Bienvenue sur le forum non officiel de l'Etoile Nord-Africaine;

Afin de profiter pleinement de certains sujets sur le forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre espace si vous ne l'êtes pas encore.


http://www.intervalle-dz.com/
Sondage
Meilleurs posteurs
8022 Messages - 42%
5687 Messages - 30%
2215 Messages - 12%
1184 Messages - 6%
1142 Messages - 6%
207 Messages - 1%
153 Messages - 1%
128 Messages - 1%
94 Messages - 0%
87 Messages - 0%
Galerie


Novembre 2017
DimLunMarMerJeuVenSam
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Calendrier

Connexion

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Daûphin_zz_47
Adm
Adm
Masculin
Nombre de messages : 2215
Age : 36
Date d'inscription : 06/08/2010
Localisation : tlc

Sujet / Message Position de l'union européen

le Mar 28 Fév - 10:52
Pourquoi cet union? comme on dit l'union fait la force et oui messieurs Arrow

L'union européen en bref :

Les Communautés européennes reposent alors sur trois piliers :
1er pilier : le pilier communautaire (la CE, le CECA et l'Euratom) ;
2e pilier : la Politique étrangère et de sécurité commune ;
3e pilier : la Coopération policière et judiciaire en matière pénale.

Le traité de Maastricht crée également la citoyenneté européenne et permet de circuler et de résider librement dans les pays de la Communauté, le droit de voter et d'être élu dans l'État où l'on réside pour les élections européennes et municipales. Il est aussi décidé de créer « une monnaie unique sous l'égide d'une Banque centrale européenne » ; ce sera l'euro. Les compétences de la Communauté sont étendues, selon le principe de subsidiarité / suppléance, à de nouveaux domaines : éducation, formation professionnelle, culture, santé publique, protection des consommateurs, réseaux transeuropéens de transport, politique industrielle, services (eau, énergie) et environnement.

Le traité d'Amsterdam est signé le 2 octobre 1997 et entre en vigueur le 1er mai 1999. Reposant sur les trois piliers de Maastricht, il affirme les principes de liberté, de démocratie et de respect des droits de l'homme et propose la mise en place d'un « espace de liberté, de sécurité et de justice ». Il inclut explicitement le principe du développement durable. Il pose le principe des coopérations renforcées permettant aux pays qui le souhaitent d'avancer plus vite. Il ébauche la réforme des Institutions européennes en vue de l'adhésion des pays d'Europe centrale et orientale (PECO). Il élargit la liste des droits, dont il garantit le respect : droits sociaux, égalité hommes-femmes, services publics, renforce la protection des droits fondamentaux et interdit toute discrimination. Un « Haut représentant de la PESC » est nommé, assisté par une Unité européenne de planification de la politique et d'alerte rapide. Un protocole reprend le principe de subsidiarité du traité CE.

Le traité de Nice est signé le 26 février 2001 et entre en vigueur le 1er février 2003. Ce traité, qui devait réformer les institutions de l'Union en vue de l'adhésion des PECO, n'est que partiellement parvenu à cet objectif. Ce traité donne au Parlement européen un rôle colégislateur renforcé. Le droit de recours devant la Cour de Justice des Communautés est étendu. Le traité fournit une base juridique aux partis politiques des pays membres. Afin de faciliter le processus de décision à la « majorité qualifiée » à 27 nouveaux domaines au sein du Conseil, le système de pondération des voix est remanié. Le traité de Nice améliore la procédure relative à la mise en œuvre des « coopérations renforcées » : le droit de veto est supprimé, et le domaine étendu à la PESC y compris en matière de défense. Une « déclaration sur l'avenir de l'Union » a été annexée au traité.

Le traité avait quelques failles : la charte des droits fondamentaux a été adoptée au cours de ce sommet de Nice, mais aucune valeur juridique contraignante ne lui est reconnue bien qu'elle ait été adoptée par toutes les instances de l'Union. De plus, le traité a fixé les principes et les méthodes d’évolution du système institutionnel au fur et à mesure que l’Europe s'élargirait. Il définit une nouvelle répartition des voix attribuées à chaque État au Conseil, ainsi qu’une redéfinition de la « majorité qualifiée ». Cependant, le système de décision prévu par ce traité est complexe et privilégie les pays à démographie médiane, comme l’Espagne et la Pologne, par rapport aux autres États membres. Le risque de paralysie, qui était la motivation principale du traité de Nice, restait donc encore présent. En 2002, entre la signature du traité de Nice et son entrée en vigueur, une Convention sur l'avenir de l’Europe se forme pour réfléchir au développement futur de l'Union.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Union_europ%C3%A9enne


Syrie : l’Union européenne alourdit les sanctions

Pour la douzième fois, l’Union européenne sanctionne la Syrie. Réunis à Bruxelles, les ministres des Affaires étrangères ont visé les sources de financement du régime. Ils ont gelé les avoirs de la banque centrale, interdit le commerce de métaux précieux, décrété un embargo sur les vols cargo et ajouté sept ministres syriens à la liste des personnes interdites de visa en Europe.

Concernant le Conseil national syrien, “ entendre ce qu’il avait à nous dire a été très encourageant “ , a expliqué la Haute représentante de l’Union européenne Catherine Ashton. “ Nous sommes un interlocuteur pour eux. Mais d’autres sont venus nous parler et nous continuerons ainsi. “

En clair, ce mouvement d’opposition n’est pas considéré comme l’interlocuteur exclusif.

“ La éclaration résultant de cette réunion s’est maintenue dans les limites imposées par la Russie et la Chine “, explique notre correspondante. “ Etant donné les circonstances, l’Union européenne cherche ainsi à trouver une issue à la crise syrienne qui ne soit pas militaire

2012 euronews


Homme ayant perdu l'union, l'esprit humain a perdu l'unité. Mettez un aveugle au soleil : il ne le verra pas, mais il le sentira. Tiens, dira-t-il, j'ai chaud.





__
-------------
" Il ya deux manières d'ignorer les choses:
La première, c'est de les ignorer;
La seconde, c'est de les ignorer et croire qu'on les sait.
La seconde est pire que la première."



Peuple sans mémoire, peuple sans histoire





http://www.facebook.com/DIKKTARIOF

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum