Bienvenue sur le forum non officiel de l'Etoile Nord-Africaine;

Afin de profiter pleinement de certains sujets sur le forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre espace si vous ne l'êtes pas encore.

Programme nucléaire des États-Unis  120px-10

http://www.intervalle-dz.com/
Sondage
Derniers sujets
» nouvelle grille de lecture du monde
Programme nucléaire des États-Unis  EmptyMer 13 Mar - 20:42 par ZIGHOUD15

» Wilaya 5 historique en Oranies ( 1954/1962 )
Programme nucléaire des États-Unis  EmptySam 6 Oct - 19:16 par Sphinx

» dépenses militaires mondiales
Programme nucléaire des États-Unis  EmptyDim 6 Mai - 16:38 par ZIGHOUD15

» algerian barkhane la citadelle
Programme nucléaire des États-Unis  EmptyVen 27 Avr - 16:27 par ZIGHOUD15

» cabale
Programme nucléaire des États-Unis  EmptyMer 25 Avr - 16:06 par ZIGHOUD15

» Département du Renseignement et de la Sécurité (DRS)
Programme nucléaire des États-Unis  EmptySam 20 Jan - 16:30 par ZIGHOUD15

» L'emir Abdelkader et le monde antique ....
Programme nucléaire des États-Unis  EmptyLun 4 Déc - 20:26 par Sphinx

» Abd-el-Qadir al-Djazaïri : naissance ,vie et mort ...
Programme nucléaire des États-Unis  EmptyMar 28 Nov - 22:07 par Sphinx

» BRICS
Programme nucléaire des États-Unis  EmptyMar 14 Nov - 9:42 par ZIGHOUD15

» LA MATRICE DU TERRORISME
Programme nucléaire des États-Unis  EmptyLun 30 Oct - 15:49 par ZIGHOUD15

» La science du transhumanisme
Programme nucléaire des États-Unis  EmptyJeu 19 Oct - 12:43 par ZIGHOUD15

» la guerre de syrie
Programme nucléaire des États-Unis  EmptyJeu 12 Oct - 10:38 par ZIGHOUD15

» la chine nouveau joueur en afrique
Programme nucléaire des États-Unis  EmptySam 30 Sep - 21:16 par ZIGHOUD15

» Médias- Mensonges et Manipulation de l'information
Programme nucléaire des États-Unis  EmptyMer 20 Sep - 14:23 par ZIGHOUD15

» Les exercices militaires russo-biélorusse
Programme nucléaire des États-Unis  EmptyLun 18 Sep - 14:22 par ZIGHOUD15

» l'inde nouveau joueur ?
Programme nucléaire des États-Unis  EmptyJeu 14 Sep - 12:50 par ZIGHOUD15

» Birmanie
Programme nucléaire des États-Unis  EmptyMar 12 Sep - 16:46 par ZIGHOUD15

» divulgation ET sommes nous prets ?
Programme nucléaire des États-Unis  EmptyMer 30 Aoû - 15:23 par ZIGHOUD15

» la lachété comme le courage seraient hereditaires
Programme nucléaire des États-Unis  EmptyMar 22 Aoû - 10:08 par ZIGHOUD15

» Le Pentagone fait son deuil du « Nouveau Siècle américain »
Programme nucléaire des États-Unis  EmptyLun 21 Aoû - 19:05 par ZIGHOUD15

» le mouton de l'aid
Programme nucléaire des États-Unis  EmptyDim 20 Aoû - 10:32 par ZIGHOUD15

» Le captagon vient au secours des manifestants vénézuéliens
Programme nucléaire des États-Unis  EmptyLun 14 Aoû - 16:56 par ZIGHOUD15

» Le franc CFA, arme de destruction massive contre le développement africain
Programme nucléaire des États-Unis  EmptyLun 14 Aoû - 16:12 par ZIGHOUD15

Galerie


Programme nucléaire des États-Unis  Empty
Mai 2019
DimLunMarMerJeuVenSam
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 

Calendrier Calendrier

Connexion

Récupérer mon mot de passe


Programme nucléaire des États-Unis

Aller en bas

Sujet / Message Programme nucléaire des États-Unis

Message par Sphinx le Dim 12 Fév - 0:06

Programme nucléaire des États-Unis

Liste des réacteurs nucléaires des États-Unis

Les États-Unis possèdent 104 réacteurs de puissance répartis dans 65 centrales nucléaires, constituant ainsi le plus grand parc de réacteurs au niveau mondial. 69 appartiennent à la filière des réacteurs à eau pressurisée et 35 à celle des réacteurs à eau bouillante. Ils représentent une puissance nette installée de 100,7 GW, soit 20% de la puissance installée et en activité dans le monde. Le dernier réacteur à avoir été mis en service est celui de la centrale nucléaire de Watts Bar, en mai 1996, dans le Tenessee.
Les réacteurs des États-Unis sont classés dans quatre régions administratives par l'autorité de sûreté nucléaire américaine (Nuclear Regulatory Commission ou NRC) :
26 sont situés dans la région 1 (Nord-Est),
33 dans la région 2 (Sud-Est),
24 dans la région 3 (Centre)
21 dans la région 4 (Ouest).
Les États-Unis se situent au 1e rang des pays producteurs d'électricité nucléaire dans le monde, en nombre de réacteurs en activités, en puissance installée et en énergie électrique produite en 2010. La production d’électricité d’origine nucléaire produite s’est en effet élevée en 2010 à 806 968 GWh, soit 20 % de la production d’électricité produite dans le pays qui s’est élevée à 4 120 028 GWh et 31 % de l'énergie électrique d'origine nucléaire produite dans le monde1.
Avec 20 % de la part du nucléaire dans l'électricité produite dans le pays, les États-unis se situaient en 2010 au 17e rang au niveau mondial.

Région 1 de la NRC (Nord-Est)

Réacteurs en service


Programme nucléaire des États-Unis  Northe10

La Région 1 de la NRC (Nord-Est) compte 26 réacteurs nucléaires électrogènes en service, répartis dans 17 centrales. 13 appartiennent à la filière des réacteurs à eau bouillante et 13 à celle des réacteurs à eau pressurisée. Les caractéristiques de ces réacteurs sont données dans le tableau ci-après, classés alphabétiquement. Le rang indique le numéro d'ordre de mise en service de chacun des réacteurs. Ainsi Beaver Valley-1 a été le 334e réacteur mis en service aux États-Unis. La puissance brute correspond à la puissance délivrée sur le réseau augmentée de la consommation interne de la centrale. La puissance nette correspond quant à elle à la puissance délivrée sur le réseau et sert d'indicateur en termes de puissance installée.
Mis en service en décembre 1969, les réacteurs Nine Mile Point-1 et Oyster Creek sont les réacteur les plus anciens en activité dans cette région, mais aussi aux États-Unis. Au niveau mondial, seulement quatre réacteurs sont plus vieux, deux en Grande-Bretagne (OLDBURY-A1 et OLDBURY-A2) et deux en Inde (TARAPUR-1 et TARAPUR-2). SEABROOK-1 est quant à lui le dernier à avoir été mis en service dans la région en août 1990.

Région 2 de la NRC (Sud-Est)

Réacteurs en service


Programme nucléaire des États-Unis  494px-10

La Région 2 de la NRC (Sud-Est) compte 33 réacteurs nucléaires électrogènes en service, répartis dans 18 centrales. 7 appartiennent à la filière des réacteurs à eau bouillante et 26 à celle des réacteurs à eau pressurisée. Les caractéristiques de ces réacteurs sont données dans le tableau ci-après, classés alphabétiquement2. Le rang indique le numéro d'ordre de mise en service de chacun des réacteurs. Ainsi Browns Ferry-1 a été le 259e réacteur mis en service aux États-Unis.
Mis en service en mars 1971, le réacteur H.B. ROBINSON-2 est le réacteur le plus ancien en activité dans cette région. WATTS BAR-1 est quant à lui le dernier à avoir été mis en service dans la région en mai 1996.

Région 3 de la NRC (Centre)

Réacteurs en service

Programme nucléaire des États-Unis  464px-10

La Région 3 de la NRC (Centre) compte 24 réacteurs nucléaires électrogènes en service, répartis dans 16 centrales. 11 appartiennent à la filière des réacteurs à eau bouillante et 13 à celle des réacteurs à eau pressurisée. Les caractéristiques de ces réacteurs sont données dans le tableau ci-après, classés alphabétiquement. Le rang indique le numéro d'ordre de mise en service de chacun des réacteurs. Ainsi BRAIDWOOD-1 a été le 456e réacteur mis en service aux États-Unis.
Mis en service en juin 1970, le réacteur Dresden-2 est le réacteur le plus ancien en activité dans cette région. BRAIDWOOD-2 est quant à lui le dernier à avoir été mis en service dans la région en octobre 1988.

Région 4 de la NRC (Ouest)

Réacteurs en service


Programme nucléaire des États-Unis  West_u10

La Région 4 de la NRC (Ouest) compte 21 réacteurs nucléaires électrogènes en service, répartis dans 14 centrales. 4 appartiennent à la filière des réacteurs à eau bouillante et 17 à celle des réacteurs à eau pressurisée. Les caractéristiques de ces réacteurs sont données dans le tableau ci-après, classés alphabétiquement. Le rang indique le numéro d'ordre de mise en service de chacun des réacteurs. Ainsi BRAIDWOOD-1 a été le 456e réacteur mis en service aux États-Unis.
Mis en service en septembre 1973, le réacteur FORT CALHOUN-1 est le réacteur le plus ancien en activité dans cette région. COMANCHE PEAK-2 est quant à lui le dernier à avoir été mis en service dans la région en août 1993.

Laboratoires de recherche

Laboratoire national de Hanford, Washington
Laboratoire national de l'Idaho, Idaho
Laboratoire national de Rocky Flats, Colorado

Source:wiki


Les Etats-Unis approuvent la construction de nouvelles centrales nucléaires

Les Etats-Unis ont approuvé la construction de nouvelles centrales nucléaires pour la première fois depuis trente ans.

Les régulateurs américains ont approuvé jeudi des plans visant à construire la première centrale nucléaire des Etats-Unis en plus de trente ans, malgré les objections du président de la Commission de Régulation du Nucléaire des Etats-Unis (NRC) qui a fait référence à des inquiétudes en termes de sécurité suite à la catastrophe de Fukushima en Mars 2011 au Japon.

La NRC a voté l’autorisation de la construction de deux nouveaux réacteurs nucléaires dans la centrale nucléaire existante de Vogtle en Géorgie. Les unités coûteront aux partenaires près de 14 milliards de dollars et entreront en service en 2016 et 2017.

L’approbation est un soulagement pour les responsables de l’industrie du nucléaire qui espérait une « renaissance » qui tardait à se matérialiser, à cause des coûts élevés et des prix bon marché du gaz naturel depuis une dizaine d’années.

La NRC a voté l’autorisation de la construction de deux nouveaux réacteurs nucléaires dans la centrale nucléaire existante de Vogtle en Géorgie

Aucune centrale nucléaire n’a été licenciée par les Etats-Unis depuis la fonte partielle du réacteur de la centrale de Three Mile Island en Pennsylvanie en 1979. Après l’accident, la NRC a adopté des standards de sécurité plus stricts, qui ont fait augmenté les coûts de construction et ont entraîné l’arrêt de douzaines de projets de centrales.

Le Président de la NRC, Gregory Jaczko, a voté contre ces deux nouveaux projets de réacteurs, faisant référence à la catastrophe nucléaire de Fukushima au Japon en Mars 2011 qui a poussé la NRC à s’interroger pour savoir si les réacteurs américains nouveaux et existants pourraient supporter les catastrophes naturelles telles que les séismes et les inondations.

« Je ne peux pas supporter de donner cette licence comme si Fukushima n’avait jamais eu lieu » a déclaré Gregory Jaczko, qui a des liens étroits avec les Démocrates du Congrès. « Je pense que cela demande un certain engagement pour que les améliorations de Fukushima qui sont prévus soient faits avant le fonctionnement de cette structure ».

Les partisans de l’énergie nucléaire ont vu le désaccord de Gregory Jaczko comme un autre signe de dysfonctionnement au sommet de la NRC, structure dans laquelle les membres ont été sujets à des audiences du Congrès au cours desquelles un commissaire démocrate a qualifié Gregory Jaczko « d’abusif ».

« Le président vient de voter contre les premiers nouveaux réacteurs nucléaires en 30 ans » a déclaré Ed Batts, un partenaire pour la compagnie DLA Piper. « Ce n’est pas la manière dont on peut inspirer confiance à un Américain moyen et cela ne semble donc pas la meilleure manière de faire de la régulation nucléaire ».

La nouvelle centrale utilisera des réacteurs AP1000 construits par Westinghouse Electric, un design standardisé approuvé par la NRC en décembre qui sera la fondation de plusieurs autres centrales nucléaires proposées. Westinghouse est en majorité la propriété de la compagnie japonaise Toshiba Corp.

Thomas Fanning, directeur exécutif de Southern Co, qui fera fonctionner la centrale, a déclaré que la licence était « un accomplissement monumental » et a déclaré que la nouvelle centrale de Vogtle fournirait une énergie bon marché et fiable aux habitants du sud-est des Etats-Unis dans les années à venir.

« Cela a été un processus de longue année, réfléchi et complet » a déclaré Thomas Fanning. « Rappelez-vous que quatre autres commissaires ont vu les mêmes faits et ont voté » pour accepter la licence.

Cependant, le Républicain Edward Markey du Massachuesetts, un démocrate critique de l’industrie nucléaire, a déclaré que l’agence « avait abdiqué son devoir de protéger la santé public et la sécurité, pour rendre la construction plus rapide et moins chère pour l’industrie nucléaire ».

Source:actualites-news-environnement.com


__
"Quelle est la différence fondamentale entre une femme et un terroriste ? Avec le terroriste on peut négocier"
3

.、スフィンクス、


Spoiler:
Programme nucléaire des États-Unis  Sphinx10


Sphinx
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 8037
Age : 33
Emploi/loisirs : Mat
Humeur : Peu importe.
Date d'inscription : 19/12/2008
Localisation : S.B.A

Revenir en haut Aller en bas

Sujet / Message Re: Programme nucléaire des États-Unis

Message par Droit_De_l'Homme le Dim 9 Déc - 13:41

Les Etats-Unis ont réalisé un test nucléaire dans le Nevada

La National Nuclear Security Administration (NNSA), l’agence en charge notamment des armes nucléaires américaines, a realisé un essai appelé “Pollux” dans un site souterrain au Nevada.

Cette expérience menée par le Los Alamos National Laboratory et le Sandia National Laboratories a consisté à recueillir des “données scientifiques” afin de “maintenir la sécurité et l’efficacité des armes nucléaires” américaines, selon un communiqué publié par la NNSA. Il a ainsi été question “d’étudier le comportement de matériaux nucléaires sans recourir à la fission.”

En avril 2009, alors qu’il venait de prendre les clés de la Maison Blanche, le président Barack Obama avait déclaré, à l’occasion d’un discours prononcé à Prague, vouloir faire ratifier le Traité d’inderdiction complète des essais nucléaires (TICE) par le Sénat américain.

Ce texte, établi en 1996, prévoit dans son article 1 que “chaque État partie s’engage à ne pas effectuer d’explosion expérimentale d’arme nucléaire ou d’autre explosion nucléaire et à interdire et empêcher toute explosion de cette nature en tout lieu placé sous sa juridiction ou son contrôle.

Si le président Clinton a signé ce traité, il ne l’a en revanche jamais soumis au Sénat pour le faire ratifier. Son successeur à la Maison Blanche, George W. Bush, n’a pas non plus jugé utile de le faire. Très engagé, du moins en paroles, en faveur de la “dénucléarisation” militaire du monde, Barack Obama n’a manifestement pas fait mieux.

Cela étant, les Etats-Unis ne sont pas les seuls étant donné que 7 autres pays bloquent l’entrée en vigueur de ce traité. Il s’agit de la Chine, de l’Egypte, de l’Iran, d’Israël, de la Corée du Nord, de l’Inde et du Pakistan. Ces trois derniers n’ont pas signé ce texte alors que les 4 premiers l’ont fait sans pour autant l’avoir ratifié.

Puissance nucléaire, la France a ratifié le TICE en 1998, en même temps que le Royaume-Uni. La Russie a également accompli cette démarche deux ans plus tard.

Quoi qu’il en soit, l’essai réalisé par la NNSA a été critiqué au Japon, notamment par Kazumi Matsui le maire d’Hiroshima, qui s’est interrogé sur les raisons de cette expérience alors que l’administration Obama plaide pour le désarmement nuclaire.

Une autre critique est venue de l’Iran, qui par la voix du porte parole de son ministère des Affaires étrangères, a condamné “le récent test nucléaire mené par les Etats-Unis”, lequel “démontre le refus de Washington d’accepter un désarmement total nucléaire” alors que Téhéran “cherche à faire appliquer sur la scène internationale l’application de la fatwa (du guide suprême l’ayatollah Ali Khamenei) selon laquelle l’islam interdit la production, la possession et l’utilisation de telles armes.” Dans ce cas, l’on se demande bien pourquoi le régime iranien n’a toujours pas ratifié le TICE…


opex360

__
flags2758Les condoléances ne ressuscitent pas le défunt;;mais elles entretiennent la confiance entre ceux qui restent flags2758

人間の権利


Il y a trois choses à ne pas chercher en vain :
Un savant dont les actes correspondent à son savoir,
Un homme d'action dont le cœur s'accorde avec ses actes,
Un frère humain sans défauts.

"L'homme n'est content de rien sauf de son intelligence ; moins il en a, plus il est content."


Droit_De_l'Homme
Droit_De_l'Homme
Adm
Adm

Masculin
Nombre de messages : 1184
Age : 38
Emploi/loisirs : Universel
Date d'inscription : 22/07/2010
Localisation : Sur Terre.!.(Lune prévue)

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum