Bienvenue sur le forum non officiel de l'Etoile Nord-Africaine;

Afin de profiter pleinement de certains sujets sur le forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre espace si vous ne l'êtes pas encore.


http://www.intervalle-dz.com/
Sondage
Meilleurs posteurs
8022 Messages - 42%
5687 Messages - 30%
2215 Messages - 12%
1184 Messages - 6%
1142 Messages - 6%
207 Messages - 1%
153 Messages - 1%
128 Messages - 1%
94 Messages - 0%
87 Messages - 0%
Galerie


Novembre 2017
DimLunMarMerJeuVenSam
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Calendrier

Connexion

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Daûphin_zz_47
Adm
Adm
Masculin
Nombre de messages : 2215
Age : 36
Date d'inscription : 06/08/2010
Localisation : tlc

Sujet / Message Position Tunisienne sur le plan international

le Mar 20 Déc - 13:16
Quand les musulmans en ont marre de l'ingérence Franco-française dans leurs affaires Arrow

Le président tunisien fustige les Français

Dans ses premiers entretiens accordés à des médias français les 16 et 18 décembre, le nouveau président de la République tunisienne, Moncef Marzouki, a abordé les différents enjeux politiques et économiques de son mandat et a surtout répondu vivement aux craintes de l’islamisme exprimées par la France.

Le chef du parti Congrès pour la République (CPR), l’un des trois partis arrivés en tête de l'élection de l’Assemblée constituante, a été élu par cette nouvelle assemblée le 12 décembre dernier. Dans une interview à la chaîne de télévision France 24, il répond aux inquiétudes de certains quant à l’accord conclu avec les islamistes d’Ennahda:

«Dans ce pays, nous sommes menacés par deux extrémismes: l’extrémisme religieux représenté par un certain nombre d’islamistes […] et l’extrémisme laïc pour qui à partir du moment où vous dites "je suis musulman" vous prend pour un islamiste et vous taxe de terroriste […]. Ni l’un ni l’autre ne sont acceptables. […] Nous travaillons avec les islamistes modérés avec un contrat très net et très clair, à savoir qu’on ne touche ni aux droits de l'homme ni aux droits de la femme».

S’il affirme qu’il est «francophone et francophile», le président tunisien a critiqué sans détour la crainte de l’islamisme par les Français dans un entretien accordé au Journal du Dimanche du 18 décembre:

«J’ai très peu apprécié des considérations culturalistes, pour ne pas dire racistes, formulées à Paris par certains, dont l’ancien ministre des Affaires étrangères Hubert Védrine, qui se demande si l’Occident doit exporter sa démocratie. Comme si la démocratie était propre aux pays occidentaux. Je suis francophone et francophile, je serai un pont entre la France et la Tunisie, nous travaillerons cordialement mais je constate que les Français sont souvent ceux qui comprennent le moins le monde arabe, alors que ce devrait être le contraire. Les Français sont prisonniers d’une doxa au sujet de l’islam», a-t-il déclaré, avant de revendiquer sa légitimité et son indépendance: «la révolution de janvier 2011 nous a donné la démocratie, la République et finalement l’indépendance».

Lu sur le JDD et France 24

http://www.slateafrique.com/79627/le-president-tunisien-marzouki-denonce-les-prejuges-francais


__
-------------
" Il ya deux manières d'ignorer les choses:
La première, c'est de les ignorer;
La seconde, c'est de les ignorer et croire qu'on les sait.
La seconde est pire que la première."



Peuple sans mémoire, peuple sans histoire





http://www.facebook.com/DIKKTARIOF

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum