Bienvenue sur le forum non officiel de l'Etoile Nord-Africaine;

Afin de profiter pleinement de certains sujets sur le forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre espace si vous ne l'êtes pas encore.


http://www.intervalle-dz.com/
Sondage
Meilleurs posteurs
8022 Messages - 42%
5687 Messages - 30%
2215 Messages - 12%
1184 Messages - 6%
1142 Messages - 6%
207 Messages - 1%
153 Messages - 1%
128 Messages - 1%
94 Messages - 0%
87 Messages - 0%
Galerie


Novembre 2017
DimLunMarMerJeuVenSam
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Calendrier

Connexion

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Syfou
Adminstrateur
Adminstrateur
Masculin
Nombre de messages : 5687
Age : 34
Emploi/loisirs : Les souvenirs s'envolent aussitot la la porte ouverte .
Humeur : Bien / H.M.D / Toujours.
Date d'inscription : 11/01/2010
Localisation : Dans un autre repère !

Sujet / Message Économie de l'Égypte

le Lun 5 Déc - 0:06
Économie de l'Égypte

L'Égypte est en 2007 la quatrième puissance économique de l'Afrique. Le pays est considéré comme un pays émergent. L'activité économique est en grande partie située le long du Nil. Les principales ressources économiques de l'Égypte sont le pétrole, les métaux, le tourisme, et l'agriculture. Depuis 30 ans le gouvernement a entrepris des réformes afin de réduire la forte centralisation héritée du président Nasser.
L'économie de l'Égypte repose globalement sur quatre rentes régulières : le Nil, l'histoire, le canal de Suez et sa position géopolitique au Moyen-Orient.

Agriculture

Le Nil est la première de ces rentes. Depuis toujours, et jusqu'à la construction du barrage d'Assouan, sa crue assurait la fertilisation des terres. Encore actuellement, il permet l'irrigation de sa vallée, assure de bonnes récoltes au milieu du désert. Sa vallée est une oasis linéaire. Le barrage d'Assouan procure une réserve de pêche, et retenant plusieurs années de crue, permet d'irriguer des espaces supplémentaires. Le tiers de la population travaille dans le secteur agricole.

Tourisme

Le tourisme est la première ressource en devises de l'Égypte et l'un de ses principaux secteurs d'activités avec des recettes de l'ordre de 7 milliards de dollars par an, supérieures au transfert des émigrés égyptiens à l'étranger. Cependant cette rente est fragilisé par les attentats qui ont visé des sites touristiques en 1997 et 2004.

Les chiffres du Tourisme

En 2008, le pays a accueilli:
13 millions de visiteurs.
dont 1,8 million de Russes, première population touristique en Egypte.
600.000 Français.
Le tourisme a représenté 11,1 % du PIB, en employant 12 % de la population active.

Les deux dernières rentes de l'Égypte

Le canal de Suez a rapporté environ deux milliards de dollars de recettes au budget égyptien au cours du premier semestre 2007. Quant à son positionnement en faveur de l'Occident dans une région hostile, il permet à l'Égypte de recevoir 2,1 milliards de dollars d'aide annuelle des États-Unis.
L'Égypte n'est donc pas encore une économie moderne, malgré des sources de revenus constantes. Le pays est encore dépendant des dons de l'extérieur, et est parfois fragilisé par des actes de terrorisme.

Télécommunication

En 2007, l'Égypte comptait 30 millions d'abonnés à la téléphonie mobile, soit 39,82 % de taux de pénétration.


Les élections législatives égyptiennes dopent la Bourse du Caire

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La Bourse du Caire a enregistré une hausse de 5 % mardi matin, provoquant une suspension d'une demi-heure, au lendemain du début des premières législatives de l'après-Moubarak, marquées par une participation sans précédent.
Le principal indice (EGX) a grimpé de 5,08 % (191,93 points) pour atteindre 3 972,06 points après un quart d'heure d'échanges. Selon les médias, la Bourse a réalisé des gains de quelque deux milliards de dollars pendant ce laps de temps.

La Bourse cairote avait clôturé les échanges de la semaine dernière avec une baisse de 8,35 % en raison de la crise politique qui secoue le pays depuis le début des manifestations hostiles au pouvoir militaire en place (19-24 novembre) depuis le démission historique d'Hosni Moubarak.

Le vote de lundi et mardi concerne le tiers des gouvernorats du pays le plus peuplé du monde arabe avec plus de 80 millions d'habitants. Le scrutin s'étalera dans les autres régions jusqu'au 11 janvier pour l'Assemblée du peuple (députés) et jusqu'au 11 mars pour la Choura (chambre haute consultative). Quelque 17,5 millions d'électeurs sur 40 millions sont appelés à participer à cette première phase pour élire 168 des 498 députés. Ces premières élections de l'après-Moubarak sont saluées comme un "test de démocratie réussi".

En raison de ces violences, l'agence de notation financière Standard & Poor's avait abaissé d'un cran la note souveraine de l'Egypte, qui passe de "BB–" à "B+", et place le pays sous perspective négative.

http://lemonde.fr




__
« Vouloir prouver des choses qui sont claires d'elles-mêmes, c'est éclairer le jour avec une lampe. »  


http://algerie-institution.blog4ever.com

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum