomatique :

- De par sa position de membre permanent du CS/ONU, la Chine détient le droit de veto et est en mesure de s'imposer sur la scène politique internationale.

Excepté le poids diplomatique et démographique, les potentialités de la Chine en ressources naturelles bien qu'elles soient énormes, restent loin, proportionnellement à sa population, inférieures à celles des USA. Ces lacunes déjà flagrantes, associées à des difficultés extérieures limitent les possibilités du pays à concurrencer les USA

II- DIFFICULTES STRATEGIQUES EXTERNES :

Mais, les tensions de la Chine avec, ses voisins, les horizons économique Réduits ainsi que la faiblesse de sa composante militaire stratégique sont loin de constituer une menace sérieuse à la suprématie américaine.

21- Rivalités avec voisins :

- Depuis 1988, la Chine semble mettre sur pied une politique régionale de reconquête. Cet acte est mal accueilli et inapprécié par certains voisins qui refusent toute hégémonie de la Chine.

22- Obstacles économiques :

- Bien que la Chine jouisse de taux élevés de croissance économique, elle a du mal à s'imposer face aux "tigre" voisins à cause des limitations et des obstacles qui l'entravent. Le Japon, plus fort, continue, malgré quelques signes d’essoufflement, d'être la locomotive économique de la zone. Les USA avec 1 PNB 7 fois > à celui/Chine sont hors de sa portée par le prochain siècle.

23- Limites stratégiques et militaires :

- En dépit des énormes efforts de modernisation qu'elle consent, la Chine même si elle dispose arme nucléaire semble ne pas disposer encore de moyens militaires conventionnels suffisants pour affirmer ses ambitions, même au niveau régional. En plus, sur le plan stratégique elle ne dispose pas d'une force de projection identique à celle des USA. La liberté d'action de sa marine reste limitée.

Certainement limitée en termes de puissance stratégique et militaire, handicapée par d'énormes obstacles économique et confrontée à la méfiance des voisins, la Chine n'a pas de possibilités de concurrencer à l'échelon global les USA. D'autant plus que ses déséquilibres internes constituent les vrais freins à son développement.

III- DESEQUILIBRES STRAGTEGIQUES INTERNES :

Et surtout, la difficulté majeure, à laquelle la Chine restera pour longtemps confrontée, réside dans la distorsion entre sa population, son économie et son régime politique.

31- Disparités sociales:

- Forte de 1,3 milliards, la population chinoise pèse lourdement sur le développement du pays non seulement par son nombre, mais surtout par sa disparité sociale et spatiale.

32- Déséquilibres économiques :

- Soucieuse des conséquences subies par l'ex URSS, la Chine ne veut pas adhérer au capitalisme mais au socialisme du marché. Toutefois, les règles de mondialisation du marché s'imposent à elle et les déséquilibres internes peuvent provoquer une crise sociale ou même la division du pays en deux parties à développement inégal.

33- Contraintes politiques :

- Avant de prétendre au rang de superpuissance du siècle prochain, la Chine a besoin d’une véritable réforme politique. La Chine en tentant d'ouvrir son économie doit également déverrouiller son système politique.

Ainsi, à cause de ses problèmes socio-économiques internes et son régime politique inadapté aux ambitions d'ouverture vers l'économie libérale, la Chine n'est pas une grande puissance pouvant concurrencer les USA et n'aura pas les moyens de le devenir avant longtemps.

Sans véritables richesses économique, sans réelle stabilité politique et surtout sans cohésion sociale, une notion peuplée, comme celle de la Chine, reste une natte impuissante, paralysée et incapable de mouvement.

En définitive, malgré les potentialités de la Chine, les dirigeants communistes de ce pays, encore enfermés dans les logiques de pensée héritées du passé, et confrontés a d'énormes difficultés intérieures, n'ont pas encore pu mettre en œuvre une véritable coordination de leurs efforts concernant les relations extérieures pour les fusionner dans une stratégie dynamique qui, seule, permettrait au pays d'émerger comme une puissance concurrente.

http://knol.google.com/k/strategie-militaire/la-chine-superpuissance-strat%C3%A9giques-du/i7sblhnhvpoi/99#

__
-------------
" Il ya deux manières d'ignorer les choses:
La première, c'est de les ignorer;
La seconde, c'est de les ignorer et croire qu'on les sait.
La seconde est pire que la première."



Peuple sans mémoire, peuple sans histoire


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


https://www.facebook.com/DIKKTARIOF

Daûphin_zz_47
Daûphin_zz_47
Adm
Adm

Masculin
Nombre de messages : 2215
Age : 37
Date d'inscription : 06/08/2010
Localisation : tlc

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Stratégie militaire chinoise

Message par Sphinx le Mar 25 Oct - 23:23

La Chine représente-t-elle une menace militaire ?

La Chine a accompli des progrès significatifs sur un plan militaire ces dernières années, quelles sont les motivations de l'Empire du milieu ?

La Chine souhaite-t-elle rivaliser avec les grandes puissances dans le domaine, comme les États-Unis, ou bien d'autres facteurs entrent-ils en ligne de compte ? Les tensions avec ses voisins en Mer de Chine méridionale, par exemple ?

Radio86 a interrogé Gergely Varga, chercheur à l'Institut Hongrois de Défense et de Stratégie, à propos des réelles aspirations militaires de la Chine. La Chine peut-elle devenir un jour une super puissance militaire ?

Une stabilité sécurisante

Le pilier principal de la stratégie militaire chinoise a été énoncé par Deng Xiaoping dans sa fameuse stratégie des 24 caractères qui recommande entre autres : "Observer calmement, sécuriser les positions, faire face avec calme, dissimuler ses capacités, attendre le bon moment, maintenir un profil bas et ne jamais clamer sa supériorité".

En se basant sur cette stratégie, la Chine veut simplement sécuriser ses propres intérêts dans un monde multi-polaire. Le développement des forces armées n'est qu'une partie de cette stratégie, une des parties les plus visibles toutefois.

La puissance dépend en partie de la manière dont on perçoit ses ennemis. Alors que nous évoluons toujours dans un système bi-polaire, nous devons nous demander ce que les Américains pensent de la Chine. À leurs yeux, la Chine a-t-elle atteint le niveau d'antan de l'ex-URSS ?

“Bien qu'il semble devenu évident que la Chine soit désormais l'égale des États-Unis en termes d'économie et d'influence politique au niveau planétaire, il n'en va pas de même sur un plan militaire, la Chine est encore un peu à la traîne," argumente Varga. "Pékin n'a commencé la modernisation de son programme militaire que dans les années 90. Auparavant, la Chine ne s'était concentrée que sur ses forces terrestres, en partie à cause des incidents frontaliers avec l'Union Soviétique", poursuit le spécialiste.

"Les Américains sont très vigilants par rapport au développement militaire chinois car ils souhaitent conserver l'hégémonie planétaire et ils ne veulent pas d'un pays qui deviendrait la puissance dominante en Asie du sud. La Chine et les États-Unis cherchent tous deux à conserver un réseau d'alliés qui leur permet de maintenir une stabilité sécurisante", affirme-t-il encore.

Dissuasion nucléaire

"La Chine, tout comme la Russie et les États-Unis, croit au pouvoir dissuasif de l'arme nucléaire." - Gergely Varga

“La Chine, tout comme les États-Unis et la Russie, ne croit pas seulement au pouvoir dissuasif militaire de l'arme nucléaire mais également en son impact sur la diplomatie mutuelle des grandes puissances," explique Varga.
C'est sans doute la raison pour laquelle Pékin n'a pas démantelé ses vieux missiles DF-5, capables d'atteindre les États-Unis et la Russie. Sans eux, la Chine deviendrait vulnérable à une éventuelle attaque nucléaire car elle n'aurait pas les moyens de riposter. Nous sommes toutefois à des années lumière d'un conflit nucléaire.

“Jusqu'à présent, seuls quelques incidents diplomatiques mineurs ont entaché les relations sino-américaines. Notamment avec l'affaire des ventes d'armes à Taïwan ou le bombardement de l'ambassade chinoise à Belgrade par les forces de l'OTAN, lors de la guerre en ex-Yougoslavie. Des incidents mineurs et facilement contrôlables".

La Chine et les États-Unis dépendent l'un de l'autre. La Chine détient des bons du Trésor US et les Américains sont toujours les plus grands consommateurs de produits chinois.

Domination régionale

Le but stratégique principal de la Chine est de se prémunir contre ses ennemis régionaux, comme le Japon ou l'Inde. C'est la raison pour laquelle Pékin a récemment développé des missiles à courte et moyenne portée.

“La Chine a fait la démonstration de sa technologie balistique, elle a notamment montré qu'elle était capable de détruire un satellite, le sien en l'occurence," rappelle Varga. "Le développement de cette technologie inquiète les Américains, tout comme la capacité chinoise à lancer des cyber-attaques".

"La Chine évite consciencieusement les conflits ouverts car l'intérêt principal du pays réside dans le maintien des bonnes relations internationales et dans le maintien de marchés mondiaux stables, conditions sine qua non au développement de son économie domestique", note Varga.

Mise en service du premier porte-avions chinois à la fin de la décennie ?

Selon Varga, le premier porte-avions chinois, acheté à l'Ukraine, devrait être mis en service d'ici la fin de la décennie. La Chine doit d'abord développer un armement adéquat et apprendre à se servir de son nouvel appareil. Bien que les Chinois aient même construit une réplique à l'échelle 1:1 pour s'entraîner, il faudra du temps pour que les équipages maîtrisent parfaitement le fonctionnement du bâtiment.

Le rayon d'action de ce porte-avions sera également limité par rapport à ses "homologues" américains à propulsion nucléaire. Le bâtiment chinois est, en effet, équipé d'une motorisation à turbines à vapeur qui ne permettra vraisemblablement qu'une utilisation défensive dans les eaux territoriales chinoises.

Par rapport à la flotte américaine de porte-avions, qui comprend 11 appareils, la force de frappe chinoise ne semble pas représenter une menace potentielle importante pour le pays de l'oncle Sam.

Développement de la technologie des appareils furtifs

Le développement le plus notable, à l'heure actuelle, de l'armement chinois est sans aucun doute l'achat de ce porte-avions mais le projet du J-20 semble faire passer la Chine à la vitesse supérieure. Il se trouve toutefois que les systèmes de motorisation et d'armement ne sont pas encore au point et qu'il faudra certainement entre cinq et dix ans avant de voir ces avions en action.

Il est à noter, de plus, que l'Armée de Libération du Peuple contient numériquement un nombre important de soldats et qu'il faudra construire un nombre important de ces appareils.

La Chine possède en outre quelques sous-marins, dont certains propulsés au nucléaire, mais ils ne croisent en principe que dans les eaux territoriales chinoises dans la mesure où leur équipement balistique n'est pas encore opérationnel dans des situations de guerre.

Carte géopolitique des forces en présence

Pékin privilégie également à l'heure actuelle la coopération militaire avec un réseau d'alliés en Asie du sud et dans l'océan indien. Ses principaux alliés sont pour le moment le Myanmar et le Pakistan. Ces pays pourraient représenter à l'avenir des bases navales pour la Chine.

Le principal "compétiteur" de la Chine sur les plans militaires, historiques et économiques, hormis les États-Unis, reste bel et bien l'Inde.

La Chine, super puissance en devenir ?

Varga estime que la Chine ne parviendra pas à s'imposer d'emblée en tant que super puissance, comme l'ont fait les Américains après la seconde guerre mondiale : "Le premier porte-avions chinois et le développement des autres armements ne sont pour l'instant qu'une simple façade de prestige. Les Chinois ne font pas vraiment des pas de géant".

"La Chine restera dans l'ombre des États-Unis pour au moins les deux prochaines décennies. On peut d'ores et déjà constater ce phénomène dans les budgets respectifs consacrés à la défense. La Chine dépense approximativement entre 100 et 150 milliards de dollars par an alors que les États-Unis y consacrent 550 milliards de dollars," conclut le chercheur hongrois.

Bien que la Chine essaye de suivre le rythme imposé par les Américains, elle est encore bien loin d'être une super puissance sur le plan militaire. Mais d'après la théorie élaborée par Deng Xiaoping, est-ce bien là le but ?


BOTOND VEREB-DÉR | 25.10.2011 14:15

http://fr.radio86.com

__
"Quelle est la différence fondamentale entre une femme et un terroriste ? Avec le terroriste on peut négocier"
3

.、スフィンクス、


Spoiler:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Sphinx
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 8037
Age : 33
Emploi/loisirs : Mat
Humeur : Peu importe.
Date d'inscription : 19/12/2008
Localisation : S.B.A

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum