Bienvenue sur le forum non officiel de l'Etoile Nord-Africaine;

Afin de profiter pleinement de certains sujets sur le forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre espace si vous ne l'êtes pas encore.


http://www.intervalle-dz.com/
Sondage
Meilleurs posteurs
8022 Messages - 42%
5687 Messages - 30%
2215 Messages - 12%
1184 Messages - 6%
1142 Messages - 6%
207 Messages - 1%
153 Messages - 1%
128 Messages - 1%
94 Messages - 0%
87 Messages - 0%
Galerie


Novembre 2017
DimLunMarMerJeuVenSam
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Calendrier

Connexion

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Daûphin_zz_47
Adm
Adm
Masculin
Nombre de messages : 2215
Age : 36
Date d'inscription : 06/08/2010
Localisation : tlc

Sujet / Message Yves Courrière

le Sam 12 Mai - 13:27


Yves Courrière

Yves Courrière, de son vrai nom Gérard Bon est né le 12 octobre 1935 à Paris et mort le 8 mai 2012 à Paris, est un écrivain, biographe et journaliste français.

Biographie

Enfant, il lit Albert Londres, Oscar Wilde et se passionne pour les récits d'aventures. Devenu journaliste, il rejoint en 1957 la rédaction de Radio-Luxembourg et participe à l'émission d'Armand Jammot 10 Millions d'auditeurs, premier magazine d'actualité radiophonique de l'après-guerre.
Il est alors envoyé en reportage en 1958 pour suivre les voyages du général de Gaulle en Afrique, et se rend dans les pays victimes de conflits armés, guerres civiles ou révolutions, notamment en Inde, au Moyen-Orient et en Algérie. Il couvre à ce titre la guerre d'Algérie, ce qui lui vaut d'être le plus jeune journaliste à recevoir le prix Albert-Londres, en 1966. Il tire de ces événements une œuvre monumentale qui fait encore référence, La guerre d'Algérie, récompensée à sa sortie par le Prix de l'Académie française et qui sera éditée à plus d'un million d'exemplaires.
Il couvre le procès Eichmann en 1961, la traversée inaugurale du France en 1962, s'imposant comme l'une des grandes signatures du journalisme. En 1967, c'est lui qui anime la première édition des Dossiers de l'écran sur la deuxième chaîne de l'ORTF, une émission qui accueillera d'autres présentateurs au cours de ses 24 ans de diffusion. Il décide à partir de 1968 d'arrêter son activité de reporter pour se consacrer à une carrière d'écrivain. Il publie notamment des romans et plusieurs biographies sur des personnalités emblématiques de la première moitié du xxe siècle comme Joseph Kessel, Jacques Prévert, Roger Vailland ou Pierre Lazareff.
En 1972, il réalise avec Philippe Monnier, le premier documentaire consacré à la guerre d'Algérie. Ce film, est considéré comme la référence sur le conflit.

Œuvres

La Guerre d'Algérie (4 tomes parus chez Fayard et réédités en deux volumes en 2001 : La guerre d'Algérie 1957-1962 et La guerre d'Algérie 1954-1957)
Les Fils de la Toussaint, 1968
Le Temps des léopards, 1969
L'Heure des colonels, 1970
Les Feux du désespoir, 1971
Le Roman des hauts de Saint-Jean, Fayard, 1974
L'Homme qui court, Fayard, 1977
Normandie Niemen, Presses de la Cité, 1979
Joseph Kessel ou Sur la piste du lion, Plon, 1985
Les Excès de la passion, Plon, 1987
Le Démon de l'aventure, Plon, 1987
Roger Vailland, ou un libertin au regard froid, Plon, 1991
Pierre Lazareff ou le vagabond de l'actualité, Gallimard, 1995
Les Aubarèdes, roman, Presses de la Cité, 1999
Jacques Prévert. En vérité, Gallimard, 2000
Éclats de vie, mémoires, éditions Fayard, 2003

http://fr.wikipedia.org/wiki/Yves_Courri%C3%A8re



Yves Courrière, auteur de La guerre d'Algérie, est mort
Par LEXPRESS.fr, publié le 09/05/2012 à 12:00




Pour sa fille Caroline, Yves Courrière "a donné toute sa vie à l'information".
afp.com/Jean-Pierre Muller
Journaliste spécialiste de la guerre d'Algérie, biographe de Joseph Kessel et romancier, Yves Courrière disparaît à l'âge de 76 ans.
Yves Courrière, journaliste, biographe, notamment de Joseph Kessel et de Jacques Prévert, écrivain et grand spécialiste de la Guerre d'Algérie est décédé ce mardi à Paris à l'âge de 76 ans. Grand reporter à la radio à la fin des années 50, il a notamment travaillé pour Radio Luxembourg, devenue RTL, et animé la première édition des Dossiers de l'Ecran à la télévision.

[url][/url]


__
-------------
" Il ya deux manières d'ignorer les choses:
La première, c'est de les ignorer;
La seconde, c'est de les ignorer et croire qu'on les sait.
La seconde est pire que la première."



Peuple sans mémoire, peuple sans histoire





http://www.facebook.com/DIKKTARIOF

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum