Bienvenue sur le forum non officiel de l'Etoile Nord-Africaine;

Afin de profiter pleinement de certains sujets sur le forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre espace si vous ne l'êtes pas encore.


http://www.intervalle-dz.com/
Sondage
Meilleurs posteurs
8022 Messages - 43%
5687 Messages - 30%
2215 Messages - 12%
1184 Messages - 6%
1142 Messages - 6%
207 Messages - 1%
128 Messages - 1%
94 Messages - 0%
87 Messages - 0%
87 Messages - 0%
Galerie


Août 2017
DimLunMarMerJeuVenSam
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Calendrier

Connexion

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur
Masculin
Nombre de messages : 8022
Age : 31
Emploi/loisirs : Mat
Humeur : Peu importe.
Date d'inscription : 19/12/2008
Localisation : S.B.A

Sujet / Message Actualité au Sénégal

le Ven 22 Juil - 23:39
Craintes de nouvelles violences un mois après des émeutes à Dakar


DAKAR - Dakar vit dans la crainte de nouvelles violences samedi, des manifestations d'opposants et de partisans du pouvoir étant prévues un mois après des émeutes contre une réforme électorale controversée, abandonnée sous la pression de la rue et des critiques à l'étranger.

"Le 23 juillet de tous les dangers", titrait jeudi le site d'informations en ligne Dakaractu, car "avec d’un côté un pouvoir qui va mobiliser toutes ses forces de sécurité pour protéger un meeting où il attend un demi-million de personnes et, de l’autre, une opposition soutenue par la société civile et les mouvements populaires, le pire est à craindre".

Ces manifestations vont se tenir un mois jour pour jour après les émeutes du 23 juin, ayant fait une centaine de blessés, contre un projet de loi visant à faire élire un président et un vice-président avec un minimum de 25% des voix au premier tour de l'élection présidentielle de février 2012.

Le président Abdoulaye Wade, acculé par la contestation populaire et de vives critiques de la France, de l'Union européenne (UE) et des Etats-Unis, avait finalement retiré le texte. Les violences du 23 juin avaient été suivies quatre jours plus tard par d'autres émeutes provoquées par les coupures d'électricité.

"Pour des raisons de sécurité", le ministre de l'Intérieur, Ousmane Ngom, a décidé d'interdire aux opposants de manifester dans le centre de Dakar pour commémorer cette journée et exiger du président Wade qu'il renonce à être candidat à la présidentielle de 2012. "Tout manquement sera puni", ajoute le ministre dans un arrêté pris mercredi soir.

"Pour apaiser (la situation), nous acceptons de délocaliser la manifestation à la Place de l'Obélisque", dans un quartier excentré de Dakar, a déclaré Alioune Tine, un des dirigeants du Mouvement du 23 juin (M23), coalition de partis et d'organisations de la société civile qui a appelé à manifester.

Le 14 juillet, dans son premier discours public depuis les émeutes de fin juin, il a redit qu'il était candidat, proposant même à une opposition "pressée", selon lui, d'organiser une présidentielle anticipée. "J'entrerai dans l'arène et je gagnerai", a-t-il affirmé.

Proposition aussitôt rejetée par le M23. "Nous allons poursuivre la mobilisation jusqu'à ce que Wade renonce à se présenter pour un troisième mandat", a affirmé Pape Demba Sy, un de ses responsables.

portalangop.co.ao

__
"Quelle est la différence fondamentale entre une femme et un terroriste ? Avec le terroriste on peut négocier"
3

.、スフィンクス、


Spoiler:


avatar
Syfou
Adminstrateur
Adminstrateur
Masculin
Nombre de messages : 5687
Age : 34
Emploi/loisirs : Les souvenirs s'envolent aussitot la la porte ouverte .
Humeur : Bien / H.M.D / Toujours.
Date d'inscription : 11/01/2010
Localisation : Dans un autre repère !

Sujet / Message Re: Actualité au Sénégal

le Lun 29 Aoû - 7:18
Saujon :Elles vont courir pour les petits Sénégalais


Spoiler:
Catherine, Delphine, Isabelle, Jennifer et Marie vont participer
à la prochaine édition de la Sénégazelle, en février 2012.
PHOTO DR

En février prochain, cinq femmes partiront à Simal pour vivre l'expérience sportive des Sénégazelles, course humanitaire féminine, et pour agir concrètement sur le terrain avec l'aide apportée aux enfants.

Cet été, Jennifer, Delphine, Catherine, Isabelle et Marie ont décidé de participer à cette action de solidarité, alliée à une épreuve sportive enrichissante. Car cette manifestation permet annuellement à des enfants de bénéficier de rencontres et d'un matériel scolaire adapté pour travailler à l'école dans de meilleures conditions.

Un budget à boucler

Dès la première réunion, chacune a pu exposer ses motivations face à ce challenge sportif et humain. Inscriptions, bouclage des démarches administratives, réalisation d'un book, prospection, toutes ont déjà bien avancé sur ce projet concret en créant l'association Courir pour écrire. Originaires des secteurs de Saujon et de Royan, les cinq femmes préparent leur participation tout en communiquant sur l'espoir porté par cette action solidaire.

« Au Sénégal, il y a de tels besoins… », assurent-elles en évoquant les visites programmées dans plusieurs établissements scolaires au cours du séjour. La naissance de la première édition de la Batirun, avec des coureurs-bâtisseurs, enchante ces sportives. Et pour participer à la course qui se tiendra du 4 au 12 février 2012, à Simal, les cinq femmes doivent maintenant boucler leur budget, estimé à près de 9 600 € au total, fournitures comprises.

Des actions sont prévues

Elles débutent donc une recherche de fonds afin de concrétiser leur action. Des partenaires financiers sont donc les bienvenus pour les soutenir dans leur entreprise. Et pour que l'expérience soit partagée avec le plus grand nombre, des actions sont déjà prévues dans les semaines à venir : pique-nique familial le dimanche 11 septembre avec une course entre amis à la Grande Côte, projet d'une soirée dansante en décembre, vente de gâteaux et de crêpes lors des matchs de basket de l'équipe de Saujon, organisation d'un loto.

Ces rendez-vous seront l'occasion de sensibiliser le public sur cette course atypique. Au retour, Isabelle, Delphine, Catherine, Marie et Jennifer espèrent aussi avoir l'opportunité de raconter leur expérience, le quotidien des enfants sénégalais et les paysages traversés aux écoliers du secteur.

D'ici là, les entraînements vont se succéder en vue de l'épreuve pour ces cinq volontaires au grand cœur.

Carine Mayau
http://sudouest.fr

__
« Vouloir prouver des choses qui sont claires d'elles-mêmes, c'est éclairer le jour avec une lampe. »  


http://algerie-institution.blog4ever.com

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum