Bienvenue sur le forum non officiel de l'Etoile Nord-Africaine;

Afin de profiter pleinement de certains sujets sur le forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre espace si vous ne l'êtes pas encore.

Résumé d'un ouvrage conseillé à lire !? 120px-10

http://www.intervalle-dz.com/
Sondage
Derniers sujets
» nouvelle grille de lecture du monde
Résumé d'un ouvrage conseillé à lire !? EmptyMer 13 Mar - 20:42 par ZIGHOUD15

» Wilaya 5 historique en Oranies ( 1954/1962 )
Résumé d'un ouvrage conseillé à lire !? EmptySam 6 Oct - 19:16 par Sphinx

» dépenses militaires mondiales
Résumé d'un ouvrage conseillé à lire !? EmptyDim 6 Mai - 16:38 par ZIGHOUD15

» algerian barkhane la citadelle
Résumé d'un ouvrage conseillé à lire !? EmptyVen 27 Avr - 16:27 par ZIGHOUD15

» cabale
Résumé d'un ouvrage conseillé à lire !? EmptyMer 25 Avr - 16:06 par ZIGHOUD15

» Département du Renseignement et de la Sécurité (DRS)
Résumé d'un ouvrage conseillé à lire !? EmptySam 20 Jan - 16:30 par ZIGHOUD15

» L'emir Abdelkader et le monde antique ....
Résumé d'un ouvrage conseillé à lire !? EmptyLun 4 Déc - 20:26 par Sphinx

» Abd-el-Qadir al-Djazaïri : naissance ,vie et mort ...
Résumé d'un ouvrage conseillé à lire !? EmptyMar 28 Nov - 22:07 par Sphinx

» BRICS
Résumé d'un ouvrage conseillé à lire !? EmptyMar 14 Nov - 9:42 par ZIGHOUD15

» LA MATRICE DU TERRORISME
Résumé d'un ouvrage conseillé à lire !? EmptyLun 30 Oct - 15:49 par ZIGHOUD15

» La science du transhumanisme
Résumé d'un ouvrage conseillé à lire !? EmptyJeu 19 Oct - 12:43 par ZIGHOUD15

» la guerre de syrie
Résumé d'un ouvrage conseillé à lire !? EmptyJeu 12 Oct - 10:38 par ZIGHOUD15

» la chine nouveau joueur en afrique
Résumé d'un ouvrage conseillé à lire !? EmptySam 30 Sep - 21:16 par ZIGHOUD15

» Médias- Mensonges et Manipulation de l'information
Résumé d'un ouvrage conseillé à lire !? EmptyMer 20 Sep - 14:23 par ZIGHOUD15

» Les exercices militaires russo-biélorusse
Résumé d'un ouvrage conseillé à lire !? EmptyLun 18 Sep - 14:22 par ZIGHOUD15

» l'inde nouveau joueur ?
Résumé d'un ouvrage conseillé à lire !? EmptyJeu 14 Sep - 12:50 par ZIGHOUD15

» Birmanie
Résumé d'un ouvrage conseillé à lire !? EmptyMar 12 Sep - 16:46 par ZIGHOUD15

» divulgation ET sommes nous prets ?
Résumé d'un ouvrage conseillé à lire !? EmptyMer 30 Aoû - 15:23 par ZIGHOUD15

» la lachété comme le courage seraient hereditaires
Résumé d'un ouvrage conseillé à lire !? EmptyMar 22 Aoû - 10:08 par ZIGHOUD15

» Le Pentagone fait son deuil du « Nouveau Siècle américain »
Résumé d'un ouvrage conseillé à lire !? EmptyLun 21 Aoû - 19:05 par ZIGHOUD15

» le mouton de l'aid
Résumé d'un ouvrage conseillé à lire !? EmptyDim 20 Aoû - 10:32 par ZIGHOUD15

» Le captagon vient au secours des manifestants vénézuéliens
Résumé d'un ouvrage conseillé à lire !? EmptyLun 14 Aoû - 16:56 par ZIGHOUD15

» Le franc CFA, arme de destruction massive contre le développement africain
Résumé d'un ouvrage conseillé à lire !? EmptyLun 14 Aoû - 16:12 par ZIGHOUD15

Galerie


Résumé d'un ouvrage conseillé à lire !? Empty
Mai 2019
DimLunMarMerJeuVenSam
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 

Calendrier Calendrier

Connexion

Récupérer mon mot de passe


Résumé d'un ouvrage conseillé à lire !?

Aller en bas

Sujet / Message Résumé d'un ouvrage conseillé à lire !?

Message par Sphinx le Ven 7 Oct - 20:50

Ouvrage ''Cessez d'être gentil soyez vrai''

D’ailleurs, il nous fait concevoir, à juste titre, que nous avons tendance à dissimuler tout ce qui se déroule en nous, avec comme unique aspiration de bénéficier d’un confort, d’une joie ou d’une acceptation virtuelle.

Un large de nombre de livres sont édités chaque jour, toutefois presque ou pas tous ne sont aussi motivateurs et droits que ‘Cessez d’être gentil soyez vrai’. Voici un bouquin qui s’explique rien que par son titre. ‘Cessez d’être gentil soyez vrai’ est très souvent visible dans les étagères de livres ayant trait à la timidité, la confiance en soi, aux divers complexes, en somme au développement personnel. Sans excessivement vous faire attendre, les phrases suivantes seront édifiantes concernant l’essence même de cet ouvrage.

Écrit en 2001 par un certain Thomas d’Ansembourg, ‘Cessez d’être gentil soyez vrai’ nous conduit à prendre conscience de notre être interne et à parvenir à le démontrer sous la forme d’un sentiment particulier. Thomas d’Ansembourg, lui-même, ne fut pas différent de ceux qui essaient d’être courtois et gracieux rien que dans le but de faire plaisir aux autres. Pourtant, il arriva à s’en libérer en rentrant en contact avec Marshall Rosenberg, créateur de la Communication Non-Violente (CNV). Ce dernier se basait sur le dialogue entre des personnages à visions extrêmement opposées.

‘Cessez d’être gentil soyez vrai’ est un ouvrage qui, du haut de ses 249 pages, nous invite tous à rentrer en contact avec ‘l’autre’ sans vraiment arrêter, ne serait-ce qu’un instant, d’être soi-même. De même, cet ouvrage nous dessine tel qu’étant des individus avec des voiles, indulgents et pas du tout réels. D’ailleurs, il nous fait concevoir, à juste titre, que nous avons tendance à dissimuler tout ce qui se déroule en nous, avec comme unique aspiration de bénéficier d’un confort, d’une joie ou d’une acceptation virtuelle.

En poursuivant dans la direction similaire, ‘Cesses d’être gentil soyez vrai’ doit être considéré tel qu’étant une bouée de secours, ayant pour objectif de nous sortir de notre crise. Crise, car nous nous sacrifions, seulement avec pour objectif d’être avec les autres. L’instruction de cet ouvrage nous conduira tous à prendre conscience de notre manière de nous comporter et de penser. En résumé, essayez de déceler vous-mêmes vos nécessités et de les combler, au lieu de vous lamenter que personne ne s’en occupe.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

__
"Quelle est la différence fondamentale entre une femme et un terroriste ? Avec le terroriste on peut négocier"
3

.、スフィンクス、


Spoiler:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Sphinx
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 8037
Age : 33
Emploi/loisirs : Mat
Humeur : Peu importe.
Date d'inscription : 19/12/2008
Localisation : S.B.A

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Résumé d'un ouvrage conseillé à lire !?

Message par Sphinx le Lun 17 Oct - 0:43

Lawrence d'arabie ou le rêve fracassé

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Résumé de "Lawrence d'arabie ou le rêve fracassé"

Si Thomas Edward Lawrence (1888-1935) a été tour à tour archéologue, explorateur, agent secret, combattant, stratège, diplomate, écrivain et poète, ces activités n'ont été que les manifestations d'une même obsession. Un rêve de bâtisseur d'empire qui a poussé l'auteur du célébrissime Sept Piliers de la sagesse sur les routes de l'Orient, d'Oxford au Caire et de Djeddah à Damas. Lorsque ce rêve s'est brisé, lorsqu'il a estimé trahie par son propre pays et par les Alliés la révolte arabe à laquelle il s'était voué, "il ne lui est plus rien resté, écrit l'auteur, que le désespoir, l'avilissement et cette implacable volonté d'autodestruction au terme de laquelle la mort est venue le fracasser au guidon de sa motocyclette".

chapitre.com

__
"Quelle est la différence fondamentale entre une femme et un terroriste ? Avec le terroriste on peut négocier"
3

.、スフィンクス、


Spoiler:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Sphinx
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 8037
Age : 33
Emploi/loisirs : Mat
Humeur : Peu importe.
Date d'inscription : 19/12/2008
Localisation : S.B.A

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Résumé d'un ouvrage conseillé à lire !?

Message par Daûphin_zz_47 le Mar 8 Nov - 13:17

Le pouvoir

Titre: Notes et maximes

Par :MAURICE DRUON
EDITION HACHETTE

Maurice Druon
1918
Tout homme est à soi-même son plus important souci. Chacun se sent unique, et l'est en effet, pour soi ; mais nul ne peut exister sans l'accord et la contribution des autres qui tous également sont, à leurs propres yeux, primordiaux et irremplaçables. Race de prioritaires, nous sommes dans la nécessité d'instituer une autorité arbitrale qui partiellement contente et partiellement contienne toutes ces exigences identiquement exclusives et mutuellement dépendantes. Le pouvoir, comme phénomène social, n'est jamais qu'une conséquence de la contradiction de nos fatalités.
(Le pouvoir, p.9, Hachette (Notes et maximes), 1964)

Le pouvoir, de même que l'amour, l'art ou la découverte, prend ses racines dans la mort.
(Le pouvoir, p.10, Hachette (Notes et maximes), 1964)

Du moment que le pouvoir peut être contesté, il est forcément consenti.
(Le pouvoir, p.11, Hachette (Notes et maximes), 1964)

Qui dit équilibre dit menace qu'il se rompe. Aucune stabilité n'est jamais qu'équilibre.
(Le pouvoir, p.12, Hachette (Notes et maximes), 1964)

Le fractionnement du pouvoir est la plus sûre manière d'en empêcher l'abus.
(Le pouvoir, p.13, Hachette (Notes et maximes), 1964)

Tous les hommes critiquent le pouvoir, mais on n'en rencontre guère qui en contestent la nécessité.
(Le pouvoir, p.13, Hachette (Notes et maximes), 1964)

Il est presque impossible de traiter du pouvoir sans traiter du savoir. Les formes diverses que peut prendre le gouvernement des hommes découlent en grande partie de l'idée qu'ils se font de l'univers.
(Le pouvoir, p.17, Hachette (Notes et maximes), 1964)

Pour être convaincu que les hommes sont égaux en droits et en souffrances, il n'est pas besoin de longues démonstrations ; il suffit de voir des nourrissons alignés dans une maternité, et des vieillards mourir dans une salle d'hôpital. Cela devrait être inclus dans l'apprentissage du citoyen, et nul n'être admis à voter avant d'avoir assisté à une agonie.
(Le pouvoir, p.19, Hachette (Notes et maximes), 1964)

Il n'y a ni grandeur ni sûreté à régner sur des esclaves.
(Le pouvoir, p.22, Hachette (Notes et maximes), 1964)

La loi se réfère à des principes permanents ; la coutume ne se réfère qu'à des actes antérieurs. Pour suivre l'évolution d'une société, la loi peut être constamment revisée ; la coutume ne peut être que violée. La loi permet le progrès ; la coutume l'entrave.
Les pouvoirs qui se réclament de la coutume, au lieu de se réclamer de la loi, doivent être tenus pour suspects.
(Le pouvoir, p.26, Hachette (Notes et maximes), 1964)

La charité est un palliatif de l'injustice ; elle n'en est pas le remède. C'est un bon geste qui confirme un mauvais état. Les sociétés sont obligées d'ôter périodiquement la puissance aux gens qui font la charité, afin de restaurer la justice.
(Le pouvoir, p.26, Hachette (Notes et maximes), 1964)

Les institutions d'une démocratie sont, comme une oeuvre d'art, faites d'autant de repentirs que d'invention.
(Le pouvoir, p.29, Hachette (Notes et maximes), 1964)

C'est une chose courante, en notre siècle et nos pays, que d'entendre des gens déclarer : « Moi, je ne fais pas de politique... je ne m'intéresse pas à la politique... je me tiens en dehors de la politique... », comme s'ils se décernaient un brevet de sagesse ou d'honorabilité en refusant de participer aux affaires publiques.
À Athènes, celui qui, dans une guerre civile, n'avait pas pris les armes avec un des partis était privé de ses droits civiques ; il perdait sa qualité de citoyen. Celle loi avait été formulée par Solon, pour éviter que, dans les conflits qui, souvent, divisaient l'État, « certains citoyens, par indifférence, ne s'en remissent au hasard des événements ».
(Le pouvoir, p.30, Hachette (Notes et maximes), 1964)

Les gens qui se font une règle de prudence ou de mépris de ne pas participer à la politique ne doivent pas se plaindre si celle qu'on fait leur déplaît. Le gouvernement de l'État n'est pas un spectacle, et le refus d'y prendre part ôte tout droit de critique.
(Le pouvoir, p.30, Hachette (Notes et maximes), 1964)

L'homme a besoin de se reconnaître et de s'admirer en de suprêmes représentations ; c'est une compensation aux renoncements qu'il doit consentir à la société. Il vit sa primauté par délégation. Le succès, la célébrité, la gloire sont une manière de pouvoir, puisque ce sont des primautés consenties par le suffrage de la foule.
(Le pouvoir, p.33, Hachette (Notes et maximes), 1964)

L'ordre n'est que faux ordre qui se fonde sur la contrainte.
(Le pouvoir, p.37, Hachette (Notes et maximes), 1964)

La liberté jamais ne mourut au fond des prisons.
(Le pouvoir, p.38, Hachette (Notes et maximes), 1964)

C'est toujours sur une démission collective que les tyrans fondent leur puissance.
(Le pouvoir, p.39, Hachette (Notes et maximes), 1964)

Un peuple est toujours responsable des actes de son gouvernement, et même de ceux commis à son détriment.
(Le pouvoir, p.41, Hachette (Notes et maximes), 1964)

Une tradition, ce n'est jamais qu'un progrès qui a réussi.
(Le pouvoir, p.42, Hachette (Notes et maximes), 1964)

Tout privilège qui cesse d'être la contrepartie d'un service rendu à la collectivité finit par détruire ceux qui le détiennent.
(Le pouvoir, p.43, Hachette (Notes et maximes), 1964)

Le pouvoir fait l'Histoire ; la loi fait la Civilisation.
(Le pouvoir, p.44, Hachette (Notes et maximes), 1964)

Demi-dieu fragile et menacé, chaque homme est partagé entre une volonté de suprématie et une recherche de protection. C'est pourquoi la plupart s'accommodent assez bien d'un demi-pouvoir sur des employés, des subalternes, des élèves, une famille, demi-pouvoir qu'ils exercent sous l'autorité protectrice de la loi et de l'État.
(Le pouvoir, p.48, Hachette (Notes et maximes), 1964)

Souvent les gens qui accèdent au pouvoir déclarent qu'ils ne le voulaient point, qu'on leur en a fait une obligation, qu'ils ne pouvaient se dérober à ce devoir... C'est merveille, vraiment, qu'ils se croient doués d'assez de force d'âme pour exercer la puissance, alors qu'ils n'en ont pas suffisamment pour la refuser.
(Le pouvoir, p.49, Hachette (Notes et maximes), 1964)

[...] l'armée, contrairement à ce qu'on croit, n'est pas une école de pouvoir ; c'est bien davantage un refuge pour les enfances inachevées. Il n'en sort que par rarissime exception un homme d'État.
(Le pouvoir, p.52, Hachette (Notes et maximes), 1964)

Trop longtemps porté, le casque déforme la tête.
(Le pouvoir, p.53, Hachette (Notes et maximes), 1964)

S'imposer sans proposer n'est que funeste orgueil.
(Le pouvoir, p.53, Hachette (Notes et maximes), 1964)

Aimer un être, c'est lui accorder une préférence, lui reconnaître une primauté, donc un pouvoir. Être aimé, c'est se voir reconnaître cette prépondérance. Nos rapports amoureux sont des rapports de puissance à puissance.
(Le pouvoir, p.57, Hachette (Notes et maximes), 1964)

De toutes les activités humaines, le pouvoir est celle où l'on voit le plus de personnes médiocres accomplir d'éclatantes carrières. Cela tient de ce qu'il existe dans la société un certain nombre de fonctions de gouvernement qui doivent être tenues continûment, et qu'il ne se trouve pas toujours assez d'hommes supérieurs pour les occuper.
(Le pouvoir, p.61, Hachette (Notes et maximes), 1964)

Veiller constamment à nous faire aimer de ceux qui nous servent est une des formes les plus subtiles du combat pour la puissance.
(Le pouvoir, p.74, Hachette (Notes et maximes), 1964)

Qui veut s'attacher des dévouements passionnés doit veiller à constamment surprendre. Car il s'agit d'occuper l'esprit d'autrui, et l'on n'y parvient jamais mieux qu'en y installant la curiosité et l'incertitude.
(Le pouvoir, p.74, Hachette (Notes et maximes), 1964)

Les hommes au pouvoir ne doivent jamais attendre que les sentiments qu'on leur témoigne soient totalement désintéressés. Les gens, lorsqu'ils s'inclinent devant eux, cherchent toujours sur le tapis quelque miette de puissance à y ramasser.
(Le pouvoir, p.78, Hachette (Notes et maximes), 1964)

Savoir distinguer la servilité de l'obéissance est un des rudiments de l'art de gouverner.
(Le pouvoir, p.78, Hachette (Notes et maximes), 1964)

Les hommes perdent en pureté ce qu'ils gagnent en puissance. Une source, si transparente soit-elle, ne peut éviter, lorsqu'elle devient fleuve, de charrier des boues et des limons.
(Le pouvoir, p.78, Hachette (Notes et maximes), 1964)

Marcher devant le troupeau ne signifie jamais qu'on cesse d'en faire partie.
(Le pouvoir, p.80, Hachette (Notes et maximes), 1964)

À gouverner les hommes de trop haut, on perd l'habitude de les regarder
(Le pouvoir, p.82, Hachette (Notes et maximes), 1964)

Mais qui n'a pas souhaité, au moins une fois, voir la mort frapper par priorité un de ses semblables, qui n'a rêvé de brusques disparitions autour de lui pour être délivré d'une hostilité, d'une contradiction, d'un obstacle, d'une crainte, d'un remords ? Il n'est pas d'homme qui n'ait été un meurtrier en imagination. Et combien seraient capables, s'ils disposaient d'un pouvoir réellement absolu, de résister à la tentation d'effacer les vies qui leur sont à gêne ?
(Le pouvoir, p.83, Hachette (Notes et maximes), 1964)

Les soumissions trop aisées doivent toujours être tenues pour suspectes.
(Le pouvoir, p.85, Hachette (Notes et maximes), 1964)

La nature est pour l'homme école de sagesse, et qui veille aux moissons sait le prix de la paix.
(Le pouvoir, p.86, Hachette (Notes et maximes), 1964)

L'une des qualités les plus nécessaires à l'exercice du pouvoir, en même temps que la plus rarement répartie, est l'aptitude à distinguer le difficile de l'impossible.
(Le pouvoir, p.87, Hachette (Notes et maximes), 1964)

Il est toujours plus facile d'être un révolté que d'être une chef.
(Le pouvoir, p.87, Hachette (Notes et maximes), 1964)

Tout homme qui possède ou cherche à acquérir une conception générale des relations humaines est amené à sans cesse ajuster sa pensée ; et plus nécessairement doit effectuer ce constant ajustement celui qui, par consentement de ses semblables, a pour fonction de présider à leurs rapports et à leur collective destinée.
L'exercice du pouvoir est, d'abord, un exercice de l'esprit.
(Le pouvoir, p.94, Hachette (Notes et maximes), 1964)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

__
-------------
" Il ya deux manières d'ignorer les choses:
La première, c'est de les ignorer;
La seconde, c'est de les ignorer et croire qu'on les sait.
La seconde est pire que la première."



Peuple sans mémoire, peuple sans histoire


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Daûphin_zz_47
Daûphin_zz_47
Adm
Adm

Masculin
Nombre de messages : 2215
Age : 37
Date d'inscription : 06/08/2010
Localisation : tlc

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Résumé d'un ouvrage conseillé à lire !?

Message par Sphinx le Lun 21 Nov - 1:28

Les Damnés de la Terre

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

The Wretched of the Earth (French: Les Damnés de la Terre, first published 1961) is Frantz Fanon's most famous work, written during and regarding the Algerian struggle for independence from colonial rule. As a psychiatrist, Fanon explored the psychological effect of colonization on the psyche of a nation as well as its broader implications for building a movement for decolonization. The original title of the book is an allusion to the opening words of The Internationale.
A controversial introduction to the text by Jean-Paul Sartre presents the thesis as an advocacy of violence (which Sartre had also examined in his voluminous Critique of Dialectical Reason). This focus derives from the book's opening chapter 'Concerning Violence' which is a caustic indictment of colonialism and its legacy. It discusses violence as a means of liberation and a catharsis to subjugation. Homi K. Bhabha argues that Sartre's opening comments have led to a limited approach to the text that focuses on the promotion of violence.

Further reading reveals a thorough critique of nationalism and imperialism which also develops to cover areas such as mental health and the role of intellectuals in revolutionary situations. Fanon goes into great detail explaining that revolutionary groups should look to the lumpenproletariat for the force needed to expel colonists. The lumpenproletariat in traditional Marxist theories are considered the lowest, most degraded stratum of the proletariat, especially criminals, vagrants, and the unemployed, who lacked class consciousness. Fanon uses the term to refer to those inhabitants of colonized countries who are not involved in industrial production, particularly peasants living outside the cities. He argues that only this group, unlike the industrial proletariat, has sufficient independence from the colonists to successfully make a revolution against them.
Also important is Fanon's view of the role of language and how it molds the position of "natives", or those victimized by colonization. Fanon's The Wretched of the Earth has become a handbook for political leaders faced with decolonization. There are two English translations in publication.
Grove Press, an imprint of Grove/Atlantic, Inc., is the US Publisher of The Wretched of the Earth.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

__
"Quelle est la différence fondamentale entre une femme et un terroriste ? Avec le terroriste on peut négocier"
3

.、スフィンクス、


Spoiler:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Sphinx
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 8037
Age : 33
Emploi/loisirs : Mat
Humeur : Peu importe.
Date d'inscription : 19/12/2008
Localisation : S.B.A

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Résumé d'un ouvrage conseillé à lire !?

Message par Syfou le Ven 9 Déc - 23:46

Comprendre le réveil arabe

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

N° 117 – Quelles sont les caractéristiques du réveil arabe ? Comment a pris fin une stagnation qui aura duré quarante ans ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

__
« Vouloir prouver des choses qui sont claires d'elles-mêmes, c'est éclairer le jour avec une lampe. »  


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Syfou
Syfou
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 5687
Age : 36
Emploi/loisirs : Les souvenirs s'envolent aussitot la la porte ouverte .
Humeur : Bien / H.M.D / Toujours.
Date d'inscription : 11/01/2010
Localisation : Dans un autre repère !

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Résumé d'un ouvrage conseillé à lire !?

Message par Daûphin_zz_47 le Mar 20 Déc - 14:56

Réconcilier l'islam et la science moderne : L'esprit d'Averroès

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Descriptions du produit
Présentation de l'éditeur


L'islam a pris une place sans précédent. Cela pose de façon cruciale la question de la compatibilité entre la vision coranique du monde et les connaissances scientifiques actuelles. Jusqu'ici, les tentatives de conciliation entre islam et science moderne ont été infructueuses, car elles trahissaient souvent un parti pris : soit hyper-traditionaliste, en désaccord avec certains résultats de la science; soit hyper-positiviste, s'opposant à certains principes islamiques. Ce livre montre qu'il est possible de construire une approche rigoureuse et respectueuse à la fois de la science moderne et de l'islam. Prenant pour modèle d'harmonisation le philosophe andalou Averroès, l'auteur propose une voie médiane, écartant des démarches erronées telles que la théorie du "contenu scientifique miraculeux du Coran", le créationnisme ou la "science sacrée", et, d'autre part, le scientisme et le post-modernisme, qui ne respectent pas la religion et la science moderne. Alliant un langage accessible aux non-spécialistes à la rigueur scientifique, l'auteur commence par les fondements (Dieu, le Coran et la science) puis traite en détail des sujets délicats et essentiels tels que l'évolution darwinienne, la cosmologie moderne, les miracles, l'effet de la prière, etc. Une démarche novatrice offrant une solution possible à l'alternative qui prévaut actuellement entre le littéralisme religieux et le matérialisme "moderniste".

Biographie de l'auteur

Astrophysicien, Nidhal Guessoum a été formé aux États-Unis et a travaillé au Goddard Space Flight Center de la NASA. Chercheur et intellectuel, il est actuellement professeur à l'Université américaine de Sharjah (Émirats Arabes Unis). II est l'auteur de nombreux articles et livres, dont La détermination des mois lunaires et le calendrier islamique et L'histoire de l'Univers.

__
-------------
" Il ya deux manières d'ignorer les choses:
La première, c'est de les ignorer;
La seconde, c'est de les ignorer et croire qu'on les sait.
La seconde est pire que la première."



Peuple sans mémoire, peuple sans histoire


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Daûphin_zz_47
Daûphin_zz_47
Adm
Adm

Masculin
Nombre de messages : 2215
Age : 37
Date d'inscription : 06/08/2010
Localisation : tlc

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Résumé d'un ouvrage conseillé à lire !?

Message par Sphinx le Dim 25 Déc - 9:06

Encyclopédie du renseignement et des services secrets

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La confidentialité des méthodes utilisées pour acquérir, traiter et distribuer le renseignement contribue souvent à en donner une image déformée. Grâce à cet ouvrage de référence, la réalité comme l’histoire de cette activité primordiale sont dévoilés et expliqués.

Jacques Baud est l’un des rares spécialistes du renseignement à posséder un vrai talent de communicateur. Colonel d’état-major général dans l’armée suisse et travaillant pour le Département fédéral des Affaires Etrangères, il a travaillé durant la guerre froide au sein du Groupe renseignement et sécurité, où il s’occupait notamment du Pacte de Varsovie. Auteur de nombreux articles dans les années 90, il a publié en 1997 une encyclopédie du renseignement qui en est aujourd’hui à sa troisième édition.

Cet ouvrage comptant désormais 736 pages était initialement destiné à une clientèle professionnelle et spécialisée, mais un public plus large s’y est rapidement intéressé. La problématique de renseignement a en effet grandement évolué ces 10 dernières années, et la globalisation de l’information comme l’interconnexion des ordinateurs ont entraîné de nouvelles possibilités – et des inquiétudes afférentes – en matière d’espionnage industriel, de surveillance étatique ou encore d’influence médiatique.

Le livre de Jacques Baud est organisé comme une encyclopédie classique, sous la forme d’articles classés par ordre alphabétique et renvoyant fréquemment à d’autres entrées, tout en comportant une quantité considérable de tableaux, de graphiques et de chiffres. Pour des raisons de place, un index n’a pu être intégré, et le récapitulatif des abréviations prend à lui seul 28 pages ; en fait, ce volume épais de 4,3 cm montre la limite de la formule, surtout à l’époque de l’hypertexte, et un CD-ROM est en projet.

La principale qualité de cette encyclopédie est de démystifier le monde du renseignement en montrant, au-delà des structures et des procédures décrites en détail, la véritable efficacité des services existant au sein des Etats. De même, la dimension prise par l’acquisition du renseignement est bien cernée, grâce à des éléments comme la répartition des stations d’écoute dans le monde, la multiplication des plates-formes ou l’accélération des innovations technologiques.

Bien entendu, cet ouvrage constitue également une mine de connaissances et d’informations historiques ou techniques qui, autrement, seraient dispersées dans les innombrables sources que l’auteur accumule, vérifie et compile. Son intérêt pour l’ancien Pacte de Varsovie et sa maîtrise de la langue russes lui ont d’ailleurs permis d’intégrer de nombreux éléments de première importance sur le renseignement durant la guerre froide – une période qui reste loin d’avoir livré tous ses secrets.

La dimension didactique de cette encyclopédie, évidente au fil des descriptions sobres et précises, est donc complétée par un contenu hautement informatif, offrant un aperçu des plus intéressants sur les coulisses du passé – ou sur celles des derniers mois. Cependant, l’évolution des conflits armés à notre époque montre que le renseignement est désormais indissociable du terrorisme – auquel Jacques Baud consacre également une encyclopédie – et des forces spéciales chargées de le combattre –qu’il suit également de près.

Ce livre est donc indispensable, mais il doit également être considéré comme faisant partie d’un projet personnel unique, lequel fournit et fournira une vue d’ensemble sans prix sur les acteurs et les actions qui, dans l’ombre, contribueront largement à forger notre avenir. Il reste à espérer que les responsables politiques de ce pays daignent un jour s’intéresser sérieusement à la problématique du renseignement.

Jacques Baud, Lavauzelle, 2002

Maj EMG Ludovic Monnerat

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

__
"Quelle est la différence fondamentale entre une femme et un terroriste ? Avec le terroriste on peut négocier"
3

.、スフィンクス、


Spoiler:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Sphinx
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 8037
Age : 33
Emploi/loisirs : Mat
Humeur : Peu importe.
Date d'inscription : 19/12/2008
Localisation : S.B.A

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Résumé d'un ouvrage conseillé à lire !?

Message par Sphinx le Lun 2 Jan - 1:17

Blood And Oil: The Dangers And Consequences of America's Growing Dependency on Imported Petroleum

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Descriptions du produit
From Publishers Weekly


The world's rapidly growing economy is dependent on oil, the supply is running out and the U.S. and other great powers are engaged in an escalating game of brinkmanship to secure its continued free flow. Such is the premise of Klare's powerful and brilliant new book (following Resource Wars). The U.S.—with less than 5% of the world's total population—consumes about 25% of the world's total supply of oil, he argues. With no meaningful conservation being attempted, Klare sees the nation's energy behavior dominated by four key trends: "an increasing need for imported oil; a pronounced shift toward unstable and unfriendly suppliers in dangerous parts of the world; a greater risk of anti-American or civil violence; and increased competition for what will likely be a diminishing supply pool." In clear, lucid prose, Klare lays out a disheartening and damning indictment of U.S. foreign policy. From the waning days of WWII, when Franklin Roosevelt gave legitimacy to the autocratic Saudi royalty, to the current conflict in Iraq, Klare painstakingly describes a nation controlled by its unquenchable thirst for oil. Rather than setting out a strategy for energy independence, he finds a roadmap for further U.S. dependence on imported oil, more exposure for the U.S. military overseas and, as a result, less safety for Americans at home and abroad. While Klare offers some positive suggestions for solving the problem, in tone and detail this work sounds a dire warning about the future of the world. Illus.
Copyright © Reed Business Information, a division of Reed Elsevier Inc. All rights reserved. --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.
Booklist
Agreeing with the premise of "No Blood for Oil" placards, a college professor of international affairs here explains why he thinks the current Bush administration is a disaster on energy and foreign policy. In brief, Klare disputes the contention of the administration's 2001 National Energy Policy (NEP)--the document in the news less for its contents than for litigation against its sponsor, Vice President Richard Cheney--that the U.S. can foster increases in the global production of oil. This work is valuable for ventilating what the NEP says (which mass media rarely do), albeit for the purpose of shooting its arguments down. The NEP's thesis is that the U.S. must diversify its foreign sources of oil, importing more from the Caspian Sea, West Africa, and South America and less from the Persian Gulf. Systematically analyzing these areas, Klare dismisses the diversification strategy and promotes his solution to the foreign-oil dilemma: reducing consumption by sharply increasing fuel taxes. Although it is anti-Bush, this book will better engage readers interested in policy than those seeking polemics. Gilbert Taylor
Copyright © American Library Association. All rights reserved --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


__
"Quelle est la différence fondamentale entre une femme et un terroriste ? Avec le terroriste on peut négocier"
3

.、スフィンクス、


Spoiler:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Sphinx
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 8037
Age : 33
Emploi/loisirs : Mat
Humeur : Peu importe.
Date d'inscription : 19/12/2008
Localisation : S.B.A

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Résumé d'un ouvrage conseillé à lire !?

Message par Daûphin_zz_47 le Mar 17 Jan - 13:19

Le Singe nu [Poche]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Descriptions du produit
Présentation de l'éditeur


Non, déclare le zoologiste Desmond Morris, nous ne sommes pas une espèce nouvelle née du processus de l'évolution, nous sommes toujours des singes. Et il le démontre.Eliminant les sociétés primitives encore existantes comme étant des « ratés de l'évolution », il observe le singe nu moderne, arboricole, sorti des forêts et devenu carnivore, sous l'angle de la sexualité, de l'éducation, de la combativité et de la recherche du confort (où il assimile hardiment la quête des poux chez les primates aux menus propos mondains dans un effet scientifico-comique irrésistible).Pour élaborer cette thèse originale, il lui a suffi d'étudier le comportement humain dans la même optique que celui des animaux, et en utilisant le même vocabulaire. Le résultat est extraordinaire de précision scientifique, de logique... et d'humour.Quand on se regarde dans une glace, après avoir lu ce livre, on ne se voit plus de la même façon.Arthur Koestler.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

__
-------------
" Il ya deux manières d'ignorer les choses:
La première, c'est de les ignorer;
La seconde, c'est de les ignorer et croire qu'on les sait.
La seconde est pire que la première."



Peuple sans mémoire, peuple sans histoire


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Daûphin_zz_47
Daûphin_zz_47
Adm
Adm

Masculin
Nombre de messages : 2215
Age : 37
Date d'inscription : 06/08/2010
Localisation : tlc

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Résumé d'un ouvrage conseillé à lire !?

Message par Syfou le Lun 2 Avr - 23:47

Massacres coloniaux

Aux lendemains de la Seconde Guerre mondiale, de Sétif (mai-juin 1945) à Madagascar (1947), d'Haiphong (1946) à la Côte-d'Ivoire (1949-1950) et à Casablanca (1947), l'armée française a massacré des dizaines de milliers d'hommes et de femmes dont le seul tort était de revendiquer pour plus de libertés ou pour l'indépendance.

Ce sont ces pages sanglantes de l'histoire de France, méconnues, voire effacées, qu'Yves Benot retrace dans ce livre. Mobilisant l'ensemble des documents disponibles, il montre comment et pourquoi les gouvernements de la IVe République, bien peu soucieux du respect de la légalité républicaine, ont choisi la voie de la répression sauvage pour préserver la cohésion de l'Empire français. Et il analyse aussi les débats auxquels cette politique a donné lieu en France même, en mettant en lumière l'opposition de certains intellectuels, de ceux des clercs qui n'ont pas trahi comme Jean-Paul Sartre ou Paul Ricoeur.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

__
« Vouloir prouver des choses qui sont claires d'elles-mêmes, c'est éclairer le jour avec une lampe. »  


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Syfou
Syfou
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 5687
Age : 36
Emploi/loisirs : Les souvenirs s'envolent aussitot la la porte ouverte .
Humeur : Bien / H.M.D / Toujours.
Date d'inscription : 11/01/2010
Localisation : Dans un autre repère !

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Résumé d'un ouvrage conseillé à lire !?

Message par Daûphin_zz_47 le Mer 4 Avr - 13:08

La Femme Cette Inconnue De L'Homme.

[...Intrigué, j'interrogeai un jour la jeune femme et voici ce qu'elle me dit:" Je ne peux pas dire que je n'aime pas mon marie, mais faire l'amour avec lui me donne un malaise, une appréhension inimaginable.Pour éviter......Je cherche tous les prétextes. Dans les cas pressants , j'invoque une fatigue, un mal de tête, .....J'attends pour me coucher que mon marie soit endormi.....]

P 122

Description de l'offre

[514-980] AVIGNON, Imp. AUBANEL - 1957 - 201 pages. Broché Edition originale. Etat neuf.

Dans cet ouvrage, les auteurs écrivent que "ce livre n'a rien de comparable à celui du Dr A. CARREL, ... qui a écrit un ouvrage scientifique, ......mais (ont) l'intention d'écrire un ouvrage sur ( la femme) au point de vue de son comportement vis-à-vis de l'homme".

Varenne, Docteur Salzi Gabrielle
Genre : MEDECINE - BIOLOGIE - MOEURS - CARREL


__
-------------
" Il ya deux manières d'ignorer les choses:
La première, c'est de les ignorer;
La seconde, c'est de les ignorer et croire qu'on les sait.
La seconde est pire que la première."



Peuple sans mémoire, peuple sans histoire


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Daûphin_zz_47
Daûphin_zz_47
Adm
Adm

Masculin
Nombre de messages : 2215
Age : 37
Date d'inscription : 06/08/2010
Localisation : tlc

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Résumé d'un ouvrage conseillé à lire !?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum