Bienvenue sur le forum non officiel de l'Etoile Nord-Africaine;

Afin de profiter pleinement de certains sujets sur le forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre espace si vous ne l'êtes pas encore.

 Élections législatives turques  120px-10

http://www.intervalle-dz.com/
Sondage
Derniers sujets
» nouvelle grille de lecture du monde
 Élections législatives turques  EmptyMer 13 Mar - 20:42 par ZIGHOUD15

» Wilaya 5 historique en Oranies ( 1954/1962 )
 Élections législatives turques  EmptySam 6 Oct - 19:16 par Sphinx

» dépenses militaires mondiales
 Élections législatives turques  EmptyDim 6 Mai - 16:38 par ZIGHOUD15

» algerian barkhane la citadelle
 Élections législatives turques  EmptyVen 27 Avr - 16:27 par ZIGHOUD15

» cabale
 Élections législatives turques  EmptyMer 25 Avr - 16:06 par ZIGHOUD15

» Département du Renseignement et de la Sécurité (DRS)
 Élections législatives turques  EmptySam 20 Jan - 16:30 par ZIGHOUD15

» L'emir Abdelkader et le monde antique ....
 Élections législatives turques  EmptyLun 4 Déc - 20:26 par Sphinx

» Abd-el-Qadir al-Djazaïri : naissance ,vie et mort ...
 Élections législatives turques  EmptyMar 28 Nov - 22:07 par Sphinx

» BRICS
 Élections législatives turques  EmptyMar 14 Nov - 9:42 par ZIGHOUD15

» LA MATRICE DU TERRORISME
 Élections législatives turques  EmptyLun 30 Oct - 15:49 par ZIGHOUD15

» La science du transhumanisme
 Élections législatives turques  EmptyJeu 19 Oct - 12:43 par ZIGHOUD15

» la guerre de syrie
 Élections législatives turques  EmptyJeu 12 Oct - 10:38 par ZIGHOUD15

» la chine nouveau joueur en afrique
 Élections législatives turques  EmptySam 30 Sep - 21:16 par ZIGHOUD15

» Médias- Mensonges et Manipulation de l'information
 Élections législatives turques  EmptyMer 20 Sep - 14:23 par ZIGHOUD15

» Les exercices militaires russo-biélorusse
 Élections législatives turques  EmptyLun 18 Sep - 14:22 par ZIGHOUD15

» l'inde nouveau joueur ?
 Élections législatives turques  EmptyJeu 14 Sep - 12:50 par ZIGHOUD15

» Birmanie
 Élections législatives turques  EmptyMar 12 Sep - 16:46 par ZIGHOUD15

» divulgation ET sommes nous prets ?
 Élections législatives turques  EmptyMer 30 Aoû - 15:23 par ZIGHOUD15

» la lachété comme le courage seraient hereditaires
 Élections législatives turques  EmptyMar 22 Aoû - 10:08 par ZIGHOUD15

» Le Pentagone fait son deuil du « Nouveau Siècle américain »
 Élections législatives turques  EmptyLun 21 Aoû - 19:05 par ZIGHOUD15

» le mouton de l'aid
 Élections législatives turques  EmptyDim 20 Aoû - 10:32 par ZIGHOUD15

» Le captagon vient au secours des manifestants vénézuéliens
 Élections législatives turques  EmptyLun 14 Aoû - 16:56 par ZIGHOUD15

» Le franc CFA, arme de destruction massive contre le développement africain
 Élections législatives turques  EmptyLun 14 Aoû - 16:12 par ZIGHOUD15

Galerie


 Élections législatives turques  Empty
Mai 2019
DimLunMarMerJeuVenSam
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 

Calendrier Calendrier

Connexion

Récupérer mon mot de passe


Élections législatives turques

Aller en bas

Sujet / Message Élections législatives turques

Message par Syfou le Sam 11 Juin - 21:47

L’ampleur de la victoire de l’AKP, principal suspense des législatives

Les Turcs sont appelés à voter demain pour les élections législatives. Sauf énorme surprise, l’AKP de Recep Tayip Erdogan devrait remporter le scrutin et entamer ainsi une troisième législature.

Au pouvoir depuis 2002, le parti islamo-conservateur envisage de modifier la Constitution pour mettre en place un système présidentiel renforcé. Mais les partis d’opposition craignent une dérive autocratique.

Crédité de 30% des voix dans les sondages, le CHP peut empêcher l’AKP d’avoir la majorité des deux tiers au Parlement. Il l’obligerait ainsi à avoir recours au référendum pour changer la Constitution.

« Il est regrettable que ce parti continue à diriger notre pays », explique le leader des Jeunes du CHP. « Des jours encore plus sombres nous attendent s’il l’emporte ». Un commerçant d’Istanbul ajoute : « Ce serait bien que le Premier ministre turc n’obtienne pas la majorité des deux tiers au Parlement. Ce n’est pas une bonne chose de concentrer autant de pouvoir, à l’image du système présidentiel ».

Si l’AKP semble quasiment assuré de remporter le scrutin législatif, l’ampleur de sa victoire en revanche est beaucoup plus incertaine. Verdict dès demain soir.

Source:2011 euronews



Élections législatives turques de 2011

Les élections législatives turques de 2011 (2011 Türkiye genel seçimleri) se tiendront le 12 juin 2011, afin d'élire les cinq cent cinquante députés de la vingt-troisième législature de la Grande assemblée nationale de Turquie. Il s'agit du premier scrutin tenu à terme depuis 1977.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La domination de l'AKP

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Lors des élections législatives anticipées du 22 juillet 2007, le Parti pour la justice et le développement (AKP), du Premier ministre Recep Tayyip Erdoğan, au pouvoir depuis 2002, avait remporté une seconde majorité absolue consécutive avec 46,6 % des suffrages. Il avait tout de même perdu une vingtaine de sièges, le Parti d'action nationaliste (MHP) ayant réussi à entrer à la Grande assemblée nationale de Turquie. Bien qu'il se soit encore éloigné de la majorité des deux tiers, nécessaire pour désigner le président de la République, l'AKP est parvenu à faire élire son candidat, le ministre des Affaires étrangères Abdullah Gül, au troisième tour de scrutin, le 28 août suivant. Par ailleurs, plus d'une trentaine d'indépendants, dont une vingtaine de Kurdes, sont parvenus à se faire élire.

Changements

À l'occasion du référendum constitutionnel du 12 octobre 2007, les électeurs ont approuvé, à presque 69 %, la réduction de la durée d'une législature de cinq à quatre ans. Au mois d'avril 2010, les députés ont approuvé quelques modifications importantes dans la loi électorale, notamment la réduction de l'âge d'éligibilité, qui passe de 30 ans à 25 ans, l'augmentation de la durée de la campagne électorale, qui passe de vingt à trente jours, l'autorisation de faire campagne en langue kurde et l'installation d'urnes transparentes en remplacement des traditionnelles urnes en bois. Lors d'un vote à l'unanimité, organisé le 3 mars 2011, l'Assemblée a décidé que les élections législatives se tiendraient le 12 juin suivant, respectant ainsi la volonté exprimée par le Premier ministre.

Mode de scrutin

Le Parlement turc compte cinq cent cinquante députés, élus pour quatre ans au scrutin proportionnel, chacune des soixante-dix neuf provinces constituant une circonscription électorale. Les candidats présents sur la liste d'un parti politique ne sont élus que si leur formation a obtenu au moins 10 % des suffrages exprimés au niveau national, si elle a présenté deux candidats à chaque siège de député dans au moins la moitié des provinces, et si elle est bien implantée dans la moitié des provinces et un tiers des arrondissements provinciaux.

__
« Vouloir prouver des choses qui sont claires d'elles-mêmes, c'est éclairer le jour avec une lampe. »  


http://algerie-institution.blog4ever.com

Syfou
Syfou
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 5687
Age : 36
Emploi/loisirs : Les souvenirs s'envolent aussitot la la porte ouverte .
Humeur : Bien / H.M.D / Toujours.
Date d'inscription : 11/01/2010
Localisation : Dans un autre repère !

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Élections législatives turques

Message par Sphinx le Lun 13 Juin - 3:52

Erdogan, vainqueur pour la troisième fois

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le score obtenu par le premier ministre turc aux législatives de dimanche l'obligera à négocier avec l'opposition pour modifier la Constitution.

Un sourire jusqu'aux oreilles, un costume sans cravate pour soigner sa réputation d'homme proche du peuple : Recep Tayyip Erdogan était très décontracté lorsqu'il a voté dimanche matin dans le quartier d'Ümraniye, sur la rive asiatique d'Istanbul. Au vu des derniers sondages, le premier ministre avait de quoi être sûr de remporter les élections législatives et d'enregistrer ainsi sa troisième victoire à la suite depuis 2002. Le dépouillement de la quasi-totalité des bulletins, accordait dimanche 50 % à son Parti de la justice et du développement (AKP), lui permettant ainsi de former seul un gouvernement. Un score supérieur à celui de 46,6 % obtenu en 2007, mais qui lui donnera cependant moins de députés en raison du système électoral à la proportionnelle.

Sûrs d'eux, les islamo-conservateurs ont conduit une campagne a minima, à l'image de leur slogan «Que la stabilité continue, que la Turquie grandisse». Mettant en avant les bons résultats économiques de ces dernières années et l'amélioration des infrastructures dans tout le pays.

Dérives autoritaires

L'enjeu du scrutin de dimanche concerne l'après-élection. «Les questions épineuses tant sur le plan de la politique intérieure qu'extérieure ont été reléguées sur la liste “des choses à faire après les élections”», note Hugh Pope, spécialiste de la Turquie à l'ONG International Crisis Group. La relance des négociations d'adhésion à l'Union européenne, le règlement des problèmes kurde et chypriote, l'amélioration du système judiciaire ou la lutte contre la violence domestique constituent autant de défis qui vont «refaire surface dès que les députés se remettront au travail», précise-t-il.

Les mois à venir seront «un test de la maturité de la démocratie turque», analyse Sinan Ülgen, président du think-tank Edam. Une tâche colossale attend le prochain Parlement : l'élaboration d'une nouvelle Constitution pour remplacer celle héritée du coup d'État militaire de 1980. «Mon premier objectif sera de préparer une Constitution respectueuse des droits fondamentaux et des libertés, une Constitution que le peuple pourra s'approprier», a déclaré le premier ministre. Un quasi-consensus existe depuis des années sur la nécessité de réécrire la loi fondamentale afin d'établir un fonctionnement des institutions réellement démocratique.

Les dérives autoritaires d'Erdogan font cependant craindre à ses opposants une «poutinisation» du pouvoir. À plusieurs reprises, le premier ministre a fait part de son désir d'établir un régime présidentiel sur le modèle français ou américain, ce qui conférerait au chef de l'État de larges pouvoirs. Dans cette configuration, Erdogan pourrait être élu au suffrage universel dès 2014 et se représenter en 2019. Il deviendrait alors l'homme politique à la plus longue longévité à la tête du pays, après Atatürk, le fondateur de la République turque. Mais, une fois n'est pas coutume, les ambitions d'Erdogan ne font pas l'unanimité au sein de son parti, habituellement à ses ordres.

Source:*http://lefigaro.fr

__
"Quelle est la différence fondamentale entre une femme et un terroriste ? Avec le terroriste on peut négocier"
3

.、スフィンクス、


Spoiler:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Sphinx
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 8037
Age : 33
Emploi/loisirs : Mat
Humeur : Peu importe.
Date d'inscription : 19/12/2008
Localisation : S.B.A

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum