Bienvenue sur le forum non officiel de l'Etoile Nord-Africaine;

Afin de profiter pleinement de certains sujets sur le forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre espace si vous ne l'êtes pas encore.


http://www.intervalle-dz.com/
Sondage
Derniers sujets
» nouvelle grille de lecture du monde
Mer 13 Mar - 20:42 par ZIGHOUD15

» Wilaya 5 historique en Oranies ( 1954/1962 )
Sam 6 Oct - 19:16 par Sphinx

» dépenses militaires mondiales
Dim 6 Mai - 16:38 par ZIGHOUD15

» algerian barkhane la citadelle
Ven 27 Avr - 16:27 par ZIGHOUD15

» cabale
Mer 25 Avr - 16:06 par ZIGHOUD15

» Département du Renseignement et de la Sécurité (DRS)
Sam 20 Jan - 16:30 par ZIGHOUD15

» L'emir Abdelkader et le monde antique ....
Lun 4 Déc - 20:26 par Sphinx

» Abd-el-Qadir al-Djazaïri : naissance ,vie et mort ...
Mar 28 Nov - 22:07 par Sphinx

» BRICS
Mar 14 Nov - 9:42 par ZIGHOUD15

» LA MATRICE DU TERRORISME
Lun 30 Oct - 15:49 par ZIGHOUD15

» La science du transhumanisme
Jeu 19 Oct - 12:43 par ZIGHOUD15

» la guerre de syrie
Jeu 12 Oct - 10:38 par ZIGHOUD15

» la chine nouveau joueur en afrique
Sam 30 Sep - 21:16 par ZIGHOUD15

» Médias- Mensonges et Manipulation de l'information
Mer 20 Sep - 14:23 par ZIGHOUD15

» Les exercices militaires russo-biélorusse
Lun 18 Sep - 14:22 par ZIGHOUD15

» l'inde nouveau joueur ?
Jeu 14 Sep - 12:50 par ZIGHOUD15

» Birmanie
Mar 12 Sep - 16:46 par ZIGHOUD15

» divulgation ET sommes nous prets ?
Mer 30 Aoû - 15:23 par ZIGHOUD15

» la lachété comme le courage seraient hereditaires
Mar 22 Aoû - 10:08 par ZIGHOUD15

» Le Pentagone fait son deuil du « Nouveau Siècle américain »
Lun 21 Aoû - 19:05 par ZIGHOUD15

» le mouton de l'aid
Dim 20 Aoû - 10:32 par ZIGHOUD15

» Le captagon vient au secours des manifestants vénézuéliens
Lun 14 Aoû - 16:56 par ZIGHOUD15

» Le franc CFA, arme de destruction massive contre le développement africain
Lun 14 Aoû - 16:12 par ZIGHOUD15

Galerie


Mars 2019
DimLunMarMerJeuVenSam
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Calendrier Calendrier

Connexion

Récupérer mon mot de passe


Estampes japonaises

Aller en bas

Sujet / Message Estampes japonaises

Message par Syfou le Dim 2 Sep - 22:06

Estampes japonaises

L'ukiyo-e,l'art japonais de l'estampe,se développe pendant l'ère Edo (1603-1868).
Il décline ensuite durant l'ère Meiji (1868-1912) au profit d'un art d'inspiration occidentale.









Sakata Kaidomaru wrestles with a giant carp, c1837.





Utagawa HIROSHIGE ( 1797 – 1858 )





Estampes japonaises de Utamaro Kitagawa

Utamaro Kitagawa (喜多川 歌麿, Kitagawa Utamaro) est un peintre japonais du XVIIIe siècle (1753 – 1806), spécialiste de l’Ukiyo-e. Il est particulièrement connu pour ses représentations de jolies femmes (bijin-ga), mais son œuvre comprend également de nombreuses scènes de nature et d’animaux.

Son travail parvint en Occident au XIXe siècle où il rencontra un grand succès. Il a particulièrement influencé les impressionnistes par ses cadrages audacieux et le graphisme de ses estampes. Il était alors connu sous le nom d’«Outamaro », transposition selon l’orthographe française de la prononciation de son nom.
Il fut surnommé en 1891 par Edmond de Goncourt « le peintre des maisons vertes » (les maisons closes), même si un tiers seulement des très nombreuses estampes que l’on connait de lui furent en réalité consacrées au Yoshiwara. (source wikipedia)





illustrations de Kim Xu, jeune artiste chinois.
Mirko Humbert est un graphiste suisse de 27 ans.



Les représentations de maladies dans les estampes japonaises

Depuis les temps les plus reculés, les populations ont plus craint les épidémies que les incendies ou les tremblements de terre. On trouve d’ailleurs dans le Nihon Shoki (Chroniques du Japon) qui date du 8ème siècle, des mots comme « shitsueki », « eyami » ou « eyamai » qui font directement références à des maladies.

A l’époque d’Edo, la variole, la rougeole et la varicelle étaient appelées « oyaku san-byô » (les trois maladies dangereuses). Les gens contractaient ces maladies une fois dans leur vie, et leur plus grand souhait en cas d’infection était d’en guérir le plus rapidement possible, tant les taux de mortalité étaient élevés.

La population a craint la variole jusqu’à l’apparition de la vaccination et de méthodes de prévention relativement récentes. Pendant Edo, de très nombreuses personnes ont été infectées par cette maladie pendant leur enfance et en ont gardé les stigmates, un visage vérolé, en cas de survie.

Les symptômes de la variole, laissaient croire à la population que « Yakubyô-gami » (le dieu des épidémies) et « Hôsô-gami » (le dieu de la variole) avaient penêtré le patient et que le meilleur moyen de les calmer était de les éloigner. C’est de cette manière qu’on pensait guérir les malades.

La rougeole était d’un type différent de celle que nous connaissons actuellement, et très peu d’adultes l’attrapaient. La maladie est apparue en 1862 à Edo, et comme les médecins ne connaissaient pas cette infection, le nombre de victimes fut très élevé. Il n’y avait alors aucun médicament adapté, et pour se protéger, la population s’en remettait aux amulettes ou portaient une grande attention à son style de vie et à son alimentation.

Quand le choléra s’est développé vers la fin d’Edo, des informations écrites sont apparues pour calmer les angoisses de la population. Ce sont les bateaux américains qui ont accosté à Nagasaki en 1858 qui ont amené le choléra au Japon. La maladie s’est alors développée dans tout le pays. « Ansei Korori Ryûkô-ki Gairyaku » a décrit l’épidémie de choléra et la confusion qu’elle a créée au sein de la population. Les malades souffraient de violentes diarrhées et la plupart mouraient en trois jours. C’est la raison pour laquelle, cette maladie fut appelée « mikka korori » (la mort en trois jours). Plus de 100.000 personnes en sont mortes, rien qu’à Edo.

Des journaux de l’époque, des notes et parodies théâtrales ont été écrits pour décrire la dangerosité de la maladie et pour aider la population à vaincre ses craintes. Vers la fin d’Edo et le début de Meiji, plusieurs estampes décrivant la variole et la rougeole ont été créées. Elles présentaient les causes, l’histoire de l’infection, la progression des symptômes, comment guérir et quelle nourriture éviter.

Certaines gravures ont été créées pour éloigner le dieu des épidémies ou pour s’amuser de la situation sociale provoquée par ces maladies.


Exemple de « hôsô-e » par Gototei Kunisada (1815-42)
Un être mythique chinois appelé
Shôki punit le démon de la variole


http://www.lejapon.org/forum/content/941-Les-representations-de-maladies-dans-les-estampes-japonaises



ESTAMPE- HIROSHIGE





__
« Vouloir prouver des choses qui sont claires d'elles-mêmes, c'est éclairer le jour avec une lampe. »  


http://algerie-institution.blog4ever.com

Syfou
Syfou
Adminstrateur
Adminstrateur

Masculin
Nombre de messages : 5687
Age : 36
Emploi/loisirs : Les souvenirs s'envolent aussitot la la porte ouverte .
Humeur : Bien / H.M.D / Toujours.
Date d'inscription : 11/01/2010
Localisation : Dans un autre repère !

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum