Bienvenue sur le forum non officiel de l'Etoile Nord-Africaine;

Afin de profiter pleinement de certains sujets sur le forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre espace si vous ne l'êtes pas encore.


http://www.intervalle-dz.com/
Sondage
Meilleurs posteurs
8022 Messages - 42%
5687 Messages - 30%
2215 Messages - 12%
1184 Messages - 6%
1142 Messages - 6%
207 Messages - 1%
142 Messages - 1%
128 Messages - 1%
94 Messages - 0%
87 Messages - 0%
Galerie


Octobre 2017
DimLunMarMerJeuVenSam
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    

Calendrier

Connexion

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur
Masculin
Nombre de messages : 8022
Age : 32
Emploi/loisirs : Mat
Humeur : Peu importe.
Date d'inscription : 19/12/2008
Localisation : S.B.A

Sujet / Message Actualité en république démocratique du Congo

le Lun 26 Sep - 22:51
République démocratique du Congo

Le Congo-Kinshasa est appelé officiellement la République démocratique du Congo (l’ex-Zaïre) ou RDC, pour le différencier du Congo-Brazzaville (ou république du Congo), est un pays d'une très grande superficie de 2,3 millions de km², soit environ 33 fois plus grands que le Bénélux (Belgique, Pays-Bas et Luxembourg), quatre fois plus que la France ou deux fois plus que le Québec (Canada), soit l'équivalent de l'Europe entière, moins l'Espagne et le Royaume-Uni. Les habitants du Congo-Kinshasa appellent souvent leur pays simplement «Congo».
En Afrique, seuls le Soudan et l'Algérie sont plus étendus que la RDC, qui est limitée à l'ouest par le Congo-Brazzaville, au nord par la République centrafricaine et le Soudan, à l'est par l'Ouganda, le Rwanda, le Burundi et la Tanzanie, au sud par la Zambie et l'Angola . Partageant neuf frontières avec ses voisins, le Congo-Kinshasa est un pays totalement enclavé, sauf quelques kilomètres de côtes en bordure de l’océan Atlantique. En raison de sa grande superficie, de ses énormes richesses et de son importante population, le Congo-Kinshasa demeure l’un des «géants» de l’Afrique, avec l’Égypte, le Nigeria et l’Afrique du Sud.



Ancienne colonie belge


L’UE et la Belgique satisfaites du processus électoral en RDC

L’Union européenne et le Royaume de Belgique se disent satisfaits du processus électoral en cours en RDC, rapporte une source proche de la CENI.



L’Union européenne et le Royaume de Belgique se disent satisfaits du processus électoral en cours en RDC, rapporte une source proche de la CENI. L’Union européenne et la Belgique se disent satisfaites du processus électoral en République démocratique du Congo, a-t-on appris, le week-end dernier à Kinshasa, de source de la Commission électorale nationale indépendante. En effet, le président de la CENI, le pasteur Daniel Ngoy Mulunda et son vice-président Jacques Djoli, ont effectué, le jeudi 22 septembre, un voyage en Europe. Ils se sont faits accompagner, par la même occasion, des hauts responsables de cette institution.

La même source rapporte que l’objectif de la mission de la délégation congolaise est de nouer «plusieurs contacts avec les partenaires européens sur le processus électoral en cours en RDC ». Bruxelles a été la première étape de leurs rendez-vous européens. Ils ont été reçus par l’ambassadeur congolais en Belgique et représentant de l’Union européenne, Henri Mova Sakanyi. C’est celui-ci qui les a accompagnés à la Chambre des représentants belges, située à la 10ème rue de la Loi. Ici, la délégation de l’organe de gestion des élections a eu une réunion de travail avec le président de la Chambre belge, M. André Flahaut.

Selon la source, M. André Flahaut s’est réjoui du bon déroulement du processus électoral en RDC et s’est dit aussi « impressionné » par la « planification mise en œuvre et respectée en temps et heures » par la CENI. Ce, face au « défi d’organisation d’élections dans un pays aux dimensions continentales comme la RDC ».

Par ailleurs, le président de la Chambre belge a félicité cette institution d’appui à la démocratie qui, selon lui, rassure la Communauté internationale qu’elle est capable d’organiser de bonnes élections en RDC. Il a, à cet effet, confirmé l’implication de la Belgique qui suit avec «grande attention » les prochaines étapes du processus électoral en RDC.

Arrivée d’observateurs de l’UE

Le président Daniel Ngoy Mulunda a, de son côté, affirmé que son institution tient absolument à un aboutissement heureux du processus électoral et à la tenue des élections présidentielle et législatives nationales à la date prévue par le calendrier électoral, le 28 novembre prochain.

Après son rendez-vous avec la Chambre belge, la délégation congolaise a été attendue au Parlement européen. Elle s’y est entretenue avec une délégation des députés européens conduite par la bulgare Mariya Nedelcheva. Cette dernière a été désignée chef d’observateur de l’Union européenne par la haute représentante pour les Affaires étrangères et sécurité, Catherine Ashton. Et c’est elle qui dirigera la mission d’observation électorale (MOE) européenne aux élections du 28 novembre 2011.

La source note que l’entretien entre les deux parties a duré plus de deux heures. Au cours de cette entrevue, elles ont passé en revue les différentes étapes du processus électoral. L’occasion a été favorable pour le président de la CENI d’évoquer les défis logistiques auxquels son institution fait face. Il a confié à leur hôte que la CENI a déjà réceptionné plus de 800 tonnes de matériel électoral. Pour sa part, la député européenne Mariya s’est dite satisfaite du « travail actuel accompli » par la CENI.

Au regard de « progrès réalisé » déjà par cet organe de gestion des élections, elle a estimé que l’on doit l’« encourager fortement ». Mme Mariya Nedelcheva a aussi annoncé l’arrivée à Kinshasa d’une équipe européenne d’observation. Elle sera constituée d’environ 128 personnes, dont 46 observateurs « long terme et 72 courts terme », et ainsi que neuf collaborateurs directs de Mme Nedelcheva. L’équipe européenne d’observation sera déployée « six à huit semaines » avant les élections présidentielle et législatives.

Ludi Cardoso/Le Potentiel

http://digitalcongo.net

__
"Quelle est la différence fondamentale entre une femme et un terroriste ? Avec le terroriste on peut négocier"
3

.、スフィンクス、


Spoiler:


avatar
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur
Masculin
Nombre de messages : 8022
Age : 32
Emploi/loisirs : Mat
Humeur : Peu importe.
Date d'inscription : 19/12/2008
Localisation : S.B.A

Sujet / Message Re: Actualité en république démocratique du Congo

le Lun 12 Déc - 21:25
Présidentielle en RDC: Joseph Kabila reconnaît des «erreurs» mais parle de scrutin «crédible»

Le président sortant de la République démocratique du Congo (RDC) Joseph Kabila a déclaré ce lundi que la crédibilité de l'élection présidentielle du 28 novembre ne pouvait pas être mise en doute tout en reconnaissant «des erreurs» dans le processus électoral.

La mission d'observation du Centre Carter, chargée de surveiller le processus électoral dans le pays, a estimé que les résultats donnant la victoire à Joseph Kabila n'offraient pas la crédibilité requise.

32% pour l'opposant Tshisekedi

«La crédibilité de ces élections ne peut pas être mise en doute. Est-ce qu'il y a eu des erreurs? Définitivement mais (le centre Carter) a été définitivement trop loin», a estimé Kabila lors d'une conférence de presse à Kinshasa.

L'opposition congolaise a l'intention d'organiser des marches pacifiques en début de semaine à travers le pays pour protester contre la réélection de Joseph Kabila aux dépens de l'opposant Etienne Tshisekedi.

Selon la Commission électorale indépendante (Ceni), le président sortant a remporté près de 49% des voix et l'opposant Etienne Tshisekedi plus de 32% des suffrages. Les résultats du scrutin doivent maintenant être ratifiés par la Cour suprême. Tshisekedi a qualifié les résultats de «véritable provocation» et a fait savoir qu'il se considérait comme le président élu de la RDC.

Reuters
Source:20minutes.fr

__
"Quelle est la différence fondamentale entre une femme et un terroriste ? Avec le terroriste on peut négocier"
3

.、スフィンクス、


Spoiler:


avatar
Droit_De_l'Homme
Adm
Adm
Masculin
Nombre de messages : 1184
Age : 36
Emploi/loisirs : Universel
Date d'inscription : 22/07/2010
Localisation : Sur Terre.!.(Lune prévue)

Sujet / Message Re: Actualité en république démocratique du Congo

le Mar 27 Mar - 1:46
Congo-Brazzaville : après les explosions meurtières, le déminage continue



Les autorités congolaises poursuivent les opérations de déminage, après les explosions meurtrières à Brazzaville du 11 mars dernier. Avec l’aide de techniciens de l’ONG Mag, toutes les armes repérées seront neutralisées. Mais cela pourrait durer plusieurs mois. Des activités de sensibilisation aux risques et aux dangers liés à la gestion des dépôts des munitions sont également en cours. Suite à la série d’explosions, un nombre très important de munitions ont été projetées tout autour du dépôt, dans les zones habitées.

A Brazzaville, l’ONG britannique MAG est la seule ONG de déminage présente sur le terrain, pour une mission dite de dépollution – une mission financée par l’Union européenne. Trois techniciens, un chef de programme, dix assistants locaux et dix militaires formés par l’organisation sont chargés de dépolluer le site – une opération complexe.

Les six premiers jours, les spécialistes de MAG se sont affairés à quadriller l’immense zone infestée de munitions. La mise en place d’un périmètre de sécurité a pris du temps, la priorité était d’ouvrir des accès sécurisés pour permettre aux secouristes d’enlever les cadavres. Lionel Cattanéo, le responsable de MAG sur place est l’un des seuls à être allé au plus prêt du cœur de l’explosion. Sa description est sans appel : « Ça ressemble à Ground Zero, un énorme cratère d’une circonférence à déterminer. Tout est détruit, absolument tout ». Les munitions – tous les calibres sont présents sur le site – récupérées au compte-goutte, près de 600 kilos, ont été détruites sur un site isolé lundi 12 mars à 60 kilomètres de la capitale.

« La dépollution prendra des mois, peut être des années, ajoute Lionel Cattanéo. Nous demandons à la population de ne pas rentrer dans le site et de ne pas toucher aux munitions. Le risque d’explosion est très important ». Un numéro gratuit, le 90 90, est en place à Brazzaville. Il permet aux particuliers de signaler à l’armée la présence d’engins explosifs chez eux. Une grande campagne d’affichage devrait être organisée pour sensibiliser la population.

rfi

__
flags2758Les condoléances ne ressuscitent pas le défunt;;mais elles entretiennent la confiance entre ceux qui restent flags2758

人間の権利


Il y a trois choses à ne pas chercher en vain :
Un savant dont les actes correspondent à son savoir,
Un homme d'action dont le cœur s'accorde avec ses actes,
Un frère humain sans défauts.

"L'homme n'est content de rien sauf de son intelligence ; moins il en a, plus il est content."


Contenu sponsorisé

Sujet / Message Re: Actualité en république démocratique du Congo

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum