Bienvenue sur le forum non officiel de l'Etoile Nord-Africaine;

Afin de profiter pleinement de certains sujets sur le forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre espace si vous ne l'êtes pas encore.


http://www.intervalle-dz.com/
Sondage
Meilleurs posteurs
8022 Messages - 42%
5687 Messages - 30%
2215 Messages - 12%
1184 Messages - 6%
1142 Messages - 6%
207 Messages - 1%
142 Messages - 1%
128 Messages - 1%
94 Messages - 0%
87 Messages - 0%
Galerie


Octobre 2017
DimLunMarMerJeuVenSam
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    

Calendrier

Connexion

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur
Masculin
Nombre de messages : 8022
Age : 32
Emploi/loisirs : Mat
Humeur : Peu importe.
Date d'inscription : 19/12/2008
Localisation : S.B.A

Sujet / Message Démantèlement d'un réseau d'espionnage

le Sam 5 Juin - 1:37
Rappel du premier message :

Espionnage en Belgique au profit du gouvernement colombien.

« Les interceptions ne sont pas de la responsabilité des détectives du DAS. Elles ont été ordonnées depuis le siège présidentiel »
(Ernesto Samper Pizano, ex-président de Colombie, interview parue dans le journal Público, Madrid, 17 mai 2010)


Dans son édition du 19 mai passé, l’un des plus importants journaux de Belgique, Le Soir, a annoncé que le principal objectif de l’espionnage et des infiltrations du DAS, service de renseignement politique colombien, était de faire en sorte qu’il n’y ait pas d’opposition à la signature de l’Accord de libre échange entre l’Union européenne et la Colombie. Accord qui a été signé à Madrid, le jour même du Sommet Europe – Amérique Latine – Caraïbes. « En d’autres termes, l’Union prend le risque de signer un accord dont la prémisse a peut-être été manipulée par Bogotá », a déclaré le journal.

Ces enquêtes illégales du DAS n’ont pas été menées qu’en Belgique. Selon les informations connues jusqu’à présent, elles ont aussi eu lieu en France, en Suisse et en Espagne, et ont touché des personnalités politiques, des parlementaires européens, des défenseurs des droits humains, des ONG et des résidents colombiens. Il existait un autre but : enquêter pour manipuler, déformer et essayer de mettre un frein aux dénonciations de ces personnes quant aux constantes et graves violations des droits humains en Colombie. Et de la même manière, fouiller dans leurs activités politiques, leur vie personnelle et leurs relations présumées avec les guérillas colombiennes, afin d’utiliser des aspects qui pourraient nuire à leur image et ôter ainsi toute crédibilité à leur travail de dénonciation.

D’autre part, Le Soir et d’autres médias belges ont annoncé que le magazine MO*, dans son édition de juin, donnerait des détails sur les activités d’espionnage réalisées par les agents colombiens en Belgique à l’encontre du Parlement européen et des Organisations non gouvernementales Broederlijk Delen, Oxfam Solidarité, ainsi que du Bureau International des Droits Humains Action Colombie, Oidhaco. Selon ce que publiera MO*, ces noms figurent dans les documents que le Ministère public colombien a trouvé dans les bureaux du DAS pendant les enquêtes. [1] La revue déclare que le gouvernement colombien a enquêté pour savoir « si les collaborateurs de Broederlijk Delen avaient d’autres relations que professionnelles avec les collaborateurs des organisations partenaires colombiennes. » MO* dit que le directeur du DAS s’est déplacé jusqu’en Belgique pour tenter de limiter l’impact du scandale, et a eu une réunion avec la directrice de Broederlijk Delen, entre autres.

Dans le même temps, les trois grandes fédérations syndicales de Belgique ont rendu public un communiqué, auquel se sont associées de nombreuses Associations non gouvernementales, dans lequel elles se disent « stupéfaites »par les activités d’espionnage du DAS, « car ceci constitue une ingérence extrêmement grave dans la souveraineté de notre pays », dit le texte. La forte réaction de ces organisations, passée sous silence en Colombie et dans presque toute l’Europe, ainsi que le malaise provoqué dans l’opinion publique, a mis en danger la ratification d’accords commerciaux entre l’Union Européenne et la Colombie, pour laquelle la signature de la Belgique est décisive.

Les signataires ont demandé que soit menée de toute urgence une enquête complète sur les activités du DAS en Belgique, et que les responsables rendent des comptes devant la justice. « Nous demandons dans l’immédiat que le ministère des Affaires étrangères fasse les démarches nécessaires vis-à-vis de l’Ambassadeur de Colombie en Belgique, et que le ministère de la Justice et celui de l’Intérieur ainsi que nos services de renseignement fassent eux aussi les démarches nécessaires que la gravité de la situation impose, » ponctue le communiqué.

par Hernando Calvo Ospina

__
"Quelle est la différence fondamentale entre une femme et un terroriste ? Avec le terroriste on peut négocier"
3

.、スフィンクス、


Spoiler:



Invité
Invité

Sujet / Message Re: Démantèlement d'un réseau d'espionnage

le Dim 7 Nov - 20:13
Ce que les Chinois ont fait sur plusieurs générations, nous pouvons le faire en moins deux générations. L'histoire nous apprend que plus nous avançons dans l'histoire et moins nous perdons du temps pour arriver au but que nous nous fixons.
Droit_De_l'Homme
Adm
Adm
Nombre de messages : 1184
Date d'inscription : 22/07/2010

Sujet / Message Re: Démantèlement d'un réseau d'espionnage

le Lun 8 Nov - 2:48
Il est temps de l'y être, non pas aveugle, mais plutôt par le concret. flags2758
abdelmalek
Adm
Adm
Nombre de messages : 1142
Date d'inscription : 28/03/2009

Sujet / Message Re: Démantèlement d'un réseau d'espionnage

le Lun 8 Nov - 9:46
nous n'allons découvrir l'impossible:les japonnais en 1960 on disait d'eux des copieurs ,eux répliqué que non mais par contre nous améliorant vos idées ,c'est ce que les asiatiques en fait: et le dragon c'est réveillé dans toutes l'Asie.
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur
Nombre de messages : 8022
Date d'inscription : 19/12/2008

Sujet / Message Re: Démantèlement d'un réseau d'espionnage

le Ven 26 Nov - 1:30
Le déserteur de l’armée marocaine, Abdelilah Issou : « Ma vie est en danger »



« Les services de renseignements marocains ont tenté de me kidnapper à Madrid (Espagne), donc ma vie est en danger à tout moment. S’il m'arrive quoi que ce soit, c'est les services de renseignements du Makhzen et l'ambassade du Maroc à Madrid », a déclaré Abdelilah Issou.

Troisième et dernière partie

Anouar Malek : qu’en est-t-il du peuple marocain ?

Abdelilah Issou : le peuple marocain vit toujours dans la pauvreté des années soixante et soixante-dix. En général, il se contente de regarder ce que font les personnalités influentes, ou bien occupé par des questions futiles qui ne lui sont d’aucune utilité. Des fois ces questions banales sont crées par le Makhzen pour distraire et endormir le peuple marocain et afin de cacher ses échecs et ses scandales. Les richesses maritimes sont exploitées par les étrangers et les généraux marocains, notamment Ben Slimane et Benani.

Anouar Malek : vous avez parlé de quelques personnalités influentes, notamment du général Abdelaziz Benani qui occupe le poste d’inspecteur général des forces armées royales marocaines, pouvez-vous nous fournir plus de détails ?

Abdelilah Issou : j’ai su après ma désertion de l’armée que le général Abdelaziz Benani, qui occupait le poste de chef de la région sud qui englobe le Sahara Occidental, est impliqué dans le trafic et le commerce juteux de la drogue avec de dangereux réseaux internationaux. A cette époque là, il possédait une société de boissons gazeuses. La production de cette entreprise est vendue aux unités de l’armée au Sahara Occidental. Le siège central de cette entreprise appelée « Bottling International » se trouvait dans la ville de Tanger. Les camions de cette entreprise sont utilisés pour transporter la cocaïne du port d’el Ayoun à Tanger, où elle est stockée avant d’être acheminée vers l’Europe en utilisant les réseaux de transport du Haschish. Des « Empereurs » colombiens de la drogue ont transformé le Maroc comme en plateforme de transit de la cocaïne vers l’Europe. Des opérations de cette envergure ne peuvent pas être montées sans l’aide des autorités locales, moi personnellement je suis convaincu que le général Benani est impliqué dans ces affaires.

Le CNI est omni présent, même dans la chambre à coucher du roi

Anouar Malek : vous accusez les services de renseignements espagnols d’infiltrer les coulisses de l’Etat et de ses institutions marocaines, avez-vous des données sur ce sujet ?

Abdelilah Issou : les services de renseignements espagnols « Centro nacional de Inteligencia » (CNI) ont infiltrés toutes les institutions marocaines du palais royal jusqu’à la petite caserne de l’armée, de la gendarmerie ainsi que de la police. La coopération entre eux est une réalité. Ainsi, cela contredit ce qui a été médiatisé à propos d’un conflit opposant entre les institutions marocaines et le CNI. Pire, il y a des officiers supérieurs marocains qui transmettent régulièrement des rapports contenant des informations militaires à la CNI, notamment ce qu’on appelle « Psycological Profiles » de certains officiers supérieurs et même sur de petits officiers qui occupent des postes sensibles. Ces rapports contenaient les points faibles, défauts de ces officiers pour faciliter leur infiltration. Les rapports contenaient, en outre, des informations détaillées sur les unités militaires, les armes à leur disposition et tout ce qui concerne la situation au Sahara Occidental, particulièrement lors des Intifada du peuple sahraoui pour leur autodétermination.

C’est ainsi que les services de renseignements marocains ont tenté de me kidnapper à Madrid

Anouar Malek : Vous avez déposé plainte à Madrid contre les services de renseignement marocains que vous accusez de tentative de kidnapping, que s’est-t-il passé au juste ?

Abdelilah Issou : En mois de janvier 2009 des informations me sont parvenues du Maroc. C’était des informations inquiétantes, selon lesquelles le Makhzen voulait me kidnapper et me renvoyer au Maroc. La source de l’information était fiable à 100 %. En mois de mars 2009 j’ai quitté mon travail, j’ai rangé mes affaires et je me suis refugié en Colombie (Amérique Latine), où y avais passé près de six (6) mois. J’étais caché et je n’ai contacté personne. Par la suite, j’ai décidé de retourner à Madrid. Le 21 aout à 7 :30 du matin, alors que je rentrais chez moi après une séance de sport matinale, j’ai été surpris par une personne armée descendue d’une voiture. Cette personne m’a tenu par le bras et a tenté de m’embarquer dans le véhicule par la force. J’ai me suis battu et résisté, ainsi j’ai pu lui échapper. Je me suis enfui en courant. J’ai préféré mourir plutôt que de retourner au Maroc. En effet, je croyais que l’homme armé allait tirer sur moi. Cependant, il ne l’a pas fait, par ce qu’il y avait une personne non loin de l’endroit où se sont déroulés les faits. Le témoin, d’ailleurs, a confirmé mes propos devant la police. Tout en sachant le danger qui plane sur moi, les autorités espagnoles n’ont pris aucune mesure pour assurer ma sécurité.

Anouar Malek : pensez-vous que votre vie est encore en danger ?

Abdelilah Issou : je suis menacé de mort à chaque instant. Du moment que les services de renseignements marocains ont essayé de me kidnapper, donc je suis leur cible. Après mon départ de Rabat, les membres de ma famille ont été interrogés durant de longs mois. Ma défunte mère est décédée de stress et de chagrin. Une fois les services de renseignement ont arrêté mon père et ont dit qu’ils le garderaient comme otage jusqu’à ce que je me rende. A cette époque mon père avait 70 ans.

Anouar Malek : un dernier mot

Abdelilah Issou : à travers la tribune du journal Echorouk, dont je suis un fidele lecteur, je lance un appel au monde entier : ma vie est en danger. S’il m’arrive quelque malheur j’en jette toute la responsabilité sur les services de renseignements marocains et l’ambassade du Maroc ici à Madrid. Ma sécurité devrait être assurée par les autorités espagnoles et le haut commissariat des refugiés (HCR). Je tiens enfin à remercier le journal Echorouk pour m’avoir donné une occasion pour m’exprimer.


Echorouk Online
abdelmalek
Adm
Adm
Nombre de messages : 1142
Date d'inscription : 28/03/2009

Sujet / Message Re: Démantèlement d'un réseau d'espionnage

le Dim 28 Nov - 13:08
ils ont pourri leur pays par le bakchich et la drogue ,en plus ils ont mis leurs voisins avecs ces virus ;on ne leur pardonne pas,.nous aimons trop l'algerie pour la laisser entre des crapules, qui souillerai le sang des martyrs.
pour moi je suis heureux et fiers que nous nous mettons a l'heure des drones ,ça ma fait énormément plaisir et fier, merci a nos scientifiques.
Syfou
Adminstrateur
Adminstrateur
Nombre de messages : 5687
Date d'inscription : 11/01/2010

Sujet / Message Re: Démantèlement d'un réseau d'espionnage

le Ven 24 Déc - 22:36
Des cellules d'espionnage démantelées en Syrie et Liban après des aveux d'un Egyptien

LE CAIRE - Les aveux d'un Egyptien accusé d'espionnage ont permis le démantèlement de trois cellules travaillant pour le compte d'Israël au Liban et en Syrie, où un agent aurait été exécuté le mois dernier, ont rapporté vendredi des journaux égyptiens.

L'Egyptien Tarek Abdel Razzak, 37 ans, propriétaire d'une société d'import-export, arrêté en mai dernier, a récemment été accusé d'espionnage au profit d'Israël avec deux Israéliens actuellement en fuite et contre lesquels un mandat d'arrêt a été diffusé.

Selon le quotidien al-Masri al-Yom (indépendant) citant un source de sécurité proche de l'enquête, le Caire a informé le Liban et la Syrie des activités de l'espion égyptien.

Ce denier a avoué que ses deux contacts israéliens lui avaient demandé de se rendre à plusieurs reprises en Syrie sous un faux nom pour importer des produits syriens mais l'objet réel de ces déplacements était de remettre d'importantes sommes d'argent à un responsable (syrien) de sécurité "travaillant dans un service sensible".

Un autre journal indépendant, Al Shourouk, affirme que l'Egyptien a fourni aux enquêteurs une copie des rapports transmis aux renseignements israéliens par un expert syrien en chimie travaillant dans un service de sécurité lié au programme nucléaire syrien.

D'après les aveux de l'Egyptien, l'expert syrien travaillait pour le compte d'Israël depuis 13 ans. Cet agent a été exécuté le mois dernier, selon Al Shourouk, qui ne cite pas de source.

Le 6 septembre 2007, Israël avait lancé un raid aérien, détruisant un réacteur nucléaire construit secrètement par la Syrie.

Se basant toujours sur ces aveux, les journaux égyptiens ont indiqué que Tarek Abdel Razzak, avait tenté de recruter le rédacteur en chef du journal Ad Diyar, proche de la Syrie et du Hezbollah chiite libanais, mais ses efforts ont échoué.

Dans son éditorial, vendredi, Ad Diyar a confirmé que son rédacteur en chef, Charles Ayoub avait été approché par l'Egyptien qui a proposé son aide pour réaliser un documentaire sur des questions arabes, mais le journaliste libanais a catégoriquement rejeté l'offre.

Le dossier de l'Egyptien et des deux Israéliens a été récemment déféré devant la Haute cour de sûreté de l'Etat, une juridiction d'exception relevant de la législation sur l'état d'urgence.

Les trois hommes sont accusés "d'espionnage et de mise en danger des intérêts supérieurs de l'Egypte" et "d'exercice d'activités qui auraient pu mener à la rupture des relations" avec la Syrie et le Liban, selon une source judiciaire.

L'Egyptien est accusé d'avoir fourni aux deux Israéliens, de mai 2007 à mai 2010, des informations sur des Egyptiens, des Syriens et des Libanais travaillant dans le domaine des télécommunications, et d'avoir sélectionné ceux susceptibles de coopérer avec le Mossad, les services secrets israéliens.

(AFP )
avatar
abdelmalek
Adm
Adm
Masculin
Nombre de messages : 1142
Age : 69
Emploi/loisirs : médecin
Humeur : sinusoidale
Date d'inscription : 28/03/2009
Localisation : ALGERIENNE

Sujet / Message Re: Démantèlement d'un réseau d'espionnage

le Dim 26 Déc - 12:11
leçon a tirée :donc on ce sert des égyptiens pour pénétrer les points stratégiques des pays arabes.
faire un bilans des universitaires et chercheurs en plus des entreprises stratégiques privés et publique:qui fait quoi: la surveillance des programmes qui implique nos universitaires a l'étranger .ils doivennt s'impliquaient par des rapports post congrès . on doit leur faire comprendre que tous est stratégiques:la surveillance s'impose d'elle même.
avatar
Syfou
Adminstrateur
Adminstrateur
Masculin
Nombre de messages : 5687
Age : 34
Emploi/loisirs : Les souvenirs s'envolent aussitot la la porte ouverte .
Humeur : Bien / H.M.D / Toujours.
Date d'inscription : 11/01/2010
Localisation : Dans un autre repère !

Sujet / Message Re: Démantèlement d'un réseau d'espionnage

le Mer 19 Jan - 23:23
L’agent du Mossad qui a assassiné le physicen nucléaire iranien avoue…



L’agent du Mossad qui a assassiné le physicen nucléaire iranien avoue…

C’est sans doute l'un des plus importants coups de filet de contre-espionnage que les autorités iraniennes ont réalisé ces derniers temps ! Car non seulement, elles ont réussi à arrêter l’agent du Mossad qui a assassiné en 2010 l’expert nucléaire Massoud Ali Mohammadi, mais c’est tout un réseau du Mossad qui a été démantelé !

Le ministère de la sécurité iranienne a ainsi publié des images sur les aveux de l’agent du Mossad (services secrets israéliens, ndlr), Majid Jamali Fash, dans lesquels il raconte qu’il s’est rendu à Tel Aviv où il a été formé par des officiers de l'armée israélienne pour commettre des assassinats. Il a souligné que le Mossad israélien a recruté d'autres éléments, qui ont eux aussi reçu une formation dans une base à proximité de Tel Aviv. Selon un reportage diffusé à la télévision d'État iranienne, l’agent Fash est "un agent d'un réseau terroriste travaillant pour le Mossad et l'élément clé qui est derrière l'assassinat de l’expert nucléaire Mohammadi".

Le site internet de la télévision d'État iranienne rapporte que Fash a affirmé : "lors d'un voyage à Tel Aviv, j'ai rencontré un certain nombre d'officiers supérieurs israéliens dans une base, sur la route entre Jérusalem et Tel Aviv. Là, j'ai appris plusieurs choses comme fabriquer et fixer une bombe sous les voitures". Et de poursuivre : "On m’a donné un plan très précis de la maison de Mohammadi pour me familiariser avec l'environnement et la situation réelle de l'assassinat. Je me suis entraîné à plusieurs reprises à faire exploser des bombes dans une base près de Tel Aviv".

Le ministère a indiqué que les autorités sécuritaires iraniennes ont confisqué des documents liés à l’assassinat et aux activités d'espionnage du Mossad, en Iran. Elles ont noté que le Mossad a utilisé un certain nombre de bases en Europe et dans les pays voisins de l'Iran.

Source : Al-Manar TV



__
« Vouloir prouver des choses qui sont claires d'elles-mêmes, c'est éclairer le jour avec une lampe. »  


http://algerie-institution.blog4ever.com

avatar
abdelmalek
Adm
Adm
Masculin
Nombre de messages : 1142
Age : 69
Emploi/loisirs : médecin
Humeur : sinusoidale
Date d'inscription : 28/03/2009
Localisation : ALGERIENNE

Sujet / Message Re: Démantèlement d'un réseau d'espionnage

le Jeu 20 Jan - 9:26
les tentacules du mossad a prendre au sérieux. d'autant que certains services arabes travaille avec eux . dans le cas de l'iran :il y a d'autres services français américain ect.. qui crée l'émail a tisser.
avatar
Invité
Invité

Sujet / Message Re: Démantèlement d'un réseau d'espionnage

le Mer 2 Fév - 3:16
Oman: démantèlement d'une cellule d'espionnage émiratie

Le sultanat d'Oman a annoncé dimanche avoir démantelé une cellule d'espionnage au profit des Emirats arabes unis dont les activités étaient dirigées contre son régime politique et son armée.

"Les services de sécurité du sultanat ont réussi à démanteler une cellule d'espionnage relevant de la sûreté de l'Etat des Emirats arabes unis et qui prenait pour cible le régime d'Oman et les mécanismes d'action du gouvernement et de l'armée", a déclaré un porte-parole des services de sécurité, cité par l'agence officielle Ona.

Il n'a pas fourni d'autres détails sur cette cellule, dont le démantèlement pourrait mettre à mal les bonnes relations entre le sultanat d'Oman et les Emirats arabes unis, tous deux membres du Conseil de coopération du Golfe (CCG) qui groupe aussi l'Arabie saoudite, Bahreïn, le Koweït et Qatar.

"romandie.com

avatar
abdelmalek
Adm
Adm
Masculin
Nombre de messages : 1142
Age : 69
Emploi/loisirs : médecin
Humeur : sinusoidale
Date d'inscription : 28/03/2009
Localisation : ALGERIENNE

Sujet / Message Re: Démantèlement d'un réseau d'espionnage

le Mer 2 Fév - 11:52
la vigilance est de mise. car nous avons trop d'ennemies ;ils veulent notre peau. miser sur la science.
avatar
Invité
Invité

Sujet / Message Re: Démantèlement d'un réseau d'espionnage

le Dim 6 Fév - 15:32
docteur, on connait nos ennemis ....et dans le renseignement, je pense que la notion amis n'éxiste pas.
avatar
abdelmalek
Adm
Adm
Masculin
Nombre de messages : 1142
Age : 69
Emploi/loisirs : médecin
Humeur : sinusoidale
Date d'inscription : 28/03/2009
Localisation : ALGERIENNE

Sujet / Message Re: Démantèlement d'un réseau d'espionnage

le Dim 6 Fév - 16:24
mehdi bonsoir,:les ennemies peuvent devenir des amis:le cas de la deuxiéme guerre mondiale qui a montré un bouleversement du renseignement nous pouvons avoir les mêmes intérêts et lier une amitiés pour nos intérêts ,mais chacun sa marmite.je dis ce que je pense ;je sais que je ne t'apprends rien ,mais discuter sa réchauffe le coeur.
avatar
abdelmalek
Adm
Adm
Masculin
Nombre de messages : 1142
Age : 69
Emploi/loisirs : médecin
Humeur : sinusoidale
Date d'inscription : 28/03/2009
Localisation : ALGERIENNE

Sujet / Message Re: Démantèlement d'un réseau d'espionnage

le Lun 13 Juin - 16:38
je veux des responsables jaloux pour le pays la soif de trés bien faire pour que ce pays rayonne. les aérofreins existent ils font partie de la planéte des jaloux qui bloque.
avatar
ZIGHOUD
Membractif
Membractif
Masculin
Nombre de messages : 87
Age : 50
Date d'inscription : 07/10/2010
Localisation : ALGERIE

Sujet / Message AVIS

le Ven 8 Juil - 23:16
SI LE SILENCE EST D OR ET QUE LA PLUS GRANDE VERTUE DE LA GRANDE MUETTE EST SA GRANDE DISCRETION DANS L ACTION JE PERSISTE A COIRE QUE DE LA DISCUTION JAILLIRA LA LUMIERE IL FAUT ETUDIER LES NOUVELLES THEORIES DE MANAGEMENT ..BENCHMARKING ET REENGENIRING TQM ... JE VOUS PREPARE UN DOSIER DURANT MON CONGE PROMIS.
ZIGHOUD
avatar
ZIGHOUD
Membractif
Membractif
Masculin
Nombre de messages : 87
Age : 50
Date d'inscription : 07/10/2010
Localisation : ALGERIE

Sujet / Message Démantèlement d'un réseau d'espionnage

le Ven 8 Juil - 23:32
VOIR L AVENIR EST POSSIBLE A CONDITION D AVOIR UN LABO STÉRILISÉ DES INTOX ET DE FAIRE CONFIANCE A DES ILLUMINES EN PLUS CELA N ENGAGE A RIEN CE NE SONT QUE DES OPTIONS SUPPLÉMENTAIRES QU UN VRAI CHEF DOIT AVOIR ENTRE LES MAINS POUR QUE SES DÉCISIONS SOIENT PRISE DANS LA SAGESSE ET LA GLOBALITÉ S EN TENIR AUX POINTS DOC DONNERA TOUJOURS LES MÊMES RÉSULTATS
ALORS J ESPÈRE QUE LA NOUVELLE EQUIPE ME COMPRENDRA ET PRENDRA AU MOINS LE TEMPS DE ME LIRE
PATIENTE ET TÉNACITÉ CRÉENT LA VOLONTÉ QUI BRISERA LES CHAINES ET DÉFONCERA LES MURAILLES BÂTIES POUR DES RAISONS OBSOLÈTES ET DANGEREUSES.
ZIGHOUD
avatar
Invité
Invité

Sujet / Message Re: Démantèlement d'un réseau d'espionnage

le Mar 12 Juil - 22:07
Géorgie/espionnage : la présidence justifie l'arrestation de 4 photographes
08 juillet 2011
TBILISSI - Les quatre photographes arrêtés en Géorgie sont des espions infiltrés dans le pays et les poursuites engagées contre eux n'ont rien à voir avec leur travail de journaliste, a indiqué vendredi la présidence géorgienne.

Je dois dire les choses très clairement: cette affaire concerne une infiltration grave (d'espions) dans nos institutions et n'a rien à voir avec le journalisme ou l'activité de médias, a indiqué la porte-parole du président géorgien Mikheïl Saakachvili dans un communiqué.

Les détenus sont le photographe personnel de M. Saakachvili, Irakli Guédenidzé, son épouse Natia, également photographe, Zourab Kourtsikidzé, de l'agence européenne EPA, et Guiorgui Abdaladzé, employé au service de presse du ministère géorgien des Affaires étrangères.

Ils sont accusés d'appartenir à un réseau d'espionnage travaillant au profit d'une puissance étrangère. Tbilissi n'a cependant pas révélé de quel pays il s'agissait, et l'affaire a été classée secret, selon un avocat de la défense qui s'est refusé à révéler le contenu du dossier.

Toutes les affaires d'espionnage des dernières années en Géorgie ont été liées à la Russie.

Les deux pays se sont livrés en août 2008 une guerre éclair pour le contrôle de la région séparatiste géorgienne de l'Ossétie du Sud. Le conflit s'est soldé par la défaite de Tbilissi et la reconnaissance par Moscou de l'indépendance de l'Ossétie du Sud et de l'Abkhazie, un autre territoire géorgien, non reconnue par Tbilissi et l'Occident.

Réagissant à l'arrestation de son photographe, l'agence EPA a pris sa défense, indiquant qu'il avait toujours travaillé en respectant l'éthique journalistique et dans le cadre autorisé par les autorités géorgiennes.

De son côté, l'avocat de Guiorgui Abdaladzé a qualifié les accusations d'absurdes.

Vendredi, une trentaine de journalistes se sont réunis pour manifester en silence contre les autorités géorgiennes. Ils se sont rassemblés devant le siège du ministère de l'Intérieur, arborant des bandeaux noirs sur les yeux et se tenant par la main.

C'est une protestation contre les autorités, qui mettent la pression sur les médias, qui souffrent d'espionite, qui arrêtent des journalistes et ne donnent aucune raison valable à cela, a déclaré l'un deux à l'AFP, Mamouka Glonti.

Selon les médias géorgiens, l'enquête est toujours en cours et les journalistes risquent jusqu'à 12 ans de prison s'ils sont condamnés pour espionnage.

Un représentant de l'ONG Reporters sans frontières s'est alarmée vendredi de la situation.

C'est très inquiétant que certains des plus importants photographes de journalisme en Géorgie soient accusés d'espionnage, a déclaré Johann Bihr à l'AFP.
"Romandie News
avatar
abdelmalek
Adm
Adm
Masculin
Nombre de messages : 1142
Age : 69
Emploi/loisirs : médecin
Humeur : sinusoidale
Date d'inscription : 28/03/2009
Localisation : ALGERIENNE

Sujet / Message Re: Démantèlement d'un réseau d'espionnage

le Mer 13 Juil - 12:33
UN JOURNALISTE DOIT ËTRE A LA HAUTEUR DE SA MISSION:D INFORMER MAIS DE NE PAS JOUER AU COLOMBO. SINON IL PI2TINE SUR UN TERRAIN DANGEREUX QU IL NE MAITRISE PAS A 100% ET IL PEUT SE FAIRE BRULER.
avatar
abdelmalek
Adm
Adm
Masculin
Nombre de messages : 1142
Age : 69
Emploi/loisirs : médecin
Humeur : sinusoidale
Date d'inscription : 28/03/2009
Localisation : ALGERIENNE

Sujet / Message Re: Démantèlement d'un réseau d'espionnage

le Jeu 14 Juil - 11:21
la seule richesse est l'homme par le travaille.
avatar
abdelmalek
Adm
Adm
Masculin
Nombre de messages : 1142
Age : 69
Emploi/loisirs : médecin
Humeur : sinusoidale
Date d'inscription : 28/03/2009
Localisation : ALGERIENNE

Sujet / Message Re: Démantèlement d'un réseau d'espionnage

le Lun 18 Juil - 10:25
Réputation du message : 100% (1 vote)
il faut être le grand dragon dans cet espace des connaissances ,et parmi le futur il faut dénicher nos meilleurs savants et les aidés a donné le meilleur de même pour le rayonnement de l'ALGERIE.
avatar
Invité
Invité

Sujet / Message Re: Démantèlement d'un réseau d'espionnage

le Jeu 1 Déc - 19:16
Iran : douze agents de la cia interpellés (source)

24.11.2011
Les services spéciaux iraniens ont arrêté 12 agents de la CIA infiltrés dans le pays, a annoncé un membre de la commission pour la sécurité nationale et la politique étrangère du parlement iranien, Parviz Sorouri, cité jeudi par les médias occidentaux.

Selon la source, les agents américains soutenus par Israël envisageaient de porter atteinte à la sécurité, à la puissance militaire et au programme nucléaire de l'Iran.

Les informations sur la nationalité des suspects ainsi que la date de leur interpellation n'ont pas été dévoilées pour le moment.

Citant une source au sein des renseignements américains, la télévision américaine ABC a annoncé mardi qu'une dizaine d'agents travaillant pour la CIA avaient été démasqués et arrêtés au Liban et en Iran au cours des six derniers mois. Il s'agit d'agents recrutés par la CIA pour espionner l'Iran et le mouvement islamiste Hezbollah au Liban. Le démantèlement de ces réseaux de renseignement complique la surveillance du programme nucleaire iranien et des projets du Hezbollah contre Israël.


"ria novosti
avatar
Invité
Invité

Sujet / Message Re: Démantèlement d'un réseau d'espionnage

le Dim 4 Déc - 17:51
Lu et approuvé zighoud
avatar
abdelmalek
Adm
Adm
Masculin
Nombre de messages : 1142
Age : 69
Emploi/loisirs : médecin
Humeur : sinusoidale
Date d'inscription : 28/03/2009
Localisation : ALGERIENNE

Sujet / Message Re: Démantèlement d'un réseau d'espionnage

le Mar 6 Déc - 9:30
les services ne dorment pas et ne chôment pas :la cia et le mossad :toujours le même méthode de recrutement:le fichier des services iraniens et du ezbollah est a jours:le lion ne ferme jamais les deux yeux.
avatar
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur
Masculin
Nombre de messages : 8022
Age : 32
Emploi/loisirs : Mat
Humeur : Peu importe.
Date d'inscription : 19/12/2008
Localisation : S.B.A

Sujet / Message Re: Démantèlement d'un réseau d'espionnage

le Sam 14 Juil - 1:28
Biélorussie: démantèlement d’une antenne de renseignement lituanien

Le Comité de sécurité d’Etat de la Biélorussie a coupé court à l’espionnage de citoyens biélorusses au profit des services secrets lituaniens, rapporte jeudi le Centre d’information et de relations publiques du KGB du pays.

« Les collaborateurs du KGB ont interpellé M. »F », chef d’antenne du renseignement militaire lituanien en Biélorussie, et ses agents biélorusses pris en flagrant délit de transfert d’informations top secret », lit-on dans le communiqué.

Selon le document, les supports électroniques et d’autres objets et matériaux saisis lors de l’opération d’interpellation témoignent de l’espionnage auquel se livraient ces individus pour obtenir des renseignements d’ordre militaire, y compris dans le cadre du système de sécurité uni de l’Union Russie-Biélorussie.

« Le fait de collaboration de citoyens biélorusses soupçonnés d’espionnage avec les services secrets lituaniens a été confirmé par des preuves recueillies par l’instruction, ainsi que par leurs propres aveux « , dit le communiqué.

D’après les experts, les renseignements que les individus interpellés s’apprêtaient à transmettre aux services secrets lituaniens constituent un secret d’Etat. Il s’agit dans ce cas précis d’un délit passible de 7 à 15 ans de prison.

Source:chretiente.info

__
"Quelle est la différence fondamentale entre une femme et un terroriste ? Avec le terroriste on peut négocier"
3

.、スフィンクス、


Spoiler:


avatar
abdelmalek
Adm
Adm
Masculin
Nombre de messages : 1142
Age : 69
Emploi/loisirs : médecin
Humeur : sinusoidale
Date d'inscription : 28/03/2009
Localisation : ALGERIENNE

Sujet / Message Re: Démantèlement d'un réseau d'espionnage

le Sam 14 Juil - 13:40
AU SUIVANT/ CAR ON NE VIT QUE POUR CE QUE LE VOISIN FAIT OU D2FAIT;ET VOIL0 QUE LA GRANDE RUSSIE REVIENT AVEC LA CHINE SUR LA SC2NE INTERNATIONALE;
avatar
matriochkas
Membre
Membre
Masculin
Nombre de messages : 48
Age : 34
Date d'inscription : 18/05/2013
Localisation : Batna city

Sujet / Message Un réseau d’espionnage de six individus démantelé à l’est du pays ils travaillaient pour le mossad

le Lun 1 Juil - 13:08
Un réseau d’espionnage de six individus démantelé à l’est du pays ils travaillaient pour le mossad


Des plans de sites stratégiques vitaux des wilayas de l’est du pays, Skikda, Tébessa et Annaba, ainsi qu’à Alger, ont été saisis par les services de sécurité.

Composé de trois Marocains, deux Tunisiens et un Algérien, un réseau maghrébin d’espionnage contre l’Algérie, a été démantelé, à l’est du pays, apprend-on de source sécuritaire. Les éléments du réseau fournissaient des renseignements à caractère stratégique, social, économique, sécuritaire et même religieux aux services secrets israéliens, le Mossad, a révélé notre source. Le modus operandi de ce groupe consistait à acheminer des informations à travers deux bureaux servant de vitrine pour le réseau. Les agissements suspects du réseau n’ont pas laissé indifférents les services de renseignements algériens.
Ces derniers, au bout de minutieuses investigations, sont parvenus à collecter des informations faisant état d’activité suspecte des éléments du réseau, poursuit la même source. Après plusieurs jours d’investigations et de filatures des six individus, les mêmes services ont découvert le réseau qui activait sous la couverture d’un bureau de consultation juridique, implanté au coeur de la rue Didouche-Mourad à Alger. Des plans des sites stratégiques vitaux des wilayas de l’est du pays, Skikda, Tébessa, Annaba et Alger, ont été saisis, rapporte notre source.
Les informations recueillies portaient sur les mosquées, les établissements scolaires, les zones sécuritaires et même les places publiques, ainsi que tous les sites stratégiques dans ces wilayas, devait-on ajouter. Par ailleurs, une liste de noms de personnes et des photos d’endroits cités ci-dessus ont été saisis par les services de sécurité. Selon les explications fournies par notre source, le bureau qui servait de couverture, prétendait procurer des conseils juridiques aux investisseurs désirant s’installer en Algérie.
Plusieurs déplacements dans les wilayas de l’Est, ont été effectués par les membres du réseau qui recrutait pour les besoins de sa mission d’espionnage des filles pour assurer la soi-disant consultation juridique, leur promettant de les envoyer en Europe, contre des informations qu’elles fourniraient devait révéler notre source. Selon les éléments de l’enquête, des sondages opérés par les éléments du réseau au niveau des wilayas de l’est du pays, où ils s’informaient sur le niveau de vie des populations, leurs revenus, leurs tendances politiques et religieuses, entre autres, ont été mis à nu.
Par ailleurs, et selon la même source, les investigations menées par les services de sécurité ont aussi abouti à la découverte de l’implication directe ou indirecte de parties étrangères.
Ces dernières utilisaient des émigrants clandestins travaillant illégalement sur les chantiers du bâtiment et dans le commerce informel notamment, moyennant de fortes sommes d’argent, pour les uns et la promesse de les envoyer en Europe pour les autres, a encore expliqué notre source.
Au moment où nous mettons sous presse, les personnes impliquées dans cette affaire, continuent de fournir des informations sur l’activité du réseau. Ainsi, d’autres éléments ont surgi dans cette affaire d’espionnage sur l’Algérie, faisant état de l’implication de médecins, résidents légalement en Algérie, notamment dans les villes frontalières de la région est du pays. Les services en charge de l’enquête, poursuivent leurs investigations à l’effet de cerner les parties impliquées dans cette toile d’araignée. Il est à noter que les membres de ce réseau d’espionnage seront présentés ultérieurement au magistrat instructeur de la circonscription de compétence.
Le démantèlement du réseau qui n’a pas encore livré tous ses secrets, atteste si besoin est du degré de vigilance et de professionnalisme dont font montre au quotidien les services de sécurité algériens. Ce qui renseigne également que l’heure est désormais à la vigilance car la sécurité du pays concerne tous les Algériens.

__
Je suis de retour.
When i was born, devil said : oh, shit ! competition.
Contenu sponsorisé

Sujet / Message Re: Démantèlement d'un réseau d'espionnage

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum