Bienvenue sur le forum non officiel de l'Etoile Nord-Africaine;

Afin de profiter pleinement de certains sujets sur le forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre espace si vous ne l'êtes pas encore.


http://www.intervalle-dz.com/
Sondage
Derniers sujets
Meilleurs posteurs
8022 Messages - 43%
5687 Messages - 30%
2215 Messages - 12%
1184 Messages - 6%
1142 Messages - 6%
207 Messages - 1%
128 Messages - 1%
94 Messages - 0%
91 Messages - 0%
87 Messages - 0%
Galerie


Août 2017
DimLunMarMerJeuVenSam
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Calendrier

Connexion

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Daûphin_zz_47
Adm
Adm
Masculin
Nombre de messages : 2215
Age : 36
Date d'inscription : 06/08/2010
Localisation : tlc

Sujet / Message Forces armées soudanaises

le Mar 29 Mai - 9:45
Les forces armées du Soudan sont fortes, selon l'estimation 2007 de l'International Institute for Strategic Studies, de 104 800 personnes auxquelles s'ajoutent 17 500 paramilitaires.
Les forces armées comprennent l'armée de terre, la marine, les forces aériennes et les Popular Popular Defense Force. Elles ont aussi formées des unités avec les ennemis rebelles de l'Armée populaire de libération du Soudan. Les forces armées du Soudan opérent sous le People's Armed Forces Act de 1986.
En 2004, le Federal Research Division de la Bibliothèque du Congrès estime que la Force de Défense Populaire, la branche armée du Front islamique national est composée de 10 000 membres actifs et de 85 000 réservistes. Ces forces ont été déployées avec l'armée régulière contre plusieurs groupes rebelles.
Le Soudan reçoit du matériel militaire de la République populaire de Chine et de la Russie. Le Soudan dispode d'une entreprise de fabrication d'armes, la Military Industry Corporation qui produit des munitions, des mitrailleuses et des mortiers. La production d'artillerie, de roquettes, de véhicules blindés, de drones, et de tanks et même d'avions légers est revendiquée.
Son budget serait de 4 milliards de dollars, ce qui équivaut à 3% de PIB selon une estimation.


L'armée soudanaise dit qu'elle va se retirer de la région disputée d'Abyei

KHARTOUM - L'armée soudanaise va commencer mardi à se retirer de la région d'Abyei, que se disputent Juba et Khartoum, comme le lui ont demandé les Nations unies, a indiqué lundi un porte-parole militaire.

Nous commencerons demain et nous inviterons les journalistes à assister à ce redéploiement, a déclaré Sawarmi Khaled Saad à la presse.

Le retrait, qui mettra fin à un an d'occupation, doit commencer le jour de la reprise prévue des négociations entre le Soudan et le Soudan du Sud dans la capitale éthiopienne Addis Abeba sous les auspices du médiateur de l'Union africaine Thabo Mbeki.

Le Soudan a décidé de redéployer ses troupes en dehors du secteur d'Abyei afin d'offrir un bon environnement aux discussions, a précisé le porte-parole, en évoquant une demande en ce sens de M. Mbeki.

M. Saad a assuré que toutes les unités seraient retirées mais n'a pas précisé combien de militaires étaient déployés à Abyei.

Après de violents affrontements en avril ayant fait craindre une guerre ouverte entre les deux voisins, le Conseil de sécurité de l'ONU les avait appelé à cesser les hostilités à la frontière et à reprendre les discussions sur les questions non réglées depuis la sécession du Sud en juillet 2011.

Le Conseil avait aussi exigé du Soudan qu'il retire immédiatement et sans conditions ses soldats et policiers de la région frontalière d'Abyei, dans une résolution prolongeant pour six mois le mandat de la force de l'ONU à Abyei.

L'ambassadeur norvégien à Khartoum, Jens-Petter Kjemprud, dont le pays a contribué à l'accord de paix de 2005 qui a mis fin à 22 ans de guerre civile meurtrière au Soudan, s'est félicité de cette annonce, estimant qu'elle aidait les négociations entre les deux Etats.

Khartoum a fait part de son intention de retirer ses troupes d'Abyei, dimanche, à l'occasion d'un entretien entre l'ancien président américain Jimmy Carter et le président Omar el-Béchir.

M. Carter faisait partie avec l'ancien ministre algérien des Affaires étrangères Lakhdar Brahimi d'une délégation l'ONG Global Elders présidée par l'archevêque sud-africain Desmond Tutu.

Le Soudan du Sud a retiré le 10 mai les 700 policiers qu'il maintenait dans cette zone frontalière, un mouvement confirmé par l'Union africaine.

En vertu d'un accord de juin 2011 sur cette région frontalière disputée, Khartoum doit choisir parmi trois candidats présentés par Juba pour diriger Abyei, tandis que Juba doit choisir parmi trois candidats de Khartoum pour le poste de vice-administrateur.

Le Conseil de sécurité a posé un ultimatum au Soudan et au Soudan du Sud, leur imposant de retirer chacun leurs troupes de leur côté de la frontière et d'activer le mécanisme conjoint de vérification et de surveillance de cette frontière contestée.

Le mandat de la Force intérimaire de sécurité des Nations unies pour Abyei (FISNUA), constituée de quelque 3.700 Casques bleus éthiopiens, sera réexaminé après une période de quatre mois pour tenir compte éventuellement de l'application par les deux pays de leurs engagements.

Les tensions n'ont cessé de s'intensifier entre Soudan et Soudan du Sud depuis l'indépendance du Sud en juillet 2011 notamment sur les questions de la délimitation de la frontière commune, du partage des revenus pétroliers et du statut de zones contestées, comme celle d'Abyei.

M. Mbeki a récemment fait la navette entre Khartoum et Juba pour convaincre les deux capitales de reprendre les discussions, ce qu'elles auraient dû faire depuis le 16 mai selon la résolution du 2 mai.

(©AFP / 28 mai 2012 19h44)


__
-------------
" Il ya deux manières d'ignorer les choses:
La première, c'est de les ignorer;
La seconde, c'est de les ignorer et croire qu'on les sait.
La seconde est pire que la première."



Peuple sans mémoire, peuple sans histoire


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


http://www.facebook.com/DIKKTARIOF

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum