Bienvenue sur le forum non officiel de l'Etoile Nord-Africaine;

Afin de profiter pleinement de certains sujets sur le forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre espace si vous ne l'êtes pas encore.


http://www.intervalle-dz.com/
Sondage
Derniers sujets
» nouvelle grille de lecture du monde
Mer 13 Mar - 20:42 par ZIGHOUD15

» Wilaya 5 historique en Oranies ( 1954/1962 )
Sam 6 Oct - 19:16 par Sphinx

» dépenses militaires mondiales
Dim 6 Mai - 16:38 par ZIGHOUD15

» algerian barkhane la citadelle
Ven 27 Avr - 16:27 par ZIGHOUD15

» cabale
Mer 25 Avr - 16:06 par ZIGHOUD15

» Département du Renseignement et de la Sécurité (DRS)
Sam 20 Jan - 16:30 par ZIGHOUD15

» L'emir Abdelkader et le monde antique ....
Lun 4 Déc - 20:26 par Sphinx

» Abd-el-Qadir al-Djazaïri : naissance ,vie et mort ...
Mar 28 Nov - 22:07 par Sphinx

» BRICS
Mar 14 Nov - 9:42 par ZIGHOUD15

» LA MATRICE DU TERRORISME
Lun 30 Oct - 15:49 par ZIGHOUD15

» La science du transhumanisme
Jeu 19 Oct - 12:43 par ZIGHOUD15

» la guerre de syrie
Jeu 12 Oct - 10:38 par ZIGHOUD15

» la chine nouveau joueur en afrique
Sam 30 Sep - 21:16 par ZIGHOUD15

» Médias- Mensonges et Manipulation de l'information
Mer 20 Sep - 14:23 par ZIGHOUD15

» Les exercices militaires russo-biélorusse
Lun 18 Sep - 14:22 par ZIGHOUD15

» l'inde nouveau joueur ?
Jeu 14 Sep - 12:50 par ZIGHOUD15

» Birmanie
Mar 12 Sep - 16:46 par ZIGHOUD15

» divulgation ET sommes nous prets ?
Mer 30 Aoû - 15:23 par ZIGHOUD15

» la lachété comme le courage seraient hereditaires
Mar 22 Aoû - 10:08 par ZIGHOUD15

» Le Pentagone fait son deuil du « Nouveau Siècle américain »
Lun 21 Aoû - 19:05 par ZIGHOUD15

» le mouton de l'aid
Dim 20 Aoû - 10:32 par ZIGHOUD15

» Le captagon vient au secours des manifestants vénézuéliens
Lun 14 Aoû - 16:56 par ZIGHOUD15

» Le franc CFA, arme de destruction massive contre le développement africain
Lun 14 Aoû - 16:12 par ZIGHOUD15

Galerie


Mars 2019
DimLunMarMerJeuVenSam
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Calendrier Calendrier

Connexion

Récupérer mon mot de passe


Mouvement du 23 mars (M23,R.C.D)

Aller en bas

Sujet / Message Mouvement du 23 mars (M23,R.C.D)

Message par Sphinx le Lun 6 Aoû - 2:20

Mouvement du 23 mars (M23,R.C.D)

Historique

Le 16 juin 2011, un Conseil des ministres restreint adopte en catimini, tard dans la nuit, un projet de loi constitutionnelle instituant un ticket pour l’élection simultanée, au suffrage universel, d’un président et d’un vice-président de la République. Cette loi, proposée ensuite en procédure d’urgence à l’Assemblée nationale, devait être promulguée dix jours après son adoption par l'Assembée national où siègent 133 députés du Parti démocratique sénégalais (PDS) - le parti du président Abdoulaye Wade - sur un total de 155 parlementaires. La loi adoptée aurait modifié de façon substantielle le mode d’élection du président de la République. L’article 26 modifié de la Cosntitution devait à cet effet être rédigé comme suit : « Le président de la République et le vice-président de la République sont élus pour la même durée au suffrage universel direct et au scrutin majoritaire à deux tours assorti d’un minimum bloquant de 25 % des suffrages exprimés. » C’est à ce niveau surtout que l’article dérange en postulant la suppression de fait du second tour. Il convient de rappeler qu'avant l'épisode du projet de loi instituant le ticket, l'idée de la suppression du second tour à l'élection présidentielle avait été agitée par le Parti démocratique sénégalais (PDS) et avait suscité un débat dont l'issue avait été largement favorable aux partisans du maintien des deux tours de scrutin à l'élection présidentielle.

Dans un pays comme le Sénégal, qui a connu une relative avancée démocratique depuis son indépendance (multipartisme illimité, code électoral consensuel, alternance démocratique en mars 2000, liberté de la presse, etc.), un projet d’une telle envergure devait être - de l'avis des observateurs de la vie politique intérieure - soumis au peuple par voie référendaire à la suite d'un grand débat national sur le changement majeur du système politique voulu par le président de la République. On dénote au contraire un manque de considération, l’incompatibilité de la loi avec la nature du régime actuel, mais surtout, les conséquences qu’une telle loi pourrait avoir sur la tenue de l’élection présidentielle et, au-delà même, sur la stabilité du pays. C’est la raison pour laquelle le président de la Rencontre africaine de défense des droits de l’homme (RADDHO), Alioune Tine, a, dès l’annonce de l’adoption du projet de loi en Conseil des ministres et depuis Genève - où il participait à une session du Conseil des Droits de l’Homme des Nations-Unies - alerté les organisations poursuivant le même but.

La RADDHO a alors initié, le 18 juin 2011, une conférence de presse auquel a pris part un collectif d’organisations de défense des droits de l’homme composé de la RADDHO, d’Amnesty International/Sénégal, de la Ligue Sénégalaise des Droits de l’Homme (LSDH), du Cadre de concertation de la société civile (CASC), du Collectif des organisations de la société civile pour les élections, du Mouvement Citoyen, etc., et des citoyens indépendants comme Maître Mame Adama Guèye, le conseiller en management Abdoul Aziz Tall. le chroniqueur Abdoul Aziz DIOP, la sociologue Marie Angélique Savané, l'opérateur économique Alla Dieng, etc. A l'issue de la rencontre avec la presse, les participants à la conférence s'approprièrent tous le cri de ralliement proposé par RADDHO : « Touche pas à ma Constitution » pour matérialiser la position de principe de ce qui deviendra plus tard le Mouvement des forces vives du 23 juin (M23).

Le 18 juin, un Comité d’initiative est également créé. Ce comité est immédiatement allé à la rencontre des leaders politiques qui manifestèrent leur adhésion. Une vaste campagne d’information et de sensibilisation est alors menée à travers les médias. Des rencontres avec des leaders politiques, des partis et coalitions de partis comme Bennoo Siggil Sénégal sont organisées avec succès.

L’adhésion massive de partis politiques, d'organisations de la société civile, de dignitaires religieux, de personnalités indépendantes, etc., contribua à massifier le premier noyau qui s’est formé à la RADDHO. L’objectif est alors de faire reculer le pouvoir, qui, dans son obstination, maintint son intention de faire voter la loi le 23 juin par l’Assemblée nationale.

Pour s’opposer à la modification unilatérale de la Constitution, une grande assemblée générale est convoquée au centre culturel Daniel Brothier, le 22 juin 2011, veille du vote par l’Assemblée nationale du projet de loi, par le Mouvement « Touche pas à ma Constitution » auquel se sont joints des organisations de la société civile, des partis politiques, des coalitions de partis et des personnalités indépendantes. Lors de cette réunion, le Mouvement des Forces Vives de la Nation a été créé et le mot d’ordre en vue d’un grand rassemblement, le 23 juin 2011, Place Soweto est lancé.

Il y eut le 22 juin, date de la tenue de l’Assemblée générale, des affrontements sur la Place de l’indépendance entre la police et les jeunes et l’arrestation de quatre membres du Mouvement « Y en a marre » torturés par la pollice pendant leur garde à vue.

Tard dans la nuit du 22 au 23 juin 2011, un communiqué du ministère de l’Intérieur, autorisait toutes les manifestatiions de protestation contre le vote du projet de loi sans que celles-ci soient déclarées au préalable.

Le jeudi 23 juin 2011 au matin, la pression populaire sur les députés réunis en plénière dans l’Hémicycle de l’Assemblée nationale contraignit ces derniers à rejeter le projet de loi. Il faut noter que dans les régions du pays ainsi qu’à l’étranger, les Sénégalais se sont mobilisés au même moment contre le projet de loi. Plusieurs manifestations et arrestations ont été recensées en France notamment.

A la suite de l'agression sauvage du président de la Rencontre africaine de défense des droits de l'homme (RADDHO), Alioune Tine, de plusieurs échauffourées provoquant de nombreux blessés, le calme revint dans Dakar quand l'abdication du président de la République et de "son" assemblée est annoncée par les radios et les télévisions qui ont remarquablement couvert les événements du 23 juin 2011.

Né dans la lutte contre la dernière des violations de la Constiution par son "gardien", le Mouvement du 23 juin (M23) poursuit son combat contre la candidature inconstitutionnelle du président Wade à l'élection présidentielle de 2012 (lire ce qu'est le M23).

http://www.m23juin.org/index.php/lemouvement/origine






R.D. Congo : l'inexorable avancée des rebelles vers Goma

Des réfugiés congolais se battent pour des rations distribuées par le Programme alimentaire mondial (PAM) le 31 juillet à Kanyarucinya, dans la banlieue de Goma dans l'est de la République démocratique du Congo. Des milliers de Congolais fuient les combats entre l'armée régulière et les rebelles du Mouvement du 23 mars (M23), lesquels avancent inexorablement vers Goma avec l'objectif avoué d'encercler la ville pour la faire tomber comme un fruit mûr.

Le M23 est formé principalement d'ex-combattants de la rébellion tutsi congolaise du Congrès national pour la défense du peuple (CNDP), intégrés dans l'armée congolaise dans le cadre d'un accord de paix avec Kinshasa le 23 mars 2009, dont ils réclament la pleine application. Le CNDP était soutenu par le Rwanda. Les mutins s'opposent depuis mai à l'armée congolaise dans l'est du Nord-Kivu où ils ont leur base dans le parc national des Virunga, frontalier avec le Rwanda et l'Ouganda. Le Rwanda a été accusé par Kinshasa et par des experts de l'ONU d'aider et d'équiper le M23, ce que Kigali dément.

http://blogs.afp.com/geopolitique/?post/2012/08/02/R.D.-Congo-%3A-l-inexorable-avanc%C3%A9e-des-rebelles-vers-Goma

__
"Quelle est la différence fondamentale entre une femme et un terroriste ? Avec le terroriste on peut négocier"
3

.、スフィンクス、


Spoiler:


Sphinx
Sphinx
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 8037
Age : 33
Emploi/loisirs : Mat
Humeur : Peu importe.
Date d'inscription : 19/12/2008
Localisation : S.B.A

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum