Bienvenue sur le forum non officiel de l'Etoile Nord-Africaine;

Afin de profiter pleinement de certains sujets sur le forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre espace si vous ne l'êtes pas encore.


http://www.intervalle-dz.com/
Sondage
Meilleurs posteurs
8022 Messages - 42%
5687 Messages - 30%
2215 Messages - 12%
1184 Messages - 6%
1142 Messages - 6%
207 Messages - 1%
140 Messages - 1%
128 Messages - 1%
94 Messages - 0%
87 Messages - 0%
Galerie


Octobre 2017
DimLunMarMerJeuVenSam
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    

Calendrier

Connexion

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Syfou
Adminstrateur
Adminstrateur
Masculin
Nombre de messages : 5687
Age : 34
Emploi/loisirs : Les souvenirs s'envolent aussitot la la porte ouverte .
Humeur : Bien / H.M.D / Toujours.
Date d'inscription : 11/01/2010
Localisation : Dans un autre repère !

Sujet / Message Service de renseignements électronique du gouvernement britannique

le Sam 24 Nov - 20:59
Service de renseignements électronique du gouvernement britannique

"Can you crack it ?" : les services secrets de sa Majesté recrutent des hackers



Après la CIA et le Secret Service américain, le service de renseignements électronique du gouvernement britannique (GCHQ) s'essaie lui aussi au recrutement d'agents très spéciaux. Pour faire face aux cyber-attaques dont sont victimes les sites gouvernementaux, Londres cherche ainsi à attirer 35 hackers, des "briseurs de codes" dont le savoir-faire est très prisé par les Etats et les grandes entreprises.

Un défi chiffré pour les hackers

Pour attirer des profils un peu atypiques qui n'auraient pas forcément pensé à postuler, le Government Communications Headquarters (GCHQ) vient de leur lancer un défi baptisé "Can you crack it ?". Pour être contacté il leur faudra prouver leurs compétences en brisant le code affiché sur le site dédié. Un message adressé à tous les geeks et hackers amateurs (ou non) de la planète, relayé sur les médias sociaux comme Twitter et Facebook. "Les candidats que nous ciblons ne sont pas attirées par les méthodes d'embauches traditionnelles et ne sont pas forcément au courant que nous cherchons ce genre de profils" a expliqué au Sun un porte-parole du GCHQ.

Suite à lire :http://www.blog-emploi.com/index.php/post/2011/12/01/Operation-canyoucrackit-Londres-recrute-des-briseurs-de-codes-via-Facebook-et-Twitter


Maquette de l'édifice principal




Sigle du Government Communications HeadQuaters. Il emploie entre 10000 et 16000 personnes, dont 5000 à 8000 à Cheltenham même. Sa mission officielle est la réception et l'analyse des transmissions étrangères et autres transmissions électroniques dans le but d'acquérir des renseignements. Il a également la responsabilité du développement de codes et procédures afin se protéger les transmissions (COMSEC) du gouvernement britannique. Il entretient un réseau de stations d'écoute à travers le monde — dont la plus grande est située à Menwith Hill (Yorkshire) — sous le couvert de la Composite Signals Organization (CSO).

Le GHCQ coopère avec la NSA américaine (sur le projet Echelon notamment) en tant que UK-1 de l'accord UKUSA, ainsi qu'avec l'OTAN.

Le GHCQ est issu de la fusion, en 1919, du Room 40 (service cryptologique de la Royal Navy) et du MI-8 (service cryptologique de l'armée) en Government Code and Cypher School (GC&CS), basée à Bletchey Park, et devenue GCHQ en 1942.

L'un des succès majeurs du GCHQ durant la seconde guerre mondiale est le décryptage des messages allemands codés au moyen de la machine ENIGMA. Ces informations décodées — grâce au premier ordinateur, le COLOSSUS — étaient disséminées sous l'appellation ULTRA.

Directeurs du GCHQ :

1921-1944 : Alastair Denniston
1944-1952 : Sir Edward Travis
1952-1960 : Sir Eric Jones
1960-1964 : Sir Clive Loehnis
1965-1973 : Sir Leonard Hooper
1973-1978 : Sir Arthur Bonsall
1978-1983 : Sir Brian John Maynard Tovey
1983-1989 : Sir Peter Marychurch
1989-1996 : Sur John Anthony Adye
1996-... : Sir David Omand
Le GCHQ assure la planification et la supervision, la coordination et l'exploitation des engagements SIGINT de tous les organes du Ministère de la Défense (RAF, Royal Navy et Army) en métropole et outre-mer.

Il est constitué de 6 directorats, dont le plus important est celui des Opérations et de la Collection (Operations & Requirements). Il formule les besoins en renseignement et assure l'exploitation des informations recueillies. Il se compose de divisions dont les plus importantes sont :

Division J (Special SIGINT), responsable du renseignement électronique concernant les pays de l'Est et l'URSS/CEI. Avec un effectif d'environ 1000 employés, c'est la plus grande division du Directorat.
Division K (General SIGINT), responsable du renseignement électronique concernant les autres régions du globe.
Division H (Cryptoanalysis), responsable du décryptage.
Division X (Computer), centre informatique, comprenant plusieurs ordinateurs IBM 360 et 370 ainsi qu'au moins un CRAY-3.
Division Z (Liaison), responsable de la liaison et le la coopération avec les services alliés (CSE, NSA, DSD, GCSB) en vertu de l'accord UKUSA. Elle active les services concernés en fonction des besoins de renseignement qui lui sont adressés.

Cheltenham, Glouchestershire
2-8 rue Palmer St
London SW1
http://rr0.org/org/eu/uk/GCHQ.html


__
« Vouloir prouver des choses qui sont claires d'elles-mêmes, c'est éclairer le jour avec une lampe. »  


http://algerie-institution.blog4ever.com

avatar
abdelmalek
Adm
Adm
Masculin
Nombre de messages : 1142
Age : 69
Emploi/loisirs : médecin
Humeur : sinusoidale
Date d'inscription : 28/03/2009
Localisation : ALGERIENNE

Sujet / Message Re: Service de renseignements électronique du gouvernement britannique

le Lun 26 Nov - 14:28
bonne chance les hackers , nous sommes modestes, les anglais savent savamment mettrent les énigmes ,mais leurs erreurs sont connues aussi loin que remonte leur histoire.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum