Bienvenue sur le forum non officiel de l'Etoile Nord-Africaine;

Afin de profiter pleinement de certains sujets sur le forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre espace si vous ne l'êtes pas encore.

Théorie du Complot Juif 120px-10

http://www.intervalle-dz.com/
Sondage
Derniers sujets
» nouvelle grille de lecture du monde
Théorie du Complot Juif EmptyMer 13 Mar - 20:42 par ZIGHOUD15

» Wilaya 5 historique en Oranies ( 1954/1962 )
Théorie du Complot Juif EmptySam 6 Oct - 19:16 par Sphinx

» dépenses militaires mondiales
Théorie du Complot Juif EmptyDim 6 Mai - 16:38 par ZIGHOUD15

» algerian barkhane la citadelle
Théorie du Complot Juif EmptyVen 27 Avr - 16:27 par ZIGHOUD15

» cabale
Théorie du Complot Juif EmptyMer 25 Avr - 16:06 par ZIGHOUD15

» Département du Renseignement et de la Sécurité (DRS)
Théorie du Complot Juif EmptySam 20 Jan - 16:30 par ZIGHOUD15

» L'emir Abdelkader et le monde antique ....
Théorie du Complot Juif EmptyLun 4 Déc - 20:26 par Sphinx

» Abd-el-Qadir al-Djazaïri : naissance ,vie et mort ...
Théorie du Complot Juif EmptyMar 28 Nov - 22:07 par Sphinx

» BRICS
Théorie du Complot Juif EmptyMar 14 Nov - 9:42 par ZIGHOUD15

» LA MATRICE DU TERRORISME
Théorie du Complot Juif EmptyLun 30 Oct - 15:49 par ZIGHOUD15

» La science du transhumanisme
Théorie du Complot Juif EmptyJeu 19 Oct - 12:43 par ZIGHOUD15

» la guerre de syrie
Théorie du Complot Juif EmptyJeu 12 Oct - 10:38 par ZIGHOUD15

» la chine nouveau joueur en afrique
Théorie du Complot Juif EmptySam 30 Sep - 21:16 par ZIGHOUD15

» Médias- Mensonges et Manipulation de l'information
Théorie du Complot Juif EmptyMer 20 Sep - 14:23 par ZIGHOUD15

» Les exercices militaires russo-biélorusse
Théorie du Complot Juif EmptyLun 18 Sep - 14:22 par ZIGHOUD15

» l'inde nouveau joueur ?
Théorie du Complot Juif EmptyJeu 14 Sep - 12:50 par ZIGHOUD15

» Birmanie
Théorie du Complot Juif EmptyMar 12 Sep - 16:46 par ZIGHOUD15

» divulgation ET sommes nous prets ?
Théorie du Complot Juif EmptyMer 30 Aoû - 15:23 par ZIGHOUD15

» la lachété comme le courage seraient hereditaires
Théorie du Complot Juif EmptyMar 22 Aoû - 10:08 par ZIGHOUD15

» Le Pentagone fait son deuil du « Nouveau Siècle américain »
Théorie du Complot Juif EmptyLun 21 Aoû - 19:05 par ZIGHOUD15

» le mouton de l'aid
Théorie du Complot Juif EmptyDim 20 Aoû - 10:32 par ZIGHOUD15

» Le captagon vient au secours des manifestants vénézuéliens
Théorie du Complot Juif EmptyLun 14 Aoû - 16:56 par ZIGHOUD15

» Le franc CFA, arme de destruction massive contre le développement africain
Théorie du Complot Juif EmptyLun 14 Aoû - 16:12 par ZIGHOUD15

Galerie


Théorie du Complot Juif Empty
Mai 2019
DimLunMarMerJeuVenSam
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 

Calendrier Calendrier

Connexion

Récupérer mon mot de passe


Théorie du Complot Juif

Aller en bas

Sujet / Message Théorie du Complot Juif

Message par Droit_De_l'Homme le Sam 14 Mai - 9:53

Le « complot juif » est une théorie du complot qui prête aux Juifs une volonté de dominer le monde. Ce mythe est particulièrement incarné par les Protocoles des Sages de Sion, document du début du XXe siècle se présentant comme un programme juif de domination du monde, mais en réalité créé par le faussaire antisémite russe Matveï Golovinski pour le compte de la police politique tsariste.

Relevant de l'antisémitisme, les théories du complot juif sont plus élaborées que la simple allégation antisémite : ayant un auteur ou groupe d'auteurs précis, elles sont des constructions plus complexes et insistent sur l'accusation de domination.

La théorie du complot juif connaît un regain de popularité en Europe durant les années 1930, années de crise, après avoir été développée dans le manifeste d'Adolf Hitler, Mein Kampf. À l'époque, une telle théorie est cautionnée principalement à droite et à l'extrême droite : la droite de l'époque est fortement nationaliste et hait donc autant le Juif apatride que le communisme, qu'elle attribue aux Juifs1, tandis qu'à gauche le Juif est parfois accusé de contrôler la finance et se trouve parfois assimilé à la figure du capitaliste (en réalité cela était marginal ; en fait de nombreux leaders de la gauche étaient eux-mêmes Juifs ou d'origine juive, et furent d'ailleurs victimes d'attaques antisémites de la part de la droite - c'est par exemple le cas de Léon Blum).

Après la mise en oeuvre de la « Solution finale à la question juive » par les nazis et la création de l'Etat d'Israël, le thème du complot juif renaît dans certains milieux antisionistes qui assimilent abusivement "sionisme" à "fascisme" et "juif" à "sioniste". Cette catégorie particulière d'antisionistes radicaux conçoit une opposition à Israël passant par l'antisémitisme et la contestation de la Shoah. La théorie du complot sioniste qui en résulte est considérée par Pierre André Taguieff et Jacques Tarnero comme une variante moderne de la théorie du complot juif.

La thématique du complot juif connaît aujourd'hui une popularité dans certains mouvements extrémistes au Moyen-Orient, comme le Hamas qui se réfère explicitement aux Protocoles des Sages de Sion dans sa charte.

À la fin du xixe siècle, l'idée d'un « complot juif » s'est rapidement développée en Europe. L’origine de cette croyance se confond avec l’un des chapitres de Biarritz, un roman publié à Berlin en 1868. Ce roman, signé du pseudonyme de « Sir John Retcliffe », était l'œuvre de Hermann Goedesche, un fonctionnaire et essayiste allemand qui avait été révoqué des services de poste prussienne. Dans un chapitre intitulé "Dans le cimetière juif de Prague", il décrit une réunion de rabbins issus des douze Tribus d’Israël et prenant tour à tour la parole dans le vieux cimetière juif de Prague. Ils annoncent alors un plan méthodique, rigoureusement articulé, de domination et de contrôle du monde.

Suivent alors plusieurs publications en Europe orientale où, peu à peu, le roman Biarritz se déforme. Le récit des dialogues révélant le complot juif est imprimé séparément en Russie à partir de 1872, et publié sans la mention de son caractère de fiction pour dénoncer ledit complot. Ainsi isolé de son contexte romanesque, le récit atteint la France en 1880 sous la forme d'une histoire vraie. Dans le numéro du Contemporain de juillet 1881 par exemple, la scène du cimetière juif passe pour être véridique, connue grâce au témoignage d’un authentique diplomate britannique “Sir John Readclif” (le nom a déjà été légèrement déformé).

En 1896, dans l’ouvrage de François Bournaud Les Juifs, nos contemporains, les propos des douze rabbins sont fondus en un seul monologue, celui du rabbin Eichhorn (ou Reichhorn) sous l’appellation « le discours du rabbin ». La diffusion va alors être sans cesse élargie. Il faut cependant attendre 1933, dans l’édition suédoise et dans l’introduction qui la précède, pour voir enfin annoncer la mort de “Sir John” (le nom a encore été modifié), « mystérieusement assassiné » comme il se doit.

Dès 1898, les Jésuites dans la revue La Civiltà Cattolica dénoncent le Premier congrès sioniste comme étant un « complot sioniste mondial ». Dans la foulée, un agent secret de l’Okhrana lance la première version des Protocoles des Sages de Sion. On peut considérer le « discours du rabbin » comme un précurseur, lequel fut d'ailleurs parfois publié comme ajout à certaines éditions des Protocoles.

Le thème du complot juif est particulièrement présent en France lors de l'affaire Dreyfus. En Allemagne, la thématique du complot juif se cristallise notamment autour de familles juives influentes, telles que la dynastie des Rothschild, accusée de contrôler les systèmes financiers du monde ou la Réserve fédérale des États-Unis.

Après la Première Guerre mondiale, les Protocoles des Sages de Sion gagnent en succès : ils expliquent en substance la Grande Guerre et la révolution bolchévique – les tenants du complot fantasment volontiers sur la coïncidence des dates entre la Déclaration Balfour (2 novembre 1917) et celle de la révolution d'Octobre (7 novembre 1917). Les Protocoles se modifient et passent alors pour être les « séances secrètes du 1er Congrès sioniste ». Ainsi, en 1924, l’éditeur allemand Theodor Fritsch peut publier les « Protocoles sionistes ». Les effets se font sentir rapidement, dans un contexte où les foules avides cherchent des explications à des phénomènes qui semblent les dépasser.
De même, la Grande Dépression en 1929 trouvent pour certains une explication toute faite dans le complot juif mondial. En Allemagne, le Parti nazi a abondamment usé de ce postulat du complot juif. La propagande allemande a fortement nourri le mythe de la banque juive, notamment via l'idée que les Rothschild suscitaient des guerres entre les gouvernements en manipulant les fonds.
À l'inverse, un petit livre est paru Hollande, en 1933, écrit sous le pseudonyme de Sydney Warburg, (les ressources du national-socialisme, trois conversations avec Hitler), Ce livre, désormais republié depuis 1983 sous le titre anglais Hitler's Secret Backers, désigne toujours des banquiers juifs, dont la famille Warburg, comme ayant financé ou contribué à financer le national-socialisme.

Après la Seconde Guerre mondiale, les négationnistes accusent les juifs de contrôler les gouvernements, les historiens, les systèmes judiciaires (négation du génocide juif par les nazis).
« [D'après les négationnistes,] les Juifs ont su organiser un mensonge à échelle mondiale, un complot afin de baillonner ou acheter les historiens du monde entier, voire des États. »

En Occident pendant et après la guerre froide

En 1985, le journaliste et essayiste britannique Douglas Reed a développé une théorie du complot juif dans son livre La Controverse de Sion, dans lequel il explique que les juifs ont instrumentalisé les deux guerres mondiales et en prépareraient une troisième dans le but d'installer un gouvernement mondial à leur solde. Il a été qualifié d'antisémite virulent.
James von Brunn, auteur de la fusillade au United States Holocaust Memorial Museum (Musée de l'Holocauste de Washington) en 2009, est l'auteur d'un essai dénonçant un complot juif mondial : Kill the Best Gentiles.

wikipedia

__
flags2758Les condoléances ne ressuscitent pas le défunt;;mais elles entretiennent la confiance entre ceux qui restent flags2758

人間の権利


Il y a trois choses à ne pas chercher en vain :
Un savant dont les actes correspondent à son savoir,
Un homme d'action dont le cœur s'accorde avec ses actes,
Un frère humain sans défauts.

"L'homme n'est content de rien sauf de son intelligence ; moins il en a, plus il est content."


Droit_De_l'Homme
Droit_De_l'Homme
Adm
Adm

Masculin
Nombre de messages : 1184
Age : 38
Emploi/loisirs : Universel
Date d'inscription : 22/07/2010
Localisation : Sur Terre.!.(Lune prévue)

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum