Bienvenue sur le forum non officiel de l'Etoile Nord-Africaine;

Afin de profiter pleinement de certains sujets sur le forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre espace si vous ne l'êtes pas encore.


http://www.intervalle-dz.com/
Sondage
Derniers sujets
» nouvelle grille de lecture du monde
Mer 13 Mar - 20:42 par ZIGHOUD15

» Wilaya 5 historique en Oranies ( 1954/1962 )
Sam 6 Oct - 19:16 par Sphinx

» dépenses militaires mondiales
Dim 6 Mai - 16:38 par ZIGHOUD15

» algerian barkhane la citadelle
Ven 27 Avr - 16:27 par ZIGHOUD15

» cabale
Mer 25 Avr - 16:06 par ZIGHOUD15

» Département du Renseignement et de la Sécurité (DRS)
Sam 20 Jan - 16:30 par ZIGHOUD15

» L'emir Abdelkader et le monde antique ....
Lun 4 Déc - 20:26 par Sphinx

» Abd-el-Qadir al-Djazaïri : naissance ,vie et mort ...
Mar 28 Nov - 22:07 par Sphinx

» BRICS
Mar 14 Nov - 9:42 par ZIGHOUD15

» LA MATRICE DU TERRORISME
Lun 30 Oct - 15:49 par ZIGHOUD15

» La science du transhumanisme
Jeu 19 Oct - 12:43 par ZIGHOUD15

» la guerre de syrie
Jeu 12 Oct - 10:38 par ZIGHOUD15

» la chine nouveau joueur en afrique
Sam 30 Sep - 21:16 par ZIGHOUD15

» Médias- Mensonges et Manipulation de l'information
Mer 20 Sep - 14:23 par ZIGHOUD15

» Les exercices militaires russo-biélorusse
Lun 18 Sep - 14:22 par ZIGHOUD15

» l'inde nouveau joueur ?
Jeu 14 Sep - 12:50 par ZIGHOUD15

» Birmanie
Mar 12 Sep - 16:46 par ZIGHOUD15

» divulgation ET sommes nous prets ?
Mer 30 Aoû - 15:23 par ZIGHOUD15

» la lachété comme le courage seraient hereditaires
Mar 22 Aoû - 10:08 par ZIGHOUD15

» Le Pentagone fait son deuil du « Nouveau Siècle américain »
Lun 21 Aoû - 19:05 par ZIGHOUD15

» le mouton de l'aid
Dim 20 Aoû - 10:32 par ZIGHOUD15

» Le captagon vient au secours des manifestants vénézuéliens
Lun 14 Aoû - 16:56 par ZIGHOUD15

» Le franc CFA, arme de destruction massive contre le développement africain
Lun 14 Aoû - 16:12 par ZIGHOUD15

Galerie


Mars 2019
DimLunMarMerJeuVenSam
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Calendrier Calendrier

Connexion

Récupérer mon mot de passe


Mouvements d'opposition États-Uniens

Aller en bas

Sujet / Message Mouvements d'opposition États-Uniens

Message par Daûphin_zz_47 le Mar 25 Déc - 13:02

Mouvements d'opposition États-Uniens



Après la réélection de Barack Obama, les habitants de certains Etats américains ont signé une pétition en faveur de leur indépendance.

Ils prétendent qu’ils se débrouilleront mieux tous seuls qu'au sein des Etats-Unis, dirigés "par un tel homme politique". Ces mœurs particulièrement répandues au Texas, un Etat prospère et conservateur qui rejette le "socialisme" d'Obama. Evidemment, personne ne quittera les Etats-Unis - mais il est notable que ce thème revienne au centre de l'attention.

Le parti de centre-droit Union et Convergence n'a pas obtenu la majorité absolue aux législatives en Catalogne et par conséquent, l'organisation prochaine d'un référendum sur l'indépendance est en suspens. Cependant, en fondant une coalition avec d'autres partis plus faibles qui prônent la souveraineté, il pourrait former un gouvernement favorable à l'autodétermination. La constitution espagnole ne prévoit ni un plébiscite sur l'indépendance ni le droit de sortie. Mais il est impossible d'ignorer la volonté de ceux qui vivent dans une province représentant un cinquième de l'économie nationale.

La crise économique a nourri l’envie "d’arrêter de nourrir les autres". Les régions aisées commencent à calculer frénétiquement à quel point elles sont volées par leurs voisins moins fortunés et dessinent le tableau réjouissant d'un avenir sans profiteurs. En Europe, cette situation a aussi cours en Flandre, au nord de l'Italie ou encore en Ecosse, bien que ce ne soit pas la région la plus prospère du Royaume-Uni. Cela pourrait le devenir : Edinbourg compte s'approprier les gisements énergétiques de mer du Nord.

Le séparatisme, une idée persistante:
http://fr.rian.ru/tribune/20121129/196755877.html


C’est au XIXème siècle que pour la dernière fois, les USA ont traversé des épisodes séparatistes. 11 Etats avaient quitté l'Union entre 1860 et 1861, après l'élection d'Abraham Lincoln, pour créer une confédération indépendante. Un épisode qui avait entraîné la guerre de Sécession, à l'issue de laquelle l'Union était rétablie en 1865. Ce conflit a été le plus sanglant de toute l'histoire américaine.

Que s'est-il passé? Qui sont-ils?

Selon la législation américaine, il faut recueillir au moins 25 000 signatures pour soumettre une pétition au gouvernement: une démarche suivie récemment par sept Etats américains, plus particulièrement les habitants de régions traditionnellement républicaines qui souhaitent quitter l'Union - le Texas, la Louisiane, la Caroline du Nord, l'Alabama, la Géorgie et le Tennessee.
Ils ont été rejoints par la Floride, traditionnellement démocrate.

En tête de liste des "séparatistes" on retrouve le Texas, où plus de 106 000 personnes se sont prononcées en faveur de l'autonomie. Cet Etat dispose du "droit moral" de devenir un pays indépendant car contrairement à d'autres, il fut une république indépendante pendant 10 ans, entre 1836 et 1846. "Comme le Texas a un budget équilibré et représente la 15ème plus grande économie du monde, sa sortie de l'Union pourrait être mise en pratique", déclare la requête présentée, avec la demande d'autres Etats, sur le site internet de la Maison blanche dans la rubriques "Nous, le peuple".

Quels sont les arguments des séparatistes?

Outre l'argument économique, le Texas se réfère à la "violation flagrante de ses droits" par divers services fédéraux, y compris par l'Agence nationale américaine de sécurité dans les transports (TSA), dont le personnel fouille les passagers dans les aéroports.

Mais si, dans leur pétition pour la division des USA, les habitants du Texas ont donné des arguments concrets, les Louisianais ont exprimé leur souhait de "quitter pacifiquement les Etats-Unis d'Amérique pour créer leur propre gouvernement", s'appuyant sur la Déclaration d'indépendance de 1776.

En vertu des canons de la démocratie américaine prescrits par les pères-fondateurs, "chaque fois qu'une forme de gouvernement devient destructive, le peuple a le droit de la changer ou de l'abolir pour en établir une nouvelle". La pétition de Louisiane a recueilli 34 723 signatures.

Enfin, 31 550 habitants de Floride "constatent que le gouvernement fédéral est incapable de diriger honorablement le pays dans le monde contemporain". C'est pourquoi ils souhaitent également accéder à l'autonomie, pour instaurer un nouveau gouvernement. Les pétitions d'autres Etats convoquent des arguments similaires.

Va-t-on les laisser partir?

Toutes les pétitions affichées sur le site de la Maison blanche et réunissant plus de 25 000 signatures nécessitent une réponse officielle. Selon les experts, les chances que le président étudie sérieusement ces demandes sont nulles.

Cependant cette démarche, résultant de la confrontation politique accrue aux Etats-Unis et de la division, au sein de la société, sur l'évolution du pays, nécessitera davantage d'attention de la part de l'administration.

Quels sont les précédents?

C’est au XIXème siècle que pour la dernière fois, les USA ont traversé des épisodes séparatistes. 11 Etats avaient quitté l'Union entre 1860 et 1861, après l'élection d'Abraham Lincoln, pour créer une confédération indépendante. Un épisode qui avait entraîné la guerre de Sécession, à l'issue de laquelle l'Union était rétablie en 1865. Ce conflit a été le plus sanglant de toute l'histoire américaine.

En dépit de l'issue affligeante de cette guerre de quatre ans, les tendances séparatistes des Etats américains ont demeuré. Le Texas est allé plus loin : il est le seul Etat autorisé à hisser son drapeau au niveau de l’étendard américain. Ceux des autres Etats sont hissés sur des mâts moins élevés.

En 2005-2007, un mouvement politique est apparu à Vermont visant à diviser les USA au nom de la préservation de la démocratie. Le principal argument des séparatistes était la transformation du pays en un empire incontrôlable – trop grand, corrompu et ne représentant plus les intérêts de ses concitoyens.

A la fin des années 1990, près de 150 activistes de quatre Etats - La Floride, la Géorgie, le Texas et la Virginie - ont proclamé à leur congrès la formation du Parti du sud et ont annoncé leur programme de leur séparation pacifique des USA. Aux élections de 2000, ils avaient l'intention d'avancer leurs candidats dans au moins 16 Etats pour des postes au congrès mais aussi de gouverneurs, de maires et de députés de tout niveau.

Les particularités du séparatisme aux Etats-Unis:
http://fr.rian.ru/discussion/20121116/196639027.html

__
-------------
" Il ya deux manières d'ignorer les choses:
La première, c'est de les ignorer;
La seconde, c'est de les ignorer et croire qu'on les sait.
La seconde est pire que la première."



Peuple sans mémoire, peuple sans histoire





https://www.facebook.com/DIKKTARIOF

Daûphin_zz_47
Daûphin_zz_47
Adm
Adm

Masculin
Nombre de messages : 2215
Age : 37
Date d'inscription : 06/08/2010
Localisation : tlc

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum