Bienvenue sur le forum non officiel de l'Etoile Nord-Africaine;

Afin de profiter pleinement de certains sujets sur le forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre espace si vous ne l'êtes pas encore.


http://www.intervalle-dz.com/
Sondage
Meilleurs posteurs
8022 Messages - 43%
5687 Messages - 30%
2215 Messages - 12%
1184 Messages - 6%
1142 Messages - 6%
207 Messages - 1%
128 Messages - 1%
94 Messages - 0%
87 Messages - 0%
87 Messages - 0%
Galerie


Août 2017
DimLunMarMerJeuVenSam
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Calendrier

Connexion
anipassion.com
Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur
Masculin
Nombre de messages : 8022
Age : 31
Emploi/loisirs : Mat
Humeur : Peu importe.
Date d'inscription : 19/12/2008
Localisation : S.B.A

Sujet / Message le Khat,un business fort lucratif

le Sam 11 Fév - 22:56
Madagascar: Diana - Quand le Khat devient envahissant

A partir de 1998, les paysans de la commune rurale d'Antsalaka se tournent en masse vers la culture et la production du khat. Ils ont peu à peu abandonné la culture maraîchère, qui présente un certain nombre d'aléas liés aux semences, aux graines et à la commercialisation.

Depuis quelques années, la surface cultivée de cet arbuste d'Arabie, dont les feuilles constituent un masticatoire excitant, ne cesse d'augmenter et la production s'est fortement développée, car l'activité éleve le niveau de vie des planteurs.

Selon les estimations, plus de 10 000 ha sont actuellement cultivés de khat dans les communes d'Antsalaka et de Joffreville, réputées dans toute l'Ãéle pour en être les zones productrices.

Le khat a une place prépondérante dans le développement de la région de Diana. Sa culture et sa production ont permis l'arrivée de la modernité à Antsalaka, située à 67 km au sud-ouest de la capitale du Nord . Dans cette commune rurale, toute l'économie et presque toutes les activités tournent autour du khat.

Chaque matin, des collecteurs résidant dans la Sava, venant d'Antsiranana, Ambilobe, Ambanja et Nosy Be achètent du khat à Antsalaka. Cet « or vert » est par la suite envoyé dans les grandes villes de Madagascar.

La plupart des collecteurs acheminent la marchandise par taxis-brousse, mais certains se rendent à l'aéroport d'Arrachart et préparent l'envoi par avion de colis remplis de feuilles de la plante, au vu et au su de tout le monde.

En fait, le commerce du khat a largement dépassé la région, voire le pays. La feuille verte s'écoule jusqu'à l'île de Mayotte. Le trafic du khat est devenu tellement juteux que l'on assiste aujourd'hui à un véritable réseau.

Phénomène social

Pour beaucoup d'Antsiranais, le khat n'est pas une drogue, même si l'Organisation mondiale de la santé l'a catalogué drogue douce, et l'a inscrit dans la seconde catégorie des drogues, au même titre que le haschich et la cocaïne.

Ainsi, le khat, qui était mâché de manière rituelle par la communauté musulmane, est devenu un produit de consommation courante. Les hommes, les femmes et même parfois les enfants, s'adonnent à la mastication, et cela sans distinction de confession religieuse. Certains dirigeants locaux et de toutes tendances en sont adeptes.

En outre, ce phénomène régional tend à s'étendre sur tout le territoire, car les natifs d'Antsiranana qui ont migré vers d'autres régions ont continué à se procurer du khat et ont contribué à la pratique.

Ainsi, on cultive du khat jusqu'au sud de l'ïle. Lorsque les conditions climatiques le permettent, les gens se mettent à en planter pour leur consommation personnelle.

Selon les amateurs, le khat les aide à se concentrer dans leur travail, surtout pour ceux qui exercent un métier nocturne, afin de rester eveillés.

« J'ai déjà essayé le café et le cola, entre autres. Mais seul le khat est efficace », a affirmé un chauffeur de nuit d'une coopérative régionale reliant Antsiranana à Ankify.

Finalement, partout où l'on se trouve dans la Diana, l'arrivée du khat sur les marchés est toujours une fête pour ses passionnés.

Jusqu'à présent, l'État n'a pas pris position. Il n'a choisi ni d'éradiquer, ni de légaliser la culture du khat. Pourtant, la riziculture de riz, la culture de café ou de légumes sont abandonnées au profit de celle de l'arbuste. A ce rythme, le district d'Antsiranana II risque de perdre sa place de grenier de la région Diana.

Côté médical, le khat nuit dangereusement à la santé : maladies gastriques, constipations, vomissements appendicite, anorexie, maux de dents, céphalée ...

Mais les feuilles hallucinogènes envahissent la ville d'Antsiranana. On en trouve partout au marché, dans les rues, et même à l'usine et dans les bureaux. A tel point que sur les portes de service on peut lire les inscriptions « Interdit de fumer » et « Interdit de consommer du khat ». L'administration est même allée jusqu'à le prohiber aux chauffeurs de taxi.

Enfin, il ne faut pas perdre de vue le côté aphrodisiaque du khat. La débauche hante les esprits même si à l'origine, il avait une vocation spirituelle.

Mais qui oserait tarir la source ?

Le khat est réputé pour ses vertus aphrodisiaques. Encore faut-il patienter et attendre le lendemain de la prise pour constater les effets.

Sur le plan économique, la productivité diminue car les gens perdent beaucoup de temps à mâchonner.

Des groupes d'hommes et de femmes assis ça et là, qui, adossés contre un mur, qui au frais à l'ombre d'un arbre, se plient à un rituel. Ils tiennent entre les mains un bouquet de feuilles vertes euphorisantes.

Leurs joues gonflent démesurément à cause d'une petite boule qu'ils ruminent à longueur de journée. Des bouteilles d'eau glacée ou de boissons jonchent le sol et la fumée des cigarettes montent en colonnes. Il n'y a pas à dire, nous sommes à Antsiranana, le pays du khat.

Dose

Apparemment, les consommateurs de khat vivent dans l'insouciance absolue, hors du temps. L'air enjoué, ils passent des heures et des heures à mastiquer de la verdure, le regard perdu dans le lointain.

Le khat ne fait pas bon ménage avec l'économie familiale. Chaque jour, les dépendants doivent débourser au moins 5 000 ariary, boissons et cigarettes comprises. Les jeunes désoeuvrés seraient tentés d'emprunter de l'argent ou carrément de voler pour assouvir leurs besoins.

Ceux qui ont pris l'habitude de « ruminer » ne peuvent plus s'arrêter. Ils feraient tout pour avoir leur dose quotidienne. « Si je n'en trouve pas, je ne suis pas à l'aise », a déclaré un « vétéran » du khat qui s' adonne à son pêché mignon depuis 25ans.

« Jusqu'à maintenant, je ne trouve pas ses méfaits. Il permet de tenir le coup, même s' il nuit à la vie familiale », poursuit-il.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Khat (Catha edulis, famille Celastraceae; Arabe: قات ; Somalien: Jaad; prononcé [ˈkæt]; Ge'ez ጫት č̣āt), également connu As qat, qaat, quat, gat, causerie, le Tchad, chaad et miraa, est a usine fleurissante indigène à tropical L'Afrique de l'Est et Péninsule Arabe.
Khat contient alcaloïde appelé cathinone, amphétamine- comme stimulant ce qui cause l'excitation et euphorisme. Dans 1980 L'organisation mondiale de la santé khat classifié comme a drogue d'abus cela peut produire doux pour modérer la dépendance psychologique, et l'usine a été visée par des organismes d'anti-drogue comme DEA. C'est substance commandée/illégale dans beaucoup de pays.

Description

Est censé pour avoir provenu d'Oromia, Ethiopie, khat un de croissance lente arbuste ou petit arbre cela devient entre 1.5 mètre et 20 mètres de grand, selon la région et les précipitations, avec arbre feuilles 5-10 centimètre long et 1-4 centimètre large. fleurs sont produits sur axillaire court cymes 4-8 le centimètre long, chaque fleur petite, avec cinq pétales blancs. fruit est un oblong three-valved la capsule contenant 1-3 graines.

Histoire

Les origines du khat sont contestées. Certains croient qu'ils sont Éthiopien d'origine, d'd'où il s'est écarté aux flancs de coteau L'Afrique de l'Est et Le Yémen. D'autres croient que le khat a provenu du Yémen avant de s'écarter en Ethiopie et pays voisins. Monsieur Richard Burton explique que le khat a été présenté au Yémen d'Ethiopie au 15ème siècle. Il y a également d'évidence à suggérer que ceci ait pu s'être produit dès le 13ème siècle. Par l'analyse botanique, Revri (1983) soutient des origines du Yémen de l'usine. D'Ethiopie et du Yémen les arbres ont écarté à La Somalie, L'Arabie, Le Kenya, L'Ouganda, La Tanzanie, Le Congo, Le Malawi, Le Zimbabwe, La Zambie, et L'Afrique du Sud. On pense que l'utilisation le plus tôt enregistrée du khat médicalement est dans Nouveau testament.[5] Egyptiens antiques a considéré l'usine de khat « un aliment divin » qui était capable de libérer l'humanité divinité. Les Egyptiens ont employé l'usine pour plus que ses effets stimulants ; ils l'ont employé comme processus métamorphique et dépassé dans la « apothéose », entendant rendre l'utilisateur divin. }
La description documentée la plus tôt du khat remonte au Al-Tibb d'Al-Saidana fi de Kitab, un 11ème travail de siècle dessus pharmacie et medica de materia écrit près Al-Bīrūnī d'Abū Rayhān, a Scientifique persan et biologiste. Ignorant de ses origines, Al-Bīrūnī a écrit que le khat est :
« un produit de Turkestan. Il est aigre pour goûter et mincement fait de la façon de batan-alu. Mais qat est rougeâtre avec une légère teinte noirâtre. On le croit cela batan-alu est rouge, liquide réfrigérant, soulage biliousness, et est a réfrigérant pour estomac et foie."

En 1854, Malais auteur Casier Abdul Kadir d'Abdullah remarquable que la coutume de mâcher Khat était répandue dedans Al Hudaydah au Yémen : « J'ai observé une nouvelle particularité dans cette ville - chacun les feuilles mâchées comme les chèvres mâchent ruminage. Il y a un type de feuille, de plutôt au loin et environ deux doigts de longueur, qui est largement vendue, car les gens consommeraient ces feuilles juste comme ils sont ; différent bétel part, qui ont besoin de certains condiments pour être assortis à eux, ces feuilles ont été juste bourrés entièrement dans la bouche et mâchés. Ainsi quand les gens se sont réunis autour, les restes de ces feuilles empileraient vers le haut devant elles. Quand ils ont craché, leur salive était vert. Je les ai alors questionnés sur cette matière : `Quels avantages sont là pour être gagnés de manger ces feuilles ?' À ce qu'elles ont répondu, `aucun quelque, il est juste des autres dépenses pour nous car nous nous sommes développés accoutumés à elles'. Ceux qui consomment ces feuilles doivent manger beaucoup de ghee et miel, parce que ils tomberaient défectuosité autrement. Les feuilles sont connues As Kad."

Culture et utilisations

L'usine de khat est connue par une variété de noms, comme qat et ghat au Yémen, qaat et jaad en Somalie, causerie Oromia et en Ethiopie et miraa au Kenya et en Tanzanie. Khat a été développé pour l'usage comme stimulant pendant des siècles dans Klaxon de l'Afrique et Péninsule Arabe. Là, la mastication du khat antidate l'utilisation de café et est employé dans un contexte social semblable. Ses feuilles et dessus frais sont mâchés ou, moins fréquemment, séchés et consommés comme thé, afin de réaliser un état d'euphorisme et de stimulation ; il a également anorectique effets secondaires. Son utilisation n'est pas généralement limitée par religion, bien que Église orthodoxe éthiopienne de Tewahedo (avec le son Contre-parties érythréennes) a interdit des chrétiens de l'employer dû à ses effets stimulants. En raison de la disponibilité du transport rapide et peu coûteux d'air, la drogue a été rapportée dedans L'Angleterre, Le Pays de Gales, Rome, Amsterdam, Le Canada, L'Australie, La Nouvelle Zélande et Les Etats-Unis. Le public s'est rendu compte de cette drogue par des rapports de médias concernant Les Nations Unies mission dedans La Somalie, où l'utilisation de khat est répandue, et son rôle dans Golfe Persique.

Lire la suite sur:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Uithoorn, aux Pays-Bas, la plaque tournante du commerce du khat en Europe

Dans un entrepôt discret de Uithoorn (ouest des Pays-Bas), une centaine de Somaliens et de Yéménites se bousculent autour de caisses de khat kenyan fraîchement livré : ils vont revendre cette plante aux effets euphorisants dans toute l'Europe.

"L'heure d'arrivée de la livraison varie chaque jour, cela dépend du vol en provenance du Kenya", explique à l'AFP un des importateurs, un Somalien qui veut rester anonyme : "dès qu'on connaît l'heure, on se passe le mot par téléphone pour que les acheteurs viennent ici au bon moment".

Trois livraisons par jour d'une tonne environ, quatre jours par semaine : le khat, qui va être bientôt interdit aux Pays-Bas et l'est déjà dans la plupart des pays européens, est importé via l'aéroport d'Amsterdam-Schiphol, à quinze kilomètres de Uithoorn (28.000 habitants), où il est acheminé en camion.

"Certains jours, il peut y avoir jusqu'à 200 voitures dans la rue", regrette la maire de la ville, Dagmar Oudhoorn. Les riverains "en ont marre", assure-t-elle à l'AFP : "il y a un vrai sentiment d'insécurité et des problèmes de circulation".

Lire la suite sur:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Le trafic de feuilles de khat en plein essor en France

Les saisies de feuilles de khat, une drogue venue d'Afrique orientale, ont explosé en France ces dernières années. Si les forces de l'ordre interceptaient quelques dizaines de kilogrammes de cet excitant dans les années 1990, ils constatent une forte augmentation du trafic depuis les années 2000 : 123 kg saisis en 2001, 252 kg en 2003 et 818 kg en 2005. Pour les sept premiers mois de 2006, l'Office central pour la répression du trafic illicite de stupéfiants (OCTRIS) comptabilise déjà le chiffre record de 1 070 kg saisis sur le territoire français. Généralement mastiquées, comme la coca, les feuilles de khat procurent un effet voisin de celui des amphétamines, permettant notamment de soulager la fatigue et la faim. Sans provoquer de dépendance physique aussi forte que d'autres drogues, la consommation de ce végétal, qui contient notamment de la cathinone, crée une accoutumance et peut provoquer une dénutrition. Des troubles du sommeil, digestifs et sexuels sont également signalés. Le produit est inscrit sur la liste des stupéfiants dans de nombreux pays (en France notamment) mais pas en Grande-Bretagne ou aux Pays-Bas.

Lire la suite sur:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



règlement
Monde

En 1965, L'organisation mondiale de la santé Comité d'experts sur les drogues Dépendance-productrices Quatorzième rapport remarquable, « le Comité était heureux de noter la résolution du Le Conseil économique et social en ce qui concerne le khat, confirmant la vue que l'abus de cette substance est un problème régional et peut mieux être commandé à ce niveau ". Pour cette raison, le khat n'a pas été programmé sous Convention simple sur les drogues narcotiques. En 1980 l'organisation mondiale de la santé khat classifié comme drogue d'abus qui peut produire doux pour modérer la dépendance psychologique.

L'Australie

Il y a des signaux limités que Khat est maintenant une substance commandée au Queensland.

Le Canada

Dans Le Canada, le cathinone est une substance commandée sous le programme III du Drogues commandées et acte de substances (CDSA), la signification de lui est illégale pour posséder ou obtenir à moins qu'approuvé par a médecin praticien. La punition pour la possession du khat a pu mener à une peine maxima de trois ans en prison. La punition maximum pour la possession en vue du trafic, ou juste du trafic, est de dix ans en prison.

Le Danemark

Khat est une substance illégale et commandée de 1993.

La Finlande

Khat est classifié car une drogue illégale et son importation, vente et utilisation sont punissables dedans La Finlande.

La France

Khat est interdit dedans La France comme stimulant.

Les Pays Bas

Dans Pays Bas, Khat apprécie un statut juridique et est vendu dans plusieurs villes, comme Uithoorn et Tilburg.

L'Allemagne

Dans L'Allemagne, Cathine est une substance commandée, et la propriété et la vente de l'usine est illégale. Les niveaux semblables de la commande existent dans tous la plupart des autres pays européens.

Hong Kong

Dans Hong Kong, Cathine et Cathinone sont réglés sous le programme 1 du chapitre 134 de Hong Kong Ordonnance dangereuse de drogues. Il peut seulement être employé légalement par des professionnels de santé et pour des recherches d'université. La substance peut être donnée par des pharmaciens sous une prescription. N'importe qui qui fournit la substance sans prescription peut être condamné à 10.000 Dollars de Hong Kong. La pénalité pour trafiquer ou fabriquer la substance est des 5.000.000 dollars de Hong Kong très bien et emprisonnement de la vie. La possession de la substance pour la consommation sans permis du département de la santé est illégale avec des 1.000.000 des années agréables et/ou 7 dollars de Hong Kong de temps de prison.

L'Israel

Dans L'Israel, Khat est encore employé par certains de Yéménite origines. Traditionnellement, il est mâché dessus Samedi après-midis tout en lisante Zohar. feuilles sont légaux, mais l'extrait de cathonine pillule appelé Hagigat (un composé de Hébreu mot Hagiga, « partie », et Gat, le « khat »), est actuellement illégal. Khat est également développé dans les arrière-cours des beaucoup de Yemenites, mais devient plus populaire avec d'autres groupes ethniques en Israel. La contrainte plus efficace d'Ethiopie est volée dedans quotidiennement et est disponible pour l'achat. Khat peut être acheté à quelques magasins d'épicerie dans la région de Yemenite de Bnei Brak.

La Nouvelle Zélande

L'usine de Khat est une drogue du programme 3 (classe C) dedans La Nouvelle Zélande, mais est rarement produit bien que des saisies occasionnelles aux aéroports aient été rapportées. Des arbres mûrs de khat qui ont été établis avant que l'usine soit devenue programmée dans 1998 ne doivent pas être détruits, mais il est illégal pour recueillir les feuilles ou pour préparer autrement l'usine pour la consommation.

La Norvège

Dans La Norvège Khat est classifié comme a narcotique il est illégale employer, se vendre et posséder drogue et. La plupart des utilisateurs sont Somalien des immigrés et le khat est passés en contrebande du Pays Bas et L'Angleterre. La douane norvégienne a saisi 3400 kilogrammes de khat en 2007, une augmentation des 1900 kilogrammes en 2006.

La Somalie

Sur 17 novembre, 2006 l'utilisation et la distribution du khat ont été rendues illégale dedans La Somalie. Le Conseil islamique suprême de cours, qui a pris la commande d'une grande partie du pays du fait année, khat interdit pendant Ramadan, protestations de étincellement de rue dedans Kismayo. En novembre 2006, le Kenya a interdit tous les vols vers la Somalie, citant des soucis de sécurité, incitant proteste par des cultivateurs de khat de Kenyan. Le MP de Kenyan de Ntonyiri, Zone de nord de Meru déclaré que la terre locale avait été spécialisée dans la culture de khat, que 20 tonnes en valeur US$800,000 ont été embarquées en Somalie quotidiennement et qu'une interdiction de vol pourrait dévaster l'économie locale. Avec surprise la victoire du gouvernement temporaire a soutenu par les forces éthiopiennes à la fin du décembre 2006, khat est revenue aux rues de Mogadiscio, bien que les commerçants kenyans aient noté la demande ne soit pas encore revenus aux niveaux de pré-interdiction.

La Suède

Comme en Norvège, le khat est classifié comme drogue narcotique dedans La Suède et il est illégal employer, se vendre et posséder. Selon la police, la plupart des utilisateurs sont les immigrés somaliens et la plupart de khat est passé en contrebande dedans de les Pays Bas et l'Angleterre.

La Suisse

Khat est interdit dedans La Suisse comme stimulant.

Le Royaume-Uni

Khat n'est pas une substance commandée dans Le Royaume-Uni, et des tentatives récentes pour le reclassifier ont été rejetées.[36] Pour cette raison, et en raison des khat court-circuitez durée de conservation, le R-U sert de passage principal au khat envoyé par avion en Amérique du Nord.[37]
Khat est employé par les membres du Somalien et la communauté yéménite (principalement hommes), qui est concentrée dedans Londres, Birmingham, Bristol, Cardiff, Manchester et Sheffield. Il est actuellement légal, bien qu'il y ait des appels de quelques sections de la communauté somalienne pour qu'il soit interdit. Au R-U, le cathine et le cathinone sont Drogues de la classe C. L'usine Catha edulis est non contrôlé.

Les Etats-Unis

Dans Les Etats-Unis, Cathine est dans le programme IV et le cathinone est dans le programme I des États-Unis Acte commandé de substance. Le 1993 DEA régnez placer le cathinone dans le programme que j'ai noté qu'il interdisait efficacement également le khat.
Cathinone est le composant psychoactif principal de l'usine Catha edulis (khat). Les jeunes feuilles du khat sont mâchées pour un effet de stimulant. L'établissement de cette règle a comme conséquence le placement de n'importe quel matériel qui contient le cathinone dans le programme I.
Plus de 700 livres de khat a été saisi près Philadelphie dirigeants de police en septembre 2007. Le khat a été récupéré après avoir été transporté à Philadelphie dans des récipients.

KYW-TV rapporté que la saisie est la première de sa sorte en Pennsylvanie, bien qu'en décembre 2004, 52 livres de khat aient été saisies par la police d'état de la Pennsylvanie dans la banlieue noire de Sugarloaf dedans Comté de Luzerne avec un immigré éthiopien qui avait été aux États-Unis pendant 16 années. Puisque la drogue est meilleur marché que la cocaïne, les sources ont indiqué qu'elle a un appel économique.
Sur 19 décembre, 2007, les autorités fédérales ont saisi plus de 400 livres de khat au Salt Lake City aéroport, dedans L'Utah. Les députés ont arrêté deux hommes pour qu'essayer importe 450 livres combinées d'Ethiopie.

Les fonctionnaires déclarent les deux essayés pour passer le khat au loin comme divers épices pour l'usage personnel ; Si condamnés, ils pourraient récepteur à 20 ans.
Sur 31 janvier, 2008, police dans Fargo, le Dakota du Nord saisi 600 livres de khat au Aéroport international de Hector. L'expédition du khat devait prétendument être transportée pour la distribution dedans Minneapolis, Le Minnesota. Le buste de drogue n'a pas été annoncé jusqu'à 4 juin, 2008, en tant que Comté de Hennepin (Manganèse) Sherrif L'Office étudiait le cas jusqu'à ce temps.

Dans L'Australie, l'importation du khat est commandée aux termes des règlements de douane (importations interdites). Les différents utilisateurs peuvent faire une demande pour que plusieurs permis priés importent jusqu'à 5 kilogrammes par mois pour l'usage personnel (principalement immigrés du klaxon de l'Afrique). En 2003, tout le nombre de laisux annuelles de khat était 294 et tout le nombre de différentes laisux de khat était 202.

Il y a deux types de permis d'importation. La laiss à usage unique d'importer peut être utilisée comme moyen seulement une fois et vous devez demander une nouvelle laiss pour chaque fois que vous souhaitez importer le khat. Des laisux annuelles sont marquées en tant que tels et se composent de deux pages. Les laisux annuelles te permettent d'importer jusqu'à 5 kilogrammes une fois par mois pendant jusqu'à douze mois.

multilingualarchive.com


Révolution industrielle et essor de la drogue

Au 19ème siècle, la drogue connaît une extension considérable du fait du progrès de la chimie, de l'extension des échanges commerciaux et du bouleversement des structures sociales. Des substances nouvelles qui correspondent en grande partie aux drogues actuelles sont isolées et produites.

1804 : sacre de Napoléon
1805 : extraction de la morphine à partir de l'opium
1839 : 1° guerre de l'opium
1848 : proclamation de la 2° République
1852 : Napoléon III empereur
1856 : 2° guerre de l'opium
1857 : extraction de la cocaïne à partir de la coca
1876 : Victoria couronnée impératrice des Indes
1874 : séparation de l'héroïne à partir de la morphine
1898 : commercialisation de l'héroïne par Bayer.
1901 : mort de Victoria
1914 : 1° guerre mondiale
1935 : synthèse des amphétamines
1939 : 2° guerre mondiale

L'objectif poursuivi est de lutter contre la souffrance, et ces nouvelles substances sont destinées avant tout à un usage médical et chirurgical. Mais les déviances arrivent aussitôt. Exemple : la coca. L'usage de la coca à des fins religieuses et rituelles remonte à -2500 avant JC environ (Amérique centrale et Caraïbes), actuellement il accompagne les rites de la vie dans les populations indiennes des Andes.

Interdit en 1551 par le concile de Lima comme obstacle à la diffusion du christianisme, son usage est à niveau autorisé car il accroît la productivité des ouvriers, dont il devient la principale forme de rémunération. Le produit purifié est obtenu au 19ème siècle. Le vin de Mariani, du nom du chimiste corse qui en fait commerce, crée sa renommée, utilisé comme remontant (Jules Verne et Pie X font l'apologie de ce remontant).

Freud, dans son essai de la coca (1884) parle des vertus médicinales de la coca contre l'asthme, comme anesthésique et comme moyen de lutte contre d'autres toxicomanies. Dans un nouvel essai intitulé " cocaïnomanie et cocaïnophobie ", 3 ans plus tard, il revient sur ses positions et constate les dangers de la cocaïne (lui même en a fait usage). Fin 19ème siècle, la cocaïne est en vente libre aux USA dans les pharmacies. En 1886, naît le coca cola, mélange de cocaïne, caféine, et noix de coca mêlé à l'eau et au gaz carbonique. Puis sont venus les restrictions et interdits.

Mais l'essor de la drogue accompagne le développement des échanges commerciaux : il s'agit là d'une marchandise particulièrement rentable, qui va être exploitée par les grandes puissances coloniales. C'est l'Europe expansionniste, puis les USA, qui vont développer avec les moyens de leur puissance industrielle, la production, le commerce et le trafic, à l'échelle du monde, du tabac, de l'alcool, de l'opium, du haschisch, et même de la cocaïne

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


__
"Quelle est la différence fondamentale entre une femme et un terroriste ? Avec le terroriste on peut négocier"
3

.、スフィンクス、


Spoiler:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum