Bienvenue sur le forum non officiel de l'Etoile Nord-Africaine;

Afin de profiter pleinement de certains sujets sur le forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre espace si vous ne l'êtes pas encore.


http://www.intervalle-dz.com/
Sondage
Derniers sujets
» nouvelle grille de lecture du monde
Mer 13 Mar - 20:42 par ZIGHOUD15

» Wilaya 5 historique en Oranies ( 1954/1962 )
Sam 6 Oct - 19:16 par Sphinx

» dépenses militaires mondiales
Dim 6 Mai - 16:38 par ZIGHOUD15

» algerian barkhane la citadelle
Ven 27 Avr - 16:27 par ZIGHOUD15

» cabale
Mer 25 Avr - 16:06 par ZIGHOUD15

» Département du Renseignement et de la Sécurité (DRS)
Sam 20 Jan - 16:30 par ZIGHOUD15

» L'emir Abdelkader et le monde antique ....
Lun 4 Déc - 20:26 par Sphinx

» Abd-el-Qadir al-Djazaïri : naissance ,vie et mort ...
Mar 28 Nov - 22:07 par Sphinx

» BRICS
Mar 14 Nov - 9:42 par ZIGHOUD15

» LA MATRICE DU TERRORISME
Lun 30 Oct - 15:49 par ZIGHOUD15

» La science du transhumanisme
Jeu 19 Oct - 12:43 par ZIGHOUD15

» la guerre de syrie
Jeu 12 Oct - 10:38 par ZIGHOUD15

» la chine nouveau joueur en afrique
Sam 30 Sep - 21:16 par ZIGHOUD15

» Médias- Mensonges et Manipulation de l'information
Mer 20 Sep - 14:23 par ZIGHOUD15

» Les exercices militaires russo-biélorusse
Lun 18 Sep - 14:22 par ZIGHOUD15

» l'inde nouveau joueur ?
Jeu 14 Sep - 12:50 par ZIGHOUD15

» Birmanie
Mar 12 Sep - 16:46 par ZIGHOUD15

» divulgation ET sommes nous prets ?
Mer 30 Aoû - 15:23 par ZIGHOUD15

» la lachété comme le courage seraient hereditaires
Mar 22 Aoû - 10:08 par ZIGHOUD15

» Le Pentagone fait son deuil du « Nouveau Siècle américain »
Lun 21 Aoû - 19:05 par ZIGHOUD15

» le mouton de l'aid
Dim 20 Aoû - 10:32 par ZIGHOUD15

» Le captagon vient au secours des manifestants vénézuéliens
Lun 14 Aoû - 16:56 par ZIGHOUD15

» Le franc CFA, arme de destruction massive contre le développement africain
Lun 14 Aoû - 16:12 par ZIGHOUD15

Galerie


Mars 2019
DimLunMarMerJeuVenSam
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Calendrier Calendrier

Connexion

Récupérer mon mot de passe


L’emprisonnement avec sursis

Aller en bas

Sujet / Message L’emprisonnement avec sursis

Message par Syfou le Ven 16 Déc - 22:12

L’emprisonnement avec sursis

Avant 1996, une personne reconnue coupable d’une infraction criminelle et condamnée à une peine d’emprisonnement de moins de deux ans devait purger sa peine en détention dans une prison. La personne détenue cessait alors ses activités régulières (emploi, étude, etc..) et perdait la capacité d’assumer ses responsabilités familiales, professionnelles ou sociales.

Aujourd’hui, une personne condamnée à une peine d’emprisonnement de moins de deux ans peut purger cette peine au sein de la collectivité si le tribunal considère qu’une ordonnance d’emprisonnement avec sursis est appropriée.

Dans cette capsule, Éducaloi fait le point sur la peine avec sursis et explique dans quelles circonstances elle peut être prononcée.

Like a Star @ heaven Qu’est-ce que l’emprisonnement avec sursis ?

Lorsqu’une personne est déclarée coupable d’une infraction criminelle et condamnée à une peine d’emprisonnement de moins de deux ans, le tribunal peut ordonner qu’elle purge cette peine d’emprisonnement au sein de la collectivité.

Cela signifie que l’individu condamné à une peine d’emprisonnement avec sursis demeure en liberté tant qu’il respecte des conditions imposées par le tribunal.

Like a Star @ heaven Comment fait-on pour s’assurer que la personne condamnée respecte les conditions imposées par le tribunal ?

Des agents de surveillance sont chargés de s’assurer que le délinquant respecte les conditions de l’ordonnance d’emprisonnement avec sursis. Ils disposent pour ce faire de plusieurs moyens.

Par exemple, l’agent de surveillance oblige la personne condamnée à venir le rencontrer à son bureau une fois par semaine ou plusieurs fois par mois. Il peut aussi exiger que le délinquant lui fournisse une preuve écrite de sa participation à une thérapie ou aux travaux communautaires imposés par le juge.

Les agents de surveillance peuvent également, à l’improviste, téléphoner ou se rendre chez l’individu condamné pour vérifier s’il respecte la condition de détention à domicile ou les autres conditions de l’ordonnance de sursis.

Évidemment, l’agent de surveillance, la victime, les policiers et tout citoyen qui constate un manquement aux conditions de l’ordonnance de sursis peuvent dénoncer le délinquant.

Outre ces mesures de surveillance, le régime de l'emprisonnement avec sursis prévoit que le délinquant doit rencontrer un intervenant chargé de l'accompagner et de l'encadrer dans une démarche de réinsertion sociale. Pendant les trois premiers mois, le délinquant doit rencontrer l'intervenant deux fois par mois. Par la suite, l'intervenant procède à l'évaluation du cheminement du délinquant et peut réduire la fréquence des rencontres à une seule par mois. Fait à noter, une rencontre sur trois dans le cadre de cette démarche de réinsertion sociale se déroule dans le milieu de vie de la personne contrevenante.

Like a Star @ heaven D'autres questions et réponses sur le site web educaloi.qc.ca :
http://www.educaloi.qc.ca/loi/contrevenants_et_accuses/248/



France;
Jacques Chirac : deux ans de prison avec sursis pour l'affaire des emplois fictifs




Jacques Chirac a été déclaré coupable dans l'affaire des emplois présumés fictifs de la ville de Paris, et condamné à deux ans de prison avec sursis, rapporte "Le Parisien". Le parquet avait requis la relaxe.

L'ancien président de la République, âgé de 79 ans, a été déclaré coupable de "détournements de fonds publics" et "abus de confiance", puis de "prise illégale d'intérêt".

La lecture du jugement a commencé à 10h05 ce matin. Jacques Chirac, qui est le premier ancien président à être jugé en correctionnelle, était absent, mais sa fille adoptive, And Dao Traxel, était présente à l'audience.

La ville de Paris, principale victime de l'affaire, était également absente du procès, puisqu'elle a renoncé à se porter partie civile à la suite d'un accord d'indemnisation de 2,2 millions d'euros, conclu avec l'UMP et Jacques Chirac.

La constitution de partie civile de l'association anti-corruption Anticor, qui avait été la seule à porter la contradiction au procès, a été déclarée irrecevable par le tribunal correctionnel de Paris.

http://closermag.fr


__
« Vouloir prouver des choses qui sont claires d'elles-mêmes, c'est éclairer le jour avec une lampe. »  


http://algerie-institution.blog4ever.com

Syfou
Syfou
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 5687
Age : 36
Emploi/loisirs : Les souvenirs s'envolent aussitot la la porte ouverte .
Humeur : Bien / H.M.D / Toujours.
Date d'inscription : 11/01/2010
Localisation : Dans un autre repère !

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum