Bienvenue sur le forum non officiel de l'Etoile Nord-Africaine;

Afin de profiter pleinement de certains sujets sur le forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre espace si vous ne l'êtes pas encore.


http://www.intervalle-dz.com/
Sondage
Derniers sujets
Qatar Sam 1 Juil - 21:12ZIGHOUD15
allemagne Sam 1 Juil - 21:10ZIGHOUD15
Moyen - orientDim 12 Mar - 9:08ZIGHOUD15
Stupidité arabeLun 6 Mar - 15:03ZIGHOUD15
Abane Ramdane dit AliMar 25 Aoû - 20:27Sphinx
Meilleurs posteurs
8022 Messages - 43%
5687 Messages - 30%
2215 Messages - 12%
1184 Messages - 6%
1142 Messages - 6%
207 Messages - 1%
128 Messages - 1%
94 Messages - 0%
87 Messages - 0%
73 Messages - 0%
Galerie


Juillet 2017
DimLunMarMerJeuVenSam
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendrier

Connexion
anipassion.com
Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur
Masculin
Nombre de messages : 8022
Age : 31
Emploi/loisirs : Mat
Humeur : Peu importe.
Date d'inscription : 19/12/2008
Localisation : S.B.A

Sujet / Message Position malienne

le Mer 15 Fév - 1:33
Le conflit au Nord-Mali qui s’installe dans la durée

Charge contre la France et… RFI

Le journal Le 26 Mars est plus explicite : il s’en prend directement à la France… « Voilà que la France de Sarkozy, non contente de se limiter (à travers sa voix RFI) d’être la porte-parole de 'sa rébellion touareg', voilà que la France, en vient même, à officialiser son soutien à celle-ci. En effet, c’est avec indignation que les Maliens ont suivi, il y a quelques jours une déclaration des plus répugnantes du ministre des Affaires étrangères de la France, Alain Juppé, devant l’assemblée nationale de son pays. »
Le 26 Mars poursuit en citant cette phrase qu’il attribue à Alain Juppé : « les rebelles touareg ont enregistré des succès militaires au Mali, mais nous demandons un cessez le feu… »

Réaction indignée du journal : « il n’y a pas de sous-entendu dans cette déclaration de M. Juppé. Tout y est clair : la France ne condamne pas l’agression perpétrée par 'ses rebelles' contre le Mali, ni ne leur demande d’y mettre fin comme l’a fait l’ONU. Elle les félicite plutôt pour leurs 'succès militaires' et demande aux 'vainqueurs et aux vaincus' d’arrêter de tirer. Une véritable injure et un mépris pour notre vaillante armée nationale et l’ensemble du peuple malien. »

Voilà pour cette charge du 26 Mars contre la France. Rappelons tout de même, dans un souci d’équilibre, qu’Alain Juppé a déclaré hier très précisément : « il y a eu des massacres tout à fait épouvantables et que nous avons condamnés. »

En tout cas, l’attitude de la France est également critiquée dans la presse de sous-région, à l’instar du Pays () au Burkina. « La position de la France sur le conflit malien ne manque pas d’ambiguïtés, estime le quotidien burkinabé. Oui, martèle le ministre français de la Coopération, Henri de Raincourt, l’unité du Mali ne saurait souffrir d’une quelconque partition. C’est clair et net. Cependant, dans le même temps, il en appelle au dialogue entre le gouvernement malien et les irrédentistes du MNLA. » Mais, « que faut-il négocier ? », s’interroge le quotidien burkinabé. « L’Etat malien, humilié par la prise de certaines villes, la fuite de ses soldats et l’exécution sommaire de certains d’entre eux, n’a d’autre alternative que de redorer le blason de son armée, affirme le journal. Cette sorte de légitime défense passe inéluctablement par une reconquête du terrain perdu. Après cela seulement, des discussions peuvent éventuellement être engagées. Encore que, tempère Le Pays, la question de l’intégrité du territoire restera comme une ligne rouge à ne pas franchir. »

http://www.rfi.fr/emission/20120214-une-le-conflit-nord-mali-s-installe-duree


__
"Quelle est la différence fondamentale entre une femme et un terroriste ? Avec le terroriste on peut négocier"
3

.、スフィンクス、


Spoiler:


Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum