Bienvenue sur le forum non officiel de l'Etoile Nord-Africaine;

Afin de profiter pleinement de certains sujets sur le forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre espace si vous ne l'êtes pas encore.


http://www.intervalle-dz.com/
Sondage
Meilleurs posteurs
8022 Messages - 42%
5687 Messages - 30%
2215 Messages - 12%
1184 Messages - 6%
1142 Messages - 6%
207 Messages - 1%
142 Messages - 1%
128 Messages - 1%
94 Messages - 0%
87 Messages - 0%
Galerie


Octobre 2017
DimLunMarMerJeuVenSam
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    

Calendrier

Connexion

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Syfou
Adminstrateur
Adminstrateur
Masculin
Nombre de messages : 5687
Age : 34
Emploi/loisirs : Les souvenirs s'envolent aussitot la la porte ouverte .
Humeur : Bien / H.M.D / Toujours.
Date d'inscription : 11/01/2010
Localisation : Dans un autre repère !

Sujet / Message Actualité libyenne

le Dim 20 Fév - 23:18
Rappel du premier message :

Al Kadhafi appelle sa fille Aicha « Maman » et la prépare à le succéder à son poste de la 1e présidente arabe dans l’histoire contemporaine



Il est à rappeler que derrière tout président déchu une femme, à l’instar de Leila Trabelsi et Suzanne Moubarak.

Mais, pour le président libyen Mouammar Al Kadhafi ce n’est pas le cas. Ce dernier a préféré son unique fille de ses sept (7) frères qui est Aicha. Cette dernière baptisés au nom de sa grand-mère paternelle étant beaucoup gâtée par son père. Aicha, aura 35 ans d’âge en mois de juin prochain. Mariée de son cousin paternel, et vivent ensemble entre Paris et Genève. Il convient de rappeler que le niveau d’instruction de Al Kadhafi est peu important, c’est pourquoi ce dernier s’est consacré et se souciait des études de sa fille. Celle-ci, a rejoint l’université Al Fateh en se spécialisant dans le domaine juridique « Droit ». Durant la guerre contre l’Irak, Aicha a mis un arrêté à la préparation de sa thèse de doctorat en affirmant qu’il n’est pas évident d’étudier une filière qui n’existe pas dans notre vie. Elle a repris, par la suite, la préparation de sa thèse et diplômée « Doctoresse ».

Et elle est la première de la famille Al Kadhafi à avoir un diplôme universitaire pareil. Le président libyen pour son appréciation pour les femmes, au point où il met en place des femmes comme étant des gardes de corps. Selon des informations, Mouammar Al Kadhafi prépare sa fille en vue qu’elle succède à lui, pour être la première présidente arabe dans l’histoire contemporaine. Il a, d’ailleurs, déboursé une somme de 1 millions d’euros pour la publication d’un livre intitulé « La reine de l’Islam » relatant le parcours de Aicha traduit en 6 langues. Le dirigeant libyen a déclaré que sa fille aura le lauréat de prix Nobel de la paix dans les 20 ans à venir.

Aicha a gagné, samedi, le château de son père où elle a lancé qu’il est temps d’éduquer des gens qui détestent Al Jamahiriya. Aicha Kadhafi a catégoriquement refusé de répondre à la chaîne Al Arabia. Bien que sur cette même chaîne, elle a défendu depuis la Suisse, il y a quelques années, son frère, Hannibal, impliqué dans le mauvais traitement de deux ses domestiques dont une tunisienne et un marocain. Cela a suscité une crise diplomatique qui a touché les relations économiques de ce pays avec la Suisse où la Libye a fermé les vannes d’approvisionnement de ce dernier en pétrole.

http://echoroukonline.com

__
« Vouloir prouver des choses qui sont claires d'elles-mêmes, c'est éclairer le jour avec une lampe. »  


http://algerie-institution.blog4ever.com


Daûphin_zz_47
Adm
Adm
Nombre de messages : 2215
Date d'inscription : 06/08/2010

Sujet / Message Re: Actualité en libye

le Mer 27 Juil - 13:08
L’Occident : la politique de deux poids deux mesures à l’égard de la Libye



Le président Dmitri Medvedev et la chancelière Angela Merkel ont échangé récemment aux consultations interétatiques russo-allemandes à Hanovre d’opinions sur la situation en Libye. « Nous poursuivrons la recherche d’un compromis entre Benghazi et Tripoli qui est, à mon avis, possible », a dit Dmitri Medvedev. « Kadhafi, a indiqué, à son tour, Angela Merkel, n’est plus un leader légitime. Or, nous sommes sûrs qu’il est impossible de régler les problèmes libyens par voie militaire ». Mme Merkel a hautement apprécié le rôle de l’UA et de l’envoyé spécial du président de Russie pour la coopération avec les pays africains qui « essaient de mettre les parties au conflit libyennes à la table de négociation ».

Le règlement de la crise en Libye piétine, écrit notre observateur Alexei Grigoriev, en s’empêtrant dans les sables libyens. A tel point que « nous (l’OTAN) sommes, de manière générale, dans une impasse », vient d’avouer à une conférence de presse à Washington l’amiral Michael Mullen, le chef d'Etat-major interarmées américain tout en affichant son optimisme sur la réussite finale de la stratégie de l'Alliance et le départ du colonel Kadhafi. Paris, Londres, plusieurs autres capitales européennes se montrent optimistes en ce qui concerne la victoire sur les forces de Kadhafi. Or, on prend de plus en plus conscience de l’inévitabilité des pourparlers entre les deux acteurs principaux du conflit : l’opposition à Benghazi et le gouvernement central à Tripoli. La communauté internationale parviendra finalement à les mettre à la table de négociation pour qu’ils acceptent un résultat universellement admissible, notamment en ce qui concerne le sort de Mouammar Kadhafi. Cependant, poursuit notre observateur, pour garantir le succès des pourparlers, il faut observer une autre condition encore plus importante, à savoir : équilibrer les potentiels des parties. Cela est impossible au plan militaire. S’étant ingéré dans la guerre civile en Libye, l’OTAN a sapé le potentiel militaire de Tripoli ayant consolidé celui de l’opposition à Benghazi. Il n’est possible de rétablir l’équilibre qu’en respectant dans la même mesure les deux parties au conflit. La coalition occidentale décline une telle attitude en approfondissant l’abîme séparant les parties. Et ceci – non seulement au niveau diplomatique. Des dizaines de pays ont reconnu le Conseil national de transition comme l’unique représentant légitime de la Libye ayant qualifié d’illégaux Kadhafi et le gouvernement de la Jamahiriya à Tripoli. Le concours financier et technique substantiel est prêté à Benghazi. L’agence Reuter a fait savoir le 24 juillet que l’Allemagne accordait aux mutins libyens le crédit de 100 millions d’euros des actifs de Kadhafi gelés sur décision du CS de l’ONU. « En raison de la guerre que mène le colonel Mouammar Kadhafi contre son propre peuple, la situation en Libye est extrêmement difficile », indique le ministre allemand des Affaires étrangères Guido Westerwelle cité par l’agence Reuter. Il est souligné dans le communiqué que ce crédit est accordé à des fins humanitaires. Or, comment garantir que ces moyens seront dépensés pour les besoins des civils et non pas pour les forces armées de l’opposition ? Aucun pays de la coalition occidentale ne fait allusion aux aides humanitaires aux civils sur le territoire contrôlé par Tripoli. Comme si les habitants de l’Ouest de la Libye : la dénommé Tripolitanie souffraient moins de la guerre civile que les habitants de Kirinaika, dans l’Est du pays. Ces territoires ne sont pas au moins bombardées alors que l’aviation de l’OTAN entreprend chaque nuit des frappes aériennes de la Tripolitanie.

La Russie adopte une attitude différente envers Benghazi et Tripoli. Ayant accepté tout comme l’UA le rôle de médiateur, Moscou se montre prête aux pourparlers avec la participation des deux parties au conflit en Libye et ne fait pas la différence entre elles en leur livrant les aides humanitaires et « en poursuivant l'opération consécutive à l'ordre du président russe Dmitri Medvedev d'accorder une aide urgente aux populations des régions tant occidentales qu'orientales de la Libye », selon un communiqué du ministère russe des Affaires étrangères. De l’avis de Moscou, en subdivisant les Libyens en « nôtres » et « les autres », l’Occident ne fait qu’aggraver la situation et la crise libyenne.

http://french.ruvr.ru/radio_broadcast/5646129/53767573.html
Daûphin_zz_47
Adm
Adm
Nombre de messages : 2215
Date d'inscription : 06/08/2010

Sujet / Message Re: Actualité en libye

le Jeu 28 Juil - 13:13
Kadhafi est "prêt au sacrifice"

Mouammar Kadhafi profite de l'enlisement du conflit libyen pour multiplier les menaces sur les rebelles, qui lui ont fixé un ultimatum, pour qu'il quitte le pouvoir. Pendant ce temps-là, à Londres, la Grande Bretagne invite l'organe politique de la rébellion à s'installer à l'ambassade du pays.



Le conflit libyen s'enlise. Alors que la Libye est en proie à un conflit qui dure depuis plusieurs mois et que la communauté internationale poursuit son intervention militaire pour venir en aide aux rebelles, Mouammar Kadhafi poursuit ses vindictes à l'égard de l'Otan.

Le dirigeant libyen a défié, à nouveau, mercredi, l'Alliance atlantique et les rebelles, affirmant qu'il était « prêt au sacrifice pour défaire l'ennemi », dans un message sonore à ses partisans à Zalten (120 km à l'ouest de Tripoli).

« Nous n'avons pas peur. Nous les défions. Nous payerons le prix avec nos vies, nos femmes et nos enfants » s'est exclamé le Guide libyen, dans un message diffusé par la télévision libyenne. Il a, par ailleurs, demandé vivement à ses partisans de « marcher sur Al-Abal Al-Gharbi », une région montagneuse au sud-ouest de Tripoli, sous le contrôle des rebelles.

Les insurgés n'avancent plus

Le colonel Kadhafi fait référence au régime de Tripoli, qui n'a pas été en mesure de reprendre le contrôle des trois grandes zones rebelles que sont devenues la Cyrénaïque, la ville portuaire de Misrata et les montagnes du Djebel Nefousa. Il a ainsi envoyé un message aux insurgés, qu'il invite à cesser leur résistance : « Traîtres, remettez vos armes... Choisissez : mourir ou se rendre », a-t-il dit à l'adresse des rebelles, affirmant que sans « la couverture de l'aviation de l'Alliance atlantique, les insurgés n'auraient pas pu prendre le contrôle de cette région ».

En manque de discipline et de compétence militaire, les rebelles ne parviennent plus à avancer, malgré les armes qui leur ont été livrées par le Qatar et la France. Du reste, ces livraisons posent problème, dans la mesure où, comme la Russie l'a rappelé, elles outrepassent le mandat donné par le Conseil de sécurité de l'ONU, lequel n'autorise que des opérations aériennes destinées à « protéger les populations civiles ».

http://www.francesoir.fr/actualite/international/libye-kadhafi-est-pret-au-sacrifice-122702.html
Syfou
Adminstrateur
Adminstrateur
Nombre de messages : 5687
Date d'inscription : 11/01/2010

Sujet / Message Actualité en libye

le Lun 22 Aoû - 6:29
KADHAFI FUSTIGE LES "AGENTS DE SARKOZY".

Evoquant l'offensive rebelle, le porte-parole du gouvernement libyen, Moussa Ibrahim affirme pour sa part que les volontaires et les forces libyennes sont venus à bout des insurgés qui s'étaient "inflitrés" dans la capitale. "Tripoli est toujours défendu. Nous avons des milliers de soldats professionnels et des milliers de volontaires qui protègent la ville", a indiqué ce porte-parole, lors d'une conférence de presse.

Mouammar Kadhafi est également intervenu dans un message sonore diffusé à la télévision pour se féliciter de l'échec de l'attaque des insurgés. "Ces rats (...) ont été attaqués par la population cette nuit et nous les avons éliminés", a-t-il déclaré. Quant aux frappes aériennes opérées par l'OTAN, le dirigeant libyen en a minimisé la portée : "le bruit des feux d'artifice est plus fort que celui des bombes lancées par l'aviation".

Le colonel Kadhafi a encore appelé ses fidèles à résister : "Il faut mettre fin à cette mascarade. Vous devez marcher par millions pour libérer les villes détruites" par la rébellion, a-t-il déclaré, dénonçant l'aide de la France aux rebelles, considérés comme "des agents de Sarkozy qui veut prendre le pétrole libyen". "Pour réussir dans les prochaines élections, [le président français] va dire à son peuple : voilà je vous offre le pétrole libyen", a affirmé Kadhafi. "Mais le peuple libyen ne permettra pas à la France de prendre son pétrole ou de laisser la Libye aux traîtres", a-t-il dit.

Le fils de Mouammar Kadhafi, Saïf al-Islam, est également intervenu dimanche à la télévision officielle pour répéter que le régime de Tripoli "n'abandonnerait pas la bataille" : "Nous sommes sur notre terre et dans notre pays. Nous résisterons six mois, un an, deux ans,... Et nous gagnerons". "Ce n'est pas une décision de Saïf al-Islam ou de Kadhafi, c'est la décision du peuple libyen", a-t-il ajouté, tout en adressant ce message aux insurgés : "si vous voulez la paix, nous sommes prêts".

http://www.lemonde.fr/afrique/article/2011/08/21/libye-les-affrontements-gagnent-tripoli_1561851_3212.html#xtor=AL-32280184
Syfou
Adminstrateur
Adminstrateur
Nombre de messages : 5687
Date d'inscription : 11/01/2010

Sujet / Message Libya : Saif Al Islam Kadhafi libre : Libye 23-8-2011

le Mar 23 Aoû - 7:03
Discours - Kadhafi Seif El Islam - 20 08 2011

[url][/url]


Libya : Saif Al Islam Kadhafi libre : Libye 23-8-2011

[url][/url]

Syfou
Adminstrateur
Adminstrateur
Nombre de messages : 5687
Date d'inscription : 11/01/2010

Sujet / Message Re: Actualité en libye

le Mer 24 Aoû - 1:27
Mouammar Kaddafi est toujours à Tripoli, selon Seif el-Islam



Mouammar Kaddafi serait actuellement à Tripoli, selon les dires de son fils Seif el-Islam qui prétend que l'entrée des rebelles. Les Etats-Unis disent n’avoir aucune preuve de la fuite de l’ex-numéro un libyen.


Mouammar Kaddafi n’aurait pas quitté la capitale libyenne. C’est ce qu’à affirmé son fils Seif el-Islam à des journalistes ce mardi. « Kaddafi et toute la famille sont à Tripoli », a-t-il déclaré après être passé avant l’aube à l’hôtel Rixos, à Tripoli, où sont rassemblés une trentaine de journalistes de la presse étrangère. Seif el-Islam n’a bien-sûr donné aucune indication quant à la localisation de l'ex-« Guide »....

La "ruse" de Kaddafi

Seif el-Islam a également évoqué un piège tendu par les forces loyalistes aux rebelles. « L'entrée des rebelles à Tripoli était une ruse », a-t-il affirmé. Une menace pour ceux qui redoutent les tirs de snipers et les embuscades des forces pro-Kaddafi, qui peuvent s’abriter dans de multiples cachettes, dont un vaste réseau de canalisations.
De son côté, l’Alliance atlantique a affirmé ne pas savoir où se trouvait le « Guide » lors d’une conférence de presse à Naples mardi. « Je ne suis pas sûr que cela soit vraiment important même si la personne du colonel Kadhafi représente un symbole important. Tout le monde est d'accord pour reconnaître que (Kaddafi) ne fera pas partie de la solution en Libye », a déclaré le porte-parole de l'opération de l’Otan « Protecteur unifié », le colonel canadien Roland Lavoie, tout en précisant - à qui veut bien le croire - que « Kaddafi ne constitue pas une cible » pour les frappes de l’Organisation atlantique.

(Avec AFP)





Droit_De_l'Homme
Adm
Adm
Nombre de messages : 1184
Date d'inscription : 22/07/2010

Sujet / Message Re: Actualité en libye

le Lun 12 Sep - 3:27
Un nouveau gouvernement de transition dans dix jours


TRIPOLI - Un nouveau gouvernement de transition sera formé en Libye dans l'espace d'une semaine à dix jours, a déclaré dimanche à Tripoli le numéro deux du Conseil national de transition (CNT), Mahmoud Jibril.

Un nouveau gouvernement sera formé dans l'espace d'une semaine à dix jours, a annoncé lors d'une conférence de presse M. Jibril, qui fait office de Premier ministre du CNT, organe politique de la rébellion qui a renversé Mouammar Kadhafi, l'ancien dirigeant libyen.

Ce nouveau gouvernement comprendra des représentants des différentes régions libyennes, a ajouté M. Jibril.

On est encore en train de libérer la Libye et des révolutionnaires combattent encore sur les fronts, a-t-il cependant rappelé, en référence en particulier à Bani Walid (170 km au sud-est de Tripoli) et à Syrte (360 km à l'est de la capitale), où se retranchent encore des fidèles de l'ancien régime.

Selon lui, le prochain gouvernement sera chargé d'appliquer les décisions du CNT, et un autre gouvernement sera formé après la libération totale de la Libye.

M. Jibril s'est félicité de la libération de Tripoli sans effusion de sang. On s'attendait à un bain de sang mais cela a été évité grâce à la maturité des révolutionnaires qui ont su sécuriser la capitale, a-t-il dit.


©AFP
avatar
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur
Masculin
Nombre de messages : 8022
Age : 32
Emploi/loisirs : Mat
Humeur : Peu importe.
Date d'inscription : 19/12/2008
Localisation : S.B.A

Sujet / Message Re: Actualité en libye

le Lun 12 Sep - 23:46
Menace sur le maghreb via le CNT ? Abdeldjalil lance un SOS à l’Algérie

Les messages codés à l’adresse de l’Algérie se multiplient de la part de Mustafa Abdeldjalil, certainement le plus modéré des hommes politiques du CNT, et en tout cas, un des plus indépendants.

Après avoir menacé de démissionner si l’esprit «revanchard» de certains «membres des chefs rebelles» persistait, après avoir modéré à chaque fois les critiques de ses pairs lancées à l’endroit de l’Algérie, après avoir tempéré les critiques du CNT formulées au lendemain de l’accueil des membres Kadhafi à Illizi, et s’être excusé pour les « dérives » contre l’Algérie, il vient de se démarquer encore des ultras en souhaitant une «reprise rapide» des relations avec Alger.
Pour certains, il s’agit d’un véritable SOS lancé à l’attention d’Alger. En fait, Abdeldjalil est bel et bien otage entre les mains des ultras, du Giclet du duopole Paris-Londres.
Le rapprochement Tripoli-Tel Aviv, ce n’est pas lui, tout comme la promesse faite à Rabat de ne pas reconnaître le front Polisario, et encore moins la permission de permettre à une Force étrangère de maintien de la paix en Libye d’y poser pied, si les tensions persistaient. Toutes ces décisions lui échappent, comme lui a échappé l’ordre d’assassiner le général Abdelfettah Younès, commandité par les islamistes du Gicl, qui dominent le CNT de la tête et des pieds.
Pire que tout cela, le rôle joué insidieusement par le président français Nicolas Sarkozy depuis le début de l’année, et dont la stratégie de désintégration du Maghreb n’échappe à personne. C’est lui en fait le principal décideur de Tripoli, via son « confident » et néanmoins chef du CNT, Mahmoud Jibril.

Le largage d’armes à Djebel Nefoussa, chez les Berbères libyens, c’était son idée, et les messages codés envoyés aux Berbères algériens ont été tout de suite décryptés par Alger. Bernard-Henri Lévy, c’est encore lui qui l’investi de missions entre Benghazi et Tel Aviv. BHL, en pleine guerre, a affirmé avoir transmis un message adressé par le Conseil national de transition (CNT) au Premier ministre israélien Benjamin Nétanyahou.
«Au cours d’un entretien d’une heure et demie, j’ai communiqué au Premier ministre israélien un message verbal du Conseil, dont le point essentiel est que le futur régime libyen sera un régime modéré et anti-terroriste, qui aura le souci de la justice pour les Palestiniens et de la sécurité pour Israël », avait-il dit sans sourciller. Selon ce message, «le futur régime libyen entretiendra des relations normales avec les autres pays démocratiques, y compris avec Israël».
Selon BHL, Benjamin Nétanyahou « n’a pas semblé surpris par le message, mais n’a pas non plus exprimé de regret à propos de Mouammar Kadhafi, un des ennemis les plus acharnés d’Israël». Immédiatement, Mustafa Abdeldjalil a demandé à Abdelhafid Ghouga, viceprésident du Conseil national de transition, de démentir BHL.

Le démenti est publié quelques jours en retard, mais il est concis et sciemment très peu diffusé : « Je démens au nom du Conseil national de transition tout ce qu’a déclaré l’écrivain et philosophe Bernard-Henri Lévy au nom du CNT». Les problèmes créés de toutes pièces pour discréditer l’Algérie dépassent en réalité, le CNT, et ne sont en fait que le jeu insidieux des stratégies de puissances dont nous n’avons, à ce jour, vu que la partie visible…

Source:*algerie360.com

__
"Quelle est la différence fondamentale entre une femme et un terroriste ? Avec le terroriste on peut négocier"
3

.、スフィンクス、


Spoiler:


avatar
Droit_De_l'Homme
Adm
Adm
Masculin
Nombre de messages : 1184
Age : 36
Emploi/loisirs : Universel
Date d'inscription : 22/07/2010
Localisation : Sur Terre.!.(Lune prévue)

Sujet / Message Re: Actualité en libye

le Mar 13 Sep - 7:30
La Chine reconnaît le CNT



Les autorités chinoises ont reconnu le Conseil national de transition (CNT) de Libye comme un représentant légitime du peuple libyen, a déclaré lundi le ministère chinois des Affaires étrangères dans un communiqué.

"La Chine reconnaît le CNT en tant que pouvoir de Libye et représentant du peuple libyen, et est prête à coopérer avec lui afin de soutenir la stabilité durant la période de transition et à développer les relations sino-libyennes. La Chine espère que tous les contrats sino-libyens conclus auparavant resteront en vigueur et seront dûment exécutés", lit-on dans le communiqué publié sur le site du ministère.

Selon le document, le CNT a été informé de cette décision chinoise et a confirmé sa volonté d'exécuter tous les contrats sino-libyens existants. Le Conseil a également confirmé son intention d'appliquer la politique d'une seule Chine (concernant le Tibet et Taïwan) et de développer des relations mutuellement avantageuses avec la Chine.

RIA Novosti

__
flags2758Les condoléances ne ressuscitent pas le défunt;;mais elles entretiennent la confiance entre ceux qui restent flags2758

人間の権利


Il y a trois choses à ne pas chercher en vain :
Un savant dont les actes correspondent à son savoir,
Un homme d'action dont le cœur s'accorde avec ses actes,
Un frère humain sans défauts.

"L'homme n'est content de rien sauf de son intelligence ; moins il en a, plus il est content."


avatar
fennec dz
Membractif
Membractif
Masculin
Nombre de messages : 94
Age : 27
Date d'inscription : 25/05/2011
Localisation : Algerie

Sujet / Message Re: Actualité en libye

le Mar 13 Sep - 18:47
Les affaires sont les affaires
avatar
Droit_De_l'Homme
Adm
Adm
Masculin
Nombre de messages : 1184
Age : 36
Emploi/loisirs : Universel
Date d'inscription : 22/07/2010
Localisation : Sur Terre.!.(Lune prévue)

Sujet / Message Re: Actualité en libye

le Mar 20 Sep - 2:31
Un général de Kadhafi capturé dans le sud


Benghazi (Libye) - Un important général des forces loyales à l'ancien dirigeant libyen Mouammar Kadhafi a été capturé lundi en fin d'après-midi dans le sud du pays, a annoncé un responsable des forces du nouveau régime libyen à l'AFP à Benghazi.

Le général Belgacem Al-Abaaj, chef des renseignements du régime de Kadhafi dans la region d'Al Khofra, a éte capturé lundi vers 17H00 (15H00 gmt) entre la ville de Sebha et Oum Alaraneb, a annoncé Mohamed Wardougou, représentant de la brigade du bouclier du désert à Benghazi (est).

Le général Al-Abaaj, qui était recherché par les forces du nouveau régime libyen,a été capturé en compagnie de membres de sa famille, alors qu'ils étaient à bord de cinq véhicules 4x4, a ajouté Mohamed Wardougou, frère du commandant de cette brigade, Barka Wardougou.


©AFP

__
flags2758Les condoléances ne ressuscitent pas le défunt;;mais elles entretiennent la confiance entre ceux qui restent flags2758

人間の権利


Il y a trois choses à ne pas chercher en vain :
Un savant dont les actes correspondent à son savoir,
Un homme d'action dont le cœur s'accorde avec ses actes,
Un frère humain sans défauts.

"L'homme n'est content de rien sauf de son intelligence ; moins il en a, plus il est content."


avatar
Syfou
Adminstrateur
Adminstrateur
Masculin
Nombre de messages : 5687
Age : 34
Emploi/loisirs : Les souvenirs s'envolent aussitot la la porte ouverte .
Humeur : Bien / H.M.D / Toujours.
Date d'inscription : 11/01/2010
Localisation : Dans un autre repère !

Sujet / Message Re: Actualité en libye

le Ven 30 Sep - 23:41
Les islamistes mettent à jour les tensions au sein du CNT

Mahmoud Jibril, numéro deux libéral du Conseil national de transition (CNT), où il fait face à une opposition islamiste, a annoncé qu'il ne ferait pas partie du prochain gouvernement, mettant à jour les luttes de pouvoir au sein du nouveau régime libyen.

Après une campagne menée depuis plusieurs semaines par les islamistes contre M. Jibril, qui fait office de Premier ministre, ce dernier a créé la surprise jeudi soir en déclarant qu'il prévoyait de se retirer.

Pour Ouahid Berchan, un proche des islamistes à la tête du Conseil régional de Gharyane, "les islamistes ont réussi à éloigner Jibril, c'est maintenant au CNT de diriger la suite des opérations en formant un gouvernement qui représente vraiment toute la Libye".

M. Jibril a été souvent accusé, en particulier par les islamistes, de multiplier les déplacements à l'étranger au détriment du travail de terrain.

Les islamistes, qui bénéficient d'un soutien grandissant en Libye depuis le début de la révolte populaire contre Mouammar Kadhafi en février, se présentent sous un visage modéré et se disent prêts à partager le pouvoir dans le cadre d'un Etat démocratique.

Le chef du CNT, Moustafa Abdeljalil, n'a cessé de répéter que même si l'islam devait être la principale source de la législation en Libye, le pays n'accepterait aucun extrémisme.

L'un des responsables islamistes libyens, Cheikh Ali Sallabi, qui a le soutien du Qatar et qui a financé et armé une bonne partie des combattants anti-Kadhafi, a cependant récemment vivement attaqué M. Jibril, l'accusant de jeter les bases d'un Etat totalitaire.

"Les dissensions entre les islamistes et Jibril n'ont pas encore atteint le stade du conflit"

Cette attaque ne semblait toutefois pas motivée par l'idéologie de M. Jibril mais par sa gestion des affaires publiques. Cheikh Sallabi lui a ainsi reproché d'avoir placé Tarhouni en charge du Pétrole, aux dépens de cadres ayant de l'expérience pour gérer "ce gagne-pain des Libyens".

"Les dissensions entre les islamistes et Jibril n'ont pas encore atteint le stade du conflit", a cependant estimé Bachir Zoubiyah, un auteur de tendance libérale.

"Les islamistes veulent s'implanter dans l'arène politique" et accueillent "des modérés parmi eux, surtout issus des Frères musulmans, une force qu'on ne peut pas ignorer", explique-t-il, assurant que les Libyens "n'accepteront pas l'épouvantail radical islamiste".

Ibrahim Grada, qui dirige la Conférence nationale de l'opposition libyenne et le Forum libyen amazigh (berbère), tous deux de tendance libérale, estime que le numéro 2 du CNT a commis des erreurs. "Sa façon de communiquer avec les gens n'était pas équilibrée", au détriment de ceux sur le terrain, juge-t-il.

Mais le départ annoncé de M. Jibril ne devrait pas intervenir dans l'immédiat. Le CNT a renoncé mardi à former un gouvernement de transition avant que tout le pays soit libéré, à la suite de plusieurs réunions qui n'ont pas permis de surmonter les divergences.

Or, les forces fidèles à Mouammar Kadhafi opposent toujours une résistance farouche dans quelques bastions.

Le 8 septembre, M. Jibril avait mis en garde contre des luttes politiques internes prématurées, appelant les Libyens à l'unité. "Certains se sont jetés dans la bataille politique sans respecter de règles alors qu'on n'a pas encore élaboré de charte nationale", avait-il regretté.

Un haut responsable du CNT a toutefois jugé, sous couvert de l'anonymat, que le problème n'était "pas entre laïcs et islamistes", estimant que M. Jibril cherchait à "présenter les choses comme cela aux yeux du monde".

AFP

__
« Vouloir prouver des choses qui sont claires d'elles-mêmes, c'est éclairer le jour avec une lampe. »  


http://algerie-institution.blog4ever.com

avatar
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur
Masculin
Nombre de messages : 8022
Age : 32
Emploi/loisirs : Mat
Humeur : Peu importe.
Date d'inscription : 19/12/2008
Localisation : S.B.A

Sujet / Message Re: Actualité en libye

le Jeu 6 Oct - 22:28
Abdelhakim Belhadj : « nous mettrons fin à l’anarchie des armes »




Le président du conseil militaire à Tripoli est un homme qui attire la curiosité des média de part son passé controversé et son rôle notamment dans la bataille de Bab El Azizia qui a précipité la chute du pouvoir de Mouamar Gueddafi.

Abdelhakim Belhadj nous parle dans cet entretien des préoccupations sécuritaires soulevées par le voisinage de la Libye notamment l’Algérie et les relations futures avec les USA et la France ainsi que sur les informations de la présence d’Abou Yahia Ellibiye sur le territoire libyen. Etes vous pour l’application de la Chari’a et que cela soit inscrit dans la constitution ? D’abord, la constitution n’a pas encore été élaborée. Il n’ya pas eu de referendum.

Nous aspirons à une constitution qui consacre les droits et les institutions. En ce qui concerne ce que vous dites, on n’en est pas encore à ces détails. Nous sommes un peuple musulman sunnite qui appartient à la l’authenticité Arabe. Nous avons des spécificités faites de tradition et coutumes. Le peuple dira son mot concernant le mode de gouvernement et la constitution au moment opportun. Comment voyez-vous vos relations avec la France et les USA qui vous ont emprisonné et vous ont remis au régime de Gueddafi ? Nous ne prenons pas la chose de cette manière personnelle. Nous avons des défis de construire un état et entretenir des relations avec ces pays sur la base du respect mutuel et le respect des spécificités de chaque pays. Nous n’acceptons pas l’ingérence dans nos affaires internes. Dans ce cadre, nous valorisons les efforts des pays qui ont soutenu notre révolution pour réaliser ses objectifs. Nos rapports avec la communauté internationale et régionale seront réglés par les intérêts mutuels et le respect.

Certains vous considèrent la cause derrière la position de l’Algérie vis-à-vis de la reconnaissance du CNT et ce pour vos positions sur les événements qui ont frappé l’Algérie ? La position de l’Algérie était au même rythme bien avant la création du conseil militaire de Tripoli que je préside. Et nous aspirons à des relations solides entre les peuples libyens et algériens. Nous partageons un passé commun fait de solidarité et d’entre aide. Des relations qui ne peuvent etre entamés par les positions des gouvernements. Comment voyez vous les préoccupations émises par les pays européens et les pays voisins notamment l’Algérie concernant le passage d’armes libyennes entre les mains d’Al Qaida ? Nous sommes concerné par la sécurisation de noter pays et de nos frontières. Nous n’acceptons pas d’être une source de préoccupation pour nos voisins et nous n’acceptons également pas l’ingérence étrangère en particulier en matière de sécurité. Nous veillons à travers les institutions de l’état à réguler la question des armes d’une manière définitive. On soupçonne des membres d’Al Qaida d’être dans les rangs des rebelles. Que répondez-vous. Il n’ya pas parmi nous de membre d’Al Qaida. Vous vous êtes déplacés dans les zones de combat et vous avez surement remarqué les combattants, des musulmans, modérés. Il n’ya pas parmi nous des extrémistes. Ce qui se dit n’est que pure mensonge.

Ce que nous voulons c’est réaliser les objectifs de notre révolution. Y’at-il des preuves sur les mercenaires que l’Algérie aurait transporté en soutien au régime de Guedafi à travers l’aéroport dont vous contrôlez maintenant ? Ceci a été rapporté au début de la révolution et je ne veux pas m’étaler sur la véracité ou non de ces informations. Il faut attendre et trouver des preuves. Certains parlent de documents mettant en cause certaines parties algériennes, laissons le temps faire la lumière. Que pensez vous des communiqués de l’AQMI qui a perpétré des attentas en Algérie les dédiant à vous ainsi que l’enregistrement sonore diffusé au lendemain de la chute de Tripoli ? Je n’ai pas eu vu ces communiqués. En ce qui concerne notre révolution, elle a été menée contre l’injustice et pour la libération de la Libye. Notre peuple aspire à un nouvel état de liberté, de droit et d’équité. Pour les communiqués d’AQMI ou d’autres, ils concernent leurs rédacteurs. On parle de la présence d’Abou Yahia Ellibye, votre ancien compagnon en Afghanistan et le bras droit d’Aymen Zawahiri en Libye ? Je n’ai pas cette information, et je n’ai aucun contact avec Abou Yahia, est-il en vie ? si cette information se confirme nous la diffuserons.

Source:echoroukonline.com

__
"Quelle est la différence fondamentale entre une femme et un terroriste ? Avec le terroriste on peut négocier"
3

.、スフィンクス、


Spoiler:


avatar
ZIGHOUD
Membractif
Membractif
Masculin
Nombre de messages : 87
Age : 50
Date d'inscription : 07/10/2010
Localisation : ALGERIE

Sujet / Message Re: Actualité en libye

le Jeu 6 Oct - 23:08
Réputation du message : 100% (1 vote)
Présent à Bruxelles, le secrétaire américain à la Défense, Leon Panetta, a estimé que les combats au sol étaient encore trop intenses pour permettre à l'Otan de plier bagage.
Les ministres de la Défense de l'Otan, réunis jeudi à Bruxelles, sont déterminés à poursuivre les opérations en Libye jusqu'à la fin des derniers combats entre Libyens même si le rythme des frappes aériennes a fortement baissé ces dernières semaines.

Six mois après son lancement, la mission "Protecteur unifié" est "proche de la fin", a réitéré Anders Fogh Rasmussen, le secrétaire général de l'Otan, en s'adressant aux ministres en session depuis mercredi à Bruxelles.

Mais il s'est bien gardé de fixer un calendrier précis pour le retrait. "C'est une question de semaines", a indiqué un diplomate, tandis qu'un autre prévoyait une annonce "d'ici la fin du mois si la tendance actuelle se confirmait".

Les stratèges de l'alliance militaire occidentale scrutent particulièrement la situation à Syrte, où les troupes du Conseil national de transition (CNT) se heurtent depuis des semaines à une forte résistance des combattants fidèles à Mouammar Kadhafi, repliés dans le centre-ville.

"Syrte est extrêmement symbolique", a observé jeudi le ministre français de la Défense, Gérard Longuet.

Mais les forces de l'Otan ne peuvent guère y intervenir, en l'absence de soldats au sol. "Les frappes aériennes ne sont pas les bons outils" dans un environnement urbain, a expliqué un responsable militaire. "Un tireur sur un toit, ce n'est pas vraiment une cible" pour un avion de chasse.

De ce fait, les appareils de l'alliance n'ont quasiment effectué aucune frappe ces derniers jours sur Syrte et ses environs, volant surtout pour des missions de surveillance, selon le relevé des opérations publié par l'Otan.

"Même sans frappes, le fait que nous continuions les vols a un impact psychologique pour les deux parties", a indiqué un diplomate.

Pour la journée de mercredi, l'Otan a fait état de huit frappes, qui ont toutes visé des objectifs dans les environs de Bani Walid, une immense oasis à 170 km au sud-est, qui reste l'autre poche de résistance des pro-Kadhafi.

Présent à Bruxelles, le secrétaire américain à la Défense, Leon Panetta, a estimé que les combats au sol étaient encore trop intenses pour permettre à l'Otan de plier bagage.

M. Rasmussen a précisé que la décision de mettre fin à la mission serait prise en concertation avec l'ONU et le CNT. "Nous allons examiner avec attention la situation et, en particulier, la capacité du CNT à protéger efficacement la population civile", a-t-il expliqué. "Le risque est que nous partions et que, le lendemain, il y ait un massacre, ce qui serait un échec pour nous".

Il est prévu que l'Otan poursuive la surveillance de l'espace aérien et maritime durant deux semaines après l'annonce de l'arrêt des frappes, selon des responsables.

M. Rasmussen a réitéré que la fin de l'opération n'était "pas lié au sort du colonel Kadhafi", qui reste introuvable et pourrait se cacher dans le sud de la Libye.

"La disparition de Kadhafi de la scène est importante mais pas suffisante", a estimé M. Longuet.

Outre la Libye, les ministres des 28 pays membres de l'Otan ont fait le point jeudi de la situation en Afghanistan, dix ans après le début du conflit.

M. Rasmussen s'est publiquement déclaré optimiste malgré de récents attentats spectaculaires attribués aux talibans: "la transition est sur la bonne voie et ne déraillera pas". "Les forces de sécurité afghanes deviennent chaque jour plus efficaces", a-t-il assuré.

Les pays engagés, au premier rang desquels les Etats-Unis, ont débuté le retrait progressif de leurs troupes de combat d'ici à 2014. Mais "notre engagement auprès de l'Afghanistan reste ferme", a affirmé M. Rasmussen, en précisant que cette question sera au menu du sommet de l'Otan prévu les 20 et 21 mai 2012 à Chicago.

SOURCE AFP LE 06/10/2011
avatar
Syfou
Adminstrateur
Adminstrateur
Masculin
Nombre de messages : 5687
Age : 34
Emploi/loisirs : Les souvenirs s'envolent aussitot la la porte ouverte .
Humeur : Bien / H.M.D / Toujours.
Date d'inscription : 11/01/2010
Localisation : Dans un autre repère !

Sujet / Message Re: Actualité en libye

le Lun 28 Nov - 23:01
La gangrène menace Seif al-Islam s'il n'est pas soigné



Seif al-Islam Kadhafi, fils de l'ancien dirigeant libyen arrêté le 19 novembre dans le sud du pays, pourrait développer une gangrène si ses blessures ne sont pas soignées, a déclaré lundi à l'AFP le médecin ukrainien qui l'a examiné.
"Ses blessures sont graves mais quand je les ai vues, elles n'étaient pas gangrenées. Elles peuvent le devenir si elles ne sont pas soignées", a déclaré le Dr Andreï Mourakhovsky, qui a fait un pansement à la main droite du prisonnier au lendemain de son arrestation.
Une semaine après cette première visite, le Dr Mourakhovsky a exprimé son inquiétude: "J'avais été appelé par le conseil militaire. J'ai nettoyé la blessure et j'ai fait un pansement. Maintenant, il faut refaire un nouveau pansement. Le chef du conseil militaire a dit qu'il allait m'appeler mais ils ne l'ont toujours pas fait".
Seif al-Islam Kadhafi a raconté avoir été blessé à la main droite dans une attaque de l'Otan un mois avant son arrestation, a précisé le médecin. L'index et le pouce ont "des os fracturés et des tissus" endommagés, et devront être amputés de leur partie supérieure. Le majeur est moins gravement touché.
L'inflammation des doigts ne risque pas de s'étendre à d'autres parties du corps, mais il faut soigner les blessures", a-t-il insisté.
Selon Ibrahim Turki, coordinateur du Conseil national de transition (CNT) pour les affaires de santé à Zenten (ouest), le Dr Mourakhovsky a été le seul médecin appelé pour soigner le prisonnier.
Le 22 novembre, des membres de la Croix-Rouge ont pu rencontrer Seif al-Islam, mais ils se sont refusé à tout commentaire. Sur les images diffusées après son arrestation, le prisonnier avait trois doigts bandés à la main droite.
Agé de 39 ans, Seif al-Islam était le fils le plus en vue de Mouammar Kadhafi, et a longtemps été considéré comme son successeur potentiel.
Il fait l'objet d'un mandat d'arrêt de la Cour pénale internationale (CPI) de La Haye pour crimes contre l'humanité pour son rôle dans la répression de la révolte devenue conflit armé qui a provoqué la chute puis la mort de son père. Mais les autorités libyennes insistent pour qu'il soit jugé en Libye.
Pour l'instant, "Seif est toujours ici" à Zenten, dans les montagnes au sud-ouest de Tripoli et d'où étaient originaires les combattants qui l'ont arrêté, a déclaré M. Turki. "Il est détenu dans la ville, il ne représente pas un danger".
"Nous ne savons pas combien de temps il va rester ici. Les autorités vont décider ce qu'elles veulent faire de lui", a-t-il ajouté.

http://elwatan.com

__
« Vouloir prouver des choses qui sont claires d'elles-mêmes, c'est éclairer le jour avec une lampe. »  


http://algerie-institution.blog4ever.com

avatar
Daûphin_zz_47
Adm
Adm
Masculin
Nombre de messages : 2215
Age : 36
Date d'inscription : 06/08/2010
Localisation : tlc

Sujet / Message Re: Actualité en libye

le Lun 2 Juil - 14:22
Mission de la CPI est purement africaine Arrow


Libye: le chef de la CPI à Tripoli, dans l'espoir de voir libérer son équipe




Le président de la Cour pénale internationale (CPI) est arrivé en Libye, où les autorités devraient libérer quatre membres de la CPI arrêtés après avoir rendu visite en prison le 7 juin au fils du défunt dictateur libyen Mouammar Kadhafi.

http://www.leparisien.fr/flash-actualite-monde/libye-le-chef-de-la-cpi-a-tripoli-dans-l-espoir-de-voir-liberer-son-equipe-02-07-2012-2074449.php

__
-------------
" Il ya deux manières d'ignorer les choses:
La première, c'est de les ignorer;
La seconde, c'est de les ignorer et croire qu'on les sait.
La seconde est pire que la première."



Peuple sans mémoire, peuple sans histoire





http://www.facebook.com/DIKKTARIOF

avatar
Syfou
Adminstrateur
Adminstrateur
Masculin
Nombre de messages : 5687
Age : 34
Emploi/loisirs : Les souvenirs s'envolent aussitot la la porte ouverte .
Humeur : Bien / H.M.D / Toujours.
Date d'inscription : 11/01/2010
Localisation : Dans un autre repère !

Sujet / Message Re: Actualité en libye

le Mar 3 Juil - 1:43
Scénario Sarko bis ,Mission accomplie Basketball

Libye: libération de l'équipe de la Cour Pénale Internationale



La Libye a libéré lundi quatre fonctionnaires de la Cour pénale internationale (CPI) détenus depuis près d'un mois après une visite à Seif al-Islam Kadhafi, qui ont pu quitter le pays en début de soirée.
"Les quatre membres (de la délégation de la CPI) ont été libérés", a annoncé en début d'après-midi Ajmi al-Atiri, commandant de la brigade qui détient le fils de l'ancien homme fort du pays à Zenten, à 170 km au sud-ouest de Tripoli, peu après l'arrivée sur place du président de la CPI, le Sud-coréen Sang-Hyun Song.

http://www.leparisien.fr/flash-actualite-monde/libye-le-chef-de-la-cpi-a-tripoli-dans-l-espoir-de-voir-liberer-son-equipe-02-07-2012-2074449.php

__
« Vouloir prouver des choses qui sont claires d'elles-mêmes, c'est éclairer le jour avec une lampe. »  


http://algerie-institution.blog4ever.com

avatar
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur
Masculin
Nombre de messages : 8022
Age : 32
Emploi/loisirs : Mat
Humeur : Peu importe.
Date d'inscription : 19/12/2008
Localisation : S.B.A

Sujet / Message Re: Actualité en libye

le Jeu 8 Nov - 0:54
ليبيا 2012 | عودة إلى الفدراليات و التقسيم Libya#

[url][/url]

__
"Quelle est la différence fondamentale entre une femme et un terroriste ? Avec le terroriste on peut négocier"
3

.、スフィンクス、


Spoiler:


avatar
ZIGHOUD15
V.I.P
V.I.P
Masculin
Nombre de messages : 142
Age : 50
Humeur : fou amoureux
Date d'inscription : 16/09/2015
Localisation : algerie

Sujet / Message Re: Actualité en libye

le Mer 2 Aoû - 0:55
au vu de divers événements stratégiques militaires dans la région et du danger permanent que représenté la crise mondiale qui ne va que faire élire des rapaces aux commandes des états puissants  et attiser les feux de guerre partout ou s est possible  et vu que notre situation a changé que ce soit en armement ou en management du staff militaire il y a lieu d envisager et de préparer immédiatement un plan d'invasion des territoires libyens a l abandon et qui ne le resterons pas longtemps .
objectifs : exporter le conflit inévitable avec la France et L’OTAN vers un terrain neutre et qui deviendra par la suite une monnaie d échanges  .
stabiliser les frontières en usant d'une nouvelle armée proactive et contre- guérilla légère meurtrière et efficace et tuer l 'état fantôme daesh sous fausse bannière 
offrir aux russes et aux chinois un partenaire et un bon client maîtrisant le terrain physiquement et qui aura du moins une excuse valable ou défendable pour invasion qui sera présentée comme une diplomatiquement offensive contre terroriste ( les excuses seront fabriquée par des faux attentas hyper médiatisés )
faire valoir ses capacités militaires stratégiques dont la fermeture du détroit de Gibraltar au besoin grâce au capacités offensives du système  s400 .
pour les libyens  se sera la sécurité contre la liberté une vague de compagnies de mercenaires prives assurerons les citoyens contre  toute agression de leur biens ou de leur personne pour acquérir un consentement immédiat et a moyen terme un vote utile d un gouvernement désigné par nous et qui légitimera officiellement nos droits d Accès militaires sur tout le territoire dans un cadre de défense mutuelle ou conjointe ( scénario similaire en Tunisie )
relance immédiate de nos industries et de nos PME PMI qui deviendrons vu le marché potentiel et le risque d enlisement de la situation.
permettre l endettement extérieur des entrepreneurs prives et les mouvements de capitaux qui soulagerons les finances publiques orientées vers l effort militaire et   qui créerons des appuis politiques mondiaux intéressé par les affaires
mobiliser la population la moins éduquée en HDT qui sera sacrifiée au besoin a pour indiquer notre degré de détermination 
envahir le polisario des que les événements aurons tourné a notre avantage renverser le roi du maroc en permettant l émergence dune nouvelle république que nous aurons façonné et financé  .
détruire définitivement l option militaire française en Afrique du nos et ensuite en Afrique sub saharienne au yeux de ses propres partenaires américains ou allemands et l Algérie deviendra subitement très fréquentable et pardonnable 
il s agiras d être un acteur de la 3 emme guerre mondiale ou une simple victime finissant par retourner en esclavage  
courage audace préparation et pertinence vous avez entre les mais trois générations de guerriers a vous de savoir les utiliser au mieux des intérêts supérieurs de l 'état et des impératifs stratégique de sa pérennité qui sera bientôt compromise et qui ne saura même pas survivre a l'effondrement inévitable du dollar us .
ceci est l’ébauche de quelques axes que je dois dévoiler a nos ennemis autan qu a nos amis car cette nouvelle capacité militaire nous l avons payé très cher en sacrifiant nos meilleurs généraux pour couvrir nos traces et il est temps de crier fort que c'est nous qui avons déjà gagné et vous étés assez intelligents pour sentir le vent tourner et apprécier un bon tour de magie 
nsa cia fsb ...........que pensez vous de notre formation kgb  ?excercie resolu 
ZIGHOUD
Contenu sponsorisé

Sujet / Message Re: Actualité en libye

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum