Bienvenue sur le forum non officiel de l'Etoile Nord-Africaine;

Afin de profiter pleinement de certains sujets sur le forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre espace si vous ne l'êtes pas encore.


http://www.intervalle-dz.com/
Sondage
Meilleurs posteurs
8022 Messages - 42%
5687 Messages - 30%
2215 Messages - 12%
1184 Messages - 6%
1142 Messages - 6%
207 Messages - 1%
128 Messages - 1%
122 Messages - 1%
94 Messages - 0%
87 Messages - 0%
Galerie


Septembre 2017
DimLunMarMerJeuVenSam
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Calendrier

Connexion

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Daûphin_zz_47
Adm
Adm
Masculin
Nombre de messages : 2215
Age : 36
Date d'inscription : 06/08/2010
Localisation : tlc

Sujet / Message Évolutionnisme-Darwinisme et l'Islam

le Mar 20 Déc - 14:16
Darwinisme

Le terme darwinisme, fondé sur le nom du naturaliste anglais Charles Darwin (1809-1882), peut désigner :

La théorie de l'évolution des espèces telle qu'elle fut initialement conçue par Charles Darwin en complément d'autres théories de l'époque comme le lamarckisme
La théorie de Darwin explique la sélection naturelle des espèces vivantes depuis le début de la vie sur Terre
La version moderne de cette théorie dite aussi néo-darwinisme ou théorie synthétique de l'évolution car elle fait la synthèse entre le phénomène d'évolution des espèces et les mécanismes génétiques
L'application de la théorie darwinienne aux sociétés humaines, dite aussi darwinisme social, visant notamment à expliquer l'évolution des groupes humains comme le résultat de la sélection naturelle et, dans certaines versions, défendant l'idée que la société devrait promouvoir une sélection des individus basée sur leur hérédité, par exemple via l'eugénisme.

Darwinisme étendu : L'application de la théorie darwinienne à d'autres entités que des organismes biologiques, on parlera de processus darwiniens. Par exemple, les algorithmes évolutionnistes en ingénierie optimisent des solutions, les connexions synaptiques des neurones seraient la résultante d'une sélection darwinienne pendant le développement de l'enfant, et l'évolution culturelle serait explicable avec une approche darwinienne, la mémétique.

On associe parfois abusivement le terme darwinisme à la sélection de survie, résumée sous les expressions de lutte pour la vie ou survie du plus apte, mais la théorie de Darwin (y compris dans ses formes actuelles) ne limite pas à ce facteur la sélection naturelle, la sélection sexuelle en faisant également partie (Voir The Mating Mind). On notera également que cette sélection est probabiliste, ce qui fait que la survie de l'individu le plus apte n'est pas assurée, elle est simplement plus fréquente. La survie des moins aptes permet d'ailleurs une diversité utile lorsque les conditions sont changeantes.

Des courants de pensée comme le créationnisme utilisent le terme darwinisme pour critiquer l'approche scientifique naturaliste de la biologie et de l'évolution des espèces.

Évolutionnisme (anthropologie)

L’évolutionnisme, en anthropologie, est un courant théorique qui présuppose l'existence de lois immanentes à l'œuvre dans l'histoire humaine.

Stricto sensu, l'évolutionnisme est un ensemble de théories élaborées dans la seconde moitié du XIXe siècle par les fondateurs de l'anthropologie dont Lewis Henry Morgan, Edward Tylor, Herbert Spencer et James George Frazer.

Dès son apparition, en tant que science au XIXe siècle, l'anthropologie se place dans un paradigme évolutionniste. Pour les anthropologues de cette époque, l'espèce humaine ne fait qu'une, et donc, chaque société suit la même évolution de l'état de « primitif » jusqu'au modèle de la civilisation occidentale.

Morgan, après s'être fait connaître grâce à une monographie sur les Iroquois, expose sa théorie dans son ouvrage Ancient Society. Il décrit trois stades d'évolution des sociétés : sauvage, barbare et civilisé. Chacun de ces stades se divise en trois sous-stades : inférieur, moyen, supérieur. Tylor s'intéresse plus à l'anthropologie sociale, notamment la religion. Il théorise lui aussi l'évolution des sociétés en trois stades : animiste, polythéiste, monothéiste. On peut rajouter un anthropologue britannique, Frazer, qui considère que l'évolution des croyances se fait de la magie à la science en passant par la religion.

Ce paradigme fut exclusif en anthropologie durant de nombreuses années et il y a de nombreuses critiques à y apporter. Tout d'abord, il applique l'évolution (au sens de progrès) à des notions, comme l'organisation sociale, la religion. De plus, il considère que toutes les sociétés évoluent dans le même sens pour arriver à la « civilisation ».

Postulats

Comme les philosophies historistes des Lumières, les évolutionnistes postulent l'unicité du genre humain et l'universalité du mouvement historique qui embrasserait l'humanité tout entière. En revanche, ils ne s'expliquent plus la diversité sociale et culturelle par des déterminismes environnementaux ou climatiques accidentels, comme chez Montesquieu, mais ils érigent au contraire l'histoire en tant que principe explicatif des différences entre les sociétés humaines.

Toutes les théories évolutionnistes distinguent sensiblement les mêmes étapes, ou stades, dans l'histoire de l'humanité. Contemporaines ou postérieures aux premiers développements de l'archéologie préhistorique et de la paléontologie, elles voient dans la préhistoire l'époque de « sauvagerie », caractérisée par la chasse et la cueillette. Le stade suivant, celui de la « barbarie », aurait vu le jour avec la naissance de l'agriculture et de l'élevage. Enfin, viendrait le stade de la « civilisation » avec le commerce, l'industrie et la science.

Critiques

Ethnocentrisme et finalisme

On dénonce généralement son finalisme téléologique et ethnocentré : toutes les sociétés seraient engagées sur la même voie, vers une seule et unique fin, la « civilisation » européenne des savants évolutionnistes eux-mêmes étant comprise comme le point d'aboutissement du mouvement. Les différences qu'on observait néanmoins entre des groupes humains contemporains furent alors expliquées par des progressions plus ou moins rapides sur une même trajectoire. Les sociétés extra-européennes étaient ainsi considérées uniquement en tant que témoins primitifs de stades antérieurs à celui atteint par la « civilisation » par excellence, occidentale, technique et scientifique.

« Darwinisme social » et origine du racisme scientifique

C'est dans ce contexte que naquit le racisme scientifique (à distinguer toutefois du racisme anthropologique, attaché à l'unité du psychisme humain), qui visait à expliquer le retard apparent des populations non-européennes par des différences biologiques. Herbert Spencer, savant contemporain de Charles Darwin et promoteur de ce que l'on nomme improprement le darwinisme social, considère ainsi les sociétés humaines comme des organismes vivants (théorie organiciste), par conséquent soumis aux mêmes règles d'évolution que les espèces biologiques. Pour Spencer, l'hérédité (les caractères innés) jouerait un rôle prépondérant par rapport à l'éducation (les caractères acquis). Il propose ainsi un système idéologique qui voit dans les luttes civiles, les inégalités sociales et les guerres de conquête rien moins que l'application à l'espèce humaine de la sélection naturelle.

Relations entre l'évolutionnisme anthropologique et la théorie de l'évolution

L'idée couramment exprimée selon laquelle l'évolutionnisme social serait issu de la théorie de l'évolution de Charles Darwin ne peut être admise sans souligner l'antériorité des théories de lutte pour la survie dans les sociétés humaines dès le début du XIXe siècle. Les influences se firent dans les deux sens. La théorie darwinienne de la sélection naturelle est née de doctrines propres aux domaines sociaux ou socio-économiques comme le Malthusianisme pour retourner immédiatement à ces domaines.

Anthropologues évolutionnistes[modifier]
Lewis Henry Morgan
Edward Tylor
Herbert Spencer
James George Frazer

Courants issus de l'évolutionnisme anthropologique
Darwinisme social

Concepts connexes
Ethnocentrisme
Racisme scientifique
Colonialisme
Évolution (biologie)

http://fr.wikipedia.org


Évolutionnisme-Darwinisme dans le coran


Transformation des hommes en singe et en porc

Louange à Allah

Le terme « maskh » désigne le changement de la forme humaine. Allah nous a dit à plusieurs endroits du Coran qu’Il avait transformé une partie des Bani Israël en singes afin de les punir pour leur désobéissance à Allah le Très Haut. A ce propos, Celui-ci a dit aux fils d’Israël : «Vous avez certainement connu ceux des vôtres qui transgressèrent le Sabbat. Et bien Nous leur dîmes: "Soyez des singes abjects!" Nous fîmes donc de cela un exemple pour les villes qui l' entouraient alors et une exhortation pour les pieux. » (Coran, 2 : 65-66). Allah le Très Haut a cité leur récit de manière un peu détaillée dans la sourate 7. Voici ce qu’Il a dit : « Et interroge- les au sujet de la cité qui donnait sur la mer, lorsqu' on y transgressait le Sabbat! Que leurs poissons venaient à eux faisant surface, au jour de leur Sabbat, et ne venaient pas à eux le jour où ce n' était pas Sabbat! Ainsi les éprouvions- Nous pour la perversité qu' ils commettaient. Et quand parmi eux une communauté dit: "Pourquoi exhortez- vous un peuple qu' Allah va anéantir ou châtier d' un châtiment sévère?" Ils répondirent: "Pour dégager notre responsabilité vis-à-vis de votre Seigneur; et que peut-être ils deviendront pieux!" Puis, lorsqu' ils oublièrent ce qu' on leur avait rappelé, Nous sauvâmes ceux qui (leur) avaient interdit le mal et saisîmes par un châtiment rigoureux les injustes pour leurs actes pervers. Puis, lorsqu' ils refusèrent (par orgueil) d' abandonner ce qui leur avait été interdit Nous leur dîmes: "Soyez des singes abjects".» (Coran, 7 : 163-166). Allah le Très Haut : «Dis: "ش gens du Livre! Est- ce que vous nous reprochez autre chose que de croire en Allah, à ce qu' on a fait descendre vers nous et à ce qu' on a fait descendre auparavant? Mais la plupart d' entre vous sont des pervers. Dis: "Puis- je vous informer de ce qu' il y a de pire, en fait de rétribution auprès d' Allah? Celui qu' Allah a maudit, celui qui a encouru Sa colère, et ceux dont Il a fait des singes, des porcs, et de même, celui qui a adoré le Tâghoût, ceux-là ont la pire des places et sont les plus égarés du chemin droit". » (Coran, 5 : 59-60).


Cette métempsycose est une punition divine pour eux à cause des actes interdits qu’ils ont commis. Ce châtiment n’est pas réservé exclusivement aux fils d’Israël. En effet, notre Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a dit que l’Heure ne viendra avant qu’une transformation n’ait lieu au sein de cette communauté et il a menacé ceux qui démentissent le décret divin et ceux qui consomment du vin et ceux qui écoutent de la musique de la subir. Puisse Allah nous en préserver.

Ibn Madja (4059) a rapporté d’après Abd Allah Ibn Massoud que le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a dit : « Avant l’avènement de l’Heure, il y a transformation, effondrement et lapidation » (Sahih d’Ibn Madja, 3280).

L’effondrement consiste en un glissement de la terre qui engloutit une personne, une maison ou une localité. C’est ce qui arriva à Coré et à sa demeure. A ce propos, Allah le Puissant et Majestueux a dit : «Nous fîmes donc que la terre l' engloutît, lui et sa maison. Aucun clan en dehors d' Allah ne fut là pour le secourir, et il ne pût se secourir lui-même. » (Coran, 38 : 81).

La lapidation est ce qu’Allah infligea au peuple de Loth dont Il a parlé en ces termes : «Et Nous renversâmes (la ville) de fond en comble et fîmes pleuvoir sur eux des pierres d' argile dure. » (Coran, 15 : 74).

D’après at-Tirmidhi (2152) Ibn Omar a dit : « J’ai entendu le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) dire : « Ceux parmi les membres de cette communauté qui démentiront le décret divin subiront un effondrement, une transformation et une lapidation (Sahih d’at-Tirmidhi, 1748).

At-Tirmidhi (2212) a rapporté d’après Imran ibn Houssayn que le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) a dit : « Une partie de cette communauté subira une transformation, un effondrement et une lapidation. Un homme issu des musulmans dit alors : ô Messager d’Allah ! Quand cela arrivera-t-il ? – « Quand les musiciennes feront leur apparition munies de leurs instruments (de musique) et que la consommation du vin prévaudra » (Sahih d’at-Tirmidhi, 1801).

Ces hadith indiquent que cette communauté (Umma) subira ladite transformation comme un châtiment dû à certains actes de désobéissance. Que le musulman se méfie de la violation des interdits divins. Que de malheurs pour celui qui suscite la colère d’Allah, Son courroux et sa vengeance. Puisse Allah nous préserver tous des causes qui font subir Son châtiment.

Cependant les singes et porcs actuels n’incarnent pas des peuples anciens transformés parce que les gens transformés par Allah, le Très Haut, n’ont pas de descendance. Car Allah les a détruit après les avoir transformés ; ils n’ont pas procréé.

Mouslim a rapporté (2663) d’après Abd Allah ibn Massoud (P.A.a) qu’un homme a dit au Messager d’Allah :

– ô Messager d’Allah ! Les singes et porcs (actuels) résultent-ils d’une transformation d’être humains ?

– En vérité, Allah, le Puissant et Majestueux ne permet pas à des gens transformés de procréer et d’avoir une progéniture ; les singes et les porcs avaient existé avant (la transformation).

An-Nawawi dit dans son commentaire de Mouslim : « Les propos du Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) : « Les singes et les porcs avaient existé avant » signifient avant la transformation opérée au sein des fils d’Israël. Ce qui indique qu’ils ne résultent pas de ladite transformation.

Allah le sait mieux. Puisse Allah bénir et saluer notre prophète Muhammad.

Sheikh Muhammed Salih Al-Munajjid

http://islamqa.info/fr/ref/14085


[url]
Le Coran est-il créationniste ou évolutionniste ? par oumma[/url]


__
-------------
" Il ya deux manières d'ignorer les choses:
La première, c'est de les ignorer;
La seconde, c'est de les ignorer et croire qu'on les sait.
La seconde est pire que la première."



Peuple sans mémoire, peuple sans histoire





http://www.facebook.com/DIKKTARIOF

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum