Bienvenue sur le forum non officiel de l'Etoile Nord-Africaine;

Afin de profiter pleinement de certains sujets sur le forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre espace si vous ne l'êtes pas encore.

Géopolitique de l'Afrique du Sud 120px-10

http://www.intervalle-dz.com/
Sondage
Derniers sujets
» nouvelle grille de lecture du monde
Géopolitique de l'Afrique du Sud EmptyMer 13 Mar - 20:42 par ZIGHOUD15

» Wilaya 5 historique en Oranies ( 1954/1962 )
Géopolitique de l'Afrique du Sud EmptySam 6 Oct - 19:16 par Sphinx

» dépenses militaires mondiales
Géopolitique de l'Afrique du Sud EmptyDim 6 Mai - 16:38 par ZIGHOUD15

» algerian barkhane la citadelle
Géopolitique de l'Afrique du Sud EmptyVen 27 Avr - 16:27 par ZIGHOUD15

» cabale
Géopolitique de l'Afrique du Sud EmptyMer 25 Avr - 16:06 par ZIGHOUD15

» Département du Renseignement et de la Sécurité (DRS)
Géopolitique de l'Afrique du Sud EmptySam 20 Jan - 16:30 par ZIGHOUD15

» L'emir Abdelkader et le monde antique ....
Géopolitique de l'Afrique du Sud EmptyLun 4 Déc - 20:26 par Sphinx

» Abd-el-Qadir al-Djazaïri : naissance ,vie et mort ...
Géopolitique de l'Afrique du Sud EmptyMar 28 Nov - 22:07 par Sphinx

» BRICS
Géopolitique de l'Afrique du Sud EmptyMar 14 Nov - 9:42 par ZIGHOUD15

» LA MATRICE DU TERRORISME
Géopolitique de l'Afrique du Sud EmptyLun 30 Oct - 15:49 par ZIGHOUD15

» La science du transhumanisme
Géopolitique de l'Afrique du Sud EmptyJeu 19 Oct - 12:43 par ZIGHOUD15

» la guerre de syrie
Géopolitique de l'Afrique du Sud EmptyJeu 12 Oct - 10:38 par ZIGHOUD15

» la chine nouveau joueur en afrique
Géopolitique de l'Afrique du Sud EmptySam 30 Sep - 21:16 par ZIGHOUD15

» Médias- Mensonges et Manipulation de l'information
Géopolitique de l'Afrique du Sud EmptyMer 20 Sep - 14:23 par ZIGHOUD15

» Les exercices militaires russo-biélorusse
Géopolitique de l'Afrique du Sud EmptyLun 18 Sep - 14:22 par ZIGHOUD15

» l'inde nouveau joueur ?
Géopolitique de l'Afrique du Sud EmptyJeu 14 Sep - 12:50 par ZIGHOUD15

» Birmanie
Géopolitique de l'Afrique du Sud EmptyMar 12 Sep - 16:46 par ZIGHOUD15

» divulgation ET sommes nous prets ?
Géopolitique de l'Afrique du Sud EmptyMer 30 Aoû - 15:23 par ZIGHOUD15

» la lachété comme le courage seraient hereditaires
Géopolitique de l'Afrique du Sud EmptyMar 22 Aoû - 10:08 par ZIGHOUD15

» Le Pentagone fait son deuil du « Nouveau Siècle américain »
Géopolitique de l'Afrique du Sud EmptyLun 21 Aoû - 19:05 par ZIGHOUD15

» le mouton de l'aid
Géopolitique de l'Afrique du Sud EmptyDim 20 Aoû - 10:32 par ZIGHOUD15

» Le captagon vient au secours des manifestants vénézuéliens
Géopolitique de l'Afrique du Sud EmptyLun 14 Aoû - 16:56 par ZIGHOUD15

» Le franc CFA, arme de destruction massive contre le développement africain
Géopolitique de l'Afrique du Sud EmptyLun 14 Aoû - 16:12 par ZIGHOUD15

Galerie


Géopolitique de l'Afrique du Sud Empty
Mai 2019
DimLunMarMerJeuVenSam
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 

Calendrier Calendrier

Connexion

Récupérer mon mot de passe


Géopolitique de l'Afrique du Sud

Aller en bas

Sujet / Message Géopolitique de l'Afrique du Sud

Message par Syfou le Mar 9 Aoû - 0:47

Géographie de l'Afrique du Sud

Géopolitique de l'Afrique du Sud 280px-10

L'Afrique du Sud est située à l'extrême sud du continent africain.
Son climat est du type méditerranéen autour du Cap, tropical dans le Nord, alors que sur la côte Est on retrouve un climat subtropical humide avec des masses d'air humide venues de l'océan Indien; sur le littoral atlantique le climat est aride.
L'Est du pays est traversé par les Monts Drakensberg.
Le pays est peuplé de 47 556 900 habitants. Les quatre villes les plus grandes sont Le Cap avec 2 984 100 habitants, Durban (2 531 300 hab.), Johannesburg (1 975 500 hab.) et Prétoria, la capitale, dont la population est de 1 473 800 habitants. (Chiffres estimés, 2004)

Informations générales

Surface

totale: 1 219 912 km²
terres: 1 219 912 km²
eaux: 0 km²
note: inclus l'Archipel du Prince-Édouard (l'Île Marion et l'Île du Prince-Édouard])
La surface du pays représente
2,2 fois celle de la France métropolitaine
29,5 fois celle de la Suisse
40 fois celle de la Belgique
mais 1/8e de celle du Canada

Zones maritimes (en Mille marin)
eaux territoriales : 12 M (22 km)
zone contiguë : 24 M (44 km)
zone d'exclusivité économique : 200 M (370 km)
plateau continental : 200 M (370 km)

Ressources naturelles

L'Afrique du Sud est le premier producteur mondial d'or, avec aujourd'hui près de 500 tonnes extraites chaque année.
Autres ressources : chrome, antimoine, charbon, minerai de fer, manganèse, nickel, phosphates, étain, uranium, pierres précieuses, platine, cuivre, vanadium, sel, gaz naturel
Aménagement du territoire
terres cultivables : 12.1%
cultures permanentes : 0.79%
autres : 87.11% (2005)
Terres irriguées


hydrographi

Le plateau central est traversé par deux fleuves majeurs, l'Orange et le Limpopo. Son altitude varie entre 600 et 2500 mètres, et les précipitations vont de 200 à 1200 millimètres par an. Il est bordé à l'est, au sud et à l'ouest par le Grand Escarpement, qui perd progressivement de l'altitude et devient plus sec au fur et à mesure qu'il se dirige vers le nord-ouest, avant de se confondre avec le désert du Kalahari. Vers l'est, les buissons laissent peu à peu la place à des formations herbeuses plus humides, qui s'étendent vers le nord-est jusqu'au Witwatersrand et au Magaliesberg, principales lignes de partage des eaux entre l'Orange et le Limpopo. Les deux sommets font également partie de massifs de basse altitude entourant le Bushveld.
14 980 km² (2003)
Risques naturels
sécheresses prolongées

Géopolitique de l'Afrique du sud

Depuis une décennie, l’Afrique du sud connaît une véritable métamorphose politique. L’abrogation des lois de la ségrégation, la libération de Nelson Mandela en février 1991, puis l’organisation du premier scrutin multiracial ont marqué la décennie écoulée. Et l’élection de Thabo Mbeki au printemps 1999 a parachevé ce processus institutionnel.

Cette Géopolitique de l’Afrique du sud rassemble et place en perspective les éléments permettant de saisir les différentes facettes de ce pays.
Puissance tous azimuts, l’Afrique du sud constitue en premier lieu, sur le plan économique comme militaire, le pilier du continent noir. Mais la place géostratégique de l’Afrique du sud, comme le rôle des conglomérats tels l’Anglo-american et Goldco confèrent à ce pays une place également de premier plan sur la scène internationale (1er chapitre).

Le 2e chapitre, L’Invention d’une nation, retrace les soubresauts historiques du pays, car seul cet héritage permet de comprendre l’actuelle situation politique.

Toutefois l’Afrique du sud contemporaine reste marquée par des distorsions sociales, par des clivages idéologiques et religieux particulièrement prononcés, lui permettant ainsi de se qualifier comme étant Le Monde dans un seul pays (3e chapitre).

Aujourd’hui le mécanisme institutionnel enclenché voici dix ans permet à l’Afrique du sud d’apparaître désormais comme un laboratoire, véritable modèle pour le continent noir. Mais les revendications sociales, le souvenir des années d’apartheid, les secousses économiques rendent ce processus particulièrement périlleux (4e chapitre).

Le dernier chapitre de cet ouvrage met en relief, la politique étrangère sud-africaine menée depuis près d’un demi-siècle et en particulier la nouvelle place régionale de l’Afrique du Sud depuis l’abrogation de l’apartheid.

L’Afrique du sud demeure un sujet éminemment géopolitique, un territoire où la géographie est utilisée à des fins politiques et militaire. L’apartheid ne peut se résumer à une sinistre discrimination en fonction de la couleur de la peau. Il a consisté en un ambitieux projet géopolitique : rassembler les peuples noirs sur des fragments de territoires dénommés bantoustans, puis leur accorder une indépendance formelle. Le but était de partager le territoire pour ne pas partager le pouvoir. Aujourd’hui encore, la délimitation des provinces du pays comme des circonscriptions électorales suscitent de vifs débats.

Les premières années de la présidence Mandela puis de son successeur Thabo Mbeki n’ont guère répondu aux aspirations sociales, exprimées lors du scrutin d’avril 1994. Cependant, le scepticisme ambiant ne doit pas occulter cette évolution historique fondamentale.

Voici une décennie nul ne se hasardait à prédire une évolution sans séismes, de l’Afrique du sud. Pourtant le démantèlement de l’apartheid a été mené de manière concertée. Malgré les séquelles du passé, tous les Sud-africains, qu’ils soient Zoulous, Xhosa, Tswana, Afrikaners ou encore métis, savent que la Nouvelle Afrique du sud ne pourra se construire qu’ensemble, pour que « la nation arc-en-ciel » ne soit pas qu’un rêve momentané.

par François Lafargue
( Livre )
Complexe
Collection Géopolitique des États du monde
2005, 144 p., 14.5 euros

ISBN : 2870278969

__
« Vouloir prouver des choses qui sont claires d'elles-mêmes, c'est éclairer le jour avec une lampe. »  


http://algerie-institution.blog4ever.com

Syfou
Syfou
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 5687
Age : 36
Emploi/loisirs : Les souvenirs s'envolent aussitot la la porte ouverte .
Humeur : Bien / H.M.D / Toujours.
Date d'inscription : 11/01/2010
Localisation : Dans un autre repère !

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Géopolitique de l'Afrique du Sud

Message par Syfou le Mar 9 Aoû - 1:11

Afrique du Sud : émergence d’une puissance africaine

Géopolitique de l’Afrique du Sud. Plus de dix après la fin de l’apartheid, l’Afrique du Sud est, à de nombreux titres, considérée comme un modèle pour les peuples africains. Dotée d’une économie dynamique et d’un poids politique renouvelé, elle peut désormais s’appuyer sur la légitimité morale que lui confère une transition démocratique exemplaire pour étendre son influence à travers le continent et faire entendre sa voix dans le concert des nations. Quelle force représente véritablement l’Afrique du Sud ? De quelles faiblesses souffre-t-elle ? Peut-elle prétendre à un réel leadership en Afrique ? Quels sont les mécanismes de son émergence ? Ce mémoire s’efforce d’aborder ces questions en évoquant d’abord l’histoire succincte des peuples sud-africains, élément indispensable à l’appréhension de la force morale du pays, avant de présenter les ressorts de son économie et d’évoquer ses velléités de puissance, contrariées aujourd’hui par une situation intérieure délicate.

Mémoire rédigé au CID dans le cadre du séminaire « Les pays émergeants dans un monde multipolaire » dirigé par Xavier de Villepin.


INTRODUCTION

SITUÉE À à l’extrémité du continent africain, l’Afrique du Sud est « le monde dans un seul pays » ; formule qui annonce ses différents visages. Celui de Johannesburg, mégalopole du tiers-monde où les banlieues huppées côtoient les ghettos les plus pauvres. Celui du Cap, à l’architecture anglaise et hollandaise issue du temps des colonies et celui de Durban marqué par l’influence indienne. Celui des paysages contrastés, des contreforts du désert du Kalahari aux côtes taillées par les tempêtes en provenance des quarantièmes rugissants, en passant par les sommets neigeux du Drakensberg et le refuge animalier du parc Kruger. Enfin, surtout, ceux de la mosaïque humaine qui occupe le territoire sud-africain. Mosaïque rassemblée, après trois siècles d’une histoire tumultueuse, dans la métaphore de la « nation arc-en-ciel » , qui représente le nouveau contrat social conclu par l’ensemble des populations du pays, que l’on dit réconciliées et animées par la volonté commune de construire un projet politique associant l’ensemble des sud-africains. Cette idée est d’abord un défi à relever, celui de l’invention d’une nation sud-africaine.
Pour appréhender le rôle nouveau de l’Afrique du Sud, il faut d’abord s’intéresser au fonctionnement du moteur de l’émergence du pays sur la scène mondiale. Si ses mécanismes s’appuient sur des atouts géographiques et économiques, son essence même réside dans le formidable élan qui a permis la métamorphose politique de la dernière décennie, comme sur la légitimité que lui donne aujourd’hui une société multiraciale qui a été capable de dépasser les souffrances et les haines pour décider de proposer un avenir commun à ses enfants.

Depuis la fin de l’apartheid, la République d’Afrique du Sud (Republic of South Africa – RSA) est, à de nombreux titres, considérée comme un modèle pour les peuples africains. Dotée d’une économie dynamique et d’un poids politique renouvelé, elle peut désormais s’appuyer sur cette légitimité morale pour étendre son influence à travers le continent et faire entendre sa voix dans le concert des nations.

Quelle force représente véritablement l’Afrique du Sud ? De quelles faiblesses souffre-t-elle ? Peut-elle prétendre à un réel leadership en Afrique ? Quels sont les mécanismes de son émergence ? Cette étude s’efforce d’aborder ces questions en évoquant d’abord l’histoire succincte des peuples sud-africains, élément indispensable à l’appréhension de la force morale du pays, avant de présenter les ressorts de son économie et d’évoquer ses velléités de puissance, contrariées aujourd’hui par une situation intérieure délicate.

CONCLUSION



Manuscrit clos le 21 mars 2008

Copyright 2008-Merveilleux du Vignaux/diploweb.com


http://diploweb.com/Afrique-du-Sud-emergence-d-une.html


__
« Vouloir prouver des choses qui sont claires d'elles-mêmes, c'est éclairer le jour avec une lampe. »  


http://algerie-institution.blog4ever.com

Syfou
Syfou
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 5687
Age : 36
Emploi/loisirs : Les souvenirs s'envolent aussitot la la porte ouverte .
Humeur : Bien / H.M.D / Toujours.
Date d'inscription : 11/01/2010
Localisation : Dans un autre repère !

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum