Bienvenue sur le forum non officiel de l'Etoile Nord-Africaine;

Afin de profiter pleinement de certains sujets sur le forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre espace si vous ne l'êtes pas encore.

Histoire et Résistance de la Casamance 120px-10

http://www.intervalle-dz.com/
Sondage
Derniers sujets
» nouvelle grille de lecture du monde
Histoire et Résistance de la Casamance EmptyMer 13 Mar - 20:42 par ZIGHOUD15

» Wilaya 5 historique en Oranies ( 1954/1962 )
Histoire et Résistance de la Casamance EmptySam 6 Oct - 19:16 par Sphinx

» dépenses militaires mondiales
Histoire et Résistance de la Casamance EmptyDim 6 Mai - 16:38 par ZIGHOUD15

» algerian barkhane la citadelle
Histoire et Résistance de la Casamance EmptyVen 27 Avr - 16:27 par ZIGHOUD15

» cabale
Histoire et Résistance de la Casamance EmptyMer 25 Avr - 16:06 par ZIGHOUD15

» Département du Renseignement et de la Sécurité (DRS)
Histoire et Résistance de la Casamance EmptySam 20 Jan - 16:30 par ZIGHOUD15

» L'emir Abdelkader et le monde antique ....
Histoire et Résistance de la Casamance EmptyLun 4 Déc - 20:26 par Sphinx

» Abd-el-Qadir al-Djazaïri : naissance ,vie et mort ...
Histoire et Résistance de la Casamance EmptyMar 28 Nov - 22:07 par Sphinx

» BRICS
Histoire et Résistance de la Casamance EmptyMar 14 Nov - 9:42 par ZIGHOUD15

» LA MATRICE DU TERRORISME
Histoire et Résistance de la Casamance EmptyLun 30 Oct - 15:49 par ZIGHOUD15

» La science du transhumanisme
Histoire et Résistance de la Casamance EmptyJeu 19 Oct - 12:43 par ZIGHOUD15

» la guerre de syrie
Histoire et Résistance de la Casamance EmptyJeu 12 Oct - 10:38 par ZIGHOUD15

» la chine nouveau joueur en afrique
Histoire et Résistance de la Casamance EmptySam 30 Sep - 21:16 par ZIGHOUD15

» Médias- Mensonges et Manipulation de l'information
Histoire et Résistance de la Casamance EmptyMer 20 Sep - 14:23 par ZIGHOUD15

» Les exercices militaires russo-biélorusse
Histoire et Résistance de la Casamance EmptyLun 18 Sep - 14:22 par ZIGHOUD15

» l'inde nouveau joueur ?
Histoire et Résistance de la Casamance EmptyJeu 14 Sep - 12:50 par ZIGHOUD15

» Birmanie
Histoire et Résistance de la Casamance EmptyMar 12 Sep - 16:46 par ZIGHOUD15

» divulgation ET sommes nous prets ?
Histoire et Résistance de la Casamance EmptyMer 30 Aoû - 15:23 par ZIGHOUD15

» la lachété comme le courage seraient hereditaires
Histoire et Résistance de la Casamance EmptyMar 22 Aoû - 10:08 par ZIGHOUD15

» Le Pentagone fait son deuil du « Nouveau Siècle américain »
Histoire et Résistance de la Casamance EmptyLun 21 Aoû - 19:05 par ZIGHOUD15

» le mouton de l'aid
Histoire et Résistance de la Casamance EmptyDim 20 Aoû - 10:32 par ZIGHOUD15

» Le captagon vient au secours des manifestants vénézuéliens
Histoire et Résistance de la Casamance EmptyLun 14 Aoû - 16:56 par ZIGHOUD15

» Le franc CFA, arme de destruction massive contre le développement africain
Histoire et Résistance de la Casamance EmptyLun 14 Aoû - 16:12 par ZIGHOUD15

Galerie


Histoire et Résistance de la Casamance Empty
Mai 2019
DimLunMarMerJeuVenSam
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 

Calendrier Calendrier

Connexion

Récupérer mon mot de passe


Histoire et Résistance de la Casamance

Aller en bas

Sujet / Message Histoire et Résistance de la Casamance

Message par Syfou le Lun 8 Aoû - 0:18

Histoire et Résistance de la Casamance

Histoire et Résistance de la Casamance 800px-12
Spoiler:
Flag of Casamance



http://casamance.tripod.com


__
« Vouloir prouver des choses qui sont claires d'elles-mêmes, c'est éclairer le jour avec une lampe. »  


http://algerie-institution.blog4ever.com

Syfou
Syfou
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 5687
Age : 36
Emploi/loisirs : Les souvenirs s'envolent aussitot la la porte ouverte .
Humeur : Bien / H.M.D / Toujours.
Date d'inscription : 11/01/2010
Localisation : Dans un autre repère !

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Histoire et Résistance de la Casamance

Message par Syfou le Lun 8 Aoû - 0:34

ACCORD GENERAL DE PAIX ENTRE LE GOUVERNEMENT DE LA REPUBLIQUE DU SENEGAL
ET LE MOUVEMENT DES FORCES DEMOCRATIQUES DE LA CASAMANE (MFDC)


Histoire et Résistance de la Casamance Paix-c10

Préambule

Le Gouvernement de la République du Sénégal (ici désigné par l’Etat) et le Mouvement des Forces Démocratiques de la Casamance (ici désigné par le MFDC), les deux ici désignés par « les Parties», en présence d’ambassadeurs d’Etats amis, de représentants d’organisations régionales, internationales, humanitaires et non gouvernementales.

Conscients des effets désastreux provoqués par plus de vingt ans de conflit et de combats en Casamance, notamment la régression économique de la région, les souffrances des populations ainsi que des risques encourus du fait de la présence de mines antipersonnel;
Conscients des raisons de l’échec des accords précédents et déterminées à en tenir compte présentement;
Convaincus de l’inutilité d’une solution militaire et que seul un engagement solennel des combattants du MFDC derrière l’abbé Augustin Diamacoune Senghor peut mettre un terme aux hostilités;
Convaincus de la nécessité d’instaurer un climat de confiance entre interlocuteurs responsables et déterminés à aller de l’avant après deux décennies de méfiance;
Réaffirmant la justesse des frustrations ressenties par une partie des populations de la Casamance, mais aussi la nécessité d’y apporter des mesures correctives par la mise en œuvre d’un programme de développement spécifique à cette région naturelle;

Conviennent de ce qui suit :

Article premier : DE L’OBJET DU PRESENT ACCORD

1. La loi d’amnistie étant déjà entrée en vigueur, l’Etat s’engage à assurer, en
Casamance comme partout sur l’ensemble du territoire, la sécurité générale, la libre circulation des personnes et des biens, à garantir, en conformité avec la Constitution, l’exercice des libertés fondamentales, en particulier celles de pensée et d’expression afin de promouvoir le dialogue politique dans la région naturelle de Casamance.

2. Le MFDC décide solennellement de renoncer définitivement à la lutte armée et à l’usage de la violence pour mener le combat politique qu’il estime devoir conduire.

Article 2 : DE LA GARANTIE ET CONSOLIDATION DE L’ACCORD

1. Afin de veiller sur le processus de paix et de régler de façon pacifique les éventuels litiges pouvant survenir, il est créé un Conseil de Surveillance de l’Accord de Paix (C.S.A.P.) composé de représentants de l’Etat, du MFDC, de la société civile et de toute organisation ressource. Seule l’interprétation des dispositions de l’Accord de paix et des protocoles annexes à l’exclusion des infractions pénales et litiges manifestement civils, relèvent de la compétence du Conseil. Il s’auto-saisit d’initiative pour prévenir les difficultés et peut être saisi par toute personne ou structure impliquée dans le processus de paix et la reconstruction de la Casamance.

2. Les Parties s’engagent à mettre sur pied un groupe d’observation composé de représentants du Gouvernement, de militaires, d’ex-combattants du MFDC et de représentants de l’aile politique du MFDC chargé de mettre en œuvre le processus de démobilisation de l’aile militaire du MFDC et du stockage de ses armes sous le contrôle du CICR, de la RADDHO et de l’AJAC.

3. MFDC s’engage à cantonner, désarmer et démobiliser sa composante militaire selon les procédures définies par l’Agence Nationale pour la Relance des Activités économiques et sociales en Casamance (ANRAC).

4. Les Parties fourniront à l’ANRAC toute information de nature à faciliter le programme de dépollution de la région. Dans ce cadre, les modalités générales de participation de chacune des Parties à ce volet spécifique de la reconstruction figure dans le Protocole d’accord sur les aspects techniques du processus de paix.
5. Les Parties s’engagent à désigner immédiatement des délégués dans la Commission de concertation chargée de démarrer sans délais les négociations sincères. Le MFDC peut se faire assister par toute personne ressource, s’il le juge utile et nécessaire.

Article 3 : DE LA REINSERTION DES ANCIENS COMBATTANTS

1. L’Etat du Sénégal accepte, à titre exceptionnel, d’intégrer dans les corps paramilitaires suivant le principe du volontariat les ex-combattants du MFDC selon les conditions en vigueur.
2. Les Parties acceptent le principe d’organiser, avec le concours de l’ANRAC, l’encadrement nécessaire en vue d’aider les ex-combattants du MFDC qui le souhaitent à monter et faire financer des projets générateurs de revenus, dans les secteurs qui les intéressent.
3. Les Parties engagent le Collectif des cadres casamançais, les notabilités coutumières et religieuses de la Casamance à développer une dynamique de pardon et de réconciliation permettant le retour et la réintégration des ex-combattants du MFDC dans leurs villages d’origine.

Article 4 : DE LA RELANCE DES ACTIVITES ECONOMIQUES ET SOCIALES

1. L’Etat engage l’ANRAC à mobiliser les Ong et les Organismes spécialisés dans la dépollution, en partenariat avec l’Armée et les ex-combattants du MFDC, à débuter sans délais le déminage humanitaire de la Casamance afin de faciliter la reprise des activités économiques.
2. L’Etat s’engage à prendre toute mesure permettant de faciliter le retour dans leur foyer des réfugiés et personnes déplacées et d’apporter l’appui nécessaire à leur réinsertion sociale.
3. L’Etat s’engage à assurer la reconstruction de la Casamance comme prévu dans le Protocole d’accord sur les aspects techniques du processus de paix.

Article 5 : DES DISPOSITIONS FINALES

Le présent Accord entre en vigueur à la date de sa signature. En foi de quoi, les Parties l’ont signé en deux exemplaires originaux.

Fait à Ziguinchor, le trente décembre deux mille quatre.

Pour le MFDC : Abbé Augustin Diamacoune SENGHOR
Pour la République du Sénégal : Maître Ousmane NGOM, Ministre de l’Intérieur
Paraphé par Monsieur le Président de la République S.E Maître Abdoulaye Wade


La Casamance

Spoiler:
Histoire et Résistance de la Casamance Cartec10


A l'extrême sud du Sénégal, la Casamance compte 800.000 habitants sur une superficie de 29.000 km2. Le fleuve qui lui a donné son nom irrigue la région sur plus de 300 km et est navigable jusqu'à Ziguinchor la principale ville.
Le fleuve et la densité de son réseau hydrographique, la douceur du climat, l'abondance des pluies et la fertilité des terres font de la Casamance le grenier du Sénégal.

La Casamance se situe entre la Guinée Bissau et la Gambie, pays anglophone enclavé à l'intérieur du Sénégal. La région est délimitée à l'est par le fleuve Gambie et à l'ouest par l'Océan Atlantique avec 86 km de côtes.

Le climat tropical de type guinéen est adoucit à l'ouest par les alizés provenant de l'océan, la température moyenne est de 28°C.

Grâce à la mousson provenant de l'anticyclone de Sainte-Hélène la saison des pluies, appelée l'hivernage, s'étale de juin en octobre. La Casamance est la région la plus arrosée du Sénégal, avec une précipitation moyenne de 1.400 mm par an.

http://kassoumay.com

__
« Vouloir prouver des choses qui sont claires d'elles-mêmes, c'est éclairer le jour avec une lampe. »  


http://algerie-institution.blog4ever.com

Syfou
Syfou
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 5687
Age : 36
Emploi/loisirs : Les souvenirs s'envolent aussitot la la porte ouverte .
Humeur : Bien / H.M.D / Toujours.
Date d'inscription : 11/01/2010
Localisation : Dans un autre repère !

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum