Bienvenue sur le forum non officiel de l'Etoile Nord-Africaine;

Afin de profiter pleinement de certains sujets sur le forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre espace si vous ne l'êtes pas encore.


http://www.intervalle-dz.com/
Sondage
Derniers sujets
» L'emir Abdelkader et le monde antique ....
Lun 4 Déc - 20:26 par Sphinx

» Abd-el-Qadir al-Djazaïri : naissance ,vie et mort ...
Mar 28 Nov - 22:07 par Sphinx

» BRICS
Mar 14 Nov - 9:42 par ZIGHOUD15

» cabale
Mer 1 Nov - 21:44 par ZIGHOUD15

» algerian barkhane la citadelle
Lun 30 Oct - 15:52 par ZIGHOUD15

» LA MATRICE DU TERRORISME
Lun 30 Oct - 15:49 par ZIGHOUD15

» nouvelle grille de lecture du monde
Jeu 19 Oct - 13:59 par ZIGHOUD15

» La science du transhumanisme
Jeu 19 Oct - 12:43 par ZIGHOUD15

» la guerre de syrie
Jeu 12 Oct - 10:38 par ZIGHOUD15

» Département du Renseignement et de la Sécurité (DRS)
Jeu 5 Oct - 12:58 par ZIGHOUD15

» la chine nouveau joueur en afrique
Sam 30 Sep - 21:16 par ZIGHOUD15

» Médias- Mensonges et Manipulation de l'information
Mer 20 Sep - 14:23 par ZIGHOUD15

» Les exercices militaires russo-biélorusse
Lun 18 Sep - 14:22 par ZIGHOUD15

» l'inde nouveau joueur ?
Jeu 14 Sep - 12:50 par ZIGHOUD15

» Birmanie
Mar 12 Sep - 16:46 par ZIGHOUD15

» divulgation ET sommes nous prets ?
Mer 30 Aoû - 15:23 par ZIGHOUD15

» la lachété comme le courage seraient hereditaires
Mar 22 Aoû - 10:08 par ZIGHOUD15

» Le Pentagone fait son deuil du « Nouveau Siècle américain »
Lun 21 Aoû - 19:05 par ZIGHOUD15

» le mouton de l'aid
Dim 20 Aoû - 10:32 par ZIGHOUD15

» Le captagon vient au secours des manifestants vénézuéliens
Lun 14 Aoû - 16:56 par ZIGHOUD15

» Le franc CFA, arme de destruction massive contre le développement africain
Lun 14 Aoû - 16:12 par ZIGHOUD15

» Renseignement et Internet
Lun 14 Aoû - 12:33 par ZIGHOUD15

» Négociations au Proche-Orient
Lun 14 Aoû - 12:21 par ZIGHOUD15

Galerie


Décembre 2017
DimLunMarMerJeuVenSam
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      

Calendrier Calendrier

Connexion

Récupérer mon mot de passe


Affaires d'espionnages d'actualité

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Post-it Affaires d'espionnages d'actualité

Message par Sphinx le Mar 3 Mar - 22:26

Rappel du premier message :

La France écoute Alger
Une unité d’écoute de la Direction Générale des Services Extérieurs (DGSE), les services secrets français, basée à Saint-Laurent-de-la-Salanque (Languedoc Roussillon) intercepterait depuis plus de trois ans les communications des forces de sécurité algériennes. Si cette information révélée par l’hebdomadaire français, " Le Nouvel Observateur ", a été accueillie avec une relative indifférence en France, il n’en est pas de même en Algérie, où la question de écoutes n’est pas aussi coutumière. Les quotidiens " El-Watan " et " Liberté " n’ont pas hésité à mettre l’information en " Une ".

Et pour cause : une source bien informée, citée par le journaliste Vincent Jauvert, prétend que ces écoutes très indiscrètes permettent aux services de renseignements hexagonaux d’avoir " une idée précise de qui perpètre certains massacres de civils ". Difficile d’en savoir plus et de faire la part entre information et désinformation.

Un lieu idéal
Achevée sans doute fin 1997, cette base secrète dissimulée au milieu des marécages qui s’étendent au pied du mont Canigou tient en un vingtaine de " parapluies " dont l’emplacement ne doit rien au hasard. En effet, intercepter les ondes radio codées et non codées que s’échangent les forces de sécurité algériennes, exige des infrastructures en milieu quasi désertique (pour éviter les parasitages électromagnétiques) et la proximité de la mer. Motif : les ondes rebondissent sur l’eau. Les eaux miroirs des étangs saumâtres qui jalonnent le littoral du golfe du Lion constituent un lieu idéal.

C’est d’ailleurs en Camargue que le patron de la DGSE de l’époque, Claude Silberzahn, avait initialement souhaité que s’érigent les unités d’écoute de la " grande muette ", au lendemain de la chute du mur de Berlin. Mais ce projet avait du être abandonné devant l’hostilité du maire d’Arles, Michel Vauzelles et des écologistes.

Difficile d’imaginer que la création d’une telle base destinée à " écouter " le Maghreb, n’a pas a été décidée en haut lieu. Contacté par Afrik, Vincent Jauvert évoque l’ancien ministre de la Défense, Pierre Joxe, aujourd’hui commissaire aux comptes. Et François Mitterrand. Himself.

Des indiscrétions reconnues
Les motifs de création de la base de Saint-Laurent-de-La-Salanque sont nombreux. D’abord, il y a l’essor technologique des télécommunications qui a fait passer les écoutes au premier plan des priorités des services de renseignement français. Ensuite, il y a la conjonction de la chute du mur de Berlin et du début de la sale guerre en Algérie, qui a poussé l’espionnage français à privilégier le Sud sur l’Est. Enfin, la crainte d’une exportation du conflit algérien en France. Crainte culminant avec la campagne d’attentats des années 95 et la prise d’otage de l’appareil d’Air-France. A ce sujet, les autorités avaient justifié l’intervention musclée du GIGN en territoire français, par l’interception de communications internes des militaires algériens qui prévoyaient un assaut, jugé trop dangereux par Paris.

Qu’en est-il réellement des information recueillies par ces grandes oreilles méridionales ? Contacté par nos soins, le ministère français de la Défense n’a toujours pas réagi à l’heure où nous bouclons.

Source:http://www.afrik.com/article2582.html


Dernière édition par sphinx le Dim 1 Mai - 22:02, édité 3 fois

__
"Quelle est la différence fondamentale entre une femme et un terroriste ? Avec le terroriste on peut négocier"
3

.、スフィンクス、


Spoiler:


avatar
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 8024
Age : 32
Emploi/loisirs : Mat
Humeur : Peu importe.
Date d'inscription : 19/12/2008
Localisation : S.B.A

Revenir en haut Aller en bas


Post-it Re: Affaires d'espionnages d'actualité

Message par Invité le Mer 20 Juil - 18:39

Les espions allemands égarent le plan de leur nouveau QG
13/07/2011

Le chantier du nouveau siège de la BND, à Berlin, risque de prendre du retard.

Selon le magazine Focus, des documents confidentiels sur le futur siège berlinois des services secrets auraient été volés.

De notre correspondant à Berlin.


Les amateurs de romans d'espionnage salueront ce doux relent de guerre froide plus de vingt ans après la chute du rideau de fer. Mais les services de renseignements allemands (BND) ainsi que le gouvernement fédéral se seraient bien passés de cette nouvelle affaire embarrassante: les plans secrets du futur quartier général du service de renseignements extérieurs de l'Allemagne, en construction dans l'ancien Berlin-Est, ont été volés, selon le magazine Focus. Les documents, subtilisés il y a plus d'un an, contiendraient des informations sensibles susceptibles d'entraîner un réaménagement du complexe et une explosion des coûts de construction.

«À l'heure actuelle, il n'est pas possible de vérifier l'authenticité de ces informations, mais une enquête a été lancée vendredi», a déclaré Steffen Seibert, le porte-parole du gouvernement. Le BND a mis en place une commission afin de vérifier la perte présumée de plans de construction, «une affaire prise très au sérieux» par le gouvernement, a-t-il souligné. Dans la foulée de la réunification allemande, le gouvernement avait décidé de déménager le siège du BND de Pullach, près de Munich, vers Berlin, redevenue capitale.

Le chantier a démarré en 2006 dans la Chaussestrasse, une rue branchée de la capitale, sur le site de l'ancien Stadion der Weltjugend, le grand stade d'athlétisme construit par l'ancien dictateur est-allemand Walter Ulbricht et rasé en 2000. L'édifice, dont la construction est estimée à 1,5 milliard d'euros, est censé devenir le «centre de commandement des services secrets le plus moderne d'Europe», une sorte de Langley - siège de la CIA - à l'Allemande. Les 260.000 mètres carrés de bureaux doivent accueillir les quelque 4000 fonctionnaires du BND à partir de 2014. Cependant, la fuite des plans du complexe risque de faire prendre du retard aux travaux.






"lefigaro

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Post-it Re: Affaires d'espionnages d'actualité

Message par abdelmalek le Jeu 21 Juil - 13:37

et pourtant les allemands sont réputés d'être sérieux: oubliés tel document montre que tous est possible.

abdelmalek
Adm
Adm

Nombre de messages : 1142
Date d'inscription : 28/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Post-it Re: Affaires d'espionnages d'actualité

Message par Droit_De_l'Homme le Mer 5 Oct - 16:19

Un espion chinois arrêté en Russie (FSB)



Les services spéciaux russes ont annoncé avoir arrêté un espion chinois qui cherchait à recueillir des informations sur les missiles sol-air S-300, rapporte mercredi le Centre de relations publiques du Service fédéral de sécurité (FSB) de Russie.

"L'enquête a révélé qu'à la demande du ministère de la Sécurité d'État, un citoyen chinois, traducteur au sein des délégations officielles, a tenté d'obtenir auprès de citoyens russes des documents ayant trait aux systèmes S-300 constituant un secret d'Etat", indique le communiqué.

Le FSB accuse le ressortissant chinois d'espionnage, suite à quoi une procédure pénale a été engagée.

Les missiles sol-air S-300 russes sont destinés à la protection des sites industriels et administratifs, des bases militaires et des postes de commandement contre les attaques aériennes et spatiales. Les S-300 sont capables de détruire les missiles balistiques et de croisière, ainsi que d'abattre les avions à une distance de 150 km et à une altitude allant jusqu'à 27 km.

RIA Novosti

Droit_De_l'Homme
Adm
Adm

Nombre de messages : 1184
Date d'inscription : 22/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Post-it Re: Affaires d'espionnages d'actualité

Message par abdelmalek le Jeu 6 Oct - 10:04

dans ce monde :il est de bonne école de voir ce que le voisin fait:chacun son oeil.

abdelmalek
Adm
Adm

Nombre de messages : 1142
Date d'inscription : 28/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Post-it Re: Affaires d'espionnages d'actualité

Message par Sphinx le Jeu 13 Oct - 0:08

Etats-Unis: Un Américain d'origine syrienne arrêté pour espionnage

Un Américain d'origine syrienne soupçonné d'avoir espionné les opposants au régime de Bachar al Assad aux Etats-Unis, a été arrêté et inculpé en Virginie, a-t-on appris auprès du parquet.

Mohamad Anas Haitham Soueid, 47 ans, est accusé d'avoir agi pour le compte des services de renseignement syriens en réalisant des enregistrements vidéos et sonores de dissidents remis à l'ambassade syrienne à Washington ou directement à Damas, selon l'acte d'accusation dévoilé mercredi.

Il est également soupçonné d'avoir recruté pour élargir ses recherches. Souied, qui vit à Leesburg, dans les faubourgs de Washington, s'est rendu en juin à Damas, où il a rencontré le chef de l'Etat en groupe puis en privé.

Arrêté mardi, il devait comparaître dans la journée devant un tribunal fédéral.

Reuters

Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur

Nombre de messages : 8024
Date d'inscription : 19/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Post-it Re: Affaires d'espionnages d'actualité

Message par abdelmalek le Jeu 13 Oct - 10:04

comme si la CIA ,le mossad et le restent ferment les deux yeux:chacun son couffin.et tant mieux.

abdelmalek
Adm
Adm

Nombre de messages : 1142
Date d'inscription : 28/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Post-it Re: Affaires d'espionnages d'actualité

Message par Sphinx le Lun 14 Nov - 1:13

Iran : deux ressortissants koweïtiens arrêtés pour espionnage

Deux ressortissants koweïtiens ont été arrêtés à Abadan, dans le sud-ouest de l'Iran, pour espionnage, a annoncé le préfet de la ville, cité par la télévision iranienne en langue arabe Al-Alam. "Deux koweïtiens ont été arrêtés avec du matériel d'espionnage", a déclaré le préfet, Bahram Ilkhaszadeh. Le député de la ville, Abdollah Kaabi, a précisé que "les deux Koweïtiens ont été arrêtés il y a deux jours et ils étaient entrés illégalement en Iran", toujours selon la chaîne, qui n'a pas fourni d'autres détails. Les relations entre l'Iran et le Koweït se sont tendues ces derniers mois après qu'un tribunal koweïtien a condamné en mars dernier deux Iraniens et un Koweïtien à perpétuité sous l'accusation d'espionnage au profit de Téhéran. A l'époque, le Koweït avait rappelé son ambassadeur et l'Iran avait pris une mesure identique.

http://lci.tf1.fr

__
"Quelle est la différence fondamentale entre une femme et un terroriste ? Avec le terroriste on peut négocier"
3

.、スフィンクス、


Spoiler:


avatar
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 8024
Age : 32
Emploi/loisirs : Mat
Humeur : Peu importe.
Date d'inscription : 19/12/2008
Localisation : S.B.A

Revenir en haut Aller en bas

Post-it Re: Affaires d'espionnages d'actualité

Message par abdelmalek le Lun 14 Nov - 10:59

un oeil mieux que deux oreilles.
avatar
abdelmalek
Adm
Adm

Masculin
Nombre de messages : 1142
Age : 69
Emploi/loisirs : médecin
Humeur : sinusoidale
Date d'inscription : 28/03/2009
Localisation : ALGERIENNE

Revenir en haut Aller en bas

Post-it Re: Affaires d'espionnages d'actualité

Message par Sphinx le Mar 10 Avr - 22:23

Des réfugiés libyens espionnés à Paris accusent la France

Mediapart s’est procuré les preuves de l’espionnage entre 2007 et 2010 par le régime libyen, à l’époque du rapprochement Sarkozy/Kadhafi, de refugiés politiques et d’opposants à Paris. Dans un entretien, l’un d’entre eux, Jomode Elie Getty Doby My (photo), fondateur du Conseil national toubou, accuse Bachir Saleh, l’ancien chef de cabinet de Kadhafi, exfiltré et protégé par la France, et annonce son intention de déposer plainte contre Claude Guéant et Nicolas Sarkozy, qu’il soupçonne de complicité.

http://www.mediapart.fr/journal/international/090412/des-refugies-libyens-espionnes-paris-accusent-la-france

__
"Quelle est la différence fondamentale entre une femme et un terroriste ? Avec le terroriste on peut négocier"
3

.、スフィンクス、


Spoiler:


avatar
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 8024
Age : 32
Emploi/loisirs : Mat
Humeur : Peu importe.
Date d'inscription : 19/12/2008
Localisation : S.B.A

Revenir en haut Aller en bas

Post-it Re: Affaires d'espionnages d'actualité

Message par Droit_De_l'Homme le Ven 25 Mai - 5:58

Un ingénieur russe condamné pour espionnage


C’est en octobre prochain, et après bien des difficultés de mise au point, que le missile balistique intercontinental R30 3M30 Boulava (code Otan SS-NX-30, RSM-56), entrera en service au sein de la marine russe et dotera le sous-marin Iouri Dolgorouki, de la classe Boreï.

D’une portée de 8.000 km, le Boulava peut emporter dix ogives nucléaires de 100 à 150 kilotonnes à trajectoire indépendante. Le développement de ce missile de 3 étages et à propergol solide a été marqué par 7 essais manqués sur 18, les 6 derniers menés entre 2010 et 2011 ayant toutefois été réussis.

Cela étant, la technologie du Boulava n’intéresse pas seulement l’état-major de la marine russe. En effet, le 18 mai, Alexandre Gniteev, un ingénieur impliqué dans la conception de ce missile, a été condamné pour espionnage par le tribunal de la région de Sverdlovsk (Oural) à passer 8 ans dans une colonie pénitentiaire à régime sévère et devra s’acquitter d’une amende de 2.500 euros, ce qui est relativement modeste, eu égard aux faits reprochés.

D’ailleurs, Dmitri Rogozine, le vise Premier-ministre russe par intérim, a estimé trop légère cette peine pour fait d’espionnage. « Si on l’avait condamné à 80 ans de prison, il y aurait moins de traîtres potentiels » a-t-il déclaré.

Le destinataire des informations secrètes subtilisées par l’ingénieur russe n’a pas été précisé par les autorités russes. Ces dernières ont seulement fait indiqué qu’il s’agissait « d’un service de renseignement étranger ».

Récemment, un officier russe, le lieutenant-colonel Vladimir Nesterets, a été condamné à 13 ans de camp à régime sévère pour avoir communiqué, contre rémunération, des données concernant des missiles balistiques (Topol-M ou Iars) à la CIA.

Mais la Chine n’est pas en reste non plus. En octobre 2010, un interprète chinois, oeuvrant au sein de délégations officielles, avaient été arrêté par le FSB, le contre-espionnage russe, pour avoir tenté d’obtenir des renseignement sur le système de défense aérienne S-300 en proposant de l’argent à des « citoyens russes ». Plus tôt, deux professeurs spécialistes des missiles et travaillant pour l’Université Baltiïski Voïenmekh avaient été confondus d’activités d’espionnage au profit de Pékin.

Selon l’ancien président russe, redevenu Premier ministre, Dmitri Medvedev, le FSB a en 2011, démasqué près de 200 espions. » Ces chiffres montrent que l’activité des services spéciaux étrangers ne faiblit pas, ils remplissent leur tâche » avait-il alors déclaré.
opex360

__
flags2758Les condoléances ne ressuscitent pas le défunt;;mais elles entretiennent la confiance entre ceux qui restent flags2758

人間の権利


Il y a trois choses à ne pas chercher en vain :
Un savant dont les actes correspondent à son savoir,
Un homme d'action dont le cœur s'accorde avec ses actes,
Un frère humain sans défauts.

"L'homme n'est content de rien sauf de son intelligence ; moins il en a, plus il est content."


avatar
Droit_De_l'Homme
Adm
Adm

Masculin
Nombre de messages : 1184
Age : 37
Emploi/loisirs : Universel
Date d'inscription : 22/07/2010
Localisation : Sur Terre.!.(Lune prévue)

Revenir en haut Aller en bas

Post-it Re: Affaires d'espionnages d'actualité

Message par Syfou le Sam 26 Mai - 0:51

Le Vatican secoué par une affaire d'espionnage et un limogeage




Des dizaines de documents secrets du Vatican sur la place publique, une "taupe" potentielle interpellée, le banquier du pape limogé: une semaine difficile s'achève pour le Saint-Siège, révélatrice de tensions mais aussi de la volonté de réformes qui travaille le plus petit Etat du monde.
Le dernier épisode de la difficile semaine traversée par le Saint-Siège est l'arrestation d'une personne en possession illégale de documents secrets. La gendarmerie vaticane mène une enquête sur une série de fuites embarrassantes, a annoncé vendredi le père Federico Lombardi, porte-parole du Saint-Siège.

L'annonce de l'arrestation survient au lendemain du limogeage surprise de Ettore Gotti Tedeschi, président de l'Institut pour les oeuvres de religion (IOR), la banque du Vatican.

Identité et fonction du prévenu pas dévoilée
Le porte-parole du Saint Siège a indiqué que "l'enquête lancée par la gendarmerie vaticane selon les instructions de la Commission des cardinaux et sous la direction du Promoteur de justice du Vatican (procureur) a permis de localiser une personne en possession illégale de documents confidentiels". Le père Lombardi n'a donné aucune précision sur l'identité, la fonction de cette personne et la date de l'interpellation.

Il y a un mois, Benoît XVI avait institué une commission formée de trois cardinaux (Julian Herranz, Josef Tomko e Salvatore De Giorgi) pour enquêter sur des fuites répétées de documents depuis janvier.

Samedi dernier, un livre intitulé Sua Santita (Sa Sainteté) est sorti en librairie, reproduisant des dizaines de fax et de lettres ultra-secrètes dont le pape est le destinataire ou a eu connaissance.

agences/olhor

__
« Vouloir prouver des choses qui sont claires d'elles-mêmes, c'est éclairer le jour avec une lampe. »  


http://algerie-institution.blog4ever.com

avatar
Syfou
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 5687
Age : 35
Emploi/loisirs : Les souvenirs s'envolent aussitot la la porte ouverte .
Humeur : Bien / H.M.D / Toujours.
Date d'inscription : 11/01/2010
Localisation : Dans un autre repère !

Revenir en haut Aller en bas

Post-it Bradley Manning, le soldat à l'origine des fuites WikiLeaks, jugé en cour martiale

Message par matriochkas le Lun 10 Juin - 16:31

Bradley Manning, le soldat à l'origine des fuites WikiLeaks, jugé en cour martiale






Trois ans après son arrestation, Bradley Manning, le jeune soldat à l'origine de la divulgation par WikiLeaks de centaines de milliers de documents américains confidentiels, devait comparaître, lundi 3 juin, pour espionnage devant une cour martiale à la base militaire de Fort Meade, dans le Maryland. Le procès est prévu pour durer trois mois. Il est ouvert à la presse, mais depuis qu'un enregistrement clandestin d'une audition préliminaire a été mis sur la place publique, le 12 mars, les journalistes doivent laisser leur téléphone portable à l'extérieur de la base.
Dans ce témoignage, le jeune soldat, qui était analyste sur une base américaine à Bagdad, indique avoir fait fuiter des milliers de câbles diplomatiques pour "lancer un débat national sur le rôle de l'armée" et sur les guerres en Irak et en Afghanistan.

Il explique qu'il a été particulièrement choqué par une vidéo de juillet 2007 montrant une attaque par un hélicoptère Apache contre des civils non armés à Bagdad : "On aurait dit des enfants torturant des fourmis avec une loupe." L'enregistrement montrait aussi que, contrairement aux dénégations de l'armée, un photographe de Reuters et son chauffeur ont été sciemment tués dans cette attaque. En faisant parvenir cette vidéo à Julian Assange, le fondateur de WikiLeaks, début 2010, le soldat a eu l'impression "d'accomplir quelque chose qui permettait d'avoir la conscience tranquille".

Né dans l'Oklahoma, fils d'une Galloise et d'un militaire américain, Bradley Manning avait 22 ans lorsqu'il est devenu l'auteur d'une fuite qui a secoué la planète diplomatique internationale. Dans sa déposition du 28 février, il indique qu'il s'est engagé dans l'armée pour avoir "une expérience du monde réel" et pouvoir financer ses études supérieures grâces aux bourses octroyées par l'armée aux jeunes de retour du front.

Avant de confier ses archives à WikiLeaks, il a contacté le Washington Post, qui ne l'a pas pris au sérieux, puis le New York Times, où il a laissé un message sur une boîte vocale, mais personne ne l'a jamais rappelé. C'est lors d'une permission chez sa tante, dans la région de Washington, après avoir été éconduit par son ami de l'époque, un étudiant de Boston, que Bradley Manning a finalement décidé de poster ses documents secrets sur le site anonyme ouvert par WikiLeaks. Il déplorait que les militaires engagés dans les opérations de contre-insurrection, soient "devenus obsédés par la capture et l'assassinat de cibles humaines".

Quand la presse a commencé à publier les révélations, la panique a été telle dans les milieux officiels que le gouvernement a interdit aux fonctionnaires de lire les câbles diplomatiques bien qu'ils soient partout sur Internet. Il a même été conseillé aux étudiants de s'abstenir de les consulter plutôt que de risquer de compromettre leurs chances d'avoir un jour un emploi dans un secteur de haute sécurité.

UNE DÉTENTION "APPROPRIÉE" AUX CONDITIONS TRÈS ÉPROUVANTES

Pendant onze mois, Bradley Manning a été maintenu à l'isolement. A la base de Quantico (Virginie), les gardes l'ont privé de ses vêtements de peur qu'il ne se suicide. Il a fallu que son père alerte la presse, lui qui n'était jamais intervenu publiquement. Barack Obama a été saisi de la question. Une fois de plus, le président a donné publiquement raison aux militaires – "c'est un traitement approprié", a-t-il dit. Mais quelques semaines plus tard, le jeune soldat a été transféré à Fort Meade, où les conditions de détention sont moins éprouvantes.

Bradley Manning est accusé d'avoir "aidé l'ennemi", en vertu de la loi de 1917 sur l'espionnage. Cette accusation pourrait lui valoir la prison à vie, mais il n'est pas sûr que le gouvernement pourra convaincre les magistrats qu'Oussama Ben Laden et Al-Qaida ont directement bénéficié des révélations de WikiLeaks.

Le soldat a plaidé coupable pour 10 des 22 chefs d'inculpation qui pèsent sur lui. Il a reconnu avoir transmis les 700 000 télégrammes et la vidéo à Julian Assange, contre lequel les autorités américaines n'ont pas réussi à engager de poursuites.

L'accusation a annoncé une centaine de témoins. La question centrale porte sur l'étendue des torts que Bradley Manning a causés à son pays, selon le gouvernement. Les avocats du soldat affirment que personne n'a été mis en danger. Il sera difficile de savoir ce qu'il en est : le rapport officiel sur la question est classé confidentiel et le procureur a demandé qu'il ne soit pas examiné par la cour martiale.




__
Je suis de retour.
When i was born, devil said : oh, shit ! competition.
avatar
matriochkas
Membre
Membre

Masculin
Nombre de messages : 48
Age : 34
Date d'inscription : 18/05/2013
Localisation : Batna city

Revenir en haut Aller en bas

Post-it Re: Affaires d'espionnages d'actualité

Message par abdelmalek le Mer 7 Mai - 2:09

nous avons une école de l'espionnage israelliene :mais malheureusemnt ils ont leurs faiblesses:le temps
avatar
abdelmalek
Adm
Adm

Masculin
Nombre de messages : 1142
Age : 69
Emploi/loisirs : médecin
Humeur : sinusoidale
Date d'inscription : 28/03/2009
Localisation : ALGERIENNE

Revenir en haut Aller en bas

Post-it NSA ALGERIE DÉCLARATION DE GUERRE

Message par ZIGHOUD15 le Lun 27 Fév - 9:38

[ltr]ALGÉRIE 2022
[/ltr]

[ltr]A TOUS LES HOMMES DE L HOMBRE ET LES RATES FEU A VOLONTÉ ET BRÛLEZ TOUTES LES BRANCHES POURRIES NE GARDEZ QUE LES FONDATION DU 01 NOVEMBRE 1954 CECI EST UN ORDRE
ZIGHOUD COMMANDANT EN CHEF DE LA NSA[/ltr]
avatar
ZIGHOUD15
V.I.P
V.I.P

Masculin
Nombre de messages : 153
Age : 50
Humeur : fou amoureux
Date d'inscription : 16/09/2015
Localisation : algerie

Revenir en haut Aller en bas

Post-it Re: Affaires d'espionnages d'actualité

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum